L'ACTUALITÉ TAURINE
(Les dernières 48 H)
Pour toute l'actualité archivée d'Août
cliquer sur "Août"  ci-dessus (par dizaines)  -  (De même, pour tous les autres mois, à leur place - par dizaines de jours)
Les Chroniques de 
Patrick Beuglot
 
 
 

I     ICI, NOUS COMPRENONS, ET ACCEPTONS, QUE L'ON DISE: "LA CORRIDA, JE N'AIME PAS!"
                                                                        MAIS NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS QUE L'ON DISE: " LA CORRIDA, JE N'AIME PAS…DONC, IL FAUT LA SUPPRIMER! "

 
 
 
 ACTUALITE... 
 

"MARS" EST BOUCLE !!!
    
Olivenza a présenté ses carteles…

     3 Février: Dans l'attente de la présentation, demain, des Fallas de Valencia, en un nouveau "show Casasien", on peut penser que "Mars est bouclé", puisque les affiches de la petite, mais importante, Feria de Olivenza ont été dévoilés hier. Du côté de la grande cité du Turia, il est probable que peu de choses changeront par rapport à ce qui a été avancé… Et pour sa part, Castellon a présenté sa "Magdalena"… - Aujourd'hui, Olivenza… Et donc, les trois premières Ferias de la Temporada, toutes en Mars, "sont dans la boite".
     Hier donc, l'empresa Jose Cutiño a présenté une Feria de Olivenza dont on dira que, cette année, il n'y a pas de "coup médiatique". Pas de grande réapparition, comme dans le passé, les dernières étant celles de Padilla et Ferrera. Pas de gros "challenge" ou autre "Duel". Tout au plus "une mixte", avec Ventura et Ponce en tête de gondole. - Curieux d'ailleurs, que l'on retrouve les deux figures, "emparejadas" dans deux des trois premières Ferias de l'année.
     Y aurait-t-il "pibale sous caillou"?  - Ne pouvant pas se mesurer à son adversaire premier, Pablo Hermoso de Mendoza, celui-ci préférant passer les hivers au chaud (et "aux shows") du Mexique, puis écumer les temporadas Européennes à grands coups de "mixtes", Diego Ventura a-t-il pensé à monter "sa mixte à lui", en compagnie de Ponce?  - Ce serait probablement spectaculaire, mais à tout dire "très décevant", et tout le monde aurait à y gagner, encore une fois, sauf l'Aficion. - A suivre donc!!!
    
     La feria de Olivenza 2019 se déroulera donc, du 8 au 10 Mars, affichant cinq festejos en trois jours: Quatre corridas et une novillada picada ("doblete" les Samedi 9 et 10 Mars). - Rien de bien spécial en des carteles "convenus", d'où on notera l'absence de Miguel Angel Perera et Manzanares…
     Bien sûr, grande place sera faite "al Señor Morante", mais c'est encore l'accès d'Emilio de Justo à une feria "de lujo" qui peut encore le plus intéresser… à condition que les toros de Zalduendo "aient du jus". - Chez les "jeun's", on sera (à peine) étonné de la présence de "Toñete" en si belle compagnie, alors qu'il n'a fait encore aucune preuve, sur des cycles importants. On y trouvera là  résultat de la vieille amitié et constante collaboration, entre Jose Cutiño et Simon Casas, lequel aura des intérêts particuliers à placer son "poderdante", puisque le père du torero "appuie" financièrement l'Empresa Madrileño…
     Bref, une feria d'Olivenza… "sans sel ni poivre!", tout comme celles de ce mois de Mars entier, dont on n'attendra, malheureusement, que peu de surprises !!
     Un début de temporada "gris", sur le papier… et un moment "en or", si deux toreros "particuliers" voulaient bien de décider… et aller "de concert": Jose Tomas et Alejandro Talavante!!! - On peut rêver!
     En attendant, toutes ces affiches "de Mars" rempliront elles les 5600 places d'Olivenza; les 10500 de Valencia; les 10500 de Castellon?  - Peut-être, mais on peut également en douter…
     Pour le moment, annoncés hier, officiellement, les carteles de la Feria de Olivenza 2019 sont les suivants:

     FERIA DE OLIVENZA 2019  

Vendredi 8 Mars:
    Toros de El Tajo y La Reina (Joselito), pour Jose Garrido, Luis David Adame et "Toñete".
Samedi 9 Mars - au matin - Novillada piquée:
     Novillos de diverses ganaderias, pour Juanito, Diego San Roman et Carlos Dominguez.
Samedi 9 Mars - au soir - corrida "mixte":
     Deux toros de María Guiomar pour Diego Ventura; et quatre de Garcigrande pour  Enrique Ponce et El Juli.
Dimanche 10 Mars - au matin -
     Toros de Zalduendo, pour Antonio Ferrera, Sebastian Castella et Emilio de Justo.
Dimanche 10 Mars - au soir -
     Toros de Victoriano del Rio, pour Morante de la Puebla, Andres Roca Rey et Gines Marin. 

 

     A VOIR ABSOLUMENT: Ci-dessous, le point sur ce début de temporada (Mexico, Fallas, Madrid, "La Télé" et autres...) par Domingo Delgado de la Camara...

"PAS QUE LES TOROS… QUI ONT DES CORNES !!!"  -  " Actualité 2019"

     Il s'appelle Domingo Delgado de la Camara, et il ne garde rien…"dans l'arrière-boutique"!
     Tout au long de l'année, nous retrouverons les commentaires et les anecdotes d'un Aficionado "de verdad", sur l'actualité d'aujourd'hui, et les souvenirs d'hier… Par ailleurs, la parfaite diction de ce "youtuber spécial" (parce qu'il sait de quoi il parle, lui!), licencié en droit, auteur de plusieurs ouvrages taurins très importants, chroniqueur, polémiste mais avant tout "Aficionado de toujours", est pour chacun d'entre nous une bonne leçon d'Espagnol, d'aujourd'hui et de toujours!
     Una gozada, y… "unas verdades" où l'on sent bien que "les cornus" ne sont pas toujours les toros…  

     Retrouvez aujourd'hui, dans "AL TORO… POR LOS CUERNOS"  -   1er Février  - Au programme:  "L'actualité 2019, d'Ajalvir à Séville, de Mexico à Valencia, de Madrid à... "la télé". - Passionnant!
      
      https://www.youtube.com/embed/2i3dwXtZo8M

     Biographie: Domingo Delgado de La Camara, dans "El Cossio":  http://www.elcossio.com/BiografiaDomingo.html

 
 
     MEXICO: LES CORRIDAS "DE L'ANNIVERSAIRE"
 

MEXICO: "C'EST LA QUE LA PARTIE SE GAGNE, OU SE PERD!!"
     Ahhh! "Si "les deux T" voulaient…

