L'ACTUALITÉ TAURINE
(Les dernières 48 H)
Pour toute l'actualité archivée d'Août
cliquer sur "Août"  ci-dessus (par dizaines)  -  (De même, pour tous les autres mois, à leur place - par dizaines de jours)
Les Chroniques de 
Patrick Beuglot
 
 
 

I     ICI, NOUS COMPRENONS, ET ACCEPTONS, QUE L'ON DISE: "LA CORRIDA, JE N'AIME PAS!"
                                                                        MAIS NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS QUE L'ON DISE: " LA CORRIDA, JE N'AIME PAS…DONC, IL FAUT LA SUPPRIMER! "

 
 
 
 ACTUALITE...  2020   
 

AU REVOIR MONSIEUR, "SEÑOR GANADERO !"

     24 Mars - Aujourd'hui, je pense à… Paco Ojeda! Je pense à "un instant"! A un des plus émouvants, de plus fervents abrazos vécus tout au long de mon chemin Aficionado…
     Nous étions à Nîmes! Le 29 Septembre 1985… C'était mon anniversaire! Avec sa Peña Bayonnaise, on était partis voir le torero, et le matin, on avait passé un grand moment avec lui, dans les jardins de l'Imperator!!! - Puis, le "Suerte, Paco!", dans la chambre, tandis que Diego Robles, son mozo de espada, le "fondait" dans un blanc et or, resplendissant!
      "Il" entra alors, nous salua gentiment, donna un grand abrazo à Ojeda, avec un "Hasta ahora!" plein d'amitié… et sortit! - C'était… le 29 Septembre 1985, à Nîmes! Une des tardes inoubliables… une des corridas les plus émouvantes qui m'eut été donné de voir! Toros de Jandilla, pour Emilio Muñoz, Jose Mari Manzanares (padre) et Paco Ojeda. Les Jandillas, beaux mais très faibles, auraient fortement déçu… s'il n'y avait eu les toreros! Surtout Ojeda: blessé en tuant son premier, invalide, il revint prendre son second et "offrit" le sobrero septième… Certes il y eut des toros faibles, mais un torero "géant", qui fit grand quite au ganadero, et remporta un des triomphes les plus importants de sa vie torera…
     Une heure plus tard, à l'hôtel, moulu, endolori mais "sereinement radieux", Ojeda s'inquiétait de la route que nous devions faire, de nuit, en retour vers Bayonne! Et au moment du "Soyez prudents!"… "il" est rentré! Bien sûr, ils s'étaient vus, au callejon, dans le feu de l'action… mais là, une fois la tension retombée, ils se donnèrent un abrazo, muet, d'une force et d'une ferveur incroyables… qu'ils en eurent tous deux les larmes aux yeux! 
     Ce "Il" s'appelait Borja Domecq, un ganadero "géant", et un homme de belle classe… qui est décédé, hier, du coronavirus, à l'âge de soixante-quatorze ans…
     Aujourd'hui, je pense à lui, bien sûr! Mais je pense à Paco Ojeda, qui sentira probablement "ce moment" et la force de "cet abrazo-là", parmi les nombreux qu'ils échangèrent, au long de sa carrière… - Je pense aussi à Cesar Rincon, ami torero, qui doit à Jandilla, et au toro "Violinista", son plus grand triomphe Sévillan. A l'inverse de ceux de Nîmes, "Violonista" n'était pas faible! Il fut un de ces toros braves et beaux de Jandilla, "fiero" mais noblement encasté, qui accourut aux cites à quinze mètres du Colombien!!! C'était le 23 Avril 2004 et Rincon, de cannelle et or vêtu, coupa sa vuelta pour donner au ganadero un de ces abrazos qui viennent du plus profond de l'âme…
     Adieu! - Non! "Au revoir!" Don Borja Domecq… - De par ces moments-là, d'Aficion et de simple humanité, que tant d'autres auront aussi vécus,… vous êtes entré dans le bataillon serré de ceux que l'on n'oublie pas.
     Reposez en paix, Señor Ganadero!

Hommage video:
     Borja Domecq, parlant de Jandilla - Via "La Dehesa y el toro"
     https://www.youtube.com/embed/SutZmKXSoQQ
     Paco Ojeda - Nîmes, le 29 Septembre 1985 - via "De toros":
     https://www.youtube.com/embed/FcgrdREYdCs

A lire:
     Les adieux du monde du Toreo, via "Mundotoro":
    
https://www.mundotoro.com/noticia/borja-domecq-solis-redes-sociales/1552342
     El Juli (qui vient de perdre son oncle, du coronavirus, témoigne - Via "Cultoro":
    
https://www.cultoro.es/actualidad/2020/3/23/el-juli-sobre-borja-domecq-su-historia-su-legado-siempre-seran-inmortales-39863.html

 

JIMENEZ FORTES: "SORTIE DE CORONAVIRUS"!

     25 Mars - Franchement: "Il a connu toutes les catastrophes… il ne pouvait, raisonnablement, éviter celle-ci !!!"  ou encore "Malgré les pires situations, les pires blessures, il s'en est sorti. Donc… il ne pouvait que se sortir de celle-ci !!!"
     Avouez que ce garçon est "de bronze", avec un cœur d'airain et un moral d'acier!  Mille fois accroché, à s'en faire "couper en deux"; une dizaine de fois gravement blessé, dont les deux de 2015, "égorgé, à Madrid en Mai, puis Vitigudino en Septembre, le voilà revenu d'une sale blessure infectée en Otoño 2018, à Madrid, qui l'a tenu éloigné des ruedos tout 2019 durant… Mille et une fois sa vie n'a tenu qu'à un fil, soit "du rasoir", soit du chirurgien de la plaza… Et mille fois il est revenu, apparemment "gauche" et timide, mais "sacrément Torero!" -  Alors bien sûr, lorsqu'apparut le Coronavirus, il ne pouvait éviter d'aller s'y frotter !!!!  Mais bien sûr, à l'habitude, Jimenez Fortes s'en est sorti, et peut en parler, tout à fait sereinement, comme en toutes les circonstances qui ont jalonné sa jeune carrière…
     Le torero devait réapparaître à Zaragoza, pour la San Jorge… Là également, "les circonstances" font que ce sera impossible, tout comme le retour à Madrid, dans le cadre d'une San Isidro… qui n'aura pas lieu! Du moins, aux dates prévues!!!
     Saul Jimenez Fortes "est il maudit", touché d'une malchance inouïe? Ou au contraire… est il "béni des Dieux"?  - Probablement "un peu des deux, mon Général!" - En tout cas, il est devenu, des toreros actuels et de sa génération, l'un des plus intéressants !!! - Alors, on prie son ange gardien de ne jamais se mettre en repos, même le temps d'une courte RTT, parce que nous savons bien que le brave Saul, lui, ne manquera pas une nouvelle occasion de se prendre la main dans une porte, même ouverte; ou les pieds dans quelque tapis qui passe, volant trop bas!
     Asi que: "Mucha suerte a los dos: Al torero y a su angel de la guardia!"

