L'ACTUALITÉ TAURINE
(Les dernières 48 H)
Pour toute l'actualité archivée d'Août
cliquer sur "Août"  ci-dessus (par dizaines)  -  (De même, pour tous les autres mois, à leur place - par dizaines de jours)
Les Chroniques de 
Patrick Beuglot
 
 
 

I     ICI, NOUS COMPRENONS, ET ACCEPTONS, QUE L'ON DISE: "LA CORRIDA, JE N'AIME PAS!"
                                                                        MAIS NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS QUE L'ON DISE: " LA CORRIDA, JE N'AIME PAS…DONC, IL FAUT LA SUPPRIMER! "

 
 
DIMANCHE 16 DECEMBRE, AUX ARENES DE BAYONNE:
     Le traditionnel Rendez-vous du "Père Noël Aficionado": "Un jouet, pour les enfants malades!"
     Ne manquez pas ce moment... il est "Toromagique"!

Une journée d'amitié et de généreuse Aficion, avec un invité de marque: DANIEL LUQUE.
     Voir ici le programme: http://www.bayonne.fr/newsletter/les-arenes/1917-mardi-11-decembre-2018.html

 
 
 ACTUALITE... 
 

MEXICO : ROCA REY, AU RENDEZ-VOUS DE LA GUADALUPANA…
    
In extremis, le Péruvien sauve la corrida du fracaso. Deux oreilles et salida en hombros.
     Pundonor torero de Joselito Adame.

     13 Décembre - Plus aucun doute: Andres Roca Rey est bien "el Rey" de toute la temporada 2018.
     Ce qui fait la différence entre "una figura" et le reste de tous les escalafones, c'est la capacité à "être bien là", aux grands rendez-vous et, pour peu qu'accompagne la suerte, "lever le public", par son entrega et sa personnalité torera.  - Alors que la corrida tombait dans un puits sans fond, d'ennui et de rage à peine contenue, notamment à cause d'un ganado sans race et de présence très discutable, le Péruvien, en tout extrême limite de la patience Mexicaine, a monté un grand show, face au huitième de la tarde-noche, coupant deux oreilles et ouvrant enfin une "puerta grande" de la Monumental Mexico qui lui résistait depuis longtemps.
     A ses côtés, les compagnons auront connu fortunes diverses, Joselito Adame faisant preuve d'un gros pundonor torero, perdant de peu une probable oreille, malgré une blessure toute fraîche et "mal placée". - De son côté, très mal servi, Sergio Flores manquait son rendez-vous et passait sur la pointe des pieds…
    Quant au Morante, il reçut la seule ovation lors de la remise, en fin de paseo, du trophée au triomphateur "d'il y a deux ans"! -  Malheureusement, ce ne sera pas pour cette année! Le Sévillan, qui avait besoin d'un triomphe, après avoir manqué le rendez-vous de la San Miguel à Séville, "monté pour lui", sera passé à travers, une fois de plus. - Le public ne fut pas tendre à son encontre… et la Presse encore moins! L'habitude!
     En un mot… "Triomphe, enfin, de Roca Rey, mais une corrida de plus, à La Mexico, plus apte à vider la plaza… qu'à la remplir!  - Ce qui n'arrange pas le tableau, car, avec un tel cartel, les gradins étaient déjà loin d'être pleins. Et cette fois, pas d'excuses, puisque la corrida était télévisée en direct, partout… sauf en terres Mexicaines!
     "Virgen de Guadalupe… priez pour cette pauvre Fiesta "ex-brava" !  

