L'ACTUALITÉ TAURINE
(Les dernières 48 H)
Pour toute l'actualité archivée d'Août
cliquer sur "Août"  ci-dessus (par dizaines)  -  (De même, pour tous les autres mois, à leur place - par dizaines de jours)
Les Chroniques de 
Patrick Beuglot
 
 

I     ICI, NOUS COMPRENONS, ET BIEN ENTENDU ACCEPTONS, QUE L'ON DISE: "LA CORRIDA, JE N'AIME PAS!"
                                                                        MAIS NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS QUE L'ON DISE: " LA CORRIDA, JE N'AIME PAS…DONC, IL FAUT LA SUPPRIMER! "

 
       QU'ILS LE VEUILLENT OU NON... " TAUROMAQUIA ES CULTURA !! "

                                                                  " TAUROMAQUIA ES CULTURA "  :  https://www.youtube.com/embed/S_z0qjfrEwA   (Video de Jose Daniel Rojo)
                                                 

 
 
 ACTUALITE...  2021  
 
 

      Depuis 17 Janvier - "Ca n'est pas la grande forme… et il est possible que cela dure un bout de temps! Mais… il faut avancer! Suivre le fil d'une actualité "de blanc et noir", où l'espoir de jours meilleurs, pour tous, avoisine quelques "mauvais moments", comme pour tout le monde… Mais, c'est bien cela: "Il faut avancer! Parfois avec hésitation, le regard qui chavire un peu! C'est ainsi… peut-être pour un moment encore!
      - Bon courage à tous et "gardez-vous bien"! - Patrick Beuglot

 
 

LES BELLES ANNEES DU TORO ET DU TOREO !!!!

     14 Février - Les reverrons nous un jour? Le revivrons jamais?
     - Certains courriers reprochent de ne pas faire les annonces, soit de programmation, soit d'annulation, ici et là, dans la périphérie "France"…  - "Hombre!" Pourquoi irait t'on reprendre ici "exactement ce que font tous les autres sites"? 
     - Bien entendu, toutes ces nouvelles comptent, et tous les sites de même. D'ailleurs, certains suivent ces "actualités" mille fois mieux qu'ici… Aussi nous paraît il plus intéressant, surtout en cette période de tristesse infinie et "de vide majuscule", d'aller fouiller le passé, compulser des archives, afin de bien montrer à tous la grandeur de la Fiesta; rappeler aux anciens des choses qu'ils ont peut-être vécues; et apporter aux jeunes Aficionados (de tous âges), des "moments" de cette émotion que suscitent le toro et le torero, en des heures "uniques", mais rares, de la Fiesta Brava…
     Parmi ces "moments", les corridas-concours de Jerez, fondées en 1955, dans le cadre de la Feria de la Vendimia de Septembre. Et plus particulièrement celle du 11 Septembre 1965, qui vit défiler "les deux Antonios", en mano a mano: Antonio Bienvenida, et Antonio Ordoñez.  - La corrida (con "No hay billetes") vit l'apothéose d'Antonio Ordoñez, tant comme matador (6 oreilles et un rabo) que ganadero. En effet, Bienvenida, qui n'avait guère eu de chance avec ses deux premiers, toucha, en 5ème, un toro d'Antonio Ordoñez, du nom de "Cubanosito"- N°85 - qui vint six fois au cheval, prenant quatre piques et deux "avec le regaton". Toro brave et noble, dont Antonio Bienvenida obtint "l'indulto"…
     Des moments "rares et grandioses" de la Fiesta Brava". Des moments… qui la font "rare et grandiose"… au point que beaucoup ne la comprennent pas, "ne veulent ni la comprendre ni l'apprendre"!  - "A lo mejor"… de tels rappels peuvent un peu aider!!!

A lire, à ce sujet (Jerez - Corrida-concurso  1965)
     "Historia de un torero de blanco y oro" - par Salvador Jimenez, dans "Huelva Informacion":
     https://www.huelvainformacion.es/toros/naturalidad-torero-blanco-oro_0_1546946123.html
     "La Tarde mas feliz de antonio Ordoñez, torero y ganadero" - par Angel G.Abad, dans "ABC":
     https://www.abc.es/cultura/toros/abci-tarde-mas-feliz-antonio-ordonez-seis-orejas-y-toro-ganaderia-indultado-202009180058_noticia.html

En video - Corrida concurso de Jerez - 11 Septembre 1965 (dans la série "Toreros para la Historia" - Jose Antonio Jimenez Scaduto):
     Antonio Bienvenida et l'indulto de "Cubanosito"   - Minute 22'16'' - :
     https://www.youtube.com/embed/nFVwQ-L-j9c
     Antonio Ordoñez "Seis y un rabo" - Minute 41'54'' - via
     https://www.youtube.com/embed/Zr0UZUb3Tq4

 

ESPARTINAS : LES OMBRES DE STALINE…

     15/16 Février – Elle plane partout, aujourd'hui en Espagne ! - « En plus soft », prétendront certains…  En plus « Démocrate », risqueront d’autres, les plus « fervents » niant avec une véhémence qui fleure bon le goulag…
     Ainsi donc, l’Espagne d’aujourd’hui est revenue à des outrances, certes moins sanglantes, que celles de son passé. Plus « soft », mais comparables… « dans l’esprit ».  - Que ce soit au Gouvernement, à la deuxième place, à gauche d’un président félon, otage, coupable de trahison au drapeau, à la Constitution…  - Que ce soit dans les Administrations, désignées « a dedo » par le « Coleta » et ses complices… - Que ce soit au niveau des Autonomies, des grandes villes ou  et de simples bourgades... la «peste rouge », déguisée de violet, impose et menace « au nom du peuple » et de la défense des libertés. C’est ici valable dans tous les domaines, et la Fiesta Brava est une des plus grandes victimes d’un pouvoir « pseudo démocratique », complètement « séquestré et racketté » par des partis et des individus qui lui font payer très cher les fausses alliances qui lui ont permis d’accéder à toutes les manettes du pays… Porté à la Présidence par l’extrême gauche et tous les indépendantistes dont certains ont encore du sang sur les mains, le Chef du Gouvernement n’est plus capable que de deux choses : «Porter beau » et dire « Amen » ! 
     Les exemples foisonnent, notamment dans le domaine qui est le nôtre ! Nouvel exemple avec ce qui vient de se passer à Espartinas,  grosse bourgade désormais « ville » (18.000 habitants environ) dans la banlieue ouest de Séville. Espartinas est taurine « de toujours », surtout depuis qu’un de ses fils, « Espartaco », a glorieusement porté son nom aux quatre coins de la planète…

     On sait la "pauvre" anecdote: Il y a quelques jours, Juan Leal et Agustin de Espartinas veulent s'entraîner de salon, comme ils le font pratiquement tous les jours. D'habitude, ils s'entraînent en la placita de la Hacienda El Vizir, mais ce jour-là, il pleuvait, et donc les deux toreros commencèrent leurs exercices sous quelque chapiteau de toile installé près de la plaza. C'est là qu'un employé municipal leur montrant le délabrement de la toile et donc possible danger, leur conseilla de se diriger vers la Salle Municipale des Sports, et d'en parler avec le conseiller municipal délégué Fernando Iturralde. Logique !
     Et c'est là que les choses se sont gâtées. L'Elu de IU (Izquierdas Unidas) leur refusa l'entrée au Pavillon, leur déclarant d'un ton méprisant: "Mon idéologie personnelle et politique est totalement opposée à votre métier. Donc, je vous refuse le pavillon".
     Le lendemain, c'est le second adjoint au Maire, Jose Maria Calado, également des "Gauches Unies", qui appelle le quotidien "ABC", pour donner sa version des faits, au cas où le torero Agustin de Espartinas contacterait la rédaction. - A cette occasion, il  prend une position encore plus "abrupte", déclarant, en substance, que "Tant que cette Municipalité serait en place, elle interdirait tout activité et spectacles Taurins, comme elle l'avait fait pour ce qui concerne les cirques, car elle rentrait dans le champ de la maltraitance animale". Et d'ajouter que, lorsque la plaza serait "réhabilitée", elle servirait de lieu "Multifonctions", à disposition des gens d'Espartinas, mais jamais pour des activités taurines. Il est vrai que la Plaza est actuellement "laissée en jachère", (ruedo envahi d'herbes folles; bâtiments vandalisés; quoique rien de catastrophique). A noter que cet état n'est pas de la responsabilité de la Municipalité actuelle, mais de la précédente (de "Ciudadanos"), qui n'a plus rien fait pour elle depuis le dernier festejo qui remonte au "Unico espada" de Diego Ventura, en Avril 2018.
     Les deux toreros, qui avaient porté réclamation en Mairie et demandé entrevue avec la Maire(sse), Cristina los Arcos (parti Socialiste), ont été reçus vendredi. Gênée aux entournures, l'alcalde pointa rapidement que les déclarations de ses élus étaient faites "à titre personnel" et qu'elles ne reflétaient pas la position officielle de la Ville d'Espartinas, précisant bien que "Espartinas n'est pas Anti taurine". Elle offrit aux toreros la possibilité de s'entraîner dans la "Caseta Municipale", et plus tard, dans la plaza, lorsque celle-ci sera remise en ordre. Cependant, à aucun moment, l'édile a précisé que les festejos pourraient reprendre , à la coutume et tradition de cette ville "très Sévillane"…

