L'ACTUALITÉ TAURINE
(Les dernières 48 H)
Pour toute l'actualité archivée d'Août
cliquer sur "Août"  ci-dessus (par dizaines)  -  (De même, pour tous les autres mois, à leur place - par dizaines de jours)
Les Chroniques de 
Patrick Beuglot
 
 
 

I     ICI, NOUS COMPRENONS, ET BIEN ENTENDU ACCEPTONS, QUE L'ON DISE: "LA CORRIDA, JE N'AIME PAS!"
                                                                        MAIS NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS QUE L'ON DISE: " LA CORRIDA, JE N'AIME PAS…DONC, IL FAUT LA SUPPRIMER! "

 
       QU'ILS LE VEUILLENT OU NON... " TAUROMAQUIA ES CULTURA !! "

                                                                  " TAUROMAQUIA ES CULTURA "  :  https://www.youtube.com/embed/S_z0qjfrEwA   (Video de Jose Daniel Rojo)

                                                    " ENTRE ALAMARES Y CORRALES ":  https://player.vimeo.com/video/448068774   (En hommage à Joaquin Ramos - par sa fille Triana Ramos (via "Mundotoro")

 
 

AVIS - Lundi 19 Octobre: Pour raisons techniques, la page sera reactualisée mardi 20 Octobre. Au programme:
     - La fin de la Feria de Jaen
     - Le gros triomphe de Juan Leal, en plaza d'Istres.

      Dans l'attente, voir l'actualité dans: https://www.eltico.org/

 
 
 ACTUALITE...  2020   
 

TRADITION… ET MARKETING !!!

     11 Octobre - Dans une Espagne totalement baignée de drames et de politicailleries du plus bas étage, où le Gouvernement du Socialiste Pedro Sanchez et de ses alliés d'extrême gauche et indépendantistes, portent une grave responsabilité sur "ce qui va se passer"… la Fiesta Brava continue sa quête de survie, et va, cahin-caha, avec, heureusement, des moments 'qui refont l'Aficion", comme la tarde du Finito, à Antequera…
     Tandis que le Gouvernement, pour mettre en difficulté la Présidente de la Comunidad de Madrid et le Maire de la Ville, tous deux du parti opposé, décide et impose "le confinement de la Capitale", juste au moment du grand pont du Pilar, le tout en s'appuyant sur des chiffres… qui ne sont pas les bons, ce qui crée confusion et tension, partout, le ùonde Aficionado et les professionnels du Toreo "respectent tout, malgré les misères qu'ont leur fait. …  Certes les précautions sont d'usage: il est vrai que, "de chaque côté des Pyrénées", les chiffres ne sont pas bons, et qu'il va falloir "serrer la vis", beaucoup ne comprenant encore pas qu'ils se mettent en danger, et mettent les autres en danger! - "Que le vamos hacer??? Estan locos!!!... des deux côtés des Pyrénées !!!"
     12 Octobre… "Dia de la Hispanidad!"  Cette année plus important que jamais! Il va probablement y avoir "des vagues", à Madrid! Sanchez peut prévoir… "perception de casque lourd!!!"  - Pour nous, taurins, l'actualité se centrera sur Cordoue! - D'habitude, c'est Zaragoza et sa Feria del Pilar qui tiennent grande une… mais cette année, tant de choses sont chamboulées!!! - Donc, "Cordoba"! et une corrida que beaucoup attendent!
     Une corrida… que l'on attend presque trop! Monté par Jose Maria Garzon, un mano a mano entre Morante et Juan Ortega, devenu "nouvelle coqueluche" du mundillo (peut-être un peu trop vite, d'ailleurs!), notamment après sa faena de Linares, fin Août… -  Après la polémique de la corrida du Puerto, le 6 Août, et les soupçons dont il a été officiellement lavé, par enquête policière, Jose Maria Garzon, empresa officiel du coso de Los Califas, récidive et monte "un cartelazo", qu'il entoure et protège de toutes les mesures de protection sanitaire… Les quelques 2650 places mises en vente (18% de la plaza - Cordoba a 16.000 places) sont parties en moins quarante-huit heures et tout le monde attend cette première corrida de l'année (et probablement la seule), en plaza "de primera".
     "No hay billetes" et Télévision en direct! Une grosse responsabilité et un gros pari, pour l'empresa: "Entrer" en cette gestion, dans ces conditions-là, n'est pas du plus commode… sans parler du comportement des toros, une fois qu'auront sonné les clarines! - Une corrida et un cartel qui ont également créé polémiques: Des "antis" et autres "pisse-froid" ont cherché à faire annuler le festejo, prétextant qu'il allait être source d'infection Covid, pour toute la ville! Du côté des Aficionados, on regrette l'absence du "Fino", encore plus depuis Vendredi. Le torero lui-même fit d'amères déclarations, au callejon d'Antequera "A Cordoue, deux Sévillans!!!" 
     Les toreros, eux, font leur opération de "Marketing", chacun à sa façon, selon sa personnalité, les deux "opérations" occupant largement Presse et réseaux sociaux…
     - "Sobre et traditionnelle", du côté de Juan Ortega; "géniale et grandiloquante", chez le Morante! En effet, ce dernier a eu grande trouvaille (qui ne plaît pas à tout le monde, d'ailleurs!): A cheval, impeccablement vêtu "de corto", cape et muleta accrochés à la selle, Morante "débarqua" à Cordoue, au soir tombant, se faisant photographier au pied du Cristo de Los Faroles, et partageant largement ces moments sur les réseaux sociaux! Une estampe "d'avant-hier", avec des techniques "d'après demain"! Morante et ses "genialidades"!!!
     - De son côté, bien plus sobrement et "dans les sentes du passé", Juan Ortega a parcouru les quatorze kilomètres qui séparent la plaza de Toros de Cordoba de "Las Ermitas de Cordoba", construites  par les moines Franciscains, dans la Sierra Morena. Il le fit en compagnie de trente élèves de l'Ecole Taurine de Cordoba, dont lui, Sévillan est un des "produits"… certes avec "quelque chose en plus!" Chemin faisant, le cortège torero s'est arrêté en un lieu appelé "El llano des los Toreros", où selon même tradition, remontant à Lagartijo, on passa un moment "toreando de salon".
     D'un côté, Morante et ses "trouvailles" !!! De l'autre, Juan Ortega, plus discret mais "dans la ligne des Grands"! - Deux artistes! Deux personnalités! Deux "rendez-vous", demain, en plaza de Cordoba! Corrida "de prime importance", où celui qui aura le plus peur sera sûrement… l'Empresa!
     "Mano a mano Morante / Juan Ortega, devant six de Jandilla et Vegahermosa", c'est demain 12 Ocrobre, Dia de la Hispanidad!
     Une corrida que l'on attend… trop, peut-être!!!

A lire et voir, à ce sujet:
     Interview de Jose Maria Garzon - Dans le Diario "Cordoba":
   
 https://www.diariocordoba.com/noticias/toros/jose-maria-garzon-cordoba-vuelve-ser-centro-orbe-taurino-despues-muchos-anos_1391868.html

     Morante et son "opération de génial… marketing" (photos) - Dans "21. Noticias"
 
   https://21noticias.com/2020/10/morante-de-la-puebla-a-caballo-y-de-rodillas-ante-el-cristo-de-los-faroles-de-cordoba/
     Morante et son "opération de génial… marketing" (critique) - par Manuel Viera, dans "Burladero":
   
 https://www.burladero.tv/opinion/galleando/2020/10/7/morante-todo-le-vale-67364.html
     Interview du Morante de la Puebla - par Victor Molino, pour "ABC"/Cordoba:
  
  https://sevilla.abc.es/andalucia/cordoba/sevi-morante-ante-corrida-12-octubre-califas-toreo-forma-parte-identidad-espanola-202010110755_noticia.html

     Juan Ortega, en opération "plus sobre et traditionnelle" - via "Mundotoro":
  
  https://www.mundotoro.com/noticia/juan-ortega-peregrina-a-las-ermitas-de-cordoba/1563815
     Interview de Juan Ortega - par Victor Molino, pour "ABC"/Cordoba:  
 
    https://sevilla.abc.es/andalucia/cordoba/sevi-juan-ortega-torero-pensaba-todo-habia-conseguido-desmoronar-202009200821_noticia.html

 

"UN, DEUX, TROIS… ZERO!!!", POUR LE MOMENT !