     Mercredi 12 Décembre - MEXICO (Plaza Monumental) - Corrida "Guadalupana" - Moins de 2/3 de plaza / entre 25.000 et 28.000 spectateurs - Tarde grise, fraîche, avec passages venteux: Toros de huit fers différents, sortis comme suit: Xajay, Santa Barbara, Los Encinos, Villa Carmela, sobrero de Los Encinos (remplaçant le Teofilo Gomez, fortement contesté pour son manque de trapio), Barralva, Campo Hermoso et Jaral de Peñas. - Dans l'ensemble, ce fut une mansada, très mal présentée et armée, dont seuls émergèrent "un peu" les 2ème et 8ème, ce dernier pour sa noblesse et "durée". - Le mauvais lot, sans option, pour Sergio Flores. - Mauvaise humeur dans les gradins, heureusement un peu atténuée par le triomphe de Roca Rey. Fracaso ganadero et une certitude: Ce n'est pas ainsi que l'on ramènera du public à la Mejico.
     Poids de la corrida:  488, 510, 502, 488, 521(s), 502, 482 et 475 kgs.
     En fin de paseo fut remis au Morante de la Puebla le Trophée Manolo Martinez", comme triomphateur de la Temporada Grande 2016/2017, en la Monumental Mexico.
     Morante de la Puebla (de rouge coquelicot et or "fleuri"): Sifflets; et Bronca - touche un premier toro, de Xajay, que l'on baptisera "à contre-style" et donc, sans trop tergiverser, après quelques timides essais droitiers, épée atravesada et trois descabellos. Musica de viento!!! - La bronca se renouvela à l'entrée d'un "moustique" que Teofilo Gomez, qui fut renvoyé. En son lieu et place, un sobrero de Los Encinos, qui n'inspira pas davantage le Génie de la Puebla. Rien au capote! Pas plus à la muleta, et deux entrées "en sortant". Fatiguée de hurler, la foule siffla... fort. Ayyyy!
     Joselito Adame (de rose orangé et or): Ovation; et Palmas - dut faire taire les protestations, à la sortie du 2ème, de Santa Barbara, en tirant une larga à genoux, puis delantales "en laissant tomber les bras". Bon quite par chicuelinas et, débutée par le haut, une faena "muy quieta", vaillante, allant "a mas", notamment sur main droite, et final par luquesinas. L'acier, cependant, lui fit perdre un possible trophée: Lame vilaine, en arrière et de côté, rématée de quatre descabellos. Ovation - Le cinquième, de Barralva, se montra plus âpre, et Adame, une fois de plus, s'accrocha courageusement, avant de tuer d'une entière correcte. Le public applaudit l'ensemble d'une actuacion torera, Joselito Adame ayant bien tenu son rang de "N°1" national.
     Sergio Flores (de bleu marine et or): Silence après avis; et Silence - n'a pu rééditer ses triomphes en cette plaza, pour lui "talisman". Son premier, de Los Encinos, se montra compliqué et, à base d'aguante, Flores put lui arracher quelques bonnes doritières. L'épée, par contre, fut plus hésitante: Lame contraire et tendida, pinchazo hondo et descabello - Le septième, de Campo Hermoso, se refusa vite et partit se bloquer, aquerenciado en tablas. Flores dut abréger, et l'acier, cette fois encore, "ne fonctionna pas" - Mala suerte!
     Andres Roca Rey (de bleu roi et or): Division; et Deux oreilles - manqua son premier round, devant un premier adversaire de Villa Carmela, incommode. Le quite par chicuelinas avait accroché le public, mais le trasteo, volontaire, ne transmit que peu. Et le tendido, déçu, ne lui pardonna pas les trois descabellos.  - Par contre, "changement de décor et d'ambiance", au huitième et dernier de la funcion: Toro de Jaral de Peñas, du nom de "Diacono", reçu par delantales et gaoneras, avant grand quite, capote dans le dos, qui met le feu. Dès lors, le Péruvien va se déchaîner: Début de faena, explosif, par cambio dans le dos, à genoux, poursuivant dans cette position, en plein milieu du ruedo. Faena "a mas", essentiellement main droite, en muletazos de plus en plus longs, liés, templés, superbement rematés en gros pechos. Puis en final, aux barrières, des bernardinas "au cordeau", qui vont précéder un grand coup d'épée, à l'habituel "un tiempo". Triomphe total et deux oreilles, unanimement réclamées. - "Enfin!" semblait soupirer le Péruvien, en son premier triomphe à la Mexico.
     Sortie en hombros, triomphale, pour Andres Roca Rey.

Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - via "Plaza Mexico":
   
 https://player.vimeo.com/video/306506017?autoplay=1
     La vidéo-résumé de la corrida - via "Toroestoro":
     https://player.vimeo.com/video/306209259?autoplay=1

     La video-résumé de la corrida - par "SuerteMatador":
     https://player.vimeo.com/video/306112454?autoplay=1
     En video et au ralenti: "Detalles de la tarde" - via "Plaza Mexico":
     https://player.vimeo.com/video/306113864?autoplay=1
     La reseña de la corrida - par Juan Antonio de Labra, pour "AltoroMexico":
   
 http://www.altoromexico.com/?acc=noticiad&id=33355
     La reseña de la corrida - par Pepe Mata, pour "Toros en el Mundo" (Habituelle mauvaise foi):
  
  https://torosenelmundo.com/2018/12/12/en-la-monumental-mexico-andres-roca-rey-en-hombros-tras-gran-faena-a-un-pequenajo/
     La reseña de la corrida - par Marco A Hierro, pour "Detorosenlibertad":
   
 http://www.detorosenlibertad.com/?p=53890
     La reseña (ficha) de la corrida - par Jorge Eduardo, pour "Opinion y Toros":
  
  http://www.opinionytoros.com/noticias.php?Id=59783
     La reseña de Marco A.Hierro; et les photos d'Emilio Mendez - pour "Cultoro":
 
   https://www.cultoro.es/festejos/2018/12/12/roca-rey-impone-su-autoridad-en-insurgentes-33784.html
     Les photos de la corrida - par Emilio Mendez, pour "Suertematador":
   
 http://www.suertematador.com/fotos2018/mexico12dic/galeria.php?newGD|slides|0
     Les photos de la corrida - par Sergio Hidalgo, pour "AltoroMexico":
  
  http://www.altoromexico.com/index.php?acc=galprod&id=5719
     Les photos de la corrida - par "NTR Toros", via "Mundotoro":
   
 https://www.mundotoro.com/noticia/galerias/corrida-guadalupana-mexico-df-12-12-18-ntr-toros-tauroagencia

 

