L'ACTUALITÉ TAURINE
(Les dernières 48 H)
Pour toute l'actualité archivée d'Août
cliquer sur "Août"  ci-dessus (par dizaines)  -  (De même, pour tous les autres mois, à leur place - par dizaines de jours)
Les Chroniques de 
Patrick Beuglot
 
 
 

I     ICI, NOUS COMPRENONS, ET BIEN ENTENDU ACCEPTONS, QUE L'ON DISE: "LA CORRIDA, JE N'AIME PAS!"
                                                                        MAIS NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS QUE L'ON DISE: " LA CORRIDA, JE N'AIME PAS…DONC, IL FAUT LA SUPPRIMER! "

 
       QU'ILS LE VEUILLENT OU NON... " TAUROMAQUIA ES CULTURA !! "

                                                                  " TAUROMAQUIA ES CULTURA "  :  https://www.youtube.com/embed/S_z0qjfrEwA   (Video de Jose Daniel Rojo)
                                                 

 
 
      Avis/27 Septembre - Pour raisons personnelles, le site ne sera pas réactualisé, jusqu'au 9 Octobre - Avec mes excuses - P. Beuglot
 
 
 ACTUALITE...  2022  
 
 
     FERIA DE SALAMANCA 2022
 
  SALAMANCA - Feria de la Virgen de La Vega 2022

Samedi 10 Septembre - Novillada piquée:
     Novillos de Antonio Palla, pour Antonio Grande, Carlos Dominguez et Mario Navas.
Dimanche 11 Septembre:
     Toros de Garcigrande, pour El Juli, José Maria Manzanares et Tomas Rufo.
Vendredi 16 Septembre :
     Toros de Francisco Galache, pour Morante de la Puebla, Domingo Lopez Chaves et Alejandro Marcos.
Samedi 17 Septembre:
     Toros de Puerto de San Lorenzo et La Ventana del Puerto, pour Miguel Angel Perera, Paco Ureña et Leo Valadez.
Dimanche 18 Septembre:
     Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Morante de la Puebla, Alejandro Talavante Andres Roca Rey.
Mercredi 21 Septembre - Corrida de Rejoneo:
     Toros de Angel Sanchez y Sanchez, pour Pablo Hermoso de Mendoza, Lea Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza.
En "pré-ouverture" de feria: 8 Septembre: "Desencajonada" publique, des toros de la Feria - Et, le 9: Concours de recortes "Ville de Salamanque".

 

SALAMANCA 2022: "PUERTAS GRANDES !!!"
... Mais surtout deux grands toros: "Chillon", de Galache; et "Inspector" de la Venta del Puerto

     11/21 Septembre - Une feria qui attire toujours! - La zone ganadera, où chacun "vit" le toro; "sait" du toro; "aime"… parce qu'il y a forcément un membre de la famille, ou plusieurs, qui sont dans ce monde, si particulier, et si… humain ! - Le cadre de la Glorieta, plaza mythique! La Glorieta et son histoire, liée à des grands noms du Toreo, les Viti, les Capea, et celui qui manque tant, Julio Robles. - Feria de Salamanca, de public exigeant, "parce qu'il sait !", mais aussi généreux… également "parce qu'il sait !" - Parce qu'il sait ce qu'il en coûte, d'élever un toro, sans trop savoir s'il sera brave, ou assassin! - Parce qu'il sait ce qu'il en coûte de "rester quieto", devant cinq cents kilos de force brute, et de fiereza… - Une feria où "le bling-bling" existe aussi… mais où "le Taurin" n'est jamais loin…
     Cette année, après les "desenjaule" (desencajonamiento, ou "débarquement en public), où les Galache on déjà fait un tabac… six festejos, dont une novillada piquée, en ouverture du cycle; et la corrida de Rejoneo, toujours en décalé… 
     Et cette année, de grandes choses! Presque chaque jour!!! - Un novillero de Valladolid, Mario Navas, qui surprend, et séduit! - Un Tomas Rufo, encore souffrant de sa cornada, qui fait bonne présentation, devant "un bon toro" (le seul), de Garcigrande. - Une grande corrida de Paco Galache et ses "patas blancas", superbement menée par un surprenant Lopez Chaves et "imprévisible Morante"! - Un  Ureña qui confirme retour.. et grand mois de Septembre, devant un très bon de "La Ventana del Puerto"! - Et ce Valadez, "tout feu tout flamme",  avec en plus "la tête", qui ouvre la Puerta grande! (Et la Puerta Grande de la Glorieta… c'est quelque chose!) - Et le tout pour arriver à "une apothéose"! La corrida "parfaite ou presque!": Dimanche, dernière de Feria… "triple Puerta grande!" - Pas commun! A plaza pleine, la "competencia Torera", artistique et lidiadora! - Le "a mas"… d'émotion et d'admiration! Le Toreo! - Corrida "pour faire Aficion"! A Salamanca, il ne pouvait en être autrement!
     En résumé… mais "par le détail", la Feria de Salamanca 2022 s'est déroulée comme suit:

Jeudi 8 Septembre: LE "DESENJAULE" (débarquement, public, des toros de la Feria)
     A voir, en vidéo, via "BMF" (Empresa Chopera): A voir, en deuxième partie, "le show" des Galaches:
 
   https://www.bmftoros.com/wp-content/uploads/2022/09/resumen-desenjaule_1.mp4
     A lire et voir (vidéo/photos) - dans "Salamnca 24 horas":
 
    https://www.salamanca24horas.com/ferias-fiestas-2022/feria-taurina-da-pistoletazo-salida-con-tradicional-desenjaule_15052480_102.html


1ere/Novillada: MARIO NAVAS, TORERO ! 
    
Samedi 10 Septembre - SALAMANCA - 1ère de Feria/ Novillada piquée: - 1/2 plaza - Beau temps: Novillos de Antonio Palla, inégaux de présence et de eju. De la faiblesse et peu de caste. Pour le torero, le 1er - 4 et 5 furent les plus ardus.
     Poids de la novillada: 439, 430, 477, 480, 470 et 441 kgs
     ANTONIO GRANDE (de blanc et or): UNE OREILLE; et Ovation - était le plus expérimenté. Bonne faena, avec des moments de bel empaque, au novillo premier, noble et de bel allant - Devant le quatrième, âpre et violent, il fit jouer le métier.
     CARLOS DOMINGUEZ (de noir et or): Silence; et Silence - se montra un peu brouillon, dans sa première faena - Le cinquième, manso aquerenciado, ne lui permit rien.
     MARIO NAVAS (de bleu de Prusse et or): UNE OREILLE; et UNE OREILLE, chaque fois avec forte pétition de la seconde - a pleinement triomphé, montrant classe devant le troisième, qui l'accrocha en entrant a matar; et il tua "atrancandose de toro", au sixième, devant lequel il a encore été bon muletero. A suivre!
     Sortie en hombros pour Mario Navas.
Ils y étaient:
     La video-resumé de la corrida - par BMF (Empresa Chopera):
     https://www.bmftoros.com/wp-content/uploads/2022/09/Resumen-10-de-Septiembre-Salamanca.mp4
     La fiche de la corrida - par BMF (Empresa Chopera)
     
https://www.bmftoros.com/corrida/de-salamanca-2022-1a-de-abono/
     La reseña de la corrida - par Javier Lorenzo, pour "Gaceta de Salamanca":
    
https://www.lagacetadesalamanca.es/toros/mario-navas-aqui-hay-un-torero-AH12044260
     La reseña de la corrida - par Maria Fuentes, pour "Salamanca al dia":
    
https://salamancartvaldia.es/noticia/2022-09-10-mario-navas-manda-en-su-hambre-304545?rc=15
     La reseña de la corrida - par Veronica Tapia, pour "Salamanca 24 Horas":
     https://www.salamanca24horas.com/toros/galeria-navas-regala-glorieta-toreo-suave-en-su-presentacion-con-caballos-dos-orejas-peso_15052716_102.html
     La reseña de la corrida (+ vidéo et photos) - pour "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/sigue-la-primera-de-salamanca-al-detalle-directo-la-glorieta/1654509
     La reseña de la corrida - par Toni Sanchez, pour "Cultoro": 
     https://cultoro.es/2022/9/10/festejos/salamanca-primera-feria-navas-116180/
     Les photos de la corrida - par Alberto Mingueza, pour "Salamanca al dia":
     https://salamancartvaldia.es/noticia/2022-09-10-mario-navas-manda-en-su-hambre-304545?picture-1
En vidéo: Le sorteo - via "BMF" (Empresa Chopera):
     https://www.bmftoros.com/wp-content/uploads/2022/09/SORTEO-SALAMANCA-10-09.mp4


2ème: TOMAS RUFO, A HOMBROS !
     Dimanche 11 Septembre - SALAMANCA - 2ème de Feria - 2/3 de plaza - Beau temps:  Six toros de Garcigrande, inégaux de présence (le 6ème très protesté), qui donnèrent jeu inégal, plutôt décevant. - Un seul toro à la muleta, le 3ème, du nom de "Guantanamero"; Pour le reste, toros qu'il fallut soutenir, comme le lot de Juli. Le lot le plus compliqué, pour Manzanares. - Echec ganadero.
    
Poids de la corrida: 515, 589, 490, 457, 493 et 530 kgs.
     EL JULI (de bleu nuit et or): UNE OREILLE; et Ovation - a monté une faena "de maestro", patiente et poderosa, au colorado premier qui avait "derribé" le piquero, à la première. Toro "suelto, sin fijeza, que le Juli "fixa", d'abord, en sa muleta, sans le déranger; puis l'attaqua, main basse, notamment en grandes naturelles. Bons passages sur chaque main, et bon "Julipié", pour une oreilles plébiscitée - Le quatrième "voulait charger", mais ses forces le trahissaient. Peu piqué, il fut "maintenu" par un Juli très bien au capote, en une faena volontaire, templée à media altura, très technique, qui n'accrocha pas le tendido. Julipié "très" trasero, et ovation.
     JOSE MARIA MANZANARES (de violet et or): Ovation; et Ovation - ne put toréer de capote le deuxième, sorti suelto et manso, allant recevoir puyazo "au reserva", dans sa querencia. Panique aux banderilles, mais bon début de faena, poderoso, de l'Alicantino. Le toro répète, mais incertain, court et reponiendo. Le vent n'arrange rien! Manzanares est en demi-teinte, a du mal à cadrer le bicho, et tue d'un bajonazo - Pas de chance au cinquième, devant lequel il a été très bien, au capote. Toro à la défensive, qui essaie d'y aller, mais désordonné, tirant de grands coups de tête. Manzanares ne trouve pas la solution et tue vite. On ne lui en veut pas.
     TOMAS RUFO (de bleu roi et or):  DEUX OREILLES; et UNE OREILLE - signe sa présentation à Salamanca par un bon quite par chicuelinas à un troisième qui va charger "franc et dur", à la muleta. Brindis à Emilio de Justo, et début par redondos à genoux, et départ vers le centre, pour séries droitières allant "a mas", et surtout une grande série de naturelles. Final par nouvelle série droitière, très réunie et templée, qui fait unanimité. Grand toro de Garcigrande. Estoconazo à fond, sin puntilla, et deux oreilles pour le Toledano - Le sixième est protesté pour "terciado". Suelto, il ne laisse pas Rufo le prendre, au capote. Toro sans classe, qui va et qui vient! Peligro sordo. Rufo qui se ressent de sa cornada, restera pourtant longtemps à essayer. Mais la faena ne décollera pas. Conclusion en trois envois, et "respect!"
Ils y étaient:
     La video-resumé de la corrida - par BMF (Empresa Chopera):
     https://www.bmftoros.com/wp-content/uploads/2022/09/Resumen-11-de-Septiembre-Salamanca.mp4
     La fiche de la corrida - par BMF (Empresa Chopera):
    
https://www.bmftoros.com/corrida/de-salamanca-2022-2a-de-abono/
     La reseña de la corrida - par Pepe Esteve, pour "La Cope":
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/tomas-rufo-sale-hombros-presentacion-glorieta-20220911_2283314
     La reseña de la corrida - par Javier Lorenzo, pour "Gaceta de Salamanca":
     https://www.lagacetadesalamanca.es/toros/garcigrande-echa-un-borron-en-la-segunda-de-feria-AH12048954
     La reseña de la corrida - par Toni Sanchez, pour "Salamanca al dia":
     https://salamancartvaldia.es/noticia/2022-09-11-arranca-el-segundo-festejo-de-abono-en-la-glorieta-304585?rc=15
     La reseña de la corrida - par Veronica Tapia, pour "Salamanca 24 Horas":
     https://www.salamanca24horas.com/toros/galeria-tomas-rufo-borda-natural-corrida-garcigrande-decepcionante_15052802_102.html
     La reseña de la corrida (+ vidéo) - pour "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/el-juli-manzanares-y-rufo-al-detalle-en-la-segunda-de-salamanca-directo/1654977
     La reseña de la corrida - par Toni Sanchez, pour "Cultoro": 
     https://cultoro.es/2022/9/11/festejos/tomas-rufo-triunfo-salamanca-116398/
     La Galerie-Photos de Miguel Hernandez - dans  "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/albums/72177720302021854
     Les photos de la corrida - via "BMF/Estefania Azul" , pour "Burladero": ***
     https://www.burladero.tv/festejos/2022/9/11/tomas-rufo-se-corona-en-salamanca-74625.html#&gid=1&pid=2
     Les photos de la corrida - par BMF (Estefania Azul) pour "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/fotogaleria-en-vivo-el-cartelazo-de-salamanca-en-imagenes/1655072
Avant la corrida: Le sorteo et les cuadrillas - via "Burladero":
     https://www.burladero.tv/actualidad/2022/9/11/los-toros-de-garcigrande-para-salamanca-74619.html
     En video: Le lot de Garcigrande - Via BMF (Empresa Chopera)
     https://www.bmftoros.com/wp-content/uploads/2022/09/SORTEO-11-Septiembre-Salamanca.mp4


3ème/ UN FORMIDABLE GALACHE, ET DU TOREO GRANDE !
    