     La levée de boucliers fut immédiate et importante… Les déclarations des deux "conseillers", Iturralde et surtout Calado ont fait l'objet des plus vives critiques, non seulement des professionnels du Toreo, des Aficionados, bien sûr, mais également… des juristes! Indignation générale du fait de "l'attaque aux libertés", de "l'anti-démocratique" et même… du total mépris de la Loi, puisque la Tauromachie, déclarée Patrimoine Culturel de l'Espagne, doit être défendue, et non "attaquée", par tous les élus et représentants de la Nation, du plus bas… au plus haut! Que ce soit à Espartinas ou ailleurs… on en est loin!
     Ce lundi, une manifestation réunissant des professionnels du Toreo (en particulier les Sévillans); des Aficionados et la Presse, s'est déroulée devant la plaza d'Espartinas, dans le calme mais la fermeté, en respectant les règles de sécurité sanitaire… De son côté, "La Fundacion" du Toro de Lidia a élevé protestation officielle, exigeant explications et réparation, allant même plus loin, "symboliquement", en se positionnant à la gestion, directe, de la plaza de Toros de Espartinas… Jolie réaction, par ailleurs, de la Mairie du Puerto Santa Maria, qui met sa plaza à disposition d'Espartinas pour toute activité taurine, bien entendu, dans le respect des règles sanitaires.
     Une fois de plus, la Fiesta Brava est malmenée, harcelée, sournoisement attaquée, après les vexations et les injustices qu'elle a du endurer, de la part de "Petits Seigneurs" comme les Pablo Iglesias, second vice-Président du Gouvernement; Les Rodriguez Uribes, Ministre de la Culture plusieurs fois traître à sa parole; les  Garcia Torres, provocateur né, maniant la haine et le mépris de tout, mis en place par Pablo Iglesias et richement rétribué, dans un but principal: La fin de la Fiesta brava. Les Irurralde; les Calado, les… "chalados!" Combien de petit chefs? Combien "de petits Staline" ? - Avec à leur tête, un Pablo Iglesias, que tout le monde déteste, mais qui fait peur à tout le monde.
     Patience! Le vent a pour habitude… de tourner, et ceux qui, aujourd'hui, jouent les nouveaux "Staline" pourraient bien un prochain jour déchanter et rejoindre leurs "modèles idéologiques" dans la misère organisée que ceux-ci ont portée de par le Monde, avant qu'enfin, la majorité n'ouvre les yeux, maudissant le passé, condamnant le présent et leur barrant l'avenir…
     Au bout du bout, les urnes parleront !!  Mais en attendant... Espartinas n'aura plus de Toros!  


A lire, à ce sujet ;
     "Sectarisme politique, à Espartinas" – par Alvaro R del Moral, dans « Correo de Andalucia » :
     https://elcorreoweb.es/toros/sectarismo-ideologico-en-espartinas-AB7131147
     "Espartinas se déclare "AntiTaurina" - par Jesus Bayort, dans "ABC/Sevilla":
     https://sevilla.abc.es/cultura/toros/sevi-espartinas-declara-pueblo-antitaurino-202102112324_noticia.html
     "De radical Calado" - par Manuel Viera, dans "Burladero":
     https://www.burladero.tv/opinion/2021/2/17/de-radical-calado-68087.html
     "Le Toreo Sevillan, en protestation, à Espartinas" - par Jesus Bayort, pour  "ABC/Sevilla":
     https://sevilla.abc.es/cultura/toros/sevi-toreo-sevillano-concentra-espartinas-para-reprobar-concejal-antitaurino-202102152113_noticia.html
     "Le Puerto Santa Maria se met à disposition" - Dans "Aplausos":
     https://www.aplausos.es/el-puerto-de-santa-maria-ofrece-su-plaza-de-toros-a-espartinas/
     "El Toreo en manifestation à Espartinas" - dans "Cultoro":
     https://www.cultoro.es/actualidad/2021/2/15/la-aficion-de-espartinas-de-sevilla-estalla-contra-el-ayuntamiento-se-manifiesta-en-su-plaza-de-toros-42257.html

En photos: La manifestation d'Espartinas - par Juan Jose Ubeda, pour "ABC"/Sevilla
     https://sevilla.abc.es/cultura/toros/sevi-protesta-espartinas-defensa-tauromaquia-401978199122-20210215192507_galeria.html

En photos: L'état actuel de la plaza de Espartinas - par, dans "ABC":
     https://sevilla.abc.es/cultura/toros/sevi-imagenes-expolio-vandalisma-arruinan-40124305339-20200122145000_galeria.html#imagen1

 

PABLO AGUADO, TORERO ET... "BON AVOCAT"!!! :

     17 Février - Il parle avec le même calme et le même "tact" que ceux affichés devant le toro. Chapeau !!!
     Pablo Aguado a montré, durant les "Noticias de Antena 3" un sens de la mesure, des responsabilités, et une solidarité qui auront séduit "même les non-taurins"…(on ne parle pas des antis… ceux-là resteront hostiles et "bouchés", quoi qu'on dise et fasse…)  Il faut  dire que le jeune diestro "sait s'exprimer" et le fait avec "le fond et le forme" de ceux qui, comme lui, possèdent une solide formation universitaire…(Aguado est Licencié en "Administration et Direction des Entreprises", respectant ainsi les demandes de ses parents: Finir ses études avant de penser à carrière de torero)  
     En passant, un coup de chapeau à la Chaîne (Antena3), qui a invité le torero et l'a laissé parler. Ce qui est rare! - Aguado a répercuté en peu de mots, mais justes et clairs, la situation actuelle des professionnels du Toreo, et l'a fait "sans n'oublier personne", avec clarté, humilité mais fermeté.  - Loin des hystéries et autres démagogies, le jeune diestro aura montré belle image (et pour certains "nouvelle image") du Toreo, et aura gagné des bons points "à tous les étages": Gens du Toro! Aficionados! Médias! Gens de la rue!"  Les jeunes dames, elles, était conquises depuis longtemps! Séville quant à elle, l'était, totalement, depuis un certain 10 Mai 2019…
     Un bel et bon ambassadeur de la Fiesta Brava, et de tout "l'Humain" qu'elle a en elle !

En video: Pablo Aguado, s'exprimant sur Antena3 - exemple à suivre - (Antena3 -Noticias)
     https://www.youtube.com/embed/i2EfO40EELs

A lire:  - Dans "Aplausos":
     https://www.aplausos.es/pablo-aguado-da-la-cara-en-antena-3-la-pandemia-no-pondra-la-puntilla-a-la-fiesta/

A revoir, en video: "Pablo Aguado, el ultimo Torero !  - via "El Mundo"
    
https://www.youtube.com/embed/L5pPrnwgEVc

 

"RAZA 2021 - N°6"

     19 Février: A suivre, le programme "Toreo et campo..de lujo", par Pablo Lopez Rioboo.
    
   

           Au programme de ce 2021/6 - 18  Février: 
De passage en la ganaderia de Rocio de la Camara - De passage aux côtés de "Cortijera" qui vient de donner naissance, chez Julio de la Puerta - Et de passage dans le passé, Français, avec l'actuacion de Thomas Dufau, face à un toro  "Hoazino", toro de Cuvillo, honoré de la vuelta. 
               
    https://www.youtube.com/embed/Heb8OCg3n5Q

 

 

EL « NIÑO…JEUNE-VIEUX MAESTRO !!! »

