L'ACTUALITÉ TAURINE
(Les dernières 48 H)
Pour toute l'actualité archivée d'Août
cliquer sur "Août"  ci-dessus (par dizaines)  -  (De même, pour tous les autres mois, à leur place - par dizaines de jours)
Les Chroniques de 
Patrick Beuglot
 
 
 

I     ICI, NOUS COMPRENONS, ET BIEN ENTENDU ACCEPTONS, QUE L'ON DISE: "LA CORRIDA, JE N'AIME PAS!"
                                                                        MAIS NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS QUE L'ON DISE: " LA CORRIDA, JE N'AIME PAS…DONC, IL FAUT LA SUPPRIMER! "

 
       QU'ILS LE VEUILLENT OU NON... " TAUROMAQUIA ES CULTURA !! "

                                                                  " TAUROMAQUIA ES CULTURA "  :  https://www.youtube.com/embed/S_z0qjfrEwA   (Video de Jose Daniel Rojo)
                                                 

 
 
 
 ACTUALITE...  2021  
 
 

      Depuis 17 Janvier - "Ca n'est pas la grande forme… et il est possible que cela dure un bout de temps!" - Mais… il faut avancer! Suivre le fil d'une actualité "de blanc et noir", où l'espoir de jours meilleurs, pour tous, avoisine quelques "mauvais moments", comme pour tout le monde… Mais, c'est bien cela: "Il faut avancer! Parfois avec hésitation, le regard qui chavire un peu! C'est ainsi… peut-être pour un moment encore!
      - Bon courage à tous et "gardez-vous bien"! - Patrick Beuglot

 
 

ALMENDRALEJO : « EMILIO… COMME DE JUSTE ! »
     Corrida d’Algarra, « malchanceuse », et gros triomphe d’Emilio de Justo.
     « Gran ambiente » et « no hay billetes » au 50% d’Alberto Garcia.

     4 Avril – La plaza est "de Tercera", comme il en est tant en Espagne. Mais elle a ce cachet, cette "chispa", qui donnent à la Fiesta Brava le parfum d'antan, de la vraie "tradition Taurine", lorsque, sous soleil de plomb ou menace de pluie, grande partie du public "s'habillait bien", pour aller aux toros!  La tradition des jolies femmes, enveloppées de soie et de lourdes fragrances, mystérieuses et terriblement… féminines! La tradition des hommes, "un pelin" trop fiers et prétentieux, sous le gilet et la cravate, "embrumés" des volutes d'affreux cigares, dont le prix.. n'avait pas de prix! - Les temps ont changé, bien sûr, mais loin de ces "machins de béton", aussi couverts que froidement confortables, les plazas "d'avant" subsistent, et c'est merveille! Elles représentent "Sol y moscas!" , ou "Sangre y arena", comme symboles de cette liturgie qu'est, que doit être, que toujours sera… La Fiesta Brava!
     Almedralejo est de ces plazas! Tout comme nous en avons vu de belles, de superbes, au cours de la Gira 2020. Hier, Almedralejo, avant le paseo, "respirait" la Fiesta Brava !!! Et c'est bien ce que disait Cesar Rincon, pris au vol par téléphone, à le voir dans le callejon: "Eso es un gran respiro!" Une grande bouffée d'air et d'Aficion, enfin!!"
     Ensuite, les choses ont été… ce qu'elles ont été! - Le lot d'Algarra a connu de gros pépins: Un toro devuelto, pour piton cassé! Deux se donnant mauvaise "vuelta de campana"; un autre s'abîmant en un dur mouvement, au capote… Quatre toros amoindris… mais "pour vouloir charger"!!! - Restent donc "deux sur six": Le bon et… la brute!!  - Ce dernier fut un toro, sérieux de présence et "con genio"! Con mala leche! En un mot… un vrai toro de vraie lidia!!! Un toro qui prit un énorme puyazo, poussant de vraie bravoure… ou de genio !!! Mais il le fit longuement, tête fixe au peto, rechargeant, mettant les reins, tandis que le piquero, Antonio Prieto "aguanto" une charge et une force auxquelles il n'est peut-être plus habitué.  - Ovationné à sa sortie, le picador eut surprise de voir son matador, Antonio Ferrera, "stopper la lidia" et, sortant jusqu'au centre, l'appeler afin qu'il saluât, vraiment, grande ovation… - "Geste torero!" pour les uns! Nouvelle "roublardise" Ferrerienne, pour les autres!  N'empêche qu'au troisième tiers, "Raposo", se fit "corto y bruto", et Antonio Ferrera… "no pudo con el!" En fait, il n'essaya pas vraiment!  - Un Ferrera qui connut grise tarde, son second "se descoordinant" de l'arrière, dès réception capotero. Au lieu de pousser à son logique remplacement, Ferrera fit tout pour que l'on continuât la lidia d'un toro amoindri, sur le chemin de l'invalidité. - "C'était son devoir!" prétendront certains! - ("Oui! Oui!!!"). En tout cas, la bronca, surtout à la Présidence, fut… "des anciennes"!
     Miguel Angel Perera fut… "en Perera", devant deux toros qui se firent "un peu mal", en deux vueltas de campana: Lente et douloureuse, celle du deuxième; et "très dure", celle du cinquième, au capote de Javier Ambel.  - Perera… "en Perera", avec cape et muleta! Et à nouveau "a destiempo en tout", à la mort!! Deux pinchazos à chaque toro, sans gloire, et un trophée de chacun, qui s'envole! "En Perera!!!"
     Et puis, Emilio de Justo !!! Quatre oreilles et un rabo! "Le juste prix… pour Emile! - Certes, nous sommes à Almendralejo, et il est "de chez nous! Extremadura Torera!" Et il torée, "muy serio", se les passant près, en totale et sobre sincérité, ne se permettant que quelques classiques fioritures, comme le trincherazo, sec et lidiador, ou le final des pechos, tourné sur l'épaule contraire. Il n'est pas élégant, mais "massif et brut", comme le silex!  Il va couper le rabo d'un grand bon sixième, du nom de "Andorrano", que l'on va honorer, plus pour sa noble continuité que pour sa bravoure et sa force…
     Mais son grand moment, sera "la façon avec laquelle il reviendra, immédiatement et "sin mirarse siquiera", d'une cogida terrible en portant l'estocade à son premier. Une cogida dont tous le pensions sortir gravement blessé, sinon  "éventré"!!!  Une cogida "à l'ancienne": L'épée qui entre, entière, au garrot de l'animal, pendant que sa corne, elle, pénètre les chairs du héros. Une image à la "Blasco Ibañez revisité!". - Le vestido "troué" au côté du bas-ventre, le torero revint immédiatement, en folle quête de vraie gloire… Torero  !!! 
     Quatre oreilles et un rabo: Emilio de Justo eut raison de venir, malgré une côte fracturée, au campo!!! Gros triomphe, en grande veille de la Temporada!
     Malgré les résultats divers: Une grande tarde "de vrai respiro Taurino", en plaza d'Almendralejo. - Qu'en viennent beaucoup d'autres ! Amen!

     Samedi 3 Avril – ALMENDRALEJO (Badajoz) – 1900 personnes, en "No hay billetes" permis par les autorités - Corrida Télévisée par « CanalToros/Movistar » - Grand beau : Toros de Luis Algarra (puro JP Domecq !) inégalement mais correctement présentés, en une plaza de Tercera. « Haut et grand », le 1er fit différence « de taille », avec les suivants – En général, le comportement général s’est trouvé conditionné par les incidents qui ont marqué la lidia. Ainsi, le 3ème de la tarde remate durement dans un burladero, « de salida », et se casse la corne gauche. Devuelto. De même, durement secoué, sur un capotazo, "descordinado" de l'arrière, le 4ème traîna sa peine et aurait du être rentré. Les deux de Perera, 2ème et 5ème, se donnèrent "vuelta de campana", ce qui amoindrit largement leur rendement - Au final, deux toros vraiment intéressants : le 1er, brave « de genio », au cheval, qui fut très agressif, court et brutal, à la muleta (mais qui, de fait, fut « le Toro-toro » de la tarde ; et le 6ème, castaño de grande noblesse, répétée sur les deux pitones, du nom de "Andorrano" - N°75 , auquel fut donnée la vuelta d’honneur, après avoir permis grand triomphe à Emilio de Justo.
     Plaza magnifique (traditionnelle !) et grande ambiance, avec standing ovation aux trois diestros, en fin de paseo.
     Antonio Ferrera (aubergine et or) : Silence, et Silence –  aura fait de tout, ce jour, très vite et "pas très concerné", puisant dans un registre "démago-spectaculaire" les recours à utiliser devant des toros "de non succès": Le premier, parce que "trop fort"'; et le second, parce que "pas assez"!!! - Ferrera se fit applaudir en allant chercher son piquero et l'appeler à saluer  au tiers, après une pique d'enfer, face au premier, dont la puissance et la continuité dans l'effort au peto, con fijeza, fait penser à grosse bravoure. Ensuite, on tendra à "genio puro", le toro mettant Ferrera en élégante défaite… parce qu'il ne voulut pas vraiment! Trop bien habitué, désormais!  - Un Ferrera auquel on reprochera sa complicité avec le président, pour ne pas changer un quatrième qui sortit "descordinado" d'un capotazo de réception. Toro devenu "impropre à la lidia", mais que Ferrera aida son maintien dans le ruedo. Peut-être le fit il "sincèrement", croyant à un simple "calambre". Le public, lui, se mit en boule, à juste titre, tandis que le pauvre animal, prenait deux muletazos et s'effondrait au troisième. - Malchance donc, pour un Ferrera qui ne fit rien ou presque… pour la forcer!  
     Miguel Angel Perera (de vert sapin et or) : Ovation ; et Ovation – s’est montré « poderoso » en tout, face à deux toros… qui ne l’étaient pas du tout. - Les deux se donnèrent "vuelta de campana", le premier "très lentement, comme en réfléchissant", et le cinquième "carrément! A bloc!" - Efficace au capote, facile, templado et long, à la muleta, Perera a encore failli avec les aciers, partant « sans sécurité », sans rythme, tirant, haut, le bras en arrière, au moment de l’embroque. Résultat: Deux pinchazos et une lame, sans gloire aucune, à chaque toro. Probablement perdit il un trophée de chaque bicho. "Asin, las cosas!"
     Emilio de Justo (de vert pré et or) : Deux oreilles ; et Deux oreilles et rabo – aura amplement démontré les qualités qui sont siennes : Un toreo classique, de grande sobriété, servi par un registre « court » mais bien appliqué, et une volonté de fer, s’appuyant sur une saine ambition : Faire les choses « Bien » et « être en Torero, toujours » ! - Son premier fut rentré, et, après grand quite combinant chicuelina et tafallera, il dut consentir beaucoup le sobrero, limité de race, pour briller enfin, à la naturelle. Cependant, il alla "a mas", en une faena dont le point d'orgue fut, après gros pinchazo, une lame, entière, dont il sortit cogido et foulé au sol. Tout le monde craignait cornada au bas-ventre!  Deux oreilles, "normales", pour la faena et l'émotion de la cogida. - Et "le rabo" du très noble sixième, après une faena "d'élégante et profonde sobriété", longue, sur les deux mains, conclue d'une gros coup d'épée "volcandose"! Il y eut, au palco, d'abord deux mouchoirs, puis  le bleu, puis le troisième blanc du rabo! - "Supermercado "Todo-Todo"! - On le comprend, et on l'accepte, car on est en plaza de tercera et "en casa". Mais de toutes les façons, "même à trois oreilles (une du 3ème; et 2 du dernier), Emilio de Justo obtient là grand triomphe, qui le met en première ligne d'intérêt pour les grosses ferias et plazas 2021. S'il y en a !!!   

