L'ACTUALITÉ TAURINE
(Les dernières 48 H)
Pour toute l'actualité archivée d'Août
cliquer sur "Août"  ci-dessus (par dizaines)  -  (De même, pour tous les autres mois, à leur place - par dizaines de jours)
Les Chroniques de 
Patrick Beuglot
 
 
 

I     ICI, NOUS COMPRENONS, ET BIEN ENTENDU ACCEPTONS, QUE L'ON DISE: "LA CORRIDA, JE N'AIME PAS!"
                                                                        MAIS NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS QUE L'ON DISE: " LA CORRIDA, JE N'AIME PAS…DONC, IL FAUT LA SUPPRIMER! "

 
       QU'ILS LE VEUILLENT OU NON... " TAUROMAQUIA ES CULTURA !! "

                                                                  " TAUROMAQUIA ES CULTURA "  :  https://www.youtube.com/embed/S_z0qjfrEwA   (Video de Jose Daniel Rojo)
                                                 

 
 
 
   MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2024  

Mercredi 17 Juillet:
     Toros de Puerto du San Lorenzo, pour Morante de la Puebla, Daniel Luque et Dorian Canton.
Jeudi 18 Juillet - au matin - Novillada sin picar:
     Erales de Le Lartet et Alma Serena, pour le novillero vainqueur du "Bolsín de Bougue" et un complément de terna à définir.
Jeudi 18 Juillet - au soir:
     Toros de Victoriano del Río, pour Sebastian Castella, Gines Marin et Yon Lamothe.
Vendredi 19 Juillet - Corrida concours: 
     Toros, respectivement, de Saltillo, Conde de la Corte, Dolores Aguirre, Peñajara, Flor de Jara  et Yonnet, pour Fernando Robleño, Morenito de Aranda et Alberto Lamelas.
Samedi 20 Juillet - au matin - Novillada piquée:
     Quatre novillos de "El Parralejo", pour Tristan Barroso et Marco Perez, en mano a mano.
Samedi 20 Juillet - au soir:
     Toros de La Quinta, pour Emilio de Justo et Clemente, en mano a mano.
Dimanche 21 Juillet:
     Toros de Victorino Martín, pour Manuel Escribano, Joselito Adame et Borja Jimenez. 

 
 
 
 ACTUALITE...  2024  
 

SE FUE… EMILIO OLIVA !

     16 Février - De lui on se rappelle.. de son père, un vaillant des années 60, portant fièrement le même nom… Et de lui on se rappelle des quelques trente-six descabellos qu'il mit, un soir de San Isidro, à un toro de Benavides, un soir de deux grandes faenas, et qui lui ont fait probablement grand mal à une carrière qui ne dépassa point "la dent de scie", malgré des débuts très importants ("Zapato de Oro" d'Arnedo; Puerta del Principe, à Séville).
     Emilio Oliva vient de partir. Il avait soixante ans. Son dernier "ruedo" a été l'hôpital de Puerto Real, et son dernier combat une terrible lidia contre "un crabe… muy manso". - Reposent en paix, le Torero et l'homme, de tous appréciés. On pense à sa famille, bien sûr; à ses amis… Et on pense à sa Peña de Béziers, où chacun doit avoir le cœur bien gros.  "Animo a todos !; y "A la gloria Emilio Oliva!"

A lire, dans "Burladero", la biographie d'Emilio Oliva:
  
  https://www.burladero.tv/actualidad/2024/2/15/fallece-el-maestro-emilio-oliva-baro-81307.html
A lire: Interview d'Emilio Oliva - par Jaime Lopez, en 2013 - via "ToroCadiz":
  
  https://torocadiz.wordpress.com/2016/01/30/emilio-oliva-aun-me-acuerdo-de-los-36-descabellos-de-madrid/
La page Facebook de la "Peña Emilio Oliva" de Béziers: ***
  
  https://www.facebook.com/p/Pe%C3%B1a-Taurina-Emilio-OLIVA-100064330046395/?paipv=0&eav=AfZBY3z1KKZR7zXueNXHoEWbNM7DuOq8nV_5MovUEU4MFDm1wOmTW5zAhn93h_bYNMg&_rdr

 

DANIEL LUQUE, TOUT SIMPLEMENT !

     17 Février - "On torée comme on est!!", ou "On est comme on torée!!" Allez donc savoir quelle formule est la bonne…
     Ce n'est pas à Daniel Luque qu'il faudra demander "la raison du pourquoi" partageant les deux assertions et faisant choix "clair et sans appel"… - A la fois simple, très concis dans ses réponses, attentif et un brin sévère, parfois, on a retrouvé le Daniel Luque que l'on rencontre, souvent, dans un patio de caballos, avant le paseo: Poli, concentré, à peine souriant… Quelqu'un qu'on ne va pas prendre par l'épaule, pour quelque "selfie", ou sur le ventre duquel il serait peu prudent d'aller taper… Ce qui me paraît très très bien. La perte de respect au vestido le luces fait partie de la décadence de la Tauromachie. Et là, les "antis" n'y sont pour rien!
     Un Daniel Luque "qui s'en est gardé!", lors de sa rencontre, jeudi, avec l'association "Toro de Madrid", restant souvent dans les réponses conventionnelles, mais marquant bien sa position, sur chaque sujet, dans ou hors du ruedo. - Un torero qui, on le sent, a vécu de dures heures, avouant avoir fait quelques erreurs, "à un moment donné", mais qui, aujourd'hui répond avec la même sérénité que celle affichée face au toro…
     Un Daniel Luque "heureux"? - Il le dit, mais là demeure quelque doute… Il est des regards qui trompent difficilement!
     On a parlé de Toreo, d'encastes, du "poids" de Madrid… Bien entendu on a parlé "de Roca Rey", et le torero a très sagement "'lidié" la situation… - En tout état de cause, les gens du "Toro de Madrid", auront trouvé, en leur tertulia, un homme "qui cadre bien" avec celui qu'ils apprécient dans leur ruedo de Las Ventas…

A voir, en video, et en intégral: Daniel Luque, invité, jeudi 15 Février, par l'Association "Toro de Madrid":
     https://www.youtube.com/embed/1wwxqD8uIcU

 
"LA DIVISA" - Les Numéros 666 - 16 Février 2024

     18 Février - A votre disposition, en PDF, la revue "LA DIVISA" de PEDRO JAVIER CACERES":  (Clic droit + nouvelle Fenêtre)     
      
    
http://www.ladivisa.es/file/download/45955

     A voir : Le site d’Actualité Taurine de Pedro Javier Caceres : http://www.ladivisa.es  

 

ISAAC FONSECA: "ECHEC... ET MAT!!"

     Dimanche 18 Février - Il ne s'agit pas "de tirer sur l'ambulance", car toute personne qui se met devant un toro mérite le plus grand respect... mais il convient de dire, ou écrire, que lorsque l'on nous vend "gato por liebre"; ou que la personne en question "se vend", elle-même, "plus dans la rue que le ruedo",…on ne marche plus.
     Ici, et on pourra le vérifier… on n'a jamais marché!
     Certes on reconnaît la vaillance du jeune diestro, en particulier lorsque, blessé, il va jusqu'au bout de la finale de la "Copa Chenel 2023", alors que son compagnon et concurrent s'est fait prendre, dès le premier quite… mais jamais on aura donné à Issac Fonseca, le crédit que l'on offre à "une future promesse", et encore moins le statut de "future Figura" que certains voulaient bien lui donner, et que lui-même ne dédaignait pas "à se donner"… - N'est on pas allé jusqu'à prétendre, et écrire, avec acrimonie, qu'il était presque scandaleux que le futur astre Mexicain ait pris l'alternative dans une feria "d'aussi peu d'écho", que celle de Dax, en "la lointaine France", presque un bled perdu !!! - Vaya pues! - En fait, ce fut un honneur que l'on fit au jeune diestro, que de lui monter une alternative "de super-lujo", en une feria qui acquiert de plus en plus de force, avec un cartel pour le moins "géant": Manzanares de padrino, Roca Rey de testigo, face à des Cuvillo probablement bien choisis… Que fallait il donc de plus?
     Un honneur qui, par la suite, ne se concrétisa guère en progrès, le torero jouant les stars, médiatiques, "hors du toro", mais confirmant "vaillante vulgarité" dans  tous les rendez-vous suivants… - A Mexico, le sympathique garçon voulut figurer en première lignes de la lutte pour réouvrir la Monumental Mexico, haranguant les foules, toréant "de salon", (avec classe!) aux portes, closes, de  la plaza, ou au parvis des palais gouvernementaux, sans bien entendu n'avoir oublié de prévenir tous les medias de chaque nouvelle étape de sa "croisade" en faveur de la Fiesta Brava… - On se souvient de même, de ce brindis "hurlé", au nom de la Liberté, lors de sa confirmation d'alternative (ratée), à la corrida de réouverture de la Monumental, devant près de 40.000 spectateurs… Là, le jeune diestro, qui ouvre toutes les "puertas grandes" de province, confirma, outre son alternative… sa totale vulgarité !!!
     Désormais classé, et "classifié, il lui restait une grosse carte à jouer: Monter un "unico espada", en la plaza de sa Morelia natale, le tout à des fins bénéfiques, ce qui est à son honneur, mais faisant partie de la stratégie médiatique… L'espoir d'un triomphe "sonnant", permettait une "remise en selle" et une relance, face à la temporada 2024, en Europe, puis en ses terres retrouvées… - Tout se présentait bien, avec force conférences de presse et "hommages d'avance", le torero, fort sympathiquement, n'hésitant pas à descendre dans la rue, se mettre aux feux des carrefours, pour distribuer "de la pub"… et du vent! - "Au cas où!", on avait choisi "le Palacio de Artes", qui fait 4.000 places, et non la Monumental, qui en fait 15… - Mais déjà,  "le Unico Espada, initial, se transforma en une mixte où une cavalière, vit "renforcer" l'intérêt… et quitter deux toros au "solo". Malgré ce, il était évident que, chez lui, Isaac Fonseca, d'abord, "allait remplir!!!", et bien sûr, triompher.
     A plan des "stats", le petit diestro a triomphé: Cinq oreilles en quatre toro, pas mal! Avec "puerta grande" à la clef. - Par contre, où cela se gâte, c'est "avec quelle manière" et surtout, "devant qui"! - Et malheureusement, les critiques sont assez dures, et surtout, on a atteint "à peine" une demi-entrée, pour recevoir le jeune torero, "chez lui", pour un geste caritatif…
     Pour ce qui est de son actuacion, tous pointent "le pueblerino" de la chose, heureusement sauvé par trois bonnes conclusions à l'épée, sur quatre… - Total : Malgré sourires et jolies photos, Isaac Fonseca continue sa chute dans les sondages, pour ce qui est du grand avenir de la Toreria Mexicaine…
     Tout le monde le savait, sauf lui, apparemment, plus adepte des rodomontades (style: le défi lancé à Roca Rey, en un mano a mano, à la Mexico), que d'un toreo posé, templé, poderoso et artistique… C'est ainsi, et c'est aussi un avertissement pour tous les publics qui verront son nom sur une affiche, ici ou là!
     Un vaillant, sympa, animateur… mais "muy vulgar"!