Vendredi 16 Septembre - SALAMANCA - 3ème de Feria - 3/4 de plaza - Beau temps: Toros de Francisco Galache, très bien présentés, "variopintos", dans le type, faisant des sorties magnifiques. - Jeu inégal, bien que que noble encasté, avec en point d'orgue, le 2ème de la tarde, magnifique, brave en une grande vara, "parti de loin", alegre y con fijeza!"; et toro très noble, avec classe, à la muleta. Toro "de vacas", qui fut honoré de grande vuelta posthume (A Salamanca, terre de ganaderos, cela prend toute son importance). Grand toro, probablement "Toro de la Feria", du nom de "Chillon" - N°23/480 kgs. -
     Poids de la corrida: 536, 480, 463, 517, 545 et 538 kgs.
     MORANTE DE LA PUEBLA (de bleu indigo et or):  Grande ovation; et UNE OREILLE, avec forte pétition de la seconde, après avis - a été sensationnel, ce jour. Très torero, mettant en chacune de ses actions, motivation et concept personnel du Toreo, inimitable. Et l'on se demande pourquoi le public, un peu froid, n'a pas mieux demandé le trophée du premier, certes un peu faible; ni poussé "encore plus fort", pour les deux oreilles au quatrième, le président restant de marbre… - Son premier sortit "suelto" et l'on ne put le fixer aux burladeros.. Morante "y alla", parvint à "le bloquer", en deux recortes, puis… il toréa à la véronique, mettant premier feu à la plaza. Trois "énormes", la demie et la rebolera! Ovation folle! Et bonne faena, très appliquée, en séries sur deux mains, en particulier à gauche. Un Morante motivé et "a gusto". Le public resta bien froid, peut-être à cause de la faiblesse première du toro. Pourtant, bonne faena, et "casi entera tendida, en su sitio", après que le Galache ait fait bien des caprices, escarbando, au moment de cadrer. Ovation… qui méritait plus! - Mais un public enchanté, qui va réclamer fort "les deux", du quatrième, après une faena "énorme" de patience, de technique et "de arte", devant le quatrième, toro noblon à gauche, mais rétif, au début retenu, sans se livrer vraiment. Morante fut "très brave", en ce long récital de "technique torera", avec des muletazos qui furent d'authentiques "cartels". Un délice pour les photographes! Et un autre grand souvenir, pour un public qui venait, pour la seconde fois, guettant comment allait se débrouiller "une  Figure", devant ses Galaches!  Grande faena et belle démonstration Torera du Morante! Le public demanda "deux", après une bonne épée… mais le Président préféra la sagesse, et une vuelta "unanime", pour le diestro de La Puebla, "a gusto" en la Glorieta!  
     DOMINGO LOPEZ CHAVES (de "chocolat" et or): DEUX OREILLES; et  Ovation - a lui également été superbe de toreria, sobre mais "con empaque", devant le grand toro deuxième que fut "Chillon", beau, brave, noble et encasté, qui n'était pas loin de l'indulto. - Coutumier du toreo "à la hache", Lopez Chaves s'est montré "suave et templé", au capote, recevant le Galache par véroniques "genuflexées"; et se livrant entièrement dans un quite mêlant tafalleras et cordobinas, fortement ovationné. Entretemps, "Chillon", mis de loin, était parti, instantanément, avec alegria et grande fijeza, au cheval de Jose Palomares, pour un grand puyazo, bien porté et mesuré. La lidia, par excellence! Puis la faena, superbement débutée, "con empaque", face à un toro "pronto", noble, avec énormément de fijeza et de… personnalité. Enorme toro sur piton droit, que Lopez Chaves "guida et accompagna… a placer" Un peu plus retenu, sur piton gauche, où le diestro de Ledesma eut un court passage à vide. Et une estocade dont on aurait pu le croire incapable, tant ses échecs répétés aux aciers, lui ont peut-être coûté… plus grande carrière. Un grand Lopez Chaves, face à un formidable, magnifique, toro de Galache. Pas loin de l'indulto! Sensationnel moment, torero, ganadero, Aficionado! - Le cinquième, de même, eut qualité, mais sa faiblesse fit bouder le public, devant les bons efforts d'un Lopez Chaves, très torero, ce jour. Deux pinchazos et lame entière ne retinrent pas l'ovation.
     ALEJANDRO MARCOS (de pourpre et noir/azabache): Silence; et Silence - a eu "des moments", en des remates de capote; des "gros détails" muleteros… mais n'a pu rééditer les succès qui fut le sien, l'an passé. "No tuvo su tarde"! - Son premier avait probablement bon piton gauche, qu'il ne découvrit et "exploita" que tardivement. Pourtant, sa faena, propre, bien débutée en ayudados prometteurs, aura un peu déci, parce qu'incomplète, sans unité, et sans "à fond". Un peu normal chez un torero "muy fino", qui sent le Toreo et de ce fait, "coince un  peu", parfois. Mais torero qui peut surprendre et enchanter, d'un coup, comme en portant un gros volapié à ce toro, lui que l'on a vu "pinchauvas" en tant d'occasions (Dax, cet été!) - Il attaqua fort le dernier, en grandes véroniques, serrées, mais cette fois, c'est le toro qui de réserva… et tout le monde perdit moral! Le jeune diestro le premier, qui mit un vilain bajonazo, atravesado.
Ils y étaient:
     La video-resumé de la corrida - par BMF (Empresa Chopera):
    
https://www.bmftoros.com/wp-content/uploads/2022/09/uBLxX5gwMsgYqGrp.mp4
     La fiche de la corrida - par BMF (Empresa Chopera):
     https://www.bmftoros.com/corrida/de-salamanca-2022-3a-de-abono/
     La reseña de la corrida - par Sixto Naranjo, pour "La Cope":
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/bravura-chillon-galache-toreo-eterno-morante-20220916_2294080
     La reseña de la corrida - par Javier Lorenzo, pour "Gaceta de Salamanca":
    
https://www.lagacetadesalamanca.es/toros/un-chillido-de-bravura-OL12089896
     La reseña de la corrida - par Maria Fuentes, pour "Salamanca al dia":
     https://salamancartvaldia.es/noticia/2022-09-16-cronica-maria-fuentes-304953
     La reseña de la corrida - par Veronica Tapia, pour "Salamanca 24 Horas":
     https://www.salamanca24horas.com/toros/galeria-morante-puebla-pone-galache-en-cuspide-con-magistral-faena-quinto-tarde_15053394_102.html
     La reseña de la corrida (+ vidéo) - pour "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/salamanca-morante-chaves-y-alejandro-marcos-al-detalle/1656291
     La reseña de la corrida - par Toni Sanchez, pour "Cultoro": 
     https://cultoro.es/2022/9/16/noticias/salamanca-toros-galache-final-117812/
     La Galerie-Photos de Miguel Hernandez - dans  "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/albums/72177720302151614/with/52362771224/
     La reseña de la corrida - via "BMF/Estefania Azul" , pour "Burladero": ***
     https://www.burladero.tv/festejos/2022/9/16/lopez-chaves-puerta-grande-en-salamanca-74697.html#&gid=1&pid=2
     Les photos de la corrida - par Alberto Mingueza, pour "Salamanca al dia": Attente
Avant la corrida: Le sorteo et les cuadrillas - via "Burladero":
     https://www.burladero.tv/actualidad/2022/9/16/los-toros-de-francisco-galache-para-salamanca-74691.html
     En video: Le lot de Galache - Via BMF (Empresa Chopera):
     https://www.bmftoros.com/wp-content/uploads/2022/09/SORTEO-16-Salamanca.mp4


4ème/  LEO VALADEZ "ENTRE" A SALAMANCA… ET SORT A HOMBROS !

     Samedi 17 Septembre -
SALAMANCA - 4ème de Feria - 1/3 de plaza - Beau temps, avec du vent, gênant: Toros de Puerto de San Lorenzo et La Ventana del Puerto (sortis 1, 5 et 6èmes), bien présentés, avec deux toros très bons: le 3ème; et surtout le 5ème, du nom de "Inspector" - N°37/495kgs, brave et de noble codicia. Un grand toro qui méritait vuelta, et devrait disputer le prix au "Chillon" de Galache. Le conflit avec le public, sur "la deuxième oreille" pour Ureña, fit oublier le mouchoir bleu au président. De plus, le public oublia aussi! - Le reste du lot: Noble mais sans classe et manquant de fond.- Cependant, une bonne sortie pour le Puerto.
     Poids de la corrida: 505, 520, 475, 486, 495 et 530 kgs.
     MIGUEL ANGEL PERERA (de bleu de Prusse et or): Ovation; et Ovation, après deux avis - vit son premier se donner grosse vuelta de campana avant la pique. Avec force mais aussi patience, Perera monta bonne faena, avec gros début, en tablas, avant de tirer bonne série sur chaque main, liée, templée. Puis le toro baissant, un bon placement pour lier et allonger la charge. Un peu froid cependant, et… mal aux aciers: Pinchazo, pinchazo hondo et lame entière, définitive. Perd probable trophée - Bien à nouveau, Perera, devant un toro quatrième, suelto tout au long de la lidia, venant rebrincado, mettant plus "les pattes" que la corne. Perera le consentit à fond, aguanta deux gros avertissements de la corne gauche, et au final, toréa très bien, main droite. Malheureusement: vilaine lame en arrière et de côté, plus deux descabellos. Le public "demanda" l'oreille, refusée; et la vuelta, que le torero refusa poliment. Digne et torero, Perera, "sans épée", ce jour.
     PACO UREÑA (de vert bouteille et or): Ovation; et UNE OREILLE après avis, avec forte pétition de la seconde, et bronca au président - monta très longue faena, très vaillante, à un premier adversaire, sorti en meuglant beaucoup, berreando. Au capote, se laisse à gauche, mais "serre" à droite. Aguante du Murciano, devant un toro qui tire des coups de tête et refuse charge continue. Toro "con genio", qui charge à contrecœur! Estocade quasi entière et "Respect"!  - Et puis, le cinquième, "Inspector", tête très ouverte, astifino! Un toro qui ne cessas d'aller "a mas", tout au long de la lidia: Brave, noble et "con fijeza y motor"! Un toro très noble, mais qui n'admettait aucune erreur, aucune hésitation! Et Ureña "aguanta" et se hissa à sa hauteur, en une faena très émouvante, vibrante, toréant sur les deux cornes, avec autant de bonheur, et arrivant à freiner le toro. Grands remates de pecho, adornos de fin et.. estoconazo recibiendo, comme dernièrement! Delantera la lame, pelin atravesada! Raison probable pour laquelle le Président n'accorde qu'une oreille, malgré la pétition violente du public, pour second trophée. Et du coup, tout le monde, Président, public, torero, en oublia la vuelta, méritée, pour le brave "Inspector", toro de la corrida!   
     LEO VALADEZ (de violet et or): UNE OREILLE; et UNE OREILLE - est entré "fort", à Salamanque. Et ce, en partie grâce à un toro troisième, codicioso, qui lui permit d'attaquer "à fond", notamment par un quite, énorme, par lopecinas, dont une à genoux; par une tiers, très vibrant, de banderilles; un début de faena par molinete à genoux, au centre, suivi de muletazos sans rectifier la position. Très bien à droite, lié, bien rematé. Moins à gauche où le toro "baissa d'un coup". Arrimon et adornos avant un énorme coup d'épée, qui libère grosse pétition. Oreille et grande vuelta - Devant le sixième, playero, Valadez fit preuve de valeur et d'intelligence lidiadora, choisissant terrains, rythme et répertoire, devant un toro qui promettait, lui aussi, mais qui alla "pabajo". Toreo à la fois "ferme et fleuri"; facultés physiques, du capote aux banderilles et, à nouveau, un coup d'épée royal, "en montant sur le toro". Oreille et Salamanca conquise, qui le reverra avec plaisir.
     Au final, bonne sortie de Leo Valadez, "a hombros por la Puerta grande".
Ils y étaient:
     La video-resumé de la corrida - par BMF (Empresa Chopera)
     https://www.bmftoros.com/wp-content/uploads/2022/09/Resumen-17-Septiembre-Salamanca.mp4
     La fiche de la corrida - par BMF (Empresa Chopera):
    
https://www.bmftoros.com/corrida/de-salamanca-2022-4a-de-abono/
     La reseña de la corrida - par Pepe estevez , pour "La Cope":
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/ambicion-leo-valadez-triunfa-glorieta--20220917_2294850
     La reseña de la corrida - par Javier Lorenzo, pour "Gaceta de Salamanca":
    
https://www.lagacetadesalamanca.es/toros/un-toro-inmenso-KK12096396
     La reseña de la corrida - par Feremin Gonzalez, pour "Salamanca al dia":
     https://salamancartvaldia.es/noticia/2022-09-17-una-tarde-para-aficionados-305020?rc=15
     La reseña de la corrida - par Veronica Tapia, pour "Salamanca 24 Horas":
     https://www.salamanca24horas.com/toros/galeria-bravura-toros-puerto-emborracha-aficion-charra-con-inspector-cabeza_15053468_102.html
     La reseña de la corrida (+ vidéo) - pour "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/la-cuarta-de-salamanca-al-detalle/1656670
     La reseña de la corrida - par Toni Sanchez, pour "Cultoro":
     https://cultoro.es/2022/9/17/festejos/salamanca-leo-valadez-hombros-118084/
     La Galerie-Photos de Miguel Hernandez - dans  "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/albums/72177720302163040
     Les photos de la corrida - via "BMF/Estefania azul" , pour "Burladero": ***
     https://www.burladero.tv/festejos/2022/9/17/importante-puerta-grande-para-leo-valadez-en-salamanca-74717.html#&gid=1&pid=3
     Les photos de la corrida - par Alberto Mingueza, pour "Salamanca al dia":
     https://salamancartvaldia.es/noticia/2022-09-17-arranca-en-la-glorieta-la-cuarta-de-abono-de-la-feria-de-salamanca-304997?picture-1
Avant la corrida: Le sorteo et les cuadrillas - via "Burladero":
     https://www.burladero.tv/actualidad/2022/9/17/los-toros-del-puerto-de-san-lorenzo-la-ventana-del-puerto-para-salamanca-74712.html
     En video: Le lot de Puerto San Lorenzo et "la Ventana"- Via BMF (Empresa Chopera)
     https://www.bmftoros.com/wp-content/uploads/2022/09/sorteo-salamanca-17-septiembre.mp4


5ème/ SEPT OREILLES ET TOUS "A HOMBROS"
     Dimanche 18 Septembre -
SALAMANCA - 5ème de Feria - "No hay billetes" (paseo retardé) - Beau temps/ Forte chaleur: Toros de Nuñez del Cuvillo, bien formés mais "terciaditos", sauf les 5 et 6èmes. - 2ème, de grande classe; 4ème bis, noble et enclasado; et 6ème, noble et débutant avec longue charge, furent les meilleurs - "Punteando las telas", le 1er; Soso le 3ème; et rebrincado, le 5ème - Accusé d'un défaut de vue, le quatrième, titulaire, fut devuelto.
     Poids de la corrida: 512, 494, 450, 538(s), 521 et 518 Kgs
     MORANTE DE LA PUEBLA (de havane et fil blanc + bas blancs): Bronca; et DEUX OREILLES - ne put toréer "limpio" son premier, toro sardo, au capote. Petit puyazo et "mitin" aux banderilles. Toro de demi-charges et tête haute. Morante, à qui le toro n'a pas plu, "essaie",  du bout de muleta. Tanteo bas, droitier, puis trois essais à gauche, pour autant d'enganchones. Morante renonce, tandis que monte la bronca. Pinchazo hondo, qui suffit. "Musica de viento"! - Le quatrième accroche le capote du Morante, et entre deux fois au cheval, tandis que le torero fait signe au Président que le toro "ne voit pas"! (Effectivement, il sera confirmé que l'animal souffrait d'une infection à un œil! (Et alors? Les véto, au reconocimiento previo, ils jouaient à la belote ???) Mouchoir vert, et sort le sobrero. - Face à ce quatrième bis, le Morante va se décider. Cela marche  moyennement, en une réception de capote "inégale", mais... "Il veut!". Mise en suerte galleando chicuelinas, et un bon quite par véroniques, bien rematé à la demie. Début de faena, en ayudados, fendu vers l'avant, et une bonne première série droitière. Toro un peu court de charge, limité de poder, auquel le torero, ayant trouvé la bonne équation, va dessiner des grands derechazos, liés "marca de la casa". La motivation est revenue, même si à gauche, c'est plus compliqué, avec un désarmé, dont il récupère la muleta sous les yeux du toro, avant de revenir à droite pour un final qui met tout le monde d'accord. Bien préparée, une grosse estocade, dont le toro va mourir, debout, fléchissant lentement. Desplante du torero et grande photo "à l'ancienne". Deux oreilles, et vuelta "de passion".
     ALEJANDRO TALAVANTE (de rose très pâle et or): DEUX OREILLES; et Ovation - va chercher son premier, autre sardo, au milieu de la plaza, mais c'est au quite, par gaoneras serrées et rebolera, qu'il accrochera le public. Brindis à tous et gros début, par deux statuaires, impavides, un cambio dos, et le remate par en bas, avantle pecho. Grande ovation. Aussitôt, la main gauche pour une "suave" série de naturelles, le toro répétant noble charge. A droite, "Manzanilla" trébuche deux fois. Talavante revient à gauche et tire de grandes naturelles (une, interminable!). Final par bernardinas avec cambio de mano et une naturelle "géante". Pour conclure: une lame entière, bien portée, mais qui arrivera en arrière et "atravesadilla". Les peones vont longuement "travailler" le toro, qui finit par se coucher. Deux oreilles! - Le cinquième arrivera soson et très limité de forces. Talavante, qui l'a bien reçu par véroniques, va longuement lui voler des muletazos "sueltos", isolés, dans option de succès. Bonne attitude, reconnue du tendido, même après deux pinchazos et un decabello.
     ANDRES ROCA REY (de rose et or): UNE OREILLE; et DEUX OREILLES - reçoit sereinement, au capote, le colorado troisième, qui accroche un peu.  Arrive un curieux incident: Alors qu'il rentre de piquer, le cheval trébuche, vire le picador, et prend le mors au dents, fonçant vers la barrière, qu'il défonce, finissant dans le callejon, les quatre fers en l'air (a priori, ne s'est pas fait mal, étant "déshabillé", relevé, partant par le callejon, tandis que les charpentiers se démènent - Voir vidéo "annexe"). Début à genoux, qui met le feu, puis séries droitières, que le toro prend tête haute et "crochetant" la muleta. Faena "inégale", Roca Rey ne trouvant pas la bonne carburation à gauche. Toro "soson", sans classe, et, après un nouvel essai à la naturelle, arrimon du Péruvien, accueilli dans légère division. Estoconazo desprendido et une oreille, "sans histoire" -  Sort le sixième et Roca Rey fait exploser la plaza en le recevant, directement, "à la gaonera". Châtiment "medido" et début de faena par cambio dos, à genoux au centre. Puis aussitôt, une grande partie "sérieuse", sur les deux côtés, le Péruvien toréant "long, asentado", provoquant grandes ovations à chaque remate de série. Puis, le toro ayant beaucoup baissé, arrimon "dans les cornes", extrayant d'invraisemblables muletazos "de face et de dos". Estoconazo "total", et délire dans les tendidos. Deux oreilles, sans contestation, et vuelta de folie… tandis que les collègues se préparent à la sortie en triomphe.
     Et au final, effectivement, sortie "a hombros" de trois diestros, par la puerta grande de la Glorieta. Corrida "pour le souvenir de beaucoup!"
Ils y étaient:
     La video-resumé de la corrida - par BMF (Empresa Chopera): 
     https://www.bmftoros.com/wp-content/uploads/2022/09/Resumen-18-09-Salamanca.mp4
     La fiche de la corrida - par BMF (Empresa Chopera):
     https://www.bmftoros.com/corrida/de-salamanca-2022-5a-de-abono/
     La reseña de la corrida - par Pepe Estevez, pour "La Cope":
    