     12 Octobre - Ne pas rêver… "ils" reviendront à la charge !!! - Politicards démagos, portés par les réseaux sociaux qu'alimentent savamment des terroristes du Dimanche et des "Croisés" sans honneur, ils portent aux décideurs suprêmes, aux faiseurs de Lois, des propositions ne visant qu'un seul et unique objectif: Leur victoire perso!!! Le fait de pouvoir dire: "Grâce à moi!!!"
     Cependant, tant qu'il reste en ce pays un peu de raison, un brin de logique, les sages décideront encore de "ce qui est logique", et de ce qui est raisonnable! Entre autres, "donner priorité aux humains… tout en respectant les animaux, en les aimant et en les traitant bien!"
     Bien sûr, ces mots sonneront "faux" à ceux qui, sincèrement, aiment les animaux… et déteste la corrida! Pour eux, un toro de combat, un adorable cocker ou une marmotte, sont... "absolument la même chose"! C'est là leur erreur, qui devient perversion parce qu'ils ne veulent pas savoir, pas comprendre, pas… apprendre!
     Si nous savons le caractère des cockers, nous avouons complète ignorance sur les uns et coutumes… des marmottes! Donc, nous nous garderons bien d'émettre jugement, et encore moins "proposition de Loi", sur le traitement des marmottes…  - Ce petit exemple pour montrer à quel point les 90% des opposants à la Tauromachie "ignorent" ce dont ils parlent… et ne veulent surtout pas apprendre!  Cependant, manipulés par une poignée de "pauvres gens" qui trouvent là justification et importance à leur petite vie, ils inondent les réseaux "dit" sociaux et rapidement "font masse"… - Et cela monte, monte, monte!!  Jusqu'à l'Assemblée Nationale! Jusqu'à la proposition de Loi…Parce qu'il y a toujours, il y aura toujours un, ou une, "Grâce à moi !!!"
     La semaine passée, grâce au gros travail et aux arguments à la fois "juridiques, historiques et… de simple logique", de l'ONCT et des responsables de l'UVTF, l'Assemblée Nationale à rejeté trois amendements qui mettaient gravement la Tauromachie en danger, à courte échéance…
     Certes un victoire, dont personne, ici, n'aurait souhaité qu'elle n'ait un jour lieu… Car au bout d'un débat trop passionné, mal intentionné, injuste et anti démocratique, qui jamais ne devrait avoir lieu… Mais, "puisqu'ils le veulent ainsi!"…
     A l'heure où la Terre entière lutte pour "sauver le plus de monde possible", et ce, malgré les permanentes "conneries" de certains… il y a probablement plus urgent que d'interdire les corridas aux mineurs! Mais on le sait, la Démagogie n'a aucune limite, surtout si elle est poussée par des milliers… d'anonymes! - Donc, ne rêvons pas: "Ils" reviendront à l'assaut! Et encore une fois, il faudra les repousser…
     En attendant, on souhaite "bonne santé" à tous… même "à eux"!  - Et en tout état de cause, "Monterazo" aux responsables de l'Uvtf et l'Onct, pour ce nouveau round! - Malheureusement, on sait tous qu'il y en aura d'autres… -  Asi que "Suerte y … a lidiar la mansedumbre!"

"Ils reviendront!!! La preuve... - via "Corrida Si" :
     https://corridasi.com/2020/10/08/assemblee-nationale-les-amendements-des-antis-rejetes/

 

BENLLOCH  ET LA FRANCE

     12 Octobre - Joli édito du directeur "d'Aplausos", Pepe Luis Benlloch, Valenciano "de cœur et de tripes" mais grand Espagnol, qui parle du "boum" qu'ont monté, cette semaine, le Finito de Cordoba, en plaza d'Antequera et… la France, notamment un maire Français, celui de Béziers, quant à son attitude, polie mais ferme, devant les associations antis, lui demandant d'interdire les corridas à Béziers. Robert Menard, dont on sait le franc parler et auquel on reproche tant de choses, a reçu les gens, les a écoutés et, très poliment, les a renvoyés… à plus de dix mètres, sur un "Tant que je serai Maire, il y aura des corridas à Béziers!"… définitif! - Certes, là également le combat sera long car, n'ayant rien d'autre à faire (eux!) "ils" reviendront à la charge, mais au moins, ils trouveront toujours à qui parler…  Histoire d'en remettre petit couche, le Maire de Béziers a également précisé qu'il allait présider à la remise aux personnels hospitaliers, des 100.000 €, bénéfice du Festival du 16 Août. L'éditorialiste indique qu'il a même invité les protestataires à participer à la manifestation. - C'est là leur faire trop d'honneur! Mais également une façon de dire: "Voyez! Le peuple du Toro, et tous ses professionnels, savent, et ont toujours su se montrer solidaires. Et vous ???"  
     ... De même, Benlloch souligne le joli combat et la victoire, en Assemblée Nationale, des défenseurs Français de la Fiesta Brava, mettant un bain aux opposants, "par 3 à 0".
     ... Mais là également, on sait "qu'il reviendront" et qu'il faudra peut-être… plus d'un Menard!!! - Enhorabuena, Señor Alcalde!

A lire: L'édito de Jose Luis Benlloch, dans "Aplausos":
  
  https://www.aplausos.es/un-alcalde-y-un-torero-la-lian/

 

CORDOBA: "NO HUBO MAGIA !"
     Un Morante volontaire et inspiré donne l'unique vuelta
     Les Jandilla et "la espada" ont gâché les belles promesses….

     13 Octobre - Il n'y a pas eu "la magie" attendue, presque promise! - "Corrida de expectacion, corrida de decepcion !!" - On en parlait trop, de cette corrida! Bien trop tôt on en a fait "l'événement de la saison"… et il faut dire que les raisons à cela ne manquaient pas… ou presque.  Cependant, et même si tout ne fut pas "noir", la magie du Toreo, sauf en de rares instants, ne mit le feu à la plaza, ni aux télévisions. Et ce malgré un public "ultra motivé, positif et généreux"!
     Un public qui eut plusieurs occasions de se lever, au cours de la tarde. Tout d'abord, au notes de l'Hymne National, avant le paseo, puis en plusieurs "magies de Toreo", fugitives, tout au long du festejo: Certes la faena du Morante, au cinquième; ici une véronique ou une demie; là des doblones et quelque naturelle de Juan Ortega, isolée, d'inimitable profondeur; sans oublier quelques paires de banderilles (Perico) ou une grade moment de Aurelio Cruz, à cheval, au cinquième… Pour le reste "Querer y no poder!", par la faute d'un lot de Jandilla qui avait oublié "la raza, la fijeza y la transmision" au campo… 
     Corrida certes très bien présentée, digne de la plaza de primera qu'est Cordoba, mais qui ne laissa jamais les toreros "en total abandon", en particulier un Juan Ortega, porté par le public, mais qui avoua "limites", tant au plan des recours que de la réelle volonté à "rentrer dedans"!!! Il semble que le Sévillan ne soit pas un adepte du "Si le toro ne charge pas, c'est au torero de le faire!" Certes il n'eut que peu de chance au sorteo (quoique, le 2ème…) mais Juan Ortega a bien confirmé (on le savait déjà) que, ainsi que nombre "d'artistes", il a besoin d'un toro bien particulier, pastueño,"régulier de rythme en sa charge"… Et lorsqu'il ne le rencontre pas, il se voit limité à de "fulgurantes magies" qui font la joie des esthètes, et la fortune (modeste) des photographes… Très irrégulier avec l'épée, Juan Ortega sort de Cordoue "en point d'interrogation", comme on pouvait le pressentir.
     Le Morante, lui abandonne "sa" plaza, sous les ovations… en point d'exclamation! "En points d'acclamation!" Tout simplement parce qu'en ce jour "de competencia", le diestro de La Puebla a décidé "Aqui estoy!!" et il faut bien dire que malgré son imprécision, mais pas son engagement, à l'épée…"Alli estuvo"! - Bien entendu, il a plus d'expérience, et sa personnalité est inimitable, capable de susciter des sifflets et, dans le quart de second suivant, un immense "Oléééé!" d'admiration. Mais hier, le Morante de la Puebla a mis, en plus, 'l'attitude"... celle que l'on attend d'une "Figura", dès qu'elle s'ouvre de cape… Y compris devant des toros manquant de race, "grattant beaucoup", courts de charge, "reponiendo y haciendo hilo", comme  les trois et quatrièmes. Ce ne fut pas ce que l'on attendait des Jandilla! Loin de là! Toros "asperos", ne laissant guère de place à… "la Magie"!!!
     Pourtant, la corrida est, et reste, un événement! Et même… un succès, malgré le peu de jeu du ganado! - Elle est un succès personnel pour l'Empresa, Jose Maria Garzon et ses "Lances de Futuro". Preuve est donnée que l'on pouvait monter corridas "en plaza de Primera", et en faire un événement, malgré une taquilla réduite à… moins de 3000 personnes!  Grande ambiance et les choses "très bien faites"!!! - On ne sait quels seront le commentaires (et d'éventuelles excuses!) de monsieur Fran Rivera Ordoñez, après cela!!! (Entre autres !!!). Simon Casas était là, et donc avec lui ANOET, qu'il préside… On sait qu'il y a eu "excuses" de la part de l'Association des Empresas, mais… cela suffira t'il?
     "Balle au centre, donc!", côté organisateurs (on apprend que Badajoz veut également créer l'évènement, le 24 Octobre, avec Antonio Ferrera en unico espada! - La Télé sera probablement là), mais, avec le Puerto Santa Maria et Cordoba, le Jose Maria, en ces "circonstances 2020", est devenu… "un grand Garzon"! - Et cela… "les" embête bien, tous!