TEMPORADA 2018: JIMENEZ FORTES… "DIFFERENT" ET TRES TORERO…

     14 Décembre: Une saison 2018 qui aura marqué une inflexion dans l'Escalafon des matadors, même si "le Système" a fait que les "figuras", bien protégées, ont quand même "trusté" les avant-postes. - Cependant, horsmis la consécration prévue de Roca Rey, et l'arrivée de nouveaux noms, à la tête desquels un Emilio de Justo qui va probablement surprendre encore, en 2019, il est des toreros pour lesquels, il y a encore peu, certains n'auraient pas donné un maravédis, d'autres continuant d'ailleurs à en nier les moindres mérites.
     Saul Jimenez Fortes est de ceux-là. - Un torero "jeune"(va faire 29 ans en Janvier) dont la personnalité avait déjà éclos lorsque, novillero, il avait "accroché" Madrid, par sa quiétude et son aguante, notamment au capote. Un torero, bâti "à coups de cornes", dont la progression, après son alternative à Bilbao en Août 2011, s'est faite lentement, criblée de cornadas, souvent graves, et même très graves, comme en 2015. On se souvient en effet des cogidas horribles de Madrid et Vitigudino. Deux cornadas, coup sur coup, manquant de se faire égorger. Des cornadas "de espejo", de celles que l'on voit tous les jours, dans le miroir, et qui font "réfléchir", parfois menant au doute. Des cornadas "dont on ne revient pas!". De celles qui, normalement "quittent" un torero des ruedos…
     ... Pourtant, plus habitué aux couloirs blancs des cliniques qu'aux allées du triomphe, Jimenez Fortes est revenu, plus "quieto", plus templé, plus torero que jamais…- Durant plusieurs temporadas, on aura douté; on aura pensé "Feu de paille!", mais 2018 a bien confirmé que nous sommes désormais devant un torero d'une formidable personnalité, qui a beaucoup progressé, techniquement, et réussit à faire un toreo très personnel, très vertical et "amanoletado"… à tous les toros! Ses indiscutables triomphes, cette saison, à Madrid, face aux Victorinos du Dimanche des Rameaux; face aux Pedraza de San Isidro, où il fut victime d'un vol caractérisé, de la Présidence… Ses indiscutables actuaciones de Malaga, (dont il est triomphateur, sans couper d'oreille), Gijon, face au Charro de Llen, et même Bilbao, face aux Victorinos… en sont la preuve.  
     Et malgré ce… Jimenez Fortes torée, cette année, 17 corridas, alors qu'il en torée 30 en 2017 (avec notamment le triomphe et la faena au Victorino de Malaga); 33 en 2016, au retour de sa terrible saison 2015. 
     Probablement les empresas, françaises notamment, le considèrent encore comme un torero "torpe", fade et plat… - Pourtant voyez! Lorsqu'il réussit à s'imposer - ce qu'il fait de plus en plus - le Malagueño torée "pata palante", "profond", très lent et "quieto", ce qui donne au muletazo une majesté qui accroche forcément le gradin, quelle que soit sa qualité aficionada…Un Toreo "qui crée l'émotion", par sa vérité, parfois maladroite, et sa sincérité, totale; par sa profondeur et "un empaque" très spécial, qui fait de ce torero "un point d'interrogation" permanent, scellé d'un autre, d'exclamation.  - Exclamation de peur, car en toréant ainsi, Jimenez Fortes va encore "prendre", et gros (comme cela aurait pu se produire, une fois de plus, ce 14 Juillet 2018 en plaza de Arevalo - voir vidéo, ci-dessous)… Exclamation de déception, peut-être, car on ne peut faire ce toreo-là à tous les toros, même si on l'essaie… Exclamation d'admiration, parce qu'une fois de plus, le Malagueño "offre" quelque chose de différent, qui, lorsque cela marche, emporte tout.
     Que lui manque t'il ? - "Le rayonnement", le sourire, encore timide, souvent figé! Il manque à Fortes, "dans la rue et hors du toro", ce charisme qu'il est en train d'acquérir, cape et muleta en main… Mais, vêtu de lumières, Manolete n'était un gros boute en train! El Viti non plus!
     Certes les temps ont changé, et "la Comm" est dorénavant primordiale ! - Il est probable que Jimenez Fortes ne fera que rarement l'objet d'un contrat de pub millionnaire, pour la mode ou le luxe, à l'instar de certain Alicantino… Pourtant, face au toro, face "à tous les toros", il est aussi torero, et sûrement plus "vrai"…
     Que sera 2019, pour Saul Jimenez Fortes? - Si les toros "le respectent", et si les hommes d'affaire en font de même… il devrait être "en haut!"… et cela, "por meritos propios"! Uniquement "propios"!!!
     Mais ce n'est là... qu'une opinion parmi tant d'autres!

Au sujet de Jimenez Fortes, à lire et voir:

     Consulter "CV" et Statistiques (2018 et précédentes) de Saul Jimenez Fortes - par "Mundotoro":
   
 https://www.mundotoro.com/lidiador/fortes/3371

     A lire, à la veille de 2018: "Jimenez Fortes, mil veces caido, y mas vivo que nunca" - par Antonio Lorca, dans "El Pais":
  
  https://elpais.com/cultura/2018/03/23/el_toro_por_los_cuernos/1521824441_064813.html

     En vidéo: Jimenez Fortes et le Pedraza de Madrid (à partir de 12'20) - par "Tendido Cero", via "Taurina":
 
   https://www.youtube.com/embed/ZBF-_J1yxPk

     En video: Toreo et cogida terrible, le 14 Juillet 2018 à Arevalo - via "Canal Norte TV - Avila":
   
 https://www.youtube.com/embed/mD5BQ4sOvTI

     En video: "Hablame bajito" - Portrait et interview de Jimenez Fortes - via "CMM":
  
  https://www.youtube.com/embed/xgb3HVGhrc4

 

CUIDAOOOO!!!

     15 Décembre - Une nouvelle série, destinée à tous: Aux Aficionados, bien sûr, mais également aux néophytes, et surtout, surtout, à ceux qui auraient tendance à croire et proclamer que les toros de lidia sont des animaux "comme les autres", qui ne feraient pas de mal à une mouche…
     Alors que le programme "TOROS PARA TODOS", de "Canal Sur Television", a pris ses vacances d'hiver, son directeur et présentateur, Enrique Romero, nous emmène au campo où, avec les toros, chaque jour est une aventure, pour tous. Images de beauté, de force, qui montrent "El Toro de lidia", sa présence et son caractère, tout ce qui fait qu'il est vraiment "différent" de tous les autres animaux.
     Cuidaoooo… aqui viene "el Toro"!!