https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/morante-talavante-roca-rey-una-gran-tarde-toros-glorieta-20220918_2295673
     La reseña de la corrida - par Javier Lorenzo, pour "Gaceta de Salamanca":
    
https://www.lagacetadesalamanca.es/toros/morante-talavante-roca-feria-salamanca-LK12097396
     La reseña de la corrida - par Fermin Gonzalez, pour "Salamanca al dia":
     https://salamancartvaldia.es/noticia/2022-09-18-la-vision-de-fermin-gonzalez-305067?rc=15
     La reseña de la corrida - par Veronica Tapia, pour "Salamanca 24 Horas":
     https://www.salamanca24horas.com/toros/galeria-pelea-gallos-morante-improvisa-golpe-arte-talavante-se-desmaya-natural-roca-rey-pone-valor-mucho-amor-propio_15053545_102.html
     La reseña de la corrida (+ vidéo) - pour "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/otra-edad-de-oro-del-toreo/1657325
     La reseña de la corrida - par Toni Sanchez, pour "Cultoro": 
     https://cultoro.es/2022/9/18/noticias/salamanca-roca-talavante-morante-118313/
     La Galerie-Photos de Miguel Hernandez - dans  "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/albums/72177720302187921
     Les photos de la corrida - via "BMF/Estefania azul" , pour "Burladero": ***
     https://www.burladero.tv/festejos/2022/9/18/morante-talavante-roca-rey-puerta-grande-en-salamanca-74731.html#&gid=1&pid=2
     Les photos de la corrida - par Alberto Mingueza, pour "Salamanca al dia":
     https://salamancartvaldia.es/noticia/2022-09-18-largas-colas-para-acceder-a-la-glorieta-con-el-primer-cartel-de-no-hay-billetes-de-la-feria-305059?picture-2
Avant la corrida: Le sorteo et les cuadrillas - via "Burladero":
     https://www.burladero.tv/actualidad/2022/9/18/los-de-nunez-del-cuvillo-para-salamanca-74735.html
     En video: Le lot de Nuñez del Cuvillo - Via BMF (Empresa Chopera):
     https://www.bmftoros.com/wp-content/uploads/2022/09/sorteo-18-Septiembre-Salamanca.mp4

En annexe video: Le cheval "desbocado", allant percuter la barrière - par Javitxu Fv
     https://www.youtube.com/embed/UYNCgI803tE

 *** - Ouvrir par "Clic droit + Nouvelle fenêtre"

A suivre: La Fin de Feria - Corrida de Rejoneo, Mercredi 21 Septembre.

 
 
 

"TOROS PARA TODOS"  - Le magazine Taurin de "Canal Sur", présenté par Enrique Romero:

    18 Septembre - 26ème numéro de la Temporada 2022 (18 ans d'existence) - Durée: 50'25" - (Ouvrir par "Clic" droit + Nouvelle fenêtre):   
    
Au sommaire: … Dans la plaza: Dax, avec Daniel Luque, Morante et Juan Ortega; et, entre autres… les souvenirs toreros de Ruiz Miguel… - Et au campo: Dax, avec Daniel Luque, Morante et Juan Ortega; Avec le toro "saltamuros", chez Cayetano Muñoz! ; La séparation des becerritos de leurs mères, en la ganaderia de Sobral - … Et bien d'autres choses encore! Para disfrutar!!!

                    https://www.canalsurmas.es/videos/55601-toros-para-todos-ii-semestre-2022-18092022/
 

 

"TELEVISION, SI O NO ?" "

     21 Septembre - Les ferias de San Miguel, à Séville; et d'Otoño, à Madrid… seront-elles ou pas retransmises en direct par "CanalToros"/Movistar ?
     - Séville, dans un premier temps, par la voix même de Ramon Valencia, assura qu'il n'y avait pas d'accord et donc que la San Miguel se passerait, cette année, des caméras de Movistar… Une affirmation péremptoire, qui semble s'effriter, ce mercredi, puisque "Mundotoro" assure que "tout était ok!" et que le feria serait bien retransmise, depuis la Maestranza,
     Par contre, on reste dans un flou, tirant au "très pessimiste", concernant Madrid et sa Feria de Otoño. Là, le "A priori non!" semble de mise, mais… "attendons donc!!"
     En tout cas, une "nouvelle ère" commence peut-être: Celle où les Empresas vont refuser la  Télé, considèrent qu'il vaut mieux "mettre du monde dans les gradins", que toucher ses émoluments… "à plaza quasi vide!" - Et celle, "plus tordue", où les empresas vont faire semblant, niant jusqu'au tout dernier moment l'accord avec la Télé, obligeant ainsi les gens à prendre leurs entrées, "au cas-où"!! - On ne peut leur en vouloir!
     Donc… "a priori", Séville sera télévisée, à partir de ce Vendredi… et Madrid ne le sera pas! Mais, la Feria de Otoño, en continu, commençant le 6 Octobre, on a encore le temps de tous les revirements. D'autant que Madrid claironne un record d'bonnements, depuis que les places "sueltas" se sont vues, pratiquement, multipliées par deux, voire trois! - Donc... il est urgent d'attendre! Et... courrez quand même acheter "Tapas y fino"!

SEVILLA - FERIA DE SAN MIGUEL 2022

Vendredi 23 Septembre:
     Toros de Hermanos Garcia Jimenez/Olga Jimenez (Matilla), pour Morante de la Puebla, Juan Ortega et Tomas Rufo.
Samedi 24 Septembre:
     Toros de Victoriano del Rio/Toros de Cortes, pour José Maria Manzanares, Andres Roca Rey et Juan P. Garcia "Calerito" (Alternative).
Dimanche 25 Septembre:
     Toros de Juan Pedro Domecq, pour Morante de la Puebla, Gines Marin et Pablo Aguado.

 

"CHILLON" DE GALACHE, "TORO DE ORO" DE SALAMANCA 2022

     22 Septembre - On s'y attendait… et on le souhaitait! La fameux "Chillon", deuxième toro de la corrida de Paco Galache, lidié et toréé par Domingo Lopez Chaves, a remporté le Trophée "Toro de Oro", récompensant le meilleur toro de la Feria dernière.
     - N°23, berrendo en negro, portant 480 kgs de brave noblesse, "Chillon" marquera de son empreinte la Temporada 2022, par sa classe mais également son "sérieux" et son "exigence". Grand toro, dont le nom rejoint celui de "Gandillito", toro du même fer, qui reçut le "Toro de Oro 2021", après avoir brillé à la lidia d'Alejandro Marcos, qui lui coupa les deux oreilles.
     Paco Galache, ganadero "de tradition et de respect". Il refuse "les fundas", parce que c'est "un manque de respect au toro !" - Ganadero "à l'ancienne"! Ganadero "Charro", de pura cepa! - Paco Galache: Deux "Toros de oro" en deux ans, et l'image de ses toros, répercutée dans le monde entier… - A voir si, en France, l'an prochain???  Et avec le Morante, en plus ?  - Chiche!!!  

En video: Mieux connaître le toro de Paco Galache - via "la Fundacion de toro de lidia":
  
  https://www.youtube.com/embed/RtjSE_GPbbc

 

MORANTE… A CŒUR OUVERT !!!

     22 Septembre - De Salamanca à Séville… - Demain, Morante de la Puebla entame "l'un des grands cols" de la Temporada… - Tous furent importants, bien sûr… mais celui-là est "hors catégorie"…
     Après ce véritable marathon qu'il s'est imposé, et auquel personne ne croyait vraiment, le Morante, cigare en bouche, va revenir à Séville, à cette Maestranza qui est sienne, mais où on ne lui pardonne rien, pour les deux paseos de la San Miguel! - Un Morante lucide et torero! Il faut les deux pour réaliser l'exploit qui est le sien, en 2022…- Evidement, bien des choses sont à discuter, et tout ne fut pas "camino de rosas" (ce l'aurait été pour aucun torero du haut de l'escalafon, même les plus jeunes, les plus solides, les plus habiles…) mais personne ne pourra mettre en doute la volonté du Sévillan; ce pari qu'il s'est fait avec lui-même; et le fait qu'il arrive en fin de saison… relativement frais. Même si!!! ... Même si la route passa par beaucoup de pueblos (c'était sa volonté: qu'une figura aille "aussi", dans les pueblos, comme avant! ); et passa sûrement par beaucoup de toros "a modo"! - Peu importe! Morante "marque" l'Histoire du Toreo, depuis longtemps… mais ce qu'il a donné, depuis le Covid, est à graver dans le marbre…
     Sa méthode, pour ne pas "s'ennuyer", et garder "le cape"? - Les encastes différents, et, essayer, chaque jour, de faire, de tenter, "d'apporter" quelque chose de différent, ou de nouveau… - Et il est vrai qu'on a pu voir "des choses", des suertes nouvelles (même "piquées au passé), des "attitudes" du Morante, tout au long de la saison, qui font que jamais on ne s'ennuie avec lui… Même si cela se terminait en bronca! - Il y en a eu quelques unes… mais pas tant que cela! En toréant beaucoup moins, en termporadas passées, il est arrivé au cigarrero "d'en prendre beaucoup plus" et plus… régulièrement!
     Ainsi donc, Morante de la Puebla revient en "sa" plaza de la Maestranza, pour une San Miguel qui commet le péché de se dérouler… une semaine avant la Saint Michel ! - Et, en pré-bilan, il s'est arrêté, au petit matin de Salamanca, pour une "tertulia" avec Javier Lorenzo, de "La Gaceta de Salamanca". - Feria de Salamanca, Toros de Galache, le pari des 100 corridas… tout y passe, très tranquillement, "en figura"…
     A ne pas manquer, avant… "la dernière ligne droite!"

A lire: Interview de J.A Morante de la Puebla - par Javier Lorenzo, dans "La Gaceta de Salamanca":
 
    https://www.lagacetadesalamanca.es/toros/morante-habla-para-la-gaceta-muchos-toreros-buscan-la-faena-perfecta-a-mi-eso-me-aburre-EA12122701

 

MADRID: SENSATIONNEL… FERNANDO ROBLEÑO !!!
     Très grande faena à un bon toro d'Escolar Gil. Mais "le pincho" lui vole la Puerta Grande.

     23 Septembre - Allez donc savoir pourquoi, on le laisse de côté! - Allez donc savoir pourquoi… "S'il n'a pas de résultat" sur le seule chance, toujours "venimeuse", qu'on lui donne à la San Isidro, on a peu de chance de le revoir… même à Céret qui, longtemps, fut son digne bastion! Même à Azpeitia!  Bref, "même en tous les endroits… où l'on cogne!" - Pourtant, ce petit bonhomme, par la taille; mais énorme par le cœur; qui met toujours un point d'honneur à être "super bien habillé, de Torero!" (ça compte!), est un as de la lidia, et "sait toréer", pouvant même toréer "a gusto… con gusto!" - Certes, "ce qu'on lui met devant", bien souvent, ne permet aucune "dentelle"… mais on sait "qu'il est capable de !!! " - Problème: Son irrégularité à l'épée! Depuis toujours! - "Petit", il rentre souvent "tendido", et pinche trop! - Les empresas savent que cela ne plaît guère au public… Il faut que le "client" soit content, et qu'il y ait triomphe… parce qu'ainsi, "il reviendra!". Donc, les "pincha- uvas", on n'aime pas trop !!! " Est-ce la raison pour laquelle "il" est marginalisé, depuis des années, condamné à ronger des méchants os dont les 99% ne laissent aucune option au succès…ni au bon toreo ?
     Ce "il", c'est Fernando Robleño, torero déjà vétéran (43 ans - Alternative le 20 Juin 2000), qui vient de "revalider", si besoin était, son entière toreria, et confirmer sa vocation demeurée intacte…   
     Eh bien… ce "Il", pour la quatrième corrida de sa saison, vient de mettre le mundillo à ses pieds, d'un coup, tous "pros" confondus, en dessinant, courte mais très torera, (certain parlent de sublime!) une très grande faena à un toro de Escolar Gil "que rompio a bueno"'. Une faena "de deux oreilles", unanimes, à la Monumental de Madrid, mais qui finit en "deux vueltas", pour avoir pinché… deux fois!! - Un drame, bien entendu, pour tout torero… mais une faena qui restera dans les mémoires, comme probablement "la plus belle" de la Temporada, à Madrid.
     Alors, et même si elle ne figure pas "dans les statistiques", chiffrées, de la saison, on espère que Robleño recueillera les fruits d'une actuacion "géante", un certain 18 Septembre 2022", à Madrid.
     "Si le monde du toro est "juste", il doit les recueillir.. !" - Mais on sait bien que le Mundillo.. n'est pas juste! Et Robleño le sait, mieux personne!!

