L'ACTUALITÉ TAURINE
(Les dernières 48 H)
Pour toute l'actualité archivée d'Août
cliquer sur "Août"  ci-dessus (par dizaines)  -  (De même, pour tous les autres mois, à leur place - par dizaines de jours)
Les Chroniques de 
Patrick Beuglot
 
 
 

I     ICI, NOUS COMPRENONS, ET BIEN ENTENDU ACCEPTONS, QUE L'ON DISE: "LA CORRIDA, JE N'AIME PAS!"
                                                                        MAIS NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS QUE L'ON DISE: " LA CORRIDA, JE N'AIME PAS…DONC, IL FAUT LA SUPPRIMER! "

 
 
 
 ACTUALITE...  2020   
 

LES PLATEFORMES... EN FORME !!!
     Vivez la Tauromachie... de chez vous!

     25 Juillet - Elles fleurissent de toutes parts, vous promettant monts et merveilles, et tenant souvent leurs promesses…. au début ! - On les appelle du nom, désormais dans le vent, de "plateformes", et sont une aubaine pour toutes les bourses Aficionadas, y compris "les plates"… - Ce sont d'authentiques "médiathèques Internet", où tout amateur de Tauromachie peut passer des heures, glanant çà et là, qui des archives d'hier, qui de promesses de direct "à venir"; ou encore, tout récemment, "ce que font les toreros… lorsqu'ils ne toréent pas!!!"
      Très joliment présentées, habilement vendues, ces plateformes offrent souvent "le premier mois gratuit", histoire de bien accrocher "le passant qui passe!" - Reste à savoir … ce que cela sera, au bout de six à huit mois d'un abonnement mensuel, certes  très raisonnable… à condition de ne pas s'accumuler les uns aux autres, au fil des parutions… 
     En Espagne, actuellement, il y a deux plateformes qui travaillent fort, ne se faisant guère concurrence, parce "qu'a vocation différente"…. Ces deux programmes, en ordre chronologique, sont:

     "PLAZATOROS.COM": Lancée le 6 Juin, elle est une "médiathèque Taurine" créée par Movistar", la chaîne spécialisée des corridas en direct, que tous les clubs et Peñas connaissent. - Des moyens importants; une grosse équipe de journalistes et commentateurs fameux, mais… pas de corridas en direct, cette année. D’où cette "médiathèque du Toreo", Movistar puisant dans ses archives des corridas intégrales, tirées de grandes Ferias, telles San Isidro, surtout; Séville, Pamplona, etc… - A côté de cela, des reportages et documentaires biographiques, ou "del Campo" et le magazine de la chaîne "El Kikiriki". - C'est du "classique", du "Déjà vu et à revoir!" C'est du solide…qui ne surprend pas! - En attendant les corridas en direct, le tarif de l'abonnement est minime, et le programme permet "des heures de direct… en différé!"
     Voir ici, la présentation de  "PlazaToros.Tv", via "ElTico.org":
    
https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=14515:une-nouvelle-plateforme-ott-creee-avec-les-contenus-de-la-chaine-toros-tv-21050620&catid=19&Itemid=238
     Le site "PlazaToros":
    
https://plazatoros.tv/

     "TAURO TEN.TV":  Ou… quelle est la vie des toreros, une fois quitté le vestido de luces, le costume de lumières? - Une idée, simple, brillante, profondément humaine, à laquelle ont adhéré plusieurs figuras, ce qui les rend encore plus attachantes et proches de l'Aficionado, autant que du commun des mortels. - Certes, le toro et le toreo ne sont jamais loin, qui trottent dans tous les esprits, mais découvrir les passions, les hobbies, les petites manies de tous ces "gladiateurs des temps modernes", apporte de grandes leçons d'humanité et d'humilité.
     "Tauro Ten.Tv" , pour le moment, raconte le quotidien de Ponce, Perera, Fandi (extra!), Castella, Cayetano, Roman, sans oublier Lea Vicens et ses chevaux. - Chaque lundi, Tauro Ten Tv "se recharge", portant à nos écrans de nouveaux épisodes, comme autant de "tranches de vie" de ceux que nous suivons, au cours des temporadas, et retrouvons ici…"comme ils sont, au quotidien"!  -Très sympa! A recommander.
     Voir, ici, la présentation de "Tauro Ten. Tv", via "ElTico.org":
     https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=14657:tauroten-tv-permettre-au-public-de-savoir-ce-qui-se-cache-derriere-le-costume-des-lumieres-22160720&catid=19&Itemid=238
     Le site "TAURO TEN .TV":
(Clic droit + Ouvrir nouvelle fenêtre):
     https://www.tauroten.tv/

     Et de son côté, la France vient de s'y mettre aussi…
     La toute dernière, en effet, nous vient deFrance, puisque "TORIL.TV", dont on sait la qualité,  vient de lancer sa propre plateforme, sur le même modèle de ses récents ainés, avecv vocation et ambition de nous rapprocher les deux Tauromachies du Sud-Est: la corrida et la course libre, Camarguaise. Des reportages, archives et nouveautés confondues; des ganaderias et du campo Camargue "comme si on y était", des toros, des chevaux et… "la Toreria", bercée de mistral. Un grand bol d'air, probablement! Et d'Aficion…
     Voir ici, la présentation de la plateforme "Toril.Tv - Entrez dans l'arène" - via "ElTico.org":
    
https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=14672:entrez-dans-l-arene-avec-le-nouveau-toril-tv-100-video-21200720&catid=19&Itemid=238
     Le site de "Toril.Tv - Entrez dans l'arène":
    
https://toril.tv/

     A vous de faire votre choix !!! Selon votre Aficion et "sensibilité Taurine" - Certes, "revivre" de grandes corridas ne peut que renforcer l'Aficion, mais… découvrir le quotidien "hors plaza" de ses hommes "différents" que sont les toreros, est un authentique plaisir… Les abonnements sont minimes… sauf si on s'abonne aux trois en même temps
     … En attendant d'autres parutions! D'autres plateformes…  C'est une grande probabilité, car… "Les plateformes taurine sont à la mode, et… en forme!"

 

"LA DIVISA" - Le Numéro 481, du 24 Juillet 2020.

     25 Juillet  - A votre disposition, en PDF, la revue "LA DIVISA" de PEDRO JAVIER CACERES":
          http://www.ladivisa.es/file/download/12791
       

 

PEDRO SANCHEZ, PABLO IGLESIAS… "SINVERGUENZAS"!!!!

     26/27 Juillet - Lorsque l'on pousse à bout des gens qui commencent à avoir faim, il ne faut pas s'étonner de les voir, comme on dit aujourd'hui "péter un câble" !!!! - Lorsque l'on ment, sans aucune vergogne, et que l'on prend les plus viles méthodes, humainement parlant, pour parvenir à des fins qui frôlent "le sectaire", il ne faut pas s'étonner de voir "ceux de la rue" lever la voix, puis les poings… y compris contre une femme!
     Bien entendu, depuis bien plus longtemps que "la mode actuelle", on respecte les femmes et toute égalité avec les hommes… sauf à l'heure de porter les valises! - Aussi, "puisqu'elles l'ont voulu", en toute logique et justice, il faut qu'elles assument, notamment en tant que "Ministresses", ce que les collègues masculins assument… et peuvent endurer. C'est aussi cela… "l'égalité" entre femmes et hommes.
     Cependant, ces dames Ministres Espagnoles "ont un plus!". Il suffit, pour le constater, de suivre soit leurs conférences de Presse (ils aiment beaucoup cela, dans la "Démocratie" Espagnole !!!) ou leurs interventions aux tribunes de la Chambre des Députés ou au Sénat. Cette différence, nullement à leur honneur, est…la suffisance, le mépris, l'insolente confiance qu'elle affichent en elles-mêmes, avec le regard "mitraillette" qu'elles savent avoir lorsqu'une question leur paraît insidieuse…surtout venant d'un homme!  Un peu comme lorsuqe, jadis, on leur faisait remarquer que le riz était "un peu" trop cuit!!! (Aujourd'hui, elles ne font plus la cuisine!!). Ces dames "Ministresses", en fait, mènent toujours "deux combats": Celui que leur charge impose, quel que soit le portefeuille, et celui "de la Femme", avec "trois F majuscules"… Se considérant perpétuellement mises ou remises en question, uniquement à cause de leur sexe (ex "faible!"), les voilà qui, bien avant la question, aiguisent leur regard et leurs griffes! Et n'hésitent pas à parler de "cojones" !!! Et il faut bien avouer… "qu'elles en ont!!" Du coup, "plus personne ne bouge", et, telles des passionarias de la basse-cour, elles vont bon train, en tortillant du… plus ou moins!

     Le chef de tout ce joyeux cheptel, véritable "coq" de la basse-cour, c'est Pedro Sanchez, Chef du Gouvernement Espagnol, qui a déjà, par pure démagogie, déclaré son opposition à la Tauromachie, mais qui, en début de pandémie, assura à qui voulait l'entendre "qu'on ne laisserait personne sur le côté de la route"… Menteur, lâche et "sinverguenza"!!
     A ses côtés (mais en fait, le manipulant régulèrement) Pablo Iglesias, deuxième vice-président du Gouvernement Espagnol, "patron" du parti "d'extrême" gauche "Podemos", où il est d'ailleurs discuté… traînant derrière lui des casseroles qui commencent à faire grand bruit… - Il est un ennemi déclaré de la Fiesta… non par défense des animaux (c'est son prétexte), mais, comme les Catalans, parce qu'elle est "Nationale" et un des symboles de l'Espagne… qu'il déteste. Iglesias, "défenseur du Peuple, cautionne Maduro et la gente du Venezuela (dont il a reçu de l'argent, caché), comme il a cautionné ETA! Un "sale-tinbanque" et un "sinverguenza", qui trompe encore du monde… mais pour pas longtemps!!
     A la tête du Gouvernement, utilisant les médias pour "faire de la comm" en mentant effrontément à un peuple de plus en plus "déculturé" et "irraisonné", perdu dans la corruption et la culture du "botellon", ces deux pervers, au fond d'authentiques dictateurs qui, pour l'instant, n'ont pas besoin  d'utiliser la force, ont forcément donné des ordres à leurs subordonnés, Ministres de la Culture, Ministre de l'Emploi, pour que, disant "oui" par devant, ce soit un "non", vicieux, par derrière…

     Durant des semaines et semaines, les professionnels du Toreo, avant tout ceux que l'on  appelle "subalternes", ont attendu, sagement, patiemment, en citoyens raisonnables, responsables, tandis que leurs représentants, à plusieurs niveaux, "négociaient", avec sagesse et bonne éducation…  Pendant ce temps, les toreros se voyaient refuser les indemnités de chômage partiel versées à tous les autres artistes. - Ainsi donc, sous tutelle du Ministère de la Culture et donc, comme tous, considérés comme des artistes, les professionnels du secteur Taurin étaient laissés de côté, avec un clair objectif: Les condamner à aller chercher ailleurs, en d'autres métiers, de quoi nourrir leur famille… Et ainsi condamner la Tauromachie… à sa disparition! "Puisque l'on ne peut l'interdire, poussons ses "employés" à la famine, et ils iront chercher ailleurs leur pitance. Ainsi, la guerre se terminera, peu à peu, faute de combattants"…
     Le Señor Jose Luis Rodriguez Uribes, Ministre de la Culture "a fait semblant"… de recevoir les Taurins, de les écouter et manifester un véritable intérêt et bonne volonté d'aider. A-t-il menti, de son propre chef? A-t-il "obéi" aux ordres? - Il s'est dit "n'aimant pas la corrida", mais également "respectueux de la Loi". - Un crédit lui reste ouvert! Un "petit" crédit, qui ne va pas durer bien longtemps !!!

