L'ACTUALITÉ TAURINE
(Les dernières 48 H)
Pour toute l'actualité archivée d'Août
cliquer sur "Août"  ci-dessus (par dizaines)  -  (De même, pour tous les autres mois, à leur place - par dizaines de jours)
Les Chroniques de 
Patrick Beuglot
 
 
 

I     ICI, NOUS COMPRENONS, ET BIEN ENTENDU ACCEPTONS, QUE L'ON DISE: "LA CORRIDA, JE N'AIME PAS!"
                                                                        MAIS NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS QUE L'ON DISE: " LA CORRIDA, JE N'AIME PAS…DONC, IL FAUT LA SUPPRIMER! "

 
       QU'ILS LE VEUILLENT OU NON... " TAUROMAQUIA ES CULTURA !! "

                                                                  " TAUROMAQUIA ES CULTURA "  :  https://www.youtube.com/embed/S_z0qjfrEwA   (Video de Jose Daniel Rojo)
                                                 

 
 
     Avis: Pour cause d'incident technique, le site n'a pas d'autonomie depuis le 20 Novembre - La panne réparée, l'actualité quotidienne reprend le Vendredi 26 Novembre... en croisant les doigts!  - Avec nos excuses - PB
 
 
 ACTUALITE...  2021  
 

JUAN DIEGO : "ILUSION Y PASION!"

     18  Novembre - On a vu, il y a quelques jours, la décision de Paco Ureña de confier sa futures, ses futures temporadas à celui qui l'avait accompagné et "arropado", durant sa triomphale saison 2019: Le torero retiré, Salmantino, Juan Diego!
     Une décision qui avait surpris, vu la situation du Murciano de Lorca, après un 2021 pour le moins… inégal, avec un "sitio" plus inquiétant, des facultés physiques de même; et un incontestable "bache" à l'épée. Bref, un Paco Ureña relativement "méconnaissable", en rapport à celui de 2019. Avec, malheureusement,  la grosse cogida, et lésion, finales, en plaza d'Abaran, le jour de l'hommage à Rafaelillo…
     En un mot: Un hiver… pour tout reconstruire! Ou presque!
     Et donc, cette "reconstruction" débute dès aujourd'hui, en compagnie de celui auquel il fait entière confiance. - Surpris et honoré, Juan Diego vient de témoigner, dans "Mundotoro", et deux mots résument ses déclarations et son engagement: "Ilusion" et "Pasion". - Le torero exprime tous ses espoirs, au souvenir de cette saison 2019, vécue auprès de Paco Ureña. Et de même, cette passion qui anime les deux hommes, de la même façon, vingt-quatre heures sur vingt-quatre… 
     Le témoignage d'un engagement sellé sur une amitié et une passion mutuelles. Une grande confiance en tous cas! - Mais...cela suffira t'il?
     - On sait qu'un apoderado "indépendant", qui se voue "entièrement" à son torero, est la meilleure chose qui soit, principalement pour un débutant, ou une "découverte". On peut évoquer ici la trajectoire de Cesar Rincon, apodéré par Luis Alvarez. - Que serait devenu le Colombien, en ses débuts, sans "Don Luis"? - Mais à l'inverse: Qu'aurait pu faire l'apoderado si Rincon, en piste, n'avait pas "tout donné", d'abord en son pays, puis en Espagne, et surtout Madrid, depuis Pâques 1991?
     - Paco Ureña n'est pas dans cette situation: Depuis plusieurs temporadas, il a déjà fait mille preuves… Cependant, ces deux non-temporadas 2020 et 21, dites "Temporada de la Pandemia", risquent de peser bien lourd dans un Cv très "accidenté". Et celui qui va devoir gérer ce "redécollage" aura fort à faire, d'abord pour remettre le torero "en totale confiance", notamment aux aciers; puis négocier des contrats, nombreux, en ferias "de primera", et en plazas plus modestes, afin de totalement redorer le blason de son "poderdante". Cependant, pour cela, il faudra que le diestro remporte des premières victoires "incontestables"!
     Les deux hommes sont sur la même ligne: "Ilusion y pasion"! - Suivre cette nouvelle équipe, et voir comment Juan Diego "se débrouille" dans les despachos, constitueront l'un des grands "alicientes" de la Temporada 2022, à condition, bien entendu, que cette nouvelle saison soit… "normale", c'est-à-dire: "Si Covid veut bien!", (puisque les dernières nouvelles, en Europe, ne sont pas bonnes). - En attendant, parole à Juan Diego, nouvel apoderado, "à part entière", de Paco Ureña:

Dans "Mundotoro":
   
 https://www.mundotoro.com/noticia/juan-diego-llamada-inesperada-objetivo-paco-urena-vuelva-rotundidad-previa/1602045

 

PAMPLONA PENSE A 2022
     … avec possibilité de monter plus de dix festejos!

     18 Novembre - Alors que la Navarre redevient soudain la province la plus touchée par le Covid, la Casa de Misericordia "travaille" à la prochaine San Fermin, et a déjà "pré-listé" les ganaderias qui relanceront la célèbre feria. Et curieusement, elle qui s'était opposée, d'entrée, à "la suggestion" du Maire, d'allonger la Feria 2022, de façon à ce qu'elle se déroule "sur deux weekend" (qui affichent les taux de fréquentation les plus forts), maintenant, semble s'y préparer…
     On le sait, Pamplona, c'est "7 de Julio, San Fermin"!, après avoir égrené les premiers mois, sur l'air des lampions éteints. Et puis, la grande fiesta, jusqu'au "Pobre de mi" du 14 Juillet…  - En fait, au plan taurin, voilà qui n'est plus tout à fait exact, puisque la novillada nocturne est désormais bien installée, le 5 Juillet; de même que les "caballitos" du Rejoneo, le 6; avant les huit corridas formelles… de toutes les San Fermin; avec leurs encierros correspondant, à l'aube de chaque jour.
     Et là, pour 2022… "on réfléchit" à une feria peut-être plus longue!!! "Au cas où!!", la Casa de Misericordia "visite et liste"!!!  Et même si les responsable de l'empresa voit beaucoup de complications dans cette hypothèse, elle devra s'y préparer… et s'y prépare déjà!  "La Politique et le monde des affaires… dicteront!" A moins qu'un nouveau "rebote" de l'épidémie ne mette tout le monde d'accord…
     Bien entendu, "la Meca" avait promis qu'à la Feria "de reprise", elle reconduirait le casting ganadero convoqué pour la Feria 2020, avortée. C'est ce qu'elle fait, mais… en pensant déjà, peut-être, à "plus long, et plus loin!" - En tout état de cause, les fers "pré-engagés" pour la San Fermin 2022 sont les suivants: Miura, Cebada, Escolar Gil, pour les dénommées "dures", qui encadreront Fuente Ymbro, Victoriano del Rio, Jandilla, Cuvillo, et la Palmosilla. Pour ce qui est de la novillada, confiance est renouvelée au fer Navarrais de Pincha; et pour les cavaliers, le rendez-vous reste promis aux toros du Capea!
     A signaler les marques de gratitude fortement appuyées envers Morante de la Puebla, pour son geste envers la Casa de la Misericordia. A n'en pas douter, le diestro sera l'un des premiers contactés pour un contrat 2022.
     Voir deux… s'il y a lieu!!

Dans "Cultoro": Interview de Jose Maria Marco, président de l'Empresa Pamplonica:
   
 https://cultoro.es/2021/11/16/noticias/pamplona-san-fermin-toros-59194/

 

"LA DIVISA" - Le Numéro 547 / 19 Novembre 2021

     20 Novembre  - A votre disposition, en PDF, la revue "LA DIVISA" de PEDRO JAVIER CACERES": 
      
   http://www.ladivisa.es/file/download/25951
       
A voir : Le site d’Actualité Taurine de Pedro Javier Caceres :
     http://www.ladivisa.es/
 

 

ON NE CROYAIT PAS SI BIEN DIRE !!!!

     21 Novembre -  Il y a quelques jours à peine, on clôturait ici un billet sur Antonio Ferrera (voir "Adolfo/Ferrera: Explication de texte" - 13 Novembre) par une question, "comme ça", au vent: "Antonio Ferrera aura-t-il le même apoderado, à la prochaine temporada ?"
     - Depuis hier, 20 Novembre, la réponse est "Non!", et bien entendu, elle ne surprend pas! - Le torero, dans un bref communiqué, annonce "qu'après avoir débattu, de façon très amicale, avec son apoderado et ami Simon Casas, il a décidé de mettre fin à l'accord d'apoderamiento qui les unissait, en accord commun et avec le souhait de sauvegarder l'amitié bla, bla, bla !!! " - En un mot: "Cela s'est mal passé!"  