      Aujourd'hui: "El toro rebelde" (chez Prieto de la cal) - Dans "Toros para todos" (Canal Sur Television):
 
  
https://www.youtube.com/embed/ZcY8EHmYmV4

 

TOROS ET "INDULTOS" 2018…

     16 Décembre - A l'habitude, et selon les tendances de chacun, le bilan "Ganado 2018" sera des plus variés, mêlant avec plus ou moins de passion, des opinions contradictoires. En fait, il en dépendra de la tolérance de chacun à comprendre, ou accepter, une époque où, avant tout, l'Aficion a baissé, dans le sens où "le Savoir et Ressentir", s'appuyant sur une solide expérience, va "muy a menos!". Désormais, ils ont, en majeure partie, laissé place à une exigence "visuelle", immédiate, visant à un seul but: "En avoir pour son argent!" et connaître une seule émotion: Celle du triomphe! Et ce, en la majeure partie des plazas et Ferias, même les plus importantes. Pourtant le mot "Aficion", dans les sens indiqués, exigent autre chose.
     Un exemple, historique: Cesar Rincon et "Bastonito", le Baltasar Iban de la San Isidro 1994! - On aura beau voir et revoir le film, personne ne pourra assurer vraiment qui du toro ou du torero a dominé l'autre, ce jour-là. - Certes "Bastonito" a été estoqué et son matador, Cesar Rincon, en a obtenu une oreille… Mais au fond! Pour quelle raison, exactement, ce trophée? - Parce que le Colombien a vraiment dominé le toro? Ou parce qu'il s'est montré héroïque, face à un toro qui l'a presque "mangé tout cru"?  - On se souvient combien, tour à tour, chacun des adversaires prenait le dessus, et combien l'autre, par courage ou "fiereza", reprenait les commandes, menaçant, "écrasant" son ennemi… Et cela dura près d'un quart d'heure! Un quart d'heure d'émotion totale, vraie, historique… - "Bastonito" aurait fait courir le quatre-vingt dix pour cent de l'Escalafon actuel. - Qui des deux remporta le combat, authentique duel à mort? - En son for intérieur, le torero se pose encore la question, aujourd'hui! - Ce jour-là, Madrid a vu, a compris, a "ressenti" ce qui se passait!
     "Bastonito" n'était pas forcément "beau", et il pesait… 501 kgs. - 2018 aura vu le défilé de beaux et grands toros! Beaux, grands, très armés… et très âgés: Beaucoup de cinqueños et de nombreux "à la limite des six ans", parfois, à un mois… "Toracos de estampa" mais qui, après trois tours du ruedo, abandonnaient souvent leurs grands airs, et s'essoufflaient dans leur première charge au cheval. Et ce, en toutes les ferias, y compris en celle "del Toro", à Pamplona! Dès lors, il fallait "cuidarlos!" ou "mimarlos!", de façon à ce qu'ils "supportent" la faena… Une faena des plus en plus longue! De plus en plus liée! Une faena "a mas", dont on va exiger beaucoup, énormément,du toro, parce que l'on va exiger du torero le muletazo long et "todo pabajo"… Et cela, les quatre-vingt pour cent des toros actuels ne l'aguantent pas. - Alors, lorsque leur noblesse et leur "durabilité", bien plus que leur bravoure, le permettent… le public entre en transes, et réclame l'indulto. Ainsi, ils pourront le raconter à leur petits enfants… - Que le toro n'ait pas été piqué, ou qu'il soit sorti "suelto" de l'unique puyazo, importent peu! Il a été noble, "a duré" et permis au torero une grande faena. Ou… une faena, tout court! Alors, l'émotion aidant, justifiée ou artificielle, "raisonnée" ou "d'hystérie croissante, communicative", on assiste souvent à un gros "n'importe quoi", lequel, s'il ravit, sur le moment, est en fait le plus mauvais service que l'on puisse rendre à la ganaderia brava et à toute la Fiesta, actuelle.
     Cette année, on a indulté 21 toros (dont un au Portugal, par un rejoneador), et quatre novillos… - Et c'est là où, "l'événement" prend la forme d'un gros "cachondeo". Notamment au vu du règlement en vigueur (ou "des" règlements en vigueur, selon les provinces et Autonomies). - Ainsi, alors que "le" règlement taurin principal dit que l'on ne peut "indultar" un toro en plazas de tercera, on s'aperçoit que des 20 toros, graciés par des matadors, 4 l'ont été en plazas de primera (dont trois en France - Arles, Dax et Nîmes - avec tout ce cela exige de réflexion concernant les classements de la France, Dax, pour ne citer qu'elle, malgré "l'excellence" de son aficion, ne pouvant se comparer à Madrid, par exemple!)… Donc 4 en plazas de primera; 3 en segunda; et…13 en plazas de tercera. De même, les 4 novillos graciés le furent… dans des pueblos.
     Questions: Est-ce bien sérieux? - Combien de ces toros "méritaient ils" l'indulto? - Combien sont ils encore vivants, aujourd'hui?
     - Malheureusement, on sait que "Orgullito", gracié par le Juli lors de la Feria de Séville, est mort dernièrement, au campo, victime d'un traquenard de ses compagnons… Mais, qu'en est il donc des autres? Combien sont ils encore vivants aujourd'hui? Combien "padrean"?
     - S'il fallait parier, on dirait: Moins de vingt pour cent!!! En effet, on sait que des ganaderos "acceptent" l'indulto, des sanglots dans la voix, mais, conscients que le toro ne valait pas tel honneur et donc "no les iba a servir", ils s'en séparent, d'une manière ou d'une autre, parfois en le vendant à moins exigeant; ou parfois…pire!
     On est content, bien évidemment, que ces nobles animaux, par leur belles charges répétées, "se soient gagnés la vie!"… Mais voilà: La Fiesta Brava, et surtout "son avenir", y gagnent ils? - On ne peut en être sûr!
     Le "Système", comprenant le revirement de l'Aficion (car il est bien réel), "exige t'il" des ganaderos, de plus en plus de toros "de triunfo"?  Certes bien présentés, d'apparente belle caste, mais vite rentrés en fade défense? Par exemple: Garcia Jimenez Hermanos, de l'ineffable Matilla?
     - Nul ne le sait… mais une chose est certaine: "Là également, cela ne peut plus durer ainsi !!!" Au moment où la Fiesta Brava est en grave danger, victime de la démagogie politicarde plus que des antis… seul le toro "encasté" peut encore la sauver. La Fiesta Brava actuelle a besoin de quatre ou cinq "Bastonito", en des lieux-clef. Maintenant, y aura-t-il quatre ou cinq "Cesar Rincon" pour les affronter? Et dans les gradins, saura t'on encore s'en rendre compte?
     - Là est toute la question!