     Dimanche 18 Septembre - MADRID (Las Ventas) - Corrida "de desafio ganadero" - Un peu plus d'un quart de plaza (5.658 personnes) -Tarde nuageuse: Trois toros de Jose Escolar Gil (1, 4 et 5èmes  - Le premier, de hoyo, étant devuelto, "se corrio turno" et sortit celui qui devait faire 6ème d'Escolar); Les Escolar, bien présentés, ne donnant que piètre jeu, sauf le 4ème, du nom de "", manson au cheval, mais sensationnel à la muleta. ; Et deux de Hoyo de la Gitana (1, 2 et 3èmes), bien présentés mais mansos, violents et descastados; et 1 (sobrero tris) de Montealto, en 6ème, noble manson, mais faible. - Devueltos les 1er (remplacé par le 6ème); et 6ème, remplacé par , lui-même devuelto et remplacé par un sobrero "tris" de Montealto, du nom de "Churrero"(remplaçant un sobrero de Couto, puis un autre de "Casa de Toreros", invalide.
     Poids de la corrida: 501(s), 550, 555, 605, 529 et 572(s3) kgs.
     Luis Gerpe a confirmé son alternative devant "Cortinero - N°26/501 kgs - de Jose Escolar Gil - Vêtu de bleu nuit et or, Gerpe donna vuelta.
     FERNANDO ROBLEÑO (de moutarde et or) : Vuelta, après pétition ; et Deux Vueltas - se battit, ferme et torero, devant son premier, del "Hoyo", toro "qui le regardait lourdement" à chaque cite! Robleño, avec courage, technique et pundonor, "fit face" et domina entièrement, toro et situation. Une bonne lame, après pinchazo - Le quatrième, Escolar Gil du nome de "Camionero", ne fit rien de transcendant, au cheval. Par contre, allant "a mas" en promptitude et fijeza, il permit grand tiers de banderilles à Ivan Garcia et Fernando Sanchez, arrivant "noble et fort" à la muleta de Robleño. Et ce fut "un faenon", court, en quatre séries droitières et deux à la naturelle, mais de grande beauté, temple et profondeur dans le fondamental; et "l'empaque" dans des adornos et remates, "de cartel". Faena de suprême qualité, face à un grand toro, pour la muleta. Faena des deux oreilles, absolument unanimes. Hélas, Robleño pincha deux fois, avant la lame "libératrice". Et ce fut… "le glorieux échec"! Mais Madrid applaudit fort ses deux vueltas et en début de semaine, aujourd'hui encore…tout le monde parle de Robleño. ("Ojala le sirva… por que se lo merece de verdad!")
     MIGUEL TENDERO (de bleu de France et or): Silence; et Silence - toucha le mauvais sorteo: Son premier, de Hoyo, se refusa à toute charge; et le cinquième, de Jose Escolar, totalement décasté, ne lui permit rien. Moral dans le sable, et l'épée qui s'en ressent: Trois pinchazos au premier, et bajonazo au second.
     LUIS GERPE (de bleu nuit et or): Vuelta; et Vuelta - confirmait là son alternative de 2015. On le vit torero, malgré ses mésaventures du jour: Il dut recevoir cinq toros au capotes, avant de pouvoir s'expimer, parfois très bien, à la muleta. De bonnes naturelles à son premier; puis vaillance, "claire de tête" et sens du temple, devant le sobrero "tris", de Montealto. Tuant chaque fois d'une entière, Gerpe, très digne, laissa grande impression, donnant deux vueltas "qui devraient payer", en 2023, en cette plaza de Las Ventas… bien vide, pour une Aficion Madrilène qui se dit "Torista".

Ils y étaient:
     La video-résumé du festejo - par "Plaza1", via "Burladero":
     https://www.dailymotion.com/embed/video/x8dsfn1?autoplay=1
     La fiche du festejo - par "Plaza de Toros de Las Ventas:
     https://www.las-ventas.com/resena-tarde/desafio-ganadero-18-septiembre-2022
     La reseña du festejo - par Antonio Lorca dans "El Pais":
     https://desolysombra.com/2022/09/18/las-ventas-fernando-robleno-sublime-toreria/
     La reseña du festejo - par Paco Aguado, pour "La Cope":
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/fernando-robleno-cuaja-toro-escolar-faena-del-ano-las-ventas-20220918_2295798
     La reseña du festejo - par Gonzalo I. Bienvenida, dans "El Mundo":
     https://www.elmundo.es/cultura/toros/2022/09/18/63271d0f21efa020408b45d3.html
     La reseña du festejo - par David Jaramillo, pour "Cultoro":
     https://cultoro.es/2022/9/18/festejos/madrid-escolar-hoyo-final-118289/
     La reseña du festejo - par Bartolomé Bernal, pour "Burladero":
     https://www.burladero.tv/festejos/2022/9/18/fernando-robleno-pincha-una-faena-de-premio-con-un-buen-escolar-74732.html
     La reseña du festejo - dans "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/madrid-el-desafio-hoyo-de-la-gitana-jose-escolar-al-detalle/1657132
     La Galerie-photos du festejo - par Luis Sanchez Olmedo, via "Cultoro Proyecta" - ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/sets/72177720302188401/
     La galerie-photos "Spécial Robleño" - par Luis Sanchez Olmedo, via "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/sets/72177720302202721/
     Les photos du festejo - par Bartolomé Bernal, pour "Burladero" : ***
     https://www.burladero.tv/festejos/2022/9/18/fernando-robleno-pincha-una-faena-de-premio-con-un-buen-escolar-74732.html#&gid=1&pid=19
     Les photos de la corrida - par Julian Lopez, pour "Mundotoro":***
     https://www.mundotoro.com/noticia/robleno-torero-de-madrid/1657292
Avant le festejo: Le lot du "Desafio", et le sorteo: par "Plaza de Toros de las Ventas", via "Burladero": 
     https://www.burladero.tv/actualidad/2022/9/18/sorteados-los-toros-de-jose-escolar-hoyo-de-la-gitana-para-el-desafio-de-esta-tarde-en-madrid-74736.html
     En vidéo: Les toros aux corrales et le sorteo - via "Plaza de Toros de Las Ventas":
     https://www.youtube.com/embed/I07b-_ifsHE
     Le "programa de mano": "Plaza de Toros de las Ventas":
     
https://www.las-ventas.com/actualidad/programa-de-mano-desafio-ganadero-18-septiembre

*** - Ouvrir par "Clic droit + Nouvelle fenêtre"

 

"LA DIVISA" - Le Numéro 591 / 23 Septembre 2022

     24 Septembre - A votre disposition, en PDF, la revue "LA DIVISA" de PEDRO JAVIER CACERES": 
     
          http://www.ladivisa.es/file/download/34410

A voir : Le site d’Actualité Taurine de Pedro Javier Caceres :
     http://www.ladivisa.es

 
 
     SEVILLA - Feria de San Miguel 2022
 
Vendredi 23 Septembre:
     Toros de Hermanos Garcia Jimenez/Olga Jimenez (Matilla), pour Morante de la Puebla, Juan Ortega et Tomas Rufo.
Samedi 24 Septembre:
     Toros de Victoriano del Rio/Toros de Cortes, pour José Maria Manzanares, Andres Roca Rey et Juan P. Garcia "Calerito" (Alternative).
Dimanche 25 Septembre:
     Toros de Juan Pedro Domecq, pour Morante de la Puebla, Gines Marin et Pablo Aguado.
 

SEVILLA/1ère: LE COURAGE ET LA PASSION… SELON MORANTE DE LA PUEBLA !!
     Incroyable faena du Sévillan, dont plusieurs passages ont mis la plaza debout !
     Deux oreilles promises (voire "plus"!), mais deux pinchazos qui ont fait mal à tous!

     24 Septembre - On ne peut toréer ainsi, "de verdad", si l'on n'a pas une dose de courage "supérieure à la moyenne"! - On ne peut toréer de même, si l'on n'a pas, ancrée au cœur, la passion du toro, et du Toreo.
     Hier, Vendredi 23 Septembre, en première corrida de la San Miguel 2022, Morante de la Puebla a littéralement "sculpté" une faena, dont plusieurs passages ont mis les gens de Séville debout, les mains sur la tête, se demandant: "Mais qu'est ce qu'il nous fait là?" - Devant leurs télés, des milliers d'Aficionados en firent de même, lâchant tout, bocadillos, tapas, verres de bière ou de fino…d'aguardiente ou de saké !!! Tous ce demandant: "Pero a ese que le pasa ?" (on ne se risquera pas, en Japonais!).
     Oui vraiment, "comment peut on toréer ainsi, à moins d'avoir, chevillée au corps, au cœur, aux tripes… "le Toreo", et la vocation à faire "ce" toreo à toutes sortes de toros, y compris d'encastes que beaucoup refusent… - Qu'un torero, avant tout un homme, après un marathon de près de 100 corridas (la centième et dernière, le 22 Octobre, en plaza de Arenas de San Pedro), torero "artiste" que d'aucun jugent "fragile", de corps et de cœur, puisse "se donner ainsi à un toro", relève de "l'extra-ordinaire"!!! Du "pas commun!!! Du "presque pas possible!!" - Ni sur le plan taurin, ni sur celui de l'Humain"!
     ... Et pourtant, hier, en sa plaza de Séville, Jose Antonio Morante de la Puebla a vécu, et ô combien fait vivre… "sa Passion"!
     Raconter une telle faena ne pourra jamais "transmettre" la surprise et l'émotion admirative qu'elle a suscitées… - Personne ne croyait en ce toro qui, "sur un mauvais pas", semblait avoir perdu toute coordination, surprenant Morante sur le premier capotazo, et l'obligeant à une fuite éperdue vers le premier burladero qui passait…  A cette vue, le public protesta le toro, voulant forcer son renvoi, persuadé qu'il ne verrait rien d'autre que "deux minutes chrono, avec le cigarrero, sorti avec l'épée de verdad!!" - On continua de râler d'importance, même après que le toro eût très dignement pris deux puyazos, et que le torero se fût lâché en trois chicuelinas "sui generis", avec gros susto au remate, le toro haciendo hilo… - Personne n'aurait donné le moindre kopeck pour une faena à ce toro… Mais, quelques minutes après, il n'en était déjà pas de même: en quatre ayudados bas, en coups de hache; et autant de trincherazos, Morante indiqua au toro que "c'était lui qui allait commander". Et Dieu sait s'il a commandé! Sur le toro! Sur le public! Sur la planète taurine entière… d'un coup! Le temps d'une invraisemblable faena, allant "a mas" et finissant par mettre le public debout! - Chaque muletazo… un cartel ! Parfois "des anciens", des plus beaux! Un Morante tirant des muletazos d'une esthétique et d'une profondeur admirables, parfois liés, parfois "de une en uno"! Et un Morante, comme "visité", qui revenait à la charge, ivre de toreo, persuadé qu'à la série suivante, il allait être mieux encore! Et il l'était! - Une faena dont on a suivi le final "en se frottant les yeux!" style "Mais qu'est-ce qu'il nous fait là?" - Séville était folle, et l'on peut des demander ce qu'elle aurait exigé du Président, si le toro était tombé, sin puntilla, d'une grande épée au cœur… Peut-être même "le rabo"! (Es que Sevilla… es mucha Sevilla!) - Malheureusement, il fallu revenir sur terre, et deux pinchazos douchèrent les enthousiasmes…
     "Ayyyyy! Una tristeza esa, que no se puede aguantar!!!"  - Les Sévillans se tiennent la tête… mais lèvent hauts les bras, un sourire d'une oreille à l'autre, lorsque le Morante passe devant eux, une oreille à la main!!! - "Qu'il vive mille ans! Ou au moins jusqu'à Dimanche, puisqu'il revient… !" - Ils hurlent, sautent sur place, et tout à l'heure, ils sortiront dans la rue, "pegando muletazos de ensueño!!" - "Mira! Mira… asi toreo Morante, esta tarde!" Et tout le monde les croira, en se disant: "Ya! Mais "il" a encore été mieux que cela!"
     Aux côtés du Morante, deux toreros, deux bons toreros, qui… mal servis, ont fait le toreo "actuel"… et se sont ramassés! Certes proprement, sans scandale, mais… ramassés tout de même!
     C'est que… lorsque Morante a décidé d'être bien !!! - Et là, il a été "très, très bien!"

     Vendredi 23 Septembre - SEVILLA - 1ère de Feria - 3/4 de plaza (environ 10;500 personnes) - Tarde de chaleur/pas de vent: Toros de Matilla (5 de Hermanos Garcia Jimenez; et 1 de Olga Jimenez, sorti 6ème) - bien présentés, mais inégaux d'hechuras; bien armés, certains "plus ouverts", plus longs, tous astifinos. - Mais hélas, bien peu de jeu à la muleta, allant vite "a menos"; nobles mais sans jus, condamnant les toreros à d'inutiles porfias. - Seul le 4ème, pourtant bien mal parti, se livra entièrement, "captivé" par le génie de son torero…
     Poids de la corrida: 565, 545, 539, 540, 543 et 534 kgs.
     MORANTE DE LA PUEBLA (de vert jade et or): Forte ovation; et UNE OREILLE, "très forte", après avis - a signé, ce jour, une nouvelle tarde historique. Vêtu d'un magnifique terno "vert jade et or, il montra "une envie", un courage, une inspiration et une ambition, tout à fait exceptionnels, surtout après le marathon parcouru, depuis Mars… - Déjà devant un premier, toro de qualité (sauf à gauche), mais qui ne dura pas, le Sévillan s'était joliment exprimé, d'abord à la véronique, levant première ovation; puis en une faena où les moments droitiers débordèrent d'envie, le toro, limité de forces, "restant court" et ne sortant pas du muletazo, punteando, à gauche. Faena courte, par la force des choses, mais dont certains détails "payaient déjà le billet". Pinchazo et demi-lame, courte, bien placée. L'ovation, déjà, était "différente!"
     On aura vu plus haut que, lorsque sortit le quatrième, du nom de "Derribado", cela se passa mal: paraissant "descordinado", le toro fut largement protesté par le public, surtout après le susto qu'il mit, d'entrée, au Morante, l'obligeant à fuir, à toutes jambes, vers l'abri. - Cela partait très mal! Pourtant, le toro alla fort, au cheval, prenant gros premier puyazo, et "romaneando" au deuxième. De "flojo", nada! Par contre, "pas facile": Morante le démontra en une grand quite par chicuelinas "des siennes", se faisant  méchamment serrer et poursuivre, dans le remate. - Personne ou presque ne croit au toro. Certains encore moins, au torero! Et là!!!! En quatre muletazos aidés, très appuyés par le bas, mi-ayudados mi-trincherazos coups de fouet, Morante va plier le toro, et "sécher" les Sévillans… - La suite sera, une espèce de "feuilleton à suspens", où l'on croit que les dernières minutes vécues sont les plus belles, ou les plus dramatiques, mais aussitôt remplacés par des instants encore plus beaux, plus émouvants, qui vous tirent des larmes. Là, ce fut un crescendo d'émotions et… de surprises: Complètement "pénétré", le Morante va alterner la profondeur du toreo droitier, avec des "trouvailles… de pur duende", quand le toro flanche ou se refuse. Impossible de tirer le pecho, peu importe, on se libère par un molinete Belmontista avec, en sa sortie, un desplante "de bailao Flamenco". Y olé, Torero! Séville se frotte les yeux… Et elle n'a pas fini! Certains en pleureront! - Loin d'avoir terminé faena à un toro, certes noble, mais qui, désormais se retient et "mesure ses charges", le Sévillan va se livrer totalement, complètement "passionnel" et extra-ordinairement torero! - Avec un courage extrême, sans ostentation aucune, que ce soit "au un à un!" ou se mettant dans d'incroyables terrains, à deux doigts des cornes, astifinas, au point d'obliger le toro à suivre deux muletazos "liés", Morante de la Puebla, 42 ans, figura consacrée, va se livrer à un "arrimon" de très grande classe, obligeant le toro, même à la naturelle, "dando el pecho", citant du corps, "muleta cachée", pour sculpter de nouvelles estampes toreras. De celles qui marquent toute une époque… - Une faena très longue, mais un rêve éveillé, pourtant si bref! Séville est debout, en fin de chaque série, plus "géniale", et pourtant plus "naturelle" que la précédente. - Morante, ce jour à Séville: "Le Toreo!" à lui tout seul! Le Toreo… de toujours! - Les trois derniers muletazos droitiers, réuni, de face, met les gradins en folie. Très  émouvant! "Que grande es la Fiesta, Señores!" - Et puis arrive enfin le moment de l'épée. Ayyy! le toro "no esta con el!", mais il y va!  Avec le cœur, avec les tripes, toute la plaza va pousser, avec le torero. Et toute la plaza va pincher, avec lui: "Oooooooh! que pena!" - Un avis sonne, et Morante attaque, pour la deuxième fois. Et deuxième pinchazo, "plat"! Maldita sea! - Crevé, vidé, "mort de tristesse", le Morante va s'accouder au burladero. Une main torera lui touche le bras…"Venga, maestro! Poco importa! Lo que hizo ud queda pa la historia!" - Et le Sévillan repart pour une lame entière, basse, qui, s'il l'avait mise "à la primera", lui valait peut-être… un rabo ! Qui sait! - Le toro tombe, Séville se réveille, d'abord doucement; puis, les mouchoirs fleurissent, un peu partout, et le président, qui en crevait d'envie, "met le blanc"!!!!  Una oreja!!! - Seulement un oreille. Aujourd'hui, certains lui donnent le toro tout entier!!!  Et ils ont raison!  - La vuelta du Morante dure.. deux heures! Tout le monde le connaît! Il connaît et sourit à tout le monde! Morante, en "extra-ordinaire" Figura del Toreo, ce jour à Séville. - Y que bien iba vestido!
     JUAN ORTEGA  (de pourpre et or): Silence; et Silence - "promet… mais ne tien pas!"- Ni la promesse de trois véroniques sur cinq, les deux autres étant accrochées; ni les promesses de bons débuts de faenas, qui vont toujours "pabajo", avec le toro. - Certes, ce jour, "no sirvieron", mais une impression demeure, que Zabala de la Serna écrit noir sur blanc: "Juan Ortega se met en des terrains, où il est difficile que les toros puissent  charger!" - Dur! Dur! mais…! - Demie-lame, "plate", et descabello, à son premier; et, au cinquième, deux pinchazos et une atravesada.- De toutes façons, tout le monde était "effacé", ce jour!
     TOMAS RUFO (de tabac et or): Ovation; et Silence -  a été "énorme"… en deux quites! Une larga a una mano, éternelle, remate le premier, au toro d'Ortega! - Et ce remate, justement "en laissant tomber le capote", restera une des images du jour. - Pour le reste, mal servi, également (mais le Morante ne le fut pas mieux), Tomas Rufo fut l'image du Toreo d'aujourd'hui: Séries liées, bien faites mais "allant a menos", devant son premier; et "non-toreo", jetant le toro "fuera", au sixième, médiocre il est vrai. Tuant son premier en deux élans, et "plus dégoûté" son second, d'une atravesdada et toros descabellos, Tomas Rufo "passe", sans être mal… mais sans être bien !
     Au final, un autre moment de belle émotion, et de toreria: "Carretero", Jose Antonio se retire, et sa petite fille va lui couper la coleta. Elle n'y parvient pas, la pauvre… alors,  avec un sourire de bon papa, le Morante l'aide à cette dernière faena. Grande ovation à tous!
     Asi es Sevilla! Y asi es… El Morante!