     "Hombre!!! Quand cela se passe mal… c'est toujours de la faute de l'apoderado! Et le torero, retranché dans "Je ne tire pas assez de bénéfices de tous les sacrifices que j'ai faits, au cours de la saison. Donc, je coupe là!" - Et il est probable que le diestro a fait beaucoup de sacrifices, au cours de cette temporada… "Dans sa tête!" Car, qui, mieux que lui-même, et plus vite que tous, s'est rendu compte qu'il y avait "un coup d'mou!" et que tout ce qui lui paraissait facile, en 2019, tout à coup "lui coûtait", au point de ramer, même si "la malice" lui permettait de donner le change!
     Certes "le unico espada" Montois lui avait permis à Ferrera de "remonter", mais… même là, les observateurs… avaient observé!  Cependant, emporté par sa passion et son caractère, le torero avait demandé "la même à Madrid"!   Et, empresa de Madrid, l'apoderado avait saisi la balle au bond: "Ok! On le fait!" - Quelle était alors sa conviction profonde? - On ne le saura jamais ! Peut-être Casas avait il déjà quelques doutes, et peut-être est-ce la raison du "Unico espada" de Nîmes, aux Vendanges, comme une sorte de "répétition générale", à quelques encablures du solo Madrilène.
     Qu'on le veuille ou non, Nîmes fut "un fracaso", annonçant celui de Madrid. Là, les toros "n'accompagnèrent pas", certes, mais le torero "tampoco estuvo", et Madrid, qui le chérissait, soudain fonça les sourcils, surtout lorsque Ferrera demanda un sobrero, puis un autre, puis un autre, puis un autre… jusqu'à couper ces deux trophées lui permettant "la photo" de la Puerta Grande, en "quite" de toute une saison!!!
     Les deux hommes se sont rencontrés et, "très amicalement", évitant les reproches directs, auront constaté bilan négatif. Ou du moins… "mitigé"! Et cela, à la veille d'une saison où Simon Casas a toutes les chances de perdre Madrid, en Juin. Ferrera le sait, et Casas de même! - Casas aura évoqué "une baisse de carburation", et sourdement, Ferrera aura reproché à son apoderado de l'avoir laissé s'enliser dans son "auto-traquenard". Et comme les deux sont passionnés, voire "excessifs", dans leur passion taurine… mieux valait couper là!
     En fait, cela se voyait venir, pour cette raison là… ou pour une autre! Lorsque tout va bien, c'est la parfaite union, l'idylle complète. Mais… si quelqu'un "coince un peu", les passions  "se retournent", même intérieurement… et la rupture est forcée.
     Antonio Ferrera a donné de très nombreux abrazos à de très nombreux apoderados. "D'ouverture de contrats… et de fermeture!"  Quelle seront les pistes… et les prochains abrazos ?
     - Avec cet homme-là, qui peut savoir ?  Cependant, Antonio Ferrera aura quelques questions à résoudre, "dans le ruedo", et à cette égard, la prochaine Feria de Cali sera importante, "pour lui"... et pour l'Aficionado!

Rupture entre Antonio Ferrera et Simon Casas:
     Via "La Cope":
  
  https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/antonio-ferrera-simon-casas-fin-relacion-apoderamiento-20211119_1629007
     Via "Cultoro":
   
 https://cultoro.es/2021/11/19/actualidad/antonio-ferrera-decision-59534/

 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

    21 Novembre - Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.net

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 20 Novembre 2021)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 
     
https://www.rtve.es/play/videos/tendido-cero/20-11-2021/6219329/   
 

"RAZA" 2021 

     22  Novembre  -  Cette fois en compagnie de Jose Luis Moreno, matador de toros, retiré des ruedos mais en lien permanent, de par son apoderamiento de Manuel Escribabo. Cordouan de Dos Torres,  fortement impliqué dans la Politique de sa ville. Une longue trajectoire, humaine et torera, dans le cadre du Musée "Manolete" de Cordoba.            

     Magazine "RAZA", du 18 Novembre:    
  
  https://www.dailymotion.com/embed/video/x85oi19?autoplay=1
 

 

"NO UNO…. PERO MUCHOS !!"

     22 Novembre - Le monde taurin aurait il "aussi" changé, que, pour une catastrophe qui devrait mobiliser tout un pays, voire d'autres, une seule des manifestations taurines les plus évidentes, et historiques: "le Festival benefico", arrive à se programmer, difficilement, en une grande plaza d'Espagne: Valencia ? - Si tel est le cas...  mal asunto !
     Là-bas, dans une île lointaine et pourtant si proche, de l'archipel des Canaries, du doux nom de "La Palma", un diable s'est réveillé, déversant d'un coup sa bave incendiaire sur des pentes qui respiraient la paix et la douceur de vivre. - Une île, pacifique, "entre le ciel et l'eau…" Quatre vingt-cinq mille habitants qui ne demandaient qu'une chose: Qu'on ne parlât pas d'eux! - Mais voilà, la Nature s'est soudain mise en colère, aveuglément: Depuis plus de deux mois, le volcan "Cumbre Vieja", entré en éruption le 19 Septembre, déverse des fleuves de lave, dévalant les pentes vers la mer, noyant tout sur leur passage, de feu et désolation…tandis qu'à plusieurs dizaines de reprise dans la journée, tout l'île tremble, parfois très fort! - Des rivières de lave dévalent les pentes, noyant tout de ruines aussitôt englouties… Plus de 2600 maisons et bâtiments disparus, "dynamités", volatilisés… Plus de 7000 personnes évacuées, parfois sans avoir le temps d'emporter le strict nécessaire, le moindre souvenir de "la vie et la Paix, passées!" Une authentique catastrophe, et des villages "rayés de la carte universelle"
     Les inondations doivent être terrible à vivre! Les incendies doivent "arrêter le cœur"! Mais, voir arriver doucement, à quarante centimètres à l'heure, une montagne de roches en fusion, dévorant, pas à pas, un centimètre après l'autre, "toute une vie"… cela doit être, "le plus… du terrible"! - Rien ne peut arrêter ce fleuve incandescent, haut de plusieurs mètres, qui grignote peu à peu les maisons, les églises,  les jardins et les champs, les routes et les moindres sentiers… - La lave, en une vaste plage de suie fumeuse, est parvenue à la mer où elle crée…  une nouvelle géographie que les cartographes, plus tard, devront enregistrer. C'est la troisième éruption volcanique à la Palma: 1949, le San Juan! 1971, le Tenequia… mais 2021, "lo del Cumbre vieja" et de loin le plus grave, même si jusqu'ici il n'a fait d'autre victime qu'un pauvre homme tombé de son toit dont il évacuait des tonnes de cendres…
     Bien entendu, l'Etat Espagnol va travailler à "reconstruire et reloger", mais chacun sait bien que cela prendra du temps, et que… "Rien ne sera comme avant!" Alors, tous se mobilisent, comme il est de généreuse coutume en certaine Espagne ayant gardé "des valeurs".
     Le monde taurin, de même… mais là, les choses divergent! - "Jadis", c'est un torero "Figura" qui prenait l'initiative et proposait à de prestigieux compagnons de participer à un festival "benefico", au profit de la cause, au secours des "damnificados", qu'ils soient d'Espagne ou d'ailleurs… Mais cela, c'était... jadis! - Et tandis que le volcan "se recharge", lors même qu'on le pensait en rémission, un festival est décidé, qui aura lieu le 5 Décembre à la mi-journée, en plaza de Valencia…
     Jusque là, formidable! - Pourtant, à bien y regarder, on pâlit en songeant au résultat financer… si tout le monde ne joue pas la carte "bénévole", du maestro jusqu'au dernier placier… - Bien entendu, la reconnaissance doit être entière envers ceux qui ont dit "Comptez sur moi!", mais la condition première d'un festival, outre "la cause", est qu'il réunisse des noms "bougeant la foule" et replissant au mieux la plaza… - En ce cas: "Grande plaza et petit cartel!", quelle que soit la qualité de ses composants…  Les "Figuras-Figuras", ou celles que l'on nomme telles, brillent par leur absence… et c'est là grand dommage!
     Toujours est il que le Festival "Un capote por La Palma" existe, et qu'il sera le premier d'une liste que l'on souhaite "importante". Ojala !

Plaza de Valencia - 5 Décembre - 11h30 - Festival benefico, au profit des sinistrés du volcan "Cumbres viejas", en l'île de La Palma:
     Huit novillos toros offerts, pour Victor Puerto, Uceda Leal, Matias Tejela, Octavio Chacon, Pepe Moral, Joaquin Galdos, Jesus Chover et le novillero Juan Cervera.
Pour information/réservation (et dons/Fila 1): https://tardesdetoros.com/#entradas

Lire et voir, à ce sujet:
    
En video: L'avancée de la lave, engloutissant le village de Todoque - via "El Pais":
     https://www.youtube.com/embed/zR5qcplstsc
     Le point sur l'éruption du "Cumbre Vieja" - via "la Sexta":
   
 https://www.lasexta.com/temas/la_palma-1
     A lire, dans "De Sol y Sombra":
  
  https://desolysombra.com/2021/11/19/valencia-acoge-el-primer-festival-taurino-por-el-volcan-de-la-palma/

En annexe/video: Todoque et l'Île de La Palma, "avant":
   
 https://www.youtube.com/embed/zqZQyBb_8ZY

 
     Avis: Pour cause d'incident technique, le site n'a pas d'autonomie depuis le 20 Novembre - La panne réparée, l'actualité quotidienne reprend le Vendredi 26 Novembre... en croisant les doigts !!!  - Avec nos excuses - PB
 

TOROS PARA TODOS" - Magazine Taurin hebdomadaire de "Canal Sur"   

     Présenté par Enrique Romero, ce programme fait vivre à chaque Aficionado, autant qu'à chaque personne "intéressée par la Tauromachie", le monde du Toro, du Toreo, du Campo… de la Fiesta Brava toute entière, dans ses moindre recoins. - Superbement vivant! Superbement "humain" - A ne jamais manquer!

      "TOROS PARA TODOS" - Programme du 21 Novembre ( durée: 47'04") - Disponible jusqu'au 19 Février 2022:  
 
    Au sommaire: 
Est arrivé le temps des bilans de la Temporada: Résumé 4 de la Saison 2021: Entre autress, des faenas de Rafaelillo, "le revenu"; El Fandi et Pablo Aguado; Interview d'Espartaco… et "le grands moment", pour les élèves des Ecoles Taurines d'Andalousie…  -  Et au campo: "Semental au repos!", chez Dominguez Camacho... -  Tout cela et plus encore!!! - Para disfrutar :          
                    
 
https://www.canalsur.es/multimedia.html?id=1773515&jwsource=cl
 

 

CRISTINA SANCHEZ, APODERAD"A" D'ANTONIO FERRERA !!!