     Lundi 12 Octobre - CORDOBA - Corrida de la Hispanidad (Télévisée en direct par Movistar) - Plaza pleine, selon les règles imposées en Andalousie (2.961 spectateurs) - Grand beau: Six toros de Jandilla, le 4ème etant de Vegahermosa. Très bien présentés et armés sérieux, le 5ème s'astillant vilainement le piton gauche (??). Si elle sortie avec mobilité et "suelta", la corrida fut prompte et fit devoir correct au cheval. 2 et 5èmes furent les meilleurs, pour le torero, avec bien quelques défauts… L'ensemble de la corrida eut le défaut du manque de race: suelta, courte ou irrégulière de charge, escarbando mucho, reponiendo et "haciendo hilo", (se retournant dans la passe, surprenant le torero et lui renvant dessus en faisant fi de la muleta…). Des toros "qui ne mettent pas en confiance", dont les lidias furent difficiles (beaucoup de capotazos!). - Echec ganadero!
     Poids de la corrida: 480, 520, 490, 490, 500 et 520 kgs.
     Mano a mano Morante de la Puebla et Juan Ortega
     Avant le paseo, l'Hymne Espagnol, fortement ovationné, debout. - A l'issue du paseo, une longue minute de silence, ponctuée par les accent d'une version re-arangée de "Amazing grace". - Avant la sortie du premier toro, grande ovation aux deux diestros. - Grande ambiance, qui se maintiendra durant toute la corrida.
     Morante de la Puebla (de jaune paille et noir/azabache): Silence; Silence; Vuelta après avis - a montré grande attitude "de Figura", en une plaza qui est sienne. Alliant belle volonté et superbes moments, même isolés, de Toreo, Jose Antonio Morante de la Puebla sort vainqueur et "grandi" de cette corrida "spéciale" - D'entrée, il signa un long capeo, volontaire et "travaillé", au toro d'ouverture: sur le premier capotazo, le toro s'est arrêté et gratte longuement le sol, mais courageusement, le diestro va lui apprendre à charger, en capotazos "fendu en avant", puis deux véroniques, bien rematées, en torero! Ce début, très intelligent et déjà artiste, sera "le symbole" de toute la tarde du Morante. Un premier toro qui continue "escarbando", ne veut pas du cheval et rend la lidia pénible (muchos capotazos!). A la muleta, des charges "brutes", sortant "par-dessus" la muleta, "soltando la cara". Naturelles, techniques et courageuses, tirée "au 1 à 1", et la magie soudaine d'un trincherazo, énorme, et deux grandes droitières, tandis que le toro continue son "labour".  Malheureusement, l'épée n'est pas à la hauteur: avec méfiance, une lame entière, atravesada, qui ressort au côté! Maldita sea! Trois descabellos noircissent le tableau. - Dans la lidia du deuxième de la tarde, le Sévillan placera un grand quite par deux véroniques et bonne demie, soulevant ovation, et obligeant Ortega à la réplique - Le troisième, du nom de "Sietegatos" (!!) sera mauvais au capote: Se freinant, derrotant restant court. Morante chercher la solution, sans se désunir. Toro dangereux, que le diestro de La Puebla brindera à Cayetana Alvarez de Toledo, députée du PP, largement applaudie (étonnant, en Andalousie). Toro "court, haciendo hilo" et "miron", dont deux méchants retours mettront le torero en danger. Mais toro duquel le Morante, très décidé, tirera de grosses naturelles, rematées "en artiste", concluant de même par statuaires et grand adorno final. A l'épée, un bon pinchazo, précédant lame entière, delantera et "tendenciosa". Bien !  - Le cinquième, du nom de "Sarao" ne sera pas forcément "facile", mais il permettra au diestro "d'expresarse", comme il dit: Galopant, suelto, en sortie, le toro va prendre "une véronique", énorme, "de Oléééé!", mais gâcher le reste. Pronto au cheval, il chargera de loin pour un bon second puyazo de Aurelio Cruz. Morante donnera quite par chicuelinas, un peu "baroques", et Juan Ortega quite à son tour, par trois chicuelinas "de seda". Le toro "escarba", mais Morante brinde à tous. Et ce sera "le" moment de la corrida: le début de faena: Deux "statues", un trincherazo, "géant", et, alternés, droitières a mi hauteur, nouveau trincherazo, firma et pecho, en avançant, "caminandole al toro". Enorme ovation ! Et la faena suivra, sur deux mains, intense, à la fois technique et pleine de "fulgurances" de "puro arte", à la fois Sévillan, dans sa légèreté; et "Rondeño" dans sa profondeur. Faena qui voit un Morante sourire, au sortir d'une série droitière, courte mais "entière" et "sentie". Grands pechos! Faena longue, "travaillée", variée, toréant long sur chaque main, mais également "pieds joints", vertical, "de cartel". Et même: trois manoletinas, soit pour rendre hommage à Manolete, soit… "porque le salio asi!!". Au final, six ayudados por alto, gagnant dernier terrain, complètement baroques, et un abaniqueo qui ne l'est pas moins. Sourire torero! Malheureusement, une fois de plus, l'acier se fit long: Un pinchazo hondo, bueno, une presque demi lame et deux descabellos, tandis qu'un avis a sonné. L'ovation est géante, "reconnaissante". Pas de trophée, mais le Morante s'autorise une vuelta.. méritée.
     Juan Ortega (de blanc cassé et noir/azabache): Ovation; Silence; Silence - aura montré, tout au long de la tarde, "une ambition feutrée", dont on ne sait si "il est comme cela!" (ce que nous croyons!) ou si, techniquement, il n'a pas pu aller au-delà de gestes épars, d'une incontestable qualité, "personnalité", mais ne parvenant à aucune "unité", à aucun "compact", cette espèce de toreria timide laissant sur leur faim des spectateurs (et téléspectateurs) rêvant de découvrir "le nouveau Messie", le nouveau "No va mas!". Il faudra peut-être attendre un peu, tout en reconnaissant au Sévillan la possibilité, à tout moment, de faire exploser les tendidos. - Là, ce fut "épars", même devant son premier qui, au demeurant permettait faena compacte et allant "a mas". Le toro était sorti "suelto", comme tous et Ortega se faisait secouer, le toro lui accrochant durement le capote sur la première véronique "gustandose". Toujours suelto et mal lidié, par des capotazos en tous sens, le toro permettra "un pique aux quites", Ortega répondant bien par une grande véronique, lente, templadisima, au quite du Morante. Brindant au torero de La Puebla, le Sévillan débuta par doblones allurés, et monta courte faena essentiellement droitière, parsemée de très beaux gestes (un trincherazo soudain; des hautes, des aidées, une bonne série de quatre naturelles et pecho) qui eurent bon écho dans le tendido. Hélas, le bajonazo final ramena le tout… à zéro. - Le quatrième, au nom curieux de "Japones", ne lui laissa que peu d'opportunité: Une fois encore, capote arraché à la première véronique, "gustandose" puis un suite de charges "désagréables", se retournant sec et "haciendo hilo", ce qui valut au Sévillan deux énormes sustos, qu'il aguanta calmement. Rien à faire et trasteo "pabajo". A l'acier: Un pinchazo et une bonne lame, contraire. Toro sifflé à l'arrastre - Quant au castaño sixième, le pire de l'encierro, lui également suelto mais "s'intéressant un peu", il permit à Ortega quelques bonnes véroniques, "ralenties", et une bonne demie. De même trois delantales, au quite, de belle "planta torera". Mais à la suite, on retrouvera tous les défauts de la corrida "en un seul toro": Escarbando, caminando sin fijeza, "passant" sans ne rien dire, sortant "desentendido" du muletazo, comme cherchant quelqu'un dans le gradin. Aucun option sinon celle "de montrer le toro", et de bien tuer. Ce fut laborieux (escarbando y andarin, el toro): pinchazo hondo et estocade, tombée, qui met le toro "patas arriba" en deux secondes. -  Le crédit reste ouvert, à Juan Ortega, mais "Cordoba" l'aura mis sous surveillance!

Ils y étaient:
     La video-résumé de la corrida - par "Tele Toros"/Movistar, via "Sol y Sombra":
     https://videopress.com/embed/dipVjZFE
     La video-reseña de Javier Solana  - dans "El Taurino Solana":
     https://www.youtube.com/embed/2qQSUnaWfiU
 
     La reseña de la corrida - par Antonio Lorca, pour "El Pais":
 
   https://elpais.com/cultura/2020-10-12/destellos-de-excelsa-toreria.html
     La reseña de la corrida - par Carlos Crivell, dans "SevillaToro":
  
  https://sevillatoro.es/cordoba-morante-de-la-puebla-valor-y-arte-en-una-tarde-prodigiosa/
     La reseña de la corrida - par Sixto Naranjo, pour "La Cope":
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/morante-capote-una-muleta-sublimes-con-una-espada-sin-afilar-20201012_939535
     La reseña de la corrida - par Zabala de la Serna, dans "El Mundo", via "Sol y Sombra":
  
  https://desolysombra.com/2020/10/12/cordoba-tarde-pletorica-de-morante/
     La reseña de la corrida - par Andres Amoros, pour "ABC":
 
   https://www.abc.es/cultura/toros/abci-directo-morante-puebla-y-juan-ortega-corrida-hispanidad-cordoba-202010121716_noticia.html
     La reseña de la corrida - par Emilio Trigo, pour "Mundotoro":
  
  https://www.mundotoro.com/noticia/mano-a-mano-morante-juan-ortega-jandilla-cordoba-resena/1564189
     La reseña de la corrida - par Javier Fernandez Caballero, dans "Cultoro":
   
 https://www.cultoro.es/festejos/2020/10/12/mas-detalles-que-fondo-bovino-en-el-duelo-cordobes-41254.html
     La reseña de la corrida - Par Jesus Cañadas, pour "Burladero":
 
    https://www.burladero.tv/festejos/2020/10/12/el-ganado-los-aceros-emborronan-una-tarde-de-toreo-clasico-67405.html
     Les photos de la corrida - par "Lances de Futuro", via "La Voz de Cordoba":
 
   https://www.lavozdecordoba.es/cultura/2020/10/12/morante-para-tiempo/
     Les photos de la corrida - par Joaquin Arjona, dans "Cultoro":
   
 https://www.cultoro.es/festejos/2020/10/12/mas-detalles-que-fondo-bovino-en-el-duelo-cordobes-41254.html#&gid=2&pid=2
     Les photos de la corrida (ambiance et toreo) - dans le Diario "Cordoba":
 
   https://www.diariocordoba.com/galerias/toros/morante-juan-ortega-califas_85773.html?869005
     Les photos de la corrida - par Juan Ayala, dans "El Dia de Cordoba":
     https://www.eldiadecordoba.es/ocio/fotos-Morante-Juan-Ortega-Cordoba_3_1509779016.html
Avant la corrida: Le sorteo, les lot de Jandilla et les cuadrillas - via "Lances de futuro":
 
   http://lancesdefuturo.com/orden-de-lidia-y-cuadrillas-corrida-12-de-octubre-cordoba/

à suivre

 

TOROS PARA TODOS" - Magazine Taurin hebdomadaire de "Canal Sur"   

     Présenté par Enrique Romero, ce programme fait vivre à chaque Aficionado, autant qu'à chaque personne "intéressée par la Tauromachie", le monde du Toro, du Toreo, du Campo… de la Fiesta Brava toute entière, dans ses moindre recoins. - Superbement vivant! Superbement "humain" - A ne jamais manquer!