     Et puis… la dernière, et pas la moindre! - Placée par son chef Pablo Iglesias, à la tête d'un Ministère "clef", celui du Travail, Yolanda Diaz, une nouvelle "punaise", car intelligente, à laquelle il ne fait pas bon porter contradiction !!!  Elle se laisserait "piétiner" (on aura omis une autre expression, que d'aucun qualifieraient de totalement "macho"!!) plutôt que de trahir son chef de rang et de pensée… La reine de la sourde oreille et du mépris! - Depuis des semaines, le secteur taurin lui demande simplement que le Gouvernement "respecte la Loi" et… ses propres engagements. A cela, le Ministre de la Culture s'y est engagé! Pourtant, "rien ne vient" et l'Administration, aux ordres, refuse aux professionnels Toreros, les indemnités auxquels tout salarié "victime du Covid", peut prétendre. Des centaines d'artistes touchent ce "chômage partiel" sans problème, mais il est refusé aux "artistes Taurins".
     En ces derniers jours, le ton a monté ! Les demandes de rencontre avec la Ministre du Travail et/ou son adjoint, n'ont reçu que refus ou silencieux mépris… Bien entendu, cachés derrière leur statut autant que leur lâcheté, le chef du Gouvernement et son adjoint félon se taisent… et comptent les points. - Durant la semaine, banderilleros et autres subalternes se sont réunis  devant la Moncloa, palais du Chef de Gouvernement. Des manifestants, excédés du silence total et du mépris, ont bloqué la Castellana et des rues attenantes, n'ayant d'autres moyens à se faire entendre… Mais leur nombre ne peut faire plus de trois lignes dans les gazettes!!! -  Et puis vendredi… "le couvercle a sauté"!!! Informés que la Ministre se déplaçait à Tolède, un contigent de manifestants l'a rudement prise à parti, au sortir de sa réunion, la police devant intervenir, durement, pour dégager son véhicule…
     Malheureusement, ce genre d'incident, qui n'honore personne quant à la forme, risque bien de se multiplier et radicaliser. Certes des excès que l'on doit condamner, mais que les circonstances, et surtout les personnages qui en sont la causes,  finissent par imposer!
     Aussitôt, bien entendu, le Señor Pablo Iglesias qui, en son temps, "appuyait" ETA et toutes ses… "revendications", y compris les plus odieuses; et son âme damnée, Pablo Echenique, ont "twitté" de la façon la plus perverse (la seule qu'ils connaissent!) contre la violence des Taurins…- Tellement facile! Et tellement… vicieux! Rien d'étonnant, de la part de tels personnages! Bien entendu, se sachant à ce sujet "respaldado" par grande partie de la population (des "vedettes" s'y sont mises, elles aussi!) ils ont beau jeu…

     Que va-t-il se passer? - Bien malin qui pourrait le dire! - Ce week-end, le Ministre de la Culture est venu tenter "un nouveau quite", assurant que l'on pouvait rectifier les textes et vite redresser la situation… "Ojala!", mais tout le monde se pose la même question: "Est il sincère où est-ce un nouveau "doblon por bajo"? A-t-il les moyens de ses dires, ou l'a-t-on envoyé… jouer nouvelle montre, sans que jamais ne tombent les trois avis?
     Et pendant ce temps, son digne postérieur encore rosi de la course de Tolède, la Ministre Yolanda Diaz… ne dit rien. Ce qui n'est pas de son habitude!!! Elle ne dit rien, malgré la lettre, cette fois "claire" et acérée de Victorino Martin, président de "La Union", qui n'hésite pas, cette fois, à mettre les deux pieds dans le plat:
    "Muchas familias lo están pasando muy mal. Y usted antepone la política identitaria antitaurina de su grupo político a la justicia. Antepone su política identitaria a la más mínima empatía. Antepone sus políticas identitarias incluso, y esto ya no sorprende a nadie a estas alturas, a la protección de la clase trabajadora”. (Beaucoup de familles ont de gros problèmes…et vous, à la simple Justice, vous préférez la politique identitaire anti taurine de votre groupe politique. A la moindre empathie, vous préférez votre politique identitaire! Même à la protection de la classe de Travailleurs, vous mettez en avant votre politique identitaire… Ce qui ne surprend d'ailleurs plus personne!!! ")
    
En face! Silence radio… Pour combien de temps encore? - Et pendant ce temps, justement, le covid continue "sa lidia", en toute sérénité, bien aidé par des centaines et milliers de "corniauds", de tous sexe et conditions, qui sont en train de creuser leur tombe, peut-être; probablement celle des autres et, en tous cas, la ruine, économique, de l'Espagne… pour ne parler que d'elle!!!
    
Que sera la semaine qui vient? - La chaleur annoncée ne peut calmer les esprits, et encore moins les inquiétudes et révoltes de ceux qui voient leur famille souffrir, d'inquiétude… et de faim! - Pendant ce temps, bien à l'abri de leurs privilèges, certitudes et…"salaires rondelets", les dirigeants "gauchistes et… Démocrates", trouveront bien quelque nouvel argument, politique ou autre, pour donner à la Fiesta Nacional… un nouveau puyazo! - Sinverguenzas !!!

A voir et lire, à ce sujet:
 
En vidéo:
     La Ministre du Travail, prise à parti, à Tolède - Via "Aplausos":
     https://www.aplausos.es/mvc/amp/noticia/54201/
     Même sujet - via "Mundotoro":
     
https://player.vimeo.com/video/441333161?autoplay=1
     
https://player.vimeo.com/video/441365217
    
Ace sujet: lire Pablo Iglesias condamnant "la violence" des Taurins - Dans "Mundotoro"
    
https://www.mundotoro.com/noticia/pablo-iglesias-pablo-echenique-inventores-violencia-llaman-violentos-taurinos-escraches/1558169

A lire:
     "Chronologie d'un vil mépris!" - Dans "Aplausos":

     
https://www.aplausos.es/mvc/amp/noticia/54212/
   
  La chronique de Pepe Luis Benlloch - Dans "Aplausos":
    
https://www.aplausos.es/mvc/amp/noticia/54216/
     La lettre de Victorino Martin à Yolanda Diaz, Ministre du travail - via "Aplausos":
    
https://www.aplausos.es/mvc/amp/noticia/54211/
     Le billet de Rafael Comino Delgado, dans "Aplausos":
    
https://www.aplausos.es/noticia/54208/opinion/la-pregunta-de-urdiales.html

     "Le Ministre de la Culture", espoir du weekend - via "Aplausos":
    
https://www.aplausos.es/mvc/amp/noticia/54220/

 A suivre!

 

"PAS QUE LES TOROS… QUI ONT DES CORNES !!!"  -  :  "D'AVILA... A LA CASTELLANA !!"

     Il s'appelle Domingo Delgado de la Camara, et il ne garde rien…"dans l'arrière-boutique"!
     Tout au long de l'année, nous retrouverons les commentaires et les anecdotes d'un Aficionado "de verdad", sur l'actualité d'aujourd'hui, et les souvenirs d'hier… Par ailleurs, la parfaite diction de ce "youtuber spécial" (parce qu'il sait de quoi il parle, lui!), licencié en droit, auteur de plusieurs ouvrages taurins très importants, chroniqueur, polémiste mais avant tout "Aficionado de toujours", est pour chacun d'entre nous une bonne leçon d'Espagnol, d'aujourd'hui et de toujours!
     Una gozada, y… "unas verdades" où l'on sent bien que "les cornus" ne sont pas toujours les toros…  

     Retrouvez aujourd'hui, dans "AL TORO… POR LOS CUERNOS"  -  Au programme: "SITUATION ACTUELLE: D'AVILA … A LA CASTELLANA !!"   :
      
  
https://www.youtube.com/embed/eEzlAHDpo3M
      
Biographie: Domingo Delgado de La Camara, dans "El Cossio":  http://www.elcossio.com/BiografiaDomingo.html

 

BEAUCAIRE: "DE CAPE ET D'EPEE"!!!"
     L'oreille d'or de "la première "tras-covid", à Francisco Montero

     28 Juillet - Certes, ce n'est pas "un fino"! C'est un vaillant et un "instinctif"… presque un torero "de los de antes", comme on dit! Un torero "curtido en mil batallas", le cuir tanné par le soleil, les longues routes blanches et les semaines et semaines à poursuivre son rêve.  - Sept ans de non piquées! Des exploits remarqués, à toréer des toracos de plus de 600 kgs, sur des places de village en fête. Pas d'infirmerie! Pas de cuadrillas! Pas de picadors!! Des toros dont on dit qu'ils étaient destinés à Madrid et Bilbao…
     Il s'appelle Francisco Montero, né en 1992, à Chiclana (Cadiz) et il est… un vrai novillero! - Débuts piqués en 2017, à Sepulveda, puis… galère! - Mais deux ans plus tard, il explose et prend d'assaut le 46ème "Zapato de Oro" d'Arnedo… - Neuf paseos, en 2019, dont le dernier, un soir de Novembre, à Saint Sever! Confirmation d'un vaillant!
     La suite on la sait: "Les six, tout seul!" prévus à Céret 2020, et… la pandemia !!!!

     Ce dimanche, la France reprenait le chemin des arènes!- Beaucaire "osait"!!! Et Beaucaire a eu raison… et de belle manière! - Certes les novillos, Conde de la Corte et Dolores Aguirre, supérieurement présentés et armés, ne furent pas des exemples de bravoure et noblesse, mais c'est probablement ce qu'il fallait, pour ce retour en plaza: Quelques émotions! Bonnes ou mauvaises, mais surtout… point de "soseria"!! Pas de "zapatos bobalicones"!!! Vous aurez compris!
     A part un gros épisode, spectaculaire, qui vaudra vuelta d'honneur au "Comadroso" cinquième, et à Adrian Navarrete le prix au meilleur piquero, il y aura eu beaucoup de courses, dans tous les sens, du genre "sin casta ni fijeza!" - Et en face, des hommes qui, avec leurs armes et maigre bagage, ont fait face, en fortune diverse! - A leur tête, un Francisco Montero, vibrant, spectaculaire, "pueblerino", qui va recevoir le cinquième "a portagayola", avec le capote de paseo… C'est "sa marque" et son toreo! La suite, si elle reste "rutilante", s'éloigne légèrement de ce que l'on appelle "la classe"!  - C'est un vaillant, un vibrant, un "rentre dedans" (à la fois le toro et le public!) - Il tua vite son premier, coupant une oreille, et en aurait pris "au moins" une autre du cinquième, s'il n'avait pinché… Bref, une novillada "entretenue", et un novillero…"vraiment novillero"! Même à vingt-huit ans!
     La suite, aujourd'hui plus que jamais… "Dios lo dira"!!!  

     Dimanche 26 Juillet - BEAUCAIRE - Novillada piquée - Bonne entrée (1000?), tenant compte de mesures sanitaires imposées (pas toujours respectées) - Beau temps: Novillos en deux lots, les trois premiers, du Conde de la Corte; et les autres de Dolores Aguirre. - Grosse présentation, solidement armée, pour tous, mais en général, mansos en divers degrés de "casta", et "protestant durement", à la muleta. Seul le 5ème, du nom de "Comadroso" - N°6 -  mit le feu à la plaza, poussant le piquero sur dix mètres, avant batacazo, et revenant deux autres fois au cheval d'Adrian Navarrete, à diverses distances, poussant en puissance, à la seconde, mais sortaznt seul, vilainement, de la troisième. Au troisième tiers, gardant influx, le toro méritera vuelta d'honneur, à l'arrastre.
     Jose Cabrera (de saumon et fil d'or): Silence après avis; et Silence après deux avis - se montra habile, face à un spadassin premier du Conde de la Corte, manso, court, peligroso - Par contre, vivra un calvaire face au 4ème, de Dolores Aguirre, manso con casta, qu'il avait bien banderillé. Desconfianza et galère aux aciers, avec une machante cogida aux planches, heureusement sans conséquences, et une lame, chanceuse, au moment du troisième avis - Mauvais souvenir!
     Francisco Montero (de blanc et argent) : Une oreille; et Vuelta - toucha un premier Conde de la Corte qui partit vite à "manso defendiendose". Le Chiclanero qui l'avait reçu, vibrant, par larga à genoux, brinda au ciel, un genou en terre, une faena volontaire, movida et vibrante, "pressant" la moindre demi charge du manso, avant de tuer d'une bonne lame. Oreille - A la sortie annoncée du cinquième, Montero partit s'agenouiller face au toril, capote de paseo à l'épaule. Ce fut "sa suerte": la larga a portagayola avec le capote de paseo, suivi d'un capeo, movido et vulgaire, dans les mêmes conditions. Spectacle!!! Autre spectacle: Un premier puyazo pris avec force par "Comadroso", provoquant batacazo. Un deuxième, poussé jusqu'aus planches, avant une troisième entrée, "saliendo suelto". (Question: Toro bravo, ou "manso con casta"? L'éternelle question, avec les Dolores!). Après avoir banderillé "vaillant", Montero tira toutes les ficelles du métier pour maintenir l'ambiance et l'enthousiasme, (genre "ancien Ferrera!") et probablement aurait il coupé nouveau trophée s'il n'avait pinché trois fois, avant la bonne entière quatrième. Public conquis par le toro (vuelta) et ce "vrai" novillero, qui donne tout et fait tout ce qu'il sait faire…(Vuelta, invitant son piquero!)
    Jose Antonio Valencia (de bleu roi et or): Silence; et Silence - fit ce qu'il put, vaillamment, devant un 3ème, sans caste; et un manso fuyard 6ème d'Aguirre, qui décida la grève, dès le premier muletazo.
     Au final: A Francisco Montero, le trophée au meilleur novillero; et Adrian Navarrete, celui au meilleur piquero. Bien entendu, le prix au meilleur novillo: "Comadroso", de Dolores Aguirre... Et à Beaucaire (organisation et public), une grande "Enhorabuena"!