     22/26 Novembre: "Bon!!! Puisque, selon la dernière mode, il faut tout "féminiser... ", allons-y gaiement!
     Et l'on écrit, et l'on soutient le mot "mode", parce que pour la plupart des gens, pour la majorité des hommes, la femme est respectée, valorisée, aimée ! - Ici de même, bien entendu! A condition que !!! - A condition qu'elle garde sa "différence", et sa féminité! Car, lorsque l'on voit certaines de leurs "représentantes", jouer les gros bras en invectivant tout ce qui passe, en maniant force démagogie au point de faire prendre de grosses décisions politiques que la vie réelle dément ou contredit, sans la moindre violence, on se dit que... "ces femmes-là" sont devenues bien pires que certains hommes! 
     En un mot comme en cent, une femme ne sera jamais l'égal de l'homme… simplement par sa "construction biologique"... Et l'homme, pauvre pêcheur, n'arrivera jamais à la cheville de la femme… au niveau de la capacité et de la constance "mentales". Les femmes ont "un courage quotidien" que bien des hommes n'ont pas, et qu'on leur reconnaîtra avec admiration. De plus, elles ont une vertu unique: "Elles donnent la vie… et la porte pendant neuf mois", malgré tout et malgré tous! A partir le là, les respecter est sacré, au physique comme au "moral". Le reconnaître est simple vérité, dans un monde où tout est chamboulé: Reconnaître et décrire la délicatesse, la sensibilité et parfois la logique faiblesse d'une femme n'est en rien la critiquer et encore moins l'insulter ou la "marginaliser". Pour avoir le respect des "vrais" hommes, et en être considérées à leur dimension, les femmes n'ont pas besoin de manier la truelle ou d'entrer dans la Légion… Et à bien des points de vue, les progrès techniques diminuant d'importance les efforts physiques, on pourra vanter leur adresse, leur patience, leur capacité de concentration et conscience professionnelle, supérieures à bien des "pros" masculins. 
     Oui mais voilà!!!  - A la place d'une logique ambition, leur quête d'indépendance et de "totale égalité" est devenue "un combat", dont les grandes meneuses et capitaines ont des choses à régler…  avec la Terre entière! Les "machos" ont laissé places aux "Machas"… au point que maintenant, "ceux qui ont peur", ou "doivent avoir peur", sont ceux qui les respectent et les considèrent… pour la simple raison qu'ils sont mis de même sac-poubelle que ceux qui, en nombre pourtant mineur, les bousculent vilement...
     Et là… on ne marche plus, Mesdames! Tous les hommes ne sont pas des salauds… et toutes les femmes ne sont pas admirables! Asi de claro!

     Sur ce long préambule, qui n'engage que celui qui l'écrit, on repasse le porton de l'actualité taurine et on lit: "Antonio Ferrera, qui vient de rompre avec Simon Casas, a décidé de confier sa carrière à un nouveau apoderado, qui sera… une apoderada: Cristina Sanchez, que nous connaissons tous, et avons admiré pour sa carrière torera, dans un monde, à l'époque, "muy macho"
     Alors: Une nouveauté… et une question!
     - La nouveauté*: Une femme, "apoderado" ou "da", d'un torero vedette ? - Aucun problème, à plus forte raison si cette femme, plus que personne, a l'expérience du Toreo et de même, du "mundillo" qui l'entoure et le fait fonctionner. Cristina Sanchez est, et reste, un "Torero", ou une "Torera", considérée de tous… Ou du moins "l'était", car dorénavant, il va falloir négocier avec elle, et les empresas vont trouver là un bon exemple de la constance et la finesse des femmes, et probablement de celle-ci, en particulier… Du coup, certains la verront probablement "d'un autre oeil"!
     - La question est plus ardue quant à son éventuelle réponse: Elle porte sur "la sincérité" d'Antonio Ferrera, en élisant une femme pour l'apodérer, "juste au moment" où le gent féminine, ses droits, ses ambitions… et ses prétentions, occupent le devant de la scène, dans le social, le professionnel, le juridique, le culturel… et on en passe!  - Grand "provocateur" devant l'éternel, surtout dans le ruedo, Ferrera ne joue t'il pas "un bon coup de démagogie", au moment où les femmes, raisonnablement ou pas, veulent "renverser la table"? - On le sait, on le sent: Malgré certain coup de petit éclat (le "Unico espada" de Mont de Marsan), la temporada d'Antonio Ferrera est grise, marquée par deux gros échecs à Madrid, en Juillet et Octobre. Le premier jour, Emilio de Justo sort en hombros, par la grande porte, et Ferrera, par la petite, en marchant, sous les lazzis…  Quant à Octobre, on ne lui fera pas l'affront de rappeler une soirée "noire", malgré tous les artifices utilisés… Et le reste de sa saison est à l'unisson!
     Cristina Sanchez raconte la décision du torero: Ils se connaissent depuis longtemps, "pratiquement depuis que nous étions novilleros en non piquées. Principalement à cause de nos pères: Celui d'Antonio était Garde civil, le mien pompier! Nous sommes amis depuis longtemps"!  Jusque là, effectivement, rien de plus logique, ni de plus louable!!!  Mais ce qui coince… c'est le communiqué de Ferrera: Il ne dit pas qu'il nomme Cristina Sanchez "parce que c'est une amie en laquelle il a toute confiance, et parce qu'elle est "super pro" du Monde du toro, parce qu'elle l'a été, justement, "dans le ruedo, face au toro", et en dehors, dans le mundillo et toute la communication qui l'entoure… - " Non! Il dit qu'il la choisit pour corriger la grande injustice sur monde taurin, vis-à-vis des femmes!" - Et il écrit et décide cela, au moment où "la mode" est au combat "de grande intensité", autant que de démagogie, que mènent "certaines" femmes, pour être "reconnues", voire, pour viser suprématie sur le monde masculin !!!  
     La nouveauté est donc du prime intérêt: Cristina Sanchez, "pro" Taurine  de mille facettes, va apodérer Antonio Ferrera, matador du haut de l'Escalafon. - Super!  La question qui reste posée: "Ferrera est il sincère… ou "profite t'il de la vague"???
     En tout cas, on se réjouit! A n'en pas douter, de par son expérience et sa personnalité, Cristina Sanchez sera sûrement… "un grand apoderado"!   

A lire ci-après: le communiqué d'Antonion Ferrera:
   
 "Al tomar esta decisión, libera un profundo pesar, que le atenazaba, y corrige una gran injusticia, o por lo menos contribuye en corregir una enorme injusticia que dominaba y domina, lamentablemente, el mundo del toro, excluyendo a personas (mujeres) de un valor moral, ético y profesional incalculable (...) Es un gran honor, que le represente [escribe en tercera persona, o una tercera persona] Doña Cristina Sánchez y aplaude, el valor, el coraje y la decisión que le caracterizan".

A lire, dans "Cultoro": "Cristina Sanchez adelanta acontecimientos":
 
   https://cultoro.es/2021/11/23/actualidad/cristina-sanchez-2022-ferrera-60120/

* "Nouveauté… qui n'en est pas une: Dans les années 65, Juan Garcia "Mondeño", un des tous premiers de l'escalafon supérieur, a été apodéré par Lola Casado, il est vrai fille d'un grand empresa taurin (Francisco casado "Fatigon").

 

"LA DIVISA" - Le Numéro 548 / 26 Novembre 2021

     27 Novembre  - A votre disposition, en PDF, la revue "LA DIVISA" de PEDRO JAVIER CACERES": 
      
   http://www.ladivisa.es/file/download/26067

     A voir : Le site d’Actualité Taurine de Pedro Javier Caceres :
     http://www.ladivisa.es/
 

 

"BRUITS ET CHUCHOTEMENTS !!!"

     27 Novembre -  "A priori…" - "Selon des sources bien informées…" - "D'après une personne très proche de son quotidien…" - Vous connaissez la chanson ?
     Les medias sont ce qu'ils sont, et la Presse dite "du cœur"… encore pire!!!  - Bref, "la noticia" va bientôt paraître un peu partout, avant de prendre un accent "officiel": Enrique Ponce va revenir aux ruedos, en 2022. Un article paru dans "El Español" semble confirmer le bruit qui courait…

     Dès lors, tout le monde y va de ses remarques et questionnements… - Bien entendu, il en est de plus informés que d'autres, ou se font passer pour tels. Et les commentaires se bousculent... au train! 
     Ainsi, "on chuchote! On murmure!" que le coup "du démon de midi moins le quart" du Valenciano lui a coûté "un max", en un moment où il avait déjà des problèmes en affaires, ses oliviers ayant, eux aussi, vécu sale épidémie…Et que donc, Enrique Ponce "reviendrait par besoin"! - Ce qui est démenti!
     On chuchote, on murmure que sa nouvelle vie, dans les jupes de sa demoiselle, pour agréable qu'elle soit, à Almeria, lui laisse quelques moments de mélancolie, des ruedos… entre autres! Sa séparation d'avec ses filles est un des gros problèmes, même si sa jeune amie fait tout pour qu'il les retrouve souvent… en attendant de la leur présenter!  Bref! Des soucis du quotidien de tout divorcé, même sur fond de "petite vie dorée".
     Et puis… les ruedos! Là, "le gusanillo" fait forcement son œuvre, quel que soient le talent et le charme de ceux qui veulent éloigner un torero de sa vocation.
     Un autre élément de poids: Ponce sait bien qu'il ne peut "durer" beaucoup plus que ce qu'il a fait, magnifiquement, jusqu'à… "Minuit" de 2019!

     Donc, il veut de va revenir en 2022, pour une temporada qui sera celle "de son corte de coleta"! - Anxieuse, sa jeune amie fait la tête, et on la comprend! Mais on dit également qu'elle  "aguante" vaillamment et l'accompagnera dans son projet. - Toujours est il que "On dit! On chuchote!" que le diestro de Chiva s'entraîne à fond, et que le projet est donc de revenir en 2022, pour une temporada (probablement courte) "de despedida"!
     La question, fondamentale, est: "Comme Enrique ponce va-t-il être reçu ?"
     - Et la réponse est bien incertaine, car, si l'Aficionado est bien obligé de reconnaître que le Valenciano est, et reste, une "Figure" du Toreo (le nier serait une énorme c… !), il pourra peut-être moins pardonner à un homme dont il vantait "la classe", dans et hors le ruedo, les fredaines et les gags qui accompagnèrent sa soudaine crise de… jouvence. - "Ponce!" c'était tout sauf  les réseaux sociaux; tout sauf les "A", avec la zapatilla, au paseo!  C'était… "un monsieur!" Et beaucoup lui reprocheront de les avoir déçus, "humainement parlant", en se conduisant "comme un petit garçon " et surtout, en se foutant de la Terre entière! - A cet égard, Ponce, qui était partout reçu avec ovation de respect, au paseo, risque quelques sobriquets douteux…
     Alors... Un: "A ver si es verdad !" - Et deux: "A ver lo que pasa!"