     Samedi 17 Février - MORELIA (Province de Michoacan / Mexique) - "Palacio de los Artes" - Corrida "mixte"/nocturne - Moins de 1/2 plaza (1.800 personnes) - Temps frais: Quatre toros de Torreon de Cañas (bien présentés et donnant jeu - plus ardu, le denier), pour Isaac Fonseca, en "unico espada"; et deux novillos (de Zapatepec et Marron), pour la cavalière rejoneadora Estefania Uribe.
     Poids des toros, selon sortie: 302®, 502, 487, 346®, 450 et 452 kgs.
     ESTEFANIA URIBE (rejoneadora - en 1 et 4): Palmas après avis; et Vuelta après avis.
     ISAAC FONSECA (de framboise et or): UNE OREILLE; UNE OREILLE; UNE OREILLE, protestée; et DEUX OREILLES 

     Au final, sortie en hombros pour Isaac Fonseca, lequel cependant "manque son pari".

Il y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - via "Toromedia": Attente
     La vidéo-résumé de la corrida - Ambiance - Via "Acho Taurino 3":
    
https://www.youtube.com/embed/7RNU-Cq3Eow
     La video-reseña de Javier Solana - dans "El Taurino Solana":
     https://www.youtube.com/embed/tMeOZqdv3yc
     La vidéo-résumé de la corrida - via "NTR" via "Toromédia": Attente
Les reseñas:
     La reseña de la corrida - dans "Toros en el mundo"/Mexico:
     https://torosenelmundo.com/2024/02/17/en-morelia-una-encerrona-triunfalista-que-dijo-tan-poco/
     La reseña de la corrida - dans "AltoroMejico"/Mexico:
     https://www.altoromexico.com/?acc=noticiad&id=45942
     La reseña et les photos de la corrida - par Emilio Mendez, pour "SuerteMatador"/Mexico: Attente
     La reseña de la corrida - par Borja Illian, via "De Sol y Sombra":
     https://desolysombra.com/2024/02/18/descompuesta-tarde-de-isaac-fonseca-ante-un-impropio-encierro-de-torreon-de-canas/
    
La reseña de la corrida - par Luis Cuesta, dans "Mundotoro": *** 
     https://www.mundotoro.com/noticia/fonseca-corta-cinco-orejas-en-el-palacio-del-arte/1751125

     La reseña de la corrida - par A.Armando Bolio, dans "Toros y Faenas"/Mexico: Attente
Les photos:
     Les photos de la corrida - par Sergio Hidalgo, dans "AltoroMexico":
     https://www.altoromexico.com/index.php?acc=galprod&id=8005
     Les photos de la corrida - par Sergio Hidalgo, dans "Mundotoro": *** 
     https://www.mundotoro.com/noticia/entrega-fonseca-buenas-cuentas-en-morelia/1751112

     Les photos (détails) de la corrida - par Emilio Mendez, dans "SuerteMatador": Attente 
     Les photos de la corrida - via "Burladero": ***
     https://www.burladero.tv/america/2024/2/18/triunfo-de-fonseca-en-morelia-81336.html#&gid=1&pid=2

En annexe: Isaac Fonseca, "communiquant", avant Morelia - Via "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/isaac-fonseca-seis-toros-en-el-palacio-del-arte-de-morelia/1749499

A suivre. *** - Ouvrir par "Clic droit + Nouvelle fenêtre"

 

"COPA CHENEL 2024": TOREROS / GANADO / CARTELES / DATES….YA ESTA !!!

     18 Février - Désormais devenue une institution, la "Copa Chenel" va prendre jolie place dans chaque temporada, et susciter de plus en plus d'intérêts, dans la mesure où elle peut révéler des talents, mais aussi "relancer" des toreros qui, pour une raison ou une autre, "ont perdu le train"…-  Il n'est pas nécessaire d'en être le vainqueur pour se faire remarquer de tous, avant tout "de l'aficion" et donc, par courte suite, de quelque empresa… C'est ainsi que, lors de la dernière édition, dont la finale a été remportée par le Mexicain Issac Fonseca, ce jour-là héroïque, Borja Jimenez a  "crevé l'écran", ne perdant la finale que par le caprice d'un président, tandis que, gravement blessé, et donc ne pouvant défendre ses chances, Juan del Alamo avait prouvé que le bon torero "est toujours là", et que cela vaut la peine de l'attendre, "a ver si, algun dia… !!"
     Telle importance a pris la "Copa Chenel", que cette années 2024, pour sa quatrième édition, l'organisation (Fondation du Toro de Lidia et Comunidad de Madrid) "monte la hausse", augmentant le nombre des toreros en lice, et donc, le nombre des festejos: De 18 participants, on passe à 21; et de 11 festejos en 2023, on affiche 14 en 2024, ainsi dispachés:
     7 de première sélection/qualification (corridas "éliminatoires" - entre 2 Mars et 6 Avril)
     3 de "deuxième éliminatoire" (entre 20 Avril et 4 Mai)
     2 "en demi finale" (15 et 22 Juin)
     Une première phase finale "à trois" (le 29 Juin), dont on garde les deux meilleurs.
     Et "la finale-finale" (le 30 Juin), en mano a mano…
     Le tout en des plazas différentes, ce qui nous vaudra la chance de découvrir, ou revoir, des endroits fabuleux.

     Les volontaires ont fait acte de candidature, envoyant dossiers et références, et, le 15 Janvier, la commission organisatrice a fermé le guichet. - Fin Janvier, la liste "des 21" était établie. - Et cette semaine, ce sont les "Carteles" de la première phase qui ont été officiellement annoncés. - Les organisateurs ont bien pris soin de sélectionner des candidats "des quatre coins de la Planète Toros", et c'est ainsi que le compétition 2024 recevra des toreros Mexicains, Péruviens, Portugais et… Français.
     Parmi les candidats, des noms "sonnent" déjà fort: Pour l'Espagne, on trouve Manuel Diosleguarde, Alejandro Marcos, Jose Fernando Molina, Angel Jimenez (rebaptisé "El Astigitano"), Alvaro Alarcon… Pour le Mexique, Luis David Adame, petit frère de Joselito, qui doit relancer la machine, en Europe… Et côté Français, Thomas Joubert apportera à la compétion un toreo "amanoletado" qui surprendra grand nombre d'Aficionados et de pro, massés devant leur télé.
     Challenge important, de même, pour les ganaderias, puisque, là également, il y aura "duels ganaderos", 29 fers entrant en compétition au long des 14 festejos; 29 fers issus de 17 encastes… Pour la finale, en mano a mano torero, sortiront des toros de Baltasar Iban, Victoriano del Rio et Pedraza de Yeltes.
     Début des phases de sélection: Le 2 Mars
     Mano a mano final: le 30 Juin.
     Tous les festejos seront télévisés, en direct, par "Telemadrid".

      Ce 16 Février, dans la Salle Bienvenida de la Plaza de Las Ventas a eu lieu le tirage au sort des "toreros", avec annonce immédiate et officielle des dates, plazas, ganaderias et carteles toreros, établis comme suit:

     LES FESTEJOS DE "LA COPA CHENEL 2024" (via "La Tierra del Toro"):
    
https://www.latierradeltoro.es/2024/02/16/carteles-toros-copa-chenel/162003/

En annexe - au fil de l'organisation:
     A lire: Les 21 toreros sélectionnés - via: "De Sol y Sombra":
  
  https://desolysombra.com/2024/01/30/la-copa-chenel-2024-vuelve-a-apostar-por-la-juventud/
     A voir en vidéo: les 21 Toreros en lice pour la Copa Chenel 2024 - via "Fundacion del Toro de lidia":
   
 https://www.youtube.com/embed/R4o1TNb-UvE

     A lire: Les 29 ganaderias et le tirage au sort des "duels Ganaderos" - via "Burladero":
   
 https://www.burladero.tv/actualidad/2024/2/12/confirmados-los-duelos-ganaderos-de-la-copa-chenel-2024-81257.html
     A voir, en video: Les 29 ganaderias de la Copa Chenel 2024 - via "Fundacion del Toro de lidia":
 
    https://www.youtube.com/embed/kfofTxpSPAU

     A voir, en video: la présentation, définitive, de la Copas Chenel 2024 - via "Fundacion del Toro de lidia":
     https://www.youtube.com/embed/Az5Uo_tr6Qo
     Tout ce que l'on doit savoir, dans: le site de "La Copa Chenel"
   
 http://www.copachenel.com/

 

POUR RECUPERER "LE TRAIN" !!