Ils y étaient:
     En video - Résumé de la novillada - par Alain Garres:
    
https://www.dailymotion.com/embed/video/x7v8viz?autoplay=1
     En video - "Comadroso", le 5ème, de Dolores Aguirre, et F.Montero - par Alain Garres:
 
    https://www.dailymotion.com/embed/video/x7v8vrh?autoplay=1
     La reseña de la novillada - par alexande Guglielmet:
     https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=14696:beaucaire-26-07-2020-l-oreille-d-or-pour-francisco-montero-comadroso-grand-novillo-de-dolores-aguirre-23260720&catid=19&Itemid=238
     La reseña de la novillada - par Stéphane Guin, pour "Midi libre":
     https://www.midilibre.fr/2020/07/27/tauromachie-un-trophee-pour-montero-pour-la-reprise-de-la-temporada-a-beaucaire-8996127.php
     Les photos de la novillada - par Daniel Chicot, pour "ElTico.org":
     http://www.corridafrance.fr/images/temporadas/2020/Juillet/Beaucaire_26072020/index.html

 

TOROS PARA TODOS" - Magazine Taurin hebdomadaire de "Canal Sur"   

     Présenté par Enrique Romero, ce programme fait vivre à chaque Aficionado, autant qu'à chaque personne "intéressée par la Tauromachie", le monde du Toro, du Toreo, du Campo… de la Fiesta Brava toute entière, dans ses moindre recoins. - Superbement vivant! Superbement "humain" - A ne jamais manquer!

      "TOROS PARA TODOS" - Programme du 26 Juillet  ( durée: 52'31") - Disponible jusqu'au 24 Octobre:
     Au sommaire, entre autres: 
"La situation actuelle", par Diego Ventura, qui présente "Capote", son nouveau phénomène. Salvador Vega, à la veille de son retour...  Et, au campo: le souvenir du "Toro celoso", chez Fernando Cuadri… -  Tout cela et plus encore!!! - Para disfrutar !    
 
  
https://www.canalsur.es/multimedia.html?id=1606021&jwsource=cl
        

 

"DON JOAQUIN !!!!"
     Brutal décès de Joaquin Ramos.

     29 Juillet - Décidément, cette année 2020 laissera le souvenir d'une année "horribilis": Des centaines de milliers d'innocents sont partis, certains probablement victimes de la corruption et de l'avidité des hommes autant que de la fureur virale… Des enfants ont perdu la vie, sur des routes d'insouciance, où les gens, actuellement, font absolument n'importe quoi, comme s'ils se libéraient, furieusement, des pauvres petites contraintes de deux mois de confinement… Bien entendu, on ne pourra ignorer les centaines et centaines d'entreprises qui, faute d'activité et de moindres revenus, auront du fermer portes et avenir, pour des milliers de familles…
     Et puis, dans notre petit monde "à nous", 2020 et son sabre macabre aura peut-être signé la blessure "mortelle, de nécessité" de la Fiesta Brava. Assassinée par la trouble démagogie politique; condamnée par un foule de femmes et d'hommes qui n'ont aucune idée de ce dont ils parlent, la Tauromachie survivra difficilement à ce coup du sort, que des "sales types" (des deux sexes) veulent lâchement transformer en coup de grâce… - Une triste année 2020 qui a vu également partir des nombreux personnages "qui marquaient" la Fiesta Brava de leur personnalité, de leur raison autant que leur passion; et de leur "classe"! - Entre autres Borja Domecq, ganadero "de la plus haute lignée" autant belle jovialité envers tous… - Entre autres, tout dernièrement, Juan José, matador et grand Salmantino. Avant lui, "Chanito", qui avait tant souffert, en silence…
     ... Et hier, après une "simple" opération de de la vésicule biliaire, Joaquin Ramos, que tous nous connaissions, pour avoir "croisé" quelques paroles avec lui, au temps où il était le mozo de espada de Joselito… Depuis, il était devenu un de ces personnages importants "du derrière le Torero! Derrière… le Toreo!!!" Tour à tour apoderado de figuras et grand veedor de Toros, il était l'un des importants de l'Histoire taurine de ces dernières années.
     Né il y a cinquante-quatre ans, à Ciudad Rodrigo, il débuta comme mozo de espada de son frère, Jose Luis Ramos, alors novillero. Mais c'est surtout sa trajectoire aux côtés de deux figuras, presque trois, qui retient toutes les attentions: D'abord, mozo de espada de Joselito, on le vit dans tous les callejones du monde. Puis, lorsque Enrique Martin Arranz prit en main les carrières de Joselito et Jose Tomas, Ramos fut toujours là, tantôt mozo de espada, tantôt "veedor de Jose Tomas", avant d'en être le "représentant". C'est lui, notamment, qui avait choisi "les six de Nîmes", en 2012.  Puis ce fut le travail de veedor, pour la fit, notamment pour les toros de Morante et Gines Marin… - Et en ce début d'année fatidique, celle que l'on voudra ne jamais avoir vécue, le nom de Joaquin Ramos revenait à la une, comme "co-apoderado" avec Jose Miguel Arroyo "Joselito", du retour aux ruedos d'Alejandro Talavante…
     Hélas, le Destin, toujours lui, en aura décidé autrement: Talavante ne reviendra pas, en 2020, et Joaquin Ramos… ne reviendra plus! C'est ainsi… "inch Allah!" - Hier, 28 Juillet 2020, Joaquin Ramos a été opéré de la vésicule biliaire, à l'Hôpital Nuestra Señora del Prado, à Talavera de la Reina. Tout s'est bien passé, mais deux heures après, lui qui avait déjà eu de gros problèmes cardiaques, souffrait d'un arrêt soudain, qui lui fut fatidique. - Sa mort a consterné tout le mundillo où il laisse le souvenir d'un homme simple, affable, grand connaisseur du Toreo et de son histoire; un passionné du campo et amoureux fou du Toro bravo.
     Aujourd'hui, tous réagissent,  et tous disent: "Se nos fue un gran Taurino, y una buena persona!"
     Oui vraiment: "Demasiado "Buenas personas se han ido"!!!! - Maudit 2020 !!!!

A lire, à ce sujet:
     "Joaquin Ramos" - Dans "La Tribuna de Toledo":
    
https://www.latribunadetoledo.es/amp/noticia/ze609731d-9f78-e104-099addd2d32128bf/muere-joaquin-ramos-uno-de-los-mejores-taurinos-de-hoy
     "Muere Joaquin Ramos…" - par Juan Diego Madueño, dans "El Mundo":
    
https://amp.elmundo.es/cultura/toros/2020/07/28/5f205c9221efa04a268b45ed.html

   d'autres réactions, à suivre..

 

ARRIVERONS NOUS… "A BON PORT" ???

     29 Juillet - Rien n'est moins certain! Les choses vont si vite! Si dramatiquement vite!
     Alors que, dans quelques jours, Huelva veut célébrer sa Feria de "Colombinas", vaillamment… Alors que le Puerto Santa Maria veut célébrer "a lo grande"... son 140ème anniversaire, on ne sait si la pandémie, revenue de façon galopante en toute la péninsule, leur laissera le temps!!! De partout arrivent "de sales nouvelles", et autant de craintes, et de nouvelles contraintes. - La Catalogne est isolée! L'Aragon, encerclé! Plus personne n'entre ni ne sort! - Depuis l'Etranger, on condamne l'Espagne toute entière! La fantasque Angleterre, dont bien des jeunes sujets se sont probablement chargés d'envenimer les nuits Catalanes… La rigoureuse Allemagne, elle-même submergée d'une probable deuxième vague! - Tout le monde "vise" l'Espagne, dédaignant presque regarder ses propres errements… Cela rassure, et permets aux politiques la fameuse phrase des anciens "serenos":  "Dormez tranquilles, braves gens! Je veille!"…
     Tu parles !!!
     Arriverons nous… "a buen Puerto"? - On l'espère! La corrida du Puerto Santa Maria est programmée au 6 Août, date anniversaire des 140 Ans de la Plaza. Jose Maria Garzon, qui fit feu de tous bois, en début d'alerte, a proposé ce festejo "événementiel", avec un cartelazo, au moment juste où tout le monde se repliait et rentrait sous sa tente, comme Achilles, en particulier les empresas de Madrid et Séville (bien sûr ils auront leurs motifs, mais leur attitude et leur silence "condamnent" un peu plus la Fiesta Brava!").  - A l'affiche, rien moins que Ponce, Morante et Pablo Aguado, face à un lot de Juan Pedro. Cartel "de lujo" qui, d'entrée, vise grand succès, et fait "le lleno 2020", dix jours avant le paseo. La Junta de Andalucia ayant limité la capacité d'accueil à 50% dans toutes les plazas de la province, on a vendu très rapidement les 5.000 entrées permises, même si la plaza du Puerto contient, "à plein", 12.186 spectateurs. (Entre les invités et les personnes accréditées, on parviendra aux 50%, aisément…)
     A Huelva, on a programmé deux corridas "de lujo", les 2 et 3 Août. - Et, la veille, 1er Août, Osuna et Estepona ouvriront, eux aussi avec de grosses affiches, sans oublier le solo de Ponce, en sa proche Navas de San Juan…
     Un mois d'Août qui se voudrait… le retour aux toros!!! - Oui mais voilà!!!! Nous sommes… le 29 Juillet, et l'alerte gronde! Tout peut se jouer dans les prochaines heures! - Osuna, Estepona, Huelva, Navas de San Juan, le Puerto…tous ont les yeux rivés sur Madrid… et ses chiffres! Sur Séville, et les décisions qui pourraient en découler! - Un méchant compte-à-rebours! Celui, non d'un lancement, mais… "d'une relance". Cette relance dont a urgemment besoin la Fiesta Brava.  

     Présentation de la corrida du 6 Août, au Puerto - via "El Mundo":
     
https://amp.elmundo.es/cultura/toros/2020/07/10/5f089a1bfc6c831f408b46b9.html

Les carteles "de la relance", du 1 au 6 Août:
     1er Août: OSUNA: Toros de Julio de la Puerta et Diego Ventura, pour Enrique Ponce et Javier Conde, encadrant Diego Ventura, à cheval.
     1er Aout: ESTEPONA: Toros de Luis Algarra, pour Cayetano, Salvador Vega (retour) et Pablo Aguado.
     2 Août: NAVAS DE SAN JUAN: Quatre toros d'Enrique Ponce, pour Enrique Ponce, en "unico espada".