A lire: Jimenez Fortes- "He pasado dias malos… " -  dans "Aplausos":
     
https://www.aplausos.es/mvc/amp/noticia/53082/

 

"PAS QUE LES TOROS… QUI ONT DES CORNES !!!"  -  "LOS TOROS, EN TIEMPO DE CORONAVIRUS"  :  

     Il s'appelle Domingo Delgado de la Camara, et il ne garde rien…"dans l'arrière-boutique"!
     Tout au long de l'année, nous retrouverons les commentaires et les anecdotes d'un Aficionado "de verdad", sur l'actualité d'aujourd'hui, et les souvenirs d'hier… Par ailleurs, la parfaite diction de ce "youtuber spécial" (parce qu'il sait de quoi il parle, lui!), licencié en droit, auteur de plusieurs ouvrages taurins très importants, chroniqueur, polémiste mais avant tout "Aficionado de toujours", est pour chacun d'entre nous une bonne leçon d'Espagnol, d'aujourd'hui et de toujours!
     Una gozada, y… "unas verdades" où l'on sent bien que "les cornus" ne sont pas toujours les toros…  

     Retrouvez aujourd'hui, dans "AL TORO… POR LOS CUERNOS"  -  Au programme:  "Les toros, au temps du corinavirus! " (seulement en audio!):
    
  
https://www.youtube.com/embed/E8BlQD0HaB8

Biographie: Domingo Delgado de La Camara, dans "El Cossio":  http://www.elcossio.com/BiografiaDomingo.html

 

LES GRANDES "PETITES MAINS" DU TOREO !!!!

     26 Mars - Inutile de tergiverser: Outre la terrible crise "humaine" que cet affreux moment va engendrer, entre "ceux qui vivent" et ceux dont on a laissé mourir des parents, des amis, des copains… celle, économique, qui va suivre, risque aussi de provoquer bien des malheurs… - Que ce soit en France ou en Espagne, les "Politiques" passent leurs journées à promettre l'argent qu'ils n'ont pas… Ou, s'ils l'avaient, ils nous le cachait bien!  - Promettre de futures "revalorisations" et "primes extra", alors qu'on n'est pas foutu de fournir à tous "de simples masques!", de simples blouses, de simples gants, est tout simplement… pathétique!
     Aujourd'hui, des milliers de chefs d'entreprises, de la plus grande à la plus petite, ont "triple peine": Protéger leur famille, de "la bête"!; Protéger leur affaire; et protéger leur personnel. - Selon "l'humanité" et "l'Humanisme" qui sont les leurs, l'ordre peut varier!!! On espère seulement que, ici come ailleurs, les aides iront "aux plus petits", qui, bien souvent, travaillent pour que "les plus grands" continuent à faire les beaux, en Bourse! C'est, là également, le… "Système"!!
     On l'a vu, on va le voir, cette crise sanitaire, devenue "sociale, puis "terriblement économique", va faire énormément de mal à la Fiesta Brava. Elle peut même en sonner le glas. - Bien entendu, on parle de ceux qui, à la lumière des ruedos, vont perdre énormément d'argent: Les empresas! Les ganaderos! Les toreros… du moins ceux "de la moitié du tableau pabajo!"  - Mais on parle moins des métiers dits "secondaires", qui gravitent autour de la Fiesta Brava, et qui en font également sa grandeur…
     Dans "El Mundo", Gonzalo I Caballero nous rapproche d'un métier qui nous émerveille, Aficionados et grand public: Les "Sastres" de toreros… Ceux qui, avec "la technique au service de l'Art"; avec patience et dévouement, confectionnent les costumes de lumière des toreros, ainsi que tous les articles qui les aident, tarde après tarde, à construire "l'Histoire"… - Leur situation est aujourd'hui peu enviable, certes comme celle de beaucoup d'autres! Pourtant, si "l'Etat" a déjà assuré vouloir aider les entreprises à se relever… aidera t'il celles qui travaillent pour un monde qu'il exècre et dont il veut la disparition: la Tauromachie ?
     Un costume de lumières, selon plusieurs critères (statut du torero qui le commande; modèle; plus ou moins "chargé") coûte entre 3 et 6000 €. - Selon tous les témoignages, les "sastres", en début se saison, croulent sous les commandes. Les figuras "demandent", certains "exigent" que tout soit prêt pour les premières ferias… Certes ils font "une avance", à la commande de chaque vestido, et versent le reliquat à la livraison… Donc, en tout début de saison, le sastre va devoir "investir" des sommes folles (on parle de 150.000€) pour tout le matériel dont il va avoir besoin; et de même pour salarier les professionnels qu'il va engager, certains ayant des équipes complètes, "à l'année", dont chaque membre a sa fonction; d'autres venant en renfort… Un investissement qui va se rembourser, au fur et à mesure des commandes, tout au long de l'année… Si les costumes commandés "ne sortent pas", ou sortent tard… la perte menace durement.
     Pour exemple, près de Séville,  la célèbre maison "Nati", de longue tradition torera, avait en commande près de quinze vestidos et trois capotes de paso, pour les premières ferias. Comme chaque année, elle a fait un emprunt à la banque… Certes les diestros prendront leurs vestido, mais, vu le retard que prend la temporada, ils n'en commanderont peut-être plus, en tout cas beaucoup moins, pour 2020. De ce fait, le chiffre d'affaire du sastre chutera inexorablement.
     Pour exemple, la Maison "Justo Algaba", autre sastre de figuras, travaille à Las Rozas, près de Madrid, avec pratiquement cinquante employés. Un costume de  lumières passera, successivement, entre ces mains, en fonction de la spécialité de  chacun. Le sastre, qui avait prévu avec Morante, un vestido "spécial" pour Valencia, a donné quinze jours de vacances à son équipe, mais… après?
     De même, Santos, qui habille Ponce et attendait le mano a mano des Fallas, avec Aguado. Il l'attendait, certes comme "artisan-commerçant", mais également comme Aficionado, car outre des artistes des aiguilles et du fil d'or, ce sont tous des amants du Toreo. Il attendra... en vain!
     Que se passera si ces grandes "petites mains" du Toreo sont condamnées à la banqueroute? Les "Maestros" qu'elles ont vêtus d'or, avec le respect, l'admiration et le "cariño" que l'on doit à ceux qui vont se jouer la vie, viendront-ils au quite de ces autres "Maîtres"-là ?  
     - Ce sera probablement nécessaire… mais, ce jour-là, la Fiesta sera-t-elle "vraiment brave" ?

A ce sujet:
     A lire: "La peor pesadilla de los sastres"  - Par Gonzalo. I Bienvenida, dans "El Mundo":
     
https://amp.elmundo.es/cultura/toros/2020/03/25/5e7b7fcffc6c834a698b45c7.html

A voir, en vidéo: Justo Algaba parle de son metier "Sastre de Toreros" - via
     https://www.youtube.com/embed/odRR6n8egnM

 

JUAN JOSE PADILLA… PARLE DU TORO ET DU TOREO!!!

25 Mars - On connaît le Torero! On connaît "l'Homme", son courage et son Aficion. Aussi, pas étonnant que ce pirate-là, même éborgné, même "scalpé", ne s'éloigne jamais du toro, celui qui lui a tant pris, mais également tant donné… Aussi, c'est avec intérêt et bien amicalement que l'on suivra ses "vidéoconférences", offertes par "Mundotoro".  - La N°1 parle de Jandilla, après un hommage "de afecto" à Borja Domecq, récemment disparu.

Juan Jose Padilla - "Charla 1: El toro de Jandilla - via "Mundotoro":
    
https://player.vimeo.com/video/400167219?autoplay=1

Juan Jose Padilla - "Charla 1: El toro de Miura - via "Mundotoro":
     https://player.vimeo.com/video/400491427?autoplay=1%22

 

ARCHIVES VIDEOS !!!!