Ils y étaient :
     La vidéo-résumé de la corrida – par « Canal Toros / Movistar », via Laurent Deloye (ElTico.org) :
    
https://player.vimeo.com/video/532712398
    
La video-reseña de la corrida, par Javier Solana dans "El Taurino Solana":
     https://www.youtube.com/embed/AXZClDj1ZmM
     La reseña de la corrida - par Laurent Deloye, pour « ElTico.org » :
     https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=15494:almendralejo-03-04-2021-quatre-oreilles-et-une-queue-pour-emilio-de-justo-avec-le-meilleur-lot-de-luis-algarra-0040421&catid=19&Itemid=238
     La reseña de la corrida - par  Gonzalo.I. Bienvenida, pour "El Mundo":
     https://amp.elmundo.es/cultura/toros/2021/04/03/6068c04821efa0d3538b45d1.html
     La reseña de la corrida - par Andres Amoros, dans « ABC » :
     https://www.abc.es/cultura/toros/abci-directo-ferrera-perera-y-talavante-toro-toro-almendralejo-202104031756_noticia.html
     La reseña de la corrida - par Sixto Naranjo, pour « La Cope » :
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/tarde-pletorica-reivindicativa-emilio-justo-almendralejo-20210403_1220665
     La reseña de la corrida - par Mika Zarkas, pour « Burladero » :
     https://www.burladero.tv/festejos/2021/4/3/emilio-de-justo-escribe-con-letras-de-oro-el-toreo-en-almendralejo-68410.html
     La reseña de la corrida – par Santiago Roman, pour « Cultoro » :
    
https://www.cultoro.es/festejos/2021/4/3/emilio-de-justo-reivindica-un-puesto-en-el-olimpo-algarra-tambien-42757.html
     Les photos de la corrida – par, Alfonso Plano, pour « Cultoro » : (clic droit+ nouvelle fenêtre)
     https://www.cultoro.es/festejos/2021/4/3/emilio-de-justo-reivindica-un-puesto-en-el-olimpo-algarra-tambien-42757.html#&gid=2&pid=2
     Les photos de la corrida – par  Raul Valvivielso, pour « Burladero » :
(clic droit+ nouvelle fenêtre)
     https://www.burladero.tv/festejos/2021/4/3/emilio-de-justo-escribe-con-letras-de-oro-el-toreo-en-almendralejo-68410.html#&gid=2&pid=29
Avant le festejo : Sorteo et Fiche de la corrida – via « Burladero » :
     https://www.burladero.tv/actualidad/2021/4/3/raposo-de-luis-algarra-dara-comienzo-al-festejo-de-almendralejo-68400.html

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 3 Avril 2021)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 :

     https://www.rtve.es/alacarta/videos/tendido-cero/03-04-21/5833371/
 

"PAS QUE LES TOROS… QUI ONT DES CORNES !!!"  :  « AU SUJET DES PREMIERS FESTEJOS 2021 »

     Il s'appelle Domingo Delgado de la Camara, et il ne garde rien…"dans l'arrière-boutique"!
     Tout au long de l'année, nous retrouverons les commentaires et les anecdotes d'un Aficionado "de verdad", sur l'actualité d'aujourd'hui, et les souvenirs d'hier… Par ailleurs, la parfaite diction de ce "youtuber spécial" (parce qu'il sait de quoi il parle, lui!), licencié en droit, auteur de plusieurs ouvrages taurins très importants, chroniqueur, polémiste mais avant tout "Aficionado de toujours", est pour chacun d'entre nous une bonne leçon d'Espagnol, d'aujourd'hui et de toujours!
     Una gozada, y… "unas verdades" où l'on sent bien que "les cornus" ne sont pas toujours les toros…  

     Retrouvez aujourd'hui, dans "AL TORO… POR LOS CUERNOS"  -  Au programme: « AU SUJET DES PREMIERS FESTEJOS 2021 » 
        
 https://www.youtube.com/embed/d12gWdTt9q8

 Biographie: Domingo Delgado de La Camara, dans "El Cossio":  http://www.elcossio.com/BiografiaDomingo.html

 

ALMENDRALEJO : « PLUS QU’UN TRIOMPHE, UNE PREMIERE VICTOIRE !! »

     5 Avril – Il fallait à tout prix triompher ! Plus que cela : il fallait… « leur marquer un but ! »
     ... Et c’est exactement ce qu’il a fait ! En coupant quatre oreilles et un rabo, au nez de « ceux du Système », Emilio de Justo a remporté, plus qu’un triomphe, la première victoire d’une guerre désormais ouvertement déclarée.
     En découvrant les carteles de la San Isidro « de Matilla », en plaza de Vistalegre, on eut la surprise de ne trouver nulle part le nom d’Emilio de Justo, torero pourtant désormais « consentido » de l’Aficion Madrileña… - En  y regardant de plus près, et même si tous diront contraire, on peut tenter une explication à cette absence : Emilio de Justo est, depuis cette année, uniquement apodéré par Alberto Garcia, patron de « Tauroemocion », lequel, on le sait, a claqué la porte d’ANOET (Association des Empresas Taurins), en compagnie de son collègue Jose Maria Garzon, responsable de « Lances de Futuro ».  - Faut il voir, dans l’éviction d’Emilio de Justo des cartels de Madrid, « une première punition » à son apoderado rebelle, de la part d’un des plus puissants des puissants empresas du… Système ? - En tout cas, le torero l’a pris ainsi, qui a mis le paquet pour triompher devant les collègues, l’un, Antonio Ferrera, apodéré par Simon Casas, Président d’ANOET et « sorti » de l’équipe du diestro Extremeño ; et l'autre, Miguel Angel Perera, apodéré par Ramon Valencia, empresa de Séville, membre important, d’ANOET…
     Il fallait triompher, aux yeux des Aficionados ! Mais il fallait également « planter les autres ! », et surtout à travers eux… leurs apoderados associés ! - Certes les toros ont aidé, mais en coupant « cuatro y un rabo » à sous les yeux du Monde entier, via la Télé, De Justo a remporté un première victoire, dans la « guéguerre » que l’on voit venir : « Le monde entier, taurin, contre Alberto Garcia et Jose Maria Garzon ».
     ... Un premier message du style : « Vous ne me voulez pas… mais en triomphant ainsi, l’Aficion me veut ! Et vous ne pourrez faire autrement que me mettre à vos affiches, et… travailler avec mon apoderado !!! »
     On ne sait s’il y aura « guerre », mais en tout cas, Emilio de Justo a gagné  la première bataille !!
     A coup sûr... il y en aura d'autres!

 

ARLES VERS LES CIMES !!!

     5 Avril – « Ca… ce n’est pas « contrater » monsieur Ponce pour qu’il torée en smoking et nœud pap !!! »
     Ca, c’est travailler à la gestion, sérieuse, d’une grande plaza, en maniant « l’imagination », voire « le génie » dont d’autres font preuve, avec l’argent… qui n'est pas le leur ! - Après « la malchance 2020 », la pandémie effaçant d’un sale trait noir le premier « gros coup » de la Temporada (la réapparition de Talavante), Arles revient, cette année, avec de nouvelles idées, des nouveaux « coups », pleins de « superbe… très Taurine », annonçant deux ferias qui, bien entendu, devront s’adapter à une situation qui ne s’arrange guère, dans l’attente de voir tout le monde… « sain et vacciné » ! - Sain parce que vacciné ! Et on en est loin, malheureusement !
     On le sait, Pâques étant « impossible », Jean-Baptiste Jalabert et son équipe avait repoussé à Juin celle qui, traditionnellement était première grande Feria de l’année… - On aurait pu penser « Weekend Taurin… normal et courant », en attendant quelque trouvaille pour la Feria du Riz, en Septembre… Mais en fait, première "bombe": Arles signe déjà « un gros coup », dès Juin, en affichant ensemble Morante et Pablo Aguado, devant un  lot de « La Quinta », donnant l'alternative à Maxime Solera. Vaya pues !!! - Et le lendemain, les Pedraza!!!
     Quant à Septembre, un feu d'artifice! Pour la Feria du Riz, non une mais… Trois Goyescas! Deux corridas et une novillada! (A lo mejor… un poco mucho!) - Trois festejos et un sommet: Le mano a mano entre Alejandro Talavante et Roca Rey, dont on espère qu'il sera… le premier! 
     ... Car le problème est là! - On sait que les deux toreros ont "pactisé" un avenir ensemble! Donc, Talavante, qui n'a encore rien dit, reviendra t'il "pour Arles", ou aura-t-il déjà signé quelques mano a mano préalable, avec son… associé? - Talavante "n'était pas" à Séville; il n'est pas à Madrid, ni Jerez, ni Valladolid, plazas et Ferias pour lui acquises… Il dit ne pas vouloir revenir en une plaza "à 50% vide!"  Donc, la France se positionnant autrement, et la situation "pouvant" s'être bien améliorée en Septembre, Talavante "réapparaîtra t'il" pour la Goyseca d'Arles?  - Ou, "para joder", d'autres ne monteront ils pas la même affiche… quelques mois avant ?  - Attention!
     Toujours est il que l'équipe Arlésienne, derrière Juan Bautista, fait un sacré boulot, et pourrait bien, un jour, travailler de même… à Nîmes!  - "Vivir, par ver !!"
     En attendant, "Arles 2021" est sur toutes "les lèvres informatiques", avec les combinaisons qui suivent:   

          LA TEMPORADA 2021 EN PLAZA D'ARLES.