Les toros "indultados" de 2018 - par "Mundotoro":
   
 https://www.mundotoro.com/wp-content/uploads/Contenido/bravura-viva-2/

 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

    16 Décembre: Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.net

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 15 Décembre 2018)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2 
     http://www.rtve.es/alacarta/videos/tendido-cero/tendido-cero-15-12-18/4893545/
 

"TOROSENELMUNDO" (Programme Taurin Mexicain)
     Pepe Mata, son magazine hebdomadaire, son actualité, ses polémiques…

Programme du 15 Décembre:
  
  https://player.vimeo.com/video/306520851?autoplay=1

 
 
 
 

"CULTORO" A FILME "LEUR" TEMPORADA …

     29 Novembre - A chaque fin de temporada, tous les sites taurins font leur bilan. A cet égard, "Cultoro.Tv" est l'un de plus importants, des plus complets, analysant moins par mois, images video à l'appui, les parcours des noms qui ont marqué la saison… Ainsi on retrouvera, au fur et à mesure, les grandes figuras, mais aussi "ceux qui ont émergé", ou  se sont consolidés, au cours de cette temporada 2018.
    
(Ces bilans seront ici mis en ligne, au fur et à mesure de leur parution…)

"EL AÑO DE…" - En vidéo: "LEUR TEMPORADA", par Marco. A Hierro, directeur de "CULTORO":
    

     ANDRES ROCA REY:
 https://player.vimeo.com/video/299189543?autoplay=1     
    
Lire le bilan intégral:
https://www.cultoro.es/cultoro-tv/2018/11/6/el-ao-2018-de-andrs-roca-rey-33328.html

     EL JULI: https://player.vimeo.com/video/303745513?autoplay=1
    
Lire le bilan intégral: https://www.cultoro.es/cultoro-tv/2018/11/30/el-ano-2018-de-el-juli-33654.html

    JUAN BAUTISTA:  https://player.vimeo.com/video/305244459?autoplay=1
     Lire le bilan intégral: https://www.cultoro.es/cultoro-tv/2018/12/8/el-ano-2018-de-juan-bautista-33742.html

     DIEGO URDIALES:  https://player.vimeo.com/video/306037819?autoplay=1
    
Lire le bilan intégral: en attente

     PEPE MORAL:  https://player.vimeo.com/video/302487231?autoplay=1      
    
Lire le bilan intégral:
https://www.cultoro.es/cultoro-tv/2018/11/23/el-ano-2018-de-pepe-moral-33576.html

     ALVARO LORENZO:  https://player.vimeo.com/video/302156014?autoplay=1       
    
Lire le bilan intégral:
 
https://www.cultoro.es/cultoro-tv/2018/11/21/el-ano-2018-de-alvaro-lorenzo-33548.html

     JOSE GARRIDO : https://player.vimeo.com/video/303148974?autoplay=1
    
Lire le bilan intégral:
https://www.cultoro.es/cultoro-tv/2018/11/27/el-ano-2018-de-jose-garrido-33612.html

     JOAQUIN GALDOS: https://player.vimeo.com/video/304930724?autoplay=1
    
Lire le bilan intégral: https://www.cultoro.es/cultoro-tv/2018/12/7/el-ano-2018-de-joaquin-galdos-33729.html

A suivre!

 
 
 
 
 
 
 
UN GRAND SALUT ET ABRAZO...
     ... à tous ceux qui nous suivent et envoient des mails, souvent émouvants, Français Aficionados installés au Mexique, au Brésil, en Chine, en Afrique du Sud, en Russie, au Chili, ou ... à Colmar !!!  (Si d'autres nous suivent, depuis d'autres terres, merci de le signaler!)
     Merci à vous, bonne route et bonne Aficion, même... là-bas !!!
     Fidèlement, depuis la France - Toros2000
 
 
 
 
 

GALERIES PHOTOS - Patrick Beuglot : SOUVENIRS, SOUVENIRS… DES FERIAS DE SUD-OUEST !
     "Ces toros et ces hommes… ce jour-là!" 