     27 Mars - Il s'appelle David Cordero Marin! Il vend des bijoux, mais avant tout, il est Aficionado et grands amateur d'archives video. - Madrilène, il ne manque guère les corridas "du Dimanche", mais passe toutes ses vacances à courir les ruedos. Par exemple, c'est un fidèle parmi les fidèles, de Céret. Le reste du temps, profession oblige, il voir le corridas devant sa télé, les enregistre et en monte des résumés, qu'il a, peu à peu, offerts à tous sur "Youtube"… Hélas, on sait ce qu'il advint: "Youtube" est devenu antitaurin, très durement… et David Cordero s'est retrouvé censuré!! Du coup, c'est sur "Facebook" qu'il offre à tous de grandes pages de l'Histoire Taurine, en particulier des années 80/2000, avec de puissants traits, appuyés sur Curro Romero et bientôt Jose Tomas. - Donc, pour un aficionado, et même s'il n'a pas Facebook, un voyage "en arrière" qui ne peut qu'intéresser. En ces temps de "confinement", cela peut même… passionner! - Asi que: Enhorabuena, Señor! et... régalez vous ! 

A lire, dans ABC: "David Cordero, archivero…"
     
https://sevilla.abc.es/cultura/toros/sevi-coronavirus-david-cordero-archivero-puesto-remedio-confinamiento-videos-taurinos-202003241209_noticia.html

La page de David Cordero, sur Facebook:
    
https://www.facebook.com/david.corderomarin

 

ADMIRABLE ESPAGNE !!!

     28 Mars - Evidement, "comme nous!" et surtout nos dirigeants, de tous bords, l'Espagne paie au prix très fort, très dur, des années et années de laxisme et d'indifférence, concernant le système de Santé. En temps de paix et d'abondance, tout marchait comme sur des roulettes, mais aujourd'hui que "le venin est partout", certaines imprudences, certaines "imprévisions" sont devenues… criminelles! En Espagne, en Italie, en France, des soignants tombent, par centaines, et meurent, par dizaines, parce que "le Système" n'a rien prévu pour eux, alors qu'ils se battent pour sauver des vies, des milliers de vies. En France, des guerres intestines paralysent une possible solution, une solution "de combat", que l'on n’a pas le temps de complètement vérifier, ni de "spécifier" officiellement, avec des tampons partout, et les signatures de certains qui, de leur vie, n'ont peut-être jamais vu un patient!  - Un homme, une femme, "Avoir peur!" savent ils bien ce que c'est ?
     En France, on met deux semaines à monter un hôpital militaire! En Chine, au plus fort de l'épidémie: dix jours pour construire l'hôpital Leishenshan, à Wuham. Trente deux salles, en équipement complet, contre le virus !!! Saluez !!
    
     La France est inquiète, et elle a raison. Tandis que les politicards, qui se disent "chefs de guerre", tergiversent et se perdent en faux discours, des "privés", de toutes catégories; des entreprises, de toute taille, font preuve de maintes initiatives, absolument admirables, pour aider, pour "secourir les secours"!!!
     En Espagne, alors que le Gouvernement se divise, se dispute, se déchire secrètement, ce sont "les privés", là également, qui viennent en renfort des structures publiques… - Très très durement touchée, l'Espagne réagit, et le fait vite! Les initiatives se multiplient, publiques, privées, de toute dimension… Des stadiums, couverts, transformés en "Hôpitaux de campagne" (Le Stade Bernabeu, transformé en gigantesque "magasin", pour tout le matériel sanitaire arrivant enfin à Madrid, la plus touchée des cités Espagnoles); aux entreprises, qui modifient largement leurs chaînes de montage, pour fabriquer du matériel… pour protéger, pour sauver! De simples "mamies couturières" qui, de même qu'en France d'ailleurs, "piquent et cousent", de masques pour les soignants, pour les Ehpad…
     En Espagne également, les vedettes se mobilisent, notamment les sportifs. Rafael Nadal et Pau Gasol viennent d'apporter un soutien très actif à une opération de la Croix Rouge Espagnole: "Cruz Roja responde". - Sous la devise "Nuestra mejor victoria", les deux champions (tennis et basket), irréprochables "sur et hors des terrains", utilisent leur notoriété et leur influence "sur leur monde", pour récolter au plus vite 11 Millions d'Euros, lesquels pourraient apporter grande aide à près 1.350.000 personnes dans le besoin… - Sans attendre, de nombreux autres champions ont répondu présents, parmi lesquels Fernando Alonso, Iker Casillas, Gabiñe Muguruza, Carlos Sainz et son fils… 
     Une opération "du grand cœur", à laquelle se joignent également les toreros… -  A leur tête, ce jeune vétéran appelé "El Juli", auquel on pourra reprocher bien des choses, "épée en main", mais jamais de n'être resté silencieux ou muet, au moment des grand malheurs… - On espère donc que cette opération (une parmi d'autres!) obtiendra grand succès, totalement désintéressé et, comme d'autres, menées par de jeunes diestros (Alvaro Lorenzo, Roman… ; et le projet de Cayetano de monter un gros festival Taurino, dans chaque Région Autonomica, au profit de chaque population… (y compris en Catalogne) apporteront grande aise, à ceux qui en ont tant besoin, maintenant... et qui vont en avoir tant besoin, demain. - Sans le dire trop, les vedettes font de grandes choses: Ainsi Cristiano Ronaldo, déjà connu pour des gestes de très belle solidarité, a mis à disposition du Portugal, en tout début de crise, deux propriétés (hôtels), pour les transformer en hôpitaux provisoires… La classe! Mais on le savait !
     Ces gestes que l'on sait! Et tant d'autres qu'on ne sait pas!!!
     "Des gouttes d'eau, probablement! Mais des gouttes d'or et lumière !"  

Opération "Nuestra mejor victoria" - via "Eurosport':
    
https://www.eurosport.es/tenis/nuestra-mejor-victoria-la-genial-iniciativa-de-nadal-y-gasol-para-ayudar-contra-el-coronavirus_sto7713062/story.shtml
En vidéo: Le message du Juli, associé à l'opération - via
     https://www.youtube.com/embed/u-AnwiXJ8MQ

 
AVIS: Il n'y aura pas de réactualisation du Site les Dimanche 29 et Lundi 30 Mars - Avec mes excuses! - Prenez bien soin de vous et des vôtres! - PB
 

"UN 29 MARS… IL Y A CINQ ANS DEJA !"