A lire dans "De Sol y Sombra": "Enrique Ponce regresa a los ruedos":
  
  https://desolysombra.com/2021/11/26/enrique-ponce-regresa-a-los-ruedos-tras-su-retiro/

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 27 Novembre 2021)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 
  
  https://www.rtve.es/play/videos/tendido-cero/27-11-2021/6229153/   
 

"UN GRAND" VIENT DE PARTIR !
     le peintre-monosabio est mort!

     28 Novembre - Triste nouvelle, ce matin: Cesar Palacios vient de mourir! - Il avait quatre-vingt quatre ans, et "la longue maladie" a encore remporté un round! 
     Cesar Palacios, artiste peintre, prince du Toreo en fusains; dessinateur-revistero, qui vivait la Fiesta Brava, et voulait la vivre, de plus près… Aussi avait il trouvé la solution: Madrid le connaissait, le "reconnaissait", faisant chaque paseo, parmi les garçons de piste, les monosabios… - Cesar Palacios était "l'Emotion de l'anecdote Taurine et Torera, en quelques traits sur un carnet…
     Cesar Palacios vient de partir! - C'est un "très grand" des "à côtés" du Toreo de toujours, qui s'en va, salué de tous! - Aujourd'hui, la grande Aficion de Madrid est "un peu plus" orpheline!

Mort de Cesar Palacios - Dans "Burladero":
   
 https://www.burladero.tv/actualidad/2021/11/28/fallece-el-pintor-taurino-cesar-palacios-71177.html
Dans "Toros en el Mundo", par Muriel Feiner:
   
 https://torosenelmundo.com/2021/11/28/murio-el-gran-cesar-palacios/

 

EQUATEUR: "EN DEMI-TEINTE !"

     28/29 Novembre - Une petite plaza, quelque part en Equateur, là où le soleil frappe fort, mais dont chaque après-midi est douchée de lourdes pluies… - La plaza de Quito est fermée! Seuls les avions qui se posent encore sur la piste de l'ancien aéroport, en frôlent les murs défraichis, au raz des herbes folles qui ont envahi le ruedo légendaire!  - La Feria de Quito, Feria "du Jesus del Grand Poder"… cela signifiait beaucoup, jadis! Mais là… Politicaille et corruption: les "antis tout" ont remporté la première manche!
     Mais, comme le petit village de Gaule, une cité résiste: Latacunga…capitale de la province du Cotopaxi, à environ cent kilomètres au sud de Quito… Une "petite" ville de Sud Amérique: 300.000 habitants, pour toute l'agglomération, un peu comme Nantes, vers 2016…  Trois fois détruite par les éruptions du volcan Cotopaxi, Latacunga résiste!!! Et dans le domaine de la Tauromachie de même! "Latacunga résiste"! Elle n'est pas la seule en Equateur, mais la plus connue! Et 2021 ne fera pas exception à son curriculum, puisque Latacunga vient de donner deux corridas et un festival, de "mini-feria", avec des carteles n'ayant rien à envier à nous grandes plazas d'Europe. Qu'on en juge: Mano a mano Morante - Perera, le premier jour; et Ferrera - Fandi et Luque, au second paseo!
     Là s'arrête la comparaison, les toros, bien que correctement et parfois bien faits, n'ayant pas "la présence" de ceux d'ici, la caste et la noble durée faisant défaut, en général… - La télévision Espagnole (Movistar) étant présente, l'Aficion aura pu vérifier "l'état" et la motivation de quelques principales vedettes de la saison passée. Quelques semaines après avoir "plié les cannes", de ce côté du grand océan, comment allaient ils se comporter… de l'autre côté? 
     - Intéressant, au moins pour certains d'entre eux: Morante serait il encore "le Morante 2021"? Perera retrouverait il, peu à peu, son épée, comme il a semblé le faire, en fin de saison? Et le second jour: Ferrera aurait il fait "peau neuve", sous la magique baguette de son nouvel apoderado, Cristina Sanchez?  Et, Fandi étant adulé là-bas, la dernière interrogation concernait Daniel Luque: Un mois après la clôture, lorsque tout le monde se relâche un peu, le Sévillan restait il "le torero embalado" qu'il fut tout au long de 2021…??? 
     Et donc, après trois jours de toros à Latacunga, sous la chaude pluie d'Equateur, les réponses viennent doucement:
     En fonction d'un ganado "de demi caste", de peu de fijeza et de moindre durée, les cinq diestros ont donné bonne mesure…cependant sans se forcer!  - Si Morante a comblé les attentes, se faisant même vilainement accrocher par son second adversaire, Fandi et Luque ont conquis le public, et Perera a fait monter les fièvres au point "d'indultar" très généreusement, un toro de Huagahuasi. Quant à Ferrera, malgré indulto d'un novillo, au festival; malgré risettes et déclarations sereines, il a confirmé … son mauvais moment. Sans inspiration! "Muy movido" et… fatal aux aciers! Cristina va avoir du boulot! Si les choses ne s'arrangent pas, très concrètement, cet hiver au Mexique, il y aura "dégringolade" en 2022… Et personne n'y pourra rien!
     Au final, "Demi-teinte en Equateur", avec cependant "un moment et un geste" à saluer: Vendredi, une glissade du toro, au moment de l'entrée a matar, vaut au Morante une des grosses volteretas de sa saison (il en a eu quelques-unes, "por confiarse"!). Le torero étant "encore en l'air" qu'un homme, en civil, a déjà sauté la barrière, accourant au quite. Cet homme… c'est le Fandi.
     Au fond, ce sera un des grands moments, soulignant "compañerismo Torero", de toute la Feria!


     Vendredi 26 Novembre - LATACUNGA (Equateur) - 1ère de Feria - Corrida "mixte" - 3/4 de plaza / selon Jauge Covid à 75% - sur 4000) - Forte pluie à mi-corrida:  Cinq toros, de trois fers. Dans l'ordre d'entrée: Un de Triana (1er); trois de Huagrahuasi (2, 3 et 4èmes) (de Jose Luis Cobo) et, le 5ème de Santa Rosa, pour le rejoneo. - Présentation "très limitée", et jeu des plus gris - Indulto inconsidéré du toro "Heredero" (510 kgs), 4ème, de Huagrahuasi, certes de noble durée, mais pas "complet". - Vuelta d'honneur au 3ème, du nom de "Mariposo"(480kgs).
     Morante de la Puebla (de pourpre et noir/azabache surligné de bleu): Ovation; et Vuelta, après avis - a parsemé la tarde de gestes d'immense personnalité torera, avec cape et muleta. Grandes naturelles au 3ème, et une dure voltereta (sans mal), en entrant a matar (El Fandi au quite).
     Miguel Angel Perera (de rouille et or): Silence après avis; et Deux oreilles et rabo "symboliques" du toro indulté - est un des toreros préférés de cette terre. Son premier, très versatile et brutal, ne lui permit qu'un trasteo de poder, avant d'être "mal", une fois de plus, avec les aciers. Mais face à son noble second, le toro de la tarde, Perera monta grande faena, de temple et grand lié, avant de finir par luquesinas et autres "à bout portant". Le public, enthousiasmé, réclama un indulto qui ne s'imposait absolument pas.
     Alvaro Mejia (rejoneador - actuant en 5ème - à cause du piso de plaza): Silence après avis - montra bon talent de monte et signa une actuacion très volontaire et honnête.
     Au final: Salida a hombros pour Miguel Angel Perera.
Ils y étaient:
     La video-résumé de la corrida - par "Feria.Tv": Attente.
     La video-reseña de la corrida - par Javier Solana, dans "El Taurino Solana":
  
  https://www.youtube.com/embed/AY7GJku_-pQ
     Resumé et photos de la corrida - par Diego Alais - dans "Cultoro":
 
   https://cultoro.es/2021/11/27/festejos/perera-indulta-latacunga-60411/
     Reseña "sans concession" de la corrida - par Andres del Pozo, dans "Toros en el Mundo":
     https://torosenelmundo.com/2021/11/26/en-latacunga-una-lastimosa-parodia/
     Resumé et photos de la corrida - dans "Burladero":
     https://www.burladero.tv/america/2021/11/27/perera-indulta-en-la-primera-de-feria-de-latacunga-71165.html
     El Fandi et "le quite de la Feria" - par Diego Alais, via "Cultoro":
  
 https://cultoro.es/2021/11/27/actualidad/fandi-gesto-morante-peligro-60463/


     Samedi 27 Novembre - LATACUNGA (Equateur) - 2ème de Feria, en matinale - Plaza pleine - Débutant sous un chaud soleil, le festejo fut noyé de pluie à partir de 3ème toro: Toros de Huagrahuasi et Triana, inégaux de hechuras et de jeu, le 6ème étant le meilleur.
     Antonio Ferrera (de turquoise et or): Silence; et Silence - n'a guère eu de chance au sorteo, touchant deux toros décastés, courts et "a menos". Cependant, on reprochera au diestro de n'avoir pas dépassé "le minimum syndical", essayant, muy movido et tuant mal. Le Ferrerra "de mi-2021 paca!". Paso !!!
     El Fandi (de pourpre et or): Une oreille; et Deux oreilles - est adoré dans tout le pays, aussi, pas surprenant de le voir se multiplier, tout sourire, avec cape, banderilles et muleta, dans le registre qui est le sien. A noter un gros début d'averse, au cinquième, qui lui fit probablement penser au 6 Décembre 2006, toréant en compagnie de Cesar Jimenez, dans le ruedo submergé de Quito. Fandi en Equateur: "comme un poisson dans l'eau!"
     Daniel Luque (de bleu nuit et or): Silence; et Deux oreilles - ne put guère que "cumplir", volontairement, devant un troisième "d'idées troubles", court et miron, qu'il tua… comme il put, en deux voyages - Par contre, construisant, pas à pas, bonne faena au possible 6ème, avant de clore par luquesinas et bonne lame. Bon triomphe pour un Luque… (qui devrait changer sa façon de porter la montera!!!!)
     Au final: Fandi et Luque en hombros.
Ils y étaient:
     La video-résumé de la corrida - par "Feria.Tv": Attente.
     La video-reseña de la corrida - par Javier Solana, dans "El Taurino Solana":
   
 https://www.youtube.com/embed/06TblJLTJ_Y
     Reseña et photos de la corrida - par Diego Alais - dans "Cultoro":
   
 https://cultoro.es/2021/11/27/festejos/el-fandi-luque-latacunga-ecuador-60509/
     Reseña "sans concession" de la corrida - par Andres del Pozo, dans "Toros en el Mundo":
     Resumé et photos de la corrida - dans "Burladero":
  
  https://www.burladero.tv/america/2021/11/27/triunfal-matinal-de-el-fandi-daniel-luque-en-latacunga-71173.html