     20 Février – « Con mucho respeto, Señor Torero !!! » - En révisant la collection de billets de corridas dormant dans un tiroir, mais revenus à la lumière et à l’actualité, grâce au scanner et photoshop, l’esprit et la mémoire s’évadent, là-bas vers les années 70, à l’époque où le Toreo était « différent », très « personnel »… A l’époque où les maestros étaient… « Eso !! Des maestros ! »… A l’époque où les novilleros donnaient envie de faire des kilomètres, pour suivre « celui-ci, ou celui-là… qui promettent !! » Et quand on les retrouvait, les deux en mano a mano, les plazas se remplissaient, sans aucun problème !   - C’était l’époque des novilladas nocturnes, au Printemps Dacquois ! L’époque des novilladas traditionnelles du 14 Juillet ou du 1er Dimanche d'Août , à Bayonne…(Simon Casa doit se souvenir ! 1969) - Il y avait alors bien moins de festejos, alors, mais tous étaient « un événement », tous avaient… « un aliciente ! » qui donnait envie… de faire des kilomètres !
     Et tiens… le regard tombe sur des billets de 1970 et 71…  - Ces années-là, combien de promesses, de révélations novilleras ? Combien de kilomètres ? Combien de souvenirs d’Aficion, de convivialité, d’espoir ? - Bilbao et la révélation de Julio Robles. Il a suffi de quatre capotazos : deux « pa fijar al novillo, et deux véroniques « en mettant les reins, et le menton dans le jabot de la chemise torera ! » Quatre capotazos, pas plus, pour se regarder et s’écrier : « Este tiene algo ! »  - Et de le suivre, se la promettant belle et ameutant les copains, pour la novillada nocturne de Dax. Malheureusement, cela se termina en clinique, après une cogida terrible (mais pas trop grave !)
     Robles et tant d’autres : Galloso ! Manzanares ! - Et… Capea !!! Cet enfant de Salamanque qui faisait penser à Camino, lorsqu’il était enfant de chœur !!! Lui également, à Dax, en nocturne, et plus avant, l’alternative, de vert amande et or, à la Libération de Bilbao 72… Un « enfant-maestro », aux côtés de Camino et Paquirri ! Et puis, la présentation à Bayonne, une tarde où la pluie terrible, une fois encore, « respecta » le légendaire Marcel Dangou. Personne alors ne critiquait le jaune et argent du vestido torero !!!  - Capea ! Un enfant « maestro » ! Capea, un maestro devenue Histoire, ici, à Mexico, partout !!! Capea, un torero devenu grand ganadero, maintenant des encastes (Murube), mettant en œuvre « d’autres méthodes d’alimentation… « y de cria ! » Avec sa famille entière, un amoureux fou du Toro et de la Fiesta Brava…
     Un Capea désormais « vieux maestro », au visage buriné par les froids ou les chauds du campo Charro ; par les soucis et les peines qui en rien n’estompent sa fierté, son honneur d’être Torero et… Espagnol !  - Robles, Manzanares sont partis, bien trop tôt ! Galloso a désormais cheveux d’argent, au soleil du Puerto ! Capea est là, qui agit et qui parle !!! Qui parle « en jeune-vieux Maestro », avec la sagesse, la bonne éducation, mais également « la Ilusion »…  - « La ilusion », en Espagnol, qui traduit cet enthousiasme que donne l’Espoir !!!  - Un Capea 2021, que l’on retrouve ici, dans une grande entrevue, dans le cadre du programme « Cuestion de prioridades »,  sur la Télévision de Castilla y Leon…
     Une analyse simple et sincère, et, malgré les problèmes… La ilusion !!!
     Les loups sont sortis de Paris pour revenir dans les dehesas, à Salamanque et ailleurs, pour attaquer les troupeaux, dévorer « las becerras »… un peu comme d’autres, que l’on dit « nos semblables, nos frères ! » s’en viennent attaquer et incendier la Paix civile, au nom d’une liberté  qui revendique « le sale, le moche, le méchant !! » Exactement comme ils sont, eux: Sales! Moches! Méchants! Sans illusion… y sin verguenza!" On les a vus, vêtus de jaune, on les voit chaque soir, dans les rues de Barcelone et d'ailleurs, revendiquant "quoi déjà ?" - Ah oui! "La liberté de fainéants !!! Tout pour moi… et gratuit !!!" Il est vrai que certains en étaient devenus Rois!
     Un maestro, le Capea! Des paroles simples, claires et « fières » !! Comme il fait plaisir à entendre !! Loin des « débats » et des « politicards professionnels » et « gauchistes bourgeois »  !
     Todo un Torero ! Todo un ganadero ! Todo un maestro !
     Todo… un Gran Español !

En video : « Pedro Gutierrez Moya « Niño de la Capea » - Dans « Cuestion de prioridades » - Television de Castilla y Leon :
     https://www.youtube.com/embed/z4VPLbW-EQ0

 

"LA DIVISA" - Le Numéro 508/18 Février 2021

     20 Février  - A votre disposition, en PDF, la revue "LA DIVISA" de PEDRO JAVIER CACERES":
     
http://www.ladivisa.es/file/download/16590

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 20 Février 2021)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 :

        
https://www.rtve.es/alacarta/videos/tendido-cero/20-02-21/5799405/
 

"BRUXELLES… A SALAMANQUE !!!!!"

     22/23 Février - C'est là que tout se cuisine, se mijote !!! - C'est là où les Européens peu convaincus que nous sommes tous, apprennent à quelle sauce ils vont être mangés… -  C'est là que "les multi-cravatés" jouent les cadors, avec notre argent à tous, et le distribuent, en pensant justice! Peut on leur en vouloir? - Souvent oui! Pourtant non! Aux manettes de mille "usines à gaz", administratives et financières, ils "tentent des choses", qui parfois… marchent !!
     En notre mundillo Taurin, semble qu'en 2021, le "Bruxelles" se soit installé… à Salamanque !  En effet, une réunion , au départ "secrète", a eu lieu, en semaine dernière, ayant pour but le terrible "Et maintenant… qu'est ce qu'on fait ?". - Cependant, problème: Réunion "à effectifs réduits", et surtout en l'absence des "grands-grands" (Toreros, Ganaderos, Empresas "de poids" et "de futur"!!!)
     Et au final…

     Un élu d’une grande ville Française me disait un jour : « Quand on ne sait pas quoi faire… quand personne ne propose la moindre solution… quand personne ne veut prendre la moindre responsabilité… on crée une commission !!! Et l’on s’en va, la conscience tranquille !»  - Cela me rappelle un peu ces réunions, dans le secteur Social, qui se terminent très souvent par « date prise, pour la prochaine réunion !! » Et lorsque la nouvelle rencontre se produit, on se demande, en son for intérieur : « On se réunit « pour faire quelque chose » ou « pour que d’autres… ne fassent pas » ????
     La tête encore bourdonnante de cette grave question (tu parles !!), on lit avec un intérêt relativement modéré, les conclusions des réunions « secrètes », donc tenues en semaine dernière à Salamanque, en la finca "la Campana", du diestro Antonio Barrera, qui, dans le monde « des affaires Taurines » a, gêce à la Fit du milliardaire Bailleres, réellement acquis plus d’importance et de « talent » que dans les ruedos, « vestido de luces » (ce qui est dommage, car il était torero « de pundonor » !). Comme quoi, le Destin finit toujours par mettre chacun… à sa place !
     Quelle est la place réelle d’Antonio Barrera dans ce galimatias Taurin que la pandémie a créé ? Quelle est « l’importance », réelle, de ce « Comité de crise », réuni là « secrètement et en urgence », la semaine dernière, et qui s’est terminée par la traditionnelle photo de groupe et un communiqué aussi succinct que « sans surprise » ! - Peut-être est ce la récente « ruade » de l’Association des banderilleros (ASPROT) posant quelques questions, abruptes autant que logiques : « Y a-t-il réelle union? Après les sacrifices que l’on a faits en 2020, quelle est la situation ? Quels sont « les chiffres » et qu’ont-ils fait des résultats financiers 2020 ? Et maintenant… que vont-ils faire ? On ne sait rien !!  Ils ont eu besoin de nous "pour les signatures", mais nous ne faisons pas partie du Comité de suivi et on nous tient isolés, sans information, sans communication quelconque» déclarait fermement Luis Miguel Calvo, le représentant des professionnels du Toreo, vers le 10 Février. "Entre réduction volontaire de salaire et abandon de droit d'image, les subalternes ont sacrifié 61% de leurs acquis "normaux", au cours de la "Gira". On veut savoir ce qu'est devenu cet argent (on parle de demi million d'euros. On veut bien aider à remettre le bateau à flots, mais sans tromperies ni trahison!"
     Donc… il fallait réagir. Et, comme par hasard,  réunion "secrète", les 16 et 17 Février, chez Barrera! Le fax étant rangé aux oubliettes, mails, twitts, whatsap ont fonctionné à fond, en plus de quelques conversation téléphoniques, rondement menées. Et, « au clairon », tout le monde était là !!! – Enfin non ! Pas tout le monde, effectivement… et malheureusement !!! Il manquait du monde… et beaucoup ! Toreros figuras, grandes empresas ! Où donc étaient ils ? Où donc sont ils ?  - Tant que les « grands » ne sont pas là, ce ne sera que bricolage et « minime autosatisfaction » De la « reconstruction… en miniature ! »
     Etaient présents: Antonio Barrera et Oscar Chopera (pour les empresas) ; El Fundi et Iñigo Fraile(pour les toreros) ; Antonio Bañuelos et Lucia Martin, pour les ganaderos; Angel Luis Prados, pour les subalternes; la "Fundacion" étant représentée par Victorino Martin, Cristina Sanchez et Borja Cardelus…  
     Et au final, une nouvelle réunion pour rien.. ou presque ! - Le tout pour accoucher d'un communiqué, officiel, pour le moins…pâle. On aurait dit un compte-rendu de « réunionite du secteur social » . Voyez plutôt: : Bilan de 2020 ! - Examen des comptes de la Gira 2020, qui seront rendus publiques après les deux corridas reportées, qui se dérouleront en Mars. – Première approche de la destination des fonds récoltés – Etudes de bases de la nouvelle « Gira 2021 », en attendant que tout reprenne normalement (on suppose : à partir de Juillet) – Analyse de mesures à adopter, pour la rénovation et la relance du secteur Taurin, dans le respect des mesures sanitaires. Enfin, le Comité  d’urgence se transformera en « Commission permanente », avec ouverture à d’autres membres, de façon à représenter tout le monde, tout en gardant grande souplesse…
     Autrement dit, on s’établit dans la durée, et l’on fait rentrer « les râleurs », pour ainsi les mieux contrôler, sinon les museler !!! On connaît !!! C'est ainsi, dans chaque... commission!
     Au final, bien évidement, la photo et « le pot de l’amitié » ! Normal ! Mais on a envie de dire : « Tout ça… pour ça ?? »
     Bien entendu, on peut se féliciter de « La tournée de première mi-temps »… en attendant mieux ! En attendant que cela reparte ! En attendant que tout le monde soit vacciné !!! Mais, tant que « les Principaux, les grands, ceux qui commandent » ne sont pas là et « proposent », chacun dans son domaine, avec un esprit de « vraie construction » et « des projets novateurs » où tout le monde gagnerait « en image, plus qu’en Euros » certes, il est évident que le monde taurin courra à sa perte ! Comme il l’a fait en 2020, à de rares exceptions près, principalement menées… par la France !
     Où donc était Simon Casas ? Où était Ramon Valencia ? Pourquoi « les jeunes » et « les petits » n’ont-ils pas été invités ? – Où étaient les Roca Rey, les Juli ! Les Ponce !!! Qu’ont-ils à offrir, sinon une participation, du bout des lèvres, et du porte-monnaie, à « une » des corridas de « la Gira » ?
     Où est ce chef qui se propose et décide ?  - Au nom de la Démocratie, on ne fait rien, attendant que d'autres fassent !
     Pourtant "on pourrait faire! Et faire… "ensemble"! Durant quatre jours, tous, vraiment tous les grands sont réunis, voire "séquestrés" dans un château perdu… On ferme les portes et on bosse!  - Le château est vaste: chaque catégorie se réunit dans un coin: Empresas, Toreros! Ganaderos! Medias taurins (ils ont leur importance). Et chacun dans sa catégorie "propose" des actes, des actions, immédiates; Certains "portent un projet" mais tous ne visent qu'un intérêt: Ramener la Fiesta, immédiatement, au grand public et à l'Aficion… Bien entendu, en tenant compte des mesures sanitaires. - Une idée jaillit. Elle est écoutée, étudiée, critiquée (dans le bon sens du terme) et chacun peut y apporter un élément "constructif et constructeur". Si le projet accroche, chacun se positionne!  - Puis, "Réunion plénière": chaque catégorie présente ses trouvailles et projets, au restant des professionnels. Toujours le même objectif, double, pour tous: "La valorisation de la Fiesta Brava, et… l'immédiateté"! Occuper le terrain, ouvrir les plazas… très vite et "percutant"!!!  - S'il y a "approche de consensus", on décide et on y va!!! Dès lors, chacun apporte sa collaboration, sans faille, aux deux trois projets approuvés, la Télé y offrant la sienne, inconditionnellement…
     Ce serait trop beau!!! - Trop beau parce que pour cela, il faudrait que chacun s'assoie, une fesse sur son ego, l'autre sur son compte en banque… Et ça… c'est pas demain la veille !!!
     Il n'y a pas de réunion "secrète" à avoir, surtout si n'y participent pas "ceux qui comptent",… mais bien au contraire, des propositions "au grand jour", qui rendent la vie aux toreros, et "la ilusion" à tous !!!
     "La Ilusion!!" et non "l'illusion"!!!
     Une inquiétude: "A Bruxelles... seraient ils plus efficaces ??"