     31 Mars -  Mars 2015… Mars 2020 ! - Et entre les deux: Juin 2017! - Et entre les deux… la mort!  
     "Cinq ans déjà!" - C'était un Dimanche des Rameaux… comme les autres: 29 Mar 2015!  Mais pourtant, pour des milliers d'Aficionados… ce n'était pas un Dimanche des Rameaux comme tant d'autres. Surtout pour les Aficionados Madrilènes, fidèles à Las Ventas; et ceux qui, de toutes les provinces d'Espagne et même d'ailleurs, notamment de France… avaient fait le voyage! - Loin de la San Isidro, la Monumental de Madrid, ce jour-là, s'étaient remplie jusqu'au toit! Cas unique dans l'Histoire à cette même date!: "No hay Billetes"! Plus un billet… 24.600!!! Et il y en aurait eu 40.000 à vendre… igual!!!  - Ce jour-là, un matador "prenait" seul, six toros, dits-"Durs"! Et ce jour-là, les Aficionados étaient venus à la plaza, assurés d'être les témoins d'un gros événement: "Le triomphe de la vérité! De la sincérité! De l'Indépendance ! Du magnifique "Seul contre tous!" remporté à la force des poignets, à coups de trique, à coups de sang, à coups… de tant de coups bas!"  - Ce jour-là, l'Aficion rêvait "de la grande leçon" qu'un homme, un torero, allait donner… au "Système" tout entier! 
     Ils sont venus, ce jour-là, parce qu'enfin, un torero allait dire, pour eux: "La Fiesta Brava, c'est çà… et ce ne doit être que cela!". Ils sont venus parce que, le suivant depuis un moment, sachant sa sincérité et son combat, ils en avaient fait leur héros, et leur… héraut!  Celui qui portait leur message, tous leurs vœux! Toutes leurs exigences, mais aussi leurs générosités, avec pour bannière: "La vérité vraie"!
     Lui, s'était préparé comme jamais! Trop peut-être! Et physiquement et "mentalement"! - Fort de sa bravoure, de son expérience, de son ambition Torera, il avança seul, au paseo, désireux fou des donner grande leçon "à tous ceux qui", depuis des années, le dénigraient, le regardaient avec condescendance, et n'acceptaient que du bout des lèvres les triomphes qu'il remportait, "porté" par le Peuple du Toro, le vrai… - Il leur en avait déjà fait voir… mais les challenges qu'il s'était imposés, et qu'il avait imposés (par exemple: le doblete à la Feria de Otoño 2013) n'avaient pas été "nets et sans bavure", ce qui laissait au "Sytème" et à ses protégés, une marge de manœuvre encore suffisante pour faire de chaque négociation, un vrai parcours du combattant, pour lui et son apoderado, Nestor Garcia. On lui faisait payer cher son indépendance et son ambition!
     Le 29 Mars 2015, la Monumental de Madrid est pleine à craquer! L'ambiance est "géante", faite d'avide "ilusion" et peut-être de crainte! Comment les six "Durs" vont-ils sortir?  - Dans les despachos et toutes les fincas toreras d'Espagne, le temps s'est arrêté! On écoute la radio, et le téléphone est là, que l'on manipule nerveusement! Certains, subrepticement, "croisent les doigts" derrière leur dos, comme pour un clair "Qu'il ne lui arrive rien… mais pourvu qu'il se plante!"
    "Et il se plante!"
     Ce jour-là, il se vêt de gris plomb et or! Et sa tarde sera "de gris plomb… tout court!". - Ce jour-là, contrairement à l'habitude, son visage n'est pas le même: Cheveux bouclés, libres de l'habituelle gomina; et… regard "ailleurs"! Celui qui, devant toutes les adversités, montrait dure décision, "flotta", en de nombreux passages de la tarde, y compris lorsqu'un de ses adversaires "permettait"… un peu!
     La cogida de Bayonne, en Août précédent, l'avait elle à ce point "secoué" que le torero avait perdu "les idées claires" et la décision qui était sienne, notamment au moment de l'épée? - Nous sommes quelques-uns à le penser… mais ce jour-là, elles lui firent grand défaut, et c'est sous les sifflets des uns, l'indifférence déçue des autres, qu'il abandonna la plaza…sa plaza de Madrid!
     Au lendemain de ces tristes Rameaux, beaucoup "respiraient mieux", dans les despachos, dans les fincas toreras: Rien ne lui était arrivé, physiquement, mais il était… mort ou presque, professionnellement!!! - Et on le lui fit bien sentir, immédiatement! Lui qui était de toutes les Ferias, s'est retrouvé marginalisé, devant se battre pour maintenir un statut qu'il ne récupéra jamais… Les sorteos lui étant contraires, les publics "firent la moue", en particulier Madrid qui lui devint même quelque peu hostile, comme si elle ne lui pardonnait pas ses illusions perdues, ce fameux 29 Mars 2015…
     Cela dura deux ans! Deux ans de probable souffrance morale, chez celui… qui avait déjà tant souffert, mais faisait face, comme un lion, même blessé…
     Et puis, ce fut le 17 Juin. Une petite plaza lointaine, en France! Un toro qui n'était même pas le sien! Un quite, comme tant de fois! Le terrible scénario qu'a dicté le Destin!   

     Le papier de la remarquable Rosario Perez, dans "ABC", parle du jour où l'on aurait pu "changer le cap" de la Fiesta… - En ces heures actuelles qui, probablement "changeront le cap" de bien des systèmes, bien des vies, il semblait important "de ne pas oublier"; et de se rappeler, cinq ans après, ce 29 Mars, où "le pari d'un torero aurait pu changer la face de la Fiesta Brava.
     Ce torero s'appelait… Ivan Fandiño.
     Que personne ne l'oublie, jamais!  

A ce sujet:
     A lire: "Cinco años de la apuesta… "- par Rosario Perez, Dans "ABC"/Madrid: 
    
https://www.abc.es/cultura/toros/abci-29-m-fandino-cinco-anos-apuesta-pudo-cambiar-rumbo-fiesta-202003291642_noticia.html

     A revoir, en video:
     Souvenir du 29 Mars 2015 à Madrid - la tarde qui a tout fait basculer - via "Plaza de Las Ventas":
     
https://vimeo.com/123566595

     A revoir: Le "SIGNES DU TORO" spécial, consacré à Ivan Fandiño (N°107 - 30 Oct 2017) - Par "France 3 Occitanie":
   
 (pour ouvrir: Faire clic droit + ouvrir dans nouvelle fenêtre)
     https://www.youtube.com/embed/B4doP6wZR-s

 

JUAN JOSE PADILLA… PARLE DU TORO ET DU TOREO!!!

25 Mars /2 Avril - On connaît le Torero! On connaît "l'Homme", son courage et son Aficion. Aussi, pas étonnant que ce pirate-là, même éborgné, même "scalpé", ne s'éloigne jamais du toro, celui qui lui a tant pris, mais également tant donné… Aussi, c'est avec intérêt et bien amicalement que l'on suivra ses "vidéoconférences", sur "le Toro et ses encastes", offertes par "Mundotoro".  - La N°1 parle de Jandilla, après un hommage "de afecto" à Borja Domecq, récemment disparu.

Juan Jose Padilla - "Charla 1: El toro de Jandilla - via "Mundotoro":
    
https://player.vimeo.com/video/400167219?autoplay=1

Juan Jose Padilla - "Charla 2 : El toro de Miura - via "Mundotoro":
     https://player.vimeo.com/video/400491427?autoplay=1%22

Juan Jose Padilla - "Charla 3 : El toro de Victorino Martin - via "Mundotoro":
     https://player.vimeo.com/video/400871324?autoplay=1

Juan Jose Padilla - "Charla 4 : El toro de Nuñez - via "Mundotoro":
     https://player.vimeo.com/video/401242095?autoplay=1

Juan Jose Padilla - "Charla 5 : El toro de Atanasio - via "Mundotoro":
     https://player.vimeo.com/video/401580544?autoplay=1

Juan Jose Padilla - "Charla 6 : El toro de Garcigrande - via "Mundotoro":
     
https://player.vimeo.com/video/401708707?autoplay=1%22

Juan Jose Padilla - "Charla 7 : El toro de Miura - via "Mundotoro":
    
https://player.vimeo.com/video/402095678?autoplay=1%22

Juan Jose Padilla - "Charla 8 : El toro de Cuadri - via "Mundotoro":
    
https://player.vimeo.com/video/402510179?autoplay=1

Juan Jose Padilla - "Charla 9 : El toro de Torrestrella - via "Mundotoro":
     https://player.vimeo.com/video/402829040

Juan Jose Padilla - "Charla 10 : El toro de Cebada Gago - via "Mundotoro":
     
https://player.vimeo.com/video/403215344?autoplay=1

Juan Jose Padilla - "Charla 11 : El toro de Pablo Romero - via "Mundotoro":

     https://player.vimeo.com/video/403601691?autoplay=1

à suivre.