     18 Février - Il fut le finaliste malheureux de "la Copa Chenel" 2023, en plaza de Colmenar, un toro de Angel Luis Peña lui mettant une terrible cogida, et grave cornada, en son premier quite et gâchant une possibilité de "relance", alors que le torero avait fait partie de "ceux qui…", avec notamment de grosses actuacions à Madrid (10 oreilles et une Puerta Grande - tous ne peuvent en dire autant)… - Ce torero, bien connu en France, en particulier le Sud-Ouest, est le Salmantino de Ciudad Rodrigo, Juan del Alamo. - Marginalisé depuis 2019, alors qu'il avait tenu bonne place, l'année précédente, Del Alamo essaie de récupérer le terrain perdu, et … y croit! - Ce ne fut pas possible en 2023… mais il espère que "cette année !!! - On l'espère aussi, pour lui, mais on peut rester dubitatif: En l'époque actuelle, où "le Système" bloque tout et fait toréer "les siens", celui qui navigue en indépendant, et "perd le train", rencontrera beaucoup de difficultés pour "raccrocher les wagons"… Beaucoup de difficultés!  
     A lire, ici, l'interview "toute franchise" de Juan del Alamo. - "Suerte pa el 24, Torero!"

A lire, attentivement, l'interview de Juan del Alamo - par Javier Lorenzo ("Gaceta de Salamanca"), via "De Sol y Sombra":
  
  https://desolysombra.com/2024/02/15/juan-del-alamo-no-vivo-del-toro-pero-estoy-mas-ilusionado-que-nunca-con-el-toreo/
Rappel en video: la cogida de Juan del Alamo - en finale de "la Copa Chenel" 24 - via "Toromedia":
   
 https://videos.toromedia.com/videos/embed/8e71c51f-01bd-48a5-bf36-e5b3d2effd57

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 17 Février)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 
     https://www.rtve.es/play/videos/tendido-cero/17-02-24/15974745/
 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

      18 Février  - Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.ne

 
 
   MEXICO - 5ème corrida
 

MEXICO: "ATTENTION !!!!"
     Une "orejita" pour Talavante, et cornada grave, pour Hector Gutierrez

     19 Février - Attention !!! - Cinquième festejo, à la Monumental Mejico et… "moins de demi-plaza"!
     Pourtant, le cartel attirait, ou presque: Alejandro Talavante, de retour après six ans d'absence; Payo, sévèrement traité à Mexico mais dont on ne peut discuter ni le talent torero, ni le courage; et Hector Gutierrez qui aspire aux postes du haut, et dont la présence, ce jour, imposait triomphe…
     Au final, devant un lot de Villa Carmela qui laisse beaucoup à désirer, à tous points de vue (en présence, en âge et en comportement), Alejandro Talavante a coupé "une petite oreille", et Payo, très malchanceux au sorteo, n'a eu que peu d'option. Quant à Hector Gutierrez, parti à fond, avec cape et en début de faena, il se fait surprendre dans un muletazo et reçoit une grave cornada, en deux trajectoires, à la cuisse droite.
     Outre ce malheureux accident… "no paso nada!", ou presque. Et c'est bien ce qui inquiète: On parle de 15.000 spectateurs! Certains s'en félicitent, mais ne nous y trompons pas… le soufflet peut vite retomber, et "l'adversaire" va en profiter… "L'entrée" du prochain festejo sera "à observer", et malheureusement, le cartel n'engage à aucun espoir…
     Plus que jamais, la Tauromachie, en la Capitale du Mexique est… "en observation"! Mais très rapidement, le pronostic peut passer "à grave" !

     Dimanche 18 Février - MEXICO (Plaza Monumental) - 5ème corrida de la Temporada - Moins de 1/2 plaza (15.000) - Tarde fraîche: Toros de Villa Carmela, inégalement présentés (le 2ème, très protesté), suscitant quelque doute sur "l'âge"; et qui n'ont donné que peu de jeu: Mansos, "sin raza" et très limités de forces - "Possibles!" les 1 et 3èmes - Echec ganadero.
     Poids de la corrida: 542, 555, 510, 505, 525 et 514 kgs.
     ALEJANDRO TALAVANTE (de tabac et or): UNE OREILLE; Silence (toro de Gutierrez) et Applaudissements, au tercio -  a été "en Talavante 2ème époque", alliant la finesse indiscutable de son toreo "d'avant", à la légèreté et "surabondance" d'artifices, clins d'yeux et sourires vainqueurs, qui sont "sa marque" actuelle… et sa perte - l'Extremeño "vendit" bien une première faenita, sans se compromettre, en séries courtes, agrémentées d'adornos. Des gestes de classe, et d'autres "de grosse démagogie". Après une lame entière, desprendida, les desplantes et sourires de matamore firent leurs effets, et le juge de plaza accorda une oreille qui ne pèsera rien dans le Cv de Talavante (comme beaucoup, depuis deux ans), ni dans l'histoire de la plaza - Il tua, mal, le toro qui blessa Gutierrez, et, face à son second, sorti 4ème (comment se fait il que l'on n'ait pas "changé les tours", Payo se retrouvant, du coup, à lidier 5 et 6 ?), ce fut le Talavante et son registre habituel: Deux faroles de réception, distants, debout au fil des planches. Faena  sans grand engagement, en séries courtes, finissant par des adornos, en terrain de tablas. Le toro, probablement, ne méritait guère mieux. Aux aciers, mal: Trois pinchazos, en diverses attaques, et une lame en arrière, tendida. Talavante sortit à saluer quelques applaudisseurs.
     Octavio Garcia "EL PAYO" (de gris plomb et argent): Silence après avis; Palmas; et Palmas (au 6ème, en place de Gutierrez) -  n'a eu aucune chance au sorteo: Trois toros, et les trois pires de l'encierro.  - Son premier fut durement protesté, avec raison, mais le président ne le changea pas. Toro anovillado, manso d'entrée. Et de plus, faible! On ne sait pourquoi, Payo alla brinder au public, se faisant siffler. Gros efforts du torero, pour tirer de muletazos que le bicho n'avait pas. Constatant les protestations, Payo porta une lame en arrière, basse, et descabella. Aviso! - Face au cinquième, castaño correct de présence, bonnes véroniques mais rien de suivi, à la muleta, le toro flanchant dès le deuxième doblon. Efforts et technique du Payo pour garder le toro debout, mais chute finale, dans une trinchera. Lame devant, contraire - Limité de forces et de race, le sixième, castaño, terciado et sans classe aucune, devant lequel Payo multiplia les efforts, en un long trasteo, très volontaire mais sans perpective de succès, clos d'un pinchazo et une lame, desprendida. - Mala suerte!
     HECTOR GUTIERREZ (de corail et or): Grave cogida - débuta fort bien, recevant son toro par larga à genoux et véroniques vibrantes. Au quite de même: capote dans le dos et remate à une main, torero! Début de faena par cambio dans le dos, au centre du ruedo, attaquant par séries, main droite, inégales mais très volontaires et vibrantes. Public "avec lui"! Mais, sur un début de derechazo, le toro s'arrête, le voit et lui tire un derrote sans faille. La corne pénètre dans la cuisse droite du torero qui est lancé en l'air, saignant abondamment, dès que les secours l'ont relevé. Le jeune diestro se résiste et veut revenir au toro. Au milieu de ceux qui l'entourent, Payo veut lui faire un garrot avec sa cravate, avant que le jeune diestro, malgré sa volonté désespérée de continuer,  ne soit évacué vers l'infirmerie. Cornada grave, assurément - Alejandro Talavante en termine avec le toro, d'une entière atravesada, "en se sortant".
     La blessure de Hecto Gutierrez: Cornada grave à l'intérieur de la cuisse droite, en double trajectoire: 25 cms vers le haut, frôlant et longeant les veine et artère fémorales ; et une de 8 cms, vers le bas, provoquant dégâts musculaires.
    