A ce sujet:

A lire: Réunion secrète, chez Antonio Barerra - par Juan Diego Madueño, pour "El Mundo":
     https://amp.elmundo.es/cultura/toros/2021/02/16/602ba9d021efa00a688b45c9.html

A lire: "Telle fut la réunion de crise…." - par Juan Diego Madueño, pour "El Mundo
     
https://amp.elmundo.es/cultura/toros/2021/02/17/602d29d2fc6c83be3a8b4670.html

A lire: Comité de Crise, pour une "deuxième tournée!" - via "Aplausos":
     https://www.aplausos.es/el-comite-de-crisis-plantea-una-segunda-gira-de-reconstruccion-hasta-que-comience-la-temporada/
A lire: Le communiqué final" - via "Cultoro":
     https://www.cultoro.es/actualidad/2021/2/17/asi-informa-la-fundacion-de-la-reunion-en-la-finca-de-antonio-barrera-42272.html

A lire: "Il n'y a pas de réelle "union"!!! - via "Cultoro":
    
https://www.cultoro.es/actualidad/2021/2/15/que-hay-union-que-la-fundacion-explique-las-cuentas-de-la-gira-donde-va-ir-el-medio-millon-de-euros-que-han-donado-las-cuadrillas-42252.html

A lire: "Alerte maximum pour la Fiesta et… personne !!!" -  par Antonio Lorca, via "El Pais":
    
https://elpais.com/cultura/2021/02/18/el_toro_por_los_cuernos/1613628366_631633.html

 

"LIBERTE…QUAND TU NOUS FAIS VOMIR !!!"

     24 Février - S’il vous plaît… « Vous devez voir ceci ! »
     Avec l’espoir que vous compreniez l’Espagnol (mais si vous venez ici, c’est bien parce que vous le comprenez, et l’avez appris, « Taurinement, et Humainement), regardez cette vidéo, et rendez vous compte (mais vous en aviez déjà la sensation et la connaissance) du degré de haine atteint par ceux qui, « au nom de l’humanité », vomissent la Tauromachie, tous ces acteurs, tout leur entourage…
     Il s’agit de l’interview de Raquel Sanz, sur le plateau du programme « Cuestion de prioridades », de « Castilla y Leon Television »…Raquel Sanz est journaliste de métier, et elle est surtout, pour nous, la veuve de Victor Barrio, tué par le toro « Lorenzo », de Los Maños, le 9 Juillet 2016, en plaza de Teruel…
     On sait que notre actualité quotidienne est emplie des images absolument déplorables des rues de Barcelone en feu, dans le cadre des manifestations de protestation contre l’emprisonnement  du  rappeur Pablo Hasel, au nom de « la liberté d’expression »… De fait, outre des insultes au drapeau, à la Couronne (avec, entre autres, d'explicites menaces de mort aux jeunes infantes, filles du Roi Felipe) ; outre la promotion du terrorisme, cet « artiste » a également écrit plusieurs « strophes » concernant la Fiesta Brava, notamanent celle-ci qui dit, en substance : « Si toutes les corridas se terminaient comme celle de Victor Barrio… nous serions quelques-uns de plus à aller aux corridas ! » et d’ajouter : « Un torero est mort ! Un tortionnaire de moins ! Aujourd’hui, la Planète est un peu plus propre de tant de merde »…
     Et c'est lui qui parle de.. merde !!!
     L'entrevue de Raquel Sanz tourne autour de ces tombereaux d'insultes et de menaces, certaines absolument inimaginables,  aujourd'hui encore déversés sur elle, sur son mari, sur la Tauromachie entière, suite à la tragédie de Teruel. Car on le sait, Victor Barrio et sa famille, directe et "taurine", n'ont pas eu "l'exclusive" de tant de barbarie….Barbarie, au travers ces réseaux dits-"sociaux", qui sont "la lèpre, la peste" de nos actuelles Sociétés, à tout âge, de toutes confessions et professions.  Barbarie, parfois, souvent, perpétrée par des personnes aussi "cultivées" que lâches! - Une "pandémie " mondiale et durable, probablement inextinguible, d'autant que "promue" par les Politiques, qui les utilisent à foison…
     Avec les présents au plateau, dont une journaliste, amie du couple, qui fait allusion à de véritables monstruosités que, très dignement, Raquel Sanz n'a pas voulu rapporter, un point est fait sur les divers "dossiers", que la Justice à du étudier, suite à la cornada tragique de Victor Barrio. Il y eut des condamnations. D'autres accusés, soutenus par des assos ou des "groupes" aidant à financer leurs frais, payer leurs multas, ont fait appel. Certains ne furent même pas mis en examen, car la Justice, elle, se montre… laxiste!  presque "compréhensive"! 
     En cela… "nous" avons, tous, un problème! Car on voit bien que cela se produit chaque jour, chaque minute! A chaque seconde, des milliers d'insultes, de menaces, "volent" vers des femmes, des hommes, des enfants… Et la Justice ne dit rien, ne fait rien… ou presque!
     Au lendemain de la mort de Paquirri, Septembre 1984, les messages se mirent à circuler: Des lettres à la Presse! Des fax! Des phrases comme "Nous voulons d'autres Paquirri!" ne furent jamais sanctionnées! C'était, il y a trente-sept ans, cette année! Où en sommes nous arrivés, aujourd'hui, au nom de… la Liberté d'expression ???

     A voir en video: "Raquel Sanz, invitée de "Cuestion de prioridad", sur "Castilla y Leon Television":
     https://www.youtube.com/embed/vqIXrv6uNyg

     A lire: Déclaration de Raquel Sanz, veuve de Victro Barrio, à "Cultoro":
     https://www.cultoro.es/actualidad/2021/2/17/raquel-sanz-el-honor-de-victor-barrio-no-lo-pisa-esta-gente-por-mucho-que-lo-intenten-42275.html

 

JEAN… ET CLAUDE !!!