 

LE "3 EN 1" DE SEPTEMBRE 2020…

     1er Avril - Ce n'est pas une farce, malheureusement! - La pandémie qui ravage le monde entier, comme un espèce de vengeance du Ciel, va laisser, dans le Monde, dans "notre" monde, une trace indélébile… Certes les générations futures l'oublieront, mais la nôtre... jamais !
     Si l'Economie planétaire risque d'en être chamboulée, peut être pour le bien de tous… celle de la Fiesta Brava, elle, mettra beaucoup de temps à s'en remettre, les nouvelles "d'en-bas" évoquant déjà d'authentiques désastres… Surtout dans le champ ganadero! Chaque toro resté à la dehesa, c'est "una millonada", chaque semaine… sans compter tous les autres, "qui grandissent"!! Si on ne les aide pas, beaucoup ne seront plus "ganaderos de bravo", en fin d'année… Et ils savent bien... que "l'Etat" ne les aidera pas!
     Clairement, ici comme ailleurs, "le premier semestre est fichu!" De Mars à Juin, tour à tour, les ferias déclarent sage forfait… par la force des choses. Tout le monde renvoie "au calendes Grecques", sans savoir exactement où les situer! Ce qui, dans un monde où tout est programmé, daté, signé… est un drôle de challenge.
     De toutes parts un mot, un mois: "Septembre"!  - Certes, mais Septembre était déjà le mois le plus "volumineux" en terme de festejos et de Ferias… Comment va-t-on pouvoir "ajouter des rallonges" à des cycles existants (on pense à Madrid en Feria de Otoño; et Séville, où la San Miguel "vaudrait" pour Feria de Abril) sans "maltraiter" le reste?  Dernière "renvoyée à Septembre", la Feria de Alicante!!!
     Certes, une fois la grande alerte passée, dépassée, laissant derrière elle des milliers de morts dans chaque pays, les gens sortiront, avides d'oubli et donc, de distractions… Certes, le "confinement" libérera les envies et les dépenses outrancières, après l'attente, après l'angoisse... Certes les aficionados déborderont "de ilusion" et de "soif de Toros". Mais…alors qu'ils ne sont plus habitués "aux mois d'Août d'antan", où certains toréaient 31 festejos en 31 jours (parfois 32), les toreros d'aujourd'hui ne sont pas "formatés" aux grandes odyssées! Les étés d'aujourd'hui, pour dangereux qu'ils soient, ne sont plus comparables aux Temporadas d'antan, notamment dans les années 60/70, avec le Cordobes en homme de base; puis 80 avec Jesulin… - Alors, "Que va-t-il se passer?" - "Ouverture" des carteles? Qui croit à cela?
     On le sait, les deux premières ferias, Fallas et Valencia "pensent à Juillet"!!! - On le sait: Séville songe à "une grosse semaine de San Miguel", en fin Septembre. Jerez, fêtera ses "caballos", à "la Vendimia", du début Septembre! - Alicante brulera ses feux de Saint Jean… à la Saint Michel ! - Pamplona, déjà, pense à reporter… renouvelant l'idée de "La  San Fermin txiki", qu'elle avait si bien réalisé en 1978, lorsque la Feria avait été annulée, à cause des incidents que l'on sait! -  Septembre! Septembre! Septembre! Si l'on ajoute à ces perspectives, les Ferias de France, en particulier "la rallonge" de Nîmes et Arles (Vic pariant su Juillet), on va provoquer un drôle d'embouteillage, avec une question: "Malgré leur "soif", les publics Aficionados pourront ils suivre?  Tant au plan financier que "temps libre"?
     Pour le moment, Madrid n'a dévoilé aucun projet, aucune stratégie. Si les corridas des Rameaux et de Pâques sont officiellement annulées, rien de très concret au sujet de San Isidro, dont on pense que jamais elle ne se donnera, "selon la formule" proposée: 32 festejos, à partir du 12/13 Mai. - Dans un de nos écrits (16 Mars), une idée pointait: Feria courte en Juin, puis "cartelazos", chaque dimanche, jusqu'à la Feria de Otoño. Un terrible challenge! Un gros risque financier… mais une vraie chance de faire et "refaire" de Madrid, une plaza "de Temporada"!!!  - Certes Madrid "se vide", tous les étés, mais "Morante, le 15 Août!"… il serait étonnant qu'il n'y ait pas recette!
     "Septembre! Septembre! Septembre!", pour tout le monde, ou presque!! - Les Ferias "traditionnelles" (de Palencia à Logroño! De Valladolid à Murcia! D'Albacete à Salamanque… etc!) ont le droit de s'inquiéter! Les toreros de même! Toutes les cuadrillas et surtout… les chauffeurs de coches de cuadrillas...
     Mais la question fondamentale est: "Et le toro"? -  Beaucoup des toros prévus pour les premières ferias d'importance auront passé les six ans, et seront donc "inlidiables"… Alors! Les ganaderos pourront ils, "d'un coup", fournir à tous un ganado "de Feria"? - On ne peut qu'en douter!
     Ici comme ailleurs, deux mots seront de mise: "Solidarité" et "Compréhension".  On les vante, partout! On les demande et on les prévoit.. partout!  Tant que l'on est dans l'œil de l'ouragan, c'est parole d'or! En sera-t-il de même, lorsqu'une nouvelle aube sera levée sur toutes les… "Sociétés"? - Ou aurons-nous quelque nouveau serment "d'hypocrite" ? -  Et l'Aficionado, lui, aura-t-il les moyens et "le temps"… d'un tel Septembre?
     "Vivir… para ver!!! - Pero lo primero: Vivir !!!"

A lire: "Septiembre loco...!" - par Zabala de la Serna, pour "El Mundo":
     https://amp.elmundo.es/cultura/toros/2020/04/01/5e8465a6fc6c8341308b4612.html

 