ARLES - FERIA DE JUIN 2021
Samedi 5 Juin - au matin - Novillada sin picar:
     Erales des Frères Gallon, pour Fabien Castellani, Raquel Martin et Antonio Plazas (ces deux derniers débutant "de luces")
Samedi 5 Juin - au soir :
     Toros de La Quinta, pour Morante de la Puebla, Pablo Aguado et Maxime Solera (prenant alternative)
Dimanche 6 Juin - au matin - Corrida de Rejoneo:
     Toros de Los Espartales, pour Rui Fernandes, Diego Ventura, et  Duarte Fernandes (alternative)
Dimanche 6 Juin - au soir:
     Toros de Pedraza de Yeltes, pour Daniel Luque, Adrien Salenc et El Rafi.

ARLES - SEPTEMBRE 2021: "LES GOYESQUES DU RIZ"
Samedi 11 Septembre - Corrida Goyesca:
     Toros de Nuñez del Cuvillo, Adolfo Martin, Garcigrande et Domingo Hernandez, pour  Alejandro Talavante et Andres Roca Rey, en mano a mano .
Dimanche 12 Septembre - au matin - Novillada piquée, à la Goyesca:
     Novillos de Jalabert et R.Durand, pour Adam Samira, Miguel Aguilar et Manuel Perera.
Dimanche 12 Septembre - Corrida Goyesca:
     Toros de Jandilla, pour Enrique Ponce, Antonio Ferrera et Miguel Angel Perera.

 
"SEVILLA D'AVRIL 2021"... On va vite savoir, désormais!  En attendant... on fait de la "Comm"

LA PROMO DE SEVILLE (via la site de la Plaza Maestranza):
     Clip vidéo : « Es la hora del Toreo… nos vemos en Sevilla !! » - 1ère partie
     https://www.youtube.com/embed/vFzhd_Oum6Q
     Clip vidéo : « Es la hora del Toreo… nos vemos en Sevilla !! » - 2ème partie

     https://www.youtube.com/embed/ivxwRNYzPN8

     Clip vidéo : « Es la hora del Toreo… nos vemos en Sevilla !! » - 3ème partie

     https://www.youtube.com/embed/UGa5-nanCv8
     Clip vidéo : « Es la hora del Toreo… nos vemos en Sevilla !! » - 4ème partie  
     https://www.youtube.com/embed/N2ceug3hNQc
     Clip vidéo : « Es la hora del Toreo… nos vemos en Sevilla !! » - 5ème partie
 
     https://www.youtube.com/embed/wJ8BkwKx6nw
  
    
Clip vidéo : « Es la hora del Toreo… nos vemos en Sevilla !! » - 6ème partie  
     https://www.youtube.com/embed/hfwRD4z73xU
     Clip vidéo : « Es la hora del Toreo… nos vemos en Sevilla !! » - 7ème partie
 
    
http://www.youtube.com/embed/DKPNyNCwXVg
     Clip vidéo : « Es la hora del Toreo… nos vemos en Sevilla !! » - 8ème partie
 
     https://www.youtube.com/embed/nJoVlmEVtAU

     Cela sera t'il suffisant ????  - A  suivre!

 

SEVILLA : CE SERA… NON !

     6 Avril – Malheureusement, il est évident que, malgré la grosse campagne de communication, mise en place au quotidien, par l’empresa, la réponse de la Junta de Andalucia sera négative : « le 50% del aforo », à la Maestranza, sera impossible… -  Déjà, les principaux responsables, hier le Président de la Région, ont marqué leur position, et leurs déclarations ne laissent planer aucun doute : « Il faudra respecter les 1m50, fixés par la Loi, et en aucun cas, le 50% ne sera possible !! »  - Pas la peine d’attendre les 8 ou le 9 Avril, la décision est claire !
     Dès lors, la balle sera dans le camp de l’Empresa ! Elle a toujours déclaré que « sans le 50% », la Feria est doublement « injouable » !!! D’abord et en principal : « Economiquement injouable ! » Ensuite, au plan « moral » : Les toreros « de ce niveau », refuseront de toréer devant 1200 personnes !!
     Ramon Valencia a multiplié les actions de pub et de com ! Il a offert de payer le test antigénique à chaque spectateur… en sus de respecter toutes les autres mesures de sécurité… - Que peut il faire de plus ?
     Certes, il y a toujours cette phrase que l’on peut interpréter « de manière constructive », des deux côtés : « Si… appliquer les distances de sécurité est impossible, on veillera à…. » - Ce bout de phrase est comme un îlot, désert, au milieu d’un océan de doutes et menaces… En fait, tout va se jouer autour de ce petit bout de « terre d’Espoir » : Ramon Valencia fera valoir… "ce qu'il met en plus, pour la sécurité de tous"! De même, il parlera d'Almendralejo, où la voisine Extremadura accorde le 50%. Bien entendu, il fera allusion aux théâtres, aux cinémas, lieux clos où "tout continue", presque "collé-serré"!!!  - Evidement il aura raison!!! Mais il risque bien de se heurter au mur "Politico-politique"…
     En ce moment, très délicat pour l'Espagne entière, mieux vaut travailler avec les vrais copains du coin, et laisser Madrid imposer, sur les dossiers "secondaires"… Et malheureusement, même en Andalousie, la Fiesta Brava est dossier…secondaire! Sur ce sujet, jamais la Région ne s'opposera à Madrid!!  - C'est en substance ce qu'a déclaré, hier, Juan Manuel Moreno, Président de la Junta de Andalucia, que l'on pourrait résumer ainsi: "Ce Gouvernement autonome est au-dessus de tout soupçon pour ce qui est le la protection de la Fiesta Brava, et le souhait de voir les corridas reprendre leur cours, mais "Il faut respecter la Loi!" Elle est la même pour tous, et ce qui doit aujourd'hui prévaloir est "La Santé de tous", et ce, avant toute autre chose!!"  
     "Mas claro que el agua!!"
     La question est dorénavant: Entouré de ses conseillers et tous "calculette en main", que va décider Ramon Valencia: "Tergiverser"? Négocier? ou… "Jeter l'éponge!" ainsi qu'il l'a toujours menacé, s'il n'avait pas "Le 50%"? - C'est là qu'en plus du professionnalisme, "la personnalité" de l'Empresa  va jouer un rôle primordial: Ou il veut se battre, et il trouvera "les mots et les solutions", ou, au contraire… 
     En ce dernier cas, la question première reviendra sur le tapis… "Ramon Valencia a-t-il monté si brillante Feria… en sachant très bien qu'il ne pourrait pas la donner ???"  - Vivir… para ver!!!
     En attendant, les spots se succèdent: "Es la hora del Toreo. Nos vemos en Sevilla!"
     "En principe !!! 

A ce sujet: Voir et lire:
En video: Les déclarations de J.M Moreno, président de la Junta de Andalucia - via "Cultoro proyecta":
     https://www.youtube.com/embed/M8Neel4GaEk

Lire, via "DE SOL Y SOMBRA":
     "Les corridas de Séville, en danger" - par Antonio Lorca, dans "El Pais":
     https://desolysombra.com/2021/04/05/92037/
     "La Junta de Andalucia porte l'estocade aux corridas de Séville" - Dans "Correo de Andalucia":
     https://desolysombra.com/2021/04/05/la-junta-de-andalucia-da-una-estocada-a-las-corridas-de-toros-en-sevilla/
     Morante: "Le mètre et demi ne se respecte pas même au Congrès des Députés" - dans "ABX/Sevilla":
     https://desolysombra.com/2021/04/05/las-razones-de-morante-de-la-puebla/
     Antonio Burgos: "Y aura-t-il Toros à Séville" - dans "ABC/Sevilla":
     https://desolysombra.com/2021/04/05/opinion-habra-toros/

Lire, dans "Cultoro" : Les réactions de l'Aficion Sévillanne, après les déclarations de J.M Moreno -
     https://www.cultoro.es/actualidad/2021/4/5/la-aficion-habla-tras-las-palabras-de-juanma-moreno-el-trato-que-se-le-da-la-tauromaquia-es-denunciable-nos-toman-por-idiotas-42789.html

 

TOROS PARA TODOS" - Magazine Taurin hebdomadaire de "Canal Sur"   

     Présenté par Enrique Romero, ce programme fait vivre à chaque Aficionado, autant qu'à chaque personne "intéressée par la Tauromachie", le monde du Toro, du Toreo, du Campo… de la Fiesta Brava toute entière, dans ses moindre recoins. - Superbement vivant! Superbement "humain" - A ne jamais manquer!

