L'ACTUALITÉ TAURINE
(Les dernières 48 H)
Pour toute l'actualité archivée d'Août
cliquer sur "Août"  ci-dessus (par dizaines)  -  (De même, pour tous les autres mois, à leur place - par dizaines de jours)
Les Chroniques de 
Patrick Beuglot
 
 
 

I     ICI, NOUS COMPRENONS, ET BIEN ENTENDU ACCEPTONS, QUE L'ON DISE: "LA CORRIDA, JE N'AIME PAS!"
                                                                        MAIS NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS QUE L'ON DISE: " LA CORRIDA, JE N'AIME PAS…DONC, IL FAUT LA SUPPRIMER! "

 
       QU'ILS LE VEUILLENT OU NON... " TAUROMAQUIA ES CULTURA !! "

                                                                  " TAUROMAQUIA ES CULTURA "  :  https://www.youtube.com/embed/S_z0qjfrEwA   (Video de Jose Daniel Rojo)
                                                 

 
 
 
 ACTUALITE...  2023  
 

SIMON CASAS… "Y SUS COSAS" !!!

     1er Février - La Feria de San Isidro 2023 sera, ce soir, officielle et, on l'a vu, elle déjà suscite de gros commentaires. Bien entendu, la cible de ces "observations" se nomme Simon Casas, son associé Rafael Garcia Garrido, en gestionnaire et bon diplomate, faisant "tampon" entre "la raison et la passion"…  Cependant, l'homme d'affaires a beau prendre tous les tons, il a du mal à contrer des évidences, parmi lesquelles deux, essentiellement:
     - La première est l'absence de Juan Ortega, torero certes très irrégulier, mais apprécié de Madrid, curieusement absent de la Feria, celle-ci étant organisée par l'apoderado que le torero a quitté, cette hiver… comme d'autres l'ont fait avant lui!! - "Simon Casas tiene "sus cosas", pero no es rencoroso!" déclare Garcia Garrido !!! Casas n'est pas rancunier… Dont acte ! Mais… que serait-ce s'il l'était? - Bien entendu, le co-empresa argumente: "On lui a offert les deux corridas de Juan Pedro et Algarra… !!", sous-entendu, "Il les a refusées!" - Ce que ne dit pas l'empresa c'est "A quelles conditions, on les lui a offertes!"  Et le torero n'est pas fou: "Qui refuserait Juan Pedro, ni même Algarra?" - Bien entendu, "on n'est pas rancunier!"… mais il y a mille manières "d'offrir" un poste à un torero… afin qu'il ne l'accepte pas.
     - Et puis, il y a "le coup des Mexicains"!! - Avec tout le respect qu'on leur doit "Que viennent faire Payo et Saldivar à cette San Isidro, sinon par l'imposition du nouveau "socio" de Casas, le Mexicain Pedro Haces lequel, a probablement pesé de tout son poids (et…pesa!!) pour que, dans une Feria raccourcie, ces deux jeunes "vétérans" prennent la place de quelques vrais espoirs d'avenir, comme Gilio, San Roman; sans oublier un Joselito Adame, certes vétéran mais  héroïque, l'an passé, en cette même Feria. - Là, Casas joue les grands solidaires, associé "plein cœur" à la défense de la Fiesta Brava, au Mexique… il nous arracherait presque des larmes!!! - Une plaidoirie qui ne trompe personne. Pedro Haces "lui a mis un but!"… et ce n'est sûrement pas le dernier!
     Bref, les couloirs de la Feria de San Isidro 2023 sont plus sombres que jamais, et il faudra bien trois jours de repos, pendant la Feria… pour s'en remettre !

A ces sujets:
     A lire, dans "Cultoro": "La jugada maestra del "Socio" Mexicain… " - par Marco A.Hierro:
     https://cultoro.es/2023/1/24/actualidad/san-isidro-toreros-mexicanos-138121/
     A lire, dans "Cultoro": Simon Casas et le "sitio" donné aux Mexicains - par Pablo Lopez Rioboo:
     https://cultoro.es/2023/1/26/actualidad/plaza1-defiende-presencia-mexicanos-138396/

     A lire, dans "Cultoro", au sujet de Juan Ortega - par Pablo Lopez Rioboo:
     https://cultoro.es/2023/1/31/actualidad/juan-ortega-simon-feria-138867/

 

"PAS QUE LES TOROS… QUI ONT DES CORNES !!!"  :  "LES CARTELES DE SAN ISIDRO !!!"

     Il s'appelle Domingo Delgado de la Camara, et il ne garde rien…"dans l'arrière-boutique"!
     Tout au long de l'année, nous retrouverons les commentaires et les anecdotes d'un Aficionado "de verdad", sur l'actualité d'aujourd'hui, et les souvenirs d'hier… Par ailleurs, la parfaite diction de ce "youtuber spécial" (parce qu'il sait de quoi il parle, lui!), licencié en droit, auteur de plusieurs ouvrages taurins très importants, chroniqueur, polémiste mais avant tout "Aficionado de toujours", est pour chacun d'entre nous une bonne leçon d'Espagnol, d'aujourd'hui et de toujours!
     Una gozada, y… "unas verdades" où l'on sent bien que "les cornus" ne sont pas toujours les toros…  

     Retrouvez aujourd'hui, dans "AL TORO… POR LOS CUERNOS"  -  Au programme:   "Les carteles de San Isidro":  
    
  https://www.youtube.com/embed/c0AWk5bI5mw

Biographie: Domingo Delgado de La Camara, dans "El Cossio":  http://www.elcossio.com/BiografiaDomingo.html

 

VIC-FEZENSAC 2023: DANS LA TRADITION !

     1er Février - La Feria "del Toro", cette Pentecôte en plaza de Vic, rejoindra celles des grandes traditions… Reste à savoir si elle rejoindra celles "des grandes émotions". Toujours est il que les organisateurs ont tout fait pour. Feria 2023, du 27 au 29 Mai, quatre corridas, dont une "concurso" et une beau amnos a mano; une novillada piquée et un "sin picar". Du sérieux et du costaud, pour une nouvelle page... de Vic... Qu'on en juge, ici.

   VIC-FEZENSAC - Feria del Toro 2023
Samedi 27 Mai, au matin (Paseo:11h00):  Novillada piquée:
     Novillos de Monteviejo, pour Yon Lamothe, Jorge Molina et Christian Parejo.
Samedi 27 Mai - au soir (Paseo:18h00) - 1ère corrida:
     Toros de Dolores Aguirre, pour Alberto Lamelas, Luis Gerpe et Maxime Solera.
Dimanche 28 Mai - au matin (Paseo: 11h00): 2ème corrida - Corrida concours:
     Toros, respectivement, de Saltillo, Villamarta, Conde de la Corte, Santa Teresa, Yonnet et Couto de Fornilhos, pour Sanchez Vara, Adrian de Torres et  Gomez del Pilar.
Dimanche 28 Mai - au soir (paseo: 18h00) - 3ème corrida:
     Toros de Baltasar Iban, pour Morenito de Aranda, Leo Valadez et Jesus Enrique Colombo.
Lundi 29 Mai - au matin (paseo: 11h00): Novillada sin picar:
     Erales de Alma Serena, La Espera, Lartet, Turquay et La Golosina, pour Martin Morilla et Cesar Fernandez "El Quitos", accompagnés du novillero vainqueur du Bolsin de Bougue.
Lundi 29 Mai (Attention: Paseo: 17h00) - 4ème corrida:
     Toros de Rehuelga, pour Domingo Lopez-Chaves et Daniel Luque, mano a mano.

 

SEVILLA: "UNE CROÛTE DE PLUS !!!

     1er Février - On ne s'étendra pas sur le sujet! - Hier, vient d'être dévoilée l'affiche de la Temporada 2023 en plaza de Sevilla. En fait, mieux eut valu la laisser… voilée!
     Chacun, bien entendu, aura son opinion… mais qu'on ne vienne pas dire que cette "chose" illustre et fait la promotion de la corrida, en la Real Maestranza Sevillana! - Une fois de plus, et il y en a "unas cuantas", c'est une insulte à la Fiesta Brava, à la Sevilla Taurina et à l'Aficion… au moment où la Tauromachie, sa tradition et ses "valeurs" sont systématiquement et durement attaquées…  Pero bueno!!!
     Donc, cette "Affiche 2023" est due au prestigieux architecte Britannique Norman Foster… tout à fait reconnu pour des œuvres grandioses… dans son domaine. - Fera t'il l'unanimité pour sa démonstration  d'Aficion, et sa "valorisation" des deux symboles premiers de la Tauromachie, que sont le toro et le torero", et ce à travers tous les âges? - Peut-être obtiendra t'il majorité… mais l'unanimité, non! Et cela commence par ici!!
     L'affiche de la Temporada de Séville 2023 est "una verguenza", comme le furent celles, entre autres, de 2022, 2020 et avant eux, surtout, ceux de 2009, 2008, 2007…qui étaient de véritables insultes à la Fiesta Brava! - Les Pedro Sanchez et autres Gustavo Petro peuvent dormir tranquilles: pas besoin d'assassiner la corrida...ses responsables sont très bien capables de la saborder! 
     Mais, ce n'est qu'une opinion, parmi tant d'autres!