LES NOIRES PERSPECTIVES…

     3 Avril - La Fiesta Brava subsistera t'elle à la pandémie qui frappe le monde entier en 2020? - On peut vraiment commencer à se poser la question.
     Bien entendu on souhaite son salut, mais si elle se sauve, une chose est certaine: elle ne le devra qu'à elle-même, car malheureusement, les pouvoirs publics, trop occupés à relever une économie durement touchée par la crise, à tous niveaux, la considéreront, et avec elle tous ses acteurs, comme un secteur "secondaire", sans le moindre regard aux millions de citoyens qui la suivent; aux centaines et centaines de familles qu'elle fait vivre, pas plus qu'aux millions qu'elle rapportent aux divers Etats. Et en cela, prétexte sera bon, pour eux, de faire disparaître "une Culture qui divise", une grande majorité "d'ignares" en soutenant  l'idée "d'interdire"... en une époque de grande liberté. Ce qui équivaut à dire, bien fort, que ce sont des fascistes, de tout bord, de toute confession, de toute profession… mais des fascistes tout de même!
     Ce qui est certain, c'est… que la temporada 2020 est "tocada", et que possiblement, vu les perspectives entrevues, sans date de "début d'espoir", le futur plus ou moins proche, est au confinement de plus en plus relâché, afin que l'conomie repartir, cahin-caha... Mais par contre, "l'interdiction de réunion de plus de tant...", elle, risque de se prolonger plusieurs mois. Donc, où que l'on se tourne, il est bien possible qu'en Octobre, tout le monde soit au boulot, mais qu'aucun stade, qu'aucune salle de spectacle, et qu'aucune arène… ne soient réouverts au public.
     A partir de là, dans le secteur taurin… qui se remettra d'une temporada "en blanc"?  - Certes les grandes empresas négocieront avec les villes auxquelles ils louent les plazas… Certes les figuras, en se serrant la ceinture, veilleront à leurs "autres negocios". Elles en ont toutes! Mais les ganaderos étant les plus touchés, certains "définitivement", on a du mal à percevoir comment ils pourront remonter la pente, en 2021, sans le moindre bénéfice, en 2020… D'autant qu'ils devront nourrir, à perte, tous les toros qu'il n'auront pas vendus, cette année. - En un mot, clair et net: Si les ganaderos ne sont pas aidés, fortement, à "passer 2020", la Fiesta Brava sera en grand danger de disparition. Et les politicards, démago et lâches, verront en cela une aubaine: "La corrida, morte d'elle-même!!!" Plus de casse-tête! Plus de débat! Plus besoin de légiférer! "La corrida… un spectacle d'hier, qui s'est éteinte toute seule!!!"
     Bien entendu, tout ce qui est écrit ici, relève d'un pessimisme exagéré!!! Pourtant, ne pas oublier que depuis quelques années, politiquement, économiquement, la corrida est au bord du précipice… Selon le gag très connu, on pourra prétendre que "le coronavirus" peut lui faire faire... un grand pas en avant !!!
     En tout état de cause, à breve échéance, les organisateurs Français perçoivent déjà la perspective d'une temporada "en blanc", c'est à dire… "noire"!

Lisez ici les opinions d'Alain Lartigue (Bayonne, Arles, Mont-de-Marsan, Vic-Fezensac, principalement) et Pascal Lavigne (Dax), rapportés par "France Bleu Gascogne":
    
https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/coronavirus-landes-pays-basque-bearn-un-ete-sans-corridas-1585762910?fbclid=IwAR0nJqMqzWvdfwHdpcxTfzRHv4psPmnj9bG3rwyFAX13xsf-WSGTqgqGq5o

 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

    3 Avril - Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.net

 
 
 
 
 
 

LE CALENDRIER DE LA TEMPORADA 2020

Présenté par "Mundotoro":
     En quelques "clics", tous le calendrier 2020 et les dates des principales Ferias:  

     https://www.mundotoro.com/noticia/calendario-taurino-2020/1550286

 
 
 
 
UN GRAND SALUT ET ABRAZO...
     ... à tous ceux qui nous suivent et envoient des mails, souvent émouvants, Français Aficionados installés au Mexique, au Brésil, en Chine, en Afrique du Sud, en Russie, au Chili, ou ... à Colmar !!!  (Si d'autres nous suivent, depuis d'autres terres, merci de le signaler!)
     Un placer ! - Merci à vous, bonne route et bonne Aficion, même... là-bas !!!
     Fidèlement, depuis la France - Toros2000
 
 
 
 
 
 
 

GALERIES PHOTOS - Patrick Beuglot :  "SOUVENIRS, SOUVENIRS!"… DES FERIAS ET CORRIDAS DU SUD-OUEST .
     "Ces toros et ces hommes… ce jour-là!" 

 

     Avis: Ces longues séries de photos n'ont pas vocation, ni prétention, "à l'artistique", mais plutôt celles de reportages sur "Ce qui s'est passé ce jour-là, toro par toro". Ainsi, vous retrouverez des moments que vous avez vécus, ou découvrirez ceux que vous auriez pu vivre, avec "ces Toros et ces hommes.. ce jour-là !"

     Avertissement technique:  Pour ouvrir chaque galerie, faire clic droit sur le lien et "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" - (On peut visionner "en global", au "Uno por Uno", choisir "la" photo qui intéresse, ouvrir en diaporama; bref, naviguer à volonté)
     Bonne route, en espérant que cela vous plaira ! - Merci

 
TEMPORADA 2019

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     28 Juillet - Corrida de Rejoneo: Toros de Jalabert, pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Lea Vicens.  (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/JLD7HUjSh6PheaT66

     14 Août - Corrida Goyesca - Toros de Torrestrella, Pedraza de Yeltes et Puerto San Lorenzo, pour Daniel Luque "unico espada".
     https://photos.app.goo.gl/G27CCMz3k8Cku4Rc9

     30 Août - (semi-nocturne) - Toros de Luis Algarra, pour Sebastian Castella, Daniel Luque (remplaçant Roca Rey) et Pablo Aguado.
     https://photos.app.goo.gl/vCDnDqxPAm82FhJL8

     31 Août - Corrida - (semi-nocturne): "Six fers pour six diestros": Domingo Lopez Chaves, Sergio Flores, Migule Angel Pacheco (remplaçant Tomas Campos), Juan Ortega, Adrien Salenc et Dorian Canton.
     https://photos.app.goo.gl/EAvFMbwpNcetsQfVA

     1er Septembre - Corrida de clôture: Toros de La Quinta, pour Octavio Chacon, Roman et Joaquin Galdos. 
     https://photos.app.goo.gl/xyGJJXUuhveiVvWx5

à suivre...

 
TEMPORADA 2018

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros du Laget, pour Leonardo Hernandez, Joao Moura et Léa Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://photos.app.goo.gl/azWsUZLoBk9LD4xi8

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de Bañuelos, pour Juan Bautista, Paco Ureña et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/TtuwERS5DuEepn7a7

     31  Août (semi-nocturne) - Toros de Garcigrande, pour El Juli, Sebastian Castella et Gines Marin.
    
https://photos.app.goo.gl/TCZ8CzNNYWpZn1ox9

     1er Septembre - Finale des "sin picar" - Erales du Lartet, pour Pablo Paez et Yon Lamothe.
     https://photos.app.goo.gl/S2gsu9uQubENhyPh9

     1er Septembre - Corrida "à six": Toros de R.Margé, pour Thomas Joubert, Sergio Flores, Tomas Campos, Francisco Jose Espada, Joaquin Galdos et Pablo Aguado.
    
https://photos.app.goo.gl/S15zViVWJSWDCjz86

     2 Septembre - Toros de La Quinta, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Roman.
     https://photos.app.goo.gl/dK4XfggDEeAkvP4f9
    
2 Septembre (annexe): La cogida de Roman.
     https://photos.app.goo.gl/WQZzehbJAb4TKsPP7

AUTRES CORRIDAS
    
17 Juin - AIRE SUR ADOUR - Corrida hommage a Ivan Fandiño.
    
https://photos.app.goo.gl/HZzvSZfJFY7L7Tga7

     22 Juillet - SAINT VINCENT DE TYROSSE - "Défi des légendes - Miura et Palha.
    
https://photos.app.goo.gl/jdTNAaNxLftzcXBT8

 

TEMPORADA 2017

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros de Rosa Rodrigues,  pour Pablo Hermoso de Mendoza, Joao Moura et Lea Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/zzcBYb2AVAi3BUSt2

     30 Juillet - Toros de Robert Margé, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Thomas Joubert.
      https://photos.app.goo.gl/JhyjGnIVwD0J5VLJ3

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de D.Hernandez et Garcigrande, pour C.Diaz, E.Ponce et A. Lopez Simon:
    
https://goo.gl/photos/UeYN7fgaNd8so3hf8

     1er Septembre - Novillada (nocturne): Novillos de 3los Maños", pour A.Younes et A.Salenc, en mano a mano.
     https://goo.gl/photos/TDPe55wb2XwQbYzUA