     24 Février - Maire de Bayonne, de  1995 à 2014, Jean Grenet est mort, hier, des suites d'une longue maladie.
     Il était "le fils de son Père", et Bayonne lui doit beaucoup, comme elle devait énormément… à son père! - Il était… "un sacré caractère!" et ils sont peu à se vanter lui avoir tenu tête, et l'avoir fait plier! - Il était un fervent supporter, le premier, de l'Aviron Bayonnais, et "la rouste" prise l'autre jour par son équipe à Montférand aura probablement été "un coup de couteau… de plus!" 
     ... Et puis, il était Aficionado!!! Chirurgien de métier, on se souviendra d'une intervention "décisive", en Juillet 82, où, en compagnie de son équipe, il sauva la vie de Joel Matray, en plaza de Bayonne! Son amour, sa passion pour la Tauromachie lui permit de la défendre brillamment au plus haut niveau de l'Etat, et il est probable que la Tauromachie actuelle, en France, lui doive "une grosse partie" de son existence, encore sereine!
     Jean Grenet est donc parti, vers ces contrées d'où l'on ne revient pas, mais où, je suis sûr, ses amis l'ont déjà accueilli. Et parmi eux, un certain Claude Pelletier qui, après l'abrazo de bienvenue, lui demandera: "Alors! Où en est la Fiesta Brava? Bien sûr, "je vois tout", ici, en Espagne, au Mexique et ailleurs… mais toi, toi, comment vois tu cela ???"   - A tout coup, ils doivent être déjà là, à deviser! Et je suis sûr qu'à un moment, "le grand Claude" se lèvera, se dépliera et lui dira, d'un ton léger:" Viens… vais te présenter à mon ami Manolete! Je lui ai raconté "Joel Matray", et probablement il te dira son regret de ne pas t'avoir eu, là, au callejon de Linares!!"
     Au revoir, Monsieur le Maire! Au revoir, Docteur! Et dites à tous bien des choses de notre part, "ceux d'en-bas" !!!

En video: Jean Grenet, Maire, Chirurgien, Aficionado… et fier d'être tout cela!" - via "Lavieenimages":
     https://www.youtube.com/embed/rhB9GTZfCSw

A lire: Jean Grenet, et la blessure de Joel Matray - via "Corrida Si" et "Jean Grenet, L'aficion sous toutes ses formes", de Pierre Vidal:
     https://www.corridasi.com/2020/04/15/le-texte-du-jour-la-blessure-de-joel-matray-par-jean-grenet/

 

SEVILLA 2021…PEUT-ÊTRE !!!!
     A Pâques ou à la Saint Parfait…

     25 Février – L’empresa de Séville, Ramon Valencia et les gens de la Real Maestranza de Caballeria « y croient ils » réellement… ou s’agit il là « de un bulo », d’une grosse rumeur que l’on fait circuler, histoire de faire un peu taire ceux qui, depuis des mois, et nous en sommes, se demandent… et demandent : « Mais où sont ils ?? »  - Où donc sont ils, ceux que l’on dit grands, ceux que l’on dit « géniaux » ; ceux qui se disent « passionnés » ; ceux dont l’expérience pouvait, et devait, proposer quelque cataplasme à cette immense douleur qui a frappé tout le mundillo taurin, de chaque côté de la barrera, depuis Mars 2020 ? - Où sont ils ?
     Ramon Valencia « y croit il, vraiment ? » - Si oui, bravo ! Si non, c’est beaucoup plus malin que « uno que me sé », relativement « mort », pendant un an Espagnol, mais « redivivo » pour réussir une vraie Feria des Vendanges, « chez lui » ! -  Certes ! Certes, les conditions étaient différentes, bla, bla, bla… Mais les Madrilènes les disent : « No se intento nada ! Nada ! » et qui peut leur donner tort !!
     Ramon Valencia « intenta » ! Essaie ! - Bien entendu, rien n'est officiel… mais il semble que les choses soient bien avancées. - Certes, le schéma de la Feria change, de probablement, la Maestranza souffrira de l'absence des "étrangers". Cependant, la limite de l'aforo, probablement fixé à 50% des tendidos, "cachera", en quelque sorte, cette nouvelle page des "Ferias de Abril"… aussi "étrange" qu'incertaine. Bien entendu, "la Télé" sera là, et l'on imagine que, peut-être, les toreros rabattront leurs prétentions, de quelques maravédis… A voir!

     Pâques… à la Saint Parfait !!!!
     Comme indiqué, l'Empresa de Séville a décidé de "reculer" sa temporada, d'environ 15 jours, ce qui, en cas de "rebond" de la pandémie, n'aurait aucun effet et aboutirait à la suspension, pure est simple su schéma envisagé. - Un projet qui est le suivant:
     - 1 - La corrida dite "de Pâques" se donnerait le Dimanche 18 Avril (au lieu du 4, vrai Domingo de Resurreccion).
     - 2 - Par la suite, la Feria de Abril 2021 proprement dite - avec casetas, Sevillanas, "cigares, whisky et p'tites pépées"- étant déjà officiellement annulée, on envisage la suite de "la Feria Taurine"  en deux gros week-end suivants: du Jeudi 22 au Dimanche 25 Avril; puis du Jeudi 29 Avril au Dimanche 2 Mai.  - Soient: 9 festejos, dont 8 formelles et 1 de Rejoneo. - Et pour faire bonne mesure, Ramon Valencia a même élaboré San Miguel, qui compterait trois corridas, en fin Septembre.

     Pour ce qui est des affiches, les contacts "entrecroisés" des médias Taurins avec apoderados, toreros, subalternes, ont déjà donné les plus grandes lignes des combinaisons prévues. Ainsi, "on peut penser" que les cartels suivants, parait il présentés le 8 Mars à la Junta de Andalucia, pour définitif feu vert, seront officialisés:
     -
Celui du "Domingo de Resurrección 2021", qui se déroulera donc, le 18 Avril (jour de la Saint Parfait): 18 de Avril. Toros de Victoriano del Río, pour Morante de la Puebla, Andrés Roca Rey et Pablo Aguado. 
     Puis, sans fixer leur place et date dans les deux week end suivants, le cycle d'Avril 2021 présenterait les combinaisons suivantes, dont on dit qu'elles sont "fixes":
     - Toros de Juan Pedro Domecq, pour Morante de la Puebla, Pablo Aguado et Juan Ortega. 
     - Toros de Jandilla, pour El Fandi, José María Manzanares et Juan Ortega.
     - Toros de Garcigrande, pour El Juli, Miguel Angel Perera et Andres Roca Rey. 
     - Toros de Miura,  Morante de la Puebla, Manuel Escribano et Pepe Moral. (le dernier Dimanche, on imagine)
     - Toros de Santiago Domecq, pour Diego Urdiales, Daniel Luque, et un 3ème Sévillan, entre Rafa Serna, Angel Jimenez et Alfonso Cadaval (a priori, ce sera Rafa Serna) . 
     - Toros de Garcia Jimenez (Matilla), pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Paco Ureña. 
     - Toros de Victorino Martin, pour Antonio Ferrera et  Emilio de Justo, en mano a mano. 
     - Corrida de Rejoneo: Toros de Fermin Bohorquez, pour Andres Romero, Lea Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza.

Pour ce qui  est de la San Miguel,en Septembre, l'Empresa Sévillane envisage:
     - Toros de Garcigrande, pour Diego Urdiales, Jose Maria Manzanares et Pablo Aguado. 
     - Toros de Fuente Ymbro, pour Antonio Ferrera, Miguel Angel Perera et Daniel Luque.
     - Toros de Juan Pedro Domecq, pour Morante de la Puebla, Andres Roca Rey et Juan Ortega.

     Pas la peine d'analyser aujourd'hui les combinaisons. Si elles se confirment, on notera deux événements, avec le Morante aux Miuras et le mano a mano prévu, face aux Victorinos. La montée, au rang de "Figura", de Juan Ortega (trois paseos dans la Temporada), et "la revanche" entre Roca Rey et Pablo Aguado, qui se retrouvent en un même paseo, depuis le 10 Mai 2019. Par ailleurs... "pas de Talavante!!"
     Enfin! Qui vivra verra!!! Mais en tout cas et si tout cela est vrai, Ramon Valencia... aura essayé!!

 

« PINCHO AL TORO !!! » - QUE SUERTE !!!