A lire: Le "parte medico" d'Hector Gutierrez - dans "Toros en el Mundo"/Mexico:
     https://torosenelmundo.com/2024/02/18/parte-medico-de-hector-gutierrez/

Ils y étaient:
     En vidéo:  "Ambiance", avant, pendant… - via "Toromedia":
     En vidéo: Le paseo - via "Acho Taurino 3":
     https://www.youtube.com/embed/PmieMPfcSZs
     La vidéo-résumé de la corrida - via "Toromedia":

     https://videos.toromedia.com/videos/embed/41b65985-752c-4bf4-860c-903a325083e0
     La vidéo-résumé de la corrida - par Emilio Mendez, dans "SuerteMatador"/Mexico: Attente
     En video: La cogida de Hector Gutierrez - via "Toromedia":
     https://videos.toromedia.com/videos/embed/a2d3281f-5dce-4e6e-8de8-ef438d385b42
     La video-reseña de Javier Solana - dans "El Taurino Solana":  Attente
     La vidéo-résumé de la corrida - via "NTR" via "Toromedia": Attente
Les reseñas:
     La reseña de la corrida - par Juan Antonio de Labra, dans "AltoroMexico"/Mexico:
     https://www.altoromexico.com/?acc=noticiad&id=45953
     La reseña de la corrida - par Jose Mata, dans "Toros en el mundo"/Mexico:
     https://torosenelmundo.com/2024/02/18/en-la-monumental-mexico-cornadon-a-hector-gutierrez-orejilla-para-talavante/
     La reseña de la corrida - par Borja Ilian, pour "La Cope":
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/alejandro-talavante-corta-una-oreja-hector-gutierrez-herido-gravedad-mexico-20240219_3152421
     La reseña de la corrida - par Luis Cuesta, via "De Sol y Sombra":
     https://desolysombra.com/2024/02/18/cronica-hector-gutierrez-hizo-el-toreo-verdad-en-la-plaza-mexico-y-lo-pago-con-sangre/
     La reseña de la corrida - par Gustavo Mares, dans "Toros y Faenas"/Mexico:
     https://torosyfaenas.com.mx/2024/02/18/plaza-mexico-oreja-a-talavante-y-cornada-a-gutierrez/
     La reseña et les photos de la corrida - par Alejandro Escarcega, pour "SuerteMatador"/Mexico:
     https://suertematadortoros.com/blog/2024/02/18/oreja-para-talavante-y-fuerte-cornada-a-hector-gutierrez-en-la-mexico/
     La reseña de la corrida - par Juan Antonio Hernandez, pour "Mundotoro":***
     https://www.mundotoro.com/noticia/el-regreso-de-alejandro-talavante-a-la-mexico-con-el-payo-y-hector-gutierrez-al-detalle-directo-la-mexico/1751208
     La reseña de la corrida - pour "Burladero":
     https://www.burladero.tv/america/2024/2/19/oreja-para-talavante-cornada-hector-gutierrez-en-la-mexico-81340.html
     La reseña de la corrida - par Alejandro Escarcega, pour "Cultoro":
     https://cultoro.es/festejos/sangre-de-hector-gutierrez-221090/2024-2-19/
Les photos:
     Les photos de la corrida - par Sergio Hidalgo, dans "AltoroMexico":     
     https://www.altoromexico.com/index.php?acc=galprod&id=8007
     Les photos (détails) de la corrida - par Emilio Mendez, dans "SuerteMatador": *** Attente
     Les photos de la corrida - via "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/mexico-la-quinta-corrida-de-la-temporada-de-la-reapertura-en-imagenes/1751269
     Les photos de la corrida - par Erik Cuatepotzo, pour "Burladero": ***
     https://www.burladero.tv/america/2024/2/19/oreja-para-talavante-cornada-hector-gutierrez-en-la-mexico-81340.html#&gid=1&pid=2
Avant la corrida: Le sorteo et les cuadrillas - via "AlToroMexico":
     https://www.altoromexico.com/?acc=noticiad&id=45948

En supplément:
     En video: le Docteur Uribe explique la blessure de Gutierrez - via "Toromedia":
     https://videos.toromedia.com/videos/embed/5e2f8aa8-8b2a-48ac-a930-661652cfeb22
     En video: Stabilisé, le blessé est évacué - via "Toromedia":
    
https://videos.toromedia.com/videos/embed/74cbb529-1f63-4233-be7a-7aed7e5d5671

*** - Ouvrir par "Clic droit + Nouvelle fenêtre"

 
 
 

"PLAZA MEXICO"…PETIT RAPPEL !!
    
     20 Février - On en parle, on en parle… mais on a oublié certains détails de son histoire, et de même certains chiffres…
     Bien entendu, on se rappelle de la date de son inauguration: 5 Février 1946. Date que l'on célèbre, chaque année, avec la corrida "del 5 de Febrero", ou Corrida "Del Aniversario", pour laquelle les apoderados se battent pour y inclure leurs toreros…
     Ce 5 Février 1946, "El Soldado", "Manolete" et Luis Procuna faisaient premier paseo, avec demi-heure de retard sur l'heure dite. C'est que…près de 50.000 personnes, assises et debout, se pressaient dans le gradins. - Les toros étaient de San Mateo, et le premier de l'Histoire, s'appelait "Jardinero" - N°33.  - Première oreille, du deuxième de la tarde, pour Manolete, de tabac et or. Et la seconde, pour Luis Procuna, du toro troisième…
     Mais.. pour en arriver là!!!!

     Le projet de départ était pharaonique…Une cité dans le cité!  Mais au final, seuls se concrétisa la construction de deux édifices: Le grand Stade Azul, et la Plaza Monumental Mexico, que l'on surnomme "La Mejico".
     - La première pierre en fut posée le 28 Avril 1944. Mais de fait, à cause de dures recherches de financements, les travaux commencèrent, timidement, le 1er Décembre 1944, puis "à fond", à partir de Juin 45. - "A fond", parce que l'on tenait absolument à avoir Manolete au premier cartel, et que des bruits couraient déjà, au sujet d'une éventuelle retirada du "Monstruo".
     - C'est un ingénieur, ingénieux, du nom de Modesto Rolland, qui fut chargé de la construction. - Déjà connu pour avoir construit de grands stades de foot, il mit à profit "un trou" géant, à ciel ouvert, provoqué par une fabrique de briques, "la Guadalupana", qui venait y puiser terre et glaise pour ses productions…Et c'est la raison pour laquelle la plaza Mexico a été élaborée "enfoncée de 20 mètres" sous le niveau "de la rue" et de la ville, à cet endroit…
     - Vu l'urgence, on travailla comme des fous!! - Dix mille ouvriers de tout corps de métier, travaillèrent jour et nuit, en trois-huit…et la plaza fut construite en 180 jours, ou six mois! - Pas une seule brique, mais du tout béton, presque coulé en un seul coup: Un immense "cône à l'envers", en béton, sans aucun joint, coulé en trois semaines… Et le bâtiment à résisté à tout: Tremblements de terre, pluies diluviennes, neige et autres cataclysmes. - Par un système ingénieux de drainage, partant du dernier rang, l'eau n'a jamais fait le moindre dégât: il n'y a jamais eu la moindre inondation, depuis le premier jour. Pourtant, trente-six mètres entre le dernier rang du tendido "general", non numéroté, et le ruedo! 
     - En parlant du ruedo: Quarante-trois mètres de diamètre; et deux de large pour le callejon (ce qui n'a pas empêché "Pajarito", le bien nommé, de sauter jusqu'aux barreras, en 2006…) - On arrive au porton de paseo, par un sombre tunnel, dit "en embudo", qui est devenu légendaire et "surprend" les toreros qui débarquent, la première fois (raison pour laquelle tous viennent voir la plaza avant leur premier paseo). - Ce que l'on sait moins, c'est qu'il y a un autre tunnel, qui relie la plaza et le grand stade de foot, voisin de quelques centaines de mètres… On sait, à ce sujet, que José Tomas, lorsqu'il torée à la Mexico, arrive à la plaza par ce second tunnel, afin d'éviter la foule de l'entrée "principale"…
     - Profondeur, sous le niveau de la rue: vingt mètres - Hauteur, au dessus; quinze mètres… Total: trente-cinq mètres de tendidos qui forment une terrible "muraille" qui monte vers le ciel…- Avant l'inauguration, on chargea le moindre centimètre de béton de sac de sable représentant le poids d'un "citoyen lambda", après gros repas de frijoles, accompagné de sa "moitié", aux hanches "confortables"… Et le béton a tenu !! (voir vidéo)…
     - Du coup, la capacité "officielle" de la plaza Mexico est de 41.262 spectateurs, assis… mais on sait qu'elle a déjà reçu entre 48 et 50.000 spectateurs, en particulier "debout" en sa partie haute, dite "general" ou "no numerada". - Plus bas, la partie "numerada", assise en places individualisés, est divisée en sept files de barreras (il y en a 2270); onze files de 1er tendido (qu'on appelle, chez nous "Tendido bajo"); et vingt-trois files de 2ème tendido (dit "Tendido alto"). Entre les deux, les "lumbreras" que l'on peut baptiser "balconcillos"

     Comme dans tout bâtiment "géant", la plaza est empreinte de mystères et de légendes…
     - "On dit" qu'il y a un fantôme qui rôde, la nuit, dans les couloirs et le gradins, raison pour laquelle personne ne s'y risque…
     - "On dit", plus sérieusement, qu'en préparation de l'attentat qui tua JF Kennedy à Dallas, Lee H.Oswald était venu se perdre dans la foule d'une corrida, afin d'y rencontrer, incognito, des espions Russes…
     "On dit !!!" On dit tellement de choses… 
     Cela fait partie de "la vérité… ou la légende", d'une plaza de toros constellée de "hauts faits", de "terribles scandales", qui tient premières pages  dans l'Histoire de la Tauromachie, universelle…
     Et une histoire qui, même hésitante, n'est pas prête de s'arrêter… du moins on le souhaite!!!

A voir, au sujet de "La Mejico"!
    
En video / Documentaire: Construction de la plaza Mexico - via "Taurinismo TV":
  
  https://www.youtube.com/embed/NG4SBslY5nM
     En video: La plaza Mexico… dans Mexico - via drone (un peu hésitant) de "Casa tranquila films":
  
  https://www.youtube.com/embed/QBdaW028OPw
     En video: La plaza Mexico et "la Ciudad de los Deportes (drone) - par Juan Carlos Palma:
     https://www.youtube.com/embed/Gpgtc_38tdM

 

MEXIQUE: NOUVELLES DES BLESSES !!!