 
     Dimanche 28 Novembre - LATACUNGA (Equateur) - Festival taurino - Plaza pleine, en jauge Covid - Beau temps: Novillos de "La Viña" (1er et 6ème), Ortuño, 2ème/ remplacé par sobrero de Santa Rosa, Triana (4ème) et Huagrahuasi - Indulto du premier, du nom de "Solterito" - N°545 (345 kgs), de La Viña. Vuelta au 6ème.
     Antonio Ferrera: Tous les trophées, "symboliques", du novillao indultado - devait desquite! Ayant la chance de toucher un novillo "extra", il brilla et "vibra", au capote; invita Morante et Fandi aux banderilles; toréa "a placer" à la muleta et… n'eut pas à entrer a matar, le public ayant réclamé et obtenu "indulto".
     Morante de la Puebla: Ovation - perdit aux aciers (trois entrées et quatre descabellos) les éventuels trophées récompensant un trasteo vaillant, "buscando las vueltas" à un novillo "bruto" et tête en haut. Grandes naturelles "de uno en  uno".
     El Fandi : Deux oreilles - a mis le feu, avec cape et muleta, tuant vite et coupant les trophées, réclamés à grands cris. Mais c'est le tiers de banderilles qu'on retiendra, Fandi invitant Ferrera, Perera et Daniel Luque. Apothéose.  
     Miguel Angel Perera: Deux oreilles -  fut très bien avec cape, puis en une faena de muleta droitière, le toro allant a menos, à gauche. Deux trophées au torero "consentido" après… un bajonazo.
     Daniel Luque: Une oreille - fut rapide, "volumineux" et un peu brouillon, devant un exemplaire de Santa Rosa. Tua vite.
     Juan Francisco Hinojosa: Deux oreilles - brinda au Morante une faena très volontaire et torera, comportant d'excellents moments templés, face à un novillo de grande noblesse de la Viña. Deux oreilles et pétition de rabo.  
     Jose Andres Marcillo: Une oreille - mit beaucoup d'enthousiasme et de vibrato, avec la cape, face à un novillo plus rétif et incertain. Puis, "calmé", l'Equatorien tira quelque bonne série, avant de tuer "à fond", son estocade tardant beaucoup en ses effets.
     En fin de festejo, El Fandi remporta le trophée au triomphateur du Festival.
Ils y étaient:
     La video-résumé du Festival - par "Feria.Tv": Attente.
     Reseña et photos du Festival - par Diego Alais - dans "Cultoro":
     https://cultoro.es/2021/11/28/festejos/antonio-ferrera-indulta-abreplaza-60597/

     Reseña "sans concession" du Festival  - par Andres del Pozo, dans "Toros en el Mundo": attente
     Les photos du Festival - par "Infotauro", dans "Burladero": (à ouvrir "clic droit + Nouvelle fenêtre)  
   
 https://www.burladero.tv/america/2021/11/28/antonio-ferrera-indulta-una-res-de-la-vina-en-latacunga-71182.html#&gid=2&pid=1

 

TOROS PARA TODOS" - Magazine Taurin hebdomadaire de "Canal Sur"   

     Présenté par Enrique Romero, ce programme fait vivre à chaque Aficionado, autant qu'à chaque personne "intéressée par la Tauromachie", le monde du Toro, du Toreo, du Campo… de la Fiesta Brava toute entière, dans ses moindre recoins. - Superbement vivant! Superbement "humain" - A ne jamais manquer!

      "TOROS PARA TODOS" - Programme du 28 Novembre ( durée: 51'00") - Disponible jusqu'au 26 Février 2022:  
 
    Au sommaire: Interview de Manuel Diaz "El Cordobes"; Faenas de Daniel Luque, Rafaelillo, Alberto Lamelas…  -  Et au campo: L'entraînement des chevaux de Rejoneo, chez Andres Romero… !
 -  Tout cela et plus encore!!! - Para disfrutar :         
         
https://www.canalsur.es/multimedia.html?id=1775981&jwsource=cl
 

 

UN OSCAR POUR "MI CURROOOOOO !!!!"

     3 décembre - On en connaît, et pas si loin que cela, qui vont se précipiter. Et ils auront raison! - Et ceux qui ne sont pas des inconditionnels iront aussi!  Car… "Este si que es Figura del Toreo!!" Figura avec tout ce que la comporte de personnalité, dans le ruedo, face au toro; et en dehors, en société, dans la rue, la vie de tous les jours!!!
     Mercredi soir a eu lieu, au théâtre Lope de Vega de Séville, la soirée hommage officialisant la présentation du film "Curro Romero, maestro del tiempo". Une soirée d'émotion, coïncidant avec le 88ème anniversaire du "Faraon de Camas"… Et un film documentaire qui, outre la biographie du torero, sur cinq décades dans les ruedos, aborde la personnalité et "la philosophie de vie" du maestro…
     Peut-être pourrait on le nommer: "El ultimo romantico del Toreo!". - Outre les  films, extraits de faenas, interviews, témoignages de grandes personnalités aficionadas, le document vise le côté humain du torero, où Curro parle longuement "de tout": La Vie, la peur, le sens de la mesure, des distances, les fracasos…"  En une époque où tout va très, trop vite, le diestro de Camas a toujours veillé  à "savourer chaque instant de la vie", même lorsque les choses tournaient mal, que ce soit dans le ruedo, ou le quotidien d'une "Figura" en retraite. Même dans la maladie, ce cancer de la gorge et le dur combat qu'il lui livra! Ou ce jour "de mauvaise tarde", ou un spectateur l'agressa et le fit tomber, dans le ruedo de Las Ventas! (Y eso que tenia yo el descabello en la mano!)  - Un Curro qui se livre entièrement, sereinement, avec cette attitude et cette diction, ces intonations qui lui sont si particulières, si personnelles. Et un Curro, resté timide et pudique, qui, surpris, s'écria après avoir vu le film pour la première fois: "Je ne savais pas que je pouvais parler autant!"
     Un document précieux, qui sera diffusé en cinq chapitres, par "Canal Sur" Télévision, les deux premiers étant émis "en prime time" le 9 Décembre.
     Un document qui est l'œuvre de Curro Sanchez Varela, fils de Paco de Lucia, dont on savait déjà la grande qualité, dans le genre. On lui doit notamment "La Busqueda", sur Paco de Lucia; "Ni un paso atras", sur la chanteuse Malu; "Flamenco y Revolucion", sur Camaron de la Isla; et dernièrement sa participation au documentaire "It's Flamenco!" - Une expérience et une perception artistique "humaines" et à fleur de peau, qui allaient comme un gant à un tel projet, et à la "dimension", humaine et torera, de Curro Romero.
     Il y avait beaucoup de monde, ce mercredi au Lope de Vega de Séville. Et du beau monde, taurin et "torero"… Et probablement, après ce feu d'artifice d'émotion, certains, toreros ou non, seront sortis du théâtre… "pegando pases por la calle", comme au bon vieux temps, lorsque "mi Curro del alma" "réglait" une  mauvaise tarde… en un seul capotazo!

A ce sujet, on verra, et on lira:
     En video: La présentation du Film "Curro Romero, maestro del tiempo" - via TVE
   
 https://www.rtve.es/play/videos/telediario-2/curro-romero-maestro-tiempo-documental/6232902/
     A voir, en video: le clip présentant le film "Curro Romero, maestro del tiempo!"
  
  https://www.dailymotion.com/embed/video/x85a88a?autoplay=1
     A lire: Les réactions, après la projection du film - par Jesus Bayort, via "ABC"/Sevilla:
  
  https://sevilla.abc.es/cultura/toros/sevi-reacciones-tras-pelicula-curro-romero-talavante-espartaco-emilio-munoz-aguado-202112020937_noticia.html
     Les photos de la soirée, au "Lope de Vega" de Sevilla - via "ABC"/Sevilla:
  
  https://sevilla.abc.es/cultura/sevi-cumpleanos-estreno-para-curro-403320949165-20211201002033_galeria.html#imagen5

     En annexe: La promo du Film, quelques semaines auparavant - Via "ABC"/Sevilla:
 
   https://sevilla.abc.es/andalucia/sevi-promo-pelicula-documental-curro-romero-maestro-tiempo-202112012316_video.html

 

CURRO ROMERO - Légende vivante du Toreo et de Séville

En video (via "Ceramica 52") cinq pages de la vie torera du Faraon de Camas…

     Chapitre 1: https://www.youtube.com/embed/dUzeywJAE8c
     Chapitre 2: https://www.youtube.com/embed/KnijakKYDF4
     Chapitre 3:
https://www.youtube.com/embed/fEPP0WNntQw
     Chapitre 4: https://www.youtube.com/embed/cRgYSaipFJU
     Chapitre 5:
https://www.youtube.com/embed/FrIerJsxg8U
     Chapitre 6: https://www.youtube.com/embed/TFrbpGRx51A

 

"LA DIVISA" - Le Numéro 549 / 3 Décembre 2021

     4 Décembre  - A votre disposition, en PDF, la revue "LA DIVISA" de PEDRO JAVIER CACERES": 
      
 http://www.ladivisa.es/file/download/26190

     A voir : Le site d’Actualité Taurine de Pedro Javier Caceres :
     http://www.ladivisa.es/
 

 

VALDEMORILLO 2022: "C'EST PARTI !!!! (ou presque!)"
     Morante y préparerait un nouveau "geste"!