     26 Février – « Ooooooooooohhh !! – Dans toutes les plazas du monde, de Madrid à Lima, de Mexico à… Tombouctou, retentit le même cri de déception, de frustration : Après une grande faena, le torero « entre a matar »… et pinche !!
     « Quel dommage ! » s’écrie un Aficionado…
     - « Quelle chance ! » réplique Corrochano, voisin de tendido du déçu.
     - « Comment, quelle chance ! »
     - « Oui, parce qu’on va le voir entrer de nouveau a matar !!! »

     Cette anecdote sert à vanter les mérites, épée en main, d’un de plus grands « matadors de Toros » de toutes les époques, reconnu de tous pour « la pureté » avec laquelle il portait l’estocade : Rafael Ortega, dit « El Torero de la Isla ». - Il aurait eu cent ans, cette année, le 4 Juillet ! Mais peut-être a-t-il mieux fait (con todo el respeto !) de partir avant ! Car, à voir les estocades d’aujourd’hui, et surtout, les façons « d’entrer à matar ! » de tous les toreros contemporains, «  a lo mejor, le da un patatus !! »
     Lui qui fut plus respecté de la profession et de la Presse que par le grand public, se gratterait le crâne, dubitatif, devant les trophées coupés par les « Figuras » actuelles, à coups de « Julipiés », de bajonazos et espadas caidas, traseras, « tendenciosas » ou carrément « atrevesadas », après être entré rapidement, parfois « al vuelo », sans faire la suerte, lentement, en détachant les temps, et en sortant « limpio »… Certes Rafael Ortega en aura mis aussi, des pinchazos et même des atravesadas, au cours de sa carrière, mais toujours sincère et « recreandose en la suerte ! »
     "Pureza!", épée en main, "recreandose en la suerte!" sans décoller les pieds su sol !!! C’est ainsi qu’il coupa « las dos y el rabo » d’un toro sardo de Miura, le 20 Avril 1956 en Feria de Séville, venant en remplacement d’Antonio Bienvenida et faisant paseo devant Gregorio Sanchez et Antonio Ordoñez. Le toro s’appelait « Tormenta » et, si la faena fut d’un très haut niveau, main gauche, l’estocade elle, fut historique !
     Il aurait eu 100 ans, cette année! S'en souviendra t'on? Le fêtera t'on… "épée en main", fièrement, bravement, "sabre au clair"?
     - On le souhaite! Mais, pour de multiples raisons, qu'il soit permis d'en douter…  

A ce sujet:
     A lire : Centenaire de Rafael Ortega – dans « Taurologia » :
     https://www.taurologia.com/centenario-nacimiento-rafael-ortega-efemeride--6055.htm
     A lire : Rafael Ortega et le toro « Tormenta », de Miura – Dans Tauroliogia :
     https://www.taurologia.com/articulo.asp?idarticulo=4003&accion=
     A voir, en video: San Fernando, elle, n'a pas oublié Rafael Ortega - via "La PrensaSanFernando"
     https://www.youtube.com/embed/sxdmmGbc9uA

 

"RAZA 2021 - N°7"

     26 Février: A suivre, le programme "Toreo et campo..de lujo", par Pablo Lopez Rioboo.
    
   

           Au programme de ce 2021/7 - 25  Février: 
De passage chez Aristrian de la Cruz et Aguadulce, après rafraichissement avec du Manolo Gonzalez - La Faena de Roca Rey à Jerez: deux oreilles.
           
   https://www.youtube.com/embed/SqqszHZPPtM
 

 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

    27 Février - Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.net

 

"LA DIVISA" - Le Numéro 509/25 Février 2021

     27 Février  - A votre disposition, en PDF, la revue "LA DIVISA" de PEDRO JAVIER CACERES":
          http://www.ladivisa.es/file/download/16746

 

SEVILLA: LE COÛT D'UN PARI !!!!

     28 Février - Tel qu'il est présenté par tous les médias Taurins, le "pré-projet" de l'Empresa Pages, quant aux festejos substituant la Feria de Abril, est certes alléchant, mais… résistera t'il à aux exigences de l'Economie?
     A ce sujet, le site "Cultoro" a élaboré un "presupuesto", un budget prévisionnel, calculant, "à la louche" les coût de chaque festejo, le tout aboutissant à deux questions actuellement sans réponse:
     - 1/ Combien la Télévision en direct "apportera t'elle" et "rapportera t'elle"? 
     - 2/ A quelle hauteur les torros engagés sont ils prêts à s'engager, au plan…"pasta"? 
     ... A cela, on ajoutera troisième question:
     - 3/ A ces dates (on parle d'un début, le 18 Avril (jusqu'au 2 Mai), "Où en seront les restrictions de sécurité sanitaire, au plan "Aforo"? - Permission limitée à 40% des gradins? "Ouverture" vers 50% ou plus ? - Certes les effets de la vaccination vont se faire sentir, sans pour autant "ouvrir en grand" les portes du palais!!!

     Dans son approche, "Cultoro" joue sur une capacité permise de 40% des gradins de la Maestranza. Soit une capacité de 4.400 places environ, à un prix moyen de 40€ (De 140 les barreras 55 en tendido Sol)… - Quelques 308.000€ qui, avec le contrat de TéléToros/Movistar, peut rendre l'affaire jouable. Mais les choses se compliquent vite, comme dans la comptabilité "de cuisine" de chacune et chacun: Des frais qui, rapidement viennent rogner le capital ! Ainsi, "Cultoro" établit la liste des frais fixes, de la Sécurité Sociale aux mulillas del arrastre (et il doit même en oublier quelques uns!) pour aboutir à coût approximatif de près de 32.000€, auxquels il faut ajouter le 25% du aux Maestrantes, pour "la location" de la plaza. - Et donc, "au bout du bout", cela fait peu pour payer "les figuras"… et faire un minimum de bénéfices!!! 278.000€
     Alors… Quel sera "l'aforo permis", en Avril ? - Quel sera "le geste" des diestros engagés, quant à leurs émoluments? - Autant de questions qui, à ce jour, attendent réponse et produise "Ilusion" ou plutôt… "un espoir raisonnable".
     La "Feria de Séville 2021" aura-t-elle lieu…. "sans Feria"? - L'empresa le désire, semble t'il, mais au final, dans les conditions que la Fiesta Brava subit pour la deuxième année… ce sont les chiffres, qui parleront !!!
     Les chiffres et les hommes !

A lire, dans "Cultoro": "Anatomia de una Esperanza":
     https://www.cultoro.es/actualidad/2021/2/25/toros-en-sevilla-anatomia-de-una-esperanza-42346.html

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 27 Février 2021)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 :
    
https://www.rtve.es/alacarta/videos/tendido-cero/27-02-21/5805571/
 

"CINE-DIMANCHE !!!"

     28 Février - Nouvellle section: Un film "Taurin", chaque Dimanche !!!
     Peut-être bientôt ne nous restera t'il que cela !!! Tant de gens s'y emploient, actuellement bien aidés par… le Destin!  - Aussi, pourquoi ne pas commencer… et, chaque Dimanche, proposer aux aficionados, une des ces anciennes "Peliculas", la plupart en noir et blanc, qui racontaient vraiment une histoire, sans aucun "effets spéciaux", certaines d'entre elles étant rentrées dans "L'Histoire du Toreo".  - Souvent, le "guion" était le même: Parti de rien, un jeune homme "monte" au zénith de la gloire taurine, mais une cornada tranche son élan, quand elle ne lui vole pas la vie, ou l'amour… Alors viennent les longues heures de réflexion, de doute, de peur, tandis que fièrement, on annonce à tous son retour!!!
     Qu'adviendra t'il au final? - Deux voies possibles: Le triomphe ou la déchéance!  - Cependant, si leurs scénarii se ressemblent, les films taurins regorgent d'archives que l'Aficionado pourra resituer, ou découvrir. Souvent des pages d'Histoire…

     Ainsi ce "TORERO", film de 1956, dirigé par Carlo Velo, et qui raconte la vie, la carrière et les pensées de Luis Procuna, grande vedette Mexicaine des années 40/50, tandis que défilent à ses côtés le figuras du moment - Excellent film, bourré d'images d'archives, souvent excellentes.
     Peut-être bientôt ne nous restera t'il que cela!!! - Alors… pourquoi ne pas commencer aujourd'hui?

 

"CINE-DIMANCHE" - Aujourd'hui:

A voir : « TORERO ! » (1956) - via "Filmoteca de la UNAM" - (Durée:1h15):
     https://www.youtube.com/embed/aHFTHViakRk 

 
 
 
 
 
 
UN GRAND SALUT ET ABRAZO...
     ... à tous ceux qui nous suivent et envoient des mails, souvent émouvants, Français Aficionados installés au Mexique, au Brésil, en Chine, en Afrique du Sud, en Russie, au Chili, ou ... à Colmar !!!  (Si d'autres nous suivent, depuis d'autres terres, merci de le signaler!)
     Un placer ! - Merci à vous, bonne route et bonne Aficion, même... là-bas !!! - Prenez soin de vous !!!
     Fidèlement, depuis la France - Toros2000
 
 
 
 
 
 

GALERIES PHOTOS - Patrick Beuglot :  "SOUVENIRS, SOUVENIRS!"… DES FERIAS ET CORRIDAS DU SUD-OUEST .
     "Ces toros et ces hommes… ce jour-là!" 

 

     Avis: Ces longues séries de photos n'ont pas vocation, ni prétention, "à l'artistique", mais plutôt celles de reportages sur "Ce qui s'est passé ce jour-là, toro par toro". Ainsi, vous retrouverez des moments que vous avez vécus, ou découvrirez ceux que vous auriez pu vivre, avec "ces Toros et ces hommes.. ce jour-là !"