Ils y étaient:
     La video-résumé de la corrida - par "CanalToros"/Movistar, via "Feria.Tv": (Ouvrir par Clic droit+ Nouvelle fenêtre + Agrandir écran)
     https://feria.tv/video/4214/morante-fait-rugir-la-maestranza/
     La video-reseña de Javier Solana, dans "El Taurino Solana":
     https://www.youtube.com/embed/DK0aVa3ICvM
La corrida, racontée:
     La reseña de la corrida - par Carlos Crivell, via "SevillaToro":
     https://sevillatoro.es/sevilla-el-otono-dorado-de-un-genio-llamado-morante/
     La reseña de la corrida - par Barquerito, pour "Colpisa", via "TorosDos":
     http://www.torosdos.com/index.php?option=com_content&view=article&id=7468:2022-09-23-20-52-49
     La reseña de la corrida - par Zabala de la Serna, pour "El Mundo":
     https://www.elmundo.es/cultura/toros/2022/09/23/632dbf26fc6c8335678b45ea.html
     La reseña de la corrida - par Antonio Lorca, pour "El Pais"- via "De Sol y Sombra":
     https://desolysombra.com/2022/09/23/feria-de-san-miguel-la-pasion-artistica-segun-morante/
     La reseña de la corrida - par Sixto Naranjo, pour "La Cope":
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/desmedida-entrega-pureza-morante-desgarrado-maestranza-20220923_2306336
     La reseña de la corrida - par Patricia Navarro, pour "La Razon":
     https://www.larazon.es/cultura/toros/20220923/byhjmcwm6ba63il3qgt3ymzgay.html
     La reseña de la corrida - par Alvaro.R. del Moral - pour "Correo de Andalucia"/Sevilla:
     La reseña de la corrida - par CRV, pour "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/morante-nunca-antes-fue-asi-y-despues-tampoco/1658039
     La reseña et les photos de la corrida - par Pablo Lopez Rioboo, dans "Cultoro":
     https://cultoro.es/2022/9/23/festejos/sevilla-san-miguel-final-119473/
     La reseña de la corrida (+video) - dans "El Burladero": 
     https://www.burladero.tv/festejos/2022/9/23/faena-excelsa-de-morante-de-la-puebla-que-corta-una-oreja-en-la-primera-de-san-miguel-74797.html
     Les reseñas et les photos de la corrida - via "SevillaTaurina":
     http://www.sevillataurina.com/2022/09/23/cuando-el-genio-suena-todos-sonamos/ 
La corrida, en photos:

     La Galerie-Photos de Emilio Mendez - dans  "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/albums/72177720302351953
     La Galerie-Photos "Spécial Morante", de Eduardo Porcuna - dans  "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/albums/72177720302333011
     Les photos de la corrida - par Juan Carlos Muñoz, pour "Diario de Sevilla"/Sevilla: ***
     https://www.diariodesevilla.es/galerias_graficas/imagenes-festejo-Feria-San-Miguel_3_1723057694.html#slide-2
     Les photos de la corrida - par Juan Flores, pour "ABC"/Sevilla:
     https://sevilla.abc.es/cultura/toros/imagenes-primera-corrida-feria-san-miguel-sevilla-20220923201502-gas.html
     Les photos de la corrida - par Arjona (pour l'Empresa), pour "Burladero": ***
     https://www.burladero.tv/festejos/2022/9/23/faena-excelsa-de-morante-de-la-puebla-que-corta-una-oreja-en-la-primera-de-san-miguel-74797.html#&gid=1&pid=2
Avant la corrida: Le sorteo (video), et les cuadrillas - via "Burladero":
     https://www.burladero.tv/actualidad/2022/9/23/orden-de-lidia-de-los-toros-de-hnos-garcia-jimenez-olga-jimenez-para-la-1-de-san-miguel-74794.html

En annexe - à voir/Galerie-photos : "Morante, vu par... Maurice Berho" - via "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/morantisimo-2/1658073

*** - Ouvrir par "Clic droit + Nouvelle fenêtre.

 

SEVILLA/2ème: LE GRAND RÊVE DE CALERITO!
     Pourtant applaudi, Manzanares confirme son très mauvais moment.
     Certes mal servi, Andres Roca Rey était dans un "jour sans"!

     25 Septembre - A n'en pas douter, ce sera un grand souvenir, pour Juan Pedro Garcia "Calerito". Peut-être le plus beau de sa jeune vie! - Imaginez un peu: A plaza archi-pleine, l'alternative, des mains de Manzanares et avec Roca Rey pour témoin. Et de plus, il lui sort "le" toro de la corrida! Pardon: "les deux" de la corrida! - "Un rêve!", d'autant que le public fut avec lui, venu d'Aznalcollar ou d'ailleurs!
     Imaginez un peu: Une oreille à Séville, au toro de son alternative, manquant d'un rien celle du sixième, tandis que Manzanares passe plus de temps à regarder les drapeaux qui flottent au vent, qu'à toréer "vraiment" et résoudre les problèmes que ses toros n'avaient pas! - Un gros succès, mérité, tandis qu'après avoir rempli la Maestranza jusqu'au toit, Andres Roca Rey a connu "mauvais jour", même si son lot fut, de loin, le pire.
     Jour "sans" et jour "sans inspiration", pour le Péruvien… De la forme de s'habiller, à l'impardonnable golletazo atravesado par lequel il a, en panique, "assassiné" son premier…
     "Hombre! Quand on vient à Séville, on s'habille "bien", et l'on ne met pas cet espèce de vestido "de saltinbanque" que l'on a bricolé… pour "la Picassiana" de Malaga! - Ce jour-là, à cette occasion-là… bon! Mais ensuite, le vestido reste en armoire, ou mieux encore, est offert à quelque Musée Taurin…  Mais on ne met pas "cette chose", pour faire paseo en la Maestranza Sevillana! -  Et puis, "le jour-sans", Roca Rey coupant soudain la faena, à son premier… parce que le toro ne répondait pas à ses efforts, et le public non plus! - Passe encore, bien qu'on l'ait vu, plus d'une fois, "monter" sur de tels adversaires, et leur couper trophée! Mais… passe encore! - Par contre, ce qui n'est pas recevable, c'est l'affreux "plus que bajonazo", "plus que golletazo", traversant le toro de part en part, "de côté à côté", par lequel il assassina, sciemment, le toro, au prétexte qu'il lui avait barré le chemin, sur les deux premiers pinchazos. Séville n'a rien dit, peuplée de "nouveaux venus", jeunes pour la plupart… mais ce final méritait "Bronca fuerte"!
    Corrida "ni fu, ni fa!", à l'issue de laquelle, le ganadero prit mille précautions pour qualifier le jeu de ses toros. Des toros qui, à part un, ne furent pas aussi mauvais que voulurent le faire croire les deux "figuras" du cartel. En aucun cas il ne pouvait dire … ce qu'il en pensait, vraiment! Les enjeux sont trop importants: On ne peut "déplaire" aux figuras, ni  surtout à ceux qui les mènent! - Alors, on le dira ici: A part le troisième, le lot de Victoriano del Rio, hier à Séville, ne fut pas mauvais… mais Manzanares et Roca Rey, eux, le furent !
     Reste donc "le rêve" de Calerito! - Très bien au capote, dès la première véronique, il surprit le monde par une jolie faena, bien enlevée, au toro de l'alternative. Et comme il tua "atracansose de toro", Séville demanda et obtint l'oreille, pour le jeune impétrant. - Face au sixième, il faillit bien réitérer.  Brindant à sa mère, présente en tendido, il débuta par "cartucho de pescao", au centre, et monta faena digne et volontaire. Il y aurait pu y avoir nouveau trophée, mais cette fois, l'acier du descabello se refusa! Comme pour lui dire: "Garçon, tu as été bien… mais cela ne fait que commencer! Ne rêve pas "trop haut", ni trop vite!".
     Au fait: Un détail… mais qui dit bien, également, comment la Fiesta a changé: Nous sommes loin des manolas éplorées; loin des temps où les épouses, les fiancées, les mères des toreros, "attendaient" la fin de la corrida, en leur domicile ou à l'hôtel, quelquefois un chapelet à la main, suppliant quelque Vierge aficionada de protéger leur aimé, ou leur fils. Aujourd'hui, elles viennent à la plaza, souriant ou souffrant à la vue de celui qui, à tout moment, pourrait se faire écharper par un toro… Oui, là également "Autres temps, autres mœurs !!"
     Au bilan: D'abord: "Dieu, qu'il est difficile de passer derrière le Morante, quand il a été "comme il a été", la veille !!! - Et ensuite: Bonne alternative et "jour de rêve" pour Calerito … tandis que Manzanares a bien confirmé "su peor año!"; et que Roca Rey a montré de lui une image "inédite", que l'on espère revoir le moins possible, ici et ailleurs !
     - Asin, las cosas!!!

     Samedi 24 Septembre - SEVILLA - 2ème de Feria - Lleno de "No hay billetes" - Belle tarde, lumineuse/vent probablement gênant, par moments: Six toros de Victoriano del Rio, très bien présentés, armés dur, astifinos. - Corrida noble, encastada (1, 2, 6èmes), très exigeante avec les toreros, faisant passer "mal rato" aux banderilleros (les poursuivant durement jusqu'aux tablas - Casta!), après avoir fait devoir, certes inégal, au cheval - Pour le torero: le 1er - "Possibles": les 2 et 6èmes - Les "mauvais": le 3ème, "un tio", parado et vide; et le 5ème, très vite "rajado en tablas". - Cependant, un lot qui offrait plus de possibilités qu'au final exploitées. - Une déception… pour le ganadero!  
     Poids de la corrida: 565, 538, 549, 565, 555 et 519 kgs.
     "Calerito" a reçu l'alternative, devant le toro "Orador" - N°115/565 kgs  - de Victorino del Rio - Vêtu de blanc et or, le nouveau matador Sévillan (de Aznalcollar), lui a coupé une oreille.
     JOSE MARIA MANZANARES (de bleu marine et or): Ovation, après deux avis; et Silence, après avis - a confirmé son mauvais moment! Séville n'en a pas tenu compte, qui le traite "comme un fils", quoiqu'il fasse… - Son premier lui mit un gros susto, avec le capote, alors qu'il se sortait par le centre. Toro "fort", encasté, que l'Alicantino ne domina jamais, se cantonnant en des séries courtes rapides, "légères", sur main droite, tandis qu'il "passait", simplement, sur main gauche. Au final, trois "mini-séries", droitières, où il s'engagea plus, "appuya plus"… parce que le toro l'exigeait. Séville suivit ce pâle trasteo "avec amour", lui pardonnant même une demie-lame, trasera, sortant poursuivi, et deux descabellos - Face au cinquième, la même chose mais "en pire", Manzanares cherchant ostensiblement, l'excuse du vent, pour un trasteo "sans confiance", accroché, passant très mauvais moment aux aciers: Pinchazo rebotado; deux demi-lames, et… huit descabellos. - Méconnaissable!
     ANDRES ROCA REY (de chocolat "Picassiano" et or): Silence; et Ovation - a mis le "No hay billetes" à la taquilla, et rempli la plaza de "nouveaux arrivants", jeunes et enthousiastes…  Là s'est arrêtée son actuacion du jour! - Peu inspiré à l'heure de se vêtir de torero "pour Séville", le Péruvien, certes très mal servi, a donné tarde bien grise, coupant d'un coup le trasteo, face à son premier, avant de le tuer "horriblement", d'une lame, affreusement basse et transperçante "de flanc à flanc", dont même Curro Romero semblait incapable! (Et pourtant!!!). Certes le toro "s'arrêta", et certes le public ne tint pas compte de ses efforts pour "le bouger"…  Et certes le toro lui barra le chemin, sur les deux premiers pinchazos! Mais on aura vu Roca Rey, depuis  2015, "monter" sur un manso, et lui couper trophée. Ici même et… quoi qu'il en coûte! Séville garda silence, probablement surprise - Face au cinquième, sorti "suelto" et qui vite "se aburrio y se rajo", partant à tablas, le Péruvien brinda, après un bon quite "chicueliné" de Calerito. La faena débuta, classique, "sans éclairs ni trouvailles", en séries répétées, main basse, en "poderoso", levant quelque espoir. Mais le toro, rapidement, "renonça", rompant le combat et partant s'appuyer aux barrières où, cette fois, en sorte de "desquite", Roca Rey tua fort et digne. - Grise journée du Péruvien - avec circonstances atténuantes - "y que le debe una, a Sevilla!"
     "CALERITO" (de blanc et or): UNE OREILLE; et Applaudissements, après avis  - a eu la chance, pour son alternative: Grande tarde et plaza pleine! Grands parrains et… superbe toro! Beaucoup de chance! Et il l'a mise à profit, toréant bien, "pata palante", en vibrantes véroniques, au rythme du toro. Un toro qui fait bon devoir au cheval, et "aprieta", aux banderilles. La cérémonie est "amicalement solennelle", et, après avoir brindé, ému, à son père, Calerito part au centre, et cite, directement, main droite! Le toro vient, fort et noble, répétant dans quatre derechazos, un changement de main pour une naturelle, et pecho qui lève ovation. La suite de la faena, essentiellement droitière, sera vibrante, face à un toro vibrant. Muletazos assurés, bons remates (une grosse trinchera!) et le public qui accompagne et encourage. Estoconazo "à fond" et une oreille, logique et méritée, pour le nouveau diestro, très adroit, serein et plein de volonté - Devant le sixième, il faillit bien rééditer, quoique le toro, noble et encasté soit moins évident. Et puis, la surprise était passée. Faena brindée à sa mère, avec, une fois encore, un toreo vibrant, sur les deux mains, notamment rematé de gros pases de pecho. Probablement aurait ion demandé nouveau trophée, mais il y eut "pinchazo" hondo, "agarrado", et un petit calvaire au descabello. Six tentatives, sans grande force, a toro "tapao".  Ici donc s'arrêta le rêve, le torero sortant très applaudi, avec l'espoir d'un rendez-vous… à la prochaine Feria de Abril!
     Tout le monde est sorti applaudi: Séville est vraiment trop bonne !