      "TOROS PARA TODOS" - Programme du 4 Avril ( durée: 49'55") - Disponible jusqu'au 3 Juillet 2021:
     Au sommaire:
Le rejoneador Andres Romero et "Andresito", cheval de sa cuadra; Jimenez Fortes, en préparation!  Et... "les moments" de la semaine! -  Et, au campo: "Problèmes du Printemps!", chez Sancho Davila -  Tout cela et plus encore!!! - Para disfrutar ! :  
      
  https://www.canalsur.es/multimedia.html?id=1699065&jwsource=cl   (erreur corrigée)
 

 

"LA POLEMICA ESTA SERVIDA !!!"

     7 Avril  - "La polémique est servie!!!" - L'expression "sert à tout… et à tout le monde!" Une espèce de "Sésame ouvre-toi!" pour des tonnes et des tonnes d'opinions diverses et croisées, souvent opposées; des ruisseaux de fausses rumeurs, de controverses et d'actes manqués… - Ce sont souvent ceux qui parlent le plus… qui en savent et font le moins. Un peu comme dans le monde associatif, chez nous!!!
     A Séville, les commentaires vont bon train, partant d'un constat, prévu de tous: "La Junta ne bougera pas!!"; et d'une question, dorénavant commune à tous… et primordiale: "Et maintenant, que va faire Don Ramon Valencia, empresa de la Maestranza, dont tout le monde s'accorde à dire qu'effectivement, "à 1m50 de distance dans tous les tendidos, c'est-à-dire "à 12% de remplissage", la feria telle qu'il l'a imaginée et annoncée… ne peut être rentable! -  "S'il s'essaie à la donner "telle quelle", et si on ne l'aide pas, l'Empresa va boire un gros bouillon!!!
     "L'aider ??? Comment??" - Certes il y aura l'argent de la télé!! Mais cela ne suffira pas! - Du côté "Autorités", il n'y a rien à attendre, logiquement! - Pourtant, tous s'accordent à déclarer que… "Il est vital, pour la Fiesta Brava toute entière… que la Feria se donne, telle que joliment conçue!!" - Oui mais... une fois qu'on a dit cela, qué???
     On sait que Ramon Valencia n'a pas jeté l'éponge, et se bat comme un beau diable, travaillant jour et nuit (sic), pour que la Feria se donne! - On sait que… On dit que… -  Mais, "Que disent les toreros, les figuras, les ceux qui, trémolos dans la voix, viennent applaudir "la Gira" et vante le futur de la Fiesta? - Quel sera celui qui, venant au quite de "Tout Séville… et bien par-delà, déclarera: "J'ai appelé Don Ramon et je lui ai dit que, pour cette fois, je venais "à 12%" de mon cachet habituel!! "? 
     Au moment où le Toreo parle de si belle unité, il est primordial qu'à Séville, plaza "symbole historique" de la Fiesta Brava, les festejos se donnent… 
     Que l'Empresa "ne gagne pas un euro"… Bon, c'est dur! Mais plus important… qu'elle n'en perde pas un, non plus!" -  Un bilan…"a la par"! - Au bout des comptes: Une opération blanche! Ce qui, certes, au plan de toute entreprise, serait un échec, à la froide lecture des chiffres! Mais qui serait ici… un moment historique, et… superbement Torero !!
     Ce n'est pas la peine de psalmodier: "Nos vemos en Sevilla!!", et ne rien faire, ou si peu, pour que justement… "l'on s'y voit"!!!
     La polémique est donc servie! Pas la peine d'attendre demain, heure de la décision officielle: "La Junta dira non!!!"  Elle l'a déjà dit, sur tous les tons… "Elle comprend! Elle déplore! Elle souhaiterait… mais ce sera "Non!"
     Que va donc Faire Ramon Valencia? - "Attaquer, ou… se replier?" - Il a toujours dit: "50% ou rien!" Mais il déclare aussi, "je travaille jour et nuit sur le projet!!!"  - De son côté, la Junta lui met la pression (voire video), rappelant ce qu'elle fait pour la Fiesta Brava, au long de l'année; et prenant pour exemple les précédents festejos (Ubrique, Jaen, Moron), où tout s'est passé "selon les normes fixées!" Argument fallacieux, dans la mesure où ces plazas, de tercera, n'avaient rien à voir avec Séville…
     Toujours est il que "Don Ramon" se retrouve encerclé, en bord de précipice, et que tout le monde le pousse à faire un pas… en avant !!!
     Ce qui est certain: Si la Feria, ou plutôt "le Cycle des corridas d'Avril 2021" n'a pas lieu… "la polemica estara servida !!!"

A lire et voir: "Se puede… cumpliendo las normas!!!" - via "Mundotoro":
     https://www.mundotoro.com/noticia/elias-bendodo-medidas-toros-andalucia-sevilla/1570034

Polemica: "Ce nest pas "que" la faute de la Junta !!!" - dans "Cultoro":
     https://www.cultoro.es/actualidad/2021/4/5/metro-medio-de-autoridad-42791.html

 

« O.P.A » MATILLA !!

     8 Avril – Jerez, Valladolid… Madrid Vistalegre !!!! Aujourd’hui Granada !! Sans compter ce Castellon qui reviendra un de ces jours…Et ce pour ne pointer que les « officielles » !!!
     Toute puissance, toute influence, il fait feu de tous bois, alors que d’autres font les morts… Alors que la Fiesta « se meurt » ! - Bien entendu, toute la Madrid Taurine croise les doigts pour que « La San Isidro  de Matilla » ait bien lieu, et, malgré sourires, abrazos et pourcentages complices, « ailleurs », d’autres en font autant pour que la Feria… n’ait pas lieu !!! Recrudescence de la pandémie, obligeant à plus de restrictions ; refus par la CAM, du 50% de la contenance (6.000 places)… tout serait bienvenu, même le pire. Bien entendu, ils ne l’avoueront jamais…
     Autre choses! Il est fort à parier qu’en ce moment même, « il » doit bouger ciel et terre pour faire que Séville ait lieu… « même à 12% » !!!
     Ce « il », on le devine, c’est Antonio Matilla, homme d’affaires Taurines, empresa, apoderado, ganadero…qui, probablement est le plus puissant du « Système » !
     On parle peu de lui, « officiellement » ! Mais de fait... « il est partout ! » Pratiquement dans toutes les plazas et influant les grandes ferias, notamment en apodérant des grands noms. Parmi eux : Manzanares, pour les grandes ; Fandi pour les plus « populaires » ; etc… - De fait, aucune « grosse Feria » de chaque Temporada ne se fait sans… Matilla !
     Mais voici qu’arrive 2021, et celui que l’on voyait surtout en « sous-marin » principal de la Fiesta Brava, fait surface, en plein soleil, et, là où  certain se cache ou se confond en arguments qui ne trompent personne (La Plaza dépend de la CAM (Comunidad de Madrid), ou « la première plaza du monde ne peut se permettre des cartels « médiocres » !), Matilla monte une Feria « de primera », à quelques encablures de « La Cathédrale ». Certes une cathédrale du Toreo, grande et belle, mais…fermée depuis Octobre 2019.  - Feria « digne de Madrid », même si complètement « Torerista » au goût des plus exigeants…
     Aujourd’hui, nul ne sait ce que seront les prochaines années, voire les prochains mois, de la Fiesta Brava ! Mais une chose est certaine : Elle doit « occuper le terrain » et « forcer les choses » ! C’est exactement ce que fait Tonio Matilla, en ce début 2021. Et tandis que Simon Casas « tape en touche » et prend des parts dans d’autres plazas, tel le Campo Pequeño de Lisbonne, ou, aujourd’hui, la plaza d’Albacete… Matilla fonce, crée les événements, et maintient « la ilusion » !!! Aujourd'hui Granada! Demain, Castellon!  Et l'année prochaine, Señores… Las Ventas de Madrid! - A ver si me equivoco yo !!!
     Bien entendu, certains fronceront les sourcils: "Demasiado Torerista!", et l'exemple des combinaisons de Granada en sont preuve: On ne connaît pas les ganaderias (mais on les imagine: Cuvillo, Victoriano, Juan Pedro, ou, bien sûr, Hermanos Gimenez…), mais on peut facilement se convaincre que l'homme est puissant, intelligent, habile, et sait s'adapter à toutes les situations, à toutes les plazas, à tous les publics…
     Alors "OPA de Matilla sur Las Ventas", dès maintenant???" - Wait and see!

A voir, avec attention:
      La méthode Matilla: "Participer partout… sans trop paraître" - Ici, les % de participation de l'Empresa Matilla, entre 2014 et 18. - Mais en 2021… "En plein soleil, Matilla ???" - via "la Cope":
    
https://cope-cdnmed.agilecontent.com/resources/pdf/2/3/1541442997232.pdf

Les probables combinaisons Toreras de la Feria del Corpus 2021, en Granada:
     Jeudi 3 Juin : Toros "por designar", pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Pablo Aguado. 
     Vendredi 4 Juin: "Toros por designar", pour El Juli et El Fandi, en mano a mano. 
     Samedi 5 Juin: Toros "por designar", pour Enrique Ponce, Juan Ortega et Andres Roca Rey. 
     Dimanche 6 Juin - Corrida de Rejoneo: Toros "por designar", pour  Pablo Hermoso de Mendoza, Lea Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza. 