     4 Décembre - "Il ne manque que quelques paperasses à signer, mais a priori, c'est fait: Carlos Zuñiga, associé à Victor Zabala prennent en charge la plaza de Valdemorillo, et donc le montage de la première feria au calendrier Espagnol: La Feria de "San Blas y la Candelaria 2022". - Pour le moment, ce sera pour un an! Mais d'ores et déjà, la nouvelle empresa établit se plans et révèle son projet 2022: Deux corridas et une novillada piquée, les 4, 5 et 6 Février.
     Jusque là, rien que de très normal! Une feria "classique", avec, probablement, des "oportunidades", mais également des noms confirmés, au premier rang desquels Daniel Luque, apodéré… par l'empresa. Pourtant, semble pointer au proche horizon, un nouvel "évènement", signé Morante de la Puebla. - En effet, dans sa ligne 2021, le Morante semble vouloir faire "un nouveau geste", en la plaza de Valdemorillo, à quelques encablures de Madrid. - Toujours "a priori", on prête au diestro de la Puebla del Rio, "énorme animateur" de la saison dernière, l'intention de lidier un lot des Hermanos Quintas, un des seuls héritiers de la casta Jijona, dont les dehesas se trouvent à Colmenar de Arroyo (Madrid). - Composé de trois branches: Domecq, Martinez et Santa Coloma, ce fer n'a jamais connu l'opportunité de paraître avec "una figura"… Ce serait donc là  "una opotunidad", également… à moins que cela ne tourne à un nouveau désastre, le seul du Morante en 2021, avec les Prieto de la Cal "de mauvais souvenir", au Puerto Santa Maria. - Le diestro se dit ami des ganaderos et plein de ilusion"… Cependant, il garde prudence: "Je ne sais qui voudra faire le paseo avec moi, et "No sé como sale eso !!"
     Bref… on n'y est pas encore, mais…!!!  - Toujours est il que, "si le Covid le permet", il y aura Feria, en Février à Valdemorillo, et il y aura… Le Morante!

A ce sujet:
     A lire, dans "Cultoro" - "Feria de Valdemorillo 2022":
 
   https://cultoro.es/2021/12/3/actualidad/valdemorillo-corridas-novillada-feria-61119/
     A découvrir: La ganaderia Hermanos Quintas - via "Comunidad de Madrid":
   
 https://www.comunidad.madrid/actividades/2019/ganaderia-quintas
     En vidéo: Un tour en la Ganaderia de "Hermanos Quintas" - via "Expo Video":
   
 https://www.youtube.com/embed/uz4Bs_VnU5Y

 

"RAZA" - SPECIAL FIN DE TEMPORADA

     Novembre/Décembre - Dans son précieux magazine video "RAZA", Pablo Lopez Rioboo se livre, en plusieurs chapitres, à un bilan de la saison écoulée. Une saison bien entendu "tronquée", marquée, pour la seconde année, par l'épidémie du Covid et les mesures de sécurité qui en découlèrent. Une temporada dont la première moitié a été "sabordée", à tous points de vue, mais qui a pris un rythme "presque normal", (certes avec réduction des "aforos", et donc des festejos), à partir de Juin/Juillet, après la San Isidro de Matilla à Vistalegre.  -  Bilan général d'une saison essentiellement marquée par deux faits incontestables: d'une part, l'incroyable parcours du Morante 2021, suivi de la confirmation d'Emilio de Justo et Daniel Luque, et de l'émergence, plus fragile, de Juan Ortega. Et d'autre part, la quasi "obligation vitale" pour les ganaderos, de lidier des toros cinqueños, parfois à quelques semaines des six ans. (Une obligation qui va d'ailleurs se poursuivre en 2022). 
     Donc, avec ses invités, "RAZA" présente ici son "Balance Taurino 2021".

     "RAZA" - Bilan de la Temporada 2021 - 1ère partie:
 
   https://www.dailymotion.com/embed/video/x85w1kj?autoplay=1

     "RAZA" - Bilan de la Temporada 2021 - 2ème partie:
  
  https://www.dailymotion.com/embed/video/x860eou?autoplay=1

     à suivre...

 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

    4 Décembre - Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.net

 

MORANTE… "EN SU SALSA!"

     5 Décembre - "Je suis très heureux d'être là, parce que, cette année, je ne vous ai pas entendu me siffler !!!" 
     Tandis que la salle s'esclaffe et applaudit à tout rompre, le torero, micro en main, sourit malicieusement… - C'est un peu "la tonica", l'ambiance, de la tertulia qui vient de se dérouler, le 2 Décembre,  à la Peña Asociacion "El Toro de Madrid", avec pour invité… Jose Antonio Morante de la Puebla.
     Un moment de belle humanité Aficionada, et deux heures truffées de spontanéité, d'humour et de pudeur, le diestro connaissant personnellement plusieurs de ceux qui lui posent des questions parfois embarrassantes… notamment concernant "la présence" des toros à Madrid et en province!!! - Des anecdotes et un portrait de Rafael de Paula, qui ne manquent pas de sel. Des opinions bien tranchées, mais des critiques également, en particulier envers les vétérinaires, les décorations des plazas, les musiques "nouvelles" (en particulier en France!!!)…  
     ... Bref, tout y passe et Morante répond, mesuré, posé, avec cette sincérité et cette lenteur, cette "chispa" et "ese Arte",  qui font penser à… son Toreo, tout simplement!
     Un grand moment, à déguster, à savourer, avec délice ! 

A voir en video, avec délice, la tertulia, au "Toro de Madrid" - filmée intégralement par la Peña:
 
   https://www.youtube.com/embed/budiftm3zy4

A lire, dans "ABC" - recueilli par Rosario Perez:
   
 https://www.abc.es/cultura/toros/abci-sentencias-morante-no-toro-mas-grande-madrid-si-mas-pamplona-202112031557_noticia.html

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 4 Décembre 2021)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 
   
 https://www.rtve.es/play/videos/tendido-cero/04-12-2021/6235715/
 
    A VOIR CI-DESSOUS, pour le souvenir: LES GALERIES-PHOTOS "TOROS2000" DES TEMPORADAS DE BAYONNE ET DAX 2021  -  (à ouvrir et agrandir, selon les indications)
 
 
 
 
 
UN GRAND SALUT ET ABRAZO...
     ... à tous ceux qui nous suivent et envoient des mails, souvent émouvants, Français Aficionados installés au Mexique, au Brésil, en Chine, en Afrique du Sud, en Russie, au Chili, ou ... à Colmar !!!  (Si d'autres nous suivent, depuis d'autres terres, merci de le signaler!)
     Un placer ! - Merci à vous, bonne route et bonne Aficion, même... là-bas !!! - Prenez soin de vous !!!
     Fidèlement, depuis la France - Toros2000
 
 
 
 
 

GALERIES PHOTOS "TOROS2000" - Patrick Beuglot :  "SOUVENIRS, SOUVENIRS!"… DES FERIAS ET CORRIDAS DU SUD-OUEST .
     "Ces toros et ces hommes… ce jour-là!" 

 

     Avis: Ces longues séries de photos n'ont pas vocation, ni prétention, "à l'artistique", mais plutôt celles de reportages sur "Ce qui s'est passé ce jour-là, toro par toro". Ainsi, vous retrouverez des moments que vous avez vécus, ou découvrirez ceux que vous auriez pu vivre, avec "ces Toros et ces hommes.. ce jour-là !"

     Avertissement technique:  Pour ouvrir chaque galerie, faire clic droit sur le lien et "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" - (On peut alors visionner "en global", ou " au Uno por Uno": choisir "la" photo qui intéresse, ouvrir en diaporama et  visionner "pleine écran"; bref, naviguer à volonté)
     Bonne route, en espérant que cela vous plaira ! - Merci

 

TEMPORADA 2021 - La saison du Covid "II" - Les corridas et Ferias se remettent en place, lentement et de formes réduites)

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    30 Juillet - Toros de Pedraza de Yeltes, pour Danie Luque, Sergio Flores et Adrien Salenc  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/5xBrrQDCotWdNgPs9

      3 Septembre - Corrida Goyesca (en semi nocturne) - Toros del Montecillo, pour Antonio Ferrera, Daniel Luque et Emilio de Justo:
   
 https://photos.app.goo.gl/Tk48GDcGc16QTuUz6

     4 Septembre - Novillada piquée: Novillos de Los Maños, pour Tomas Rufo, Adam Samira et Yon Lamothe:
    
https://photos.app.goo.gl/g4ZgQJnW8DG2Ws9e9

     4 Septembre - Corrida "à six" (en semi-nocturne) - Toros de Valdefresno et Conde de Mayalde, pour Morenito de Aranda, Thomas Dufau, Tomas Campos, Alejandro Marcos, Jesus Enrique Colombo et Diego  Carretero:    
  
  https://photos.app.goo.gl/YuBhDyCBmQDQeYgB8

     5 Septembre - Corrida de clôture: Toros de Garcigrande, pour El Juli, Paco Ureña et Juan Leal:
   
 https://photos.app.goo.gl/GcobT78h7y4bVp1u7


LES CORRIDAS DE DAX
DAX - Les corridas "d'Août 2021" (la Feria étant annulée)
     13 Août: Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Morante de la Puebla, Andres Roca Rey et Pablo Aguado:  
     https://photos.app.goo.gl/Gngk3pyvFrfLYUXN8

     14 Août: Toros de La Quinta, pour Daniel Luque, Emilio de Justo et Adrien Salenc:
     https://photos.app.goo.gl/LsEk94AGzYdfNWet7

     15 Août: Toros de Santiago Domecq, pour Miguel Angel Perera, Gines Marin et Juan Leal:    
     https://photos.app.goo.gl/xG9EQsjXmbBGq9BJ9

DAX - Les corridas de "Septembre 2021".
     11 Septembre: Toros de Pedraza de Yeltes,  pour Morenito de Aranda, Thomas Dufau et Gomez del Pilar:
     https://photos.app.goo.gl/LAm32tUGbbjghJdx7

     12 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour Daniel Luque et Andres Roca Rey (en mano a mano):  
     https://photos.app.goo.gl/HwxVkFnW8w1LEts9A

 
TEMPORADA 2020 - La saison "du Covid" - Corridas et Ferias sont majoritairement annulées, suspendues, "renvoyées", sur l'ensemble du territoire - Voir "Actualité".
 