     2 et 3 Août: HUELVA - Feria de "Las Colombinas" 2020:
          2 Août: Toros de Cuvillo, pour Miguel Angel Perera, Cayetano et Pablo Aguado.
          3 Août: Toros de Juan Pedro Domecq, pour Enrique Ponce, Sebastian Castella et David de Miranda, précédés de Andres Romero, à cheval.

6 Août - PUERTO SANTA MARIA: Toro de Juan Pedro Domecq, pour Enrique Ponce, Morante de la Puebla et Pablo Aguado.  

     Mais… "Arriverons nous… "a buen puerto "???? - Ojala !!!

 

"FRENO EN SECO, O..... !!!!"
     "Coup de frein ! Coup d'arrêt ???"

     30 Juillet - Certes ils sont tous logés à la même enseigne, ou presque! - Pas ou très peu de festejos! Quelques jolies velléités de "toréer et faire plaisir!", chez quelques-uns, tandis que d'autres restent "confinés" en "une bruyante discrétion"… qui ne leur fait pas forcément honneur. On peut être surpris de l'absence totale des Juli, Manzanares, Ferrera, par exemple, durant toute cette période où la Fiesta Brava est au bord de l'abîme, au bord de l'oubli! Où ses professionnels les plus modestes sont aux portes de la faim! Où les toros, un à un, sont au portes… de l'abattoir! - Absents, totalement, des médias autant que des plazas. Enfermés dans leur attente confortable, un peu comme Simon Casas, exsangue d'imagination et de solidarité, au moment où "son génie créateur" devrait faire feu de tous bois! - Mais peut-être est on injuste? Peut-être les diestros en question aident ils, directement, chaque membre de leurs cuadrillas? Peut-être Simon Casas distribue t'il les millions… qu'il n'a pas !!! - Peut-être! Tous attendent, sagement, regardant leur compte en banque, qui passe de "replet" à "bien garni". Mais… il ne faudrait pas que cela dure trop longtemps!!!
     Et puis… il y a ceux du "milieu"! - Et parmi ceux-là, même si le dernier classement est flatteur, il y a Pablo Aguado. µ
     Vous vous en souviendrez: Il était novillero "très intéressant", mais sa première année de matador (2018) fut des plus frustrantes: Malgré un gros succès à la Feria de Séville, en Avril, le garçon n'allait toréer que très peu, signant cependant un bon triomphe, à Madrid… en Otoño. - Et puis, ce fut 2019!!! Plus exactement le 10 Mai! - En coupant, et de quelle façon, quatre oreilles en pleine Feria de Séville (ratifiées par deux grosses actuaciones à Madrid pour San Isidro), Pablo Aguado se trouvait projeté vers les hautes sphères de "la ilusion Aficionada"… un peu comme si, d'un coup, on avait trouvé celui qui accomplirait quelques-uns de nos rêves, et cela… chaque après midi!
     Malheureusement, cela n'est pas possible, et malgré un classement flatteur et quelque grosses actuaciones, le Sévillan laissa l'Aficion "légèrement divisée" à son sujet, le gros fracaso de sa confirmation d'alternative, à la Mexico, n'arrangeant nullement le tableau.  - Alors... Pablo Aguado, "Figura en chemin… ou étoile filante"? 
     - Une seule réponse: "2020 le dira!!" - Or on le sait aujourd'hui…"2020 ne dira rien!" Certes quelques festejos, isolés, en des plazas sans grande importance, sur l'échiquier du Toreo! Mais pourtant quelques festejos… qu'il ne faudra pas manquer! Qu'il faudra marquer de sa personnalité, oreilles ou non! Quelques festejos "qui maintiendront la vapeur", pour 2021 !!!
     Les toreros "consacrés" (on n'a pas dit "Figuras"), eux, ne risquent rien… Juli, Manzanares et consort, peuvent rester, tranquilles au bord de leur piscine! Ponce peut filer le parfait amour avec sa minette… "chargeant les piles" en prévision de jours plus sombres! Pablo Aguado, lui, ne pourra, en aucun moment, sous aucun prétexte, passer "en blanco", sur les quelques festejos où son nom est de prime attraction. En particulier les trois du "tir groupé" en premiers jours d'Août.  - Quoi que l'on puisse en penser, ces trois corridas: Estepona, Huelva, Puerto Santa Maria, sont pour lui et son avenir… "vitales"!!!
     On ne parle pas "d'oreilles" ni de sorties a hombros. Certes elles sont importantes…  mais on parle "d'attitude" et de... "Il nous a rappelé le Pablo Aguado de Séville" ou "Il a été comme le 10 Mai!". 
     Sur ces trois corridas, Pablo Aguado doit marquer la saison, "sa" saison. - D'abord, parce que, vu la situation sanitaire qui empire partout, on ne sait s'il y en aura d'autres… - Ensuite, parce qu'il a trois jours pour "laver" quelques gris souvenirs! Or, "un doute" plane, chez nombre d'Aficionados: Pablo Aguado a-t-il vraiment "le mental de gagneur"? de "défonceur d'escalafon"? A-t-il la réelle et saine ambition que lui permettent son talent, son courage et son indéniable personnalité Torera ?
     Pablo Aguado "is different"!!! - Dont acte! Et donc, en des circonstances "différentes", il va devoir le prouver! - Quoi que l'on puisse en penser, la carrière du Sévillan se joue, en partie, sur ces trois premiers paseos! - Ne pas oublier que l'Aficion et surtout "le Système", eux, "oublient vite"! Et que ce dernier, avec tous ceux qui en font partie, va vouloir, au plus tôt, "se refaire"… - On sait que la Fiesta Brava toute entière, sera chamboulée, et que "rien ne sera plus comme avant". Notamment le nombre de festejos, dans les grandes Ferias… Plus que jamais, les places seront chères, et les "copinages, échanges et arrangements" seront de mise! Aussi est il "interdit" à Pablo Aguado de passer "en blanc", dans les trois rendez-vous quu lui sont fixés les 1, 2 et 6 Août!!! - D'abord, "parce qu'il se peut qu'il n'y en ait pas d'autres!" (à cause de "la seconde vague, qui se forme!); ensuite… "parce qu'il se peut qu'il n'y en ait pas d'autres!" (s'il a été "transparent", sur les trois actuaciones", y compris avec des sorteos contraires!)
     Pour Pablo Aguado, une partie de son avenir torero se joue… dans quarante huit heures!!! 
     "Que le sonrie la suerte!!!!" parce que... on a besoin de lui! Ilusion !!!

Pour le connaître mieux: A lire deux interviewes de Pablo Aguado:     
     Dans "Aplausos", par Carlos Crivell:
    
https://www.aplausos.es/mvc/amp/noticia/53518/
     Dans "la Razon", par Patricia Navarro:
    
https://www.larazon.es/cultura/20200722/ufocavr6rrg3rehdun3sfnift4.html

Pablo Aguado, avant "les trois jours!" - via "Mundotoro":
    
https://www.mundotoro.com/noticia/pablo-aguado-intereses-tauromaquia-aficion-personales/1558361

En rappel: La temporada 2019 de Pablo Aguado - via "Mundotoro":
    
https://www.mundotoro.com/especial-matador-pablo-aguado-2019

 
 AVIS: Incident technique : le site n'a pu être réactualisé les dernières 48 heures - Les chroniques perdues seront remises en ligne, cette semaine, en respectant la chronologie.
 

CHRONIQUES D'UN DOUBLE-RETOUR !!!!
     Triomphe de Ponce et Ventura, en plaza d'Osuna.
     Grand retour torero de Salvador Vega, à Estepona.

     2 Août - Ce ne sont aucunement des plazas d'importance, mais en  les circonstances actuelles, Osuna la Sévillane et Estepona la Malagueña se sont associées pour monter, en deux cartelazos, "la journée de reprise des… figuras!", si l'on tient pour "figuras" tous les toreros "importants" de l'actualité. (Certes aujourd'hui, on appelle "Figura" jusqu'au novillero sin picar…) Cependant, avec grand mérite, les deux petites plazas ont monté, hier, "la réelle première journée" de l'après-Covid (à condition que ce soit vrai!), bien plus que… le week end d'Avila. Ce qui est injuste! Pourtant, les affiches toreras faisant loi, on se souviendra du 1er Août et du duo Osuna-Estepona… Une pierre dans le jardins des "grandes empresas", qui restent muettes...
     - A la première affiche, Ponce, le "jeune premier" et Diego Ventura. - Authentiques "figuras del Toreo"'. Les seules des deux affiches. Enrique Ponce, "incombustible", dans tous les sens du terme; et Diego Ventura, rejoneador génial, et "dresseur", qui ne l'est pas moins. - Les accompagnait Javier Conde, dont l'unique mérite actuel est… d'être le copain de Ponce. Autre "originalité" de l'affiche: Diego Ventura allait lidier "ses propres toros"…
     - En la touristique Estepona, le cartel était bien plus attrayant. - Certes on laissera "pour ces dames", la présence du beau Cayetano, dont "les coups d'entrega" ne sont cependant pas à négliger… mais on retiendra surtout Pablo Aguado, qui finissait 2019 "en point d'interrogation" et avait trois corridas "nouvelle formule 2020" pour rassurer tout le monde et rappeler "un certain 10 Mai 2019". Estepona était pour lui, "le tour de chauffe", avant ses deux rendez vous de Huelva et du Puerto.
     Pourtant, le réel intérêt de cartel était… Salvador Vega. Malagueño dit "de Manilva", né il y a trente-six ans, en Mars 1984, Salvador Vega a été un des grands espoirs de l'Aficion, dans les années 2003/2004. On se souvient notamment de son bras de fer avec la Casa Chopera, lors de la Feria de Bilbao 2003 (voir archives 2003: 22 et 27 Août)… ce qui lui valut, peut-être, des "petites vengeances", dans les années suivantes. En effet, à partir de 2005, son "étoile" pâlit, d'une part parce que le personnage "se cherchait", au plan personnel; mais aussi parce que "le Système" ne lui pardonna pas de s'être "rebellé" contre l'un de ses membre les plus puissants… La suite vit la carrière, en dents de scie de plus en plus émoussées, d'un torero "naturellement doué", sachant manier le Toreo "artistique vibrant", basé sur les temple et ce plus de "duende" qu'ont… ceux d'en-bas"! - Salvador Vega se retirait, en 2016, laissant des regrets à beaucoup. Et donc, quatre ans après, sa "réflexion intérieure" étant passée par la Politique, le Malagueño revenait, constatant peut-être que les Toros étaient moins dangereux, ou tout le moins "plus sincères et honnêtes" que les hommes… - Salvador Vega annonçait donc son retour, et la plaza d'Estepona, hier 1er Août, en étant le décorum…Et ce, en des circonstances particulières… peu rassurantes!
     Et au bilan final de cette double "soirée-jornada", un premier constat: Il y a eu du monde, à Osuna. Un peu moins à Estepona! Comme quoi… "la figuras"! - Autre constat qui fait plaisir: Si Ventura et Ponce triomphent, logiquement, c'est bien Salvador Vega qui sort "grand bonhomme " de la soirée, avec un gros triomphe et surtout "la manière". Par contre, on déplorera la malchance insigne de Pablo Aguado, au sorteo d'Estepona, ses deux adversaires lui ayant permis "d'à peine ébaucher" le Toreo qui est le sien, si particulier.
     Au final, deux conclusions:
     - Les "figuras" le restent… quelles que soient les conditions!" - On aurait pu s'en douter!
     - Et la seconde: Les publics furent au rendez-vous, fervents et disciplinés, malgré (ou "à cause") des nouveaux risques d'infection qui menacent toute l'Espagne, à nouveau. Le Covid, on le sait, n'est pas Aficionado!!!
     Restent deux autres questions: Aidera t'on Salvador Vega à faire fructifier, dans des conditions si particulières, si difficiles, son triomphe d'Estepona? - Et la seconde: Ayant manqué "sa première cartouche" (sans que cela soit totalement de son fait), Pablo Aguado fera t'il mouche, ce soir, à la première de Huelva?
     - Réponse… "Mañana!!"