 

VICTOR BARRIO, DANS LE SOUVENIR…

     9 Avril – Moments d’émotion, de recueillement, mais aussi de digne revendication, hier dans le patio de Las Ventas.  - On y découvrait une fresque-souvenir, pratiquement « 3mètres sur 2*, moderne collage de céramique, œuvre de l’artiste Sévillan Luis Gordillo, en hommage à Victor Barrio, tragiquement disparu, on le sait, d’une cornada mortelle, en plaza de Teruel, le 9 Juillet 2016.
     La famille, les taurins étaient là, mais également les politiques, responsables Madrilènes : Isabel Diaz Ayuso, présidente de la Comunidad, Gouvernement autonome de Madrid ; et Jose Luis Martinez Almeida, Maire de la Capitale « de toutes les Espagnes », n’en déplaise à certains… - Bien entendu, l’on sait que ces deux hauts personnages sont en campagne électorale et que, quelques heures plus tard, peut-être, parleront ils avec autant de verve au syndicat des chauffeurs de taxis, ou aux producteurs madrilènes de champignons de Paris… C’est ainsi : Ils sont des Politiciens…  Cependant, tandis que certains usent le mépris et le mensonge pour menacer et détruire, eux parlent de Liberté et d’aide…  - « Madrid est, doit être Terre de Liberté ! Ceux qui veulent aller aux Toros, doivent pouvoir y aller ; et que ceux qui n’aiment pas… n’y aillent pas » déclarait, en substance, la Présidente de la CAM, laquelle affirmait son appui à la Fiesta Brava, via de nouvelles aides aux ganaderos de la zone, et l’annonce de la  participation de la CAM aux 18 Festejos déjà prévus sur la Région Madrilène :  D’une part, 9 novilladas de « La Liga », organisée par La Fundacion, en promotion des novilleros, nouvelles valeurs et promesses du Toreo ; et d’autre: 9 corridas de toros, en concours d’encastes divers, lidiés par dix-huit diestros, en plazas de la Comunidad  Madrileña…  - Pour sa part, bien plus naturellement et « sans papier aucun », le Maire de Madrid disait son appui total à la Fiesta, et sa condamnation sans détour à ceux pour lesquels la mort du torero a donné l’occasion de verser leur fiel, leur haine, synonyme d’un triste destin et d'une âme "vide"… - De son côté, l’artiste, concepteur de la fresque, expliquait de concept et le processus de son œuvre, soulignant l’appui, à la fois torero et humain, de Jose Tomas, tout au long de la création.
     Parmi les présents, Jose Tomas et Jose Maria Manzanares, représentant les collègues Toreros formant la terna de la Corrida-hommage, en plaza de Valladolid, le 4 Septembre 2016 (Padilla, Morante, Juli, Talavante les accompagnaient, ce jour-là), dont le résultat a servi à financer l’œuvre qui, dorénavant, rappellera à tout visiteur de la Monumental de Madrid, « qui » fut Victor Barrio, tué, à l’âge de vingt-neuf ans, pour sa passion et son amour du Toreo

*Plus exactement : 2m70 de haut, sur 1,90 de large.

A ce sujet, voire et lire :
     En video : Successivement, les paroles de l’artiste, concepteur de la fresque ; De Raquel de Barrio, veuve du Torero ; de J.L Martinez Almeida, alcalde de Madrid ; et Isabel Diaz Ayuso, présidente de la Comunidad de Madrid  - via « Mundotoro » et « Periodico Leal »:
     https://www.youtube.com/embed/Bzrz5KFNciA
     A lire : « Inauguration du « Mural Homenaje » à Victor Barrio, en plaza de Las Ventas » - via « La Cope :
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/inaugurado-las-ventas-mural-homenaje-victor-barrio-20210408_1228212

 

LA MENACE !!

     9 Avril – Hier, le « señorito » Pablo Iglesias a, encore une fois, dit son aversion pour la Fiesta Brava, et son intention, s’il est élu à au Gouvernement de Madrid, de faire obstacle et interdire toute aide à la Tauromachie ; supprimer le « Centro de Asuntos Taurinos », reversant tous ces financements à la Défense animale…
     Comme on le sait, en tant que vice-président d’un Gouvernement qu’il vient de déserter, (avant d’en être viré), Iglesias avait créé plusieurs structures devant travailler dans ce sens, richement dotées de finance publiques, où il avait placé des petits copains, aussi provocateurs que lui, et tout à fait étrangers à la cause animale, comme l’est le sieur Sergio Garcia, directeur de « Droits animaliers », au Gouvernement d’Espagne.
     Accessoirement, on imagine que le sieur Iglesias, s’il met Madrid « à sa botte », ira chercher « chez les Bourgeois » (dont il est !) les 60 à 70 millions d’Euros que rapporte, entre autres, à la Comunidad, chaque Feria de San Isidro, à Las Ventas.
     Confirmation donc, une fois de plus, du goût et de l’âme « de dictateur » d’un Pablo Iglesias, pauvre type patenté,  véritable ennemi de l’Espagne… et de toute Démocratie réelle…

Pablo Iglesias  - Dans « Cultoro » :
     https://www.cultoro.es/actualidad/2021/4/8/pablo-iglesias-anuncia-que-cerrara-el-centro-de-asuntos-taurinos-de-la-comunidad-de-madrid-si-entra-en-el-gobierno-de-la-cam-42826.html

 

"LA DIVISA" - Le Numéro 515 / 9 Avril 2021

     10 Avril  - A votre disposition, en PDF, la revue "LA DIVISA" de PEDRO JAVIER CACERES": 
              
http://www.ladivisa.es/file/download/18468

A voir : Le site d’Actualité Taurine de Pedro Javier Caceres :
     http://www.ladivisa.es/

 

"ADIOS, PEPE !!"

     10 Avril - Une de ces expressions qui sonne la fin d'une illusion!!! Comme on met tout sur le tapis, au poker, parce que l'on a un brelan de dames… et que l'autre sort un brelan de rois !!! - "Adios Pepe!!!", que l'on peut comparer à notre "Adieu, veaux, vaches, cochons!!!"  La fin des haricots!  "Adios, Pepe, tout est perdu, y compris l'honneur !!!"
     Pourtant, parlant de "ce Pepe-là", cet autre "Pepe", torero et taurin jusqu'au bout des ongles, on pourra parler d'honneur, et donner à l'expression "Adios, Pepe!" son plus noble sens!!! - Frère aîné d'Angel, Jose Luis Teruel Peñalver, qui portait l'apodo de "El Pepe", lorsqu'il faisait le paseo…. est parti, hier matin, discrètement, lui aussi victime du plus lâche des toros, avec le corona: Le cancer.
     Quatre-vingt ans! Et quatre-vingt ans de "Toreria" !!! - Deux cornadas très graves l'avaient éloigné des ruedos: La première, seulement quatre corridas après l'alternative, à Carabanchel, le 5 Juin 1966, des mains de Miguelin, en présence d'Andres Hernando, devant un toro de Cerroalto. - La seconde, en 78, en plaza de Barcelone, alors qu'il avait rapidement décidé de passer aux rangs "de los de plata", et qu'il y avait été "important", notamment derrière son frère, Angel Teruel, mais également Roberto Dominguez, ou Bernado…
     Un Dominguez qu'il retrouva, comme apoderado, de même que d'autres, comme Raul Aranda, et dernièrement Pablo Hermoso de Mendoza…  
     Madrilène "de pura cepa", il s'était refugié en la Navarraise Corella, où l'air était… plus pur! - Il fut empresa de sa plaza, et d'autres ruedos "du Nord", comme Tafalla, Cintruenigo, Alfaro… - Il aimait passionnément la Fiesta des Braves, restant "classique" dans sa vie comme dans son Toreo… - Un homme attachant! "Un gran tipo", un peu bohème, un peu "Titi madrilène", dont on dit que Jaime de Armiñan s'inspira, pour créer son fameux personnage de "Juncal"… Et de fait!!!!
     Un Pepe Teruel qui était une référence en connaissance, en "mémoire Torera", et en sagesse Aficionada.
     Un Pepe Teruel qui manquera…  à ce Monde en débandade!
     "Con mucho respeto… Adios, Pepe!"

A lire: "Donde vas, Pepe?" - par J.A Martinez, dans "Glorieta Digital":
     https://www.glorietadigital.es/2021/04/09/donde-vas-pepe-teruel/

 

"RAZA 2021 - N°12"

     10 Avril: A suivre, le programme "Toreo et campo..de lujo", par Pablo Lopez Rioboo.
    
   

     Avoir, ce  programme "RAZA",  N° 2021/12 du 9 Avril : 
       
 
https://www.youtube.com/embed/IpwsqKGhsoI

Au programme :  Visite au Marquis d’Albaserrada, en finca « Mirandilla » (Gerena/Sevilla) ; et journée Torera, avec Lama de Gongora, chez Sanchez Urbina – Et  « Grands souvenirs de Toreo » : Retour sur une faena historique : Espartaco et « Facultades », en Feria de Séville 1985.

 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

    10 Avril - Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.net

 

 

A N’Y RIEN COMPRENDRE !!!