 

     Avis: Ces longues séries de photos n'ont pas vocation, ni prétention, "à l'artistique", mais plutôt celles de reportages sur "Ce qui s'est passé ce jour-là, toro par toro". Ainsi, vous retrouverez des moments que vous avez vécus, ou découvrirez ceux que vous auriez pu vivre, avec "ces Toros et ces hommes.. ce jour-là !"

     Avertissement technique:  Pour ouvrir chaque galerie, faire clic droit sur le lien et "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" - (On peut visionner "en global", au "Uno por Uno", choisir "la" photo qui intéresse, ouvrir en diaporama; bref, naviguer à volonté)
     Bonne route, en espérant que cela vous plaira ! - Merci

 

TEMPORADA 2017

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros de Rosa Rodrigues,  pour Pablo Hermoso de Mendoza, Joao Moura et Lea Vicens. (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://photos.app.goo.gl/zzcBYb2AVAi3BUSt2

     30 Juillet - Toros de Robert Margé, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Thomas Joubert.
      https://photos.app.goo.gl/JhyjGnIVwD0J5VLJ3

     15 Août - Corrida Goyesca - Toros de D.Hernandez et Garcigrande, pour C.Diaz, E.Ponce et A. Lopez Simon:
    
https://goo.gl/photos/UeYN7fgaNd8so3hf8

     1er Septembre - Novillada (nocturne): Novillos de 3los Maños", pour A.Younes et A.Salenc, en mano a mano.
     https://goo.gl/photos/TDPe55wb2XwQbYzUA

     2 Septembre: Toros del Freixo (Juli), pour J. Bautista, P. Ureña et A.Roca Rey:
     https://goo.gl/photos/YisccLbjnTzPzTsx6

     3 Septembre: Toros de Bañuelos, pour A.Ferrera, S.Castella et Jose Garrido
     https://photos.app.goo.gl/JXBmlEgNfDWcl7hz1

 

TEMPORADA 2016

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     31 Juillet - Toros de Montealto, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Thomas Dufau. - (Rappel:
à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     https://goo.gl/photos/mT1P4M2cWHiVvNC76

     15 Août - Corrida Goyesca: Toros de Domingo Hernandez, pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/vaSZx2f2CbeXaX2n2

     3 Septembre: Toros de Pedres, pour Curro Diaz, Ivan Fandiño et Javier Jimenez. 
     (en reconstruction)

     4 Septembre: Toros d'Alcurrucen, pour Sebastian Castella, Daniel Luque et Jose Garrido.
     (en reconstruction)

DAX 2016:  Absent pour conflit avec les responsables.
MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

TEMPORADA 2015

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    
2 Août - Toros de Montalvo, pour Morenito de Aranda, Manuel Escribano et Ivan Fandiño. -  (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
     (en reconstruction)
    
     15 Août - Goyesca - Toros de Antonio Bañuelos, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Lopez Simon.
     https://goo.gl/photos/jEf2ueZBHPgDbsjh6
    
     5 Septembre: Toros de Pedres, pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo, et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/ew3VtLzbnvnNfUox9

     6 Septembre: Toros de Garcigrande, pour Sebastian Castella, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
     https://goo.gl/photos/LNFcjxTVvJw9goLdA


DAX - Feria 2015
     13 Août: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/Sj5RZAr8sQZQPwxF9
    
     14 Août: Toros d'Antonio Bañuelos, pour Enrique Ponce, Ivan Fandiño et Daniel Luque.
     https://goo.gl/photos/aBoY2k8PWdRZM7Hv7
    
     15 Août (matin): Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Pepe Moral.
     https://goo.gl/photos/UrXcuJLZ8fZNG7f97
    
     16 Août: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Manolo Escribano et Alberto Aguilar. 
     (en reconstruction)

DAX - Les corridas de "La Salsa 2015".
     12 Septembre: Toros de Cuadri, pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.  
     (en reconstruction)

     13 Septembre: Toros de Montalvo, pour Juan Mora, Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.  
     (en reconstruction)


MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

   TEMPORADA 2014
 

LES CORRIDAS DE BAYONNE 2014
    
9 Août - Toros de Pedres, pour Paco Ureña, Jimenez Fortes et Juan Leal. - (Rappel: à ouvrir par clic droit et "ouvrir dans une autre fenêtre")
    
https://goo.gl/photos/CCRigYHJkUdTFYir6

     10 Août - Toros de Montalvo, pour Ivan Fandiño, Daniel Luque et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/EPo7BQEi2pARkQAo6

     6 Septembre - Toros d'Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
     https://goo.gl/photos/c14FR7Evit19D9887

     7 Septembre - Toros de Garcigrande, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Ivan Fandiño.
     https://goo.gl/photos/7UeQxUnTGbGz2KWM7


MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2014
     16 Juillet - 1ère: Toros de Zalduendo, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Thomas Dufau.
    
https://goo.gl/photos/Dr8CSCe2mexAPEpW6

     17 Juillet - 2ème: Toros de La Quinta,  pour Antonio Ferrera, El Juli et Ivan Fandiño.
    
https://goo.gl/photos/hfrPyeSNzReLyoD39

     18 Juillet - 3ème: Toros de Fuente Ymbro et Joselito, pour Juan Jose Padilla, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/atem39mWT878C41m6

     19 Juillet - 4ème: Toros de Victorino Martin, pour Diego Urdiales, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/SvT16kZvvyNNpuqs8

     20 Juillet - 5ème: Toros de Miura, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Javier Castaño
    
https://goo.gl/photos/evpEjBricqJUBVsT7


DAX - Feria 2014
     14 Août - 1ère: Toros de Montalvo, pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et Juan del Alamo.
    