     Samedi 1er Août - OSUNA (Sevilla) - Corrida "mixta", en nocturne - Corrida télévisée par Canalsur - Plaza quasi llena (beaucoup plus que le 50% prévus par les mesures édictées au Gobierno Andaluz) - Belle soirée: Deux toros de Diego Ventura, pour le cavalier; et quatre de Julio de la Puerta, en lidia "ordinaria", inégaux de présence et de jeu, le sixième, descordinado (choc dans burladero), devant être remplacé par le sobrero. A signaler que le toro blessé se refusant à rentrer au corral, fut descabellé dans la plaza par… Diego Ventura (y Javier Conde, qué???) .
     Diego Ventura (chaqueta velours vert bouteille et argent): Deux oreilles; et Une oreille - a fait preuve, à la fois de son immense technique, en particulier face à son premier, qu'il fallut "convaincre, avant de lever le public avec "Dolar";  puis de son inimitable sens du spectacle et "Toreria total", en cherchant toujours le nouveau et le plus original… Ce en quoi l'ont aidé ses dernières conquêtes, "Taco" et "Capote", qui vont faire autant de bruit, peut-être, que "Dolar". Avec le public "à fond", Ventura triomphe entièrement, pouvant couper tous les trophées de son second, s'il n'avait manqué" son final.
     Enrique Ponce (de corinthe et or): Une oreille; et Une oreille - se sera montré "a gusto", toute la soirée, toréant "suave" et templado son premier, tandis que le cantaor Fran Fernandez accompagnait sa faena. Pinchazo et demie qui suffit - Le cinquième débuta tardo et réservé. Ponce monta faena en deux temps, d'abord "à convaincre le toro", puis à la toréer, vertical et toujours "en maestro". Le triomphe eut été complet si le Valenciano n'avait manqué son descabello (5), après une entière, caida, entrant fort..
     Javier Conde (de noir et noir/azabache): Silence; et Bronca, après trois avis - aura ajouté Osuna au nombre important d'échecs et "espantadas" qui jalonnent une carrière de torero parfois génial, souvent détestable - Devant un premier qui débuta mal mais semblait aller s'améliorant, il "ne se vit pas", et se montre sans confiance, notamment au descabello - Cependant, cela ne fut rien au côté du désastre enregistré face au sixième bis: Après quelques véroniques "d'espoir", ce fut l'espantada, à la muleta, précédant un terrible moment, "pincho en main". Trois avis et bronca!
Ils y étaient:
     En video: Avant la corrida - via "Agence Efe":
     https://www.youtube.com/embed/01wdutv7L7k
     La vidéo-résumé de la corrida - via"Atelier Jake's cakes":
     https://www.youtube.com/embed/9p8-kX8mqeo
     La reseña de la corrida - via "ABC"/Sevilla:
     https://www.abc.es/cultura/toros/abci-directo-primera-corrida-nueva-normalidad-enrique-ponce-osuna-202008012123_noticia.html
     La reseña de la corrida - par Antonio Lorca, pour "El Pais":
     https://elpais.com/cultura/2020-08-01/osuna-ilusionante-inicio-de-la-temporada-andaluza.html
     La reseña de la corrida - par Alvaro Rodrigiez del Moral, pour "Correo de Andalucia":
     https://elcorreoweb.es/toros/puerta-grande-simbolica-para-ponce-y-ventura-en-osuna-CB6762316
     La reseña de la corrida - via "Mundotoro":
     https://www.mundotoro.com/noticia/diego-ventura-enrique-ponce-javier-conde-osuna/1558473
     La reseña de la corrida - par Mika Zarkas, pour "Burladero":
     https://www.burladero.tv/festejos/2020/8/1/puerta-grande-para-ventura-ponce-66861.html
En annexe-video:
     La présentation de la corrida - via "Osuna Tv":
     https://www.youtube.com/embed/qfA-lbWJhag
     La plaza de Osuna (1904) - via "Plan 60 segundos":
     https://www.youtube.com/embed/cyv4Eq_h2rw


     Samedi 1er Août - ESTEPONA (Malaga) - Corrida "en nocturne" - Plaza bien remplie, en tenant compte des mesure imposées (environ 2000 personnes, la majorité "masquées"): Toros de Luis Algarra, inégaux de présence, en adéquation avec la plaza, qui sortirent, en général "nobles" mais très limités de race et caste. Mauvais lot pour Aguado.
     En fin de paseo, il y eut minute de silence, en hommage aux victimes du Covid -
     Salvador Vega (de bordeaux et or): Deux oreilles; et Deux oreilles et rabo - a grandement réussi son "come back", montant deux faenas similaires à deux toros très nobles, limités de caste. Deux faenas "a gusto y con gusto", avec beaucoup de toreo, droitier notamment, "acompañando con todo el cuerpo", et des grands pechos en remate des séries, "tournés" sur l'épaule contraire. Deux faenas bien reçues par les gradins, et encore plus par le callejon. Deux faenas rapidement conclues à l'épée (entière "très" trasera, au 1er - bonne lame, entière, au 4ème), et un triomphe justifié (trophées à part), qui doit ouvrir de nouvelles perspectives au Malagueño.
     Cayetano (de tabac et or): Ovation ; et Deux oreilles - avait fait, avec toute sa cuadrilla, "le test", avant la corrida. Etant "négatif", cela lui permit "un gros abrazo" (imprudent) à Salvador Vega auquel il brinda son second. Toro noblon, qui débute faiblot mais qui va "a mas" et finit presque gazapon. Cayetano monta faena "intermittente", spectaculaire, elle aussi "a mas", mêlant le classique "bien léché" , par touches isolées, à un toreo plus vibrant et "populaire", remate en desplante, genou en terre…Comme il tue d'une entière "forte" et tendida, le public, "bonancible", réclama et obtint le deux trophées - Par contre, devant son premier, il sécha vilainement devant son premier, toro maigre et réservé, qu'il ne sut par quel bout prendre. Pinchazo lame contraire, saluant discrète ovation.
     Pablo Aguado (aubergine et or): Silence; et Silence - a connu grosse malchance au sorteo, touchant les deux "garbanzos" de la soirée. On lui reprochera cependant la désastreuse lidia de son manso premier, devant lequel il avait été bien, au capote. Par contre, rien à tirer de bon, muleta en main, et, à l'acier, une lame atravesada, après pinchazo - Devant le sixième, encore un bon passage, cape en main, mais un toro "rajado", bloqué aux barrières, au troisième tiers. Estocade entière…et grosse déception (pour le torero!). "Avoir la chance au sorteo" fait aussi partie… du talent Torero (et d'une carrière toute entière - voyez le Cid!)
Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - par Luis Finlayson, via "Feria.Tv":
     https://www.feria.tv/video/3959/estepona-grand-triomphe-de-salvador-vega-pour-son-retour/
     En video: Salvador Vega, devant son premier - via "Mundotoro":
     https://player.vimeo.com/video/443888397?autoplay=1
     En video: Salvador Vega, devant son second toro- via "Mundotoro":
     https://player.vimeo.com/video/443889442?autoplay=1
     En video: Cayetano, devant le cinquième - via "Mundotoro":
    
https://player.vimeo.com/video/443889867
    
La reseña de la corrida - par Curro Cuevas, pour "Burladero":
     https://www.burladero.tv/festejos/2020/8/1/salvador-vega-clase-gusto-toreria-66862.html#!
     La reseña de la corrida - par Antonio M. Romero, pour "DiarioSur"/Malaga:
     https://www.diariosur.es/culturas/triunfal-regreso-vega-20200802002423-ntvo.html
     La reseña de la corrida - par Maria M.Alba, pour "La Cope":
     https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/salvador-vega-reaparece-grande-estepona-20200802_842200
En annexe-video:
     La présentation de la corrida - via "Estepona Television":
     https://www.youtube.com/embed/NT_EoOnMw84
     Estepona: La plaza et son Musée Taurin - par J. Egido:
     https://www.youtube.com/embed/lomfwsHWZ10

 

"LA DIVISA" - Le Numéro 482, du 31 Juillet 2020.

     25 Juillet  - A votre disposition, en PDF, la revue "LA DIVISA" de PEDRO JAVIER CACERES":
          http://www.ladivisa.es/file/download/12875

 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

    25 Juillet - Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.net

 

JAVIER CONDE: "LA ESPANTAAAAA!!!"

     3 Août - Il ne faut pas "accabler", bien sûr … mais, en de telles circonstances, "on peut penser" qu'il faudrait donner plus d'opportunités "à des jeunes", plutôt qu'à un torero dont on sait qu'il a eu, jadis, "quelques" moments de génie, mais qui était là, en plaza d'Osuna, par le seul fait d'être l'ami d'Enrique Ponce…
     Sans sitio, sans idées, sans recours, sans… Javier Conde fit "de la peine", d'autant que, face au sixième,  il abandonna toute verguenza…
     Et cela donna… ceci!

En video: "la espanta" de Javier Conde, en plaza de Osuna - par "Canal Sur" via
     https://www.youtube.com/embed/16YEYkbT1ck

 
 

     HUELVA - Feria de "La Colombinas 2020"

 

HUELVA/1ère - MIGUEL ANGEL PERERA, EN "SA" PLAZA…

     3 Août - Peut on dire qu'il existe des plazas "talisman", pour les toreros? - Des plazas où "tout leur sourit, du sorteo au "climat"; du "décorum" à l'inspiration artistique du moment; de "la ilusion" à "la suerte"? - Une plaza "où l'on se sent bien!" et du coup une plaza qui conforte "le bon moment" d'un torero, ou au contraire, "relance" sa carrière, en un passage où "ça coinçait un peu"…
     Huelva est un de ces lieux bénis, dans la carrière de Miguel Angel Perera… Un peu comme Bayonne, par exemple, l'est pour Daniel Luque; comme Mont de Marsan l'a été pour le regretté Ivan Fandiño! Ou encore, le Puerto, pour Manzanares, après le toro de Torrealta, qui confirma "sa caste" ! Une plaza où, pour de mystérieuses raisons, "tout est au rendez-vous!". Hier, comme tout au long de sa carrière (surtout après son immense tarde de la Feria 2005), Miguel Angel Perera avait nouveau rendez-vous avec "sa" plaza de Huelva, et une fois encore, il aura marqué la journée d'un nouveau faenon, pour un triomphe qui, à la fois, vient récompenser le torero, mais également "l'Homme", dont la simplicité et la disponibilité auront séduit les Aficionados, au long de longues semaines de confinement…"al campo", à ses côtés, avec les siens!!!  - Hier à Huelva, encore une fois, comme tout au long de cet affreux "hiver taurin", Miguel Angel Perera s'est vraiment comporté…"en Figura"!
     Feria des Colombinas, se déroulant sur deux jours, ce qui la réduit à peine… - Pour ce premier rendez-vous, des toros de Cuvillo, terciados, et une fois encore, "le mauvais tirage" pour un Pablo Aguado qui marque la corrida d'un "auto-quite", son premier adversaire l'ayant "fauché", de ses pattes arrière, au sortir d'une chicuelina. Au sol, le Sévillan eut le reflexe et… l'inspiration torera, d'improviser une larga à genoux… qui fut le plus applaudi de son actuacion en une plaza de la Merced où il fut éblouissant, l'an passé! - Un geste qui dit que le diestro est en forme, lucide et préparé, mais que Huelva… n'est pas sa plaza! (Seules Séville et Madrid ?).  - Oui vraiment, La Merced est "la" plaza de Perera, et il ne veut la partager avec personne. Il a raison!!!