Ils y étaient:
     La video-résumé de la corrida - par "CanalToros"/Movistar, via "Feria.Tv": (Ouvrir par Clic droit+ Nouvelle fenêtre + Agrandir écran)
     https://feria.tv/video/4215/san-miguel-alternative-avec-une-oreille-pour-calerito/
     La video-reseña de Javier Solana, dans "El Taurino Solana": Attente
La corrida, racontée:
     La reseña de la corrida - par Carlos Crivell, pour "SevillaToro":
     https://sevillatoro.es/sevilla-calerito-le-gana-la-partida-a-los-maestros/
     La reseña de la corrida - par Barquerito, pour "Colpisa", via "TorosDos":
     http://www.torosdos.com/index.php?option=com_content&view=article&id=7470:2022-09-25-07-52-56&catid=3:cronicas&Itemid=4
     La reseña de la corrida - par Antonio Lorca, pour "El Pais"- via "De Sol y Sombra":
     https://desolysombra.com/2022/09/24/feria-de-san-miguel-en-sevilla-calerito-ilusionante-alternativa/
     La reseña de la corrida - par Manuel Viera, pour "La Cope":
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/calerito-corto-una-oreja-conto-historia-20220924_2307245
     La reseña de la corrida - par Patricia Navarro, pour "La Razon":
     https://www.larazon.es/cultura/toros/20220924/46gpmtwpebe2ppoilnq4jpqism.html
     La reseña de la corrida - par Alvaro.R. del Moral - pour "Correo de Andalucia"/Sevilla:
     https://elcorreoweb.es/toros/expectacion-defraudada-y-resaca-morantista-BM8086399
     La reseña de la corrida - par CRV, pour "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/calerito-y-una-corrida-no-tan-mala-de-victoriano-del-rio/1658241
     La reseña et les photos de la corrida - par Pablo Lopez Rioboo, dans "Cultoro":
     https://cultoro.es/2022/9/24/festejos/sevilla-alternativa-victoriano-final-119684/
     La reseña de la corrida (+video) - dans "El Burladero": 
     https://www.burladero.tv/festejos/2022/9/24/calerito-corta-una-oreja-en-su-alternativa-en-san-miguel-74805.html
     Les reseñas et les photos de la corrida - via "SevillaTaurina":
     http://www.sevillataurina.com/2022/09/25/calerito-convencio-y-disfruto/
La corrida, en photos:
     La Galerie-Photos de Emilio Mendez - dans  "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/sets/72177720302362340/
     La Galerie-Photos de Eduardo Porcuna - dans  "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/sets/72177720302383733/
     Les photos de la corrida - par Juan Carlos Vazquez Osuna, pour "Diario de Sevilla"/Sevilla: ***
     https://www.diariodesevilla.es/toros/fotos-segunda-corrida-Feria-San-Miguel-toros_3_1723357694.html#slide-2
     Les photos de la corrida - par Juan Flores, pour "ABC"/Sevilla:
     https://sevilla.abc.es/cultura/toros/imagenes-segunda-corrida-feria-san-miguel-sevilla-20220924201351-gas.html
     Les photos de la corrida - par Arjona (pour l'Empresa), pour "Burladero": ***
     https://www.burladero.tv/festejos/2022/9/24/calerito-corta-una-oreja-en-su-alternativa-en-san-miguel-74805.html#&gid=1&pid=2
Avant la corrida: Le sorteo et les cuadrillas - via "Burladero":
     https://www.burladero.tv/actualidad/2022/9/24/orden-de-lidia-de-los-toros-de-victoriano-del-rio-toros-de-cortes-para-la-2-de-san-miguel-74801.html

En annexe - à voir/Galerie-photos : "La tarde", vu par... Maurice Berho" - via "Mundotoro": ***
  
  https://www.mundotoro.com/noticia/contrastes-plaza-toros-real-maestranza-feria-san-miguel/1658323

*** - Ouvrir par "Clic droit + Nouvelle fenêtre"

 

Sevilla/3ème et dernière: "PODER… ET "SENTIMIENTO" !!
     Gines Marin et Pablo Aguado coupent un trophée "bien différent" !
     Mais… "les gestes" de la soirée sont signés… Morante !

     26 Septembre - Dernière corrida de la Temporada, en plaza de Séville! Dernier été, sur les gradins de la Maestranza. Bien entendu, il reste le grand Festival du 12 Octobre, monté par Un Emilio Muñoz, qui abandonne la Télé. Mais cela, c'est autre chose…
     Une corrida, dernière de la San Miguel, en grande partie gâchée, "une fois de plus", par les toros de Juan Pedro, "beaux, beaux… beaux et descastados à la fois!"  Seul l'un d'entre eux, du nom de "Fantasia", sauve un peu le ganadero, mais aucunement le lot du jour. - Lorsque, beau parleur et optimiste invétéré, Juan Pedro sortira trois "Fantasias" en une seule tarde, on verra…Mais pour le moment, nanaiiii!
     Et, au beau milieu de ce nouveau "désenchantement", les deux pires… pour Morante! - Un Morante qui montra à Roca Rey comment on doit s'habiller, quand on vient à la Maestranza, même avec un costume "déjà mis"; en l'occurrence, le "grana y oro", étréné à la Beneficencia de Madrid… - Un Morante auquel Séville fit saluer grande ovation, à peine éveillée qu'elle était de "son rêve Toréé", de Vendredi ! - Et un Morante qui, fidèle à son parcours, toucha "les deux pires": Le premier, invalide que le président aurait du rentrer! Et  le quatrième, qui fit espérer, mais déclara "que nones!", dès le quite de Gines Marin! - Pourtant, il laissa au diestro de la Puebla, le temps d'un premier tiers, de la réception à la brega au capote, tout à fait superbe… Deux "moments" qui, de loin, eurent plus d'impact que les faenas, certes bonnes, de ses deux jeunes collègues.
     Deux faenas, "primées"  d'un trophée, dont on dira qu'elles furent… différentes. - La première, de Gines Marin, au toro deuxième, encastado et allant "a mas", fut basée sur "le poder", l'Extremeño de Jerez étant au rendez-vous et confirmant son grand moment… Cependant, on prétendra que ce fut "volumineux récital de choses bien faites", sur un rythme assez rapide, au final presque "amontonado"… en partie imposé par le toro.  - Et la seconde oreille, qu'obtint du troisième un Pablo Aguado "en partie retrouvé", est de celles… qui font du bien! Par cette faena, toute "de sentiment", mais non exempte de technique, Aguado sauve, en partie, une temporada grise, quasi "négative". Séville l'a vu ainsi, à partir de mi-faena, retrouvant ces muletazos "de pur sentiment",  qui l'avait conquise, d'un coup, un certain 10 Mai 2019…
     La faena de Gines Marin; et celle de Pablo Aguado… deux "oasis", au beau milieu d'un désert "desilusionado"…
     Et au milieu de ces oasis, l'eau pure, limpide, du Toreo, d'hier et aujourd'hui; toreo… de toujours: Morante de la Puebla. Même… deux minutes!

     Dimanche 25 Septembre - SEVILLA - 3ème et dernière de Feria - Casi lleno - Belle tarde tournant au gris/Vent par rachas, gênant: Toros de Juan Pedro Domecq, certes bien présentés (mais "inégal"), avec des pitones qui souffrirent (trop!) de "multi-chocs", auxquels ils auraient du résister… - Comportement divers et décevant, deux toros seulement se sauvant de la déception: Le noblement encasté 2ème, allant a mas et exigeant; et le noble 3ème, peut-être amoindri par une vuelta de campana, en réception; et le fair qu'à cause du vent, on ne put aller le toréer en terrains plus appropriés. - Pour le reste, deux toros absolument "désastreux": Le 1er, invalide (qu'il aurait fallu rentrer!) et le 4ème, totalement "parado", se demandant ce qu'il faisait là… - Le 5ème protesta tout, noblon mais soson et à la défensive; et le 6ème, violent, toro compliqué, "de mala uva", ne laissèrent aucune option.
     Poids de la corrida: 573, 551, 564, 515, 569 et 535 kgs.
     Au final du paseo, unanimement réclamé par grande ovation: Le salut du Morante, en souvenir de "son grand Vendredi".
     MORANTE DE LA PUEBLA (de rouge et or): Silence; et Silence - n'a pratiquement pas pu péguer un seul muletazo de toute la tarde, uniquement à cause du lot que le sort lui attribua - Son premier, colorado sérieux, armé astifino mais astillado des deux, fléchit "avant, pendant et après" le cheval, au capote du Lili. Malgré les protestations et palmas de tango, le Président resta de marbre, et le toro dans le ruedo. Avec une moue dubitative, Morante débuta à la barrière, profitant d'une première charge pour plaquer un bon trincherazo. Mais, trente secondes plus tard, le toro ne passait plus, et la moue se fit "fataliste". Abrégeant, Morante tua d'une demie, atravesadilla, "saliendose" - Le quatrième sortit "muy, muy suelto", et Morante, très décidé, essaya de l'arrêter avec "medio capote", avant de devoir le fixer, avec toute la toile, donnant grand espoir en quatre véroniques "arrebatadas", qui mirent l'eau à la bouche.  Et puis, deux petits chefs d'œuvre, qui sont "les vrais moments" de la corrida: Deux mises en suerte, de pure toreria, la première, close d'une demie, pieds joints, extra, à l'endroit précis où le toro allait charger le cheval. Et la seconde, à une main, finissant "capote al hombro", comme dans les estampes anciennes…  L'espoir était sur tous les visages. Et puis d'un coup, le toro "condamna" à la critique un quite de Gines Marin! Se le paro!  Morante, toujours décidé, mais soudain inquiet, débuta très bien, mais, "à mi-première série"… plus de toro! Totalement arrêté, comme se demandant ce qu'il faisait là. Morante "essaya encore", puis, renonçant tristement, mit, à la vapeur, une "triste" lame, complètement atravesada, qui ressortait au côté droit, de près de quarante centimètres. Descabello, tandis que Séville "respecte", à cause du toro, et à cause de… Vendredi! - No hubo suerte! Nada de suerte! Mais on a vu… deux mises en suerte, "lidiadoras y … con Arte!"
     GINES MARIN (anthracite et or): UNE OREILLE; et Silence - a confirmé son grand moment! Moment de clairvoyance et de gusto (pas "de sentimiento"!) , appuyé sur une technique parfaite et un courage serein, quel que soit le toro. Il a montré tout cela, hier à Séville, sauf sa grande qualité avec l"épée.  - Son premier, du nom de "Fantasia", débuta en fléchissant un peu trop, mais "remonta" au cours de la lidia, et surtout la faena. Parfait, Gines Marin, au capote, dans la réception, les remates, la mise en suerte..  Tout parfait, mais "sin angel"! De même la faena! Une faena parfaite, parce que "poderosa", devant un toro qui alla "a mas" et demandait qu'on fasse les choses parfaitement. De grosses séries droitières, puissantes et "con gusto"… mais "sin angel"!  Séville suivit à fond, jusqu'à mi-faena, mais ensuite, emporté par son envie de bien faire, à un toro qui venait fort, "enrazado", Marin en fit trop, trop vite, et "se amontono". Cependant, le Jerezano donna grande image torera, plaçant des muletazos de fin, magnifiques: Un changement de main, les doblones, les remates. Ayant le bon goût de ne pas terminer en manoletinas, comme ailleurs, Marin monta l'épée et porta une demi-lame, "puissante", le toro tombant puis se relevant. Mais au final, bonne pétition et oreille, logique. - Malheureusement, son rêve de triomphe complet s'évanouit vite, devant un toro cinquième, noble "en défense", passant, comme à contrecœur et sans classe. Ce fut un trasteo haché, volontaire mais vain. Et l'on retrouva là le Gines Marin de "bien souvent"! Deux pinchazos et demie traduisent la déception intérieure! - Cela dit, Gines Marin a totalement confirmé sa bonne temporada.
     PABLO AGUADO (de carmin et or): UNE OREILLE; et Silence  - jouait très gros: Sa saison n'était pas bonne, et ses sorties sévillanes très décevantes. Hier, il se jouait… 2023! A Séville et partout!  Heureusement lui sont sortis deux toros, totalement différents, l'un, noble et de classe; l'autre, "méchant"… et par deux fois, le Sévillan a démontré "qu'il existait encore". - Certes, sa faena, "a mas" en profondeur et "sentiment", face au troisième, maintint un long moment les Sévillans sur leurs gardes, car ils savaient  le "de mas a menos" du torero, cette année; et se méfiaient d'un toro qui s'était mis méchante vuelta de campana, en une réception capotera "qui promettait", mais s'arrêta là! Certes l'espoir habituel, avec les doblones d'ouverture, et quelques bons muletazos droitiers,  "inégaux", mais certains comme "soupirés". Superbes les deux cambios de mano par devant, muleta haute, "muy se Sevilla", pour lier au pecho. De grands pechos, por cierto! Mais Séville "se méfiait"! Et puis en deuxième partie du trasteo, l'espoir se fit réalité, et Aguado se laissa aller à "son  toreo", faisant passer le toro, gauche et surtout droite, "naturellement", sans contorsion, lent et suave, presque sans effort. Le public Sévillan retrouva enfin cette sensation de profondeur torera, qu'il appelle "sentimiento". Il y eut, au final, des superbes "cartels de toros", en particulier les naturelles, citées medio pecho ou de face. Enfin, Séville retrouvait "une partie" de son torero! Venu le moment de l'épée, tout le monde a retenu son souffle… mais , très décidé, Aguado mit une lame entière, trasera et "pelin tombée", qui fit rouler le bicho. Pétition et "oreja" au placo. Cette oreille… vaut de l'or!  - Et puis, tandis que la corrida "allai pabajo", sortit le sixième. Un toro "âpre", méchant, qui ne se livra jamais et chercha les mauvais coups. Aguado fut très vaillant, serein et ambitieux, malgré les mauvaises intentions de l'animal et quelque susto, bien "aguanté". Bien entendu, pas de succès possible, mais au final, après une demie "très plate", Pablo Aguado a, en partie, "reconquis" Séville, et l'Aficion!

Ils y étaient:
     La video-résumé de la corrida - par "CanalToros"/Movistar, via "Feria.Tv": (Ouvrir par Clic droit+ Nouvelle fenêtre + Agrandir écran)
   
 https://feria.tv/video/4216/seville-deux-oreilles-en-cloture-de-la-san-miguel/
     La video-reseña de Javier Solana, dans "El Taurino Solana": 
     https://www.youtube.com/embed/TR39gZ-OljQ
La corrida, racontée:
     La reseña de la corrida - par Carlos Crivell, pour "Colpisa", via "SevillaToro":
     https://sevillatoro.es/sevilla-juan-pedro-a-lo-suyo-una-corrida-pesima/
     La reseña de la corrida - par Barquerito, pour "Colpisa", via "TorosDos":
     http://www.torosdos.com/index.php?option=com_content&view=article&id=7473:2022-09-25-20-22-08&catid=3:cronicas&Itemid=4
     La reseña de la corrida - par Antonio Lorca, pour "El Pais"- via "De Sol y Sombra":
     https://desolysombra.com/2022/09/25/feria-de-san-miguel-sevilla-trofeos-que-saben-a-poco/
     La reseña de la corrida - par Sixto Naranjo, pour "La Cope":
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/clasicismo-elegante-marin-emotividad-toreo-aguado-20220925_2308034
     La reseña de la corrida - par Patricia Navarro, pour "La Razon":
     https://www.larazon.es/cultura/toros/20220925/6ypihwmuabaoxm5kxo7u5dtl5q.html
     La reseña de la corrida - par Alvaro.R. del Moral - pour "Correo de Andalucia"/Sevilla:
     https://elcorreoweb.es/toros/aguado-y-marin-dos-orejas-muy-oportunas-CN8087675
     La reseña de la corrida - par CRV, pour "Mundotoro": ***
     https://www.mundotoro.com/noticia/dos-faenas-de-categoria/1658549
     La reseña et les photos de la corrida - par Pablo Lopez Rioboo, dans "Cultoro":
     https://cultoro.es/2022/9/25/festejos/maestranza-jpd-toros-final-119879/
     La reseña de la corrida (+video) - dans "El Burladero":
     https://www.burladero.tv/festejos/2022/9/25/gines-marin-pablo-aguado-cortan-una-oreja-en-el-cierre-de-san-miguel-74818.html
     Les reseñas et les photos de la corrida - via "SevillaTaurina":
     http://www.sevillataurina.com/2022/09/26/un-elegante-marin-y-un-emotivo-aguado-cortan-oreja/
La corrida, en photos:
     La Galerie-Photos de Emilio Mendez - dans  "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/albums/72177720302396374
     La Galerie-Photos de Eduardo Porcuna - dans  "Cultoro Proyecta": ***
     https://www.flickr.com/photos/195106457@N04/albums/72177720302386990
     Les photos de la corrida - par Juan Carlos Muñoz, pour "Diario de Sevilla"/Sevilla: ***
     https://www.diariodesevilla.es/galerias_graficas/imagenes-Feria-San-Miguel-Sevilla_3_1723957588.html#slide-2
     Les photos de la corrida - par Juan Flores, pour "ABC"/Sevilla:
     https://sevilla.abc.es/cultura/toros/imagenes-ultima-corrida-feria-san-miguel-sevilla-20220925201650-gas.html
     Les photos de la corrida - par Arjona (pour l'Empresa), pour "Burladero": ***
     https://www.burladero.tv/festejos/2022/9/25/gines-marin-pablo-aguado-cortan-una-oreja-en-el-cierre-de-san-miguel-74818.html#&gid=1&pid=2
Avant la corrida: Le sorteo (video) et les cuadrillas - via "Burladero":
     https://www.burladero.tv/actualidad/2022/9/25/orden-de-lidia-de-los-toros-de-juan-pedro-domecq-para-la-3-de-san-miguel-74814.html 

En annexe - à voir/Galerie-photos : "La tarde - Poder y Sentimiento", vue par... Maurice Berho" - via "Mundotoro": ***   attente.