https://goo.gl/photos/9QFHDs3z5L6sKimV7  

     15 Août/matin - 2ème: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/3aeiSAHZ1GStjCnu6

     15 Août/soir -3ème: Toros de Torrestrella, pour Juan Jose Padilla, Daniel Luque et David Galvan.
    
https://goo.gl/photos/KhqnhydecAjG3o1q7

     16 Août - 4ème: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Antonio Ferrera, Diego Urdiales et Javier Castaño.
    
https://goo.gl/photos/4CiSShvi8KjGiDdE7

     17 Août - 5ème: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Thomas Dufau.
  
  https://goo.gl/photos/wtvF7n2AAPkZqaTw8
 


DAX - Les corridas de "La Salsa 2014".
     13 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Sebastian Castella et Roman.
    
https://goo.gl/photos/W7D7bWLeWYuqjRM98

     14 Septembre: Toros de La Quinta, pour El Cid, Ivan Fandiño et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/ai8KbJH7tA4mNnUt8

 
 
 
A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…
 

« SIGNES DU TORO »  - France 3, la Taurine

     Retrouvez les programmes, les émissions, les archives vidéo, les interviews, les chroniques, les anecdotes et humeurs de la planète « Toros », sur la page « Signes du toro » :
    
Actualité: 
         
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/signes-du-toro    
 

LES ARCHIVES DE « TENDIDO SUD »

     Chaque semaine, regardez « Tendido Sud », programme taurin présenté par Christophe Chay, dorénavant sur "TV SUD":
    
A voir, le sommaire, sur: 
          http://www.mediasdusud.fr/emissions/tendido%20sud

     Les archives de "Tendido Sud" - Via "Youtube":
          https://www.youtube.com/results?search_query=Tendido+Sud

 
 
ARCHIVES MADRILENES...
 

LES REVUES "TAURODELTA" 2016

A Voir et revoir: Toute l'actualité de la plaza Monumental de Madrid, durant la temporada 2016. Des articles et des archives à découvrir, parcourir et approfondir - ici en PDF:
     N°80 - Novembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/80/revista_80.pdf
     N°79 - Octobre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/79/revista_79.pdf
     N°78 - Septembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/78/revista_78.pdf
     N°77 - Août: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/77/revista_77.pdf
     N°76 - Juillet: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/76/revista_76.pdf
     N°75 - Juin: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/75/revista_75.pdf
     N°74 - Mai: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/74/revista_74.pdf
     N°73 - Avril: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/73/revista_73.pdf

Revue "Taurodelta" - 2016 et les années précédentes:
     http://www.las-ventas.com/revista.asp

 
 
ARCHIVES TAURINES
 
   UN "GROS" PEU D'HISTOIRE…

 

     L'hiver et là! Et avec lui, le temps de la réflexion; le temps d'apprendre, encore et toujours; le temps de vivre sa passion et la conforter, en revivant l'Histoire. Et à ce sujet, quelle que soit l'opinion que chacun puisse avoir d'André Viard, il convient de voir et revoir l'immense boulot qui est le sien, concrétisé par l'exposition et les documents audiovisuels qu'il a conçus et présentés, cette année, au fil de plusieurs grandes ferias, d'Espagne et de France. "Les Tauromachies Universelles": une authentique "Œuvre", tant sur le plan didactique qu'artistique, en défense du Toro et de la Fiesta Brava, non par l'insulte, le mépris, la menace et la violence, mais simplement, concrètement, par "l'Histoire", apportée à tous, grands et petits, Aficionados et néophytes, sur un monde "de lumière et d'honneur", que certains, ignares et faussement sensibles, veulent "éradiquer"…
     L'hiver est là! On a le temps! Certes on n'osera demander "aux antis" d'avoir patience et sagesse "d'apprendre un peu, et "connaitre… avant de parler!", car ce sont deux choses dont ils sont absolument, définitivement, incapables… Mais vous qui passez souvent ici, parce que vous êtes "Aficionados et bonnes gens", vous allez vous régaler.
     En tous cas, "Un gros coup de Sombrero" à André Viard, pour tout ce qu'il fait, en défense de la Fiesta, et notamment pour cette "Histoire de Tauromachies Universelles" 2016.

A découvrir, en vidéos:
     La présentation de l'exposition et ses objectifs - André Viard, par Carlos Millet:
     https://www.youtube.com/embed/1_Ax8ZH8Mp0 

     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 1ère partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/rpAFAa4JBEA
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 2ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/xDOIlPqDL10
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 3ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/5Dyl-bJTTs4

 

     VIDEOS  -  « ABSOLUMENT GENIAL ! »  

     Pour l'Hiver 2011/2012...

     Vous êtes Aficionado ! Vous avez le temps! C’est l’hiver... ou l'été!!!  Il fait froid, il vente... ou il pleut ! Rien ne vaut le coin du feu… ou d'un parapluie!
     Profitez de ces instants, à votre rythme, pour regarder cette longue série de courts reportages (moins de cinq minutes, en général), intitulés « Jueves Taurinos », qui nous vient du Mexique, et qui, en une masse d’archives absolument géniale, nous rapporte « le Toreo de là-bas » et son histoire, mais également « la Fiesta Brava… de partout, au long des ans ».
     On trouvera ici des documents « uniques » sur les figures du Toreo, leur vie, leur personnalité toreras, les cornadas qui ont jalonné leur biographie. On trouvera des images totalement inconnues, sur les suertes du Toreo les plus rares, les plus risquées… avec leurs conséquences. Bref, on trouvera tout ce qui fait que « eux ont osé…que nous n’oserons jamais ». Et c’est pour cela « qu’ils sont tous Toreros », et que nous sommes… qu’aficionados ! Mais « de bons… aficionados ! »

     A ne manquer sous aucun prétexte, cette grande série (en 38 chapitres) du site taurin altoromexico.com, commentée par Heriberto Murieta, à l’écran de Toros2000 grâce à Churumbeldelavilla, via Youtube, et qui sera mise en ligne, ici, « dix par dix ! »
     Que lo pasen bien !!!