     Avertissement technique:  Pour ouvrir chaque galerie, faire clic droit sur le lien et "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" - (On peut visionner "en global", au "Uno por Uno", choisir "la" photo qui intéresse, ouvrir en diaporama; bref, naviguer à volonté)
     Bonne route, en espérant que cela vous plaira ! - Merci

 
TEMPORADA 2019

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     28 Juillet - Corrida de Rejoneo: Toros de Jalabert, pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Lea Vicens.  (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/JLD7HUjSh6PheaT66

     14 Août - Corrida Goyesca - Toros de Torrestrella, Pedraza de Yeltes et Puerto San Lorenzo, pour Daniel Luque "unico espada".
     https://photos.app.goo.gl/G27CCMz3k8Cku4Rc9

     30 Août - (semi-nocturne) - Toros de Luis Algarra, pour Sebastian Castella, Daniel Luque (remplaçant Roca Rey) et Pablo Aguado.
     https://photos.app.goo.gl/vCDnDqxPAm82FhJL8

     31 Août - Corrida - (semi-nocturne): "Six fers pour six diestros": Domingo Lopez Chaves, Sergio Flores, Migule Angel Pacheco (remplaçant Tomas Campos), Juan Ortega, Adrien Salenc et Dorian Canton.
     https://photos.app.goo.gl/EAvFMbwpNcetsQfVA

     1er Septembre - Corrida de clôture: Toros de La Quinta, pour Octavio Chacon, Roman et Joaquin Galdos. 
     https://photos.app.goo.gl/xyGJJXUuhveiVvWx5

à suivre...

 
TEMPORADA 2018

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros du Laget, pour Leonardo Hernandez, Joao Moura et Léa Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://photos.app.goo.gl/azWsUZLoBk9LD4xi8

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de Bañuelos, pour Juan Bautista, Paco Ureña et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/TtuwERS5DuEepn7a7

     31  Août (semi-nocturne) - Toros de Garcigrande, pour El Juli, Sebastian Castella et Gines Marin.
    
https://photos.app.goo.gl/TCZ8CzNNYWpZn1ox9

     1er Septembre - Finale des "sin picar" - Erales du Lartet, pour Pablo Paez et Yon Lamothe.
     https://photos.app.goo.gl/S2gsu9uQubENhyPh9

     1er Septembre - Corrida "à six": Toros de R.Margé, pour Thomas Joubert, Sergio Flores, Tomas Campos, Francisco Jose Espada, Joaquin Galdos et Pablo Aguado.
    
https://photos.app.goo.gl/S15zViVWJSWDCjz86

     2 Septembre - Toros de La Quinta, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Roman.
     https://photos.app.goo.gl/dK4XfggDEeAkvP4f9
    
2 Septembre (annexe): La cogida de Roman.
     https://photos.app.goo.gl/WQZzehbJAb4TKsPP7

AUTRES CORRIDAS
    
17 Juin - AIRE SUR ADOUR - Corrida hommage a Ivan Fandiño.
    
https://photos.app.goo.gl/HZzvSZfJFY7L7Tga7

     22 Juillet - SAINT VINCENT DE TYROSSE - "Défi des légendes - Miura et Palha.
    
https://photos.app.goo.gl/jdTNAaNxLftzcXBT8

 

TEMPORADA 2017

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros de Rosa Rodrigues,  pour Pablo Hermoso de Mendoza, Joao Moura et Lea Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/zzcBYb2AVAi3BUSt2

     30 Juillet - Toros de Robert Margé, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Thomas Joubert.
      https://photos.app.goo.gl/JhyjGnIVwD0J5VLJ3

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de D.Hernandez et Garcigrande, pour C.Diaz, E.Ponce et A. Lopez Simon:
    
https://goo.gl/photos/UeYN7fgaNd8so3hf8

     1er Septembre - Novillada (nocturne): Novillos de 3los Maños", pour A.Younes et A.Salenc, en mano a mano.
     https://goo.gl/photos/TDPe55wb2XwQbYzUA

     2 Septembre: Toros del Freixo (Juli), pour J. Bautista, P. Ureña et A.Roca Rey:
     https://goo.gl/photos/YisccLbjnTzPzTsx6

     3 Septembre: Toros de Bañuelos, pour A.Ferrera, S.Castella et Jose Garrido
     https://photos.app.goo.gl/JXBmlEgNfDWcl7hz1

 

TEMPORADA 2016

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     31 Juillet - Toros de Montealto, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Thomas Dufau. - (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://goo.gl/photos/mT1P4M2cWHiVvNC76

     15 Août - Corrida Goyesca: Toros de Domingo Hernandez, pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/vaSZx2f2CbeXaX2n2

     3 Septembre: Toros de Pedres, pour Curro Diaz, Ivan Fandiño et Javier Jimenez. 
     (en reconstruction)

     4 Septembre: Toros d'Alcurrucen, pour Sebastian Castella, Daniel Luque et Jose Garrido.
     (en reconstruction)

DAX 2016:  Absent pour conflit avec les responsables.
MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

TEMPORADA 2015

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    
2 Août - Toros de Montalvo, pour Morenito de Aranda, Manuel Escribano et Ivan Fandiño. -  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     (en reconstruction)
    
     15 Août - Goyesca - Toros de Antonio Bañuelos, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Lopez Simon.
     https://goo.gl/photos/jEf2ueZBHPgDbsjh6
    
     5 Septembre: Toros de Pedres, pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo, et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/ew3VtLzbnvnNfUox9

     6 Septembre: Toros de Garcigrande, pour Sebastian Castella, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
     https://goo.gl/photos/LNFcjxTVvJw9goLdA


DAX - Feria 2015
     13 Août: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/Sj5RZAr8sQZQPwxF9
    
     14 Août: Toros d'Antonio Bañuelos, pour Enrique Ponce, Ivan Fandiño et Daniel Luque.
     https://goo.gl/photos/aBoY2k8PWdRZM7Hv7
    
     15 Août (matin): Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Pepe Moral.
     https://goo.gl/photos/UrXcuJLZ8fZNG7f97
    
     16 Août: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Manolo Escribano et Alberto Aguilar. 
     (en reconstruction)

DAX - Les corridas de "La Salsa 2015".
     12 Septembre: Toros de Cuadri, pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.  
     (en reconstruction)

     13 Septembre: Toros de Montalvo, pour Juan Mora, Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.  
     (en reconstruction)


MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

   TEMPORADA 2014
 

LES CORRIDAS DE BAYONNE 2014
    
9 Août - Toros de Pedres, pour Paco Ureña, Jimenez Fortes et Juan Leal. - (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://goo.gl/photos/CCRigYHJkUdTFYir6

     10 Août - Toros de Montalvo, pour Ivan Fandiño, Daniel Luque et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/EPo7BQEi2pARkQAo6

     6 Septembre - Toros d'Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
     https://goo.gl/photos/c14FR7Evit19D9887

     7 Septembre - Toros de Garcigrande, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Ivan Fandiño.
     https://goo.gl/photos/7UeQxUnTGbGz2KWM7


MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2014
     16 Juillet - 1ère: Toros de Zalduendo, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Thomas Dufau.
    
https://goo.gl/photos/Dr8CSCe2mexAPEpW6

     17 Juillet - 2ème: Toros de La Quinta,  pour Antonio Ferrera, El Juli et Ivan Fandiño.
    
https://goo.gl/photos/hfrPyeSNzReLyoD39

     18 Juillet - 3ème: Toros de Fuente Ymbro et Joselito, pour Juan Jose Padilla, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/atem39mWT878C41m6

     19 Juillet - 4ème: Toros de Victorino Martin, pour Diego Urdiales, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/SvT16kZvvyNNpuqs8

     20 Juillet - 5ème: Toros de Miura, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Javier Castaño
    
https://goo.gl/photos/evpEjBricqJUBVsT7


DAX - Feria 2014
     14 Août - 1ère: Toros de Montalvo, pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et Juan del Alamo.
    
https://goo.gl/photos/9QFHDs3z5L6sKimV7  

     15 Août/matin - 2ème: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/3aeiSAHZ1GStjCnu6

     15 Août/soir -3ème: Toros de Torrestrella, pour Juan Jose Padilla, Daniel Luque et David Galvan.
    
https://goo.gl/photos/KhqnhydecAjG3o1q7

     16 Août - 4ème: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Antonio Ferrera, Diego Urdiales et Javier Castaño.
    
https://goo.gl/photos/4CiSShvi8KjGiDdE7

     17 Août - 5ème: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Thomas Dufau.
  
  https://goo.gl/photos/wtvF7n2AAPkZqaTw8
 


DAX - Les corridas de "La Salsa 2014".
     13 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Sebastian Castella et Roman.
    
https://goo.gl/photos/W7D7bWLeWYuqjRM98

     14 Septembre: Toros de La Quinta, pour El Cid, Ivan Fandiño et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/ai8KbJH7tA4mNnUt8

 
 
 
A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…
 

« SIGNES DU TORO »  - France 3, la Taurine

     Retrouvez les programmes, les émissions, les archives vidéo, les interviews, les chroniques, les anecdotes et humeurs de la planète « Toros », sur la page « Signes du toro » :
    
Actualité: 
         
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/signes-du-toro    
 

LES ARCHIVES DE « TENDIDO SUD »

     Chaque semaine, regardez « Tendido Sud », programme taurin présenté par Christophe Chay, dorénavant sur "TV SUD":
    
A voir, le sommaire, sur: 
          http://www.mediasdusud.fr/emissions/tendido%20sud

     Les archives de "Tendido Sud" - Via "Youtube":
          https://www.youtube.com/results?search_query=Tendido+Sud

 
 
ARCHIVES MADRILENES...
 