*** - Ouvrir par "Clic droit + Nouvelle fenêtre"

 
 
 
 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 17 Septembre 2022)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 
               
https://www.rtve.es/play/videos/tendido-cero/24-09-22/6699291/
 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

     25  Septembre - Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.ne

 
 
 
 
 

 LA TEMPORADA 2022 DU MORANTE DE LA PUEBLA !!!

      Assurément, le projet de Jose Antonio "Morante de la Puebla" est l'un des éléments-clef de la nouvelle Temporada, qui surprend et intéresse l'Aficionado: Toréer "plus de 100 corridas" dans la saison, quand on a son âge et surtout son "concept Torero", peut paraître utopique, voire "inquiétant". Pour tous ! - Cependant, le "challenge" est là, bien posé par le Sévillan, et il vaut le coup de le suivre, pas à pas… - Ainsi donc, réactualisée, pas à pas, au bas de cette page "Actualité", on pourra suivre… "La Temporada 2022 du Morante de la Puebla"
    
Sur chaque ligne, successivement: Le N°; La date; la plaza; les compagnons de cartel; le ganado; les trophées (habituels: OO,r; OO, O, Vu, Ov, Apl, Pal, Sil, Pit, Br et av)

     1 - 5 Février -  VALDEMORILLO (Madrid) - D.Urdiales / D.Luque - Zacarias Moreno - Ov/Vu
    
     2 - 5 Mars -    OLIVENZA (Badajoz) - El Juli / E.de Justo - Zalduendo - Sil/Ov
     3 - 6 Mars -    OLIVENZA (Badajoz) - J.M Manzanares / A.Roca Rey - Nuñez del Cuvillo  - Sil/
O
     4 - 12 Mars -  ILLESCAS (Toledo) - Roca Rey / P.Aguado - Jose Vazquez - Ov/Apl 
     5 - 13 Mars - CEHEGIN  (Murcia) - J.M Manzanares / A.Roca Rey -  Juan Pedro Domecq - Ov/Ov
     6 - 17 Mars - VALENCIA (Feria de Fallas) - J.Ortega / P. Aguado - Juan Pedro Domecq - Sil/Ov+2av  
     7 - 19 Mars - ARNEDO (Rioja) - D.Urdiales / J.Ortega - Jandilla - Ov/
OO     
     * - 20 Mars - VITIGUDINO (Salamanca) - Festival -
O  
     8 - 25 Mars - CASTELLON (Feria de La Magdalena) - E.de.Justo / P.Aguado - JP Domecq -
O/Ov    
     * - 26 Mars - RICLA (Zaragoza) - Festival -
OO
     9 - 27 Mars - CASTELLON (Feria de La Magdalena)  - J.M Manzanares / J.Ortega - Jandilla - Ov/
O     
    
     10 - 2 Avril - ALMENDRALEJO (Badajoz) - E.de Justo / A.Roca Rey - Nuñez del Cuvillo - Apl/
OO 
     
 * - 3 Avril - GRANADA - Festival - Ov  
     11 - 9 Avril - AÑOVER DEL TAJO (Toledo) - Cayetano / P.Aguado - Luis Algarra - Pit/
OO (voltereta)   
     12 - 10 Avril - YECLA (Murcia) - P.Ureña / J.Galdos - Fermin Bohorquez - Sil/
O 
   
 13 - 16 Avril - LA LINEA DE LA CONCEPCION  - J.Ortega / P.Aguado - Nuñez del Cuvillo - Cogido par le 1er. (Luxation épaule)
     14 - 17 Avril - SEVILLA - J.Ortega / P.Aguado - JP Domecq - Ov/Sil
      * -  23 Avril - Brihuega / corrida annulée par pluie - Cependant, Morante était tombé du cartel.
      * - 24 Avril - Villaluenga del Rosario / corrida annulée par pluie - Cependant, Morante était tombé du cartel.
     15 - 29 Avril - SEVILLA (Feria de Abril) - D.Urdiales / J.M Manzanares - Jandilla - Ov+av/Div+av   
    

     16 - 6 Mai - SEVILLA (Feria  de Abril) - J.Ortega / A.Roca Rey - Cuvillo - SIL+av/
O
     17 - 7 Mai - SEVILLA (Feria  de Abril) - El Juli / M.Perera - Torrestrella/Garcigrande - Div+av/
O+av
     18 - 11 Mai - MADRID (Feria San Isidro) - Juli / Pablo Aguado - La Quinta - Sil/Div
     19 - 13 Mai - JEREZ (Feria del Caballo) - Juli / J.M Manzanares - Santiago Domecq - Pal/Sil
     20 - 14 Mai - JEREZ (Feria del Caballo) - J.M Manzanares / A.Roca Rey - Torrestrella - Sil/
O  
     21
- 15 Mai - VALLADOLID - 20 Mai -  A.Roca Rey / T.Rufo - Garcia Jimenez - Sil/Sil
     22 - 20 Mai - CORDOBA (Feria de la Salud) - Mixte: D.Ventura / P.Aguado - J.P Domecq - Ov/Ov
     23 - 21 Mai - BAEZA (Jaen) - J.M Manzanares / P. Aguado - Garcigrande - Ov/
OO
   
 24 - 22 Mai - SANLUCAR DE BARRAMEDA (Cadiz) - A.Roca Rey / P. Aguado - Santiago Domecq - OO/Ov
    
25 - 26 Mai - MADRID (Feria de San Isidro) - J.Ortega / P.Aguado - Juan Pedro Domecq  - Pit/Br
     26 - 29 Mai - ARANJUEZ - A.Talavante / D.Luque - La Quinta - Pit/Ov+2av (voltereta)
    
     27 - 1 Juin  - MADRID (Beneficencia) - El Juli / Gines Marin - Alcurrucen - Sil/
O
     28 - 5 Juin - NÎMES - J.Ortega / P.Aguado - Jandilla - Sil/
O+av  
     29 -
11 Juin - ARACENA - J.Ortega / J.Garrido - Jose Luis Pereda - Ov/
 
    30 -
12 Juin - ALBACETE (Asprona) - P.Ureña / M.Caballero (Nov) - Daniel Ruiz - Sil/O+av     
     31 -
16 Juin - TOLEDO (Corpus) - A.Talavante / T.Rufo - Matilla - Sil/Ov
     32 - 17 Juin - GRANADA (Feria) - Cayetano / P.Aguado - J.P Domecq -
O/O
     33 - 19 Juin - TORREJON DE ARDOZ - G.Marin/A.Tellez - La Palmosilla - Sil/Sil
       * - 20 Juin - Le Morante, très touché par la mort de son père. - Soliarité générale.
     34 - 23 Juin - ALGECIRAS (Feria) - A.Talavante / D.Galvan - El torero - Pal/
O
     35 - 24 Juin - ALICANTE (Feria) - J.M Manzanares / P.Aguado - Alvaro Nuñez - Pit/Br
     36 - 25 Juin - ALICANTE (Feria) - A.Talavante / T.Rufo - J.P Domecq -  Ov/Ov
     37 - 27 Juin - BURGOS (Feria) - M.D El Cordobes / J.Adame - A.Bañuelos -
OO/ Ov   
     38 - 29 Juin - BURGOS (Feria) - D.Urdiales / J.Ortega - El Torero - Sil/
OO (voltereta)   
    
     39 - 2 Juillet - ZAMORA - D.Luque / A.Marcos - Concurso - Ov/
OO
 
     40 - 3 Juillet - SORIA - J.Ortega / A.Tellez - Fuente Ymbro - Pit/
O  
  
  41 - 7 Juillet - PAMPLONA (San Fermin) - Juli / A.Roca Rey - Cuvillo - Ov/O
   
 42 - 10 Juillet - ESTEPONA - J.M. Manzanares / A.Roca Rey - JP Domecq - Ov/OO
     43 - 15 Juillet - VALENCIA (San Jaime) - Roman / A.Roca Rey - Victoriano del Rio  - Sil/Sil   
     44 - 21 Juillet - MONT DE MARSAN (La Madeleine) - J.Ortega / T.Rufo - Matilla - Sil/Div
     45 - 22 Juillet - FUENGIROLA (Malaga) - Cordobes / Cayetano - Torrestrella - Sil/
O    
     46 - 24 Juillet - ROQUETAS (Almeria) - D.Luque / J.Ortega - Alcurrucen -
OO/Div
     47 - 25 Juillet - SANTANDER (Santiago 22) - D.Urdiales / J. Ortega - JP Domecq - Sil/
OO
     48 - 29 Juillet - HUELVA (Colombinas) - D.Luque / P. Aguado - JP Domecq -
O/OO
    
49 - 30 Juillet - PUERTO SANTA MARIA (Cadiz) - Juli / D.Luque - JP Domecq - Ov/Apl
    
     50 - 1er Août - AZPEITIA (Guipuzcoa) - D.Luque / D.Carretero - La Palmosilla - Ov/Vu
       * - 4 Août - PALMA DE MALLORCA - Morante tombe du cartel, pour lésion
     51 - 6 Août - PUERTO SANTA MARIA (Cadiz) - D.Luque / A.Roca Rey - Cuvillo -  Ov/Sil 
     52 - 8 Août - ESTELLA (Navarra) - Spécial Hermoso Mendoza - Pablo / Guillermo Hermoso de Mendoza - Hermanos Azcona -
OO/OO,R 
     53 - 11 Août - HUESCA (Feria) - Cordobes / Urdiales - Castillejo de Huebra - 
O/Sil  
     54 - 12 Août - DAX (Feria) - G.Marin / P.Aguado - Bañuelos - Sil/Br
     55 - 13 Août - SAN SEBASTIAN (Feria) - Talavante / Aguado - Zalduendo - Ov/Sil
     56 - 14 Août - PONTEVEDRA (Feria)- Fandi / Roca Rey - Alcurucen - Ov/Sil
     57 - 16 Août - MALAGA (Feria) - Talavante / Fortes - Cuvillo - Sil/Sil 
  
    
58 -
18 Août - LISBONNE (Portugal)  - M.Tenorio / F.Palha - Cuvillo - Vu/Vu
     59 - 19 Août - GUIJUELO (Salamanca) - MD.El Cordobes / PG.Capea - El Capea - Ov/
OO,R
     60 - 20 Août - ALMERIA (Feria) - Juli / T.Rufo - Daniel Ruiz - Ov/Ov
     61 - 21 Août - ARGANDA DEL REY (Madrid) - MD.El Cordobes / D.Luque - Zacarias Moreno -
O/O
     62 - 22 Août - CUENCA (Feria) - E.De Justo / P.Aguado Rehuelga - Pit/
O
     63 - 25 Août - ALMAGRO - J.Ortega / J.Garrido - La Palmosilla - Pal/Ov
     64 - 26 Août - BILBAO (Feria)  - Talavante/Ureña - Puerto San Lorenzo - Ov/Sil
     65 -
27 Août - LINARES (Feria) - D.Ventura / J.M Manzanares - Cuvillo - Sil/O (Morante remplace Roca Rey)
     66 - 28 Août - LINARES (Feria) - Rafaelillo / C.Diaz - Miura - Br/Br
     67 - 29 Août - COLMENAR VIEJO (Madrid)  - A.Talavante / D.Luque - Zacarias Moreno - Sil/Sil
     68 - 31 Août - CALAHORRA (Rioja) - J.M Manzanares / Cayetano - El Pilar - Sil/
O (Morante remplace… El Fandi)
    
     69 - 1er Septembre - PALENCIA (Feria) - D.Urdiales / D.Luque - Cuvillo -
O/Pit
     70 - 2 Septembre - PRIEGO DE CORDOBA - A.Ferrera / J.Garrido - Lagunajanda - Ov/
O
     71 - 3 Septembre - RONDA (Goyesca) - J.Ortega / A.Roca Rey - Jandilla - Sil/Br
     72 - 4 Septembre-ALCAZAR DE SAN JUAN (Ciudad Real) - E.De Justo / A.Tellez - J.P Domecq -
O/OO
     73 - 5 Septembre - EL ALAMO (Madrid) - C.Diaz / Gomez del Pilar - Castillejo de Huebra - Ov/Pit  
     74 - 8 Septembre - BEJAR (Salamanca) - Canales Rivera / Capea - Capea -
O (corrida suspendue après le 4ème, à cause de la pluie)
     75 - 9 Septembre - VALLADOLID (Feria) - El Juli / T.Rufo - D. Hernandez - Sil/
O
   
 76 -
10 Septembre - ARLES (Goyesca) - A.Talavante / P.Aguado - Garcigrande - Sil/Ov
     77 - 11 Septembre - DAX (Salsa) - D.Luque / J.Ortega - Puerto San Lorenzo - Sil/Div
     78 - 12 Septembre - NAVALCARNERO (Madrid) - (mixta) D.Ventura / I.Fonsaca - El Pilar - Ov/
O
     79 - 13 Septembre - MURCIA (Feria) - P.Ureña / A.Roca Rey - Cuvillo -
O/Br
     80 - 14 Septembre - ALBACETE (Feria) - P.Ureña / A.Tellez - S.Flores/D.Hernandez - Br/Div 
     81 - 15 Septembre - GUADALAJARA (Madrid) - (mixta) D.Ventura / J.M Manzanares - Jandilla - Ov/
O
     82 - 16 Septembre - SALAMANCA (Feria) - D.Lopez Chaves / A Marcos - Galache - Ov/
O
     83 - 18 Septembre - SALAMANCA (Feria) - A.Talavante / A.Roca Rey - Cuvillo -  Br/
OO
     84 - 21 Septembre - LOGROÑO (Feria) - D.Urdiales / A Roca Rey - Cuvillo - Pit/
O   
     85 - 23 Septembre - SEVILLA (Feria) - J.Ortega / T.Rufo - Matilla - Ov /
O+av

A suivre:
25 Septembre - SEVILLA (Feria) - G.Marin / P.Aguado - JP Domecq
27 Septembre - ABARAN (Murcia) - P.Ureña / T.Rufo - La Palmosilla -
29 Septembre - CORELLA (Navarra) - E.De Justo / J. Adame - Galache

 
 
 
 
 
UN GRAND SALUT ET ABRAZO...
     ... à tous ceux qui nous suivent et envoient des mails, souvent émouvants, Français Aficionados installés au Mexique, au Brésil, en Chine, en Afrique du Sud, en Russie, au Chili, ou ... à Colmar !!!  (Si d'autres nous suivent, depuis d'autres terres, merci de le signaler!)
     Un placer ! - Merci à vous, bonne route et bonne Aficion, même... là-bas !!! - Prenez soin de vous !!!
     Fidèlement, depuis la France - Toros2000
 
 
 
 
 
 

GALERIES PHOTOS "TOROS2000" - Patrick Beuglot :  "SOUVENIRS, SOUVENIRS!"… DES FERIAS ET CORRIDAS DU SUD-OUEST .
     "Ces toros et ces hommes… ce jour-là!" 