     Dimanche 2 Août - HUELVA - 1ère  corrida des Colombinas 2020 - Plus des 3/4 de plaza, prévu par les mesures sanitaires: Environ 3000 personnes - Grand beau temps: Toros de Nuñez del Cuvillo, variopintos, de peu de présence, très inégale et "basse" de race. Seul le 4ème montra belle classe. Dans un autre style, le 3ème montra également du jeu. Exigeant. - Faible, le 1er; et "affaibli" le 2ème, après choc aux tablas.
     Poids de la corrida: 545, 512, 490, 517, 525 et 515 kgs.
    Miguel Angel Perera (de lilas et or): Ovation après avis; et Deux oreilles - vient d'ajouter, en circonstances très particulières, un nouveau gros succès en sa plaza fétiche de Huelva - Il ne put que constater, et faire sobrement constater, la faiblesse du toro d'ouverture, jabonero sucio, après de bonnes véroniques de réception, des chicuelinas quitant le "peu de castigo" appliqué, et un gros tercio de Javier Ambel, aux palos. Faena "de technique et volonté", face à un toro de peu de race, d'où ressortiront deux séries sue main droite, liées, templées, bien rematées. En voulant passer main gauche, le toro "se rajo". Estocade qui met du emps en ses effets - Et puis sortit, en quatrième, "Asustado"', auquel Perera monta grosse actuacion. D'entrée, le temple et la douceur, au capote, en véroniques et tabliers, avant de quitter par gaoneras. Enorme, Curro Javier, aux banderilles! Toro noble et "de classe", comme sait les sortir Cuvillo, et grosse faena, débutée les deux genoux en terre, "templado", par un cambio-dos, trois droitières et grans pecho, au centre de la plaza. Tout comme sera "suave et très templé" le reste de la faena, avec en plus "la ligazon", face à un toro très noble, ayant en plus "la durée". Certes il lui manqua "un peu de piment", mais ce fut un toro "con clase", très bien toréé par un Perera "au top", dont l'arrimon final, deux genoux en terre dressa le public. Et pour "nouveauté": Une grande épée, sin puntilla (en entrant mieux que l'an dernier. Mais… pas encore tout à fait cela: passe vite, et sort "inseguro"!) Gros triomphe: Deux oreilles et grande vuelta
     Cayetano (de bleu roi et or): Ovation après avis; et Ovation - aura montré belle envie, comme cela se vérifia dans ses entrées a matar, "atracandose de toro", surtout la première, dont il sortit "rebotado". - Mais "avant cela", Cayetano a déçu! Certes il annonça la couleur, recevant son premier par larga à genoux, et mit en suerte "galleando chicuelinas". Cependant, le toro manqua de forces, surtout après deux chocs aux barrières. Cayetano insista longuement en une faena sans consistance, face à un toro "qui ne pouvait pas". Seul le volapié "al vuelo", mérita ovation - Et face au cinquième, à nouveau des efforts sans émotion, que le public suivit sans intérêt. A nouveau, Cayetano sauva son actuacion, en partie, par un gros coup d'épée.  - Un Cayetano dont on murmure qu'il cesserait de toréer sous peu!!!
     Pablo Aguado (de noir et or): Ovation après avis; et Silence, après deux avis - a encore joué de malchance au sorteo, en particulier avec un sixième qui ne lui a pas permis de rattraper le semi-échec vécu face à son premier adversaire. En effet, un toro qui chargeait fort, mais noble, un peu "à contre style", auquel, malgré ses efforts et quelques passages "bien léchés mais isolés", mais aussi des muletazos accrochés, le Sévillan laissa tout le monde sur sa faim. Tuant de deux pinchazos et une bonne lame, Aguado fut applaudi, surtout en souvenir d'un gros moment torero: Au quite par chicuelinas, le toro le faucha, de son train arrière. Tombé au sol, Aguado se releva en partie, le toro revenant sur lui. Et en un centième de seconde, Aguado "se libéra" par une larga à genoux, totalement improvisée. Plaza debout et bonne impression d'un torero "qui a toute sa tête, des cannes et du sitio". - Par contre, il chercha le desquite devant le colorado sixième, de moindre qualité, mais ne parvint à aucune transmission au tendido. De plus, il fracassa aux aciers: Deux pinchazos et quatre descabellos. - (Attention! Il aurait du être bien mieux, face au 3ème - Pablo Aguado doit à tout prix "faire quelque chose", Jeudi, au Puerto).
     De par les normes sanitaires liées au Covid, Perera ne put sortir "a hombros por la puerta grande"

Ils y étaient:
    La vidéo-résumé de la corrida - par "Plaza de la Merced", via Cultoro":
     
https://player.vimeo.com/video/444077106?autoplay=1%22
     En video: Miguel Angel Perera, au 4ème - via "Mundotoro":
     https://player.vimeo.com/video/444071647
     En video: "L'auto-quite" de Pablo Aguado - via "Mundotoro":
    
https://player.vimeo.com/video/444067248?autoplay=1
     La vidéo-résumé de la corrida - Via Feria.tv : Attente
     "La fiche" et les photos de la corrida - dans "Plaza de Toros de Huelva":
    
https://www.plazadetorosdehuelva.es/component/content/article/15-noticias/572-2-de-agosto-2020.html
     La reseña de la corrida - par Carlos Crivell, pous "SevillaToro":
    
https://sevillatoro.es/huelva-1a-de-colombinas-rotunda-faena-de-perera-en-tarde-de-decepciones/
     La reseña de la corrida - par Alvaro Rodriguez del Moral, pour "Correo de Andalucia":
    
https://elcorreoweb.es/toros/cumbre-de-perera-en-la-primera-gran-cita-pos-covid-BA6763553
     La reseña de la corrida - par Jesus Bayort, pour "ABC"/Sevilla:
    
https://sevilla.abc.es/cultura/toros/sevi-miguel-angel-perera-triunfo-huelva-version-mas-madura-y-templada-202008022338_noticia.html
    
La reseña de la corrida - via "Mundotoro":
    
https://www.mundotoro.com/noticia/perera-cayetano-aguado-al-detalle-colombinas/1558586
    
La reseña de la corrida - par Pablo Garcia, pour "Burladero":
     
https://www.burladero.tv/festejos/2020/8/2/huelva-se-rinde-un-titanico-perera-66872.html
  
   La reseña de la corrida - par Pablo Lopez Riobo, dans "Cultoro":
    
https://www.cultoro.es/festejos/2020/8/2/miguel-angel-perera-la-dulce-madurez-de-un-torero-pleno-40656.html
     La reseña de la corrida - par Paco Guerrero, dans "Huelva Informacion":
    
https://www.huelvainformacion.es/ocio/Perera-orejas-Cayetano_0_1488751111.html
     La reseña de la corrida - par Sixto Naranjo, pour "La Cope":
    
https://www.cope.es/actualidad/toros/noticias/pletorico-perera-triunfa-vuelve-rendir-plaza-toros-huelva-20200802_842768
     Les photos de la corrida - par Mika Zarkas, via "Burladero":
    
https://www.burladero.tv/festejos/2020/8/2/huelva-se-rinde-un-titanico-perera-66872.html#&gid=2&pid=2
     Les photos de la corrida - par Arjona, pour "Cultoro":
    
https://www.cultoro.es/festejos/2020/8/2/miguel-angel-perera-la-dulce-madurez-de-un-torero-pleno-40656.html#&gid=2&pid=3

 
 
 

NAVAS DE SAN JUAN: PONCE, COMME EN SON JARDIN !!!
     Six oreilles et un rabo, en "unico espada" devant quatre de ses toros!

     4 Août - Qu'est ce qui fait donc courir Enrique??? 
     - Vous en aurez une petite idée… et moi aussi!!!  - "La ilusion Torera!!!" bien sûr! 
     A moins que ce soit… sa situation actuelle, qui fait d'un torerazo "de classe", aussi discret et distingué, dans sa précédente vie privée, un personnage actuel "de Telenovela", dont la Presse à scandale, dite "du cœur" (et "du ventre", le plus bas possible) se repaît, avec force détails et images que le diestro contribue amplement à faire diffuser…
     Pas à dire! Enrique Ponce est retombé en adolescence! Avec sa jeune amourette (21 ans), dont il clame lui-même qu'elle est "l'amour se sa vie", le diestro semble avoir, d'un coup, abandonné toute la mesure et toute "la classe" que chacun lui reconnaissait, il y a encore… deux mois. Et cela, depuis plus de trente ans!!! - Certes, chacun a tout droit de mener sa vie à sa guise, et personne ne sait vraiment les méandres de sa vie de couple avec son épouse, Paloma Cuevas, son épouse depuis 1996, dont il a eu deux filles… Cependant, et "surtout" avec Ponce, nul divorce, nulle séparation officielle n'ayant encore été prononcés, une relation nouvelle aurait mérité "une autre discrétion", qui aurait mieux cadré avec la personnalité du Valenciano. - En un mot… après le syndrome "de la perte de ses cheveux", qui l'a torturé un long moment; après ces trente ans d'alternative, dont il semble décidé à en faire quarante; après sa nouvelle vocation de jeune premier de la chanson, avec enregistrement de disque et tout, et tout…on peut penser, vraiment, qu'Enrique Ponce a… "pété un câble"!!!
     Au fond!!!  - Cependant, outre la vie "civile" du torero, c'est "le torero", justement, qui nous intéresse !!! Et il y a deux choses que l'on ne souhaite pas, au regard d'une carrière éblouissante:
     La première est que "certaine partie du public", souvent orientée par la presse à scandale et surtout les réseaux "dit-sociaux", se perde en allusions (dont certaines forcément salaces) dès le premier pinchazo. On a déjà remarqué des pancartes et commentaires "voix hautes", l'autre jour à Osuna, certains en faveur de "l'ex-épouse" publiquement bafouée. Pour un torero, "ça n'est pas bon!!!" 
     L'autre crainte est: La concentration! Il serait désolant que, partagé entre deux lidias, celle des toros et celle de sa… situation", Enrique Ponce, comme c'est arrivé à d'autres, en perde le nord, et que cela se termine… par un gros coup de corne! - Blasco Ibañez, c'était… il y a longtemps! Pas le moment de réécrire l'histoire!
     A priori, le diestro, outre ses fugues "romantiquement appuyées", garde bien la tête froide, sous sa montera. Et c'est bien là son intérêt puisque, "on ne sait par quel besoin!" (à ce sujet des rumeurs, toujours elles, vont bon train!) le diestro "a besoin de toréer", affichant un calendrier qui, dans les circonstances actuelles, ne manque pas de surprendre. Ainsi, alors que nombre de toreros "du haut", hésitent, ou renâclent, à toréer (dans les conditions fixées par la situation sanitaire actuelle), Ponce va, lui, arriver en tête de l'Escalafon, alignant les paseos comme d'autres enfilent des perles. Qu'on en juge: Six corridas, dans les dix premiers jours d'Août !!! Il faut remonter à "très loin" pour retrouver un tel nombre de contrats, en cette période, dans le CV du diestro de Chiva. Certes… les circonstances sont totalement différentes. Soit !!
     En tout état de cause, Enrique Ponce avait annoncé très tôt le "co-projet" élaboré avec le Maire de Navas de San Juan, voisine de la finca "Cetrina" du maestro, de prendre, en "unico espada", quatre toros de sa propre ganaderia… - Ce qui fut dit fut fait, et c'est un grand triomphe que "le Valenciano de Jaen" a fait grande démonstration, coupant six oreilles et un rabo, sous les yeux d'un public conquis, et d'une Presse… à conquérir "comme Torero"!!!  