A lire et voir, au sujet de "L'affiche de la Temporada 2023, en plaza de Séville":
     Dans "ABC"/Sevilla, par Jesus Bayort:
     https://sevilla.abc.es/cultura/toros/norman-foster-presenta-cartel-temporada-taurina-maestranza-20230131125532-nts.html
     Dans "Toreteate":
     https://toreteate.com/presentado-el-cartel-anunciador-de-la-temporada-de-sevilla/

En annexe: Petit rappel : Les carteles des Temporadas de Séville, par le passé:
     https://www.plazadetorostienda.es/3-carteles

 

LE GALA DE LA SAN ISIDRO : "BLING-BLING! PLOUF-PLOUF !!!
     La vengeance de
David Casas

     2 Février - Et donc… avec retransmission vidéo en direct, y compris rupture de faisceau et panne de son, nous avons eu droit  "au grand gala" de présentation de la Feria de Madrid 2023, et en sortons "endormis", complètement assommés par des torrents de paroles, des fleuves d'autosatisfaction, et des océans… d'ennui ! - Et au milieu de tant de fadeur, de faux sourires, de faux semblants, de regards figés, de sourires crispés, forcés… des cartels de la San Isidro, sur lesquels on passa très vite, pour la bonne raison qu'ils étaient connus de tous, deux semaines auparavant… - Alors, "pour meubler", on a eu droit à distribution des prix, lesquels, hors le Toreros et la ganaderia de la Temporada, n'avaient pour raison d'être que "le bling-bling" imposé par l'évènement. Des trophées de ferraille, horribles, que les récipiendaires, pour la plupart, tenaient en main comme un arrosoir, ou vieil ustensile de cuisine, voué à la déchetterie...
     Ce fut long… long… long !!! - Ce fut plat, vide de vrais sourires et de regards francs !!! - Bien entendu, le joli minois d'Isabel Diaz Ayuso, Présidente de la Comunidad Madrileña, a fait mouche, d'une part… parce qu'elle a un joli minois; et d'autre, parce que, femme de conviction autant que de fer, elle défend la Liberté, "toutes les libertés", dont en premier, celle d'aimer la Tauromachie…
    Evidement une large bordée de "Figuras", où l'on notera, là également, que le Juli est très à l'aise, à l'inverse d'un Manzanares crispé, forcé… comme dans le ruedo. - Emilio de Justo fut justement fêté, l'organisation ayant bon goût de répéter les images, certes furtives, de sa terrible cogida, ici même, aux derniers Rameaux! Figura dans le ruedo… ça viendra! Mais au micro… "como todos"! - Roca Rey est couronné comme torero de l'Année (Morante a du apprécier!), et son trophée a été reçu par la Señorita Victoria Federica, fille le l'infante Elena, qui, au micro, n'a guère fait briller son statut actuel "d'Influençeuse" sur les réseaux dits-sociaux, qui sont en train de la faire millionnaire… Aussi "plate", au propre comme au figuré, la jeune femme lut de languides platitudes, au grand plaisir, feint, de la foule regardant subrepticement… sa montre!
     Et puis, sous les regards ébahis  de cette foule "pas en délire"… l'affiche de la San Isidro 2023! - Une nouvelle formule! Une nouvelle technique! Ca vient de sortir! Une affiche, on ne va pas se risquer à traduire, "que trasciende al metaverso, convertido en un NFT" - Les spécialistes comprendront.. mais les "simples mortels", moins !!! … Même Marilo Montero, présentatrice-vedette de la télé, et du gala, Navarraise et Aficionada, élégante en un ensemble de belle simplicité immaculée, n'a pas réussi à complètement expliquer "la valeur" de la géniale trouvaille... ni a convaincre! 
     Deux "vedettes", cependant, au cours de cette langoureuse soirée:
     - Le petit Marco Perez, dont la voix fluette cache mal la totale détermination torera. - Bien entendu, le "Système" le regarde déjà avec les yeux de Chimène et… "On exploite déjà à fond le fragile filon!": Marco  Perez, en "clase practica", va lidier trois novillotes, en plaza de Madrid, le 15 Mai au matin, dia del Santo Patron !!! - Bon! Que dire à cela, sinon: "Encore une fois… on va trop vite!" Mais c'est ainsi: Dans la mesure où le petit homme l'accepte, et que ses responsables de même…  "La plata!!!" - Attention: Madrid, même en fête, n'est pas Séville!
     - Et puis, l'autre surprise: "La Télé !!!!" - Movistar a perdu son monopole, et ne télévisera pas San Isidro! Tant pis pour les abonnés! - Et donc, "surprise, surprise! ", c'est "TéléMadrid" qui retransmettra en direct 14 corridas, en complément avec "OneToros", filiale du canal Allemand "Onefootball", qui a remporté le marché, pour trois ans, "éjectant" du coup le Canal Toros, de Movistar, dont on dit, (attentions les abonnés!) "qu'il battrait de l'aile" et même serait sur le point de fermer boutique. Bruit démenti par les responsables, mais on sait bien que, ici comme ailleurs…"Pas de fumée sans feu!" - Ici, "Plaza1" a regardé à ses intérêts… ce qu'on ne peut lui reprocher! On en saura plus dans une quinzaine de jours! - La question est: Quel TéléMadrid? - Est-ce que, de toutes parts, on aura accès aux retransmissions, et dans quelles conditions? - Wait and see!!!
     En tout cas, il en est un dont on a souligné "à gros traits", les mérites, la sympathie, les compétences, etc, etc, etc.… c'est David Casas, que l'on a vu partout, écouté, applaudi partout! - Pas de problème, bien sûr, chacun ayant été surpris de son licenciement de Movistar, dont il était l'une des figures taurines, appréciées de tous. Le motifs étaient troubles, et probablement jamais on n'en saura "la vérité vraie"! Peu importe: Après avoir mis en place une émission taurine, radiodiffusée en podcast, David Casas revient en force, et probablement le reverra t'on, propre et on l'espère "mieux rasé", à la San Isidro qui vient!
     Et pour revenir à la San Isidro… les carteles annoncés ne bougent pas ! Ca n'était vraiment pas la peine d'un gala si… pesant! Ni d'un présent billet… si long ! Damned!!!

A lire et voir, au sujet de "la San Isidro 2023" et de son… "gala" !!!
     Dans "Toreteate":
     https://toreteate.com/plaza-1-presenta-un-san-isidro-redondo-con-las-figuras-a-tres-tardes-en-una-gran-gala-de-la-tauromaquia/
     Dans "Cultoro" :
     https://cultoro.es/2023/2/1/actualidad/carteles-feria-san-isidro-139450/
     Via "Toreteate" (vidéo) : Marcos Perez
     https://toreteate.com/marco-perez-es-un-sueno-verme-acompanado-de-estos-toreros-que-veia-hace-nada-por-television/
     Via "Toreteate" (vidéo) : El Juli
     https://toreteate.com/el-juli-esta-gala-es-una-manera-de-poner-en-valor-la-tauromaquia-a-nivel-mundial/

Au sujet de "La Télé":
     Dans "Télémadrid" (video): Isabel Diaz Ayuso annonce la retransmission par la chaîne:
     https://www.telemadrid.es/noticias/sociedad/Telemadrid-volvera-a-retransmitir-toros-de-la-Feria-de-San-Isidro-2-2529367111--20230201102440.html
     A lire: "Plaza1" et "OneToros" - via  "El cierrdigital":
     https://elcierredigital.com/masmedia/934032922/asi-es-one-toros-canal-aleman-tv-vinculado-futbol-quiere-quedarse-tauromaquia-espana.html
     En video: Autre passage de l'intervention de la Présidente de la Cam, au sujet de Madrid et la Tauromachie:
     https://www.youtube.com/embed/mRhMu_JUF9Y
     Via "Arribes Taurinas" : La fameuse "Affiche" de San Isidro 2023:
     http://arribestaurinas.es/2023/02/01/video-conoce-todos-los-detalles-del-cartel-oficial-de-la-feria-de-san-isidro-2023/

En annexe - Video: Et… si vous y tenez absolument, vous avez ici "l'intégrale" du grand Gala. Je vous préviens: Vous en avez pour 3h40" !!!:
     https://www.youtube.com/embed/OBn51QKT85s

 

   MADRID - FERIA DE SAN ISIDRO 2023  (les  cartels officiels)

Mercredi 10 Mai: Toros de La Quinta, pour El Juli, Andres Roca Rey et Alvaro Alarcon (Alternative)
Jeudi 11 Mai: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Emilio de Justo et Tomas Rufo.
Vendredi 12 Mai: Toros de Juan Pedro Domecq, pour Daniel Luque, Angel Tellez et Francisco de Manuel
Samedi 13 Mai - corrida "mixte": Deux toros de Maria Guiomar Cortes de Moura,  pour Diego Ventura; et quatre toros de montalvo, pour Paco Ureña et Gines Marin
Dimanche 14 Mai: Toros de Jose Escolar, pour Domingo Lopez Chaves, Fernando Robleño, et Gomez del Pilar.
Lundi 15 Mai - au matin (12h00): Présentation du jeune Marco Perez, en "clase practica", lidiant trois erales de Jandilla.
Lundi 15 Mai: Toros de El Parralejo, pour Miguel Angel Perera, Daniel Luque et Isaac Fonseca (confirmation).

Mardi 16 Mai: Jour de repos / La Feria fait relâche.

     Mercredi 17 Mai - 1ère Novillada piquée: Novillos de Los Maños, pour Diego Garcia, Cristian Parejo et Marcos Linares.
     Jeudi 18 Mai: Toros de Alcurrucen, pour Morante de la Puebla, El Juli et Tomas Rufo.
     Vendredi 19 Mai: Toros de Jandilla/Vegahermosa, pour Sebastian Castella, Jose Maria Manzanares et Pablo Aguado.
     Samedi 20 Mai - 1ère corrida de Rejoneo: Toros du Capea, pour Diego Ventura, Leonardo Hernandez et Duarte Fernandez (confirmation d'alternative)
     Dimanche 21 Mai: Toros de Fuente Ymbro, pour El Fandi, Juan Leal et Leo Valadez

Lundi 22 Mai: Jour de repos / La Feria fait relâche.

          Mardi 23 Mai - 2ème Novillada piquée: Novillos de Montealto, pour Jorge Martinez,  Jorge Molina et Sergio Rodriguez.
          Mercredi 24 Mai: Toros de Luis Algarra, pour El Payo, Roman et Francisco Jose Espada.
          Jeudi 25 Mai:
Toros du Puerto San Lorenzo/Ventana del Puerto, pour Jose Maria Manzanares, Emilio de Justo et Andres Roca Rey.
          Vendredi 26 Mai: Trois toros de Victoriano del Rio, et trois de Nuñez del Cuvillo, pour Miguel Angel Perera, Alejandro Talavante et Gines Marin.
          Samedi 27 Mai - Toros de El Pilar, pour Diego Urdiales, Pablo Aguado et Francisco de Manuel.
          Dimanche 28 Mai: Toros de Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Roman et Jose Garrido.   

Lundi 29 Mai: Jour de repos / La Feria fait relâche.