 

     Avis: Ces longues séries de photos n'ont pas vocation, ni prétention, "à l'artistique", mais plutôt celles de reportages sur "Ce qui s'est passé ce jour-là, toro par toro". Ainsi, vous retrouverez des moments que vous avez vécus, ou découvrirez ceux que vous auriez pu vivre, avec "ces Toros et ces hommes... ce jour-là !"

     Avertissement technique:  Pour ouvrir chaque galerie, faire clic droit sur le lien et "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" - (On peut alors visionner "en global", ou " au Uno por Uno": choisir "la" photo qui intéresse, ouvrir en diaporama et  visionner "pleine écran"; bref, naviguer à volonté)
     Bonne route, en espérant que cela vous plaira ! - Merci

 
 
 

TEMPORADA 2022  - Retour à la normale

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Toros du Conde de Mayalde, pour Domingo Lopez Chaves, Alejandro Talavante et Tomas Rufo  (85 photos) -
 (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://photos.app.goo.gl/aEmnjk7nmiowNeTu9

     30 Juillet - Corrida de Rejoneo - Toros de Romao Tenorio, pour Sergio Dominguez, Léa Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza (39 photos) 
    
https://photos.app.goo.gl/KMPXixtc4tBkqmEi9


LES CORRIDAS DE DAX     
 DAX - Feria d'Août 2022
     11 Août -
Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Jose Maria Manzanares, Andres Roca Rey et Isaac Fonseca (Alternative) (103 photos).
    
https://photos.app.goo.gl/6Y96zSDovPcdP9Ar9

     12 Août - Toros de Antonio Bañuelos, pour Morante de la Puebla, Gines Marin et Pablo Aguado. (95 photos)
   
 https://photos.app.goo.gl/X4VkYSrBYWHUXBPq5

     13 Août - Six toros de "La Quinta", pour  Daniel Luque, en "unico espada". (87 photos)
 
   https://photos.app.goo.gl/vCQJUoc8CCZebzAj6

     14 Août - Toros de Miura, pour Octavio Chacon, Sergio Serrano et Roman. (83 photos)
 
   https://photos.app.goo.gl/jg8i5wUq7GQ7eoh9A

     15 Août - Toros de "El Parralejo", pour Antonio Ferrera, Juan Leal et Alejandro Marcos. (134 photos)
   
 https://photos.app.goo.gl/1BRBvSxQw8ohYsBL8

 
 
 

TEMPORADA 2021 - La saison du Covid "II" - Les corridas et Ferias se remettent en place, lentement et de formes réduites)

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    30 Juillet - Toros de Pedraza de Yeltes, pour Daniel Luque, Sergio Flores et Adrien Salenc (29 photos)  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/5xBrrQDCotWdNgPs9

      3 Septembre - Corrida Goyesca (en semi nocturne) - Toros del Montecillo, pour Antonio Ferrera, Daniel Luque et Emilio de Justo. (33 photos)
   
 https://photos.app.goo.gl/Tk48GDcGc16QTuUz6

     4 Septembre - Novillada piquée: Novillos de Los Maños, pour Tomas Rufo, Adam Samira et Yon Lamothe. (51 photos)
    
https://photos.app.goo.gl/g4ZgQJnW8DG2Ws9e9

     4 Septembre - Corrida "à six" (en semi-nocturne) - Toros de Valdefresno et Conde de Mayalde, pour Morenito de Aranda, Thomas Dufau, Tomas Campos, Alejandro Marcos, Jesus Enrique Colombo et Diego  Carretero. (44 photos)  
  
  https://photos.app.goo.gl/YuBhDyCBmQDQeYgB8

     5 Septembre - Corrida de clôture: Toros de Garcigrande, pour El Juli, Paco Ureña et Juan Leal. (66 photos)
   
 https://photos.app.goo.gl/GcobT78h7y4bVp1u7


LES CORRIDAS DE DAX
DAX - Les corridas "d'Août 2021" (la Feria étant annulée)
     13 Août: Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Morante de la Puebla, Andres Roca Rey et Pablo Aguado. (62 photos)  
     https://photos.app.goo.gl/Gngk3pyvFrfLYUXN8

     14 Août: Toros de La Quinta, pour Daniel Luque, Emilio de Justo et Adrien Salenc. (62 photos)
     https://photos.app.goo.gl/LsEk94AGzYdfNWet7

     15 Août: Toros de Santiago Domecq, pour Miguel Angel Perera, Gines Marin et Juan Leal. (44 photos)  
     https://photos.app.goo.gl/xG9EQsjXmbBGq9BJ9

DAX - Les corridas de "Septembre 2021".
     11 Septembre: Toros de Pedraza de Yeltes,  pour Morenito de Aranda, Thomas Dufau et Gomez del Pilar. (43 photos)
     https://photos.app.goo.gl/LAm32tUGbbjghJdx7

     12 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour Daniel Luque et Andres Roca Rey (en mano a mano). (47 photos)  
     https://photos.app.goo.gl/HwxVkFnW8w1LEts9A

 
 
 
TEMPORADA 2020 - La saison "du Covid" - Corridas et Ferias sont majoritairement annulées, suspendues, "renvoyées", sur l'ensemble du territoire - Voir "Actualité".
 
 
 
TEMPORADA 2019

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     28 Juillet - Corrida de Rejoneo: Toros de Jalabert, pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Lea Vicens.  (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/JLD7HUjSh6PheaT66

     14 Août - Corrida Goyesca - Toros de Torrestrella, Pedraza de Yeltes et Puerto San Lorenzo, pour Daniel Luque "unico espada".
     https://photos.app.goo.gl/G27CCMz3k8Cku4Rc9

     30 Août - (semi-nocturne) - Toros de Luis Algarra, pour Sebastian Castella, Daniel Luque (remplaçant Roca Rey) et Pablo Aguado.
     https://photos.app.goo.gl/vCDnDqxPAm82FhJL8

     31 Août - Corrida - (semi-nocturne): "Six fers pour six diestros": Domingo Lopez Chaves, Sergio Flores, Migule Angel Pacheco (remplaçant Tomas Campos), Juan Ortega, Adrien Salenc et Dorian Canton.
     https://photos.app.goo.gl/EAvFMbwpNcetsQfVA

     1er Septembre - Corrida de clôture: Toros de La Quinta, pour Octavio Chacon, Roman et Joaquin Galdos. 
     https://photos.app.goo.gl/xyGJJXUuhveiVvWx5

à suivre...

 
 
 
TEMPORADA 2018

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros du Laget, pour Leonardo Hernandez, Joao Moura et Léa Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://photos.app.goo.gl/azWsUZLoBk9LD4xi8

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de Bañuelos, pour Juan Bautista, Paco Ureña et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/TtuwERS5DuEepn7a7

     31  Août (semi-nocturne) - Toros de Garcigrande, pour El Juli, Sebastian Castella et Gines Marin.
    
https://photos.app.goo.gl/TCZ8CzNNYWpZn1ox9

     1er Septembre - Finale des "sin picar" - Erales du Lartet, pour Pablo Paez et Yon Lamothe.
     https://photos.app.goo.gl/S2gsu9uQubENhyPh9

     1er Septembre - Corrida "à six": Toros de R.Margé, pour Thomas Joubert, Sergio Flores, Tomas Campos, Francisco Jose Espada, Joaquin Galdos et Pablo Aguado.
    
https://photos.app.goo.gl/S15zViVWJSWDCjz86

     2 Septembre - Toros de La Quinta, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Roman.
     https://photos.app.goo.gl/dK4XfggDEeAkvP4f9
    
2 Septembre (annexe): La cogida de Roman.
     https://photos.app.goo.gl/WQZzehbJAb4TKsPP7

AUTRES CORRIDAS
    
17 Juin - AIRE SUR ADOUR - Corrida hommage a Ivan Fandiño.
    
https://photos.app.goo.gl/HZzvSZfJFY7L7Tga7

     22 Juillet - SAINT VINCENT DE TYROSSE - "Défi des légendes - Miura et Palha.
    
https://photos.app.goo.gl/jdTNAaNxLftzcXBT8

 
 
 

TEMPORADA 2017

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros de Rosa Rodrigues,  pour Pablo Hermoso de Mendoza, Joao Moura et Lea Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/zzcBYb2AVAi3BUSt2

     30 Juillet - Toros de Robert Margé, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Thomas Joubert.
      https://photos.app.goo.gl/JhyjGnIVwD0J5VLJ3

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de D.Hernandez et Garcigrande, pour C.Diaz, E.Ponce et A. Lopez Simon:
    
https://goo.gl/photos/UeYN7fgaNd8so3hf8

     1er Septembre - Novillada (nocturne): Novillos de 3los Maños", pour A.Younes et A.Salenc, en mano a mano.
     https://goo.gl/photos/TDPe55wb2XwQbYzUA

     2 Septembre: Toros del Freixo (Juli), pour J. Bautista, P. Ureña et A.Roca Rey:
     https://goo.gl/photos/YisccLbjnTzPzTsx6

     3 Septembre: Toros de Bañuelos, pour A.Ferrera, S.Castella et Jose Garrido
     https://photos.app.goo.gl/JXBmlEgNfDWcl7hz1

 
 
 

TEMPORADA 2016

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     31 Juillet - Toros de Montealto, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Thomas Dufau. - (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://goo.gl/photos/mT1P4M2cWHiVvNC76

     15 Août - Corrida Goyesca: Toros de Domingo Hernandez, pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/vaSZx2f2CbeXaX2n2

     3 Septembre: Toros de Pedres, pour Curro Diaz, Ivan Fandiño et Javier Jimenez. 
     (en reconstruction)

     4 Septembre: Toros d'Alcurrucen, pour Sebastian Castella, Daniel Luque et Jose Garrido.
     (en reconstruction)

DAX 2016:  Absent pour conflit avec les responsables.
MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 
 
 

TEMPORADA 2015

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    
2 Août - Toros de Montalvo, pour Morenito de Aranda, Manuel Escribano et Ivan Fandiño. -  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     (en reconstruction)
    
     15 Août - Goyesca - Toros de Antonio Bañuelos, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Lopez Simon.
     https://goo.gl/photos/jEf2ueZBHPgDbsjh6
    
     5 Septembre: Toros de Pedres, pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo, et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/ew3VtLzbnvnNfUox9

     6 Septembre: Toros de Garcigrande, pour Sebastian Castella, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
     https://goo.gl/photos/LNFcjxTVvJw9goLdA


DAX - Feria 2015
     13 Août: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/Sj5RZAr8sQZQPwxF9
    
     14 Août: Toros d'Antonio Bañuelos, pour Enrique Ponce, Ivan Fandiño et Daniel Luque.
     https://goo.gl/photos/aBoY2k8PWdRZM7Hv7
    
     15 Août (matin): Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Pepe Moral.
     https://goo.gl/photos/UrXcuJLZ8fZNG7f97
    
     16 Août: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Manolo Escribano et Alberto Aguilar. 
     (en reconstruction)

DAX - Les corridas de "La Salsa 2015".
     12 Septembre: Toros de Cuadri, pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.  
     (en reconstruction)

     13 Septembre: Toros de Montalvo, pour Juan Mora, Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.  
     (en reconstruction)


MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 
 
 

   TEMPORADA 2014
 

LES CORRIDAS DE BAYONNE 2014
    
9 Août - Toros de Pedres, pour Paco Ureña, Jimenez Fortes et Juan Leal. - (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://goo.gl/photos/CCRigYHJkUdTFYir6

     10 Août - Toros de Montalvo, pour Ivan Fandiño, Daniel Luque et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/EPo7BQEi2pARkQAo6

     6 Septembre - Toros d'Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
     https://goo.gl/photos/c14FR7Evit19D9887

     7 Septembre - Toros de Garcigrande, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Ivan Fandiño.
     https://goo.gl/photos/7UeQxUnTGbGz2KWM7


MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2014
     16 Juillet - 1ère: Toros de Zalduendo, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Thomas Dufau.
    
https://goo.gl/photos/Dr8CSCe2mexAPEpW6

     17 Juillet - 2ème: Toros de La Quinta,  pour Antonio Ferrera, El Juli et Ivan Fandiño.
    
https://goo.gl/photos/hfrPyeSNzReLyoD39

     18 Juillet - 3ème: Toros de Fuente Ymbro et Joselito, pour Juan Jose Padilla, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/atem39mWT878C41m6

     19 Juillet - 4ème: Toros de Victorino Martin, pour Diego Urdiales, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/SvT16kZvvyNNpuqs8

     20 Juillet - 5ème: Toros de Miura, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Javier Castaño
    
https://goo.gl/photos/evpEjBricqJUBVsT7


DAX - Feria 2014
     14 Août - 1ère: Toros de Montalvo, pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et Juan del Alamo.
    
https://goo.gl/photos/9QFHDs3z5L6sKimV7  

     15 Août/matin - 2ème: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/3aeiSAHZ1GStjCnu6

     15 Août/soir -3ème: Toros de Torrestrella, pour Juan Jose Padilla, Daniel Luque et David Galvan.
    
https://goo.gl/photos/KhqnhydecAjG3o1q7

     16 Août - 4ème: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Antonio Ferrera, Diego Urdiales et Javier Castaño.
    
https://goo.gl/photos/4CiSShvi8KjGiDdE7

     17 Août - 5ème: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Thomas Dufau.
  
  https://goo.gl/photos/wtvF7n2AAPkZqaTw8
 


DAX - Les corridas de "La Salsa 2014".
     13 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Sebastian Castella et Roman.
    
https://goo.gl/photos/W7D7bWLeWYuqjRM98

     14 Septembre: Toros de La Quinta, pour El Cid, Ivan Fandiño et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/ai8KbJH7tA4mNnUt8

 
 
 
 
 
A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…
 

LES ARCHIVES DE « TENDIDO SUD »

     Chaque semaine, on regardait  « Tendido Sud », programme taurin présenté par Christophe Chay, dorénavant sur "TV SUD":
         A VOIR:
Les archives de "Tendido Sud" - Via "Youtube":
          https://www.youtube.com/results?search_query=Tendido+Sud

 
 
 
ARCHIVES TAURINES
 
   UN "GROS" PEU D'HISTOIRE…

 

     L'hiver et là! Et avec lui, le temps de la réflexion; le temps d'apprendre, encore et toujours; le temps de vivre sa passion et la conforter, en revivant l'Histoire. Et à ce sujet, quelle que soit l'opinion que chacun puisse avoir d'André Viard, il convient de voir et revoir l'immense boulot qui est le sien, concrétisé par l'exposition et les documents audiovisuels qu'il a conçus et présentés, cette année, au fil de plusieurs grandes ferias, d'Espagne et de France. "Les Tauromachies Universelles": une authentique "Œuvre", tant sur le plan didactique qu'artistique, en défense du Toro et de la Fiesta Brava, non par l'insulte, le mépris, la menace et la violence, mais simplement, concrètement, par "l'Histoire", apportée à tous, grands et petits, Aficionados et néophytes, sur un monde "de lumière et d'honneur", que certains, ignares et faussement sensibles, veulent "éradiquer"…
     L'hiver est là! On a le temps! Certes on n'osera demander "aux antis" d'avoir patience et sagesse "d'apprendre un peu, et "connaitre… avant de parler!", car ce sont deux choses dont ils sont absolument, définitivement, incapables… Mais vous qui passez souvent ici, parce que vous êtes "Aficionados et bonnes gens", vous allez vous régaler.
     En tous cas, "Un gros coup de Sombrero" à André Viard, pour tout ce qu'il fait, en défense de la Fiesta, et notamment pour cette "Histoire de Tauromachies Universelles" 2016.

A découvrir, en vidéo:
     La présentation de l'exposition et ses objectifs - André Viard, par Carlos Millet:
     https://www.youtube.com/embed/1_Ax8ZH8Mp0