     Dimanche 2 Août - NAVAS DE SAN JUAN (Jaen) - corrida du XXXème anniversaire de l'alternative d'Enrique Ponce - Plein de "No hay billetes", dans les conditions permises - Grand beau : Un toro de Joaquin Collado Ruiz, pour le cavalier; et Quatre toros d'Enrique Ponce, (dont le sobrero 2ème bis) corrects de présence, inégaux de jeu, noblones et sans grande caste.
     En final de paseo: Minute de silence, en hommage aux victimes du covid.
     ENRIQUE PONCE (de bleu "de France" et or), en "Unico espada": Ovation; Deux oreilles et rabo; Deux oreilles; et Deux oreilles -  dut batailler avec le toro d'ouverture, sorti suelto avant d'arriver au troisième tiers "aplomado y rajandose". Puis les trois autres lidias furent d'authentiques "recitals" de technique douce et belle élégance, chaque fois rematés "a la primera". Enrique Ponce, tête claire et "poignet de fer dans gant de velours" gagnait son pari et… rassurait beaucoup de monde. - Pourvu que cela dure!  
     A mi-festejo, à cheval, le rejoneador Jose Velasco: Une oreille

Ils y étaient:
     La reseña de la corrida - dans "La Razon":
     
https://www.larazon.es/toros/20200802/ttr5f76vdvexbl5w2siblqsere.html
     La reseña de la corrida - via "Mundotoro":
    
https://www.mundotoro.com/noticia/enrique-ponce-jose-velasco-navas-san-juan/1558592
     La reseña de la corrida - par David Castellanos, pour "Burladero":
    
https://www.burladero.tv/festejos/2020/8/2/ponce-exprime-sus-propios-toros-para-el-disfrute-del-publico-asistente-66873.html
    
La reseña de la corrida et les images "d'ambiance" de la corrida - dans "Diario Jaen":
    
https://www.diariojaen.es/provincia/jornada-historica-de-enrique-ponce-en-navas-de-san-juan-tras-cortar-seis-orejas-y-rabo-MD7371196
     La reseña de la corrida - par Angel del Arco, dans "Ideal"/Jaen:
     
https://www.ideal.es/culturas/jaen/llenazo-vuelta-toros-20200803003904-nt.html
     Les photos de la corrida - par David Castellanos, pour "Burladero":
    
https://www.burladero.tv/festejos/2020/8/2/ponce-exprime-sus-propios-toros-para-el-disfrute-del-publico-asistente-66873.html#&gid=2&pid=9

 

TOROS PARA TODOS" - Magazine Taurin hebdomadaire de "Canal Sur"   

     Présenté par Enrique Romero, ce programme fait vivre à chaque Aficionado, autant qu'à chaque personne "intéressée par la Tauromachie", le monde du Toro, du Toreo, du Campo… de la Fiesta Brava toute entière, dans ses moindre recoins. - Superbement vivant! Superbement "humain" - A ne jamais manquer!

      "TOROS PARA TODOS" - Programme du 2 Août  ( durée:  48'39'") - Disponible jusqu'au 31 Octobre:
     Au sommaire, entre autres: 
La situation actuelle... et à venir, avec Espartaco   Retour sur le 10 Mai 2019 de Pablo Aguado, à Séville; Fandi à Grenade...  -   Et, au campo: Ganaderias "les pieds dans l'eau": Juan Guillermo Sanchez; et Arauz de Robles... -  Tout cela et plus encore!!! - Para disfrutar !    
        
 
https://www.canalsur.es/multimedia.html?id=1607653&jwsource=cl
 
  

 

BAYONNE: SAGE ET LOGIQUE !!!!

     5 Août - Ou "Logique et sage!", comme on veut!  - Bayonne aura attendu jusqu'au dernier moment, pour prendre sa décision. Celle-ci vient de tomber: "Il n'y aura pas de Toros, cette année, en plaza de Lachepaillet!"
     En fin du confinement premier, on pouvait penser que, peut-être, en fonction des mesures sanitaires en vigueur… "il y avait quelque chose à faire, en Septembre, pour la Feria de l'Atlantique" - Bayonne et toute la Côte Basque s'étaient bien tirées de la grande première vague, et effectivement, on pouvait penser à quelque festejo, bienvenu dans le cadre de la reprise générale…
     ... Pourtant, l'été arrivé, on perçoit le relâchement total d'un public voulant ignorer raison et prudence, au point que la région se voit, à son tour, menacée d'un nouvel assaut de l'épidémie… - Dans ces conditions, bien malin peut dire ce qui se passera… dans dix, quinze jours! Alors, "Septembre" !!!
     Bayonne et Biarritz ont déjà pris des mesures "fortes", en imposant les masques dans les rues à grand passage. Biarritz a du se mettre en colère, devant "les nuits folles" et violentes dont sa grande plage était chaque nuit le témoin… - Des villes encombrées… de têtes vides!!!  - Aussi, il paraît logique et sage de sceller "la non-temporada 2020", dans un cadre de sage prévention et même… d'Aficion.
     Rendez-vous donc en plaza de Bayonne en 2021, en espérant que, d'ici là, le "Covid" aura trouvé son maître! - D'ici là: "Sages!!" de façon à tous, "vraiment tous", nous retrouver à Bayonne, l'an prochain!

A lire: Le communiqué de la Ville de Bayonne:
    
http://www.bayonne.fr/newsletter/les-arenes/2253-mardi-4-aout-2020.html

 
 
 
 
 
UN GRAND SALUT ET ABRAZO...
     ... à tous ceux qui nous suivent et envoient des mails, souvent émouvants, Français Aficionados installés au Mexique, au Brésil, en Chine, en Afrique du Sud, en Russie, au Chili, ou ... à Colmar !!!  (Si d'autres nous suivent, depuis d'autres terres, merci de le signaler!)
     Un placer ! - Merci à vous, bonne route et bonne Aficion, même... là-bas !!!
     Fidèlement, depuis la France - Toros2000
 
 
 
 
 

GALERIES PHOTOS - Patrick Beuglot :  "SOUVENIRS, SOUVENIRS!"… DES FERIAS ET CORRIDAS DU SUD-OUEST .
     "Ces toros et ces hommes… ce jour-là!" 

 

     Avis: Ces longues séries de photos n'ont pas vocation, ni prétention, "à l'artistique", mais plutôt celles de reportages sur "Ce qui s'est passé ce jour-là, toro par toro". Ainsi, vous retrouverez des moments que vous avez vécus, ou découvrirez ceux que vous auriez pu vivre, avec "ces Toros et ces hommes.. ce jour-là !"

     Avertissement technique:  Pour ouvrir chaque galerie, faire clic droit sur le lien et "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" - (On peut visionner "en global", au "Uno por Uno", choisir "la" photo qui intéresse, ouvrir en diaporama; bref, naviguer à volonté)
     Bonne route, en espérant que cela vous plaira ! - Merci

 
TEMPORADA 2019

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     28 Juillet - Corrida de Rejoneo: Toros de Jalabert, pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Lea Vicens.  (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/JLD7HUjSh6PheaT66

     14 Août - Corrida Goyesca - Toros de Torrestrella, Pedraza de Yeltes et Puerto San Lorenzo, pour Daniel Luque "unico espada".
     https://photos.app.goo.gl/G27CCMz3k8Cku4Rc9

     30 Août - (semi-nocturne) - Toros de Luis Algarra, pour Sebastian Castella, Daniel Luque (remplaçant Roca Rey) et Pablo Aguado.
     https://photos.app.goo.gl/vCDnDqxPAm82FhJL8

     31 Août - Corrida - (semi-nocturne): "Six fers pour six diestros": Domingo Lopez Chaves, Sergio Flores, Migule Angel Pacheco (remplaçant Tomas Campos), Juan Ortega, Adrien Salenc et Dorian Canton.
     https://photos.app.goo.gl/EAvFMbwpNcetsQfVA

     1er Septembre - Corrida de clôture: Toros de La Quinta, pour Octavio Chacon, Roman et Joaquin Galdos. 
     https://photos.app.goo.gl/xyGJJXUuhveiVvWx5

à suivre...

 
TEMPORADA 2018

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros du Laget, pour Leonardo Hernandez, Joao Moura et Léa Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://photos.app.goo.gl/azWsUZLoBk9LD4xi8

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de Bañuelos, pour Juan Bautista, Paco Ureña et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/TtuwERS5DuEepn7a7

     31  Août (semi-nocturne) - Toros de Garcigrande, pour El Juli, Sebastian Castella et Gines Marin.
    
https://photos.app.goo.gl/TCZ8CzNNYWpZn1ox9

     1er Septembre - Finale des "sin picar" - Erales du Lartet, pour Pablo Paez et Yon Lamothe.
     https://photos.app.goo.gl/S2gsu9uQubENhyPh9

     1er Septembre - Corrida "à six": Toros de R.Margé, pour Thomas Joubert, Sergio Flores, Tomas Campos, Francisco Jose Espada, Joaquin Galdos et Pablo Aguado.
    
https://photos.app.goo.gl/S15zViVWJSWDCjz86

     2 Septembre - Toros de La Quinta, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Roman.
     https://photos.app.goo.gl/dK4XfggDEeAkvP4f9
    
2 Septembre (annexe): La cogida de Roman.
     https://photos.app.goo.gl/WQZzehbJAb4TKsPP7

AUTRES CORRIDAS
    
17 Juin - AIRE SUR ADOUR - Corrida hommage a Ivan Fandiño.
    
https://photos.app.goo.gl/HZzvSZfJFY7L7Tga7

     22 Juillet - SAINT VINCENT DE TYROSSE - "Défi des légendes - Miura et Palha.
    
https://photos.app.goo.gl/jdTNAaNxLftzcXBT8

 

TEMPORADA 2017

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros de Rosa Rodrigues,  pour Pablo Hermoso de Mendoza, Joao Moura et Lea Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/zzcBYb2AVAi3BUSt2

     30 Juillet - Toros de Robert Margé, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Thomas Joubert.
      https://photos.app.goo.gl/JhyjGnIVwD0J5VLJ3

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de D.Hernandez et Garcigrande, pour C.Diaz, E.Ponce et A. Lopez Simon:
    
https://goo.gl/photos/UeYN7fgaNd8so3hf8

     1er Septembre - Novillada (nocturne): Novillos de 3los Maños", pour A.Younes et A.Salenc, en mano a mano.
     https://goo.gl/photos/TDPe55wb2XwQbYzUA

     2 Septembre: Toros del Freixo (Juli), pour J. Bautista, P. Ureña et A.Roca Rey:
     https://goo.gl/photos/YisccLbjnTzPzTsx6

     3 Septembre: Toros de Bañuelos, pour A.Ferrera, S.Castella et Jose Garrido
     https://photos.app.goo.gl/JXBmlEgNfDWcl7hz1

 

TEMPORADA 2016

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     31 Juillet - Toros de Montealto, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Thomas Dufau. - (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://goo.gl/photos/mT1P4M2cWHiVvNC76

     15 Août - Corrida Goyesca: Toros de Domingo Hernandez, pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/vaSZx2f2CbeXaX2n2

     3 Septembre: Toros de Pedres, pour Curro Diaz, Ivan Fandiño et Javier Jimenez. 
     (en reconstruction)

     4 Septembre: Toros d'Alcurrucen, pour Sebastian Castella, Daniel Luque et Jose Garrido.
     (en reconstruction)

DAX 2016:  Absent pour conflit avec les responsables.
MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

TEMPORADA 2015

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    
2 Août - Toros de Montalvo, pour Morenito de Aranda, Manuel Escribano et Ivan Fandiño. -  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     (en reconstruction)
    
     15 Août - Goyesca - Toros de Antonio Bañuelos, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Lopez Simon.
     https://goo.gl/photos/jEf2ueZBHPgDbsjh6
    
     5 Septembre: Toros de Pedres, pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo, et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/ew3VtLzbnvnNfUox9

     6 Septembre: Toros de Garcigrande, pour Sebastian Castella, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
     https://goo.gl/photos/LNFcjxTVvJw9goLdA


DAX - Feria 2015
     13 Août: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/Sj5RZAr8sQZQPwxF9
    
     14 Août: Toros d'Antonio Bañuelos, pour Enrique Ponce, Ivan Fandiño et Daniel Luque.
     https://goo.gl/photos/aBoY2k8PWdRZM7Hv7
    
     15 Août (matin): Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Pepe Moral.
     https://goo.gl/photos/UrXcuJLZ8fZNG7f97
    
     16 Août: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Manolo Escribano et Alberto Aguilar. 
     (en reconstruction)

DAX - Les corridas de "La Salsa 2015".
     12 Septembre: Toros de Cuadri, pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.  
     (en reconstruction)

     13 Septembre: Toros de Montalvo, pour Juan Mora, Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.  
     (en reconstruction)


MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

   TEMPORADA 2014
 

LES CORRIDAS DE BAYONNE 2014
    
9 Août - Toros de Pedres, pour Paco Ureña, Jimenez Fortes et Juan Leal. - (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://goo.gl/photos/CCRigYHJkUdTFYir6

     10 Août - Toros de Montalvo, pour Ivan Fandiño, Daniel Luque et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/EPo7BQEi2pARkQAo6