TEMPORADA 2019

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     28 Juillet - Corrida de Rejoneo: Toros de Jalabert, pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Lea Vicens.  (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/JLD7HUjSh6PheaT66

     14 Août - Corrida Goyesca - Toros de Torrestrella, Pedraza de Yeltes et Puerto San Lorenzo, pour Daniel Luque "unico espada".
     https://photos.app.goo.gl/G27CCMz3k8Cku4Rc9

     30 Août - (semi-nocturne) - Toros de Luis Algarra, pour Sebastian Castella, Daniel Luque (remplaçant Roca Rey) et Pablo Aguado.
     https://photos.app.goo.gl/vCDnDqxPAm82FhJL8

     31 Août - Corrida - (semi-nocturne): "Six fers pour six diestros": Domingo Lopez Chaves, Sergio Flores, Migule Angel Pacheco (remplaçant Tomas Campos), Juan Ortega, Adrien Salenc et Dorian Canton.
     https://photos.app.goo.gl/EAvFMbwpNcetsQfVA

     1er Septembre - Corrida de clôture: Toros de La Quinta, pour Octavio Chacon, Roman et Joaquin Galdos. 
     https://photos.app.goo.gl/xyGJJXUuhveiVvWx5

à suivre...

 
TEMPORADA 2018

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros du Laget, pour Leonardo Hernandez, Joao Moura et Léa Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://photos.app.goo.gl/azWsUZLoBk9LD4xi8

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de Bañuelos, pour Juan Bautista, Paco Ureña et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/TtuwERS5DuEepn7a7

     31  Août (semi-nocturne) - Toros de Garcigrande, pour El Juli, Sebastian Castella et Gines Marin.
    
https://photos.app.goo.gl/TCZ8CzNNYWpZn1ox9

     1er Septembre - Finale des "sin picar" - Erales du Lartet, pour Pablo Paez et Yon Lamothe.
     https://photos.app.goo.gl/S2gsu9uQubENhyPh9

     1er Septembre - Corrida "à six": Toros de R.Margé, pour Thomas Joubert, Sergio Flores, Tomas Campos, Francisco Jose Espada, Joaquin Galdos et Pablo Aguado.
    
https://photos.app.goo.gl/S15zViVWJSWDCjz86

     2 Septembre - Toros de La Quinta, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Roman.
     https://photos.app.goo.gl/dK4XfggDEeAkvP4f9
    
2 Septembre (annexe): La cogida de Roman.
     https://photos.app.goo.gl/WQZzehbJAb4TKsPP7

AUTRES CORRIDAS
    
17 Juin - AIRE SUR ADOUR - Corrida hommage a Ivan Fandiño.
    
https://photos.app.goo.gl/HZzvSZfJFY7L7Tga7

     22 Juillet - SAINT VINCENT DE TYROSSE - "Défi des légendes - Miura et Palha.
    
https://photos.app.goo.gl/jdTNAaNxLftzcXBT8

 

TEMPORADA 2017

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros de Rosa Rodrigues,  pour Pablo Hermoso de Mendoza, Joao Moura et Lea Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/zzcBYb2AVAi3BUSt2

     30 Juillet - Toros de Robert Margé, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Thomas Joubert.
      https://photos.app.goo.gl/JhyjGnIVwD0J5VLJ3

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de D.Hernandez et Garcigrande, pour C.Diaz, E.Ponce et A. Lopez Simon:
    
https://goo.gl/photos/UeYN7fgaNd8so3hf8

     1er Septembre - Novillada (nocturne): Novillos de 3los Maños", pour A.Younes et A.Salenc, en mano a mano.
     https://goo.gl/photos/TDPe55wb2XwQbYzUA

     2 Septembre: Toros del Freixo (Juli), pour J. Bautista, P. Ureña et A.Roca Rey:
     https://goo.gl/photos/YisccLbjnTzPzTsx6

     3 Septembre: Toros de Bañuelos, pour A.Ferrera, S.Castella et Jose Garrido
     https://photos.app.goo.gl/JXBmlEgNfDWcl7hz1

 

TEMPORADA 2016

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     31 Juillet - Toros de Montealto, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Thomas Dufau. - (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://goo.gl/photos/mT1P4M2cWHiVvNC76

     15 Août - Corrida Goyesca: Toros de Domingo Hernandez, pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/vaSZx2f2CbeXaX2n2

     3 Septembre: Toros de Pedres, pour Curro Diaz, Ivan Fandiño et Javier Jimenez. 
     (en reconstruction)

     4 Septembre: Toros d'Alcurrucen, pour Sebastian Castella, Daniel Luque et Jose Garrido.
     (en reconstruction)

DAX 2016:  Absent pour conflit avec les responsables.
MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

TEMPORADA 2015

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    
2 Août - Toros de Montalvo, pour Morenito de Aranda, Manuel Escribano et Ivan Fandiño. -  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     (en reconstruction)
    
     15 Août - Goyesca - Toros de Antonio Bañuelos, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Lopez Simon.
     https://goo.gl/photos/jEf2ueZBHPgDbsjh6
    
     5 Septembre: Toros de Pedres, pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo, et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/ew3VtLzbnvnNfUox9

     6 Septembre: Toros de Garcigrande, pour Sebastian Castella, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
     https://goo.gl/photos/LNFcjxTVvJw9goLdA


DAX - Feria 2015
     13 Août: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/Sj5RZAr8sQZQPwxF9
    
     14 Août: Toros d'Antonio Bañuelos, pour Enrique Ponce, Ivan Fandiño et Daniel Luque.
     https://goo.gl/photos/aBoY2k8PWdRZM7Hv7
    
     15 Août (matin): Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Pepe Moral.
     https://goo.gl/photos/UrXcuJLZ8fZNG7f97
    
     16 Août: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Manolo Escribano et Alberto Aguilar. 
     (en reconstruction)

DAX - Les corridas de "La Salsa 2015".
     12 Septembre: Toros de Cuadri, pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.  
     (en reconstruction)

     13 Septembre: Toros de Montalvo, pour Juan Mora, Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.  
     (en reconstruction)


MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

   TEMPORADA 2014
 

LES CORRIDAS DE BAYONNE 2014
    
9 Août - Toros de Pedres, pour Paco Ureña, Jimenez Fortes et Juan Leal. - (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://goo.gl/photos/CCRigYHJkUdTFYir6

     10 Août - Toros de Montalvo, pour Ivan Fandiño, Daniel Luque et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/EPo7BQEi2pARkQAo6

     6 Septembre - Toros d'Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
     https://goo.gl/photos/c14FR7Evit19D9887

     7 Septembre - Toros de Garcigrande, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Ivan Fandiño.
     https://goo.gl/photos/7UeQxUnTGbGz2KWM7


MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2014
     16 Juillet - 1ère: Toros de Zalduendo, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Thomas Dufau.
    
https://goo.gl/photos/Dr8CSCe2mexAPEpW6

     17 Juillet - 2ème: Toros de La Quinta,  pour Antonio Ferrera, El Juli et Ivan Fandiño.
    
https://goo.gl/photos/hfrPyeSNzReLyoD39

     18 Juillet - 3ème: Toros de Fuente Ymbro et Joselito, pour Juan Jose Padilla, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/atem39mWT878C41m6

     19 Juillet - 4ème: Toros de Victorino Martin, pour Diego Urdiales, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/SvT16kZvvyNNpuqs8

     20 Juillet - 5ème: Toros de Miura, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Javier Castaño
    
https://goo.gl/photos/evpEjBricqJUBVsT7


DAX - Feria 2014
     14 Août - 1ère: Toros de Montalvo, pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et Juan del Alamo.
    
https://goo.gl/photos/9QFHDs3z5L6sKimV7  

     15 Août/matin - 2ème: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/3aeiSAHZ1GStjCnu6

     15 Août/soir -3ème: Toros de Torrestrella, pour Juan Jose Padilla, Daniel Luque et David Galvan.
    
https://goo.gl/photos/KhqnhydecAjG3o1q7

     16 Août - 4ème: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Antonio Ferrera, Diego Urdiales et Javier Castaño.
    
https://goo.gl/photos/4CiSShvi8KjGiDdE7

     17 Août - 5ème: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Thomas Dufau.
  
  https://goo.gl/photos/wtvF7n2AAPkZqaTw8
 


DAX - Les corridas de "La Salsa 2014".
     13 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Sebastian Castella et Roman.
    
https://goo.gl/photos/W7D7bWLeWYuqjRM98

     14 Septembre: Toros de La Quinta, pour El Cid, Ivan Fandiño et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/ai8KbJH7tA4mNnUt8

 
 
 
A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…
 

« SIGNES DU TORO »  - France 3, la Taurine

     Retrouvez les programmes, les émissions, les archives vidéo, les interviews, les chroniques, les anecdotes et humeurs de la planète « Toros », sur la page « Signes du toro » :
    
Actualité: 
         
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/signes-du-toro    
 

LES ARCHIVES DE « TENDIDO SUD »

     Chaque semaine, regardez « Tendido Sud », programme taurin présenté par Christophe Chay, dorénavant sur "TV SUD":
    
A voir, le sommaire, sur: 
          http://www.mediasdusud.fr/emissions/tendido%20sud

     Les archives de "Tendido Sud" - Via "Youtube":
          https://www.youtube.com/results?search_query=Tendido+Sud

 
 
ARCHIVES MADRILENES...
 