     4 Février : On a vu qu'une fois de plus, la Temporada Grande 2018/19, à la Monumental Mexico, doit être considérée comme un désastre. Et d'ailleurs, Domingo Delgado de la Camara, dans son "Actualité 2019", (ci-dessus), ne mâche pas ses mots à l'égard de l'Empresa et de la méthode employée… Comme quoi, il n'y a pas que nous qui pointons à quel point "la Mejico", plus grande plaza du Monde, est devenue… la plus vide, et ce, quel que soient le cartel…
     Pourtant voyez: "Si les deux T voulaient!!!"... Il suffirait que Talavante et Jose Tomas décident d'une "OPA commune", avec première générale à la Mexico, pour qu'on y refuse du monde… Ce serait le moment où jamais… pour tous !!! - Mais il ne faut pas rêver… Les deux diestros manquent à la fois "de verguenza torera" et d'imagination! - Asi que !!!!
     En attendant: "Es lo que hay!" C'est là tout ce que nous avons, et il faudra s'en contenter! - Ce jour, 4 Février, et surtout demain 5 Février, se célèbre le grand Anniversaire de la Plaza Mexico. Ce sera… le 73ème du nom! Le 5 Février 1946, "El Soldado", Manolete et Luis Procuna y faisaient le premier paseo… Inutile de dire que près de 45.000 personnes peuplaient les tendidos, et qu'il y avait beacoup de monde dehors… Hélas aujourd'hui, si l'on arrive à remplir "le numerado", (la partie basse, numérotée), on pousserait presque un "Houraaaaa!", en Mexicain! Quelle tristesse !
    Cette année, l'Empresa a confectionné deux carteles "à quatre", avec chaque fois, un cavalier figura, qui est "consentido", particulièrement apprécié, de la plaza: Pablo Hermoso de Mendoza, "el Rey", le Roi de Mexico, depuis des années… et Diego Ventura, en passe de le supplanter.  - Ils ne se rencontreront pas, ce qui, encore une fois, est un manque "de tout" de la part de l'Empresa, car, s'il y avait des millions à mettre dans un mano a mano (que l'un des deux cavaliers refuse), c'était bien "là" et en cette occasion… Et il y aurait eu du monde, venu de partout… - Mais là, on donne à Don Pablo la primeur d'un paseo au jour de l'Anniversaire; et à Diego Ventura, celui de la veille, comme "en vedette américaine"… Au vu de la Temporada du Sévillan de La Puebla del Rio, au Mexique, et au vu de son formidable triomphe, le jour de l'inauguration… c'était le contraire qui s'imposait. Ce montage est profondément injuste, et une fois de plus, "le Système a joué… dictant sa loi.
     "Qui va amener du monde, pour ces deux courses ?"
     - A voir! Peut-être même y aura-t-il meilleure entrée, ce lundi, que pour la corrida de l'Anniversaire proprement dite, demain. En effet, Diego Ventura va attirer du monde, bien plus que Don Pablo. Joselito Adame a ses supporters et Andres Roca Rey est… Roca Rey. Quant à "Calita", il a sa qualité mais n'est pas (encore!) taquillero. - Mardi, certes Enrique Ponce "marque" de sa présence, à la Mejico, mais moins qu'auparavant, certaine partie de l'Aficion, bien aiguillonnée par un certaines presse, le poussant "a casita"! Certes Sergio Flores a ses supporters, lui aussi, mais sans pouvoir remplir "à bloc" le moindre tendido. Quant à Luis David Adame, il lui faut vraiment faire ses preuves, à la Monumental…et nous n'en sommes pas encore là.
     Quant aux toros, qui des Montecristo ou des Encinos seront les mieux présentés et "encastés"?  - Ce qui est certain, c'est qu'ils auront été choisis ("soigneusement!") pour le triomphe Torero. Trop, peut-être!
     De fait, plusieurs centres d'intérêt, en ces deux corridas: - Tout d'abord: L'entrée. Bien entendu, il y aura eu des abonnements, et bien ce ceux qui voulaient voir "la première", seront présents… à la seconde! - Et puis: Le retour de Ventura; la confirmation de Joselito Adame, au statut de "N°1" du Toreo actuel au Mexique. Roca Rey, à quelques semaines de l'ouverture Européenne, après un bel hiver… de vacaciones.
     ... Et pour le reste, Señores, rien de bien surprenant à attendre d'un Anniversaire, peut-être "triomphal", ou "triunfalista" mais qui, sur le papier, confirme la grisaille qui présida à toute la Temporada dite "Grande", dans une Monumental Mejico dont chacun sait qu'elle n'est plus "première" en rien… et ce depuis longtemps !!!

     MEXICO - Les corridas du 73ème Anniversaire de la Plaza:
          Lundi 4 Février: Huit toros de Montecristo, pour Diego Ventura, Joselito Adame, "Calita" et Andres Roca Rey.
          Mardi 5 Février: Huit de "Los Encinos", pour Pablo Hermoso de Mendoza, Enrique Ponce, Sergio Flores et Luis David Adame.

A voir: MEXICO, AVANT LES CORRIDAS-ANNIVERSAIRE:
     Clip-vidéo présentant la corrida du 4 Février - par "Plaza de Mexico":
   
 https://player.vimeo.com/video/313723605?autoplay=1
     Clip-vidéo présentant la corrida du 5 Février - par "Plaza de Mexico":
   
 https://player.vimeo.com/video/313723160?autoplay=1

 

MEXICO / 1ère de l'Anniversaire: TRIOMPHE DE JOSELITO ADAME.
    
Oreille à un Roca Rey, peu "a gusto"!
     Diego Ventura sans réussite "au bon choix"!
     Deux tiers de plaza.

     5 Février - Première corrida, dite "De l'Anniversaire", en la plaza Mexico. Certes une bonne entrée, mais sans commune mesure avec ce qui faisait les "5 de Febrero" de jadis… - Corrida qui aura satisfait, en partie, à cause du triomphe de Joselito Adame, au nez et à la barbe des deux grandes figures qui faisaient le cartel: Diego Ventura et Roca Rey.
     Adame est sorti "en maestro", toréant "quieto et templado" tout au long de la tarde, très intelligent et vaillamment technique, devant ses deux toros, dont il sut très bien "administrer" les charges limitées. Trois oreilles et un bon succès pour le diestro d'Aguascalientes, sorti en hombros par son petit frère Luis David. - A ses côtés, l'autre diestro national, "Calita", a peut-être laissé passer une grande chance, en étant "bien mais inégal", devant le meilleur toro de la tarde.
     Pour leur part, Diego Ventura n'a pas connu de succès, devant deux toros qui ne le permettaient pas. Quant à Andres Roca Rey, il  reprenait l'épée, après un long hiver et des vacances bien méritées. Peut-être a-t-il joué de quelque prétention en venant directement à la Mexico, sans trois ou quatre corridas "d'échauffement", par là… Certes il fit preuve de sa volonté permanente, mais on ne le vit jamais "a gusto", ni en mesure de vraiment emballer la plaza. Touchant le "garbanzo" du jour, sorti dernier, il coupe au quatrième de la tarde "une orejita" qui n'ajoutera rien à son curriculum…
     "Bon Anniversaire, la Mejico!" - Peut-être aujourd'hui, après un apéritif, hier, signé Joselito Adame.

     Lundi 4 Février - MEXICO (Plaza Monumental) - 1ère des deux corridas du 73ème Anniversaire" - 2/3 de plaza (entre 26 et 28.000) - Grand beau: Deux toros del Vergel (1et 5èmes), pour le cavalier. Sans grande présence (5ème, portesté), respectivement "noble sans transmission" et manso - Et six de Montecristo, correctement présentés mais manquant de forces et de fiereza, en général. Mansurrones et mobiles. Bon en son ensemble, le brave et noble 3ème. Le pire, 8ème, court et aspero.
     Poids de la corrida: 510®, 526, 561, 524, 539®, 556, 552, 535 kgs.
     Diego Ventura (chaquetilla bordeaux et blanc): Ovation ; et Division - a peut-être fait une erreur de casting, en choisissant des toros d'un fer "en baisse" de caste, depuis des années. Son premier, noble, ne transmettait que peu, et Ventura multiplia les efforts et les effets, tous "avec temple", toréant "à deux pistes", posant deux gros quiebros, faisant briller "Bronce" et "Toronjo", en une actuacion très torera, hélas gâchée à l'acier: Deux pinchazos et un rejon  - Hélas, manso, distrait et sans codicia, son second ne lui permettra que d'être vainement volontaire, avant de tuer en deux élans. Le public attendant autre chose, se divisa, et certains sifflèrent - Cette actuacion malchanceuse laisse porte ouverte à … Hermoso de Mendoza, ce jour.
     Joselito Adame (de rouille et or): Deux oreilles; et Une oreille, avec pétition de la seconde - a confirmé qu'il est bien "le N°1" du Toreo Mexicain, tout d'abord par sa présence et sa capacité à s'adapter aux circonstances et aux toros, en une actuacion "de vibrante quiétude", de temple et souvent "de bon toreo", face à deux toros, nobles mais très limités de forces, auxquels il sut donner "du temps" et la bonne distance, avant de les toréer, souvent "long et templé". Une actuacion "de maestro", qui a bien accroché le public "et les pros", ratifiant le statut de "Figura" de Joselito Adame, en son pays. - Il bâtit deux faenas sur le même patron, donnant d'abord confiance à ses adversaires, les menant d'abord "en ligne droite", sans les forcer, avant de toréer, moitié en imposant, moitié "en caressant", en accompagnant, le tout avec temple et "clarté". Sans oublier des passages spectaculaires, notamment au cinquième (quite par lopecinas (très "bougé") et luquesinas (très "quietas"), Adame tua vite, efficacement, bas le sixième, et remporta un gros triomphe, qui conforte son statut. - A noter qu'il fut en tout moment accompagné, au callejon, par son nouvel "apoderado", l'ex-matador Zotoluco.
   Ernesto Javier "Calita"(de fuschia et or): Ovation après avis; et Palmas - aura peut-être manqué d'expérience et "de corridas". En effet, il aura donné une faena très inégale au bon troisième, ne sachant pas assez "administrer" une noble charge, mais une force limitée, après un bon tiers de piques. Séries "appuyées", trop longues, main basse, que le toro ne supporta pas entièrement, fléchissant beaucoup sur les remates. En voulant placer un "desden", le jeune diestro se fit prendre spectaculairement, mais heureusement sans mal. Il y eut des bons moments, une volonté totale, mais le descabello finit par tout ruiner, après une lame entière, perpendiculaire - Recevant le cinquième par deux largas à genoux, Calita tira des passes isolées, d'un certain empaque sur main droite, rematant parfois joliment, mais pinchant avant l'estocade libératrice.
     Andres Roca Rey (de tabac et or): Une oreille; et Silence - semble avoir manqué de sa légendaire lucidité, en en laissant pas assez de distance à son premier adversaire, ses séries, sur deux mains, n'accrochant pas le tendido. Du coup, il se livra rapidement à un arrimon, à courte distance, multipliant muletazos, cambios dans le dos et autres "inas", avant de mettre un vilain pinchazo et une lame entière, mieux portée. Une oreille "qui ne fera pas histoire" - Devant le dernier, toro compliqué, âpre et prostestant, il ne fut jamais "a gusto", s'efforçant vainement avant d'en terminer d'une entière et descabello. - En cette occasion, "Roca Rey paso, sin mas!"
     Au final de la corrida, Joselito Adame est sorti en hombros, porté par son frère Luis David.

Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - via "Plaza Mexico":
 
   https://player.vimeo.com/video/315368856?autoplay=1
     La vidéo-résumé de la corrida - via "Toroestoro":
    
https://player.vimeo.com/video/315474150?autoplay=1
    
La video-résumé de la corrida - par "SuerteMatador":
   
 https://player.vimeo.com/video/315386222?autoplay=1
     En video et au ralenti: "Detalles de la tarde" - via "Plaza Mexico": Attente
     La reseña de la corrida - par Juan Antonio de Labra, pour "AltoroMexico":
   
 http://www.altoromexico.com/?acc=noticiad&id=33763
     La reseña de la corrida - par Pepe Mata, pour "Toros en el Mundo" (Habituelle mauvaise foi):
   
 https://torosenelmundo.com/2019/02/04/en-la-monumental-mexico-asi-se-triunfa/
     La reseña de la corrida - par Marco Antonio Hierro, pour "Detorosenlibertad":
  
  http://www.detorosenlibertad.com/?p=54032
     La reseña de la corrida - par Jorge Eduardo, pour "Opinion y Toros":
  
  http://www.opinionytoros.com/noticias.php?Id=59989
    
Les photos de la corrida - par Emilio Mendez, pour "Suertematador":
   
 http://www.suertematador.com/fotos2018/mexico4feb/galeria.php?newGD|slides|0
     Les photos de la corrida - par Sergio Hidalgo, pour "AltoroMexico":
   
 http://www.altoromexico.com/index.php?acc=galprod&id=5785
     Les photos de la corrida - par "NTR Toros", via "Mundotoro":
 
   https://www.mundotoro.com/noticia/galerias/plaza-mexico-04-02-2019-i

 

MEXICO / Corrida de l'Anniversaire (2ème): "TRIOMPHALE… OU "TRIOMPHALISTE" ????
     Les trois matadors "en hombros", avec le ganadero.
     Hermoso de Mendoza perd des trophées au descabello.
     1/2 plaza… pour l'Anniversaire 2019 !!!

     6 Février -  La corrida du 5 Février 2019 était-elle "celle qu'il fallait", pour réveiller l'Aficion Capitalina et la ramener sur le chemin de la Monumental? - Nul ne le sait, d'autant "qu'après", il n'y a plus rien, ou presque… Toujours est il que cette 73ème édition de la corrida "del Aniversario", s'est terminée sur une sortie a hombros des trois diestros, qui avait fait le paseo… à pied. Le cavalier, à l'inverse, dut rentrer… "caminando". De fait, il s'en sera fallu de peu pour que Pablo Hermoso de Mendoza rejoigne ses trois compagnons en triomphe… De cinq descabellos exactement!
     Bref! Ce fut une corrida "triomphale", mais également "triomphaliste". Sur six oreilles coupées, on pourra en discuter au moins deux, ce qui réduit quelques peu le son des trompettes de la Gloire.
     Enrique Ponce a été "en Ponce", et avec cela, tout est dit! "En maestro!" d'un bout à l'autre, manquant de peu un "quatre oreilles", après une actuacion que seuls ses "pauvres ennemis", comme "el Señorito" Pepe Mata, lui  discuteront. - Sergio Flores a confirmé qu'entre La Mexico et lui, "se passe quelque chose" qui l'inspire et le fait se surpasser, le public ne pouvant nier sa sincérité - Et Luis David Adame, "en torero-novillero", ambitieux et torero, malgré le mauvais "loto" et une cornada, heureusement moins grave que n'aurait pu être la cogida. En un mot, une corrida "importante", avec trois diestros "a hombros, mais qui, hélas… ne solutionne rien ! -
     Une corrida importante...avec "demi-plaza" en la Monumental, première du monde!  - Ayyyyy ! Bon Anniversaire quand même, "Mejicoooo!"

     Mardi 5 Février - MEXICO (Plaza Monumental) - 2ème des deux corridas du 73ème Anniversaire" - 1/2 plaza ( environ 22.000 personnes - Belle tarde: Huit toros de Los Encinos, correctement présentés (très bien les 2, 3 et 8èmes) qui, en général, donnèrent satisfaction, notamment les 2ème, du nom de "Garcia Marquez"; et 5ème (2ème de Mendoza), du nom de "Alameda", auxquels fut concédé l'honneur de l'arrastre lento. - Encastado avec un peu de sentido, le 3ème; et médiocre, soso, sans charge, le 8ème.
     Poids de la corrida: 546®, 535, 510, 512, 476®, 502, 523 et 535 kgs.
     Pablo Hermoso de Mendoza (de Goyesco noir à fil blanc): Légère division; et Une oreille - s'est comporté "en figura", toréant "pour lui", sans oublier les clins d'yeux au tendido, ce qui est logique et naturel. Actuacion "de maestro", de "professeur" dans les domaines de la géométrie et des cadences, des distances et de la gestion du temps. Sans la pression d'avoir "à remonter" le triomphe de Ventura, la veille, De Mendoza "lidia" et toréa, libéré et "a gusto". Bonne faena, complète, à son premier, entrant a clavar et sortant des suertes très élégamment, mais hélas, manquant son final en un rejon, défectueux et… cinq descabellos - Par contre, il tua mieux le bon quatrième, du nom de "Alameda", auquel il avait donné lidia complète, levant le public en une grande paire, à deux mains. Une oreille, "forte", et toujours le statut de "consentido", à la Monumental. Seul échec: Ne pas être "sur la grande photo", au final. 
     Enrique Ponce (de bleu indigo et or): Deux oreilles; et Vuelta - a cette extraordinaire faculté "d'être là", bien présent et avec des ganas de novillero, au jour de prime importance. Ce jour, en pleine forme, au sommet de son art, le Valenciano monta une superbe faena à son premier, une de plus, faite d'élégante et intelligente technique, "s'abandonnant" à ce toreo si personnel qui "impacte" le gradin. Faena complète au bon premier, bien rematé à l'épée, et Deux oreilles "unanimes" - Le sixième refusa la pique, mais le Maestro de Chiva sut en exploiter les qualités de noblesse, finissant par monter un nouveau faenon, hélas gâché à l'acier, en deux pinchazos et une lame entière, desprendidita. Pas de trophée (s'il tue, il coupe deux!) mais vuelta "totale", aux cris de "Torero! Torero!" - Grosse actuacion, et gros triomphe d'Enrique Ponce.
     Sergio Flores (de vert bouteille et or): Une oreille; et Une oreille - confirma que la Mexico est bien sa plaza, quelle que soit l'opposition. - Cela débuta pourtant difficilement, avec deux "sustos" au début de la faena à son premier, qu'il avait bien quité, par caleserinas. Puis, comme tant de fois, mêlant vaillance et classicisme "baroque", Flores remonta la faena, clôturant par manoletinas au cordeau et un gros coup d'épée. Oreille "de valiente"!  - Face au septième, du nom de "Wolff", noblote mais encastadito, ce fut une faena torera, sérieuse, tirant bien sur chaque piton, et intercalant de bons adornos, comme arrucinas, dosantinas, trincheras, bienvenues. Pinchazo et estoconazo, ouvrant puerta grande.
     Luis David Adame (de bleu marine et or): Deux oreilles (protestée la 2ème); et Silence - a touché le mauvais lot, un premier "complicadito"; et un second "apagado"… Ambitieux, vaillant, "puesto", le petit frère de Joselito Adame "aguanta" son premier, restant toujours "torero", mêlant des muletazos de courage et d'autres "de empaque", bien reçus par le tendido. Voulant clore par bernardinas, Adame se fit prendre de plein fouet, recevant une  cornada "envainada" à l'arrière de la cuisse gauche. Se relevant "sin mirarse", le jeune diestro mit une lame entière, une partie du public protestant la deuxième oreille demandée, et accordée - Revenant de l'infirmerie pour lidier le dernier de la soirée, Adame eut malchance de tomber sur le seul… qui ne chargeait pas: Soso, quedado, aplomado. Adame fit de vont efforts, laborieusement, et tua mal, en trois élans.
     Au final de la corrida, Enrique Ponce, Sergio Flores, Luis David Adame et le ganadero Eduardo Martinez Urquidi, sont sortis en hombros, par la porte "del encierro".

Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - via "Plaza Mexico":
  
  https://player.vimeo.com/video/315577312?autoplay=1
     La vidéo-résumé de la corrida - via "Toroestoro":
   
 https://player.vimeo.com/video/315794892?autoplay=1
     La video-résumé de la corrida - par "SuerteMatador":
   
 https://player.vimeo.com/video/315664202?autoplay=1
     En video et au ralenti: "Detalles del Aniversario" (les 2 tardes) - via "Plaza Mexico":
     https://player.vimeo.com/video/315800126?autoplay=1

     La reseña de la corrida - par Juan Antonio de Labra, pour "AltoroMexico":
   
 http://www.altoromexico.com/?acc=noticiad&id=33769
     La reseña de la corrida - par Pepe Mata, pour "Toros en el Mundo" (Habituelle mauvaise foi):
  
  https://torosenelmundo.com/2019/02/05/en-la-monumental-mexico-la-gran-leccion-del-publico/
     La reseña de la corrida - par Marco Antonio Hierro, pour "Detorosenlibertad": Attente
     La reseña (ficha) de la corrida - par Jorge Eduardo, pour "Opinion y Toros":
 
   http://www.opinionytoros.com/noticias.php?Id=59990
     Les photos de la corrida - par Emilio Mendez, pour "Suertematador":
 
   http://www.suertematador.com/fotos2018/mexico5feb/galeria.php?newGD|slides|0
     Les photos de la corrida - par Sergio Hidalgo, pour "AltoroMexico":
  
  http://www.altoromexico.com/index.php?acc=galprod&id=5786
     Les photos de la corrida - par "NTR Toros", via "Mundotoro":
  
  https://www.mundotoro.com/noticia/galerias/plaza-mexico-05-02-2019-i-laplazamexico 

 
 
 
 

VALENCIA "OFFICIALISE" SES FALLAS…

     5  Février - Au cours d'une  présentation bien élaborée, Simon Casas, patron de l'Empresa Valenciana, a officialisé les carteles de la Feria des Fallas 2019. Ils sont tels que la Presse spécialisée les avaient révélés, la semaine dernière. - Feria "classique", sans grande "traca", dont Domingo Delgado de la Camara (voir plus haut) a déclaré qu'elle était "la plus terne" de plusieurs dizaines d'années…
     Simon Casas en est fier, tout simplement parce que…"Es lo que hay!" et qu'il faut faire avec ce qu'il y a!!! - Malheureusement, les têtes du "Système" mènent la barque, et lui-même… en est une!

Voir à ce sujet:
     En video: La présentation des carteles des "Fallas 2019" - via "J.E.T":
  
  https://www.youtube.com/embed/tGdbCSQTdzE
     En vidéo: Présentation des "Fallas 2019" - Interview de Simon Casas - via "J.E.T":
  
  https://www.youtube.com/embed/dBiv5_Vt1pg
     En video: Fallas 2019 - via "Toros en libertad":
   
 http://www.detorosenlibertad.com/?p=54031

 

SEVILLA: CORRIDA DE PÂQUES, BOUCLEE !
    
Morante restera… devant sa télé!  

     6 Février: Elle est, on le sait, celle que les Sévillans considèrent comme "la plus importante de l'année"… Tous les toreros "figuras" se battent pour en faire partie, et chaque année, les négociations sont du plus serrées, entre "l'offre" de l'empresa et "la demande", c'est-à-dire les exigences des vedettes…
     Si l'on regarde bien, il n'y avait pas grande option, pour la Corrida "de Resurreccion" 2019 en la Maestranza. Sur trois postes, deux s'imposaient d'office: Andres Roca Rey, triomphateur de la Temporada passée, et surtout, "apodéré" par Ramon Valencia, empresa de Séville; et Jose Maria Manzanares, qui, bien qu'Alicantino, est tout à fait "el hijo predilecto", le fils adoptif préféré des Sévillans. - Donc, ne restait qu'un poste!!! Naturellement, tout le monde pensait au Morante! Et de même l'empresa. Cependant, celui-ci restant sur sa position de ne pas vouloir de télévision comme témoin de ses "exploits", il s'est disqualifié lui-même, et c'est donc le Juli qui ouvrira paseo, le Dimanche 21 Avril prochain, pour lidier un lot de Victoriano del Rio.
     De son côté, Morante reste toujours "en discussion": On murmure qu'il pourrait mener le paseo de la corrida "du Dimanche suivant", qui fait tampon entre Pâques et la Feria d'Avril… Qu'il serait de même de la corrida du Corpus, lui redonnant du coup un grand écho… et qu'il reviendrait pour la San Miguel. Le tout, bien sûr, en absence des caméras… On murmure également qu'il pourrait venir "à deux", lors de la Feria, une corrida étant retransmise et l'autre non! Mais là, c'est la télé qui coince: "Il y a un contrat signé… que l'empresa devra respecter, Morante ou pas! Non mais des fois!!!"
     Une chose paraît sûre, en tous cas:
     Dimanche de Pâques à Séville: El Juli, Jose Maria Manzanares et Andres Roca Rey, face à un lot de Victoriano del Rio, la corrida étant télévisée en direct.  

A lire: Les echos et bruits "TéléMorantistas" - par A.R Del Moral, dans "Torosenlibertad":
 
   http://www.detorosenlibertad.com/?p=54034

 

"A LOS TOROS, CON "EL YIYO" Y "SUERTEMATADOR.TV"
    
Nouveau magazine de l'Aficion Mexicaine.

     7 Février: Présenté conjointement par Ramon Avila "Yiyo" et Emilio Mendez, directeur de "Suertematador", le nouveau magazine en vidéo, depuis le Mexique. Actualité, entrevues, images aficionadas et… l'accent de ce "Là-bas Taurin".
     Au programme du Magazine du 7 Février: Les corridas "del Aniversario", à la Mejico.
  
  https://player.vimeo.com/video/316028258?autoplay=1  

 

A la veille de 2019: PERERA !!!!!

     8 Février  -  Il est l'une des grandes questions de l'année qui vient! - Il est l'un des toreros les plus "poderosos" de l'Escalafon, mais aussi l'un des plus "plats", lorsque les choses ne sourient pas! - Il est également l'un des plus "solidaires" des figuras, notamment en lien avec son ami Juli, ou carrément "derrière", en bon lieutenant… - Il est Miguel Angel Perera!
     Durant une grosse décade, il eut pour apoderado, second père, grand frère, un torero… Le duo, allant "en indépendant", se battit de concert, l'un dans le ruedo, l'autre dans les despachos… Et cela fonctionna très bien, malgré les hauts et les bas du premier, et les solides inimitiés du second… Cela fonctionna parce que "la casta" des deux, chacun dans son domaine, parvenait à convaincre et souvent s'imposer… 
     Puis soufflèrent quelques mauvais vents: Une cornada terrible, pour le premier, dont il ne s'est pas tout à fait remis, notamment à l'heure de l'épée, au seul moment de la lidia "où l'on perd la tête du toro". La maladie du second, qui le laissa longuement affaibli, tandis que son torero "second fils" s'en allait, seul, de par des routes semées d'embûches…et de pinchazos. Et puis, il y a quelques semaines, la décision, la rupture, la séparation, le divorce… A l'amiable, bien sûr! Mais divorce quand même!  
     Né en Novembre 1983, en terres d'Extremadura, Miguel Angel Perera va entamer sa  16ème année d'alternative (23 Juin 2004, à Badajoz). - Les Aficionados du Sud-ouest perçurent vite sa qualité "de temple" et ce courage serein qui est le sien, à San Sebastian, au concours d'hiver 2002 à Illumbe, où il se présenta avec picadores; puis l'année suivante, avec un  "novilladon" de Fuente Ymbro… Bien sûr, il n'étonna personne en faisant un début triomphal à Madrid, où "il débarqua", le 6 Juin 2004, coupant trois oreilles… - Puis ce fut la grande alternative, en Feria de Badajoz, et rapidement, le passage du novillo au toro!!!
     Durant douze ans, il marcha, en totale symbiose, avec Fernando Cepeda, apoderado-torero! - Curieusement, Cepeda qui fut torero-artiste, torero "de empaque", torero "Sevillano puro" et donc "très inégal" ou irrégulier, fut un grand apoderado pour Miguel Angel Perera, "torero-bucheron", poderoso et répétitif, dans le répertoire classique; et "classiquement tremendista" en certaines phases de fin de faena et arrimones, où il lui arriva de supplanter Paco Ojeda lui-même, dans l'inventivité et l'enchaînement de "parones" et suertes invraisemblables de lié et de serré, parvenant à "faire peur au toro", ou à le faire reculer, "acojonado"! En fait, le toreo de Perera était la totale "antithèse" de celui de Cepeda…
     2008 fut sa grande année, avec 91 paseos de par le monde, avec pour bilan 58 "puertas grandes" et 169 trophées… - 2008, c'est plus particulièrement l'exploit, historique, du "unico espada" de Madrid, le 3 Octobre, où il triomphe, avec deux cornadas dans le corps… - Et puis, le souvenir, également inoubliable, des deux "Puertas Grandes" de Madrid, à la San Isidro 2014, coupant cinq oreilles à deux lots de Victoriano del Rio et… Adolfo Martin.
     Malheureusement, il y eut le 15 Septembre 2015, et "Botcario", le toro de Domingo Hernandez. D'un coup de piton, il lui ouvre le ventre et l'envoie par-dessus la barrière, au callejon. Une cornada "gravisima"! - Depuis… Perera "est en Perera", quoique un peu plus laborieux…jusqu'au moment de l'épée, où là, carrément, sa "facilité" et son "efficacité" ne sont jamais revenues… Du coup, les trois dernières années voient Perera "pincher" de bonnes faenas, en particulier en 2017 à Bilbao avec les Jandilla…
     2018 le voit retrouver seulement "une partie" desa puissance et "de la chance". Cependant, la Temporada sera "une demi-teinte" de gris, heureusement sauvée par les deux indultos, de "Libelula", toro de Cuvillo, lors du mano a mano avec Jose Tomas, le 29 Juin, en plaza d'Algerciras; et de "Sereno", toro de Torrealta, le 4 Août, en Feria de Huelva…   
     C'est ce Miguel Angel Perera, énorme torero, plein de sereine ambition, malgré les coups, mari et papa heureux, qui va entamer sa seizième année de matador, et donc "une nouvelle étape" de sa vie professionnelle, désormais accompagné par Santiago Ellauri (que l'on connaissait bien, menant le Cid), et Pedro Rodriguez Tamayo, très proche de l'Empresa Pages, menant la plaza de Séville… Une grande équipe, assurément, et probablement deux paseos à la prochaine Feria de Abril, "bien colocado"! Mais un Miguel Angel Perera qui sera regardé "à la loupe", car ces nouvelles "facilités" (si l'on peut parler ainsi!) ne manquant pas d'alerter, voire d'inquiéter ceux qui avant tout admirait en lui… son indépendance.
     Un Miguel Angel Perera qui sera "un des points d'interrogation 2019"…
     Un Miguel Angel Perera qui se livre, ici, devant les caméras de "TeleToros", en son programme "El Kikiriki", mené par David Casas… 
     Un Miguel Angel Perera, "jeune vétéran" et très torero, "dans et hors des ruedos"…