      "TOROS PARA TODOS" - Programme du 11 Octobre  ( durée:  49'13") - Disponible jusqu'au 9 Janvier 2021:
     Au sommaire, entre autres: 
Enrique Ponce et "la corrida d'aujourd'hui"; et les actuaciones du Juli, d'Alvaro Lorenzo, des novilleros finalistes d'Andalousie.; Jimenez Fortes, en préparation... -  Et, au campo: Un toraco nommé "Trillador", de Cuadri!; Balade campera et "aquatique", dans la Sierre de Jaen…  -  Tout cela et plus encore!!! - Para disfrutar ! 
        
 https://www.canalsur.es/multimedia.html?id=1639667&jwsource=cl
 

 

JUAN LEAL… CHEZ CASAS, CHEZ GUERRA, CHEZ…

     15 Octobre - On l'apprenait, il y a quelques jours: Juan Leal entrait dans "La Casa Casas". - Hombre! On est content pour lui: Entrer dans "l'équipe de Madrid" est, pour un torero… une grande promotion. Car Madrid "commande"!!! En principe!!
     Mais il n'empêche…  il est bien loin le temps "des vrais apoderados"!!! Loin le temps où, à voir un torero de renom, on "voyait" immédiatement son apoderado. Qui disait "Ojeda" disait… Jose Luis Marca! Qui disait "Rincon" disait…Luis Alvarez! Un peu comme jadis, parler de Aparicio-Litri était parler de Camara; de même du Pipo, pour le Cordobes à ses débuts. Des "figuras!!"
     Aujourd'hui, on entre... "dans une grande maison" (Lozano, la plus prisée; Chopera, la plus…exigeante!) ou au contraire, on travaille en "simili solo" ou "apparente indépendance". Un apoderado "nouveau", un nom, d'apparence discrète, lointaine du "Système", mais qui est en fait "lieutenant de…" (Par exemple, Alberto Lopez Simon est aujourd'hui apodéré par Diego Robles, "très proche" de la Casa Matilla)… Les "vrais" indépendants n'ont plus guère de place, dans le mundillo actuel: Voyez la lutte d'Ivan Fandiño et son apoderado Nestor Garcia…
     Pour revenir à Juan Leal, il est devenu "Torero qui intéresse". Il l'a fait "à coups de canon!, de bleus et de bosses! - Au début, c'est Maurice Berho, le grand photographe Dacquois qui l'apodère. Les liens sont bien plus que professionnels, presque familiaux! Près de dix temporadas… "à coups de canon!" - Puis, en 2019, le "challenge" devenant plus important, c'est Julian Guerra, taurin "de poids", qui se voit confier le parcours du Français… On le sait, Guerra n'est "facile" pour personne, mais on ne peut nier son engagement! - Et là, semaine dernière, donc: la noticia! "Juan Leal sera apodéré par Simon Casas!"
     C'est une grande nouvelle… pour le torero ! - Sebastian Castella s'étant retiré, la Maison Casas  perdait là un "pion", précieux, sur l'échiquier du "Système". - Aura-t-il pensé "qu'un autre Français", pur disciple à ses débuts, de même que fidèle à l'Ojedisme, pourrait le remplacer???  - On le souhaite! Cependant, et plus encore dans les circonstances actuelles, on peut s'inquiéter: Un torero a besoin "d'une personne"!!! Une seule, de confiance, auprès de laquelle "il rit…ou peut pleurer!", sans retenue, sans honte! Là, ils seront deux, ou trois, dont les objectifs seront totalement différents, même si le but officiel est… "la progression du torero!" - Maurice Berho reste "la personne, de toujours!" et le restera! Mais à côté, quels seront "les intérêts" des deux apoderados "officiels", avec leur caractère, leurs ambitions, leurs … affaires ?
     En tout état de cause, Juan Leal "va fonctionner !" comme on dit! Cela signifie que, si 2021 "redevient" normal, l'Arlésien va beaucoup toréer. Et cela, il se l'est gagné "à coups de canon"! On le sait et on l'applaudit… Maintenant, connaissant sa sincérité Torera ainsi que ses lacunes éventuelles, on espère que les deux "capitaines" de son équipe "respecteront" l'homme, avant… "d'exploiter" le Torero! Et cela… on ne peut en être sûr! - Au fait: Une, deux..; ou trois commissions d'apoderados; et à quel pourcentage ?
     Asi que… "Enhorabuena, à Juan Leal; mais surtout… "muuuucha suerte! Les toros ne seront pas forcément dans le ruedo"! "
     Et cette sincérité Torera, elle s'illustrera fortement ce Dimanche, au Palio d'Istres, où Juan Leal prend seul six toros, au bénéfice des œuvres caritatives. - Chapeau, et suerte au torero!

ISTRES, le 18 Octobre - Juan Leal en "unico espada" - Via "ElTico.org": 
  
  https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=15010:istres-la-journee-taurine-caritative-maintenue-au-palio-11071021&catid=19&Itemid=238

A lire: Juan Leal "Le dernier gros événement" 2020, en France- Dans "Mundotoro":
    
https://www.mundotoro.com/noticia/istres-francia-juan-leal-ultimo-gran-acontecimiento-previa/1564424

 

"LA DIVISA" - Le Numéro 493, du 16 Octobre 2020.

     17 Octobre - A votre disposition, en PDF, la revue "LA DIVISA" de PEDRO JAVIER CACERES":
         
http://www.ladivisa.es/file/download/14019
      

 

TRAITRISE ET LACHETE!

     16/17 Octobre - "Mundotoro" vient de voir sa page "Videos" soudainement fermée, par "Vimeo"! Pour une autre raison, on l'espère, le site "d'Aplausos" a connu des problèmes de fonctionnement. C'est bien la première fois! De même, "Cultoro" rencontre des difficultés… provoquées par quelque main occulte, par quelque noir dessein! - En Espagne, il n'est pas un jour sans que la Fiesta Brava ne subisse les attaques "traîtres et lâches" d'un Gouvernement qui mène le pays à de graves problèmes, dont la misère totale et les troubles civils ne sont plus exclus… Des sourdes manoeuvres, non par "amour des animaux et soin à leur défense", mais, tout comme en Catalogne, parce qu'il faut "effacer", le plus vite possible, tout ce qui symbolise l'Espagne "de toujours", la Tauromachie étant de tous reconnue comme une de ces "identités culturelles". D'ailleurs, le gouvernement Socialo-Communiste,  en une phase ascendante au plan dictatiorial, est en train de saper tout ce qui sont, ou "étaient" les bases de sa paix civile. Ainsi le "señorito" Pablo Iglesias, avec l'appui total de son président félon, Pablo Sanchez, s'est directement attaqué, par le discours, par "l'attitude", par la sombre utilisation des réseaux sociaux, à l'existence même de la Constitution, de tous votée, exceptée des "indépendantistes" les plus extrémistes, complices d'assassins! Un Pablo Iglesias, lui-même embourbé dans une salle histoire, pour laquelle il pourrait "exploser en vol", mais à qui on veut faire "le quite", en changeant le fonctionnement de la Justice… l'Europe elle-même tapant du poing sur la table !!!   
     Il y a quarante-huit heures, on apprend que la commission Gouvernementale de Culture   repousse toute aide au Monde Taurin, en votant contre une proposition venue… de l'opposition, visant à l'inclure dans le projet de Loi destiné, justement à appuyer tous les secteurs de la Culture. De ce fait, et malgré les assurances passées d'un Ministre, Rodrigues Uribes, aussi traître que lâche, le secteur se trouve tout seul, les professionnels du Toreo devant affronter la faim, entourés de leurs familles; et les ganaderos devant mener leurs toros braves à l'abattoir! - Au même moment, Pablo Iglesias et "Podemos" mettent en place un projet de Loi visant à interdire toute activité des mineurs, liées à la Tauromachie: De pouvoir assister à tout spectacle taurin, jusqu'à entrer en une école taurine! - "Couper la branche… étouffer les prochains "bourgeons" et ainsi, tuer la plante !!!"… Un parti pris complètement "sectaire", dictatorial, qui se traduit par des "oublis volontaires", qui ne peuvent que provoquer la désespérance et… la violence!
     Bien entendu, l'opposition essaie de défendre la Fiesta Nacional… et "les autres" la démolissent… pour contrer l'Opposition. Démagogiques manœuvres de toutes parts! Un petit jeu qui, à la limite, serait presque "futile", si la vie de tant de personnes n'en dépendait!
     En France, bien que plus sournoisement, c'est "la lâcheté en dentelles!" - On avait vu la manœuvre, veule, de Carole Delga, Présidente d'Occitanie, refusant toute aide aux ganaderos de "Bravo"…  Là, c'est au niveau d'une petite ville de 6000 âmes, que l'on jouer avec les sensibilités et les traditions… A Vergèze, Madame le Maire, Pascale Fortunat-Deschamps, a fait voter la fin de la Feria du Rhony… ce qui signifie la mort des toros à Vergeze! - Cela crée forcement une division dans la petite ville, l'Association qui en était le pilier, le Club Taurin "Fiesta Brava", se retirant de toute animation du village…
     Une division "orchestrée", afin de mieux régner! Ne nous trompons point! Tout le monde parle de "Démocratie", de "Tolérance" et de "Respect de tous"…  mais les faits sont là, ici et ailleurs, chaque jour… Bien entendu, ca n'est pas le Venezuela ou l'antique Russie, mais, bien plus "soft", en cravates et dentelles, la vraie "Dictature" est bien là, avec un nouvel outil qui "en deux clics", lui offre bien des sauf-conduits: Les réseaux sociaux! Pardon: "Dits" sociaux!!! En fait, vecteurs de toutes les outrances, en tous sens, en tous lieux. - "Dictature" de ceux qui ont "une petite puissance, mais une ambition et un ego démesurés ", du plus riche des états au plus perdu des petits villages, "au fond, là-bas!!" - A Vergèze comme ailleurs en grandes provinces, en une période des plus dures pour tous, "humainement parlant", créer de telles divisions est criminel…
     Et pendant ce temps, le "Covid" mène… "la lidia perfecta" !!!