     11 Avril – Ou presque !!! – A une semaine de l’ouverture du cycle de corridas prévues à Séville, en remplacement de la Feria de Abril, la situation « taurine » affiche la plus grande confusion selon que l’on passe d’une région à l’autre… Encore une fois, « les autonomies », qui certes ont du bon, en ce cas, « desservent » une Fiesta Brava, et « Fiesta Nacional » déjà bien malades… et pas que du corona. - On le sait, la situation sanitaire n’est pas bonne, en Espagne non plus, ce qui donne lieu à de viles batailles « de » politiques, qui n’hésitent pas à manipuler tout le monde, surtout lorsque des élections, telles celle de Madrid, le 4 Mai, sont en vue… et en « gros jeu » !
     A Séville, on sait que Ramon Valencia, patron de l’Empresa Pages, a présenté aux responsables de la Junta d’Andalousie, mercredi dernier, son plan « de sécurité sanitaire », extrêmement méticuleux, concernant de cycle de corridas projeté, à partir du 18… Sans répondre officiellement mais en le faisant « par diverses voix officielles », le Gouvernement autonome d’Andalousie a dit « Non ! » au 50% demandé, précisant que devaient être maintenues toutes les mesures imposées par la Loi, dont le terrible « 1m50 » entre chaque spectateur, ce qui condamne l’empresa qu’à ne pouvoir vendre que 12% de la capacité de sa plaza… Une terrible imposition, qui condamne, pratiquement, le projet. Tant au plan « moral » qu’économique, on comprend l’Empresa, si, malgré tous ses efforts et négociations… il jette l’éponge !
     Et c’est là que surgit… « un monton » de polémiques et des controverses…
     - La première vient… de Séville, qui cause émoi et « révolte », chez les Aficionados : La Junta de Andalucia refuse le 50% à la plaza de Séville, c’est-à-dire « à ciel grand ouvert », quand elle autorise un théâtre proche, lieu clos, à se remplir, chaque soir… en son 60%. Cherchez l’erreur ! - A cent mètres de la plaza, les terrasses des bars sont bondées ! Cherchez l'erreur!
     - La seconde est causée par « ce que l’on sait » et « ce que l’on voit, aujourd’hui ». - On le sait, la pandémie est aujourd’hui partout en Espagne, et des régions comme la Navarre, les provinces Basques, sont durement touchées. De même Madrid, dont les chiffres donnés par la Présidente de la CAM, Diaz Ayuso, sont vilement contestés par le chef du Gouvernement, Pedro Sanchez, qui n’a rien trouvé de mieux pour soutenir son candidat du PSOE, aux élections « pour Madrid », le 4 Mai. - Pourtant, malgré une situation sanitaire extrêmement sérieuse, des provinces ont tenu compte des expériences récentes, aucun foyer de contagion ne s’étant révélé après les festejos taurins, donnés en diverses zones de de la moitié Sud d'Espagne. Même pas Ubrique, dont on a dit, un moment, que les deux derniers festejos de la Gira avait provoqué "un brote", ce qui avait été immédiatement démenti. Et surtout pas Almendralejo où la plaza était "à 50%", et avait vraiment l'air d'une plaza de Toros… - Ainsi donc, Extremadura a été la première à permettre "le 50%" en ses plazas; et depuis hier, la région Castilla-la Mancha donne feu vert… à 75%.  Par ailleurs, on apprend, hier, que la CAM (Comunidad Autonoma de Madrid) et son Centre de Asuntos Taurinos sont en train de préparer avec "Plaza 1", un gros festival en plaza de Las Ventas, pour le fameux "2 de Mayo", ici date historique.
     ... Et pendant ce temps… l'Andalousie reste, pour ce qui est des Toros, sur sa base de l'Article 42 de la Loi 2/2021: "1m50 entre chaque spectateur, de chaque côté, au-dessus et dessous!!" - Mais aussi pendant ce temps, le Théâtre, à deux pas de la Maestranza, affiche 60% de salle…
     A n'y rien comprendre! Et c'est du reste ce que manifestent de très nombreuses personnes, connues ou anonymes, notamment via les réseaux sociaux.
     De son côté, Ramon Valencia, s'appuyant sur la phrase du décret: "Si faire respecter le 1,50 est impossible, on devra… " Et il fait tout pour "devoir !!!" - Ainsi, on a déjà connaissance des "Tests, financés à chaque spectateur!"… De même, la fourniture à chacun, gratuitement, de masques FPP2, à l'entrée de la plaza… De même, la prise de température, pour chacun, avant de passer le portillon d'entrée… De même, l'interdiction de bouger, une fois arrivée à sa place… De même, la non-distribution de "programas de mano"; le maintien des distances "entre les files"; l'ouverture avancée de la plaza; les contrôles réguliers sur chaque tendido… Bref, une batterie de mesures "encore supérieures" à tout ce que l'on a vu jusqu'ici !!!
     Et malgré ce… la Junta de Andalucia "pourrait", peut, et va sûrement le faire, refuser le 50% à la Maestranza. - Dès lors… on ne parlerait plus "Covid", ni mesures de Santé publique, mais bien "de rétorsion" envers un monde que par ailleurs, on prétend protéger… et aider!!!
     Extremadura "à 50%"! Castilla- LaMancha…  à 75%!
Madrid qui pense ouvrir!  - Et Séville…devant se limiter à 12%!
     A n'y rien comprendre… ou presque !!!

A lire: Quelques "Twitts" sur la position de Séville - via "Cultoro":
     https://www.cultoro.es/actualidad/2021/4/10/diez-zascas-la-junta-de-andalucia-por-negarse-negociar-el-metro-medio-de-distancia-en-la-maestranza-42852.html

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 10 Avril 2021)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 :

          https://www.rtve.es/alacarta/videos/tendido-cero/10-04-21/5838606/
  
 

"AUX ÂMES BIEN NEES !!!!"

     12 Avril - On connaît le célèbre vers de Corneille, devenu "refran"!!!
     Et il est jeune, il est vrai !!!  Mais il est déjà "Torero"! - Haut comme trois pommes (ce qui peut être son seul handicap, plus tard), ce Gavroche Salmantin affiche une vocation et un talent torero tels qu'il faut le considérer, aujourd'hui, comme une réelle promesse du Toreo… Une possible "figura" de demain! Tout comme le furent, en leur époque, El Juli et avant lui, Emilio Muñoz, baptisé "Petit Mozart du Toreo".
     Treize ans! Haut comme trois pommes, le jeune Marco émerveilla Salamanca, à sa première sortie en  public, à la Glorieta. Il avait neuf ans alors, et même les profs de l'Ecole Taurine, à laquelle il appartenait, furent sidérés de l'impact qu'il causa, sur le public, et dans les medias… Un vrai "niño prodigio", un "Torero-poulbot", qui, en Mai 2016, le décidait, avec ses parents, de confier son avenir à Juan Bautista,
torero de classe, empresa et..."quelque chose en plus"! - Et depuis, tout en suivant les cours de l'Ecole Taurine de Salamanca, Marco vient s'entraîner en France, bien mené par un Jean-Baptiste, dont la sensibilité torera et "l'expérience" lui vont à merveille. - Entraînement! Toreo et encore Toreo! De salon et au campo, avec des becerras de plus en plus grandes et ardues, devant lesquelles, avec incroyable culot et grande qualité Torera, le jeune torero "avance la jambe… et le pecho!"; torée "profond", templado et "ralenti", montant déjà d'authentiques petits chefs d'œuvre.
     Et puis, tout dernièrement, on est passé "à la taille au-dessus": Deux utreros de Gallon, en plaza de Méjanes!
     Et que croyez vous qu'il arriva ? - Le gamin-torero "se les est envoyés", comme on dit, avec une facilité sidérante, tirant sur deux mains, de longs muletazos templados, pris loin devant, rejetés loin derrière; liant des passes classiques et les adornos de classe, en particulier le trincherazo, dont il est friand… - Là encore, les images, support premier de "la Comm" contemporaine, ne peuvent mentir. µ
     Alors bien sûr! certains diront: "Encore un petit prodige", l'air dubitatif!  D'autres, moins diplomates, parleront de "singe savant"… Qu'ils parlent!!! En tout cas, comptons sur Jalabert pour lui faire garder les pieds sur terre. Et à voir comme "il se plante", devant un novillo, peu de chance pour qu'il dévie… Du moins pour le moment! Ensuite, Dios dira!!!
     En attendant, voyez et … constatez vous-mêmes!

En video : Marco Perez, lidiant deux novillos – par Aurélien Christin, via « Cultoro Proyecta » :
     https://www.youtube.com/embed/hZKdhgjoXK4
A lire, à la une "d'Aplausos": "Marco Perez borda el Toreo, con… toros":
     https://www.aplausos.es/marco-perez-borda-el-toreo-con-toros/

 
 
 
 

GENEROSITE ET SOLIDARITE AFICIONADAS…
     Le "quite" d'une Aficion… à un torero!

      Ceux qui suivent ces pages le savent: Peu après son retour en France, nous avions, ici, (voir 28 Avril 2020) demandé à une entité importante de l'Aficion Bayonnaise, de monter "une cagnotte", si utile aux causes les plus diverses et parfois désespérées…  Une cagnotte en faveur de Rafael Cañada, si durement touché, à Valencia, le 11 Mai 2019. - Cette cause-ci n'était pas désespérée, mais très utile à quelqu'un qui devait à jamais "colgar el vestido soñao" et réapprendre à vivre!
     Cette cagnotte existe désormais! Depuis le début de l'année, elle avance! Et elle a pris la forme, originale et symbolique, d'une Tombola mettant à prix les vestido gris et noir/azabache que portait le torero au jour de sa cogida.
     L'idée vaut ce qu'elle vaut! Mais, bien outre la tombola, l'important est… un coup de main! Un coup de pouce! La petite pierre au nouveau chemin! - On le sait: On a beau être généreux, seul, on ne peut… que peu!!!! Mais ensemble, on peut… bouger des montagnes. (J'en suis la meilleure preuve, puisque l'Aficion de France m'a aidé, ô combien, lorsque j'ai lancé l'Opération Albeiro Vargas ("Un Coin de Colombie"), en 1991, parrainé par Cesar Rincon…) 
     Alors, n'hésitez pas! Participez au quite! Apportez votre pierre, si petite soit elle!!! Ce qui est arrivé à Rafael Cañada peut, en une seconde, arriver à chacun de nous, de notre famille, de nos amis… et de forme "moins Torera!" - Alors, merci de participer à ce simple geste: "Le quite de l'Aficion… à un Torero!"
     Ce simple mot "de cœur et passion taurine" restera en première ligne jusqu'au 12/13 Juin, date du tirage au sort du vestido… - Mais rappelez vous: Outre la tombola, l'important est… le coup de main". - Merci d'avance, et… bon quite !!"  

                                                                                                                                                                                                                                                                                             Patrick Beuglot (27 Mars 2021)

 Pour participer à la cagnotte/tombola, en faveur de Rafael Cañada  -  (à ouvrir par clic droit + nouvelle fenêtre"):
    
https://www.leetchi.com/c/va-por-ti-rafa

En video: Rafael Cañada nous parle - via Facebook Julien Lescarret (à ouvrir par clic droit + nouvelle fenêtre"):
     https://www.facebook.com/100047209816894/videos/211519937298953

 
 
 
 
 
UN GRAND SALUT ET ABRAZO...
     ... à tous ceux qui nous suivent et envoient des mails, souvent émouvants, Français Aficionados installés au Mexique, au Brésil, en Chine, en Afrique du Sud, en Russie, au Chili, ou ... à Colmar !!!  (Si d'autres nous suivent, depuis d'autres terres, merci de le signaler!)
     Un placer ! - Merci à vous, bonne route et bonne Aficion, même... là-bas !!! - Prenez soin de vous !!!
     Fidèlement, depuis la France - Toros2000
 
 
 
 
 
 
 

GALERIES PHOTOS - Patrick Beuglot :  "SOUVENIRS, SOUVENIRS!"… DES FERIAS ET CORRIDAS DU SUD-OUEST .
     "Ces toros et ces hommes… ce jour-là!" 