A voir, en video: "El Kikiriki" avec Miguel Angel Perera - via "Toro":
 
    https://www.youtube.com/embed/PSHEEjtwFuo

A visiter: Le site de Miguel Angel Perera:
  
  https://www.miguelangelperera.es/

 

SEVILLE ET MORANTE... "FONT L'AFFICHE" !

     9 Février - Fin de semaine "de duende" et… d'affaires !- Oh rassurez-vous! Séville est toujours là, resplendissante au soleil. Dominant sa ville, la Giralda sommeille, hautaine, gardant un œil lugubre sur cet espèce de "machin" que les hommes modernes ont élevé, plus haut qu'elle, comme pour lui faire la pige et la ranger au rang des "has been". Le machin en question s'appelle "La Torre Pelli"* qui, avec ses cent soixante-dix-huit mètres, prétend "effacer" les quatre-vingt-dix-sept mètres cinquante de la Giralda. - Foutaise! Comme si l'acier, le béton et le verre pouvaient, d'un coup, faire oublier la vielle pierre, séculaire… - Mais bon! On peut comprendre que "La vieille Dame" l'ait mauvaise: Ce n'est plus elle que l'on voit en premier, en arrivant en bords de Guadalquivir… "Y eso no se puede aguantar!"  
     Pendant ce temps, la Torre de Oro se prélasse, car n'ayant aucun souci: Il y a bien longtemps qu'il n'y a plus d'or, ici ni ailleurs…  La Plaza de España offre toujours, généreusement, sa gigantesque demi-lune aux passants qui passent, et les jardins rivalisent d'attrait, même en hiver, chacun guettant les prémices du printemps en chaque allée du Parque Maria Luisa… Et au milieu de tout cet enchantement, blanche et ocre, resplendissant au soleil de Janvier, la Real Maestranza garde tout son lumineux mystère, préservant jalousement ses historiques moments de gloire, et "préparant" ceux qui viennent…

     Et en parlant de "ce qui vient!", justement, Séville a fait un grand pas, hier, vers sa future temporada, et sa Feria .. de Mai! - Bon, on sait le gag du calendrier: La Feria de Abril aura lieu en Mai! C'est fait, on n'en parle plus! Bien que cela dérange un paquet de Sévillans! Et ils ont raison!
     Deux "grands pas", donc, hier en bord de Guadalquivir: "L'affiche" de la Temporada Sévillane 2019 vient d'être dévoilée, et… la bombe: "Morante fera le paseo quatre fois, cette année à la Maestranza, dont trois durant la Feria…"
     - Jo! - Vaya cachondeo! - Ainsi donc, aimant à se faire désirer, le "génie" de La Puebla del Rio a fait bouillir la sauce (et donc le sonnant et trébuchant des négociations), pour enfin "daigner" accepter ce qu'on lui proposait: Une corrida en pré-feria (1,2 ou 3 Mai) et deux en Farolillos, dont le 6 Mai, lundi d'ouverture officielle, la suivante pouvant avoir lieu les Jeudi 9 ou Vendredi 10…
     En fait, c'est lors de la cérémonie de présentation de "l'affiche" que Ramon Valencia, patron de l'Empresa Pages, s'est livré à cette confidence… officielle: "Morante, quatre fois, dans la Temporada, dont trois en Mai! De même que Juli, Manzana et Roca Rey!"  - Bon! Ca, c'est fait! Maintenant, cela va aller vite!  - On a déjà deux carteles bouclés: Dimanche de Pâques, avec Juli, Manzanares et Roca Rey, devant des Victoriano; et Lundi 6 Mai (à confirmer!): Morante, Manzanares et Roca Rey, devant les Cuvillo qui, en définitive, ne viendront qu'une fois. Jusque-là, on est bon! Le reste va vite filtrer, au long des jours qui viennent. Les espions sont sur la brèche!
     Séville "respire": Morante sera à la Feria! - Oui! Mais à quel prix? Et par ailleurs: "Avec ou sans télé?" - Ce sera probablement "avec"! Morante étant désormais mené par Matilla, et ce dernier étant "l'âme damnée" de l'Empresa Sévillane, aucun cartel, pratiquement, ne se faisant sans son aval, le diestro n'aura pu que se laisser fléchir aux arguments du… patron! - Es asi! Par ailleurs, Séville a signé un gros contrat de trois ans avec Movistar et son "Télé-toros", ce qui ne pourra probablement pas se "renégocier". Pourtant attention! Nous sommes en Andalousie, et à Séville, et là… tout est possible!!!!

     Et donc, "l'affiche" de la temporada 2019 à Séville vient d'être dévoilée… Au vu des éditions précédentes, on pouvait tout craindre!  - Cependant, et même "en n'aimant pas du tout!", on ne bastonnera pas trop sur "l'Affiche 2019". Et ce pour deux raisons:
     - D'abord par son auteur est une femme, et qu'ici, on respecte au plus haut point les dames. Si Señor! Et donc, Maria Gomez, la célèbre artiste Salmantina est la seconde femme ayant eu l'honneur de créer pour "toute une temporada" au Real de la Maestranza Sevillane. Elle est… la 26ème à connaître ce digne moment, la collection débutant en 1994, certains de ses auteurs étant "des artistes" et "des taurins", d'autres étant "connus" et à vrai dire… "indignes!" Cependant, tous les goûts sont dans la nature, même les plus mauvais…
     - Cela nous amène à la deuxième raison, pour laquelle on ne se montrera pas trop sévère, ici: "Le torero "ressemble" à un torero! Et le toro "ressemble" à un toro!"  - Ne rigolez pas! Même si cette chicuelina de son auteur, Manuel Jimenez "Chicuelo", ne vaut pas une photo d'Arjona ou de Berho; et même si le toro nous paraît "un buey de carreta", très lointain de celui qui devrait faire l'honneur de la Maestranza, on dira que…"ça se tient!", mieux en tous cas que certaines horreurs passées, dont certaines semblaient carrément "des contre-publicités" à la Fiesta Brava, et ce, placardées sur les murs de la plus belle et plus emblématique des plazas de toros. Un comble! - Alors bon!!! Ne soyons pas trop "vaches"!  
     Bref, la saison est lancée et l'Aficion Sévillane respire désormais mieux: "Son Morante" sera bien là; et "l'Affiche" ressemble à quelque chose! - Comme s'écriait l'ami Rafael, hier au téléphone : "Ozu! Ezo no se pue aguantaaaaa!"
     - Comme il a raison, le bougre!