La présentation des « JUEVES TAURINOS » :
    
http://www.youtube.com/embed/0vMohwtkKdk 

« JUEVES TAURINOS – 1 »(4’54)
    
http://www.youtube.com/embed/uAbFNOOZkjs

« JUEVES TAURINOS – 2 » (4’11)
    
http://www.youtube.com/embed/K2pDypRLLXk

« JUEVES TAURINOS – 3 » (3’48)
    
http://www.youtube.com/embed/b9FdpCosNEw

« JUEVES TAURINOS – 4 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/CC3kkI862eA

« JUEVES TAURINOS – 5 » (3’59)
    
http://www.youtube.com/embed/u2fFxfpSvfM

« JUEVES TAURINOS – 6 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/wABU06nUleg

« JUEVES TAURINOS – 7 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/aqj8poiPZvk

« JUEVES TAURINOS – 8 » (4’25)
    
http://www.youtube.com/embed/TDKL2cmizAw

« JUEVES TAURINOS – 9 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/Um0LV7e3E28

« JUEVES TAURINOS – 10 » (5’30)
    
http://www.youtube.com/embed/4frvoa-m56M

« JUEVES TAURINOS – 11 » (4’51): Carlos Arruza et Alfredo Leal
    
http://www.youtube.com/embed/MsiB8JzlSCQ

« JUEVES TAURINOS – 12 » (4’18)
    
http://www.youtube.com/embed/gBAeNaswYqE

« JUEVES TAURINOS – 13 » (3’42)
    
http://www.youtube.com/embed/l44vitUocGc

« JUEVES TAURINOS – 14 » (3’12)
    
http://www.youtube.com/embed/kOL7LReO9O0

« JUEVES TAURINOS – 15 » (4’42)
    
http://www.youtube.com/embed/ji_ca8doBDw

« JUEVES TAURINOS – 16 » (4’01)
    
http://www.youtube.com/embed/LhgjGbdPD9s

« JUEVES TAURINOS – 17 » (4’07)
    
http://www.youtube.com/embed/mCP79EIPAeo

« JUEVES TAURINOS – 18 » (2’49)
    
http://www.youtube.com/embed/cq68Ipvojus

« JUEVES TAURINOS – 19 » (4’49)
     http://www.youtube.com/embed/jyrcEpSs_KM

« JUEVES TAURINOS – 20 » (5’36)
     http://www.youtube.com/embed/9oXxIVC7lec

« JUEVES TAURINOS – 21 » (4’11)
     http://www.youtube.com/embed/leoexbnrx9c

« JUEVES TAURINOS – 22 » (3’16)
     http://www.youtube.com/embed/v8ZMEKNmXXI

« JUEVES TAURINOS – 23 » (3’53)
     http://www.youtube.com/embed/fmWhdn1pCgo

« JUEVES TAURINOS – 24 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/Wu1XXPL1Szs

« JUEVES TAURINOS – 25 » (4’07)
     http://www.youtube.com/embed/ZfZWj64Bwb0

« JUEVES TAURINOS – 26 » (5’13)
     http://www.youtube.com/embed/tLPCFGa-6Cg

« JUEVES TAURINOS – 27 »
   
 En attente.

« JUEVES TAURINOS – 28 » (3’03)
    
http://www.youtube.com/embed/BheJDuaVd_Q

« JUEVES TAURINOS – 29 » (2’31)
     http://www.youtube.com/embed/9Iu6oCfH-y8

« JUEVES TAURINOS – 30 » (4’35)
    
http://www.youtube.com/embed/_l0BrpTEYMs

« JUEVES TAURINOS – 31 » (3’50)
     http://www.youtube.com/embed/I92V6TsD0Zk

« JUEVES TAURINOS – 32 » (4’13)
     http://www.youtube.com/embed/SuM40G4DK6c

« JUEVES TAURINOS – 33 » (5’12)
     http://www.youtube.com/embed/KWQR-cM4JCI

« JUEVES TAURINOS – 34 » (4’21)
     http://www.youtube.com/embed/dOL3nrYgD_A

« JUEVES TAURINOS – 35 » (2’54)
     http://www.youtube.com/embed/nP38JCOVHwM

« JUEVES TAURINOS – 36 » (5’15)
     http://www.youtube.com/embed/zaufYl6FZ24

« JUEVES TAURINOS – 37 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/oV6actzR9TQ

« JUEVES TAURINOS – 38 » (3’09)
     http://www.youtube.com/embed/fwdbOeebSpA

« JUEVES TAURINOS – 39 » (4’00)
     http://www.youtube.com/embed/_UY-dEebJHg

« JUEVES TAURINOS – 40 » (4’55)
     http://www.youtube.com/embed/TSkot8MHhxA

 

 
 

LES GRANDES ARCHIVES DU PASSE !!!
     Le Toro et le Toreo « d’hier »… 100 ans d’histoire, par l’image, dans cette page spéciale du quotidien "ABC", de Séville:
               « CIEN AÑOS DE TOROS – UN SIGLO DE IMAGENES »
    
                    Ici: http://www.abcdesevilla.es/informacion/archivo_taurino/index.asp