     2 Septembre: Toros del Freixo (Juli), pour J. Bautista, P. Ureña et A.Roca Rey:
     https://goo.gl/photos/YisccLbjnTzPzTsx6

     3 Septembre: Toros de Bañuelos, pour A.Ferrera, S.Castella et Jose Garrido
     https://photos.app.goo.gl/JXBmlEgNfDWcl7hz1

 

TEMPORADA 2016

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     31 Juillet - Toros de Montealto, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Thomas Dufau. - (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://goo.gl/photos/mT1P4M2cWHiVvNC76

     15 Août - Corrida Goyesca: Toros de Domingo Hernandez, pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/vaSZx2f2CbeXaX2n2

     3 Septembre: Toros de Pedres, pour Curro Diaz, Ivan Fandiño et Javier Jimenez. 
     (en reconstruction)

     4 Septembre: Toros d'Alcurrucen, pour Sebastian Castella, Daniel Luque et Jose Garrido.
     (en reconstruction)

DAX 2016:  Absent pour conflit avec les responsables.
MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

TEMPORADA 2015

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    
2 Août - Toros de Montalvo, pour Morenito de Aranda, Manuel Escribano et Ivan Fandiño. -  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     (en reconstruction)
    
     15 Août - Goyesca - Toros de Antonio Bañuelos, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Lopez Simon.
     https://goo.gl/photos/jEf2ueZBHPgDbsjh6
    
     5 Septembre: Toros de Pedres, pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo, et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/ew3VtLzbnvnNfUox9

     6 Septembre: Toros de Garcigrande, pour Sebastian Castella, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
     https://goo.gl/photos/LNFcjxTVvJw9goLdA


DAX - Feria 2015
     13 Août: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/Sj5RZAr8sQZQPwxF9
    
     14 Août: Toros d'Antonio Bañuelos, pour Enrique Ponce, Ivan Fandiño et Daniel Luque.
     https://goo.gl/photos/aBoY2k8PWdRZM7Hv7
    
     15 Août (matin): Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Pepe Moral.
     https://goo.gl/photos/UrXcuJLZ8fZNG7f97
    
     16 Août: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Manolo Escribano et Alberto Aguilar. 
     (en reconstruction)

DAX - Les corridas de "La Salsa 2015".
     12 Septembre: Toros de Cuadri, pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.  
     (en reconstruction)

     13 Septembre: Toros de Montalvo, pour Juan Mora, Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.  
     (en reconstruction)


MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

   TEMPORADA 2014
 

LES CORRIDAS DE BAYONNE 2014
    
9 Août - Toros de Pedres, pour Paco Ureña, Jimenez Fortes et Juan Leal. - (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://goo.gl/photos/CCRigYHJkUdTFYir6

     10 Août - Toros de Montalvo, pour Ivan Fandiño, Daniel Luque et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/EPo7BQEi2pARkQAo6

     6 Septembre - Toros d'Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
     https://goo.gl/photos/c14FR7Evit19D9887

     7 Septembre - Toros de Garcigrande, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Ivan Fandiño.
     https://goo.gl/photos/7UeQxUnTGbGz2KWM7


MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2014
     16 Juillet - 1ère: Toros de Zalduendo, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Thomas Dufau.
    
https://goo.gl/photos/Dr8CSCe2mexAPEpW6

     17 Juillet - 2ème: Toros de La Quinta,  pour Antonio Ferrera, El Juli et Ivan Fandiño.
    
https://goo.gl/photos/hfrPyeSNzReLyoD39

     18 Juillet - 3ème: Toros de Fuente Ymbro et Joselito, pour Juan Jose Padilla, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/atem39mWT878C41m6

     19 Juillet - 4ème: Toros de Victorino Martin, pour Diego Urdiales, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/SvT16kZvvyNNpuqs8

     20 Juillet - 5ème: Toros de Miura, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Javier Castaño
    
https://goo.gl/photos/evpEjBricqJUBVsT7


DAX - Feria 2014
     14 Août - 1ère: Toros de Montalvo, pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et Juan del Alamo.
    
https://goo.gl/photos/9QFHDs3z5L6sKimV7  

     15 Août/matin - 2ème: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/3aeiSAHZ1GStjCnu6

     15 Août/soir -3ème: Toros de Torrestrella, pour Juan Jose Padilla, Daniel Luque et David Galvan.
    
https://goo.gl/photos/KhqnhydecAjG3o1q7

     16 Août - 4ème: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Antonio Ferrera, Diego Urdiales et Javier Castaño.
    
https://goo.gl/photos/4CiSShvi8KjGiDdE7

     17 Août - 5ème: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Thomas Dufau.
  
  https://goo.gl/photos/wtvF7n2AAPkZqaTw8
 


DAX - Les corridas de "La Salsa 2014".
     13 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Sebastian Castella et Roman.
    
https://goo.gl/photos/W7D7bWLeWYuqjRM98

     14 Septembre: Toros de La Quinta, pour El Cid, Ivan Fandiño et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/ai8KbJH7tA4mNnUt8

 
 
 
A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…
 

« SIGNES DU TORO »  - France 3, la Taurine

     Retrouvez les programmes, les émissions, les archives vidéo, les interviews, les chroniques, les anecdotes et humeurs de la planète « Toros », sur la page « Signes du toro » :
    
Actualité: 
         
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/signes-du-toro    
 

LES ARCHIVES DE « TENDIDO SUD »

     Chaque semaine, regardez « Tendido Sud », programme taurin présenté par Christophe Chay, dorénavant sur "TV SUD":
    
A voir, le sommaire, sur: 
          http://www.mediasdusud.fr/emissions/tendido%20sud

     Les archives de "Tendido Sud" - Via "Youtube":
          https://www.youtube.com/results?search_query=Tendido+Sud

 
 
ARCHIVES MADRILENES...
 

LES REVUES "TAURODELTA" 2016

A Voir et revoir: Toute l'actualité de la plaza Monumental de Madrid, durant la temporada 2016. Des articles et des archives à découvrir, parcourir et approfondir - ici en PDF:
     N°80 - Novembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/80/revista_80.pdf
     N°79 - Octobre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/79/revista_79.pdf
     N°78 - Septembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/78/revista_78.pdf
     N°77 - Août: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/77/revista_77.pdf
     N°76 - Juillet: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/76/revista_76.pdf
     N°75 - Juin: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/75/revista_75.pdf
     N°74 - Mai: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/74/revista_74.pdf
     N°73 - Avril: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/73/revista_73.pdf

Revue "Taurodelta" - 2016 et les années précédentes:
     http://www.las-ventas.com/revista.asp

 
 
ARCHIVES TAURINES
 
   UN "GROS" PEU D'HISTOIRE…

 

     L'hiver et là! Et avec lui, le temps de la réflexion; le temps d'apprendre, encore et toujours; le temps de vivre sa passion et la conforter, en revivant l'Histoire. Et à ce sujet, quelle que soit l'opinion que chacun puisse avoir d'André Viard, il convient de voir et revoir l'immense boulot qui est le sien, concrétisé par l'exposition et les documents audiovisuels qu'il a conçus et présentés, cette année, au fil de plusieurs grandes ferias, d'Espagne et de France. "Les Tauromachies Universelles": une authentique "Œuvre", tant sur le plan didactique qu'artistique, en défense du Toro et de la Fiesta Brava, non par l'insulte, le mépris, la menace et la violence, mais simplement, concrètement, par "l'Histoire", apportée à tous, grands et petits, Aficionados et néophytes, sur un monde "de lumière et d'honneur", que certains, ignares et faussement sensibles, veulent "éradiquer"…
     L'hiver est là! On a le temps! Certes on n'osera demander "aux antis" d'avoir patience et sagesse "d'apprendre un peu, et "connaitre… avant de parler!", car ce sont deux choses dont ils sont absolument, définitivement, incapables… Mais vous qui passez souvent ici, parce que vous êtes "Aficionados et bonnes gens", vous allez vous régaler.
     En tous cas, "Un gros coup de Sombrero" à André Viard, pour tout ce qu'il fait, en défense de la Fiesta, et notamment pour cette "Histoire de Tauromachies Universelles" 2016.