 

     Avis: Ces longues séries de photos n'ont pas vocation, ni prétention, "à l'artistique", mais plutôt celles de reportages sur "Ce qui s'est passé ce jour-là, toro par toro". Ainsi, vous retrouverez des moments que vous avez vécus, ou découvrirez ceux que vous auriez pu vivre, avec "ces Toros et ces hommes.. ce jour-là !"

     Avertissement technique:  Pour ouvrir chaque galerie, faire clic droit sur le lien et "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" - (On peut visionner "en global", au "Uno por Uno", choisir "la" photo qui intéresse, ouvrir en diaporama; bref, naviguer à volonté)
     Bonne route, en espérant que cela vous plaira ! - Merci

 
TEMPORADA 2019

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     28 Juillet - Corrida de Rejoneo: Toros de Jalabert, pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Lea Vicens.  (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/JLD7HUjSh6PheaT66

     14 Août - Corrida Goyesca - Toros de Torrestrella, Pedraza de Yeltes et Puerto San Lorenzo, pour Daniel Luque "unico espada".
     https://photos.app.goo.gl/G27CCMz3k8Cku4Rc9

     30 Août - (semi-nocturne) - Toros de Luis Algarra, pour Sebastian Castella, Daniel Luque (remplaçant Roca Rey) et Pablo Aguado.
     https://photos.app.goo.gl/vCDnDqxPAm82FhJL8

     31 Août - Corrida - (semi-nocturne): "Six fers pour six diestros": Domingo Lopez Chaves, Sergio Flores, Migule Angel Pacheco (remplaçant Tomas Campos), Juan Ortega, Adrien Salenc et Dorian Canton.
     https://photos.app.goo.gl/EAvFMbwpNcetsQfVA

     1er Septembre - Corrida de clôture: Toros de La Quinta, pour Octavio Chacon, Roman et Joaquin Galdos. 
     https://photos.app.goo.gl/xyGJJXUuhveiVvWx5

à suivre...

 
TEMPORADA 2018

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros du Laget, pour Leonardo Hernandez, Joao Moura et Léa Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://photos.app.goo.gl/azWsUZLoBk9LD4xi8

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de Bañuelos, pour Juan Bautista, Paco Ureña et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/TtuwERS5DuEepn7a7

     31  Août (semi-nocturne) - Toros de Garcigrande, pour El Juli, Sebastian Castella et Gines Marin.
    
https://photos.app.goo.gl/TCZ8CzNNYWpZn1ox9

     1er Septembre - Finale des "sin picar" - Erales du Lartet, pour Pablo Paez et Yon Lamothe.
     https://photos.app.goo.gl/S2gsu9uQubENhyPh9

     1er Septembre - Corrida "à six": Toros de R.Margé, pour Thomas Joubert, Sergio Flores, Tomas Campos, Francisco Jose Espada, Joaquin Galdos et Pablo Aguado.
    
https://photos.app.goo.gl/S15zViVWJSWDCjz86

     2 Septembre - Toros de La Quinta, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Roman.
     https://photos.app.goo.gl/dK4XfggDEeAkvP4f9
    
2 Septembre (annexe): La cogida de Roman.
     https://photos.app.goo.gl/WQZzehbJAb4TKsPP7

AUTRES CORRIDAS
    
17 Juin - AIRE SUR ADOUR - Corrida hommage a Ivan Fandiño.
    
https://photos.app.goo.gl/HZzvSZfJFY7L7Tga7

     22 Juillet - SAINT VINCENT DE TYROSSE - "Défi des légendes - Miura et Palha.
    
https://photos.app.goo.gl/jdTNAaNxLftzcXBT8

 

TEMPORADA 2017

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros de Rosa Rodrigues,  pour Pablo Hermoso de Mendoza, Joao Moura et Lea Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/zzcBYb2AVAi3BUSt2

     30 Juillet - Toros de Robert Margé, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Thomas Joubert.
      https://photos.app.goo.gl/JhyjGnIVwD0J5VLJ3

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de D.Hernandez et Garcigrande, pour C.Diaz, E.Ponce et A. Lopez Simon:
    
https://goo.gl/photos/UeYN7fgaNd8so3hf8

     1er Septembre - Novillada (nocturne): Novillos de 3los Maños", pour A.Younes et A.Salenc, en mano a mano.
     https://goo.gl/photos/TDPe55wb2XwQbYzUA

     2 Septembre: Toros del Freixo (Juli), pour J. Bautista, P. Ureña et A.Roca Rey:
     https://goo.gl/photos/YisccLbjnTzPzTsx6

     3 Septembre: Toros de Bañuelos, pour A.Ferrera, S.Castella et Jose Garrido
     https://photos.app.goo.gl/JXBmlEgNfDWcl7hz1

 

TEMPORADA 2016

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     31 Juillet - Toros de Montealto, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Thomas Dufau. - (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://goo.gl/photos/mT1P4M2cWHiVvNC76

     15 Août - Corrida Goyesca: Toros de Domingo Hernandez, pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/vaSZx2f2CbeXaX2n2

     3 Septembre: Toros de Pedres, pour Curro Diaz, Ivan Fandiño et Javier Jimenez. 
     (en reconstruction)

     4 Septembre: Toros d'Alcurrucen, pour Sebastian Castella, Daniel Luque et Jose Garrido.
     (en reconstruction)

DAX 2016:  Absent pour conflit avec les responsables.
MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

TEMPORADA 2015

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    
2 Août - Toros de Montalvo, pour Morenito de Aranda, Manuel Escribano et Ivan Fandiño. -  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     (en reconstruction)
    
     15 Août - Goyesca - Toros de Antonio Bañuelos, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Lopez Simon.
     https://goo.gl/photos/jEf2ueZBHPgDbsjh6
    
     5 Septembre: Toros de Pedres, pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo, et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/ew3VtLzbnvnNfUox9

     6 Septembre: Toros de Garcigrande, pour Sebastian Castella, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
     https://goo.gl/photos/LNFcjxTVvJw9goLdA


DAX - Feria 2015
     13 Août: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/Sj5RZAr8sQZQPwxF9
    
     14 Août: Toros d'Antonio Bañuelos, pour Enrique Ponce, Ivan Fandiño et Daniel Luque.
     https://goo.gl/photos/aBoY2k8PWdRZM7Hv7
    
     15 Août (matin): Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Pepe Moral.
     https://goo.gl/photos/UrXcuJLZ8fZNG7f97
    
     16 Août: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Manolo Escribano et Alberto Aguilar. 
     (en reconstruction)

DAX - Les corridas de "La Salsa 2015".
     12 Septembre: Toros de Cuadri, pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.  
     (en reconstruction)

     13 Septembre: Toros de Montalvo, pour Juan Mora, Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.  
     (en reconstruction)


MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

   TEMPORADA 2014
 

LES CORRIDAS DE BAYONNE 2014
    
9 Août - Toros de Pedres, pour Paco Ureña, Jimenez Fortes et Juan Leal. - (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://goo.gl/photos/CCRigYHJkUdTFYir6

     10 Août - Toros de Montalvo, pour Ivan Fandiño, Daniel Luque et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/EPo7BQEi2pARkQAo6

     6 Septembre - Toros d'Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
     https://goo.gl/photos/c14FR7Evit19D9887

     7 Septembre - Toros de Garcigrande, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Ivan Fandiño.
     https://goo.gl/photos/7UeQxUnTGbGz2KWM7


MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2014
     16 Juillet - 1ère: Toros de Zalduendo, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Thomas Dufau.
    
https://goo.gl/photos/Dr8CSCe2mexAPEpW6

     17 Juillet - 2ème: Toros de La Quinta,  pour Antonio Ferrera, El Juli et Ivan Fandiño.
    
https://goo.gl/photos/hfrPyeSNzReLyoD39

     18 Juillet - 3ème: Toros de Fuente Ymbro et Joselito, pour Juan Jose Padilla, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/atem39mWT878C41m6

     19 Juillet - 4ème: Toros de Victorino Martin, pour Diego Urdiales, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/SvT16kZvvyNNpuqs8

     20 Juillet - 5ème: Toros de Miura, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Javier Castaño
    
https://goo.gl/photos/evpEjBricqJUBVsT7


DAX - Feria 2014
     14 Août - 1ère: Toros de Montalvo, pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et Juan del Alamo.
    
https://goo.gl/photos/9QFHDs3z5L6sKimV7  

     15 Août/matin - 2ème: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/3aeiSAHZ1GStjCnu6

     15 Août/soir -3ème: Toros de Torrestrella, pour Juan Jose Padilla, Daniel Luque et David Galvan.
    
https://goo.gl/photos/KhqnhydecAjG3o1q7

     16 Août - 4ème: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Antonio Ferrera, Diego Urdiales et Javier Castaño.
    
https://goo.gl/photos/4CiSShvi8KjGiDdE7

     17 Août - 5ème: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Thomas Dufau.
  
  https://goo.gl/photos/wtvF7n2AAPkZqaTw8
 


DAX - Les corridas de "La Salsa 2014".
     13 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Sebastian Castella et Roman.
    
https://goo.gl/photos/W7D7bWLeWYuqjRM98

     14 Septembre: Toros de La Quinta, pour El Cid, Ivan Fandiño et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/ai8KbJH7tA4mNnUt8

 
 
 
A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…
 

« SIGNES DU TORO »  - France 3, la Taurine

     Retrouvez les programmes, les émissions, les archives vidéo, les interviews, les chroniques, les anecdotes et humeurs de la planète « Toros », sur la page « Signes du toro » :
    
Actualité: 
         
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/signes-du-toro    
 

LES ARCHIVES DE « TENDIDO SUD »

     Chaque semaine, regardez « Tendido Sud », programme taurin présenté par Christophe Chay, dorénavant sur "TV SUD":
    
A voir, le sommaire, sur: 
          http://www.mediasdusud.fr/emissions/tendido%20sud

     Les archives de "Tendido Sud" - Via "Youtube":
          https://www.youtube.com/results?search_query=Tendido+Sud

 
 
ARCHIVES MADRILENES...
 