Espagne:
     La commision Culture exclut la Tauromachie du projet de plan d'aide - via "Cultoro":
     https://www.cultoro.es/actualidad/2020/10/14/la-comision-de-cultura-del-congreso-condena-al-toreo-su-muerte-economica-rechaza-incluirlo-en-las-medidas-de-apoyo-cultural-41281.html
     Pablo Iglesias, vice-président en second, ennemi juré de la Fiesta, et son projet - via "Cultoro":
  
  https://www.cultoro.es/actualidad/2020/10/14/podemos-de-nuevo-por-los-toros-quiere-prohibir-la-entrada-de-menores-las-corridas-41278.html
     Le "Partido Popular" dénonce l'abandon de la Tauromachie - dans "ABC":
  
  https://www.abc.es/cultura/toros/abci-pp-denuncia-gobierno-tenga-abandonada-turomaquia-202010151216_noticia.html
     Et pendant ce temps, des millions en plus, pour les "Ecolos/bobos" - via "Cultoro":
  
  https://www.cultoro.es/actualidad/2020/10/14/el-gobierno-riega-con-un-millon-mas-los-ecologistas-en-plena-pandemia-mientras-los-ganaderos-siguen-apuntillando-toros-41272.html

France:
     Le communiqué du Club Taurin "Fiesta Brava" de Vergèze - via "TauroFiesta":
   
 https://www.torofiesta.com/index.php?option=com_content&view=article&id=6513:2020-10-15-19-25-03&catid=1:nouvelles
     Club Taurin "Fiesta Brava" de Vergèze" - Existence et liens sociaux (2017):
   
 http://fiesta.brava.free.fr/

 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

    17 Octobre - Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.net

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 17 Octobre 2020)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 :
     
https://www.rtve.es/alacarta/videos/tendido-cero/tendido-cero-17-10-20/5686716/
 
     FERIA DE JAEN 2020
 

"LE TOREO DE TOUJOURS" ET… LA DIFFERENCE!!!
     En plaza de Jaen, Juan Ortega fait bondir toutes les Aficions.

     18 Octobre - Le point de départ fut… un quite! - Il marqua… la différence! - Jusque là, "Rien de nouveau", sinon "du plat et sans histoire": Surprise, la corrida de Victoriano sortait mal, "suelta", "sin fijeza", manquant de tout, contrairement à celle de Nîmes. Et Enrique Ponce, bien bronzé au soleil d'Almeria, fit de faciles dentelles devant un triste quatrième, épais comme une sardine. - De son côté, Curro Diaz eut quelques bons détails mais tua "fatal" son premier, comme l'autre jour, à Ubeda. - Et Juan Ortega avait patiné devant le troisième, le pire du lot, débutant par des doblones "de belle assurance", et terminant par des doblones "de recours", ou… "de secours"! On retrouvait là le Juan Ortega de Cordoue, calme et torero dans l'adversité, mais… apparemment incapable "du coup de rein", face à un toro "à contre style". Fragilité mais "élégante sérénité"!!!
     ... Et puis sortit "Basurilla", 6ème toro, de 452 kgs, mais montrant meilleur trapio et "condicion" que les autres…Un toro qui, à la différence des autres, "accepta" le capote, permettant trois grosses véroniques de Juan Ortega, et belle demi de remate. Surprise (et confirmation)!!! - Le toro montrant prompte qualité, on attendit, plein d'espoir! - Et ce fut… une symphonie! - De temple, de profondeur et de bon goût! Une symphonie de Toreo, et de toreo… de toujours!
     Cela commença par un quite par chicuelinas "différentes", parce que… "de grande classe"! - Puis le début de la faena, par ayudados "à l'ancienne", rematés par un molinete et un pecho "mu Sevillanos". - Une faena "énorme" de suave profondeur, de vrai velours, parfois, le torero se le faisant passer très près en longs muletazos  sur chaque main, du plus beau "naturel", le public se levant à plusieurs reprises sur des pechos libérant toutes les admirations…
     On parlait de la faena de Linares… Celle de Jaen, hier, restera dans l'Histoire, gravée dans toutes les rétines, la Télé étant là pour nous la sauvegarder. - "Un faenon!" et un constat: Juan Ortega est vraiment un torero "différent" qu'il va falloir suivre! - Attention, il ne sera jamais un torero "qui fonctionne", au sens de "Très bien, tous les jours, avec tous les toros!" Comme tant d'autres, il a besoin de "son toro", et "Basurilla" était celui-là: Noble et codicioso!  Mais il est clair que "ces deux oreilles", il les coupe, hier, en n'importe quelle plaza de primera, de Madrid à Mexico, de Séville à Bogota…
     Ce ne fut pas "une grande corrida", car les Victoriano ont déçu! Par contre, ce sera "une date": Le 17 Octobre 2020, où Juan Ortega a fait, en plaza de Jaen, "Le Toreo de toujours", et surtout… "la différence"!  - Superbe!  

     Samedi 17 Octobre - JAEN - 1ère corrida de la Feria de San Lucas - Plaza quasi pleine, en fonction des mesures sanitaires d'Andalousie (2000 sur 10.000) - Corrida télévisée "Movistar": Six toros de Victroriano del Rio, de présentation très inégale, qui, à part le 6ème, ont donné mauvais jeu: Faible et descordinado, le 4ème, qui aurait du être renvoyé; mansos en général, sortant "sueltos", restant longtemps "sin fijeza" et ne se livrant pratiquement jamais, au dernier tiers. Courts, passant mal, "soltando la cara". "Désagréables", pour le torero, en particulier les 2 et 3èmes. Le 1er souffrait d'un problème de vue, obligeant à méfiance  - Seul le 6ème, du nom désolant de "Basurilla" - N°153/452kgs, montra noble codicia et durée, au point de se voir honoré de la vuelta posthume.
     Poids de la corrida: 547, 516, 565, 505, 480 et 452 kgs.
     En début de corrida: Minute d'hommage aux victimes du covid, et Hymne National, suivi d'un hommage à Enrique ponce, pour ses trente ans d'alternative.
     Enrique Ponce (de rose très pâle et or): Applaudissements après avis; et Une oreille -  se fera facile devant un premier toro qui va montrer de la mobilité mais jamais n'humiliera. De plus on soupçonnera un défaut de vue incitant à méfiance. La faena, courte, sera technique, efficace et, sans grande option… Ponce tua mal, d'une  casi entera, perpendiculaire et basse, et manquant son premier descabello. Sourde déception, et à autre chose! - Le quatrième fut un toro melocoton, estrecho de sienes, qui parut "descordinado", à sa sortie. Très irrégulier de charge, il prit quelque capotazo, "a lo loco", avant d'avouer grande faiblesse. Ponce, brindant à toute sa cuadrilla, (avec en particulier Marianin de la Viña en civil, encore convalescent de sa terrible cornada 2019 de Zaragoza), débuta "suave et virtuose", dessinant deux trincherazos, "inversant les jambes", à l'issue desquels… le toro s'étala de tout son long. Se transformant alors, une fois de plus, en génial infirmier, Enrique Ponce monta une faena "de temple et de douceur", toréant en ligne, à mi-hauteur, préservant les trop faibles forces du toro. Il parvint même à "ir a mas!" faisant ovationner deux séries droitières de grande qualité, en fin de faena. Poncinas, adornos, abaniqueo scellèrent le trasteo, précédant pinchazo et lame entière, desprendida. En torero, mais… trop vu!  
     Curro Diaz (de bleu électrique et or): Ovation; et Deux oreilles - ne put rien faire au capote, en réception du deuxième de la tarde, bien armé, qui se montra "suelto" et fuyard, la mauvaise lidia n'arrangeant rien. Après une grande paire de banderilles de Juan Carlos Garcia, Curro Diaz commença, peu convaincu, face à un toro compliqué, sans fixité, ne se livrant jamais franchement. Cependant, le Linarense se planta bien en une courte série de naturelles, "de uno en uno", puis passa main droite, pour des résultats irréguliers. Une faena "de bons moments", isolés, face à un animal "sans classe aucune". Le public suivait et probablement aurait demandé trophée, mais une lame, vaillamment portée, ressortit vilainement au flanc droit, et tout s'écroula. Le pinchazo suivant, sin soltar, fut "très bas", précédant enfin une bonne entière. Gros fracaso, épée en main - Il essaya de bien toréer le cinquième, de capote, mais celui-ci, suelto, tirant coups de tête, lui arracha la cape. A un manso, un deuxième puyazo, très dur, d'Oscar Castellanos, avec un vilain "piston", répréhensible. Cette fois, Curro Diaz attaquera joliment, avançant en tanteo doux, deux droitières "de seda" faisant grand effet sur le public. Faena "a mas", sur chaque main, le toro sortant parfois trop distrait du muletazo, empêchant totale "ligazon". Mais faena proposant des passages de belle toreria, et close de bons adornos. Bien qu'incomplet et pas entièrement "lbéré", du bon Curro Diaz! Estoconazo puissant, ladeado, le toro tardant longtemps à tomber, le torero attendant, assis à l'estribo, "à l'ancienne". Superflu! Ici, une faute de goût!
     Juan Ortega (de pourpre et or): Ovation; et Deux oreilles - dut batailler, capote en main, pour recevoir un troisième, puissant, estrecho de sienes, qui ne sortit jamais du leurre, l'obligeant à se dégager vers le centre. Toro qui pousse et "romanea", d'un piton, avant de se montrer compliqué et dangereux, aux banderilles. Juan Ortega brinda à Enrique Ponce, son parrain d'alternative (Sept 2014), un trasteo "mal à l'aise", devant un toro "bruto", chargeant dur et rebrincado, devant lequel le Sévillan connut difficulté, dans le fondamental. Aussi, débuté par de nombreux doblones, "d'élégant dominio", le trasteo se termina vite "en doblones… de secours", sans oublier la sereine élégance. Toro "muy a contraestilo", désarmant le torero, en fin de faena, avant de tomber d'un pinchazo et une lame, verticale, delantera et desprendida… sin puntilla. Ovation… mais échec! - Mais lorsque sortit "Basurilla", le sixième, tout fut aussitôt oublié, les déceptions et les doutes: En trois véroniques, éparses mais "de velours", et une demie, Juan Ortega annonça belles couleurs. Après la pique, "confirmation totale" par un quite superbe en quatre chicuelinas, joliment tournées. Une "classe" et des chicuelinas, "différentes"! Après bon tercio banderillero d'Angel Revuelto et Perico, le Sévillan alla brinder au public un début de faena extraordinaire de toreria, par six aidées par le haut et de ceinture, rematés d'un molinete gaucher, "très Sévillan", sur la pointe des pieds, et grand pecho. Le toro était très bon, le torero inspiré, et la suite fut… une symphonie. Sur chaque main, superbement placé, "se le faisant passer très près", le diestro tissa de grandes séries, sur chaque main, chaque fois scelles au pecho, libérant de grandes ovations. Toreo puro, "suave et profond", d'une élégance "naturelle", mettant les gens debout! Un formidable moment! Après un susto où le toro "l'emporte" avec lui, dans un doblon de fin, Ortega va conclure par trincherazo et firma, avant de nous faire peur, épée en main: Pinchazo hondo dans le haut, tout le monde "ayant poussé" avec lui! Déception et crainte: Distrait, grattant le sol, le toro "se descuadra", empêchant l'entrée a matar. Pourtant, Juan Ortega parviendra à porter une bonne lame, "lentement et bien", le toro se couchant vite. Explosion totale! Deux oreilles! Vuelta au toro, généreuse, et une certitude: Ce 17 Octobre 2020, en plaza de Jaen, "quelque chose" s'est passé!", dont on parlera longtemps!  