     21 Février - On l'aura vu, les dernières semaines ont été dures, dans les ruedos du Mexique: la cornada gravissime d'Alberto Ortega, en plaza de Tlaxcala; et celle du jeune Hector Gutierrez, Dimanche à la Mexico, disent bien à quel point "grand ou petit", encasté ou noble manson et soso, un toro "reste" un toro, et qu'il ne manquera jamais la cible qui se présente et surtout "se laisse voir".
      - A priori, les blessés vont mieux, surtout Hector Gutierrez , qui a reçu vingt-cinq centimètres de corne, dimanche, devant un  toro de Villa Carmela.  On se demande comment ils font, mais le fait est là: Hector Gutierrez est sorti, hier, de l'hôpital… "por su propio pié!"
     - Bien plus compliquée est la situation d'Alberto Ortega: La cornada s'est produite le Samedi 10, en réception "a portagayola" du sixième toro de Barralva. Cornada concernant tout le côté droit du visage, avec fracture de l'os temporal, lequel pénètre dans le crâne; fracture de l'arcade zygomatique; fracture de la mâchoire, lésion profonde de l'oreille droite… Très grave, avec pronostic vital engagé. - Tout d'abord, il a fallu sauver la vie du blessé. Puis ce fut l'opération du crâne, et un suivi millimétré, par crainte, permanente de quelque infection… En observation minutieuse et "de chaque instant", le blessé semble avoir bien passé cette première épreuve, au point que l'on a décidé, pour ce Mercredi 21 Février, le la seconde chirurgie, concernant, cette fois, l'oreille droite du blessé. Puis, ce sera l'intervention sur le "maxillo-facial". Ce n'est qu'alors que se posera le diagnostic final sur les conséquences de cette terrible blessure: Conséquences physiques, et surtout conséquences neurologiques… Si la vie du torero semble désormais préservée, ce sont ces dernières qui inquiètent le plus…
     "Ojala todo salga bien", pour Alberto Ortega, aujourd'hui, et surtout… plus tard.

A lire, au sujet d'Alberto Ortega - dans "AltoroMexico":
   
 https://www.altoromexico.com/?acc=noticiad&id=45969

A lire, au sujet d'Hector Gutierrez - dans "AltoroMexico":
     https://www.altoromexico.com/?acc=noticiad&id=45962

 

TOROS "DE GARANTIA" ???

     22 Février - Qu'il est loin, le temps où, à la lecture d'un cartel, ou des combinaisons d'une grande feria, on pouvait choisir "la" corrida qui, "à grand priori", allait donner grand spectacle et permettre à l'Aficionado autant qu'au grand public, de "pasarlo bien". Tout simplement parce que "a grand priori", la corrida, le fer à lidier, étaient… de garantie!
     Si les années 70 virent les "lettres d'or" vouées aux Nuñez, aux Domecq, aux Osborne, aux Conde de la Corte et/ou, à divers degrés, aux Atanasio et autres Pablo Romero, nos temps actuels regorgent… d'incertitudes! - Qui peut dire, aujourd'hui: "Je vais à cette corrida parce que "je suis sûr" qu'elle va sortir bien et que l'on va voir quelque chose!" - Bien entendu, et on souscrit, les plus exigeants diront: "Où il y a le toro "de respect et de caste (même "media", même "mala"), il y a de l'émotion, et donc du spectacle" - Certes, mais si l'on affiche une Feria où l'on va voir les toreros, pour la plupart modestes, "courir tout le temps" (et avec raison!), il ne faudra pas s'étonner de voir plaza (plus) vide, à la prochaine édition… Ce que ne veulent pas entendre les plus exigeants (et érudits) des Aficionados… Et l'on connaît peu monde qui va à la plaza "pour avoir peur"! - Quant à ceux qui désirent "l'accident", si possible "grave ou mortel", ils sont à l'extérieur de la plaza, derrière des pancartes confirmant leur bêtise et leur ignorance…
     Il est donc souhaitable un équilibre, un  "juste milieu": Présentation, ou plutôt "juste Trapio", en fonction de l'encaste; et "comportement"...
     Pour ce dernier, on souhaitera: force et "fiereza"; durée, fijeza, faisant gros et bon devoir au cheval (on n'ose exiger "Bravura de verdad"); puis, mobilité répétée, noblesse encastée, exigeante, "ritmo, humiliacion y duracion"… - A partir de là, au torero de démontrer son "poder" et son art… - A lui, par son intelligence lidiadora, sa technique, son courage et "l'expression" de son répertoire, d'accrocher le public et ne plus le lâcher, avec "le colofon", le zénith d'une grande faena: Une estocade, entière, "poussée dans le haut", en faisant la suerte parfaitement, lentement, sans décoller à peine les pieds du sol, et en sortant "limpiamente" de la suerte!
     Quelles ganaderias, quels fers "garantissent" cela, aujourd'hui? 
     - Aucun!!! Aucun, malheureusement…  - Certes, des noms volent et "sonnent fort": Garcigrande ou Domingo Hernandez; Victoriano del Rio; Cuvillo; Domecq; Alcurrucen; Fuente Ymbro, Bañuelos,… et quelques autres qui excuseront! Mais "qui garantissent… chaque tarde, ou presque!", aucun! - Bien entendu, il y aura "des tendances et des probabilités"… le "Système", d'ailleurs, en voudra l'exclusivité! De plus, toutes ces ganaderias affichent des camadas "longues", ce qui implique que "sur le nombre", il y a des chances de…  Mais "à coup sûr", jamais!  Et c'est aussi ce qui fait, à la fois "le mystère" et l'incertitude, tout au long de "la ilusion", de la Fiesta brava… - Cette "ilusion" que l'on a en soi, en attendant une corrida de Victorino, où l'on sait qu'il peut sortir "de tout", du très bon au "muy malo", en passant par le faible et même, le soso… - Cette "ilusion" devant un lot de Pedraza, qui, pour le moins, sortira "spectaculaire", au plan des charpentes. Après… ce sera "autre chose!" - Cette "ilusion" avant une corrida de "La Quinta", Santacolomas de toujours, devant lesquels un torero "lidiador et artiste", comme Daniel Luque, peut faire merveille… - On ne parle pas des corridas de Miura, qui suscite "un autre intérêt"!
     Bien entendu, il y a des fers qui peuvent surprendre par une soudaine qualité, de force et de noble codicia, comme par exemple le démontra le lot, pourtant "mal habillé" (erreur, sans gravité, à la ganaderia), de Zacarias Moreno, le 3 Septembre dernier, à Bayonne… - Ou encore le fer Poortugais, revenu, de Murteira Grave, très intéressant, en plaza d'Azpeitia: Présence, force, caste, noblesse très exigeante…
     Bien entendu, il en sortira partout, des toros "en individuel"; des "superlatifs", surtout en noblesse seule, ce qui aboutit, peut-être trop souvent en "indultos", tant la différence est criante, et de même la surprise du public. - Mais, "un fer", qui semble offrir quelques unes (pas toutes) de ces garanties… peut-être y en a-t-il un, parmi quelques autres: Conde de Mayalde!
     Bien entendu, c'est beaucoup s'avancer que dire cela (encore plus l'écrire!), et peut-être les quelques lots qui sortiront cette année le feront "como los hijos de la mismisima gran p…!", mais, pour une ganaderia "courte" (3 lots pour 2024), les résultats et la moyenne sont "a favor"…
     Fer à découvrir, ou à "redécouvrir", avec une curieuse garantie: Roca Rey a choisi les Mayalde, pour Madrid… sans tenir cas, et c'est un argument "à faveur", que c'est un sobrero de Mayalde qui lui a valu une des plus violentes cogidas de sa carrière, et l'interruption, partielle de sa temporada 2019…
     A voir, ici, - ou à revoir -  la camada 2024 de "Conde de Mayalde", et "la ilusion" de son patron, Rafael Finat.

A lire et voir: "Conde de Mayalde, la camada 2024" - par Pablo Lopez Rioboo, dans "Cultoro":
 
   https://cultoro.es/actualidad/campo-bravo/conde-mayalde-camada-2024-220491/2024-2-21/
A voir, en photos, "Les Mayaldes de 2024" - par Pablo Ramos, dans "Cultoro":
***
   
 https://cultoro.es/actualidad/campo-bravo/conde-mayalde-camada-2024-220491/2024-2-21/
A voir, en video: Ganaderia "Conde de Mayalde" - via "Castilla-la Mancha Television":
 
    https://www.youtube.com/embed/Kzrp7Kqo3tA
A lire et voir: Ganaderia "Conde de Mayalde" - dans "Terre de toros":
   
 http://www.terredetoros.com/elevage.php?l=347

*** - Ouvrir par "Clic droit + Nouvelle fenêtre"

 

UN TORERO… "DENTRO Y FUERA" !