A ce sujet, voir et lire:
     En video: La présentation du cartel 2019 - via "Correo de Andalucia":
   
 https://www.youtube.com/embed/qfp4JgBUFG0
     A lire: Présentation de l'Affiche et "la bombe Morante" - Dans "ABC"/Sevilla:
   
 https://sevilla.abc.es/cultura/toros/sevi-morante-tendra-cuatro-tardes-abono-maestranza-sevilla-201902081433_noticia.html
     En photos: Les carteles passés - via "La Real Maestranza de Caballeria":
     http://www.realmaestranza.com/mecenazgo/colecciones/carteles_contemporaneos-ides-idhtml.html

*A lire: "La Torre Pelli"/Séville - via "ABC"/Sevilla:
   
 https://sevilla.abc.es/sevilla/20150216/sevi-torre-pelli-edificio-alto-201502152030.html

 

"TOROSENELMUNDO" (Programme Taurin Mexicain)
     Pepe Mata, son magazine hebdomadaire, son actualité, ses polémiques…

Programme du 8 Février:
     https://player.vimeo.com/video/316218694?autoplay=1%22

 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

    9 Février: Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.net

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 9 Février)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 :
   
 http://www.rtve.es/alacarta/videos/tendido-cero/tendido-cero-09-02-19/4977220/
 

MADRID: LA BOMBE… DU "BOMBO" !
     Fidèle à son idée, Simon Casas et l'Empresa de Madrid organise un tirage au sort, pour la San Isidro.

     10 Février - On pourra dire ce que l'on voudra de Simon Casas, mais en aucun cas lui reprocher sa passion taurine ni "la suite dans les idées".
     On se souvient que, inspiré par une soudaine lumière, ou s'étant inspiré de quelque suggestion glanée ça ou là (y compris même ici, en 2003/2005), l'Empresa de Madrid a monté sa feria de Otoño 2018 "al bombo", c'est à dire au tirage au sort, exactement comme on le fait des grandes compétitions sportives internationales, notamment les Coupes du Monde ou d'Europe de Football, par exemple. - Là: Une urne avec le nom des ganaderias, et une autre avec celui des toreros. Une main, innocente ou pas, mais ce jour-là honnête, tire la ganaderia, puis les noms des trois diestros qui vont la lidier… Au hasard, Baltasar!!! (Y compris, surtout pour la corrida de Iban!) - On se souvient que pour la Feria d'Automne, la formule avait bien fonctionné, à la satisfaction de l'Aficion.
     Aussitôt, Simon Casas avait annoncé que pour la prochaine San Isidro, en 2019,  "il y aurait "bombo !", c'est-à-dire le tirage au sort des carteles, même si l'on penserait à une formule spécifique à cette Feria gigantesque à laquelle sont appelées à participer toutes les figuras… Et aussitôt, celles-là levèrent le bouclier, principalement le Juli, en d'âpres déclarations du style: "Nous sommes figuras, et notre statut nous permet de choisir qui nous voulons, ce que nous voulons, au prix que nous voulons… Na!"  Ce en quoi Monsieur Juli aurait mieux fait de ce taire, avec tout le respect qu'on lui doit, ainsi qu'à une glorieuse trajectoire "à peine" entâchée de plusieurs centaines de "Julipiés", peu honnêtes… - Simon Casas répondit et répliqua, avec la conviction et l'audace de sa passion… Puis vint le long hiver, et tous s'accordèrent à penser, dire, écrire que "Oublié le bombo, pour la prochaine San Isidro! Madrid reviendrait à la formule habituelle: "A l'empresa de composer avec les caprices de chacun!"
     Oui mais voilà: L'homme a des convictions, et "son statut à lui", Empresa de Madrid, "La Cathédrale! La première!", lui permet d'aller au bout, ou presque, de ses idées les plus "évolutionnaires"! Et donc, c'est hier qu'a éclaté "La bombe del Bombo"!!!
     Il y aura bien "Tirage au sort" pour la prochaine San Isidro!!! - Certes il sera "partiel" et non "total"… mais la formule intéresse et permettra déjà une belle "évolution", voire petite "révolution", dans les rangs de ces messieurs les Figuras, lesquels demeureront quand même "protégés des corridas dures"!
     - Hombre! "Tiempo al tiempo!" Laissons faire le temps! - Là, à condition que la liste des toreros ne soit pas "pipée", il s'agira de permettre à dix toreros  dit "modestes", plutôt condamnés à lidier "du dur", de pouvoir entrer en dix cartels "de lujo", face à  dix fers réputés "de garantie", encadrés de deux "figuras"… Chaque fois, une urne et un nom, face à une autre et un fer! Les ganaderias entrant dans "le bombo" sont déjà annoncées, et il y a du beau monde: Garcigrande-Domingo Hernandez, Puerto San Lorenzo-Ventana, Juan Pedro, Fuente Ymbro, Jandilla-Vegahemosa, Parladé, Montalvo, Adolfo Martin… et deux de Alcurrucen.  
     Bien entendu, il faut attendre, car, par le jeu des "intérêts divers", la liste des "dix modestes" peut… ne pas l'être autant que cela!  En effet, dans son intention, l'Empresa parle de choix entre plusieurs catégories de toreros: Des toreros plus traditionnellement voués à des corridas dures, mais également des "confirmants d'Alternative; des toreros "émergeants"; des toreros dont le fait d'accepter "le bombo" leur offrira une deuxième corrida, dans la Feria; et enfin… des toreros qui auront toute légitimité pour entrer dans la feria…
     ...Ce qui, bien entendu, laisse tout pouvoir à l'Empresa  de revenir, ou presque, dans des cartels "traditionnels", acceptés par "ceux du haut"! Ainsi, une confirmation d'alternative, devant Jandilla, encadrée de grands noms, n'aurait rien d'original… mais, par exemple, Fernando Robleño "tirant" la corrida de Garcigrande, avec Juli et Manzana… voilà qui aurait "du sel", et ne ravirait pas forcément nos "stars"! Digo yo! - Donc, Attente!
     Bien entendu, ce ne sont "que" dix affiches, sur les quelques vingt-sept corridas de la San Isidro. Mais c'est déjà un départ! Et si cela se passe bien, tant dans "le choix" des toreros en lisse que dans le déroulement proprement dit du processus ("de A à Z"), nul doute que Casas ira plus loin et que sa formule prendra de l'ampleur, à Madrid et ailleurs… - En une époque où le Toreo semble "figé", comme "uniformisé", le hasard pourrait bien faire les choses, aidé en cela par "l'envie", tout simplement… Envie "d'une autre Fiesta Brava", où le toro et l'homme prennent toute leur dimension… par-delà les palabres de despachos et petits arrangements entre amis…
     A vers si es verdad! A ver si funciona!
     En tout cas, la machine est en route, et nul ne devrait l'arrêter! - Ojala!!

Lire à ce sujet:
     Par Vicente Zabala de la Serna, dans "El Mundo":
   
 https://amp.elmundo.es/cultura/toros/2019/02/09/5c5ec572fdddff4c968b465f.html
     Par Antonio Lorca, dans "El Pais":
   
 https://elpais.com/cultura/2019/02/09/actualidad/1549747679_447996.html
     Par Rosario Perez, dans "ABC"/Madrid:
   
 https://www.abc.es/cultura/toros/abci-carteles-san-isidro-bombo-diez-toreros-y-diez-ganaderias-201902091549_noticia.html

Spécialement:
     Interview de Simon Casas - Par Rosario Perez, dans "ABC"/Madrid:
  
  https://www.abc.es/cultura/toros/abci-simon-casas-si-figura-no-apunta-bombo-no-podra-matar-esas-ganaderias-san-isidro-201902092148_noticia.html

 
 
 
 
     AVIS: Pour le moment, retrouvez les archives du mois de Janvier 2019, en fin de Décembre 2018 - La "bascule" 2018/19 se fera dans quelques jours. - Merci et... Bonne Temporada à tous!
 

POUR VOUS... "MUNDOTORO" DATE TOUTES LES FERIAS DE LA TEMPORADA 2019 !