LES REVUES "TAURODELTA" 2016

A Voir et revoir: Toute l'actualité de la plaza Monumental de Madrid, durant la temporada 2016. Des articles et des archives à découvrir, parcourir et approfondir - ici en PDF:
     N°80 - Novembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/80/revista_80.pdf
     N°79 - Octobre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/79/revista_79.pdf
     N°78 - Septembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/78/revista_78.pdf
     N°77 - Août: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/77/revista_77.pdf
     N°76 - Juillet: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/76/revista_76.pdf
     N°75 - Juin: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/75/revista_75.pdf
     N°74 - Mai: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/74/revista_74.pdf
     N°73 - Avril: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/73/revista_73.pdf

Revue "Taurodelta" - 2016 et les années précédentes:
     http://www.las-ventas.com/revista.asp

 
 
ARCHIVES TAURINES
 
   UN "GROS" PEU D'HISTOIRE…

 

     L'hiver et là! Et avec lui, le temps de la réflexion; le temps d'apprendre, encore et toujours; le temps de vivre sa passion et la conforter, en revivant l'Histoire. Et à ce sujet, quelle que soit l'opinion que chacun puisse avoir d'André Viard, il convient de voir et revoir l'immense boulot qui est le sien, concrétisé par l'exposition et les documents audiovisuels qu'il a conçus et présentés, cette année, au fil de plusieurs grandes ferias, d'Espagne et de France. "Les Tauromachies Universelles": une authentique "Œuvre", tant sur le plan didactique qu'artistique, en défense du Toro et de la Fiesta Brava, non par l'insulte, le mépris, la menace et la violence, mais simplement, concrètement, par "l'Histoire", apportée à tous, grands et petits, Aficionados et néophytes, sur un monde "de lumière et d'honneur", que certains, ignares et faussement sensibles, veulent "éradiquer"…
     L'hiver est là! On a le temps! Certes on n'osera demander "aux antis" d'avoir patience et sagesse "d'apprendre un peu, et "connaitre… avant de parler!", car ce sont deux choses dont ils sont absolument, définitivement, incapables… Mais vous qui passez souvent ici, parce que vous êtes "Aficionados et bonnes gens", vous allez vous régaler.
     En tous cas, "Un gros coup de Sombrero" à André Viard, pour tout ce qu'il fait, en défense de la Fiesta, et notamment pour cette "Histoire de Tauromachies Universelles" 2016.

A découvrir, en vidéos:
     La présentation de l'exposition et ses objectifs - André Viard, par Carlos Millet:
     https://www.youtube.com/embed/1_Ax8ZH8Mp0 

     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 1ère partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/rpAFAa4JBEA
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 2ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/xDOIlPqDL10
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 3ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/5Dyl-bJTTs4

 

     VIDEOS  -  « ABSOLUMENT GENIAL ! »  

     Pour l'Hiver 2011/2012...

     Vous êtes Aficionado ! Vous avez le temps! C’est l’hiver... ou l'été!!!  Il fait froid, il vente... ou il pleut ! Rien ne vaut le coin du feu… ou d'un parapluie!
     Profitez de ces instants, à votre rythme, pour regarder cette longue série de courts reportages (moins de cinq minutes, en général), intitulés « Jueves Taurinos », qui nous vient du Mexique, et qui, en une masse d’archives absolument géniale, nous rapporte « le Toreo de là-bas » et son histoire, mais également « la Fiesta Brava… de partout, au long des ans ».
     On trouvera ici des documents « uniques » sur les figures du Toreo, leur vie, leur personnalité toreras, les cornadas qui ont jalonné leur biographie. On trouvera des images totalement inconnues, sur les suertes du Toreo les plus rares, les plus risquées… avec leurs conséquences. Bref, on trouvera tout ce qui fait que « eux ont osé…que nous n’oserons jamais ». Et c’est pour cela « qu’ils sont tous Toreros », et que nous sommes… qu’aficionados ! Mais « de bons… aficionados ! »

     A ne manquer sous aucun prétexte, cette grande série (en 38 chapitres) du site taurin altoromexico.com, commentée par Heriberto Murieta, à l’écran de Toros2000 grâce à Churumbeldelavilla, via Youtube, et qui sera mise en ligne, ici, « dix par dix ! »
     Que lo pasen bien !!!


La présentation des « JUEVES TAURINOS » :
    
http://www.youtube.com/embed/0vMohwtkKdk 

« JUEVES TAURINOS – 1 »(4’54)
    
http://www.youtube.com/embed/uAbFNOOZkjs

« JUEVES TAURINOS – 2 » (4’11)
    
http://www.youtube.com/embed/K2pDypRLLXk

« JUEVES TAURINOS – 3 » (3’48)
    
http://www.youtube.com/embed/b9FdpCosNEw

« JUEVES TAURINOS – 4 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/CC3kkI862eA

« JUEVES TAURINOS – 5 » (3’59)
    
http://www.youtube.com/embed/u2fFxfpSvfM

« JUEVES TAURINOS – 6 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/wABU06nUleg

« JUEVES TAURINOS – 7 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/aqj8poiPZvk

« JUEVES TAURINOS – 8 » (4’25)
    
http://www.youtube.com/embed/TDKL2cmizAw

« JUEVES TAURINOS – 9 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/Um0LV7e3E28

« JUEVES TAURINOS – 10 » (5’30)
    
http://www.youtube.com/embed/4frvoa-m56M

« JUEVES TAURINOS – 11 » (4’51): Carlos Arruza et Alfredo Leal
    
http://www.youtube.com/embed/MsiB8JzlSCQ

« JUEVES TAURINOS – 12 » (4’18)
    
http://www.youtube.com/embed/gBAeNaswYqE

« JUEVES TAURINOS – 13 » (3’42)
    
http://www.youtube.com/embed/l44vitUocGc

« JUEVES TAURINOS – 14 » (3’12)
    
http://www.youtube.com/embed/kOL7LReO9O0

« JUEVES TAURINOS – 15 » (4’42)
    
http://www.youtube.com/embed/ji_ca8doBDw

« JUEVES TAURINOS – 16 » (4’01)
    
http://www.youtube.com/embed/LhgjGbdPD9s

« JUEVES TAURINOS – 17 » (4’07)
    
http://www.youtube.com/embed/mCP79EIPAeo

« JUEVES TAURINOS – 18 » (2’49)
    
http://www.youtube.com/embed/cq68Ipvojus

« JUEVES TAURINOS – 19 » (4’49)
     http://www.youtube.com/embed/jyrcEpSs_KM

« JUEVES TAURINOS – 20 » (5’36)
     http://www.youtube.com/embed/9oXxIVC7lec

« JUEVES TAURINOS – 21 » (4’11)
     http://www.youtube.com/embed/leoexbnrx9c

« JUEVES TAURINOS – 22 » (3’16)
     http://www.youtube.com/embed/v8ZMEKNmXXI

« JUEVES TAURINOS – 23 » (3’53)
     http://www.youtube.com/embed/fmWhdn1pCgo

« JUEVES TAURINOS – 24 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/Wu1XXPL1Szs

« JUEVES TAURINOS – 25 » (4’07)
     http://www.youtube.com/embed/ZfZWj64Bwb0

« JUEVES TAURINOS – 26 » (5’13)
     http://www.youtube.com/embed/tLPCFGa-6Cg

« JUEVES TAURINOS – 27 »
   
 En attente.

« JUEVES TAURINOS – 28 » (3’03)
    
http://www.youtube.com/embed/BheJDuaVd_Q

« JUEVES TAURINOS – 29 » (2’31)
     http://www.youtube.com/embed/9Iu6oCfH-y8

« JUEVES TAURINOS – 30 » (4’35)
    
http://www.youtube.com/embed/_l0BrpTEYMs

« JUEVES TAURINOS – 31 » (3’50)
     http://www.youtube.com/embed/I92V6TsD0Zk

« JUEVES TAURINOS – 32 » (4’13)
     http://www.youtube.com/embed/SuM40G4DK6c

« JUEVES TAURINOS – 33 » (5’12)
     http://www.youtube.com/embed/KWQR-cM4JCI

« JUEVES TAURINOS – 34 » (4’21)
     http://www.youtube.com/embed/dOL3nrYgD_A

« JUEVES TAURINOS – 35 » (2’54)
     http://www.youtube.com/embed/nP38JCOVHwM

« JUEVES TAURINOS – 36 » (5’15)
     http://www.youtube.com/embed/zaufYl6FZ24

« JUEVES TAURINOS – 37 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/oV6actzR9TQ

« JUEVES TAURINOS – 38 » (3’09)
     http://www.youtube.com/embed/fwdbOeebSpA

« JUEVES TAURINOS – 39 » (4’00)
     http://www.youtube.com/embed/_UY-dEebJHg

« JUEVES TAURINOS – 40 » (4’55)
     http://www.youtube.com/embed/TSkot8MHhxA

 

 
 

LES GRANDES ARCHIVES DU PASSE !!!
     Le Toro et le Toreo « d’hier »… 100 ans d’histoire, par l’image, dans cette page spéciale du quotidien "ABC", de Séville:
               « CIEN AÑOS DE TOROS – UN SIGLO DE IMAGENES »
    
                    Ici: http://www.abcdesevilla.es/informacion/archivo_taurino/index.asp