               Mardi 30 Mai - 3ème Novillada piquée: Novillos de Fuente Ymbro, pour Victor Hernandez, Alvaro Burdiel et Lalo de Maria
               Mercredi 31 Mai: Toros de Santiago Domecq, pour Arturo Saldivar, Alvaro Lorenzo et Fernando Adrian.
               Jeudi 1er Juin: Toros de Alcurrucen, pour Diego Urdiales, Alejandro Talavante et Daniel Luque.
               Vendredi 2 Juin: Toros de "El Torero", pour Ignacio Uceda Leal, Morante de la Puebla et Sebastian Castella.
               Samedi 3 Juin - 2ème corrida de Rejoneo: Toros de Fermin Bohorquez, pour Pablo Hermoso de Mendoza, Lea Vicens et Guillermo Hermoso. 
               Dimanche 4 Juin - Corrida de la Prensa: Toros de Victorino Martin, pour Emilio de Justo et Paco Ureña, mano a mano.

 
La Feria sera suivie de deux corridas "Extra-ordinaires", hors abonnement:
     Dimanche 11 Juin - Corrida "In Memoriam": Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Alejandro Talavante et Andres Roca Rey.
     Dimanche 18 Juin - Corrida de la Beneficencia: Toros de Victoriano del Rio et Domingo Hernandez, pour Emilio de Justo et 2 triomphateurs de la Feria

 

"LA TELEVISION DU FUTUR… TRES PROCHE!"

     3 Février - S'il est une annonce qui a fait gros bruit, mercredi lors du gala de présentation de la San Isidro 2023, c'est bien celle d'Isabelle Diaz Ayuso, Présidente de la Communauté autonome de Madrid, concernant les retransmissions Télé, en directe, de la Feria: La San Isidro sera retransmise, conjointement entre "TeleMadrid" et la nouvelle plateforme "OneToroLLC", actuellement en passe d'être officiellement ouverte et révélée au grand public.
     Depuis, tous les limiers de la presse Taurine se sont précipités, et le moins que l'on puisse dire, à collationner leurs infos, est que… "Les abonnés à "CanalToros" de Movistar doivent être très attentifs notamment parce que cette dernière n'a opposé aucune réaction à toutes les révélations et ces annonces du plus officielles, en particulier celle qui choque: "Depuis trois décades, "CanalToro" et ses prédécesseurs, comme "Digital plus" retransmettait en direct, tout San Isidro, tout "Otoño" de Madrid, sans parler des autres grosses ferias, Fallas, Sevilla, Pamplona, Bilbao, Zaragoza… et quelque autre !!!  Et maintenant… c'est fini!" - De là a déjà affirmer que "Toros Movistar" va fermer… y'a pas loin!  Donc "Wait" (pas longtemps!)… "and see!"(de très près"!). Parce que, "OneToro" a les dents longues,  longues!"
     Ainsi donc, la nouvelle plateforme "OneToro":
     - commencera à émettre le 15 Mars prochain.
     - a signé "Madrid" (San Isidro et Otoño, plus des festejos isolés) pour trois ans ! 2023, 24 , 25! Pour cela, a mis sur la table 5 millions par an!
     - a l'intention de négocier et "gagner" d'autres plazas et ferias, les principales: A priori, aurait déjà signé avec Valencia, à partir de Juillet.  (Quid des Fallas ?)
     - a l'intention de retransmettre en direct, cette année, 100 festejos "majeurs", et passer à 125, l'an prochain, en sortant de la planète Espagne. OneToros vise les ferias de tous les pays, de France à celles d'Amérique du Sud…
     - a l'intention de se cantonner qu'aux festejos "en direct". Pas de fioritures, de boutiques online et autres…
     - a l'intention de s'entourer des meillleurs collaboraterus, techniques et "Taurins", pour mener à bien sa quête de "N°1, d'entrée!!" - Ainsi, elle a déjà recruté Victor Santamaria, le grands réalisateur du temps de "Digitalplus"; et David Casas, à la présentation et aux interviewes, qui, ainsi, prend une terrible revanche sur "Movistar" (qui l'a viré, fin 2022), non seulement en retrouvant projecteurs et caméras, mais également, en participant... à sa probable perte!
     Si tout cela se confirme, Movistar fermera "CanalToros", car a priori, "OneToro" arrive avec un budget phénoménal, la nouvelle plateforme étant filiale allemande de "OneFootball", une véritable "monstre", Américain…

Bien entendu, la première question qui vient à l'esprit des Aficionados, "bave au lèvres" et main au porte-monnaie, est double: "Comment on va faire?" et surtout "Combien cela va-t-il coûter?"
     - Les réponses sont, dans l'instant, un peu vagues!  - Ce qui est certain, c'est qu'à moins d'un clair "renoncement" de Movistar, les "Aficionautes" vont devoir cracher aux deux bassinets, car "Canal Toros" peut décider de résister, et se rabattre sur d'autres ferias, moindres mais également intéressantes, ou d'autres festejos de prime importance. 2023 dira!!! - Re "a priori", Movistar n'a pas l'intention de lâcher, ni l'antenne, ni les toros, ni ses abonnés… Surprise d'avoir été "doublée" sur Madrid, elle assure "attaquer" sur d'autres ferias. A voir donc ce qui va se passer… pour Séville! (Et si cela se trouve… on aura droit à Castellon!)
     - Pour le "Comment cela va-t-il se passer?" - Les réponses vont très vite arriver: La principale est que les Aficionados du Monde entier, de Leningrad à Tombouctou, en passant par Magescq, pourront avoir accès à "OneToro", principalement par le site premier Taurin actuel, "Mundotoro", qui va créer "Mundotoro TV" et l'annoncera dans les prochains jours... - "OneToro" et donc "MundotoroTV" seront "connectables" par tous les moyens: Ordinateurs, Télévision, tablettes, phones…. - L'abonnement se fera principalement par "Mundotoro.tv", et "a priori", comme chez "Bein" pour le foot, et "OneFootball" de même, on pourra "choisir": Soit "tout", mensuellement; soit selon les Ferias qui intéressent. Ex: "Que" Séville! "Que" Madrid, ou Pamplona ou… autre! -  En tout état de cause, "Mundotoro" va prendre nouvelle ampleur, et très vite, on va savoir… à quelle sauce (Ketchup++) on va être dévorés!   
     On va savoir vite! Très vite! Mais une chose est certaine… nous allons devoir préparer nos porte-monnaie!

A lire, au sujet de "OneToro":
     - dans "El Mundo" - par Zabala de la Serna:
     https://www.elmundo.es/cultura/toros/2023/02/02/63db65f5e4d4d8770f8b457b.html
     - dans "Cultoro" - par Pablo Lopez Rioboo:
     https://cultoro.es/2023/2/2/actualidad/nacimiento-nueva-plataforma-onetoro-139674/
     - dans "Mundotoro" (relativement discret, pour le moment. Normal!): ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/esta-es-la-nueva-plataforma-de-streaming-que-revolucionara-la-television-taurina/1672653
(Pour ouvrir *** : Clic droit + nouvelle fenêtre)

 

"OUILLE !!!!"

     4 Février - L'actualité cinématographique de la semaine, outre l'actuacion d'un "patron" de la CGT "qui crève l'écran" (avant de crever l'Economie Française)…  a été marquée  par la sortie du nouvel "Astérix". Un budget phénoménal, pour "un grand plouf", au moins du côté des critiques et des premières opinions, au sortir des salles...
     "Dans notre petite planète à nous" celle des toros, l'actualité fut, bien évidemment "le grand gala", se voulant hollywoodien, de la présentation des carteles de San Isidro 2023… que tout le monde connaissait déjà. - On a vu ce que cela a pu donner, et partout (ou presque!), ce ne fut que ravissement!  Pourtant, lorsque les projecteurs se sont éteints et que les maquillages se sont effacés…reste la réalité de la Feria 2023. Et là, "ouille!" les premières "vraies critiques" sont tombées… et cela ne fait, probablement que commencer.
     A ce titre, on relèvera trois commentaires "sans filets", dont deux émanent d'Antonio Lorca, revistero "dur mais juste", et Aficionado incontesté, dans la ligne de son maître aux tribunes de "El Pais", Joaquin Vidal. En deux éditos "soignés", Vidal revient sur "Le Gala" et son…"atmosphère"; et de même sur la Feria de San Isidro "proprement dite", que certains liront avec les oreilles qui sifflent très fort, car les paroles s'envolant, mais les écrits restant, ceux de Lorca reflètent d'importance le sentiment Madrilène de bien des Aficionados de la capitale. Un sentiment que l'on retrouve dans le billet de Manuel Viera , paru dans "Burladero", se rapportant notamment à des carteles "fermés", répétitifs, qui ont provoqué plusieurs absences... .
     En un mot, "Madrid s'est… Sévillanisé!" et cela ne passe pas! - La Feria San Isidro 2023 est, de la part de l'Empresa, une Feria destinée "à se faire du fric!"… Comme le dernier "Astérix"!  (Au fait, pour le prochain "Obélix", il y a un acteur tout trouvé… il s'appelle Martinez, de prénom Philippe !!!) - Et un refrain commun: "Séville est Séville! Et Madrid est Madrid! Y punto!!" - Voyez plutôt:

A lire, par Antonio Lorca, dans "El Pais", au sujet du "Gala":
     https://elpais.com/cultura/2023-02-02/one-toro-sustituye-a-movistar-y-adquiere-los-derechos-televisivos-de-las-ventas-durante-tres-anos.html
A lire, par Antonio Lorca, dans "El Pais": "San Isidro 2023, symbole et reflet de la décadence" :
     https://elpais.com/cultura/2023-02-03/la-feria-de-san-isidro-de-2023-simbolo-y-reflejo-de-la-decadencia.html
A lire, par Manuel Viera, dans "Burladero": "Madrid se sévillanise, mais…"
     https://www.burladero.tv/opinion/galleando/2023/2/1/madrid-se-sevillaniza-pero-deja-fuera-al-sevillano-que-mejor-torea-76102.html

 

UNE SAN ISIDRO… "COMMERCIALE" !!!