     S'il a, encore une fois, été désigné comme "le Number One" des sites taurins, ce n'est pas pour rien. En effet, tant au plan "Images" que "Chiffres et Lettres", Mundotoro est en perpétuelle "cherche et recherche", mettant à disposition des Aficionados, quels qu'ils soient, l'Actualité taurine et le Mundillo… en quelques clic! - Pour dernier exemple, la prochaine saison vient d'être annoncée, datant précisément, au calendrier, la succession des grandes ferias, constituant l'immuable "circuit" des toreros et de aficionados…
     Ainsi donc, en deux parties, la temporada se présente comme suit, annoncée par "Mundotoro":

1ère partie (jusqu'à mi Juillet) - via "Mundotoro":
     https://www.mundotoro.com/wp-content/uploads/Contenido/calendario-ferias-2019/

2ème partie (Juillet et suite) - via "Mundotoro":
 
   https://www.mundotoro.com/wp-content/uploads/Contenido/calendario-ferias-2019-parte-II/
 

 
 
 
UN GRAND SALUT ET ABRAZO...
     ... à tous ceux qui nous suivent et envoient des mails, souvent émouvants, Français Aficionados installés au Mexique, au Brésil, en Chine, en Afrique du Sud, en Russie, au Chili, ou ... à Colmar !!!  (Si d'autres nous suivent, depuis d'autres terres, merci de le signaler!)
     Merci à vous, bonne route et bonne Aficion, même... là-bas !!!
     Fidèlement, depuis la France - Toros2000
 
 
 
 
 

GALERIES PHOTOS - Patrick Beuglot : SOUVENIRS, SOUVENIRS… DES FERIAS DE SUD-OUEST !
     "Ces toros et ces hommes… ce jour-là!" 

 

     Avis: Ces longues séries de photos n'ont pas vocation, ni prétention, "à l'artistique", mais plutôt celles de reportages sur "Ce qui s'est passé ce jour-là, toro par toro". Ainsi, vous retrouverez des moments que vous avez vécus, ou découvrirez ceux que vous auriez pu vivre, avec "ces Toros et ces hommes.. ce jour-là !"

     Avertissement technique:  Pour ouvrir chaque galerie, faire clic droit sur le lien et "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" - (On peut visionner "en global", au "Uno por Uno", choisir "la" photo qui intéresse, ouvrir en diaporama; bref, naviguer à volonté)
     Bonne route, en espérant que cela vous plaira ! - Merci

 

TEMPORADA 2017

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros de Rosa Rodrigues,  pour Pablo Hermoso de Mendoza, Joao Moura et Lea Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/zzcBYb2AVAi3BUSt2

     30 Juillet - Toros de Robert Margé, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Thomas Joubert.
      https://photos.app.goo.gl/JhyjGnIVwD0J5VLJ3

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de D.Hernandez et Garcigrande, pour C.Diaz, E.Ponce et A. Lopez Simon:
    
https://goo.gl/photos/UeYN7fgaNd8so3hf8

     1er Septembre - Novillada (nocturne): Novillos de 3los Maños", pour A.Younes et A.Salenc, en mano a mano.
     https://goo.gl/photos/TDPe55wb2XwQbYzUA

     2 Septembre: Toros del Freixo (Juli), pour J. Bautista, P. Ureña et A.Roca Rey:
     https://goo.gl/photos/YisccLbjnTzPzTsx6

     3 Septembre: Toros de Bañuelos, pour A.Ferrera, S.Castella et Jose Garrido
     https://photos.app.goo.gl/JXBmlEgNfDWcl7hz1

 

TEMPORADA 2016

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     31 Juillet - Toros de Montealto, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Thomas Dufau. - (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://goo.gl/photos/mT1P4M2cWHiVvNC76

     15 Août - Corrida Goyesca: Toros de Domingo Hernandez, pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/vaSZx2f2CbeXaX2n2

     3 Septembre: Toros de Pedres, pour Curro Diaz, Ivan Fandiño et Javier Jimenez. 
     (en reconstruction)

     4 Septembre: Toros d'Alcurrucen, pour Sebastian Castella, Daniel Luque et Jose Garrido.
     (en reconstruction)

DAX 2016:  Absent pour conflit avec les responsables.
MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

TEMPORADA 2015

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    
2 Août - Toros de Montalvo, pour Morenito de Aranda, Manuel Escribano et Ivan Fandiño. -  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     (en reconstruction)
    
     15 Août - Goyesca - Toros de Antonio Bañuelos, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Lopez Simon.
     https://goo.gl/photos/jEf2ueZBHPgDbsjh6
    
     5 Septembre: Toros de Pedres, pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo, et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/ew3VtLzbnvnNfUox9

     6 Septembre: Toros de Garcigrande, pour Sebastian Castella, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
     https://goo.gl/photos/LNFcjxTVvJw9goLdA


DAX - Feria 2015
     13 Août: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/Sj5RZAr8sQZQPwxF9
    
     14 Août: Toros d'Antonio Bañuelos, pour Enrique Ponce, Ivan Fandiño et Daniel Luque.
     https://goo.gl/photos/aBoY2k8PWdRZM7Hv7
    
     15 Août (matin): Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Pepe Moral.
     https://goo.gl/photos/UrXcuJLZ8fZNG7f97
    
     16 Août: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Manolo Escribano et Alberto Aguilar. 
     (en reconstruction)

DAX - Les corridas de "La Salsa 2015".
     12 Septembre: Toros de Cuadri, pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.  
     (en reconstruction)

     13 Septembre: Toros de Montalvo, pour Juan Mora, Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.  
     (en reconstruction)


MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

   TEMPORADA 2014
 

LES CORRIDAS DE BAYONNE 2014
    
9 Août - Toros de Pedres, pour Paco Ureña, Jimenez Fortes et Juan Leal. - (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://goo.gl/photos/CCRigYHJkUdTFYir6

     10 Août - Toros de Montalvo, pour Ivan Fandiño, Daniel Luque et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/EPo7BQEi2pARkQAo6

     6 Septembre - Toros d'Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
     https://goo.gl/photos/c14FR7Evit19D9887

     7 Septembre - Toros de Garcigrande, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Ivan Fandiño.
     https://goo.gl/photos/7UeQxUnTGbGz2KWM7


MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2014
     16 Juillet - 1ère: Toros de Zalduendo, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Thomas Dufau.
    
https://goo.gl/photos/Dr8CSCe2mexAPEpW6

     17 Juillet - 2ème: Toros de La Quinta,  pour Antonio Ferrera, El Juli et Ivan Fandiño.
    
https://goo.gl/photos/hfrPyeSNzReLyoD39

     18 Juillet - 3ème: Toros de Fuente Ymbro et Joselito, pour Juan Jose Padilla, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/atem39mWT878C41m6

     19 Juillet - 4ème: Toros de Victorino Martin, pour Diego Urdiales, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/SvT16kZvvyNNpuqs8

     20 Juillet - 5ème: Toros de Miura, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Javier Castaño
    
https://goo.gl/photos/evpEjBricqJUBVsT7


DAX - Feria 2014
     14 Août - 1ère: Toros de Montalvo, pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et Juan del Alamo.
    
https://goo.gl/photos/9QFHDs3z5L6sKimV7  

     15 Août/matin - 2ème: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/3aeiSAHZ1GStjCnu6

     15 Août/soir -3ème: Toros de Torrestrella, pour Juan Jose Padilla, Daniel Luque et David Galvan.
    
https://goo.gl/photos/KhqnhydecAjG3o1q7

     16 Août - 4ème: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Antonio Ferrera, Diego Urdiales et Javier Castaño.
    
https://goo.gl/photos/4CiSShvi8KjGiDdE7

     17 Août - 5ème: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Thomas Dufau.
  
  https://goo.gl/photos/wtvF7n2AAPkZqaTw8
 


DAX - Les corridas de "La Salsa 2014".
     13 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Sebastian Castella et Roman.
    
https://goo.gl/photos/W7D7bWLeWYuqjRM98

     14 Septembre: Toros de La Quinta, pour El Cid, Ivan Fandiño et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/ai8KbJH7tA4mNnUt8

 
 
 
A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…
 

« SIGNES DU TORO »  - France 3, la Taurine

     Retrouvez les programmes, les émissions, les archives vidéo, les interviews, les chroniques, les anecdotes et humeurs de la planète « Toros », sur la page « Signes du toro » :
    
Actualité: 
         
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/signes-du-toro    
 

LES ARCHIVES DE « TENDIDO SUD »

     Chaque semaine, regardez « Tendido Sud », programme taurin présenté par Christophe Chay, dorénavant sur "TV SUD":
    
A voir, le sommaire, sur: 
          http://www.mediasdusud.fr/emissions/tendido%20sud

     Les archives de "Tendido Sud" - Via "Youtube":
          https://www.youtube.com/results?search_query=Tendido+Sud

 
 
ARCHIVES MADRILENES...
 