Ils y étaient:
    
La video-résumé de la corrida - par "Tele Toros"/Movistar, via "Sol y Sombra": (à ouvrir par clic droit et "autre fenêtre" + en grand écran)
 
    https://twitter.com/i/status/1317548926816452608
     La video-reseña de Javier Solana  - dans "El Taurino Solana":
  
  https://www.youtube.com/embed/vZaNKRBCC2U
    
La reseña de la corrida - par Antonio Lorca, pour "El Pais":
 
   https://elpais.com/cultura/2020-10-17/juan-ortega-torero-torero.html
     La reseña de la corrida - par Carlos Crivell, dans "SevillaToro": Attente
     La reseña de la corrida - par Sixto Naranjo, pour "La Cope":
 
    https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/juan-ortega-otra-historia-jaen-20201017_949198
     La reseña de la corrida - par Zabala de la Serna, dans "El Mundo", via "Sol y Sombra": Attente
     La reseña de la corrida - par Jesus Bayort, pour "ABC"/Sevilla:
  
  https://sevilla.abc.es/cultura/toros/sevi-toros-jaen-2020-feria-san-lucas-juan-ortega-toreado-toro-202010172202_noticia.html
     La reseña de la corrida (avec la video résumé de "Movistar) - par Emilio Trigo, pour "Mundotoro":
 
    https://www.mundotoro.com/noticia/jaen-ponce-curro-diaz-juan-ortega/1564464
     La reseña de la corrida - par Fidel Nuñez, dans "Cultoro":
 
   https://www.cultoro.es/festejos/2020/10/17/de-la-faena-de-chenel-la-de-juan-ortega-41308.html
     La reseña de la corrida - Par David Castellanos, pour "Burladero":
 
   https://www.burladero.tv/festejos/2020/10/17/curro-diaz-ortega-hacen-sonar-en-jaen-67443.html#!
     La reseña de la corrida - par Angel del Arco, pour "El Ideal"/Jaen:
  
  https://www.ideal.es/culturas/jaen/curro-diaz-juan-20201018000459-nt.html
     Les photos de la corrida - par Rafael Valdivielso, dans "Burladero":
  
  https://www.burladero.tv/festejos/2020/10/17/curro-diaz-ortega-hacen-sonar-en-jaen-67443.html#!&gid=2&pid=2
Avant la corrida: Le sorteo, les lot de Victoriano del Rio, et les cuadrillas - via "Burladero":
   
 https://www.burladero.tv/actualidad/2020/10/17/sorteados-los-de-victoriano-del-rio-para-jaen-67441.html

 
 
 
UNE SURPRISE: Ayant rompu avec tous ses apoderados, en Europe et aux Amériques, Andres Roca Rey vient de désigner celui qui, désormais, va représenter ses intérêts: ROBERTO DOMINGUEZ.
 
 
 
"DEMANDEZ LE PROGRAMME !!!"

     DU 24 SEPTEMBRE AU 22 NOVEMBRE: LES 21 FESTEJOS DE "LA GIRA DE RECONTRUCCION" (Télévisés en direct sur "Canal toros"/Movistar:

Jeudi 24 Septembre - CABRA:  Toros de Santiago Domecq, pour  Manuel Escribano et Roman.  
Vendredi 25 Septembre - CABRA:
Toros de Juan Pedro Domecq, pour  Enrique Ponce et Curro Diaz.

Jeudi 1er Octobre - UBEDA: Toros de Garcigrande, pour El Juli et Alvaro Lorenzo.
Vendredi 2 Octobre - UBEDA: Toros de Daniel Ruiz, pour Paco Ureña et Jorge Isiegas.

Jeudi 8 Octobre - ANTEQUERA: Toros de Garcia Jimenez, pour El Fandi et Lopez Simon.
Vendredi 9 Octobre - ANTEQUERA: Toros de Zalduendo, pour Sebastian Castella et Luis Bolivar.

Jeudi 15 Octobre - Rejoneo - LOGROÑO: Toros de Fermin Bohórquez, pour Pablo Hermoso et Guillermo Hermoso.

Jeudi 22 Octobre - BARCARROTA: Toros de Victoriano del Rio, pour Gines Marin et Juan Leal.
Vendredi 23 Octobre - BARCARROTA: Toros de Fuente Ymbro, pour Miguel Angel Perera et José Garrido.

Dimanche 25 Octobre - "Double session", en plaza de MONTORO:
     Le matin, Rejoneo: Toros de Sanchez y Sanchez, pour Lea Vicens et Leonardo Hernandez.
     Le soir, corrida: Toros de Alcurrucen, pour Luis David et Joaquin Galdos.

Vendredi 30 Octobre - ARACENA: Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Diego Urdiales et David de Miranda.
Samedi 31 Octobre - ARACENA: Toros de Jandilla para Pablo Aguado et Rafael Serna.

Samedi 7 Novembre - SANLUCAR DE BARRAMEDA - Toros de La Quinta, pour David Mora et Emilio de Justo.
Dimanche 8 Novembre: "Double session" en plaza de SANLUCAR DE BARRAMEDA:
     Le matin, Rejoneo: Toros del Capea, pour Andy Cartagena et Sergio Galan.
     Le soir, corrida: Toros de Montalvo, pour Daniel Luque et Jimenez Fortes.

Vendredi 13 Novembre - FUENGIROLA - Novillada piquée: Novillos de Luis Algarra, pour Rafael Gonzalez et Tomas Rufo.
Samedi 14 Novembre - FUENGIROLA - Novillada piquée: Novillos del Pilar, pour Francisco Montero et Fernando Plaza.
Dimanche 15 Novembre - FUENGIROLA - Novillada piquée: Novillos de Torrestrella, pour El Rafi et Diego San Roman.

Vendredi 21 Novembre - LOGROÑO: Toros de Miura, pour Pepe Moral et Gomez del Pilar.
Samedi 22 Novembre - LOGROÑO: Toros de Victorino Martín pour Octavio Chacon et Ruben Pinar.

 
 
 
 
 
 
UN GRAND SALUT ET ABRAZO...
     ... à tous ceux qui nous suivent et envoient des mails, souvent émouvants, Français Aficionados installés au Mexique, au Brésil, en Chine, en Afrique du Sud, en Russie, au Chili, ou ... à Colmar !!!  (Si d'autres nous suivent, depuis d'autres terres, merci de le signaler!)
     Un placer ! - Merci à vous, bonne route et bonne Aficion, même... là-bas !!!
     Fidèlement, depuis la France - Toros2000
 
 
 
 
 

GALERIES PHOTOS - Patrick Beuglot :  "SOUVENIRS, SOUVENIRS!"… DES FERIAS ET CORRIDAS DU SUD-OUEST .
     "Ces toros et ces hommes… ce jour-là!" 