     22 Février - Il est "un mystère", pour beaucoup… surtout depuis son "espantada" devant l'autel du mariage, il y a peu…
     Celui que l'on prend "pour un timide", introverti,  est peut-être, actuellement, celui qui définirait le mieux "la vocation" et "l'attitude" du Torero, "dans et hors le ruedo" - Non que l'on excuse "le sale coup" qu'il a fait à sa compagne, à trois minutes du mariage… cela n'appartenant qu'à des raisons personnelles et intimes sur lesquelles personne n'est en droit de "juger"…et encore moins commenter! Si "la forme" fut discutable, "le fond" lui appartient, leur appartient!
     Cela posé, ce "incident de vie" va peut-être nous valoir "la grande année" de Juan Ortega. Car, après "la matinée de Jerez", le torero s'est réfugié chez des amis, et surtout "dans le toro et le Toreo". Et a priori, le Sévillan ne s'est jamais aussi bien préparé que cette année… Par ailleurs, suite à des faenas "très importantes" de 2023, Ortega est engagé partout, cette année…
     Et cela a débuté par Valdemorillo… qu'il a fait "se lever", lors de la dernière San Blas, recueillant tous les trophées…  - Du coup, les chroniqueurs comme les éditorialistes ont dressé l'oreille et "rêvent tout haut".
     Ils rêvent d'une temporada "complète" de Juan Ortega. Certes ils savent que ce ne sera pas du "quatre oreilles, tous les jours!", car le torero n'est pas fait "de ce bois-là"… Mais qu'il y ait, tous les jours - selon les toros qui sortent - un détail, une réception au capote, un quite, une faena, "qui fasse la différence", cela ils le souhaitent, et beaucoup y croient… Et ici de même!
     Très vite, on  va savoir "s'il faut y croire ou non": Juan Ortega est à Olivenza, Castellon, Valencia… avant Séville et Madrid, où il arrive "super colocado" (Pour le moment, on ne sait s'il va… à Jerez!!!)
     Torero "como la copa de un pino" ! Torero "à l'ancienne"! Torero "en la plaza… y en la calle!", Juan Ortega suscite "le grand intérêt 2024!" - Un Juan Ortega qui transpire "la classe", malgré ce que sa récente histoire peut faire supposer… - Ainsi, à la veille de sa présentation à Olivenza, le torero a été invité par la ville, et son attitude est pointée par tous…
     Asi que... "wait and see" !!!

A lire: "Y Tomas volvio a dudar" - par Paco Delgado, dans "Burladero":
  
 
https://cultoro.es/actualidad/campo-bravo/conde-mayalde-camada-2024-220491/2024-2-21/

A voir, en video: Juan Ortega, "en la calle", invité à visiter Olivenza - via "Toromedia":
   
 https://videos.toromedia.com/videos/embed/854d4882-12fb-45a4-92e7-4a93e89c28e9

 

VALENCIA EN DEUIL

     23 Février - A quelques jours d'une Feria où "le feu est roi", Valencia vient de vivre, hier soir, 22 Février 2024, une des pages les plus tragiques et tristes de toute son histoire: Vers dix-sept heures, un incendie de déclare au huitième étage d''un grand immeuble du quartier "Campanar": construit en 2005; quatorze étages; cent-vingt appartements, près de quatre-cent cinquante personnes… - A une vitesse horrible, le feu se propage et envahit, non seulement tout l'immeuble, mais également l'immeuble contigu, haut de neuf étages. - Vers vingt heures, les deux bâtiments sont entièrement la proie des flammes… - Venus de partout, les pompiers se battent comme ils peuvent.
     Au premier bilan, il semble que tout le monde est sorti (on a peine à y croire!), et seuls treize personnes, dont sept pompiers, sont blessés… - Hélas, en ce matin du 23, on sait qu'il y a des victimes, et qu'il y en aura probablement d'autres: quatre corps ont été repérés par un drone des pompiers, et on parle de vingt disparus…
     Tristesse totale, pour Valencia, pour l'Espagne, pour nous qui connaissons bien la ville, pour y avoir vécu…
     A tous les Valencianos, aux victimes et leurs proches, notre respect, celui de la France, et des Aficionados Français. Être Aficionado est, avant tout, être "Humain, parmi les humains!" et "Citoyen du Monde, parmi les citoyens du Monde"...

A ce triste sujet, en photos:
     Jeudi 22 Février, au soir - Via "Levante"/Valencia:
***
   
 https://www.levante-emv.com/fotos/valencia/2024/02/22/incendio-devora-edificio-valencia-98520126.html#foto=1
     Vendredi 23 Février au matin - Via "Levante"/Valencia":
***
   
 https://www.levante-emv.com/fotos/valencia/2024/02/23/amanecido-finca-calcinada-maestro-rodrigo-98544203.html#foto=1

 
"LA DIVISA" - Les Numéros 667 - 23 Février 2024

     24 Février - A votre disposition, en PDF, la revue "LA DIVISA" de PEDRO JAVIER CACERES":  (Clic droit + nouvelle Fenêtre)     
      
     
http://www.ladivisa.es/file/download/46077

     A voir : Le site d’Actualité Taurine de Pedro Javier Caceres : http://www.ladivisa.es  

 

MEXICO: UN ESPOIR, DEMAIN !!!

     24 Février - Sixième corrida, demain, en la plaza Mejico, avec un cartel… et une question.
     La question est: Malgré un cartel très intéressant… "quelle sera l'entrée ?"
     On a vu que, "malgré" la présence d'un Talavante, supposée "Figura del Toreo", entouré d'un diestro confirmé et d'un jeune, "de la terre", la corrida de Dimanche dernier n'a guère dépassé les 15.000 spectateurs, soit bien moins qu'une demi-plaza, et donc, on peut se demander quelle sera l'entrée, deamin, à l'heure du paseo? - C'est un élément primordial dans le cadre de la "réouverture" de la Monumental Mexico; de la Temporada au Mexique… et même de la Fiesta Brava toute entière.
     Après "la Grande Fête" et l'euphorie du retour à la plaza, la grande communion de la réouverture et du 78ème Anniversaire, l'Aficion, et le grand public, manifesteront ils une fidélité qui a tant manqué, ces dernières années? - On peut en douter… et malheureusement l'on sait à quel point les opposants de la Tauromachie pourront et sauront en profiter. - Dans une agglomération comptant aujourd'hui près de vingt-cinq millions d'habitants, mettre "moins de demi-plaza" à la Mexico serait désastreux.
     Et pourtant, le cartel de cette sixième est intéressant, au moins pour deux de ces noms. Sans en perdre le moindre respect, on connaît Jose Mauricio, torero classique et volontaire, ayant bon cartel à la Mexico… mais qui ne surprend pas. - Par contre, les deux autres noms devraient attirer les Aficionados: l'Espagnol Emilio de Justo, qui vient confirmer son alternative, au Mexique; et le jeune diestro national Diego San Roman, qui est, lui, dorénavant, l'authentique (et unique) promesse du Toreo Mexicain (peut-être avec Arturo Gilio, Isaac Fonseca étant dorénavant classé dans "les animateurs sans classe" et sans grand avenir)…
     Emilio de Justo arrive d'Europe, avec son auréole de "figura", supposée; ou plutôt en torero "très important"... . Il vient confirmer son alternative en la plus grande plaza du Monde. C'est un évènement! Combien de monde amènera t'il à la plaza?  - Beaucoup, on le souhaite! On peut en douter! 
     Diego San Roman est auteur d'une grande saison en provinces, il lui convient de confirmer sa classe et sa personnalité, demain à la Mejico. De là dépendra la suite de sa carrière, et probablement sa saison en Europe. - San Roman a déjà prouvé, de novillero, ici, "Toreo et courage"!  Il est une figura "en devenir"  en son pays, sur le chemin du "plus", en l'ensemble de la planète Toros.
     Le Mexique a besoin d'une "vraie figura", jeune, et San Roman peut être celui-là. Cela passe par "une grosse actuacion" demain à la Monumental, trophée ou pas! Bien entendu, cela dépendra des toros et du sorteo, mais, quel que soit le jeu que donneront ses adversaires, demain, le torero devra être "à fond". Il l'est souvent, et nulle doute de son intention.
     Un cartel "de gros intérêt!", dont la grosse inconnue repose sur "la présentation" et le jeu des toros de Cela suffira t'il à "mettre du monde dans la plaza? - Réponse, demain soir. - Réponse, Lundi! - Suerte à tous!  

A ce sujet:
    
A lire - Diego San Roman - par Luis Cuesta, via "De Sol y Sombra":
   
 https://desolysombra.com/2024/02/22/maxima-expectacion-por-el-regreso-de-diego-san-roman-a-la-plaza-mexico/
     A voir - L'escalafon actuel, au Mexique - via "AlToroMexique":
  
  https://www.altoromexico.com/index.php?acc=escalafon

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 24 Février)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 
   
Attente...
 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

      24 Février  - Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.ne

 
 
 
 

ARCHIVES "TOROS2000… EN QUELQUES "CLICS"!!
     Les chroniques de la Temporada 2023 sont réunies dans "Temporada 2023" en colonne de gauche, ci-contre. A partir de la page d'intro, vous pouvez revoir la saison toute entière en choisissant, en haut de page, les mois et semaines ciblées, (chaque mois étant divisé en trois dizaines, afin de réduire les pages et faciliter leur chargement).
     Il en est exactement de même pour les 23 Temporadas qui précèdent. - Bonne route! Bonne lecture… et "bons clics"!!! - Merci à vous - P.Beuglot

 
 
 
 
 
 

 

GALERIES PHOTOS "TOROS2000" - Patrick Beuglot : 

                "SOUVENIRS, SOUVENIRS!"… DES FERIAS ET CORRIDAS DU SUD-OUEST .
                       "Ces toros et ces hommes… ce jour-là!" 
 

 

     Avis, avant toute chose ! : Ces longues séries de photos n'ont pas vocation, ni prétention, "à l'artistique", mais plutôt celles de reportages sur "Ce qui s'est passé ce jour-là, toro par toro". Ainsi, vous retrouverez des moments que vous avez vécus, ou découvrirez ceux que vous auriez pu vivre, avec "ces Toros et ces hommes... ce jour-là !"