     6 Septembre - Toros d'Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
     https://goo.gl/photos/c14FR7Evit19D9887

     7 Septembre - Toros de Garcigrande, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Ivan Fandiño.
     https://goo.gl/photos/7UeQxUnTGbGz2KWM7


MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2014
     16 Juillet - 1ère: Toros de Zalduendo, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Thomas Dufau.
    
https://goo.gl/photos/Dr8CSCe2mexAPEpW6

     17 Juillet - 2ème: Toros de La Quinta,  pour Antonio Ferrera, El Juli et Ivan Fandiño.
    
https://goo.gl/photos/hfrPyeSNzReLyoD39

     18 Juillet - 3ème: Toros de Fuente Ymbro et Joselito, pour Juan Jose Padilla, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/atem39mWT878C41m6

     19 Juillet - 4ème: Toros de Victorino Martin, pour Diego Urdiales, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/SvT16kZvvyNNpuqs8

     20 Juillet - 5ème: Toros de Miura, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Javier Castaño
    
https://goo.gl/photos/evpEjBricqJUBVsT7


DAX - Feria 2014
     14 Août - 1ère: Toros de Montalvo, pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et Juan del Alamo.
    
https://goo.gl/photos/9QFHDs3z5L6sKimV7  

     15 Août/matin - 2ème: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/3aeiSAHZ1GStjCnu6

     15 Août/soir -3ème: Toros de Torrestrella, pour Juan Jose Padilla, Daniel Luque et David Galvan.
    
https://goo.gl/photos/KhqnhydecAjG3o1q7

     16 Août - 4ème: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Antonio Ferrera, Diego Urdiales et Javier Castaño.
    
https://goo.gl/photos/4CiSShvi8KjGiDdE7

     17 Août - 5ème: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Thomas Dufau.
  
  https://goo.gl/photos/wtvF7n2AAPkZqaTw8
 


DAX - Les corridas de "La Salsa 2014".
     13 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Sebastian Castella et Roman.
    
https://goo.gl/photos/W7D7bWLeWYuqjRM98

     14 Septembre: Toros de La Quinta, pour El Cid, Ivan Fandiño et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/ai8KbJH7tA4mNnUt8

 
 
 
A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…
 

« SIGNES DU TORO »  - France 3, la Taurine

     Retrouvez les programmes, les émissions, les archives vidéo, les interviews, les chroniques, les anecdotes et humeurs de la planète « Toros », sur la page « Signes du toro » :
    
Actualité: 
         
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/signes-du-toro    
 

LES ARCHIVES DE « TENDIDO SUD »

     Chaque semaine, regardez « Tendido Sud », programme taurin présenté par Christophe Chay, dorénavant sur "TV SUD":
    
A voir, le sommaire, sur: 
          http://www.mediasdusud.fr/emissions/tendido%20sud

     Les archives de "Tendido Sud" - Via "Youtube":
          https://www.youtube.com/results?search_query=Tendido+Sud

 
 
ARCHIVES MADRILENES...
 

LES REVUES "TAURODELTA" 2016

A Voir et revoir: Toute l'actualité de la plaza Monumental de Madrid, durant la temporada 2016. Des articles et des archives à découvrir, parcourir et approfondir - ici en PDF:
     N°80 - Novembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/80/revista_80.pdf
     N°79 - Octobre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/79/revista_79.pdf
     N°78 - Septembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/78/revista_78.pdf
     N°77 - Août: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/77/revista_77.pdf
     N°76 - Juillet: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/76/revista_76.pdf
     N°75 - Juin: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/75/revista_75.pdf
     N°74 - Mai: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/74/revista_74.pdf
     N°73 - Avril: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/73/revista_73.pdf

Revue "Taurodelta" - 2016 et les années précédentes:
     http://www.las-ventas.com/revista.asp

 
 
ARCHIVES TAURINES
 
   UN "GROS" PEU D'HISTOIRE…

 

     L'hiver et là! Et avec lui, le temps de la réflexion; le temps d'apprendre, encore et toujours; le temps de vivre sa passion et la conforter, en revivant l'Histoire. Et à ce sujet, quelle que soit l'opinion que chacun puisse avoir d'André Viard, il convient de voir et revoir l'immense boulot qui est le sien, concrétisé par l'exposition et les documents audiovisuels qu'il a conçus et présentés, cette année, au fil de plusieurs grandes ferias, d'Espagne et de France. "Les Tauromachies Universelles": une authentique "Œuvre", tant sur le plan didactique qu'artistique, en défense du Toro et de la Fiesta Brava, non par l'insulte, le mépris, la menace et la violence, mais simplement, concrètement, par "l'Histoire", apportée à tous, grands et petits, Aficionados et néophytes, sur un monde "de lumière et d'honneur", que certains, ignares et faussement sensibles, veulent "éradiquer"…
     L'hiver est là! On a le temps! Certes on n'osera demander "aux antis" d'avoir patience et sagesse "d'apprendre un peu, et "connaitre… avant de parler!", car ce sont deux choses dont ils sont absolument, définitivement, incapables… Mais vous qui passez souvent ici, parce que vous êtes "Aficionados et bonnes gens", vous allez vous régaler.
     En tous cas, "Un gros coup de Sombrero" à André Viard, pour tout ce qu'il fait, en défense de la Fiesta, et notamment pour cette "Histoire de Tauromachies Universelles" 2016.

A découvrir, en vidéos:
     La présentation de l'exposition et ses objectifs - André Viard, par Carlos Millet:
     https://www.youtube.com/embed/1_Ax8ZH8Mp0 

     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 1ère partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/rpAFAa4JBEA
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 2ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/xDOIlPqDL10
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 3ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/5Dyl-bJTTs4

 

     VIDEOS  -  « ABSOLUMENT GENIAL ! »  

     Pour l'Hiver 2011/2012...

     Vous êtes Aficionado ! Vous avez le temps! C’est l’hiver... ou l'été!!!  Il fait froid, il vente... ou il pleut ! Rien ne vaut le coin du feu… ou d'un parapluie!
     Profitez de ces instants, à votre rythme, pour regarder cette longue série de courts reportages (moins de cinq minutes, en général), intitulés « Jueves Taurinos », qui nous vient du Mexique, et qui, en une masse d’archives absolument géniale, nous rapporte « le Toreo de là-bas » et son histoire, mais également « la Fiesta Brava… de partout, au long des ans ».
     On trouvera ici des documents « uniques » sur les figures du Toreo, leur vie, leur personnalité toreras, les cornadas qui ont jalonné leur biographie. On trouvera des images totalement inconnues, sur les suertes du Toreo les plus rares, les plus risquées… avec leurs conséquences. Bref, on trouvera tout ce qui fait que « eux ont osé…que nous n’oserons jamais ». Et c’est pour cela « qu’ils sont tous Toreros », et que nous sommes… qu’aficionados ! Mais « de bons… aficionados ! »

     A ne manquer sous aucun prétexte, cette grande série (en 38 chapitres) du site taurin altoromexico.com, commentée par Heriberto Murieta, à l’écran de Toros2000 grâce à Churumbeldelavilla, via Youtube, et qui sera mise en ligne, ici, « dix par dix ! »
     Que lo pasen bien !!!


La présentation des « JUEVES TAURINOS » :
    
http://www.youtube.com/embed/0vMohwtkKdk 

« JUEVES TAURINOS – 1 »(4’54)
    
http://www.youtube.com/embed/uAbFNOOZkjs

« JUEVES TAURINOS – 2 » (4’11)
    
http://www.youtube.com/embed/K2pDypRLLXk

« JUEVES TAURINOS – 3 » (3’48)
    
http://www.youtube.com/embed/b9FdpCosNEw

« JUEVES TAURINOS – 4 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/CC3kkI862eA

« JUEVES TAURINOS – 5 » (3’59)
    
http://www.youtube.com/embed/u2fFxfpSvfM

« JUEVES TAURINOS – 6 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/wABU06nUleg

« JUEVES TAURINOS – 7 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/aqj8poiPZvk

« JUEVES TAURINOS – 8 » (4’25)
    
http://www.youtube.com/embed/TDKL2cmizAw

« JUEVES TAURINOS – 9 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/Um0LV7e3E28

« JUEVES TAURINOS – 10 » (5’30)
    
http://www.youtube.com/embed/4frvoa-m56M

« JUEVES TAURINOS – 11 » (4’51): Carlos Arruza et Alfredo Leal
    
http://www.youtube.com/embed/MsiB8JzlSCQ

« JUEVES TAURINOS – 12 » (4’18)
    
http://www.youtube.com/embed/gBAeNaswYqE

« JUEVES TAURINOS – 13 » (3’42)
    
http://www.youtube.com/embed/l44vitUocGc

« JUEVES TAURINOS – 14 » (3’12)
    
http://www.youtube.com/embed/kOL7LReO9O0

« JUEVES TAURINOS – 15 » (4’42)
    
http://www.youtube.com/embed/ji_ca8doBDw

« JUEVES TAURINOS – 16 » (4’01)
    
http://www.youtube.com/embed/LhgjGbdPD9s

« JUEVES TAURINOS – 17 » (4’07)
    
http://www.youtube.com/embed/mCP79EIPAeo

« JUEVES TAURINOS – 18 » (2’49)
    
http://www.youtube.com/embed/cq68Ipvojus

« JUEVES TAURINOS – 19 » (4’49)
     http://www.youtube.com/embed/jyrcEpSs_KM

« JUEVES TAURINOS – 20 » (5’36)
     http://www.youtube.com/embed/9oXxIVC7lec

« JUEVES TAURINOS – 21 » (4’11)
     http://www.youtube.com/embed/leoexbnrx9c

« JUEVES TAURINOS – 22 » (3’16)
     http://www.youtube.com/embed/v8ZMEKNmXXI

« JUEVES TAURINOS – 23 » (3’53)
     http://www.youtube.com/embed/fmWhdn1pCgo

« JUEVES TAURINOS – 24 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/Wu1XXPL1Szs

« JUEVES TAURINOS – 25 » (4’07)
     http://www.youtube.com/embed/ZfZWj64Bwb0

« JUEVES TAURINOS – 26 » (5’13)
     http://www.youtube.com/embed/tLPCFGa-6Cg

« JUEVES TAURINOS – 27 »
   
 En attente.

« JUEVES TAURINOS – 28 » (3’03)
    
http://www.youtube.com/embed/BheJDuaVd_Q

« JUEVES TAURINOS – 29 » (2’31)
     http://www.youtube.com/embed/9Iu6oCfH-y8

« JUEVES TAURINOS – 30 » (4’35)
    
http://www.youtube.com/embed/_l0BrpTEYMs

« JUEVES TAURINOS – 31 » (3’50)
     http://www.youtube.com/embed/I92V6TsD0Zk

« JUEVES TAURINOS – 32 » (4’13)
     http://www.youtube.com/embed/SuM40G4DK6c

« JUEVES TAURINOS – 33 » (5’12)
     http://www.youtube.com/embed/KWQR-cM4JCI

« JUEVES TAURINOS – 34 » (4’21)
     http://www.youtube.com/embed/dOL3nrYgD_A

« JUEVES TAURINOS – 35 » (2’54)
     http://www.youtube.com/embed/nP38JCOVHwM

« JUEVES TAURINOS – 36 » (5’15)
     http://www.youtube.com/embed/zaufYl6FZ24

« JUEVES TAURINOS – 37 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/oV6actzR9TQ

« JUEVES TAURINOS – 38 » (3’09)
     http://www.youtube.com/embed/fwdbOeebSpA

« JUEVES TAURINOS – 39 » (4’00)
     http://www.youtube.com/embed/_UY-dEebJHg

« JUEVES TAURINOS – 40 » (4’55)
     http://www.youtube.com/embed/TSkot8MHhxA

 

 
 

LES GRANDES ARCHIVES DU PASSE !!!
     Le Toro et le Toreo « d’hier »… 100 ans d’histoire, par l’image, dans cette page spéciale du quotidien "ABC", de Séville:
               « CIEN AÑOS DE TOROS – UN SIGLO DE IMAGENES »
    
                    Ici: http://www.abcdesevilla.es/informacion/archivo_taurino/index.asp