 

     Avis: Ces longues séries de photos n'ont pas vocation, ni prétention, "à l'artistique", mais plutôt celles de reportages sur "Ce qui s'est passé ce jour-là, toro par toro". Ainsi, vous retrouverez des moments que vous avez vécus, ou découvrirez ceux que vous auriez pu vivre, avec "ces Toros et ces hommes.. ce jour-là !"

     Avertissement technique:  Pour ouvrir chaque galerie, faire clic droit sur le lien et "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" - (On peut visionner "en global", au "Uno por Uno", choisir "la" photo qui intéresse, ouvrir en diaporama; bref, naviguer à volonté)
     Bonne route, en espérant que cela vous plaira ! - Merci

 
TEMPORADA 2019

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     28 Juillet - Corrida de Rejoneo: Toros de Jalabert, pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Lea Vicens.  (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/JLD7HUjSh6PheaT66

     14 Août - Corrida Goyesca - Toros de Torrestrella, Pedraza de Yeltes et Puerto San Lorenzo, pour Daniel Luque "unico espada".
     https://photos.app.goo.gl/G27CCMz3k8Cku4Rc9

     30 Août - (semi-nocturne) - Toros de Luis Algarra, pour Sebastian Castella, Daniel Luque (remplaçant Roca Rey) et Pablo Aguado.
     https://photos.app.goo.gl/vCDnDqxPAm82FhJL8

     31 Août - Corrida - (semi-nocturne): "Six fers pour six diestros": Domingo Lopez Chaves, Sergio Flores, Migule Angel Pacheco (remplaçant Tomas Campos), Juan Ortega, Adrien Salenc et Dorian Canton.
     https://photos.app.goo.gl/EAvFMbwpNcetsQfVA

     1er Septembre - Corrida de clôture: Toros de La Quinta, pour Octavio Chacon, Roman et Joaquin Galdos. 
     https://photos.app.goo.gl/xyGJJXUuhveiVvWx5

à suivre...

 
TEMPORADA 2018

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros du Laget, pour Leonardo Hernandez, Joao Moura et Léa Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://photos.app.goo.gl/azWsUZLoBk9LD4xi8

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de Bañuelos, pour Juan Bautista, Paco Ureña et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/TtuwERS5DuEepn7a7

     31  Août (semi-nocturne) - Toros de Garcigrande, pour El Juli, Sebastian Castella et Gines Marin.
    
https://photos.app.goo.gl/TCZ8CzNNYWpZn1ox9

     1er Septembre - Finale des "sin picar" - Erales du Lartet, pour Pablo Paez et Yon Lamothe.
     https://photos.app.goo.gl/S2gsu9uQubENhyPh9

     1er Septembre - Corrida "à six": Toros de R.Margé, pour Thomas Joubert, Sergio Flores, Tomas Campos, Francisco Jose Espada, Joaquin Galdos et Pablo Aguado.
    
https://photos.app.goo.gl/S15zViVWJSWDCjz86

     2 Septembre - Toros de La Quinta, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Roman.
     https://photos.app.goo.gl/dK4XfggDEeAkvP4f9
    
2 Septembre (annexe): La cogida de Roman.
     https://photos.app.goo.gl/WQZzehbJAb4TKsPP7

AUTRES CORRIDAS
    
17 Juin - AIRE SUR ADOUR - Corrida hommage a Ivan Fandiño.
    
https://photos.app.goo.gl/HZzvSZfJFY7L7Tga7

     22 Juillet - SAINT VINCENT DE TYROSSE - "Défi des légendes - Miura et Palha.
    
https://photos.app.goo.gl/jdTNAaNxLftzcXBT8

 

TEMPORADA 2017

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros de Rosa Rodrigues,  pour Pablo Hermoso de Mendoza, Joao Moura et Lea Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/zzcBYb2AVAi3BUSt2

     30 Juillet - Toros de Robert Margé, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Thomas Joubert.
      https://photos.app.goo.gl/JhyjGnIVwD0J5VLJ3

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de D.Hernandez et Garcigrande, pour C.Diaz, E.Ponce et A. Lopez Simon:
    
https://goo.gl/photos/UeYN7fgaNd8so3hf8

     1er Septembre - Novillada (nocturne): Novillos de 3los Maños", pour A.Younes et A.Salenc, en mano a mano.
     https://goo.gl/photos/TDPe55wb2XwQbYzUA

     2 Septembre: Toros del Freixo (Juli), pour J. Bautista, P. Ureña et A.Roca Rey:
     https://goo.gl/photos/YisccLbjnTzPzTsx6

     3 Septembre: Toros de Bañuelos, pour A.Ferrera, S.Castella et Jose Garrido
     https://photos.app.goo.gl/JXBmlEgNfDWcl7hz1

 

TEMPORADA 2016

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     31 Juillet - Toros de Montealto, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Thomas Dufau. - (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://goo.gl/photos/mT1P4M2cWHiVvNC76

     15 Août - Corrida Goyesca: Toros de Domingo Hernandez, pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/vaSZx2f2CbeXaX2n2

     3 Septembre: Toros de Pedres, pour Curro Diaz, Ivan Fandiño et Javier Jimenez. 
     (en reconstruction)

     4 Septembre: Toros d'Alcurrucen, pour Sebastian Castella, Daniel Luque et Jose Garrido.
     (en reconstruction)

DAX 2016:  Absent pour conflit avec les responsables.
MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

TEMPORADA 2015

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    
2 Août - Toros de Montalvo, pour Morenito de Aranda, Manuel Escribano et Ivan Fandiño. -  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     (en reconstruction)
    
     15 Août - Goyesca - Toros de Antonio Bañuelos, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Lopez Simon.
     https://goo.gl/photos/jEf2ueZBHPgDbsjh6
    
     5 Septembre: Toros de Pedres, pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo, et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/ew3VtLzbnvnNfUox9

     6 Septembre: Toros de Garcigrande, pour Sebastian Castella, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
     https://goo.gl/photos/LNFcjxTVvJw9goLdA


DAX - Feria 2015
     13 Août: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/Sj5RZAr8sQZQPwxF9
    
     14 Août: Toros d'Antonio Bañuelos, pour Enrique Ponce, Ivan Fandiño et Daniel Luque.
     https://goo.gl/photos/aBoY2k8PWdRZM7Hv7
    
     15 Août (matin): Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Pepe Moral.
     https://goo.gl/photos/UrXcuJLZ8fZNG7f97
    
     16 Août: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Manolo Escribano et Alberto Aguilar. 
     (en reconstruction)

DAX - Les corridas de "La Salsa 2015".
     12 Septembre: Toros de Cuadri, pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.  
     (en reconstruction)

     13 Septembre: Toros de Montalvo, pour Juan Mora, Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.  
     (en reconstruction)


MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

   TEMPORADA 2014
 

LES CORRIDAS DE BAYONNE 2014
    
9 Août - Toros de Pedres, pour Paco Ureña, Jimenez Fortes et Juan Leal. - (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://goo.gl/photos/CCRigYHJkUdTFYir6

     10 Août - Toros de Montalvo, pour Ivan Fandiño, Daniel Luque et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/EPo7BQEi2pARkQAo6

     6 Septembre - Toros d'Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
     https://goo.gl/photos/c14FR7Evit19D9887

     7 Septembre - Toros de Garcigrande, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Ivan Fandiño.
     https://goo.gl/photos/7UeQxUnTGbGz2KWM7


MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2014
     16 Juillet - 1ère: Toros de Zalduendo, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Thomas Dufau.
    
https://goo.gl/photos/Dr8CSCe2mexAPEpW6

     17 Juillet - 2ème: Toros de La Quinta,  pour Antonio Ferrera, El Juli et Ivan Fandiño.
    
https://goo.gl/photos/hfrPyeSNzReLyoD39

     18 Juillet - 3ème: Toros de Fuente Ymbro et Joselito, pour Juan Jose Padilla, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/atem39mWT878C41m6

     19 Juillet - 4ème: Toros de Victorino Martin, pour Diego Urdiales, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/SvT16kZvvyNNpuqs8

     20 Juillet - 5ème: Toros de Miura, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Javier Castaño
    
https://goo.gl/photos/evpEjBricqJUBVsT7


DAX - Feria 2014
     14 Août - 1ère: Toros de Montalvo, pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et Juan del Alamo.
    
https://goo.gl/photos/9QFHDs3z5L6sKimV7  

     15 Août/matin - 2ème: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/3aeiSAHZ1GStjCnu6

     15 Août/soir -3ème: Toros de Torrestrella, pour Juan Jose Padilla, Daniel Luque et David Galvan.
    
https://goo.gl/photos/KhqnhydecAjG3o1q7

     16 Août - 4ème: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Antonio Ferrera, Diego Urdiales et Javier Castaño.
    
https://goo.gl/photos/4CiSShvi8KjGiDdE7

     17 Août - 5ème: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Thomas Dufau.
  
  https://goo.gl/photos/wtvF7n2AAPkZqaTw8
 


DAX - Les corridas de "La Salsa 2014".
     13 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Sebastian Castella et Roman.
    
https://goo.gl/photos/W7D7bWLeWYuqjRM98

     14 Septembre: Toros de La Quinta, pour El Cid, Ivan Fandiño et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/ai8KbJH7tA4mNnUt8

 
 
 
A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…
 

« SIGNES DU TORO »  - France 3, la Taurine

     Retrouvez les programmes, les émissions, les archives vidéo, les interviews, les chroniques, les anecdotes et humeurs de la planète « Toros », sur la page « Signes du toro » :
    
Actualité: 
         
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/signes-du-toro    
 

LES ARCHIVES DE « TENDIDO SUD »

     Chaque semaine, regardez « Tendido Sud », programme taurin présenté par Christophe Chay, dorénavant sur "TV SUD":
    
A voir, le sommaire, sur: 
          http://www.mediasdusud.fr/emissions/tendido%20sud

     Les archives de "Tendido Sud" - Via "Youtube":
          https://www.youtube.com/results?search_query=Tendido+Sud

 
 
ARCHIVES MADRILENES...
 