LES REVUES "TAURODELTA" 2016

A Voir et revoir: Toute l'actualité de la plaza Monumental de Madrid, durant la temporada 2016. Des articles et des archives à découvrir, parcourir et approfondir - ici en PDF:
     N°80 - Novembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/80/revista_80.pdf
     N°79 - Octobre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/79/revista_79.pdf
     N°78 - Septembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/78/revista_78.pdf
     N°77 - Août: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/77/revista_77.pdf
     N°76 - Juillet: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/76/revista_76.pdf
     N°75 - Juin: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/75/revista_75.pdf
     N°74 - Mai: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/74/revista_74.pdf
     N°73 - Avril: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/73/revista_73.pdf

Revue "Taurodelta" - 2016 et les années précédentes:
     http://www.las-ventas.com/revista.asp

 
 
ARCHIVES TAURINES
 
   UN "GROS" PEU D'HISTOIRE…

 

     L'hiver et là! Et avec lui, le temps de la réflexion; le temps d'apprendre, encore et toujours; le temps de vivre sa passion et la conforter, en revivant l'Histoire. Et à ce sujet, quelle que soit l'opinion que chacun puisse avoir d'André Viard, il convient de voir et revoir l'immense boulot qui est le sien, concrétisé par l'exposition et les documents audiovisuels qu'il a conçus et présentés, cette année, au fil de plusieurs grandes ferias, d'Espagne et de France. "Les Tauromachies Universelles": une authentique "Œuvre", tant sur le plan didactique qu'artistique, en défense du Toro et de la Fiesta Brava, non par l'insulte, le mépris, la menace et la violence, mais simplement, concrètement, par "l'Histoire", apportée à tous, grands et petits, Aficionados et néophytes, sur un monde "de lumière et d'honneur", que certains, ignares et faussement sensibles, veulent "éradiquer"…
     L'hiver est là! On a le temps! Certes on n'osera demander "aux antis" d'avoir patience et sagesse "d'apprendre un peu, et "connaitre… avant de parler!", car ce sont deux choses dont ils sont absolument, définitivement, incapables… Mais vous qui passez souvent ici, parce que vous êtes "Aficionados et bonnes gens", vous allez vous régaler.
     En tous cas, "Un gros coup de Sombrero" à André Viard, pour tout ce qu'il fait, en défense de la Fiesta, et notamment pour cette "Histoire de Tauromachies Universelles" 2016.

A découvrir, en vidéos:
     La présentation de l'exposition et ses objectifs - André Viard, par Carlos Millet:
     https://www.youtube.com/embed/1_Ax8ZH8Mp0 

     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 1ère partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/rpAFAa4JBEA
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 2ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/xDOIlPqDL10
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 3ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/5Dyl-bJTTs4

 

     VIDEOS  -  « ABSOLUMENT GENIAL ! »  

     Pour l'Hiver 2011/2012...

     Vous êtes Aficionado ! Vous avez le temps! C’est l’hiver... ou l'été!!!  Il fait froid, il vente... ou il pleut ! Rien ne vaut le coin du feu… ou d'un parapluie!
     Profitez de ces instants, à votre rythme, pour regarder cette longue série de courts reportages (moins de cinq minutes, en général), intitulés « Jueves Taurinos », qui nous vient du Mexique, et qui, en une masse d’archives absolument géniale, nous rapporte « le Toreo de là-bas » et son histoire, mais également « la Fiesta Brava… de partout, au long des ans ».
     On trouvera ici des documents « uniques » sur les figures du Toreo, leur vie, leur personnalité toreras, les cornadas qui ont jalonné leur biographie. On trouvera des images totalement inconnues, sur les suertes du Toreo les plus rares, les plus risquées… avec leurs conséquences. Bref, on trouvera tout ce qui fait que « eux ont osé…que nous n’oserons jamais ». Et c’est pour cela « qu’ils sont tous Toreros », et que nous sommes… qu’aficionados ! Mais « de bons… aficionados ! »

     A ne manquer sous aucun prétexte, cette grande série (en 38 chapitres) du site taurin altoromexico.com, commentée par Heriberto Murieta, à l’écran de Toros2000 grâce à Churumbeldelavilla, via Youtube, et qui sera mise en ligne, ici, « dix par dix ! »
     Que lo pasen bien !!!


La présentation des « JUEVES TAURINOS » :
    
http://www.youtube.com/embed/0vMohwtkKdk 

« JUEVES TAURINOS – 1 »(4’54)
    
http://www.youtube.com/embed/uAbFNOOZkjs

« JUEVES TAURINOS – 2 » (4’11)
    
http://www.youtube.com/embed/K2pDypRLLXk

« JUEVES TAURINOS – 3 » (3’48)
    
http://www.youtube.com/embed/b9FdpCosNEw

« JUEVES TAURINOS – 4 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/CC3kkI862eA

« JUEVES TAURINOS – 5 » (3’59)
    
http://www.youtube.com/embed/u2fFxfpSvfM

« JUEVES TAURINOS – 6 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/wABU06nUleg

« JUEVES TAURINOS – 7 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/aqj8poiPZvk

« JUEVES TAURINOS – 8 » (4’25)
    
http://www.youtube.com/embed/TDKL2cmizAw

« JUEVES TAURINOS – 9 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/Um0LV7e3E28

« JUEVES TAURINOS – 10 » (5’30)
    
http://www.youtube.com/embed/4frvoa-m56M

« JUEVES TAURINOS – 11 » (4’51): Carlos Arruza et Alfredo Leal
    
http://www.youtube.com/embed/MsiB8JzlSCQ

« JUEVES TAURINOS – 12 » (4’18)
    
http://www.youtube.com/embed/gBAeNaswYqE

« JUEVES TAURINOS – 13 » (3’42)
    
http://www.youtube.com/embed/l44vitUocGc

« JUEVES TAURINOS – 14 » (3’12)
    
http://www.youtube.com/embed/kOL7LReO9O0

« JUEVES TAURINOS – 15 » (4’42)
    
http://www.youtube.com/embed/ji_ca8doBDw

« JUEVES TAURINOS – 16 » (4’01)
    
http://www.youtube.com/embed/LhgjGbdPD9s

« JUEVES TAURINOS – 17 » (4’07)
    
http://www.youtube.com/embed/mCP79EIPAeo

« JUEVES TAURINOS – 18 » (2’49)
    
http://www.youtube.com/embed/cq68Ipvojus

« JUEVES TAURINOS – 19 » (4’49)
     http://www.youtube.com/embed/jyrcEpSs_KM

« JUEVES TAURINOS – 20 » (5’36)
     http://www.youtube.com/embed/9oXxIVC7lec

« JUEVES TAURINOS – 21 » (4’11)
     http://www.youtube.com/embed/leoexbnrx9c

« JUEVES TAURINOS – 22 » (3’16)
     http://www.youtube.com/embed/v8ZMEKNmXXI

« JUEVES TAURINOS – 23 » (3’53)
     http://www.youtube.com/embed/fmWhdn1pCgo

« JUEVES TAURINOS – 24 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/Wu1XXPL1Szs

« JUEVES TAURINOS – 25 » (4’07)
     http://www.youtube.com/embed/ZfZWj64Bwb0

« JUEVES TAURINOS – 26 » (5’13)
     http://www.youtube.com/embed/tLPCFGa-6Cg

« JUEVES TAURINOS – 27 »
   
 En attente.

« JUEVES TAURINOS – 28 » (3’03)
    
http://www.youtube.com/embed/BheJDuaVd_Q

« JUEVES TAURINOS – 29 » (2’31)
     http://www.youtube.com/embed/9Iu6oCfH-y8

« JUEVES TAURINOS – 30 » (4’35)
    
http://www.youtube.com/embed/_l0BrpTEYMs

« JUEVES TAURINOS – 31 » (3’50)
     http://www.youtube.com/embed/I92V6TsD0Zk

« JUEVES TAURINOS – 32 » (4’13)
     http://www.youtube.com/embed/SuM40G4DK6c

« JUEVES TAURINOS – 33 » (5’12)
     http://www.youtube.com/embed/KWQR-cM4JCI

« JUEVES TAURINOS – 34 » (4’21)
     http://www.youtube.com/embed/dOL3nrYgD_A

« JUEVES TAURINOS – 35 » (2’54)
     http://www.youtube.com/embed/nP38JCOVHwM

« JUEVES TAURINOS – 36 » (5’15)
     http://www.youtube.com/embed/zaufYl6FZ24

« JUEVES TAURINOS – 37 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/oV6actzR9TQ

« JUEVES TAURINOS – 38 » (3’09)
     http://www.youtube.com/embed/fwdbOeebSpA

« JUEVES TAURINOS – 39 » (4’00)
     http://www.youtube.com/embed/_UY-dEebJHg

« JUEVES TAURINOS – 40 » (4’55)
     http://www.youtube.com/embed/TSkot8MHhxA

 

 
 

LES GRANDES ARCHIVES DU PASSE !!!
     Le Toro et le Toreo « d’hier »… 100 ans d’histoire, par l’image, dans cette page spéciale du quotidien "ABC", de Séville:
               « CIEN AÑOS DE TOROS – UN SIGLO DE IMAGENES »
    
                    Ici: http://www.abcdesevilla.es/informacion/archivo_taurino/index.asp