     4 Février - Unissant sa voix aux critiques de la majorité, Javier Solana, dans son "Blog Youtubé", ne manque pas d'apporter son sentiment sur une San Isidro, faite "pour faire de l'argent", ce qui, d'ailleurs, a été presque revendiqué par "Plaza1", au moment d'annoncer "très tôt" les carteles: Le but est que les gens s'abonnent, ou qu'ils prennent leurs mesures pour acquérir des "entradas sueltas" qui, elles, seront plus coûteuses. Le pari est: "Vous avez toutes les Figuras… plusieurs fois! Bonne raison pour vous abonner! Sinon, d'accord, mais… a pagar!!

A voir, en video: "San Isidro… commerciale!" - par Javier Solana, dans "El Taurino Solana":
     https://www.youtube.com/embed/7yRFf1tlpvI

 

ET EN PARLANT DU PETIT LOUP...

     4 Février - Bien entendu, lorsque l'on dit "Madrid!", on dit "Casas", lequel, à lui seul, monopolise toutes les opinions, aussi passionnées les une que les autres, souvent dans la critique. Faut dire… "qu'il aide un peu à cela!". - Cependant, le fait est que, sans parvenir à faire "les coups" dont Nîmes a été le témoins, dans les années, disons "Années Ojeda", vers 85/90, Casas, au plan "Affiches et Ferias…sur le papier!", a tenu la route. Même s'il n'est pas parvenu à rendre à Madrid "la passion" et "l'Aficion" d'une plaza "de Temporada", le monde ("le beau monde") se précipitant pour San Isidro et Otoño, mais laissant la place aux moineaux, et aux cars de Japonais, le reste de la saison !
     Beaucoup plus discret, diplomate et pondéré, son associé principal, Rafael Garcia Garrido prend peu à peu sa part d'importance, surtout depuis qu'il est "la tête visible" de l'Empresa de Valencia. Dans le tourisme à grande échelle, directeur général de "Nautalia", depuis 2015, il est arrivé aux toros en gérant les salles VIP et les évènementiels de Las Ventas… ce qui lui a donné l'idée de se joindre à la candidature de Simon Casas, en y apportant "le sonnant et trébuchant". Pourtant "à l'inverse de Casas", pour ce qui est de "la façon d'être" et de gérer "la comm", il disait du Français, en 2017:
    
"Conozco el mundo taurino, eso es clave. Quien no lo conozca tiene muy difícil embarcarse en esto. Llevaba dos años trabajando dentro de la plaza de toros, gestionando las salas vip, y conocía un poco las posibilidades. Y con Simón Casas porque creo que, de todos los empresarios taurinos, es el único diferente. No tiene carácter especulativo, no está aquí para ganar dinero, que obviamente hay que ganarlo, pero no está para eso; él está para de verdad hacer las cosas muy bien. Todo lo que dice de pasión y tal es una realidad. Lo veo todos los días, lo vivo, no es fachada, él es así…"
     Pense t'il la même chose, en Février 2023?  - Probablement… en grande partie! - C'est d'ailleurs ce que lui auront demandé, sans doute, les membres de l'Association "El Toro de Madrid", qui ont reçu l'homme d'affaires, ce jeudi en leur tertulia hebdomadaire. Tertulia qu'ils ont la gentillesse et "l'Aficion" de mettre, intégrale, sur Youtube.
     A voir et donc découvrir ce Rafael Garcia Garrido, surtout au lendemain de la présentation d'une Feria de San Isidro 2023 "qui sent la poudre", peut-être plus "hors du ruedo… que dedans"!

A voir en video: Rafael Garcia Garrido, à la Tertulia du "El Toro de Madrid", le 2 Février:
 
   https://www.youtube.com/embed/HyaF4BKIUz4

 

ARLES: A PÂQUES ET A LA TRINITE !

     4 Février - Depuis quelques années, sous "la batuta" de Jean-Baptiste Jalabert et son équipe, Arles et ses deux Ferias font l'actualité, par des combinaisons "fortes", imaginatives, qui de plus en plus font la pige à une Nîmes voisine, dont les cartels perdent, peu à peu, leur originalité… "La créativité" est passée du côté d'Arles! Malgré un esprit de clocher bien naturel et tout à fait compréhensible, le nier serait vain.
     Cette année encore, Arles joue sur "la Trinité": Toros, Hommes, Emotion", et s'annonce "brillante", avec deux Ferias, de Pâques et "du Riz", où les jeunes diestros, de tous horizons, côtoieront les grands noms, avec en vedettes deux cartels-phare: Le mano a mano Castella - Roca Rey, au samedi de Pâques; et "La Goyesque", avec Manzanares, Talavante et Daniel Luque, lequel, apodéré par la casa, fera "doblete", cette année. - Côté "Toros", les Victorinos font retour, avec une terna "surprise", originale, qui promet "competencia"; et vu la terna, la corrida de Yonnet fermant Septembre, sera probablement "muy seria".
     On pourra se surprendre de l'absence de Diego Ventura, "fidèle Arlésien", de la corrida de Rejoneo, tandis que certains noms confirmeront respect aux mérites passés. Ainsi, Alvaro de la Calle, ce "sobresaliente" auquel seul la France, et en particulier Arles, a vraiment reconnu les immenses mérites des "Rameaux 2022" en plaza de Madrid, (lorsqu'il s'est retrouvé tout seul devant les cinq "restants" d'Emilio de Justo) se voit reconduit, après sa très digne actuacion en la précédente Feria du Riz. - Ainsi Clemente, ce torero Français qui, tout doucement, impose un toreo solide et de plus en plus "naturel", qui, on l'espère, pourra "toucher" un Victorino lui permettant de le démontrer.
     On sera peut-être surpris de ne pas voir le jeune Marco Perez, également mené par Juan Bautista, ni en "clase practica", ni en "sin picar". Annoncé à Castellon pour la Magdalena; à Madrid pour San Isidro; au Palio d'Istres pour sa présentation "piquée", le 15 Octobre, le petit Marco restera "derrière les planches", pour cette Temporada…  Ce ne sera que pour mieux les sauter, probablement, en 2024.
     Ainsi donc se présente la Temporada 2023 en plaza d'Arles, composée de 5 corridas formelles, une de Rejoneo, une novillada piquée (100% Française) et deux sin picar. Sans oublier la Camarguaise d'ouverture; "La Cocarde d'or" du 3 Juillet, le festejo de recortes, le 14 Août et les concoues "Camargue", dont la finale se disputera le 8 Octobre. - Temporada Arlésienne "que suena asi":  

     ARLES - Feria de Pâques 2023.
Vendredi 7 Avril : Corrida Camargaise.
Samedi 8 Avril au matin - Novillada non piquée (organisée par l'Ecole Taurine d'Arles): Erales de Colombeu, pour Martin Morilla, El Quito, Tomas Gonzalez et Samuel Navalon.
Samedi 8 Avril - au soir: Toros de La Quinta, pour Sebastian Castella et Roca Rey, en mano a mano.
Dimanche 9 Avril - au matin - Novillada piquée: Novillos de Pages Mailhan, Blohorn, Tardieu Freres, Fernay, Cuillé et Gallon Frères, pour Yon Lamothe, Lalo de María et Fabien Castellani.
Dimanche 9 Avril: Toros de Victoriano del Rio, pour Daniel Luque, Emilio De Justo et Juan Leal.
Lundi 10 Avril - au matin - Corrida de Rejones :Toros du Capea, pour  Joao Ribeiro Telles, Lea Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza.
Lundi 10 Avril - au soir: Toros de Victorino Martin, pour José Garrido, Clemente et Leo Valadez.

     ARLES - Feria du Riz  2023
Samedi 9 Septembre - Corrida Goyesca: Toros de Jandilla, pour José Maria Manzanares, Alejandro Talavante et Daniel Luque.
Dimanche 10 Septembre - au matin - Novillada sin picar: Erales de Jalabert, pour une terna à définir, en fonction de la Temporada.
Dimanche 10 Septembre - au soir: Toros de Yonnet, pour Rafaelillo, Alvaro De la Calle et Alberto Lamelas.

 

"LA DIVISA" - Le Numéro 610 / 3 Février

     4 Février - A votre disposition, en PDF, la revue "LA DIVISA" de PEDRO JAVIER CACERES": 
               http://www.ladivisa.es/file/download/38132

A voir : Le site d’Actualité Taurine de Pedro Javier Caceres :
     http://www.ladivisa.es

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 4 Février)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 
     https://www.rtve.es/play/videos/tendido-cero/04-02-23/6800271/     
 
 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

     4 Février - Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.ne

 
 
     VALDEMORILLO - Feria de San Blas y la Candelaria 2023
 
VALDEMORILLO - Feria de San Blas y la Candelaria 2023

Samedi 4 Février:
     Toros de Montalvo, pour Miguel Angel Perera, Cayetano et Gines Marin.
Dimanche 5 Février:
     Toros de Jose Vazquez, pour Diego Urdiales et Juan Ortega, en mano a mano.
Lundi 6 Février - Novillada piquée:
     Novillos du Conde de Mayalde, pour Victor Hernandez, Garcia Pulido et Sergio Rodriguez
 

VALDEMORILLO, FERIA… "DEL RENCUENTRO" !!
     1ère: Perera triomphe, devant un Montalvo "de vuelta".
     2ème: Juan Ortega se rappelle aux bons souvenirs de... Madrid
     3ème: Trois oreilles pour Garcia Pulido, devant une bonnenovillada de Conde de Mayalde.