     Avertissement technique:  Pour ouvrir chaque galerie, faire clic droit sur le lien et "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" - (On peut alors visionner "en global", ou " au Uno por Uno": choisir "la" photo qui intéresse, ouvrir en diaporama et  visionner "pleine écran"; bref, naviguer à volonté)
     Bonne route, en espérant que cela vous plaira ! - Merci

 
 
 
 
TEMPORADA 2023

LES CORRIDAS 2023, EN PLAZA DE DAX
DAX - Corridas de la Feria d'Août 2023

     11 Août - Toros de Victoriano del Rio, pour Alejandro Talavante, Emilio de Justo, et El Rafi   (galerie complète:  102 photos):  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/ESkaauGJDLfjj4h6A

     12 Août: Toros de La Quinta, pour El Juli, Clemente et El Rafi  (galerie complète - 104 photos):
     https://photos.app.goo.gl/eJqb98QvKxH31HUVA

     13 Août: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Rafaelillo, Javier Cortes et Isaac Fonseca  (galerie complète: 103 photos):  
     https://photos.app.goo.gl/Jjd6DCt9nDBAEDAJ6

     14 Août: Toros del Pilar, pour Sebastian Castella, Pablo Aguado et Tomas Rufo (galerie complète - 178 photos):
     https://photos.app.goo.gl/MEAS746RcHtRVWaX8

     15 Août: Toros de La Palmosilla, pour Juan Leal, Leo Valadez et Angel Tellez  (galerie complète - 103 photos):
     https://photos.app.goo.gl/k8eo1Wy8mXhVKota6

DAX - Corrridas de "La Salsa 2023"  
     9 Septembre - Toros de Pallares, pour Fernando Robleño, Emilio de Justo, et Adrien Salenc  (galerie complète - 138 photos): 
   
 https://photos.app.goo.gl/J3zEgASdMgKTFHNK6

     10 Septembre: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Daniel Luque et Clemente  (galerie complète - 149 photos): 
    
https://photos.app.goo.gl/MuhF2aAff1NKAfon6     


LES CORRIDAS 2023, EN PLAZA DE BAYONNE
BAYONNE - Corridas des Fêtes 2023

     28 Juillet - "La corrida blanche" : Toros de Juan Manuel  Criado, pour Clemente, Jesus Enrique Colombo et Dorian Canton (galerie 44 photos -  à compléter):  
     https://photos.app.goo.gl/URihiRxHsxLSjNSe7

BAYONNE - Feria de l'Atlantique 2023
     1er Septembre - "La corrida Goyesca "bleue: Toros de Garcigrande, pour Juan Leal, Andres Roca Rey et Adrien Salenc (galerie 37 photos - à compléter): 
     https://photos.app.goo.gl/UEmQenj1uiiUc73P8

     2 Septembre - la corrida "à six": Toros de Pedraza de Yeltes, pour Morenito de Aranda, Joaquin Galdos, David de Miranda, Rafa Serna, Jorge Isiegas et El Rafi  (galerie 44 photos - à compléter):
     https://photos.app.goo.gl/SFRvqcBRk3k7S8ex7

    3 Septembre - Corrida de clôture: Toros de Zacarias Moreno, pour Manuel Escribano, Emilio de Justo et Alejandro Mora (alternative)  - (galerie 54 photos - à compléter):  
     https://photos.app.goo.gl/i1RgNY4gz4kiyoyT7

 
 
 

TEMPORADA 2022  - Retour à la normale

LES CORRIDAS DE BAYONNE
BAYONNE - Corridas des Fêtes 2022
     29 Juillet - Toros du Conde de Mayalde, pour Domingo Lopez Chaves, Alejandro Talavante et Tomas Rufo  (85 photos) -
 (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://photos.app.goo.gl/aEmnjk7nmiowNeTu9

     30 Juillet - Corrida de Rejoneo - Toros de Romao Tenorio, pour Sergio Dominguez, Léa Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza (39 photos) 
    
https://photos.app.goo.gl/KMPXixtc4tBkqmEi9

BAYONNE - Feria de l'Atlantique 2022
     2 Septembre - "La Goyesca bleue": Toros del Vellosino, pour Juan Leal, Pablo Aguado et Adrien Salenc (66 photos)
     https://photos.app.goo.gl/QiH2WKWyh7FaiTsXA

    4 Septembre - Corrida de clôture (96 photos)
    https://photos.app.goo.gl/PagXXdg2suqjBNSG8


LES CORRIDAS DE DAX     
DAX - Feria d'Août 2022
     11 Août -
Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Jose Maria Manzanares, Andres Roca Rey et Isaac Fonseca (Alternative) (103 photos).
    
https://photos.app.goo.gl/6Y96zSDovPcdP9Ar9

     12 Août - Toros de Antonio Bañuelos, pour Morante de la Puebla, Gines Marin et Pablo Aguado. (95 photos)
   
 https://photos.app.goo.gl/X4VkYSrBYWHUXBPq5

     13 Août - Six toros de "La Quinta", pour  Daniel Luque, en "unico espada". (87 photos)
 
   https://photos.app.goo.gl/vCQJUoc8CCZebzAj6

     14 Août - Toros de Miura, pour Octavio Chacon, Sergio Serrano et Roman. (83 photos)
 
   https://photos.app.goo.gl/jg8i5wUq7GQ7eoh9A

     15 Août - Toros de "El Parralejo", pour Antonio Ferrera, Juan Leal et Alejandro Marcos. (134 photos)
   
 https://photos.app.goo.gl/1BRBvSxQw8ohYsBL8   

DAX - "La Salsa 2023"
     10 Septembre - Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Emilio De Justo, et Tomas Rufo (133 photos)
     https://photos.app.goo.gl/466dAZUaA4YLs78h9

     11 Septembre - Toros du Puerto San Lorenzo, pour Morante de la Puebla, Daniel Luque et Juan Ortega (104 photos)
     https://photos.app.goo.gl/PKATQgnPz4mi8Nwf9

 
 
 

TEMPORADA 2021 - La saison du Covid "II" - Les corridas et Ferias se remettent en place, lentement et de formes réduites)

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    30 Juillet - Toros de Pedraza de Yeltes, pour Daniel Luque, Sergio Flores et Adrien Salenc (29 photos)  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/5xBrrQDCotWdNgPs9

      3 Septembre - Corrida Goyesca (en semi nocturne) - Toros del Montecillo, pour Antonio Ferrera, Daniel Luque et Emilio de Justo. (33 photos)
   
 https://photos.app.goo.gl/Tk48GDcGc16QTuUz6

     4 Septembre - Novillada piquée: Novillos de Los Maños, pour Tomas Rufo, Adam Samira et Yon Lamothe. (51 photos)
    
https://photos.app.goo.gl/g4ZgQJnW8DG2Ws9e9

     4 Septembre - Corrida "à six" (en semi-nocturne) - Toros de Valdefresno et Conde de Mayalde, pour Morenito de Aranda, Thomas Dufau, Tomas Campos, Alejandro Marcos, Jesus Enrique Colombo et Diego  Carretero. (44 photos)  
  
  https://photos.app.goo.gl/YuBhDyCBmQDQeYgB8

     5 Septembre - Corrida de clôture: Toros de Garcigrande, pour El Juli, Paco Ureña et Juan Leal. (66 photos)
   
 https://photos.app.goo.gl/GcobT78h7y4bVp1u7


LES CORRIDAS DE DAX
DAX - Les corridas "d'Août 2021" (la Feria étant annulée)
     13 Août: Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Morante de la Puebla, Andres Roca Rey et Pablo Aguado. (62 photos)  
     https://photos.app.goo.gl/Gngk3pyvFrfLYUXN8

     14 Août: Toros de La Quinta, pour Daniel Luque, Emilio de Justo et Adrien Salenc. (62 photos)
     https://photos.app.goo.gl/LsEk94AGzYdfNWet7

     15 Août: Toros de Santiago Domecq, pour Miguel Angel Perera, Gines Marin et Juan Leal. (44 photos)  
     https://photos.app.goo.gl/xG9EQsjXmbBGq9BJ9

DAX - Les corridas de "Septembre 2021".
     11 Septembre: Toros de Pedraza de Yeltes,  pour Morenito de Aranda, Thomas Dufau et Gomez del Pilar. (43 photos)
     https://photos.app.goo.gl/LAm32tUGbbjghJdx7

     12 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour Daniel Luque et Andres Roca Rey (en mano a mano). (47 photos)  
     https://photos.app.goo.gl/HwxVkFnW8w1LEts9A

 
 
 
TEMPORADA 2020 - La saison "du Covid" - Corridas et Ferias sont majoritairement annulées, suspendues, "renvoyées", sur l'ensemble du territoire - Voir "Actualité".
 
 
 
TEMPORADA 2019

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     28 Juillet - Corrida de Rejoneo: Toros de Jalabert, pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Lea Vicens.  (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/JLD7HUjSh6PheaT66

     14 Août - Corrida Goyesca - Toros de Torrestrella, Pedraza de Yeltes et Puerto San Lorenzo, pour Daniel Luque "unico espada".
     https://photos.app.goo.gl/G27CCMz3k8Cku4Rc9

     30 Août - (semi-nocturne) - Toros de Luis Algarra, pour Sebastian Castella, Daniel Luque (remplaçant Roca Rey) et Pablo Aguado.
     https://photos.app.goo.gl/vCDnDqxPAm82FhJL8

     31 Août - Corrida - (semi-nocturne): "Six fers pour six diestros": Domingo Lopez Chaves, Sergio Flores, Migule Angel Pacheco (remplaçant Tomas Campos), Juan Ortega, Adrien Salenc et Dorian Canton.
     https://photos.app.goo.gl/EAvFMbwpNcetsQfVA

     1er Septembre - Corrida de clôture: Toros de La Quinta, pour Octavio Chacon, Roman et Joaquin Galdos. 
     https://photos.app.goo.gl/xyGJJXUuhveiVvWx5

à suivre...