LES REVUES "TAURODELTA" 2016

A Voir et revoir: Toute l'actualité de la plaza Monumental de Madrid, durant la temporada 2016. Des articles et des archives à découvrir, parcourir et approfondir - ici en PDF:
     N°80 - Novembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/80/revista_80.pdf
     N°79 - Octobre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/79/revista_79.pdf
     N°78 - Septembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/78/revista_78.pdf
     N°77 - Août: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/77/revista_77.pdf
     N°76 - Juillet: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/76/revista_76.pdf
     N°75 - Juin: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/75/revista_75.pdf
     N°74 - Mai: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/74/revista_74.pdf
     N°73 - Avril: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/73/revista_73.pdf

Revue "Taurodelta" - 2016 et les années précédentes:
     http://www.las-ventas.com/revista.asp

 
 
ARCHIVES TAURINES
 
   UN "GROS" PEU D'HISTOIRE…

 

     L'hiver et là! Et avec lui, le temps de la réflexion; le temps d'apprendre, encore et toujours; le temps de vivre sa passion et la conforter, en revivant l'Histoire. Et à ce sujet, quelle que soit l'opinion que chacun puisse avoir d'André Viard, il convient de voir et revoir l'immense boulot qui est le sien, concrétisé par l'exposition et les documents audiovisuels qu'il a conçus et présentés, cette année, au fil de plusieurs grandes ferias, d'Espagne et de France. "Les Tauromachies Universelles": une authentique "Œuvre", tant sur le plan didactique qu'artistique, en défense du Toro et de la Fiesta Brava, non par l'insulte, le mépris, la menace et la violence, mais simplement, concrètement, par "l'Histoire", apportée à tous, grands et petits, Aficionados et néophytes, sur un monde "de lumière et d'honneur", que certains, ignares et faussement sensibles, veulent "éradiquer"…
     L'hiver est là! On a le temps! Certes on n'osera demander "aux antis" d'avoir patience et sagesse "d'apprendre un peu, et "connaitre… avant de parler!", car ce sont deux choses dont ils sont absolument, définitivement, incapables… Mais vous qui passez souvent ici, parce que vous êtes "Aficionados et bonnes gens", vous allez vous régaler.
     En tous cas, "Un gros coup de Sombrero" à André Viard, pour tout ce qu'il fait, en défense de la Fiesta, et notamment pour cette "Histoire de Tauromachies Universelles" 2016.

A découvrir, en vidéos:
     La présentation de l'exposition et ses objectifs - André Viard, par Carlos Millet:
     https://www.youtube.com/embed/1_Ax8ZH8Mp0 

     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 1ère partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/rpAFAa4JBEA
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 2ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/xDOIlPqDL10
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 3ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/5Dyl-bJTTs4

 

     VIDEOS  -  « ABSOLUMENT GENIAL ! »  

     Pour l'Hiver 2011/2012...

     Vous êtes Aficionado ! Vous avez le temps! C’est l’hiver... ou l'été!!!  Il fait froid, il vente... ou il pleut ! Rien ne vaut le coin du feu… ou d'un parapluie!
     Profitez de ces instants, à votre rythme, pour regarder cette longue série de courts reportages (moins de cinq minutes, en général), intitulés « Jueves Taurinos », qui nous vient du Mexique, et qui, en une masse d’archives absolument géniale, nous rapporte « le Toreo de là-bas » et son histoire, mais également « la Fiesta Brava… de partout, au long des ans ».
     On trouvera ici des documents « uniques » sur les figures du Toreo, leur vie, leur personnalité toreras, les cornadas qui ont jalonné leur biographie. On trouvera des images totalement inconnues, sur les suertes du Toreo les plus rares, les plus risquées… avec leurs conséquences. Bref, on trouvera tout ce qui fait que « eux ont osé…que nous n’oserons jamais ». Et c’est pour cela « qu’ils sont tous Toreros », et que nous sommes… qu’aficionados ! Mais « de bons… aficionados ! »

     A ne manquer sous aucun prétexte, cette grande série (en 38 chapitres) du site taurin altoromexico.com, commentée par Heriberto Murieta, à l’écran de Toros2000 grâce à Churumbeldelavilla, via Youtube, et qui sera mise en ligne, ici, « dix par dix ! »
     Que lo pasen bien !!!


La présentation des « JUEVES TAURINOS » :
    
http://www.youtube.com/embed/0vMohwtkKdk 

« JUEVES TAURINOS – 1 »(4’54)
    
http://www.youtube.com/embed/uAbFNOOZkjs

« JUEVES TAURINOS – 2 » (4’11)
    
http://www.youtube.com/embed/K2pDypRLLXk

« JUEVES TAURINOS – 3 » (3’48)
    
http://www.youtube.com/embed/b9FdpCosNEw

« JUEVES TAURINOS – 4 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/CC3kkI862eA

« JUEVES TAURINOS – 5 » (3’59)
    
http://www.youtube.com/embed/u2fFxfpSvfM

« JUEVES TAURINOS – 6 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/wABU06nUleg

« JUEVES TAURINOS – 7 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/aqj8poiPZvk

« JUEVES TAURINOS – 8 » (4’25)
    
http://www.youtube.com/embed/TDKL2cmizAw

« JUEVES TAURINOS – 9 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/Um0LV7e3E28

« JUEVES TAURINOS – 10 » (5’30)
    
http://www.youtube.com/embed/4frvoa-m56M

« JUEVES TAURINOS – 11 » (4’51): Carlos Arruza et Alfredo Leal
    
http://www.youtube.com/embed/MsiB8JzlSCQ

« JUEVES TAURINOS – 12 » (4’18)
    
http://www.youtube.com/embed/gBAeNaswYqE

« JUEVES TAURINOS – 13 » (3’42)
    
http://www.youtube.com/embed/l44vitUocGc

« JUEVES TAURINOS – 14 » (3’12)
    
http://www.youtube.com/embed/kOL7LReO9O0

« JUEVES TAURINOS – 15 » (4’42)
    
http://www.youtube.com/embed/ji_ca8doBDw

« JUEVES TAURINOS – 16 » (4’01)
    
http://www.youtube.com/embed/LhgjGbdPD9s

« JUEVES TAURINOS – 17 » (4’07)
    
http://www.youtube.com/embed/mCP79EIPAeo

« JUEVES TAURINOS – 18 » (2’49)
    
http://www.youtube.com/embed/cq68Ipvojus

« JUEVES TAURINOS – 19 » (4’49)
     http://www.youtube.com/embed/jyrcEpSs_KM

« JUEVES TAURINOS – 20 » (5’36)
     http://www.youtube.com/embed/9oXxIVC7lec

« JUEVES TAURINOS – 21 » (4’11)
     http://www.youtube.com/embed/leoexbnrx9c

« JUEVES TAURINOS – 22 » (3’16)
     http://www.youtube.com/embed/v8ZMEKNmXXI

« JUEVES TAURINOS – 23 » (3’53)
     http://www.youtube.com/embed/fmWhdn1pCgo

« JUEVES TAURINOS – 24 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/Wu1XXPL1Szs

« JUEVES TAURINOS – 25 » (4’07)
     http://www.youtube.com/embed/ZfZWj64Bwb0

« JUEVES TAURINOS – 26 » (5’13)
     http://www.youtube.com/embed/tLPCFGa-6Cg

« JUEVES TAURINOS – 27 »
   
 En attente.

« JUEVES TAURINOS – 28 » (3’03)
    
http://www.youtube.com/embed/BheJDuaVd_Q

« JUEVES TAURINOS – 29 » (2’31)
     http://www.youtube.com/embed/9Iu6oCfH-y8

« JUEVES TAURINOS – 30 » (4’35)
    
http://www.youtube.com/embed/_l0BrpTEYMs

« JUEVES TAURINOS – 31 » (3’50)
     http://www.youtube.com/embed/I92V6TsD0Zk

« JUEVES TAURINOS – 32 » (4’13)
     http://www.youtube.com/embed/SuM40G4DK6c

« JUEVES TAURINOS – 33 » (5’12)
     http://www.youtube.com/embed/KWQR-cM4JCI

« JUEVES TAURINOS – 34 » (4’21)
     http://www.youtube.com/embed/dOL3nrYgD_A

« JUEVES TAURINOS – 35 » (2’54)
     http://www.youtube.com/embed/nP38JCOVHwM

« JUEVES TAURINOS – 36 » (5’15)
     http://www.youtube.com/embed/zaufYl6FZ24

« JUEVES TAURINOS – 37 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/oV6actzR9TQ

« JUEVES TAURINOS – 38 » (3’09)
     http://www.youtube.com/embed/fwdbOeebSpA

« JUEVES TAURINOS – 39 » (4’00)
     http://www.youtube.com/embed/_UY-dEebJHg

« JUEVES TAURINOS – 40 » (4’55)
     http://www.youtube.com/embed/TSkot8MHhxA

 

 
 

LES GRANDES ARCHIVES DU PASSE !!!
     Le Toro et le Toreo « d’hier »… 100 ans d’histoire, par l’image, dans cette page spéciale du quotidien "ABC", de Séville:
               « CIEN AÑOS DE TOROS – UN SIGLO DE IMAGENES »
    
                    Ici: http://www.abcdesevilla.es/informacion/archivo_taurino/index.asp