A découvrir, en vidéos:
     La présentation de l'exposition et ses objectifs - André Viard, par Carlos Millet:
     https://www.youtube.com/embed/1_Ax8ZH8Mp0 

     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 1ère partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/rpAFAa4JBEA
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 2ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/xDOIlPqDL10
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 3ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/5Dyl-bJTTs4

 

     VIDEOS  -  « ABSOLUMENT GENIAL ! »  

     Pour l'Hiver 2011/2012...

     Vous êtes Aficionado ! Vous avez le temps! C’est l’hiver... ou l'été!!!  Il fait froid, il vente... ou il pleut ! Rien ne vaut le coin du feu… ou d'un parapluie!
     Profitez de ces instants, à votre rythme, pour regarder cette longue série de courts reportages (moins de cinq minutes, en général), intitulés « Jueves Taurinos », qui nous vient du Mexique, et qui, en une masse d’archives absolument géniale, nous rapporte « le Toreo de là-bas » et son histoire, mais également « la Fiesta Brava… de partout, au long des ans ».
     On trouvera ici des documents « uniques » sur les figures du Toreo, leur vie, leur personnalité toreras, les cornadas qui ont jalonné leur biographie. On trouvera des images totalement inconnues, sur les suertes du Toreo les plus rares, les plus risquées… avec leurs conséquences. Bref, on trouvera tout ce qui fait que « eux ont osé…que nous n’oserons jamais ». Et c’est pour cela « qu’ils sont tous Toreros », et que nous sommes… qu’aficionados ! Mais « de bons… aficionados ! »

     A ne manquer sous aucun prétexte, cette grande série (en 38 chapitres) du site taurin altoromexico.com, commentée par Heriberto Murieta, à l’écran de Toros2000 grâce à Churumbeldelavilla, via Youtube, et qui sera mise en ligne, ici, « dix par dix ! »
     Que lo pasen bien !!!


La présentation des « JUEVES TAURINOS » :
    
http://www.youtube.com/embed/0vMohwtkKdk 

« JUEVES TAURINOS – 1 »(4’54)
    
http://www.youtube.com/embed/uAbFNOOZkjs

« JUEVES TAURINOS – 2 » (4’11)
    
http://www.youtube.com/embed/K2pDypRLLXk

« JUEVES TAURINOS – 3 » (3’48)
    
http://www.youtube.com/embed/b9FdpCosNEw

« JUEVES TAURINOS – 4 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/CC3kkI862eA

« JUEVES TAURINOS – 5 » (3’59)
    
http://www.youtube.com/embed/u2fFxfpSvfM

« JUEVES TAURINOS – 6 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/wABU06nUleg

« JUEVES TAURINOS – 7 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/aqj8poiPZvk

« JUEVES TAURINOS – 8 » (4’25)
    
http://www.youtube.com/embed/TDKL2cmizAw

« JUEVES TAURINOS – 9 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/Um0LV7e3E28

« JUEVES TAURINOS – 10 » (5’30)
    
http://www.youtube.com/embed/4frvoa-m56M

« JUEVES TAURINOS – 11 » (4’51): Carlos Arruza et Alfredo Leal
    
http://www.youtube.com/embed/MsiB8JzlSCQ

« JUEVES TAURINOS – 12 » (4’18)
    
http://www.youtube.com/embed/gBAeNaswYqE

« JUEVES TAURINOS – 13 » (3’42)
    
http://www.youtube.com/embed/l44vitUocGc

« JUEVES TAURINOS – 14 » (3’12)
    
http://www.youtube.com/embed/kOL7LReO9O0

« JUEVES TAURINOS – 15 » (4’42)
    
http://www.youtube.com/embed/ji_ca8doBDw

« JUEVES TAURINOS – 16 » (4’01)
    
http://www.youtube.com/embed/LhgjGbdPD9s

« JUEVES TAURINOS – 17 » (4’07)
    
http://www.youtube.com/embed/mCP79EIPAeo

« JUEVES TAURINOS – 18 » (2’49)
    
http://www.youtube.com/embed/cq68Ipvojus

« JUEVES TAURINOS – 19 » (4’49)
     http://www.youtube.com/embed/jyrcEpSs_KM

« JUEVES TAURINOS – 20 » (5’36)
     http://www.youtube.com/embed/9oXxIVC7lec

« JUEVES TAURINOS – 21 » (4’11)
     http://www.youtube.com/embed/leoexbnrx9c

« JUEVES TAURINOS – 22 » (3’16)
     http://www.youtube.com/embed/v8ZMEKNmXXI

« JUEVES TAURINOS – 23 » (3’53)
     http://www.youtube.com/embed/fmWhdn1pCgo

« JUEVES TAURINOS – 24 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/Wu1XXPL1Szs

« JUEVES TAURINOS – 25 » (4’07)
     http://www.youtube.com/embed/ZfZWj64Bwb0

« JUEVES TAURINOS – 26 » (5’13)
     http://www.youtube.com/embed/tLPCFGa-6Cg

« JUEVES TAURINOS – 27 »
   
 En attente.

« JUEVES TAURINOS – 28 » (3’03)
    
http://www.youtube.com/embed/BheJDuaVd_Q

« JUEVES TAURINOS – 29 » (2’31)
     http://www.youtube.com/embed/9Iu6oCfH-y8

« JUEVES TAURINOS – 30 » (4’35)
    
http://www.youtube.com/embed/_l0BrpTEYMs

« JUEVES TAURINOS – 31 » (3’50)
     http://www.youtube.com/embed/I92V6TsD0Zk

« JUEVES TAURINOS – 32 » (4’13)
     http://www.youtube.com/embed/SuM40G4DK6c

« JUEVES TAURINOS – 33 » (5’12)
     http://www.youtube.com/embed/KWQR-cM4JCI

« JUEVES TAURINOS – 34 » (4’21)
     http://www.youtube.com/embed/dOL3nrYgD_A

« JUEVES TAURINOS – 35 » (2’54)
     http://www.youtube.com/embed/nP38JCOVHwM

« JUEVES TAURINOS – 36 » (5’15)
     http://www.youtube.com/embed/zaufYl6FZ24

« JUEVES TAURINOS – 37 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/oV6actzR9TQ

« JUEVES TAURINOS – 38 » (3’09)
     http://www.youtube.com/embed/fwdbOeebSpA

« JUEVES TAURINOS – 39 » (4’00)
     http://www.youtube.com/embed/_UY-dEebJHg

« JUEVES TAURINOS – 40 » (4’55)
     http://www.youtube.com/embed/TSkot8MHhxA

 

 
 

LES GRANDES ARCHIVES DU PASSE !!!
     Le Toro et le Toreo « d’hier »… 100 ans d’histoire, par l’image, dans cette page spéciale du quotidien "ABC", de Séville:
               « CIEN AÑOS DE TOROS – UN SIGLO DE IMAGENES »
    
                    Ici: http://www.abcdesevilla.es/informacion/archivo_taurino/index.asp