 
 
 
TEMPORADA 2018

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros du Laget, pour Leonardo Hernandez, Joao Moura et Léa Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://photos.app.goo.gl/azWsUZLoBk9LD4xi8

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de Bañuelos, pour Juan Bautista, Paco Ureña et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/TtuwERS5DuEepn7a7

     31  Août (semi-nocturne) - Toros de Garcigrande, pour El Juli, Sebastian Castella et Gines Marin.
    
https://photos.app.goo.gl/TCZ8CzNNYWpZn1ox9

     1er Septembre - Finale des "sin picar" - Erales du Lartet, pour Pablo Paez et Yon Lamothe.
     https://photos.app.goo.gl/S2gsu9uQubENhyPh9

     1er Septembre - Corrida "à six": Toros de R.Margé, pour Thomas Joubert, Sergio Flores, Tomas Campos, Francisco Jose Espada, Joaquin Galdos et Pablo Aguado.
    
https://photos.app.goo.gl/S15zViVWJSWDCjz86

     2 Septembre - Toros de La Quinta, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Roman.
     https://photos.app.goo.gl/dK4XfggDEeAkvP4f9
    
2 Septembre (annexe): La cogida de Roman.
     https://photos.app.goo.gl/WQZzehbJAb4TKsPP7

AUTRES CORRIDAS
    
17 Juin - AIRE SUR ADOUR - Corrida hommage a Ivan Fandiño.
    
https://photos.app.goo.gl/HZzvSZfJFY7L7Tga7

     22 Juillet - SAINT VINCENT DE TYROSSE - "Défi des légendes - Miura et Palha.
    
https://photos.app.goo.gl/jdTNAaNxLftzcXBT8

 
 
 

TEMPORADA 2017

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros de Rosa Rodrigues,  pour Pablo Hermoso de Mendoza, Joao Moura et Lea Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/zzcBYb2AVAi3BUSt2

     30 Juillet - Toros de Robert Margé, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Thomas Joubert.
      https://photos.app.goo.gl/JhyjGnIVwD0J5VLJ3

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de D.Hernandez et Garcigrande, pour C.Diaz, E.Ponce et A. Lopez Simon:
    
https://goo.gl/photos/UeYN7fgaNd8so3hf8

     1er Septembre - Novillada (nocturne): Novillos de 3los Maños", pour A.Younes et A.Salenc, en mano a mano.
     https://goo.gl/photos/TDPe55wb2XwQbYzUA

     2 Septembre: Toros del Freixo (Juli), pour J. Bautista, P. Ureña et A.Roca Rey:
     https://goo.gl/photos/YisccLbjnTzPzTsx6

     3 Septembre: Toros de Bañuelos, pour A.Ferrera, S.Castella et Jose Garrido
     https://photos.app.goo.gl/JXBmlEgNfDWcl7hz1

 
 
 

TEMPORADA 2016

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     31 Juillet - Toros de Montealto, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Thomas Dufau. - (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://goo.gl/photos/mT1P4M2cWHiVvNC76

     15 Août - Corrida Goyesca: Toros de Domingo Hernandez, pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/vaSZx2f2CbeXaX2n2

     3 Septembre: Toros de Pedres, pour Curro Diaz, Ivan Fandiño et Javier Jimenez. 
     (en reconstruction)

     4 Septembre: Toros d'Alcurrucen, pour Sebastian Castella, Daniel Luque et Jose Garrido.
     (en reconstruction)

DAX 2016:  Absent pour conflit avec les responsables.
MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 
 
 

TEMPORADA 2015

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    
2 Août - Toros de Montalvo, pour Morenito de Aranda, Manuel Escribano et Ivan Fandiño. -  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     (en reconstruction)
    
     15 Août - Goyesca - Toros de Antonio Bañuelos, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Lopez Simon.
     https://goo.gl/photos/jEf2ueZBHPgDbsjh6
    
     5 Septembre: Toros de Pedres, pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo, et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/ew3VtLzbnvnNfUox9

     6 Septembre: Toros de Garcigrande, pour Sebastian Castella, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
     https://goo.gl/photos/LNFcjxTVvJw9goLdA


DAX - Feria 2015
     13 Août: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/Sj5RZAr8sQZQPwxF9
    
     14 Août: Toros d'Antonio Bañuelos, pour Enrique Ponce, Ivan Fandiño et Daniel Luque.
     https://goo.gl/photos/aBoY2k8PWdRZM7Hv7
    
     15 Août (matin): Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Pepe Moral.
     https://goo.gl/photos/UrXcuJLZ8fZNG7f97
    
     16 Août: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Manolo Escribano et Alberto Aguilar. 
     (en reconstruction)

DAX - Les corridas de "La Salsa 2015".
     12 Septembre: Toros de Cuadri, pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.  
     (en reconstruction)

     13 Septembre: Toros de Montalvo, pour Juan Mora, Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.  
     (en reconstruction)


MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 
 
 

   TEMPORADA 2014
 

LES CORRIDAS DE BAYONNE 2014
    
9 Août - Toros de Pedres, pour Paco Ureña, Jimenez Fortes et Juan Leal. - (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://goo.gl/photos/CCRigYHJkUdTFYir6

     10 Août - Toros de Montalvo, pour Ivan Fandiño, Daniel Luque et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/EPo7BQEi2pARkQAo6

     6 Septembre - Toros d'Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
     https://goo.gl/photos/c14FR7Evit19D9887

     7 Septembre - Toros de Garcigrande, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Ivan Fandiño.
     https://goo.gl/photos/7UeQxUnTGbGz2KWM7


MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2014
     16 Juillet - 1ère: Toros de Zalduendo, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Thomas Dufau.
    
https://goo.gl/photos/Dr8CSCe2mexAPEpW6

     17 Juillet - 2ème: Toros de La Quinta,  pour Antonio Ferrera, El Juli et Ivan Fandiño.
    
https://goo.gl/photos/hfrPyeSNzReLyoD39

     18 Juillet - 3ème: Toros de Fuente Ymbro et Joselito, pour Juan Jose Padilla, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/atem39mWT878C41m6

     19 Juillet - 4ème: Toros de Victorino Martin, pour Diego Urdiales, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/SvT16kZvvyNNpuqs8

     20 Juillet - 5ème: Toros de Miura, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Javier Castaño
    
https://goo.gl/photos/evpEjBricqJUBVsT7


DAX - Feria 2014
     14 Août - 1ère: Toros de Montalvo, pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et Juan del Alamo.
    
https://goo.gl/photos/9QFHDs3z5L6sKimV7  

     15 Août/matin - 2ème: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/3aeiSAHZ1GStjCnu6

     15 Août/soir -3ème: Toros de Torrestrella, pour Juan Jose Padilla, Daniel Luque et David Galvan.
    
https://goo.gl/photos/KhqnhydecAjG3o1q7

     16 Août - 4ème: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Antonio Ferrera, Diego Urdiales et Javier Castaño.
    
https://goo.gl/photos/4CiSShvi8KjGiDdE7

     17 Août - 5ème: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Thomas Dufau.
  
  https://goo.gl/photos/wtvF7n2AAPkZqaTw8
 


DAX - Les corridas de "La Salsa 2014".
     13 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Sebastian Castella et Roman.
    
https://goo.gl/photos/W7D7bWLeWYuqjRM98

     14 Septembre: Toros de La Quinta, pour El Cid, Ivan Fandiño et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/ai8KbJH7tA4mNnUt8

 
 
 
 
 
A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…
 

LES ARCHIVES DE « TENDIDO SUD »

     Chaque semaine, on regardait  « Tendido Sud », programme taurin présenté par Christophe Chay, dorénavant sur "TV SUD":
         A VOIR:
Les archives de "Tendido Sud" - Via "Youtube":
          https://www.youtube.com/results?search_query=Tendido+Sud

 
 
 
ARCHIVES TAURINES
 
   UN "GROS" PEU D'HISTOIRE…

 

     L'hiver et là! Et avec lui, le temps de la réflexion; le temps d'apprendre, encore et toujours; le temps de vivre sa passion et la conforter, en revivant l'Histoire. Et à ce sujet, quelle que soit l'opinion que chacun puisse avoir d'André Viard, il convient de voir et revoir l'immense boulot qui est le sien, concrétisé par l'exposition et les documents audiovisuels qu'il a conçus et présentés, cette année, au fil de plusieurs grandes ferias, d'Espagne et de France. "Les Tauromachies Universelles": une authentique "Œuvre", tant sur le plan didactique qu'artistique, en défense du Toro et de la Fiesta Brava, non par l'insulte, le mépris, la menace et la violence, mais simplement, concrètement, par "l'Histoire", apportée à tous, grands et petits, Aficionados et néophytes, sur un monde "de lumière et d'honneur", que certains, ignares et faussement sensibles, veulent "éradiquer"…
     L'hiver est là! On a le temps! Certes on n'osera demander "aux antis" d'avoir patience et sagesse "d'apprendre un peu, et "connaitre… avant de parler!", car ce sont deux choses dont ils sont absolument, définitivement, incapables… Mais vous qui passez souvent ici, parce que vous êtes "Aficionados et bonnes gens", vous allez vous régaler.
     En tous cas, "Un gros coup de Sombrero" à André Viard, pour tout ce qu'il fait, en défense de la Fiesta, et notamment pour cette "Histoire de Tauromachies Universelles" 2016.

A découvrir, en vidéo:
     La présentation de l'exposition et ses objectifs - André Viard, par Carlos Millet:
     https://www.youtube.com/embed/1_Ax8ZH8Mp0