     5/6/7 Février - L'hiver s'en va, même si on le sait capable de contre attaques ravageuses! Madrid s'éveille aux toros et, après pompeuses promesses de grande San Isidro, on va ronger son frein en allant, de-ci, de-là, en attendant que s'ouvrent les portes de la grande plaza…
     ... Et justement, Valdemorillo est à deux pas! On va donc s'y fixer rendez-vous, pour ouvrir sa temporada perso. Certes on sait qu'on sera loin du toro "de Madrid", et que l'on ne pourra guère "exiger", comme à Las Ventas! Normal! Mais ce sera l'occasion de retrouver "les odeurs, les couleurs, le "run-run" des arènes, et cette attente, cette soif de toro, de toreo, qui, parfois, sont totalement satisfaites, l'espace d'un réception à la véronique, d'un gros puyazo, bien pris et bien tenu; d'un quite parfait; d'une série de naturelles, ou d'une estocade! Rien de complet ni d'historique… seulement "des effluves" de ce qui viendra, plus tard, une fois que toutes les machines seront bien chaudes !!! Valdemorillo est la feria "del reencuentro", des retrouvailles! Surtout cette année où l'empresa "Pueblos del Toreo" a bien fait les choses… Certes éloignées du "Valdemorillo d'antan", mais dignement préparées et agencées…
     Une Valdemorillo qui célébrait les 20 ans de sa Feria… De fait, le 20ème anniversaire étant l'an passé, mais le 2020 ne comptant pas (Année Covid), on a repoussé d'autant la belle fête.
     Une Valdemorillo "bien changée", depuis vingt ans, tant dans le fond que les formes… Ainsi va la vie!


1ère: TRIOMPHE DE MIGUEL ANGEL PERERA
     Samedi 4 Février - VALDEMORILLO - 1ère de Feria -
Plaza quasi pleine: Toros de Montalvo, corrects mais inégaux de présence, les trois derniers, cinqueños, plus charpentés. Un grand toro, brave et noble: le 4ème, du nom de "Trabuquero"- N°28/505kgs - auquel fut donné vuelta posthume - Comportement "moyen" général: 1er et 2ème, nobles mais faibles; les 3ème, proteston; et 5ème, soson; se donnèrent grosse vuelta de campana, mais remontèrent. Le 6ème, resta "en-dedans", de media arrancada.
    
Poids de la corrida: 490, 480, 465, 505, 515 et 470 kgs
     Miguel Angel Perera (de corail et or): UNE OREILLE; et DEUX OREILLES après avis - remporte gros triomphe, aux portes de Madrid, devant une partie du public Madrilène. Très puesto, d'intelligente lidia et très affûté avec cape, muleta et espada, Perera a soutenu le faible et noble premier, montant une faena claire, close en sobre arrimon, et bien conclue aux aciers. Oreille "de bienvenue" - Par contre, le castaño quatrième, "Trabuquero", cinqueño, montra "présence" et belle caste, permettant par son galop et sa fijeza, une longue faena de l'Extremeño, en séries templées et liées, surtout main droite. Faena bien suivie par le public, qui réclamera les deux trophées, après une lame trasera. Grosse vuelta d'un Perera "poderoso" et en grande forme.
     Cayetano (de bleu roi et or): Silence; et Applaudissements après avis - se présentait ici et laissa une impression "d'inachevé" - Son premier, noble mais faible, lui permit un trasteo templadito mais sans exigence ni serré, débuté deux genoux en terre. Deux pinchazos et lame entière - Le cinquième planta les pitones au sol, mais se remonta, quoique "soson". Cayetano "le passa", de droite et gauche, scellées en quelque bon pechos, mais sans  la moindre passion. Estocade trasera et deux descabellos - Cayetano "vino y… paso!" (Valdemorillo, au moins, lui aura fourni l'occasion.. de se raser de près et frais! Ya es algo!)
     Gines Marin (bleu indigo et or): Silence; et Silence - a paru "hors du coup!", ou plutôt "ne jamais être a gusto!". Il est vrai que son premier, terciado et affaibli par une dure vuelta de campana, ne permettait guère de grandes envolées. Pinchazo hondo, et "en paz!", bougon. - Malheureusement, le sixième, toro bruto et âpre, ne lui laissa que peu d'options. Vaine porfia et  mal à l'acier, en quatre élans. - No estuvo a gusto!
     Au final de la corrida: Souriante sortie en hombros pour Miguel Angel Perera, "muy puesto", en ce tout début de temporada.
Ils y étaient:
     La video-résumé de la corrida - par "Pueblos del Toreo", vie "Burladero":
     https://www.dailymotion.com/embed/video/x8hx7o7?autoplay=1
     La video et la reseña de la corrida - par Ismael del Prado, pour "Toreteate":
     https://toreteate.com/valdemorillo-al-detalle-perera-cayetano-y-gines-marin-en-el-primer-festejo-de-la-feria-de-san-blas-y-la-candelaria/
     La reseña de la corrida - par Zabala de la Serna, pour "El Mundo":
     https://www.elmundo.es/cultura/toros/2023/02/04/63de3b62e4d4d8d32d8b45b7.html
     La reseña de la corrida - par Sixto Naranjo, pour "La Cope":
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/perera-sobrado-sitio-mando-derechas-abre-puerta-grande-valdemorillo-20230204_2533608
     La reseña de la corrida - par Javier Jimenez, pour "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/valdemorillo-montalvo-perera-cayetano-gines-marin/1672830
     La reseña de la corrida, toro par toro - par Marco Antonio Hierro, dans "Cultoro":
     https://cultoro.es/2023/2/4/festejos/valdemorillo-corrida-montalvo-perera-140011/
     La reseña de la corrida - par German Jimenez, pour "Burladero":
     https://www.burladero.tv/festejos/2023/2/4/rotundo-perera-en-valdemorillo-76145.html# 
     La Galerie-Photos de Luis Sanchez Olmedo - dans  "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/albums/72177720305761765
     Les photos de la corrida - par Bartolomé Bernal, pour "Burladero": ***
     https://www.burladero.tv/festejos/2023/2/4/rotundo-perera-en-valdemorillo-76145.html#&gid=1&pid=3
Avant la corrida: Le sorteo et les cuadrillas - via "Burladero":
     https://www.burladero.tv/actualidad/2023/2/4/seis-toros-de-montalvo-para-la-primera-corrida-de-la-feria-de-valdemorillo-76144.html
*** - Ouvrir par "Clic droit + Nouvelle fenêtre"


2ème: JUAN ORTEGA FAIT LA NIQUE A "PLAZA 1"
     Dimanche 5 Février - VALDEMORILLO - 2ème de Feria -
Plaza quasi pleine: Toros de Jose Vazquez,  - Invalide (descordinado), le 3ème est devuelto, remplacé par celui qui devait faire 5ème (corriendo turno). (Sortit le sobrero, en 3ème adversaire d'Urdiales) - Seul cinqueño de l'envoi, le 4ème, du nom de "Nocturno", N°64/510 kgs, fut le meilleur (ovationné à l'arrastre); les 2 et 6èmes "servant" aussi, à un degré moindre. - Lot ingrat, celui d'Urdiales: 1, 3ème, et sobrero, mansos et sans race, "rajandose" et se compliquant.
    
Poids de la corrida: 500, 580, 520, 510, 485(s) et 500 kgs. 
     Diego Urdiales et Juan Ortega, en mano a mano. - Le sobresaliente était Alvaro de la calle, qui ne put intervenir en aucune invitation au quite. A signaler que le sobresaliente était le seul, habillé "de oro".
     Diego Urdiales (de pourpre et noir/azabache): Silence; Palmas; et Silence - a connu la grosse poisse au sorteo, mais lui n'a pas forcé la machine. Bien, lorsque les toros se sont prêtés, dans les premiers élans, puis "se conformant" un peu trop vite, lorsque les choses se sont gâtées. Urdiales !- Son premier, qu'il reçut bien au capote ne s'employa pas à la pique et "se serra"" plusieurs fois, à la muleta. Pinchazo, lame et descabello - Le diestro d'Arnedo ne put rien faire, au capote, devant celui qui devait faire cinquième (se corrio turno, le 3ème étant rentré, pour flojo). Toro sorti suelto, arrivant flojo et sans race, à la muleta. Urdiales fit des efforts, volant de bonnes droitières, mais dut renoncer. Lame atravesada et descabello - Malchance consommée avec le sobrero cinquième, suelto, bruto, brusque et protestant tout, au troisième tiers. Quelques muletazos et on décide d'abréger. Pinchazo et lame contraire. - Urdiales "paso"… sur la pointe des pieds, sans que cela soit totalement de sa faute.
     Juan Ortega (de vert mélèze et argent): Ovation; UNE OREILLE (forte); et UNE OREILLE - avait  un coup à jouer. Et il l'a fait! On le sait, son éviction de la San Isidro avait été ressentie par tous comme "une vengeance" de Simon Casas à son égard, pour l'avoir laissé tomber comme apoderado. Le challenge du Sévillan était donc de triompher, aux portes de Madrid, et d'autant plus faire regretter son absence de Las Ventas.- Il l'a fait, et de superbe manière! Non en coupant "seis y un rabo", mais en parsemant toute sa tarde de mille détails de sa personnalité artistique, et "d'une faena", pratiquement entière, au quatrième de la tarde. - D'entrée, un capeo énorme, lent, majestueux, pour recevoir son premier: Véroniques "génuflexées" et trois demies, qui mettent le feu. Bon quite, de même, et une faena "de grands détails", surtout gauchers, un peu gâchée par un  bajonazo - Puis sortit "Nocturno", le quatrième, toro cinqueño, gacho de pitones, sorti suelto, sans option au capote. Toro de même protesté, au cheval! Pourtant, aux mains d'Ortega - douceur et temple - le toro changea, permettant au torero deux séries superbes sur main droite, en une faena certes inégale (à gauche), mais allant a mas en esthétique et inspiration, sa terminant par des aidées, un genou en terre, qui mirent le feu. Malheureusement, un pinchazo hondo après pinchazo, et descabello, perdant juste second trophée - Le sixième, noblon, sans grande race, devant lequel le Sévillan fit un énorme effort, débutant par hautes, à la barrière; puis tirant de bons muletazos, surtout main gauche. Le public accompagna, qui voulait le voir triompher (probablement pour faire la guigne à San Isidro!). Lame habile et descabello, pour un nouveau trophée, scellant bonne actuacion, très personnelle, d'un torero "très différent".
     Grande sortie en hombros pour Juan Ortega… aux portes de Madrid.
Ils y étaient:
     La video-résumé de la corrida - par "Pueblos del Toreo", vie "Burladero":
     https://www.dailymotion.com/embed/video/x8hy3kp?autoplay=1
     La video-reseña de Javier Solana, dans "El Taurino Solana": Attente
     La video et la reseña de la corrida - par Ismael del Prado, pour "Toreteate":
     https://toreteate.com/valdemorillo-al-detalle-el-mano-a-mano-entre-urdiales-y-ortega-en-la-segunda-de-la-feria-de-san-blas-y-la-candelaria/
     La reseña de la corrida - par Zabala de la Serna, pour "El Mundo":
     https://www.elmundo.es/cultura/toros/2023/02/05/63df896ae4d4d803048b457c.html
     La reseña de la corrida - par Sixto Naranjo, pour "La Cope":
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/fogonazos-toreria-publico-favor-para-triunfo-juan-ortega-valdemorillo-20230205_2534400
     La reseña de la corrida - par Jose Miguel Arruego, pour "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/sigue-al-detalle-el-mano-a-mano-entre-diego-urdiales-y-juan-ortega-directo-valdemorillo/1673028
     La reseña de la corrida, toro par toro - par Alvaro Mateo, dans "Cultoro":
     https://cultoro.es/2023/2/5/festejos/urdiales-ortega-valdemorillo-final-140146/
     La reseña de la corrida - par German Jimenez, pour "El Burladero":
     https://www.burladero.tv/festejos/2023/2/5/juan-ortega-de-ley-76160.html 
     La Galerie-Photos de Luis Sanchez Olmedo - dans  "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/albums/72177720305786206
     Les photos de la corrida - par Julian Lopez, pour "Mundotoro":  ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/fotogaleria-en-vivo-la-segunda-de-valdemorillo-en-imagenes/1673031
     Les photos de la corrida - par Bartolomé Bernal, pour "Burladero": ***
     https://www.burladero.tv/festejos/2023/2/5/juan-ortega-de-ley-76160.html#&gid=1&pid=2
Avant la corrida: Le sorteo et les cuadrillas - via "Burladero":
     https://www.burladero.tv/actualidad/2023/2/5/seis-toros-dejose-vazquezpara-el-mano-mano-entre-urdiales-ortega-en-valdemorillo-76158.html
*** - Ouvrir par "Clic droit + Nouvelle fenêtre"
En annexe, dans "Cultoro", Juan Ortega se défend d'avoir voulu "se venger" de Madrid:
     https://cultoro.es/2023/2/6/actualidad/juan-ortega-habla-madrid-140221/