LES REVUES "TAURODELTA" 2016

A Voir et revoir: Toute l'actualité de la plaza Monumental de Madrid, durant la temporada 2016. Des articles et des archives à découvrir, parcourir et approfondir - ici en PDF:
     N°80 - Novembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/80/revista_80.pdf
     N°79 - Octobre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/79/revista_79.pdf
     N°78 - Septembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/78/revista_78.pdf
     N°77 - Août: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/77/revista_77.pdf
     N°76 - Juillet: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/76/revista_76.pdf
     N°75 - Juin: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/75/revista_75.pdf
     N°74 - Mai: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/74/revista_74.pdf
     N°73 - Avril: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/73/revista_73.pdf

Revue "Taurodelta" - 2016 et les années précédentes:
     http://www.las-ventas.com/revista.asp

 
 
ARCHIVES TAURINES
 
   UN "GROS" PEU D'HISTOIRE…

 

     L'hiver et là! Et avec lui, le temps de la réflexion; le temps d'apprendre, encore et toujours; le temps de vivre sa passion et la conforter, en revivant l'Histoire. Et à ce sujet, quelle que soit l'opinion que chacun puisse avoir d'André Viard, il convient de voir et revoir l'immense boulot qui est le sien, concrétisé par l'exposition et les documents audiovisuels qu'il a conçus et présentés, cette année, au fil de plusieurs grandes ferias, d'Espagne et de France. "Les Tauromachies Universelles": une authentique "Œuvre", tant sur le plan didactique qu'artistique, en défense du Toro et de la Fiesta Brava, non par l'insulte, le mépris, la menace et la violence, mais simplement, concrètement, par "l'Histoire", apportée à tous, grands et petits, Aficionados et néophytes, sur un monde "de lumière et d'honneur", que certains, ignares et faussement sensibles, veulent "éradiquer"…
     L'hiver est là! On a le temps! Certes on n'osera demander "aux antis" d'avoir patience et sagesse "d'apprendre un peu, et "connaitre… avant de parler!", car ce sont deux choses dont ils sont absolument, définitivement, incapables… Mais vous qui passez souvent ici, parce que vous êtes "Aficionados et bonnes gens", vous allez vous régaler.
     En tous cas, "Un gros coup de Sombrero" à André Viard, pour tout ce qu'il fait, en défense de la Fiesta, et notamment pour cette "Histoire de Tauromachies Universelles" 2016.

A découvrir, en vidéos:
     La présentation de l'exposition et ses objectifs - André Viard, par Carlos Millet:
     https://www.youtube.com/embed/1_Ax8ZH8Mp0 

     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 1ère partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/rpAFAa4JBEA
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 2ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/xDOIlPqDL10
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 3ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/5Dyl-bJTTs4

 

     VIDEOS  -  « ABSOLUMENT GENIAL ! »  

     Pour l'Hiver 2011/2012...

     Vous êtes Aficionado ! Vous avez le temps! C’est l’hiver... ou l'été!!!  Il fait froid, il vente... ou il pleut ! Rien ne vaut le coin du feu… ou d'un parapluie!
     Profitez de ces instants, à votre rythme, pour regarder cette longue série de courts reportages (moins de cinq minutes, en général), intitulés « Jueves Taurinos », qui nous vient du Mexique, et qui, en une masse d’archives absolument géniale, nous rapporte « le Toreo de là-bas » et son histoire, mais également « la Fiesta Brava… de partout, au long des ans ».
     On trouvera ici des documents « uniques » sur les figures du Toreo, leur vie, leur personnalité toreras, les cornadas qui ont jalonné leur biographie. On trouvera des images totalement inconnues, sur les suertes du Toreo les plus rares, les plus risquées… avec leurs conséquences. Bref, on trouvera tout ce qui fait que « eux ont osé…que nous n’oserons jamais ». Et c’est pour cela « qu’ils sont tous Toreros », et que nous sommes… qu’aficionados ! Mais « de bons… aficionados ! »

     A ne manquer sous aucun prétexte, cette grande série (en 38 chapitres) du site taurin altoromexico.com, commentée par Heriberto Murieta, à l’écran de Toros2000 grâce à Churumbeldelavilla, via Youtube, et qui sera mise en ligne, ici, « dix par dix ! »
     Que lo pasen bien !!!


La présentation des « JUEVES TAURINOS » :
    
http://www.youtube.com/embed/0vMohwtkKdk 

« JUEVES TAURINOS – 1 »(4’54)
    
http://www.youtube.com/embed/uAbFNOOZkjs

« JUEVES TAURINOS – 2 » (4’11)
    
http://www.youtube.com/embed/K2pDypRLLXk

« JUEVES TAURINOS – 3 » (3’48)
    
http://www.youtube.com/embed/b9FdpCosNEw

« JUEVES TAURINOS – 4 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/CC3kkI862eA

« JUEVES TAURINOS – 5 » (3’59)
    
http://www.youtube.com/embed/u2fFxfpSvfM

« JUEVES TAURINOS – 6 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/wABU06nUleg

« JUEVES TAURINOS – 7 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/aqj8poiPZvk

« JUEVES TAURINOS – 8 » (4’25)
    
http://www.youtube.com/embed/TDKL2cmizAw

« JUEVES TAURINOS – 9 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/Um0LV7e3E28

« JUEVES TAURINOS – 10 » (5’30)
    
http://www.youtube.com/embed/4frvoa-m56M

« JUEVES TAURINOS – 11 » (4’51): Carlos Arruza et Alfredo Leal
    
http://www.youtube.com/embed/MsiB8JzlSCQ

« JUEVES TAURINOS – 12 » (4’18)
    
http://www.youtube.com/embed/gBAeNaswYqE

« JUEVES TAURINOS – 13 » (3’42)
    
http://www.youtube.com/embed/l44vitUocGc

« JUEVES TAURINOS – 14 » (3’12)
    
http://www.youtube.com/embed/kOL7LReO9O0

« JUEVES TAURINOS – 15 » (4’42)
    
http://www.youtube.com/embed/ji_ca8doBDw

« JUEVES TAURINOS – 16 » (4’01)
    
http://www.youtube.com/embed/LhgjGbdPD9s

« JUEVES TAURINOS – 17 » (4’07)
    
http://www.youtube.com/embed/mCP79EIPAeo

« JUEVES TAURINOS – 18 » (2’49)
    
http://www.youtube.com/embed/cq68Ipvojus

« JUEVES TAURINOS – 19 » (4’49)
     http://www.youtube.com/embed/jyrcEpSs_KM

« JUEVES TAURINOS – 20 » (5’36)
     http://www.youtube.com/embed/9oXxIVC7lec

« JUEVES TAURINOS – 21 » (4’11)
     http://www.youtube.com/embed/leoexbnrx9c

« JUEVES TAURINOS – 22 » (3’16)
     http://www.youtube.com/embed/v8ZMEKNmXXI

« JUEVES TAURINOS – 23 » (3’53)
     http://www.youtube.com/embed/fmWhdn1pCgo

« JUEVES TAURINOS – 24 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/Wu1XXPL1Szs

« JUEVES TAURINOS – 25 » (4’07)
     http://www.youtube.com/embed/ZfZWj64Bwb0

« JUEVES TAURINOS – 26 » (5’13)
     http://www.youtube.com/embed/tLPCFGa-6Cg

« JUEVES TAURINOS – 27 »
   
 En attente.

« JUEVES TAURINOS – 28 » (3’03)
    
http://www.youtube.com/embed/BheJDuaVd_Q

« JUEVES TAURINOS – 29 » (2’31)
     http://www.youtube.com/embed/9Iu6oCfH-y8

« JUEVES TAURINOS – 30 » (4’35)
    
http://www.youtube.com/embed/_l0BrpTEYMs

« JUEVES TAURINOS – 31 » (3’50)
     http://www.youtube.com/embed/I92V6TsD0Zk

« JUEVES TAURINOS – 32 » (4’13)
     http://www.youtube.com/embed/SuM40G4DK6c

« JUEVES TAURINOS – 33 » (5’12)
     http://www.youtube.com/embed/KWQR-cM4JCI

« JUEVES TAURINOS – 34 » (4’21)
     http://www.youtube.com/embed/dOL3nrYgD_A

« JUEVES TAURINOS – 35 » (2’54)
     http://www.youtube.com/embed/nP38JCOVHwM

« JUEVES TAURINOS – 36 » (5’15)
     http://www.youtube.com/embed/zaufYl6FZ24

« JUEVES TAURINOS – 37 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/oV6actzR9TQ

« JUEVES TAURINOS – 38 » (3’09)
     http://www.youtube.com/embed/fwdbOeebSpA

« JUEVES TAURINOS – 39 » (4’00)
     http://www.youtube.com/embed/_UY-dEebJHg

« JUEVES TAURINOS – 40 » (4’55)
     http://www.youtube.com/embed/TSkot8MHhxA

 

 
 

LES GRANDES ARCHIVES DU PASSE !!!
     Le Toro et le Toreo « d’hier »… 100 ans d’histoire, par l’image, dans cette page spéciale du quotidien "ABC", de Séville:
               « CIEN AÑOS DE TOROS – UN SIGLO DE IMAGENES »
    
                    Ici: http://www.abcdesevilla.es/informacion/archivo_taurino/index.asp