LES REVUES "TAURODELTA" 2016

A Voir et revoir: Toute l'actualité de la plaza Monumental de Madrid, durant la temporada 2016. Des articles et des archives à découvrir, parcourir et approfondir - ici en PDF:
     N°80 - Novembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/80/revista_80.pdf
     N°79 - Octobre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/79/revista_79.pdf
     N°78 - Septembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/78/revista_78.pdf
     N°77 - Août: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/77/revista_77.pdf
     N°76 - Juillet: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/76/revista_76.pdf
     N°75 - Juin: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/75/revista_75.pdf
     N°74 - Mai: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/74/revista_74.pdf
     N°73 - Avril: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/73/revista_73.pdf

Revue "Taurodelta" - 2016 et les années précédentes:
     http://www.las-ventas.com/revista.asp

 
 
ARCHIVES TAURINES
 
   UN "GROS" PEU D'HISTOIRE…

 

     L'hiver et là! Et avec lui, le temps de la réflexion; le temps d'apprendre, encore et toujours; le temps de vivre sa passion et la conforter, en revivant l'Histoire. Et à ce sujet, quelle que soit l'opinion que chacun puisse avoir d'André Viard, il convient de voir et revoir l'immense boulot qui est le sien, concrétisé par l'exposition et les documents audiovisuels qu'il a conçus et présentés, cette année, au fil de plusieurs grandes ferias, d'Espagne et de France. "Les Tauromachies Universelles": une authentique "Œuvre", tant sur le plan didactique qu'artistique, en défense du Toro et de la Fiesta Brava, non par l'insulte, le mépris, la menace et la violence, mais simplement, concrètement, par "l'Histoire", apportée à tous, grands et petits, Aficionados et néophytes, sur un monde "de lumière et d'honneur", que certains, ignares et faussement sensibles, veulent "éradiquer"…
     L'hiver est là! On a le temps! Certes on n'osera demander "aux antis" d'avoir patience et sagesse "d'apprendre un peu, et "connaitre… avant de parler!", car ce sont deux choses dont ils sont absolument, définitivement, incapables… Mais vous qui passez souvent ici, parce que vous êtes "Aficionados et bonnes gens", vous allez vous régaler.
     En tous cas, "Un gros coup de Sombrero" à André Viard, pour tout ce qu'il fait, en défense de la Fiesta, et notamment pour cette "Histoire de Tauromachies Universelles" 2016.

A découvrir, en vidéos:
     La présentation de l'exposition et ses objectifs - André Viard, par Carlos Millet:
     https://www.youtube.com/embed/1_Ax8ZH8Mp0 

     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 1ère partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/rpAFAa4JBEA
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 2ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/xDOIlPqDL10
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 3ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/5Dyl-bJTTs4

 

     VIDEOS  -  « ABSOLUMENT GENIAL ! »  

     Pour l'Hiver 2011/2012...

     Vous êtes Aficionado ! Vous avez le temps! C’est l’hiver... ou l'été!!!  Il fait froid, il vente... ou il pleut ! Rien ne vaut le coin du feu… ou d'un parapluie!
     Profitez de ces instants, à votre rythme, pour regarder cette longue série de courts reportages (moins de cinq minutes, en général), intitulés « Jueves Taurinos », qui nous vient du Mexique, et qui, en une masse d’archives absolument géniale, nous rapporte « le Toreo de là-bas » et son histoire, mais également « la Fiesta Brava… de partout, au long des ans ».
     On trouvera ici des documents « uniques » sur les figures du Toreo, leur vie, leur personnalité toreras, les cornadas qui ont jalonné leur biographie. On trouvera des images totalement inconnues, sur les suertes du Toreo les plus rares, les plus risquées… avec leurs conséquences. Bref, on trouvera tout ce qui fait que « eux ont osé…que nous n’oserons jamais ». Et c’est pour cela « qu’ils sont tous Toreros », et que nous sommes… qu’aficionados ! Mais « de bons… aficionados ! »

     A ne manquer sous aucun prétexte, cette grande série (en 38 chapitres) du site taurin altoromexico.com, commentée par Heriberto Murieta, à l’écran de Toros2000 grâce à Churumbeldelavilla, via Youtube, et qui sera mise en ligne, ici, « dix par dix ! »
     Que lo pasen bien !!!


La présentation des « JUEVES TAURINOS » :
    
http://www.youtube.com/embed/0vMohwtkKdk 

« JUEVES TAURINOS – 1 »(4’54)
    
http://www.youtube.com/embed/uAbFNOOZkjs

« JUEVES TAURINOS – 2 » (4’11)
    
http://www.youtube.com/embed/K2pDypRLLXk

« JUEVES TAURINOS – 3 » (3’48)
    
http://www.youtube.com/embed/b9FdpCosNEw

« JUEVES TAURINOS – 4 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/CC3kkI862eA

« JUEVES TAURINOS – 5 » (3’59)
    
http://www.youtube.com/embed/u2fFxfpSvfM

« JUEVES TAURINOS – 6 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/wABU06nUleg

« JUEVES TAURINOS – 7 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/aqj8poiPZvk

« JUEVES TAURINOS – 8 » (4’25)
    
http://www.youtube.com/embed/TDKL2cmizAw

« JUEVES TAURINOS – 9 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/Um0LV7e3E28

« JUEVES TAURINOS – 10 » (5’30)
    
http://www.youtube.com/embed/4frvoa-m56M

« JUEVES TAURINOS – 11 » (4’51): Carlos Arruza et Alfredo Leal
    
http://www.youtube.com/embed/MsiB8JzlSCQ

« JUEVES TAURINOS – 12 » (4’18)
    
http://www.youtube.com/embed/gBAeNaswYqE

« JUEVES TAURINOS – 13 » (3’42)
    
http://www.youtube.com/embed/l44vitUocGc

« JUEVES TAURINOS – 14 » (3’12)
    
http://www.youtube.com/embed/kOL7LReO9O0

« JUEVES TAURINOS – 15 » (4’42)
    
http://www.youtube.com/embed/ji_ca8doBDw

« JUEVES TAURINOS – 16 » (4’01)
    
http://www.youtube.com/embed/LhgjGbdPD9s

« JUEVES TAURINOS – 17 » (4’07)
    
http://www.youtube.com/embed/mCP79EIPAeo

« JUEVES TAURINOS – 18 » (2’49)
    
http://www.youtube.com/embed/cq68Ipvojus

« JUEVES TAURINOS – 19 » (4’49)
     http://www.youtube.com/embed/jyrcEpSs_KM

« JUEVES TAURINOS – 20 » (5’36)
     http://www.youtube.com/embed/9oXxIVC7lec

« JUEVES TAURINOS – 21 » (4’11)
     http://www.youtube.com/embed/leoexbnrx9c

« JUEVES TAURINOS – 22 » (3’16)
     http://www.youtube.com/embed/v8ZMEKNmXXI

« JUEVES TAURINOS – 23 » (3’53)
     http://www.youtube.com/embed/fmWhdn1pCgo

« JUEVES TAURINOS – 24 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/Wu1XXPL1Szs

« JUEVES TAURINOS – 25 » (4’07)
     http://www.youtube.com/embed/ZfZWj64Bwb0

« JUEVES TAURINOS – 26 » (5’13)
     http://www.youtube.com/embed/tLPCFGa-6Cg

« JUEVES TAURINOS – 27 »
   
 En attente.

« JUEVES TAURINOS – 28 » (3’03)
    
http://www.youtube.com/embed/BheJDuaVd_Q

« JUEVES TAURINOS – 29 » (2’31)
     http://www.youtube.com/embed/9Iu6oCfH-y8

« JUEVES TAURINOS – 30 » (4’35)
    
http://www.youtube.com/embed/_l0BrpTEYMs

« JUEVES TAURINOS – 31 » (3’50)
     http://www.youtube.com/embed/I92V6TsD0Zk

« JUEVES TAURINOS – 32 » (4’13)
     http://www.youtube.com/embed/SuM40G4DK6c

« JUEVES TAURINOS – 33 » (5’12)
     http://www.youtube.com/embed/KWQR-cM4JCI

« JUEVES TAURINOS – 34 » (4’21)
     http://www.youtube.com/embed/dOL3nrYgD_A

« JUEVES TAURINOS – 35 » (2’54)
     http://www.youtube.com/embed/nP38JCOVHwM

« JUEVES TAURINOS – 36 » (5’15)
     http://www.youtube.com/embed/zaufYl6FZ24

« JUEVES TAURINOS – 37 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/oV6actzR9TQ

« JUEVES TAURINOS – 38 » (3’09)
     http://www.youtube.com/embed/fwdbOeebSpA

« JUEVES TAURINOS – 39 » (4’00)
     http://www.youtube.com/embed/_UY-dEebJHg

« JUEVES TAURINOS – 40 » (4’55)
     http://www.youtube.com/embed/TSkot8MHhxA

 

 
 

LES GRANDES ARCHIVES DU PASSE !!!
     Le Toro et le Toreo « d’hier »… 100 ans d’histoire, par l’image, dans cette page spéciale du quotidien "ABC", de Séville:
               « CIEN AÑOS DE TOROS – UN SIGLO DE IMAGENES »
    
                    Ici: http://www.abcdesevilla.es/informacion/archivo_taurino/index.asp