3ème et dernière / Novillada: TRIOMPHE IMPORTANT DU TOLEDANO GUILLERMO GARCIA PULIDO.
     Lundi 6 Février - VALDEMORILLO - 3ème et dernière de Feria (Novillada piquée) -
3/4 de plaza: Grande novillada de Conde de Mayalde - 6 novillos, corrects de présentation et de grand jeu. Avant tout: "la humiliacion" - Les meilleurs: 3, 4 et 5èmes, ce dernier, du nom de "Andaluz", castaño salpicado, encasté, prompt et plein de "fijeza" au cheval et à la muleta, méritant vuelta - Le plus ardu, mali, reponiendo: le 2ème.
    
Poids de la novillada: 450, 455, 450, 435, 460 et 430 kgs
    
Victor Hernandez (de lilas et or): Palmas après avis; et UNE OREILLE - ne semble pas améliorer l'impression de torero "intermittent", laissée l'an passé, alternant de sérieux, templé, et les plus léger, rapide et décentré, qu'il va rectifier par du spectaculaire, en fin de faenas. - Son premier, bien reçu à la véronique, après larga à genoux, se montra limité de forces, mais se maintint, au cheval et à la muleta, se déplaçant bien, humiliado et de bonne charge, sur piton droit. Il y eut de bonnes choses, sur cette corne, la gauche se révélant plus fade, comme la faena. Retour à droite, sans profondeur, et final par bernardinas, où le torero manqua de se faire prendre, se retrouvant désarmé, face au toro. Gros susto. Quatre pinchazos, une demie et un descabello lui font perdre éventuel trophée - Le quatrième afficha belle noblesse et Victor Hernandez, qui l'avait bien reçu, suave, à la véronique, toréa très bien, en première moitié de faena, en particulier sur bonne série de naturelles. Puis, le final fut orienté vers le public, par manoletinas à genoux et suertes "amontonadas". Bonne demie dans le haut, et une oreille, à un toro… qui en offrait deux.
     
Guillermo Garcia Pulido (de blanc et argent): UNE OREILLE; et DEUX OREILLES - aura marqué la tarde, et la feria, par sa vaillance, sa fermeté et son savoir faire, et ce, devant deux novillos différents: un "très compliqué", et un second, noble mais "très encasté" - Son premier fut un sacré client, pas grand, cornalon, mais vif et court, sachant où était l'homme. Pulido dre fit prendre en rematant sa réception capotera, sans mal. Et après avoir poussé fort, "Haraposo" mit en danger Angel Molina, aux banderilles. Novillo très compliqué, et novillero très décidé! Un novillo court de charge, "midiendo", à droite; avec en plus un mauvais calamocheo, à gauche. Le Toledano se montra d'une superbe fermeté, imposant des séries droitières et des naturelles insoupçonnées. Faena trop longue (por las ganas!), marqu"e d'un nouvel achuchon, et une bonne lame, tendida, traserilla, pour un trophée, mérité - Le cinquième, novillo "con cuajo" mais moins armé, prit sans qualité les bonnes véroniques de Pulido, et attaqua le peto, "tête en haut". Par contre, noblesse encastée, exigeante, à la muleta, Pulido recevant par bonne série droitière, à genoux au centre. Vaillant et ferme en séries sur deux mains, avec de très bonnes naturelles, face à un bicho "accrocheur". Final en "gros arrimon", debout et à genoux, laissant venir le bicho "très près". Desplante "en tirant tout", et, à nouveau, habile et vaillant avec l'acier: Estoconazo en haut, al encuentro. Grosse impression., bonne connexion… et deux oreilles. Triomphe important, en entrée de Temporada. 
     Sergio Rodriguez (de pourpre et or): UNE OREILLE, avec pétition seconde; et Ovation - se montra torero toute la tarde, voulant faire, et faisant, les choses bien! Bonnes véroniques à la réception du troisième, mené au cheval par chicuelinas "marchées". Faena débutée al tercio, à genoux, toréant bien, main droite, avec bon remate au pecho. Bonne séries droitières, toréant "despatarrado", à l'inverse des naturelles, pieds joints. Pecho "al hombro contrario" et muletazos "accompagnant de tout le corps". Styliste et très agréable torero. Manoletinas très propres, mais lame entière, habile, un peu basse. Une oreille - Devant le burraco sixième, sorti correton et sans grande puissance au cheval, mais prompt et "con fijeza" au troisième tiers, il y eut encore de très bonnes choses, sur les deux mains, en particulier dans les naturelles finales. Très torero, qui perd une oreille à cause de deux pinchazos et l'estocade libératrice. Pas de chance!
     Triomphale sortie en hombros de Garcia Pulido, révélation de la feria.  

Ils y étaient:
     La video-résumé de la novillada - par "Pueblos del Toreo", via "Burladero":
     https://www.dailymotion.com/embed/video/x8i05bf?autoplay=1
     La video-reseña de Javier Solana, dans "El Taurino Solana": Attente
     La video et la reseña du festejo  - par Ismael del Prado, pour "Toreteate":
     https://toreteate.com/valdemorillo-al-detalle-victor-hernandez-garcia-pulido-y-sergio-rodriguez-en-la-novillada-que-cierra-la-feria-de-san-blas-y-la-candelaria/
     La reseña de la corrida - par Gonzalo I.Bienvenida, pour "El Mundo":
     https://www.elmundo.es/cultura/toros/2023/02/06/63e15835e4d4d8b57f8b45af.html
     La reseña de la corrida - par Sixto Naranjo, pour "La Cope":
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/trazo-espada-abren-puerta-grande-garcia-pulido-valdemorillo-20230206_2536564
     La reseña de la corrida - par Jose Miguel Arruego, pour "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/sigue-la-ultima-de-la-feria-de-san-blas-al-detalle-directo-valdemorillo/1673244
     La reseña de la corrida, toro par toro - par Angel Estevez, dans "Cultoro":
     https://cultoro.es/2023/2/6/festejos/feria-valdemorillo-blas-final-140369/
     La reseña de la corrida - par German Jimenez, pour "El Burladero":
     https://www.burladero.tv/festejos/2023/2/6/garcia-pulido-pone-el-broche-de-oro-una-brillante-feria-de-valdemorillo-76171.html
     La Galerie-Photos de Luis Sanchez Olmedo - dans  "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/albums/72177720305824217
     Les photos de la corrida - par Julian Lopez, pour "Mundotoro":  ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/fotogaleria-en-vivo-la-ultima-de-valdemorillo-en-imagenes/1673248
     Les photos de la corrida - par Bartolomé Bernal, pour "Burladero": ***
     https://www.burladero.tv/festejos/2023/2/6/garcia-pulido-pone-el-broche-de-oro-una-brillante-feria-de-valdemorillo-76171.html#&gid=1&pid=2
Avant la novillada: Le sorteo et les cuadrillas - via "Burladero":
     https://www.burladero.tv/actualidad/2023/2/6/seis-novillos-de-conde-de-mayalde-para-la-novillada-que-cierra-la-feria-de-valdemorillo-76170.html
*** - Ouvrir par "Clic droit + Nouvelle fenêtre"

 
 
 
 

SEVILLE : "QUASI PRÊTE !!!"

     6 Février - C'est la semaine prochaine - 14 ou 15 Février - que Ramon Valencia présentera officiellement les carteles des deux Ferias de Séville: Abril et San Miguel. Mais bien entendu, la presse en annonce déjà les grandes lignes… de façon très précise.
     - Pour ce qui est des dates: La feria d'Avril se déroulera, de façon continue, du Mercredi 19 au Lundi 1er Mai, le calendrier aidant l'empresa à relancer le "Lunes de resaca", comme à la grande époque des Guardiolas. Elle sera précédée de la grande corrida del Domingo de Resurreccion, le 9 Avril; et une corrida, faisant lien avec la Feria, le dimanche 16  - De son côté, la San Miguel verra trois corridas, les 22, 23 et 24 Septembre.
     - Les carteles, "forts", témoignent, là également de la volonté des "figuras" de monopoliser les postes, les arrivées de Talavante et les retours de De Justo (blessé l'an passé) et de Sebastian Castella, complétant un panel laissant peu de place aux jeunes, seul Rufo tirant son épingle du jeu. - Morante vient six fois, cette années à Séville: Pâques; trois en Avril; et deux à la San Miguel… C'est peut-être trop! - Par ailleurs, on notera, comme aux Fallas et surtout Madrid, l'absence de Ferrera!
     - La Télé: Il se confirme que "OneToro" a fait une proposition à l'Empresa Pages, mais peut-être ne sera-t-elle pas prête, "techniquement", pour Avril. (Cependant, elle retransmettra Rameaux et Pâques, à Madrid).  On sait que la nouvelle chaîne aura l'exclusive de Valencia, à partir de Juillet. (Donc, "quid des Fallas"? - On voit mal Movistar s'accorder avec Nautalia et Garcia Garrido, après le coup qu'il lui ont porté, à Madrid) - Concernant Séville, il semble que "Movistar" et son "Canal Toros" ait fait grosse proposition (elle a fait des réserves, en perdant Madrid…) - On aura plus de détails, lors de la présentation des carteles (ou avant, par quelque indiscrétion!)
     Bien entendu, "quelques détails changent", mais en général, les sites principaux sont d'accord sur les cartels  suivants, bien entendu "non officiels" et "sans le calendrier exact", les combinaisons correspondant au fers à lidier. Ainsi donc, la Feria de Séville "se présenterait" ainsi:  

SEVILLA - Feria de Abril 2023
     Dimanche 9 Avril - Corrida del Domingo de resurrecccion: Toros de Nuñez del Cuvillo (ou Victoriano del Rio), pour Morante de la Puebla, El Juli et Andres Roca Rey.
Puis, dans les dates, les combinaisons suivantes:
Seront lidiés les fers de:
     Toros de Domingo Hernandez, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Francisco de Manuel.
     Toros de Garcia Jimenez, pour Morante de la Puebla, Alejandro Talavante et Emilio de Justo.
     Toros de "Garcigrande", pour El Juli, Alejandro Talavante et Tomas Rufo.
     Toros de Victoriano del Rio, pour Sebastian Castella, Andres Roca Rey et Angel Tellez
     Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Juan Ortega, Andres Roca Rey et Pablo Aguado
     Toros de "La Quinta" (début), pour El Juli, Daniel Luque et Pablo Aguado
     Toros de "El Torero" (début), pour Morante de la Puebla, Juan Ortega et Alfonso Cadaval.
     Toros de El Parralejo, pour Miguel Angel Perera, Daniel Luque et Gines Marin
     Toros de Jandilla/Vegahermosa, pour Sebastian Castella, Diego Urdiales et Jose Maria Manzanares.
     Toros de Victorino Martin, pour El Cid, Miguel Angel Perera et Emilio de Justo
     Toros de Santiago Domecq, pour Alvaro Lorenzo, David Galvan et Rafael Serna.
     Toros de Fermin Bohorquez, pour Oliva Soto, Angel Jimenez et Calerito.
     Toros de Miura, (le 1er Mai), pour Manuel Escribano, Esau Fernandez et Ruben Pinar.
     ... et pour la corrida de Rejoneo, le 23 Avril  - Toros del Capea, pour Rui Fernandes, Diego Ventura et Guillermo Hermoso de Mendoza

SEVILLA - Feria de San Miguel 2023
     Toros de Garcigrande/Domingo Hernandez, pour Morante de la Puebla, El Juli et Daniel Luque.
     Toros de Garcia Jimenez, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Pablo Aguado
     Toros de Victoriano del Rio, pour Alejandro Talavante, Andres Roca Rey et Tomas Rufo.

 
 
 
 
 
UN GRAND SALUT ET ABRAZO...
     ... à tous ceux qui nous suivent et envoient des mails, souvent émouvants, Français Aficionados installés au Mexique, au Brésil, en Chine, en Afrique du Sud, en Russie, au Chili, ou ... à Colmar !!!  (Si d'autres nous suivent, depuis d'autres terres, merci de le signaler!)
     Un placer ! - Merci à vous, bonne route et bonne Aficion, même... là-bas !!! - Prenez soin de vous !!!
     Fidèlement, depuis la France - Toros2000
 
 
 
 
 
 
 

GALERIES PHOTOS "TOROS2000" - Patrick Beuglot :  "SOUVENIRS, SOUVENIRS!"… DES FERIAS ET CORRIDAS DU SUD-OUEST .
     "Ces toros et ces hommes… ce jour-là!" 

 

     Avis: Ces longues séries de photos n'ont pas vocation, ni prétention, "à l'artistique", mais plutôt celles de reportages sur "Ce qui s'est passé ce jour-là, toro par toro". Ainsi, vous retrouverez des moments que vous avez vécus, ou découvrirez ceux que vous auriez pu vivre, avec "ces Toros et ces hommes... ce jour-là !"

     Avertissement technique:  Pour ouvrir chaque galerie, faire clic droit sur le lien et "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" - (On peut alors visionner "en global", ou " au Uno por Uno": choisir "la" photo qui intéresse, ouvrir en diaporama et  visionner "pleine écran"; bref, naviguer à volonté)
     Bonne route, en espérant que cela vous plaira ! - Merci

 
 
 

TEMPORADA 2022  - Retour à la normale

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Toros du Conde de Mayalde, pour Domingo Lopez Chaves, Alejandro Talavante et Tomas Rufo  (85 photos) -
 (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://photos.app.goo.gl/aEmnjk7nmiowNeTu9

     30 Juillet - Corrida de Rejoneo - Toros de Romao Tenorio, pour Sergio Dominguez, Léa Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza (39 photos) 
    
https://photos.app.goo.gl/KMPXixtc4tBkqmEi9


LES CORRIDAS DE DAX     
 DAX - Feria d'Août 2022
     11 Août -
Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Jose Maria Manzanares, Andres Roca Rey et Isaac Fonseca (Alternative) (103 photos).
    
https://photos.app.goo.gl/6Y96zSDovPcdP9Ar9

     12 Août - Toros de Antonio Bañuelos, pour Morante de la Puebla, Gines Marin et Pablo Aguado. (95 photos)
   
 https://photos.app.goo.gl/X4VkYSrBYWHUXBPq5

     13 Août - Six toros de "La Quinta", pour  Daniel Luque, en "unico espada". (87 photos)
 
   https://photos.app.goo.gl/vCQJUoc8CCZebzAj6

     14 Août - Toros de Miura, pour Octavio Chacon, Sergio Serrano et Roman. (83 photos)
 
   https://photos.app.goo.gl/jg8i5wUq7GQ7eoh9A

     15 Août - Toros de "El Parralejo", pour Antonio Ferrera, Juan Leal et Alejandro Marcos. (134 photos)
   
 https://photos.app.goo.gl/1BRBvSxQw8ohYsBL8

 
 
 

TEMPORADA 2021 - La saison du Covid "II" - Les corridas et Ferias se remettent en place, lentement et de formes réduites)

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    30 Juillet - Toros de Pedraza de Yeltes, pour Daniel Luque, Sergio Flores et Adrien Salenc (29 photos)  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/5xBrrQDCotWdNgPs9

      3 Septembre - Corrida Goyesca (en semi nocturne) - Toros del Montecillo, pour Antonio Ferrera, Daniel Luque et Emilio de Justo. (33 photos)
   
 https://photos.app.goo.gl/Tk48GDcGc16QTuUz6

     4 Septembre - Novillada piquée: Novillos de Los Maños, pour Tomas Rufo, Adam Samira et Yon Lamothe. (51 photos)
    
https://photos.app.goo.gl/g4ZgQJnW8DG2Ws9e9

     4 Septembre - Corrida "à six" (en semi-nocturne) - Toros de Valdefresno et Conde de Mayalde, pour Morenito de Aranda, Thomas Dufau, Tomas Campos, Alejandro Marcos, Jesus Enrique Colombo et Diego  Carretero. (44 photos)  
  
  https://photos.app.goo.gl/YuBhDyCBmQDQeYgB8

     5 Septembre - Corrida de clôture: Toros de Garcigrande, pour El Juli, Paco Ureña et Juan Leal. (66 photos)
   
 https://photos.app.goo.gl/GcobT78h7y4bVp1u7


LES CORRIDAS DE DAX
DAX - Les corridas "d'Août 2021" (la Feria étant annulée)
     13 Août: Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Morante de la Puebla, Andres Roca Rey et Pablo Aguado. (62 photos)  
     https://photos.app.goo.gl/Gngk3pyvFrfLYUXN8

     14 Août: Toros de La Quinta, pour Daniel Luque, Emilio de Justo et Adrien Salenc. (62 photos)
     https://photos.app.goo.gl/LsEk94AGzYdfNWet7

     15 Août: Toros de Santiago Domecq, pour Miguel Angel Perera, Gines Marin et Juan Leal. (44 photos)  
     https://photos.app.goo.gl/xG9EQsjXmbBGq9BJ9

DAX - Les corridas de "Septembre 2021".
     11 Septembre: Toros de Pedraza de Yeltes,  pour Morenito de Aranda, Thomas Dufau et Gomez del Pilar. (43 photos)
     https://photos.app.goo.gl/LAm32tUGbbjghJdx7

     12 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour Daniel Luque et Andres Roca Rey (en mano a mano). (47 photos)  
     https://photos.app.goo.gl/HwxVkFnW8w1LEts9A

 
 
 
TEMPORADA 2020 - La saison "du Covid" - Corridas et Ferias sont majoritairement annulées, suspendues, "renvoyées", sur l'ensemble du territoire - Voir "Actualité".
 
 
 
TEMPORADA 2019

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     28 Juillet - Corrida de Rejoneo: Toros de Jalabert, pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Lea Vicens.  (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/JLD7HUjSh6PheaT66

     14 Août - Corrida Goyesca - Toros de Torrestrella, Pedraza de Yeltes et Puerto San Lorenzo, pour Daniel Luque "unico espada".
     https://photos.app.goo.gl/G27CCMz3k8Cku4Rc9

     30 Août - (semi-nocturne) - Toros de Luis Algarra, pour Sebastian Castella, Daniel Luque (remplaçant Roca Rey) et Pablo Aguado.
     https://photos.app.goo.gl/vCDnDqxPAm82FhJL8

     31 Août - Corrida - (semi-nocturne): "Six fers pour six diestros": Domingo Lopez Chaves, Sergio Flores, Migule Angel Pacheco (remplaçant Tomas Campos), Juan Ortega, Adrien Salenc et Dorian Canton.
     https://photos.app.goo.gl/EAvFMbwpNcetsQfVA

     1er Septembre - Corrida de clôture: Toros de La Quinta, pour Octavio Chacon, Roman et Joaquin Galdos. 
     https://photos.app.goo.gl/xyGJJXUuhveiVvWx5

à suivre...

 
 
 
TEMPORADA 2018

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros du Laget, pour Leonardo Hernandez, Joao Moura et Léa Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://photos.app.goo.gl/azWsUZLoBk9LD4xi8

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de Bañuelos, pour Juan Bautista, Paco Ureña et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/TtuwERS5DuEepn7a7

     31  Août (semi-nocturne) - Toros de Garcigrande, pour El Juli, Sebastian Castella et Gines Marin.
    
https://photos.app.goo.gl/TCZ8CzNNYWpZn1ox9

     1er Septembre - Finale des "sin picar" - Erales du Lartet, pour Pablo Paez et Yon Lamothe.
     https://photos.app.goo.gl/S2gsu9uQubENhyPh9

     1er Septembre - Corrida "à six": Toros de R.Margé, pour Thomas Joubert, Sergio Flores, Tomas Campos, Francisco Jose Espada, Joaquin Galdos et Pablo Aguado.
    
https://photos.app.goo.gl/S15zViVWJSWDCjz86

     2 Septembre - Toros de La Quinta, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Roman.
     https://photos.app.goo.gl/dK4XfggDEeAkvP4f9
    
2 Septembre (annexe): La cogida de Roman.
     https://photos.app.goo.gl/WQZzehbJAb4TKsPP7

AUTRES CORRIDAS
    
17 Juin - AIRE SUR ADOUR - Corrida hommage a Ivan Fandiño.
    
https://photos.app.goo.gl/HZzvSZfJFY7L7Tga7

     22 Juillet - SAINT VINCENT DE TYROSSE - "Défi des légendes - Miura et Palha.
    
https://photos.app.goo.gl/jdTNAaNxLftzcXBT8

 
 
 

TEMPORADA 2017

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros de Rosa Rodrigues,  pour Pablo Hermoso de Mendoza, Joao Moura et Lea Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/zzcBYb2AVAi3BUSt2

     30 Juillet - Toros de Robert Margé, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Thomas Joubert.
      https://photos.app.goo.gl/JhyjGnIVwD0J5VLJ3

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de D.Hernandez et Garcigrande, pour C.Diaz, E.Ponce et A. Lopez Simon:
    
https://goo.gl/photos/UeYN7fgaNd8so3hf8

     1er Septembre - Novillada (nocturne): Novillos de 3los Maños", pour A.Younes et A.Salenc, en mano a mano.
     https://goo.gl/photos/TDPe55wb2XwQbYzUA

     2 Septembre: Toros del Freixo (Juli), pour J. Bautista, P. Ureña et A.Roca Rey:
     https://goo.gl/photos/YisccLbjnTzPzTsx6

     3 Septembre: Toros de Bañuelos, pour A.Ferrera, S.Castella et Jose Garrido
     https://photos.app.goo.gl/JXBmlEgNfDWcl7hz1

 
 
 

TEMPORADA 2016

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     31 Juillet - Toros de Montealto, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Thomas Dufau. - (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://goo.gl/photos/mT1P4M2cWHiVvNC76

     15 Août - Corrida Goyesca: Toros de Domingo Hernandez, pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/vaSZx2f2CbeXaX2n2

     3 Septembre: Toros de Pedres, pour Curro Diaz, Ivan Fandiño et Javier Jimenez. 
     (en reconstruction)

     4 Septembre: Toros d'Alcurrucen, pour Sebastian Castella, Daniel Luque et Jose Garrido.
     (en reconstruction)

DAX 2016:  Absent pour conflit avec les responsables.
MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 
 
 

TEMPORADA 2015

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    
2 Août - Toros de Montalvo, pour Morenito de Aranda, Manuel Escribano et Ivan Fandiño. -  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     (en reconstruction)
    
     15 Août - Goyesca - Toros de Antonio Bañuelos, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Lopez Simon.
     https://goo.gl/photos/jEf2ueZBHPgDbsjh6
    
     5 Septembre: Toros de Pedres, pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo, et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/ew3VtLzbnvnNfUox9

     6 Septembre: Toros de Garcigrande, pour Sebastian Castella, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
     https://goo.gl/photos/LNFcjxTVvJw9goLdA


DAX - Feria 2015
     13 Août: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/Sj5RZAr8sQZQPwxF9
    
     14 Août: Toros d'Antonio Bañuelos, pour Enrique Ponce, Ivan Fandiño et Daniel Luque.
     https://goo.gl/photos/aBoY2k8PWdRZM7Hv7
    
     15 Août (matin): Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Pepe Moral.
     https://goo.gl/photos/UrXcuJLZ8fZNG7f97
    
     16 Août: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Manolo Escribano et Alberto Aguilar. 
     (en reconstruction)

DAX - Les corridas de "La Salsa 2015".
     12 Septembre: Toros de Cuadri, pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.  
     (en reconstruction)

     13 Septembre: Toros de Montalvo, pour Juan Mora, Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.  
     (en reconstruction)


MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 
 
 

   TEMPORADA 2014
 

LES CORRIDAS DE BAYONNE 2014
    
9 Août - Toros de Pedres, pour Paco Ureña, Jimenez Fortes et Juan Leal. - (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://goo.gl/photos/CCRigYHJkUdTFYir6

     10 Août - Toros de Montalvo, pour Ivan Fandiño, Daniel Luque et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/EPo7BQEi2pARkQAo6

     6 Septembre - Toros d'Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
     https://goo.gl/photos/c14FR7Evit19D9887

     7 Septembre - Toros de Garcigrande, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Ivan Fandiño.
     https://goo.gl/photos/7UeQxUnTGbGz2KWM7


MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2014
     16 Juillet - 1ère: Toros de Zalduendo, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Thomas Dufau.
    
https://goo.gl/photos/Dr8CSCe2mexAPEpW6

     17 Juillet - 2ème: Toros de La Quinta,  pour Antonio Ferrera, El Juli et Ivan Fandiño.
    
https://goo.gl/photos/hfrPyeSNzReLyoD39

     18 Juillet - 3ème: Toros de Fuente Ymbro et Joselito, pour Juan Jose Padilla, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/atem39mWT878C41m6

     19 Juillet - 4ème: Toros de Victorino Martin, pour Diego Urdiales, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/SvT16kZvvyNNpuqs8

     20 Juillet - 5ème: Toros de Miura, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Javier Castaño
    
https://goo.gl/photos/evpEjBricqJUBVsT7


DAX - Feria 2014
     14 Août - 1ère: Toros de Montalvo, pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et Juan del Alamo.
    
https://goo.gl/photos/9QFHDs3z5L6sKimV7  

     15 Août/matin - 2ème: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/3aeiSAHZ1GStjCnu6

     15 Août/soir -3ème: Toros de Torrestrella, pour Juan Jose Padilla, Daniel Luque et David Galvan.
    
https://goo.gl/photos/KhqnhydecAjG3o1q7

     16 Août - 4ème: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Antonio Ferrera, Diego Urdiales et Javier Castaño.
    
https://goo.gl/photos/4CiSShvi8KjGiDdE7

     17 Août - 5ème: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Thomas Dufau.
  
  https://goo.gl/photos/wtvF7n2AAPkZqaTw8
 


DAX - Les corridas de "La Salsa 2014".
     13 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Sebastian Castella et Roman.
    
https://goo.gl/photos/W7D7bWLeWYuqjRM98

     14 Septembre: Toros de La Quinta, pour El Cid, Ivan Fandiño et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/ai8KbJH7tA4mNnUt8

 
 
 
 
 
A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…
 

LES ARCHIVES DE « TENDIDO SUD »

     Chaque semaine, on regardait  « Tendido Sud », programme taurin présenté par Christophe Chay, dorénavant sur "TV SUD":
         A VOIR:
Les archives de "Tendido Sud" - Via "Youtube":
          https://www.youtube.com/results?search_query=Tendido+Sud

 
 
 
ARCHIVES TAURINES
 
   UN "GROS" PEU D'HISTOIRE…

 

     L'hiver et là! Et avec lui, le temps de la réflexion; le temps d'apprendre, encore et toujours; le temps de vivre sa passion et la conforter, en revivant l'Histoire. Et à ce sujet, quelle que soit l'opinion que chacun puisse avoir d'André Viard, il convient de voir et revoir l'immense boulot qui est le sien, concrétisé par l'exposition et les documents audiovisuels qu'il a conçus et présentés, cette année, au fil de plusieurs grandes ferias, d'Espagne et de France. "Les Tauromachies Universelles": une authentique "Œuvre", tant sur le plan didactique qu'artistique, en défense du Toro et de la Fiesta Brava, non par l'insulte, le mépris, la menace et la violence, mais simplement, concrètement, par "l'Histoire", apportée à tous, grands et petits, Aficionados et néophytes, sur un monde "de lumière et d'honneur", que certains, ignares et faussement sensibles, veulent "éradiquer"…
     L'hiver est là! On a le temps! Certes on n'osera demander "aux antis" d'avoir patience et sagesse "d'apprendre un peu, et "connaitre… avant de parler!", car ce sont deux choses dont ils sont absolument, définitivement, incapables… Mais vous qui passez souvent ici, parce que vous êtes "Aficionados et bonnes gens", vous allez vous régaler.
     En tous cas, "Un gros coup de Sombrero" à André Viard, pour tout ce qu'il fait, en défense de la Fiesta, et notamment pour cette "Histoire de Tauromachies Universelles" 2016.

A découvrir, en vidéo:
     La présentation de l'exposition et ses objectifs - André Viard, par Carlos Millet:
     https://www.youtube.com/embed/1_Ax8ZH8Mp0